Retraités à La Faute-sur-Mer, Gérard et Michèle Fourgereau ont tout perdu dans la tempête de samedi. Leur maison n’est plus qu’un immense fatras baignant encore dans 50 cm d’eau .

ANNE-CÉCILE JUILLET | 03.03.2010, 07h00

Gérard Fourgereau veut tenir bon, ne pas craquer. « Ma femme, mes enfants et mes petits-enfants sont en vie, c’est l’essentiel. » Le superflu, il le balaie d’un revers de main. En avril dernier, ce tout jeune retraité de 60 ans a quitté Bezons (Val-d’Oise) avec Michèle, son épouse, pour La Faute-sur-Mer. Ils venaient ici depuis toujours en vacances et y ont emmené leurs quatre filles chaque été.

L’une d’elles, Sandrine, restée dans le Val-d’Oise, était venue passer le week-end dernier avec Vincent, son mari, et leurs deux enfants, Pauline et Maxence, 6 et 3 ans. De la maison de Gérard et Michelle, louée rue des Voiliers, non loin du port, il ne reste qu’un immense fatras baignant encore dans 50 cm d’eau, des meubles enchevêtrés et des petits objets flottant à la surface.

L’océan en furie est monté ici jusqu’à 1,60 m. Les traces à hauteur des fenêtres en témoignent. Dans sa course, il a tout fait valser contre les murs, le réfrigérateur devant la porte d’entrée, le canapé suspendu au-dessus d’un petit meuble. L’un d’eux est venu violemment heurter Michèle : « Je l’ai rattrapée au dernier moment, sinon elle restait coincée dessous », soupire Gérard. Résultat, une clavicule cassée et une nuit entière passée dans le froid à lutter contre l’épuisement à attendre les secours, venus au petit matin dimanche. Tandis qu’hier Michèle subissait sa seconde opération à l’hôpital de La Roche-sur-Yon, Gérard, cuissardes aux jambes, retournait pour la première fois dans sa maison, avec son gendre.

Ils croisent deux plongeurs et les rassurent : tout le monde s’en est sorti vivant. « Prends les chéquiers, là, dans le buffet ! » lance Gérard à son gendre, en filant dans ce qu’il reste de sa chambre. Le plus important : retrouver les sacs de son épouse et de sa fille, les papiers de tout le monde, même mouillés, ses médicaments pour le coeur et quelques affaires de ses petits-enfants, habillés grâce aux dons du Secours populaire. « Ça, c’est le plus urgent, dit-il, après on verra pour les assurances. » Vincent, lui, s’inquiète : son monospace, assuré au tiers, sera-t-il remboursé ? Demain, sa mère viendra d’Argenteuil pour le récupérer, avec femme et enfants. Sandrine prévoit déjà d’envoyer ses petits chez un pédopsychiatre et n’exclut pas de consulter elle aussi. « C’est la première fois aujourd’hui qu’on prend le temps de se poser, explique cette employée dans un groupe scolaire. Je me rends compte que la petite porte un vrai traumatisme, elle dit ne plus vouloir venir, elle a été tellement choquée de ces trois heures dans l’eau glacée… » En rentrant à L’Aiguillon, où des amis lui ont trouvé un toit provisoire, Gérard dépose les sacs-poubelle et en sort des photos, miraculeusement intactes : « C’est pour ma femme, elle sera tellement contente de les revoir, en rentrant ! » En attendant, ce soir, il dormira une nuit de plus sans elle : « J’aime pas ça… Parce que, vous comprenez, avec Michèle, cela fait quarante et un ans qu’on passe toutes nos nuits ensemble. » Là, en imaginant qu’il a failli perdre ce qu’il a de plus cher au monde, pour la première fois, de grosses larmes pointent au coin de ses yeux.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 60 = 63

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci