Hier matin, presque tous les sinistrés de L’Aiguillon et de La Faute-sur-Mer avaient été relogés. La plupart du temps chez d’autres habitants. Le gymnase où ils avaient été hébergés se muait en vestiaire géant.

«C’est affreux ce qu’on a vécu, explique en contenant des sanglots un sinistré de La Faute-sur-Mer, âgé de 80 printemps. Avec ma femme, on a attendu les secours pendant de longues heures. On était en sous-vêtement avec de l’eau jusqu’au cou. On a frôlé l’hypothermie. Aujourd’hui, on n’a plus rien. Pas même de vêtements. C’est pour cela qu’on est venu.» À leurs côtés, le couple d’amis qui les héberge et les soutient moralement. «On ne sait pas combien de temps on va rester chez eux. Par contre, on sait qu’on ne veut plus habiter ici. On est traumatisés. Le moindre bruit de chasse d’eau nous fait sursauter.»

«On va quitter la commune»

Nicole Débrie et Maurice Butin, qui sont délogés à la même enseigne sont aussi de cet avis. «La Faute, c’est fini. On va réinvestir ailleurs, dans les terres», explique Maurice, 81 ans, qui porte sous les bras deux paires de chaussures et quelques vêtements. «On a failli mourir. On est restés près de sixheures, accroupis sur un placard, la nuque sous le plafond», poursuit Nicole. «On se frottait pour avoir chaud.On a aussi tenté de passer par le plafond. Il était trop solide. On n’avait rien pour le faire.»

«Des voisins sont morts»

«Ma compagne m’a sauvé la vie, poursuit Maurice. Comme les portables ne passaient plus, je m’étais mis dans l’idée de nager pour chercher de l’aide. Elle m’en a empêché. Elle avait raison. Si j’avais ouvert la porte, nous aurions été emportés.» Le couple raconte aussi qu’il a perdu des voisins. «Une personne handicapée qui n’a pu lutter et son petit-fils âgé de quelques mois.»(*) Hier, ces témoignages étaient légion dans le gymnase de L’Aiguillon-sur-Mer qui, pendant trois jours, a servi de cantine et de dortoirs aux sinistrés. «Presque tous les gens ont trouvé un toit. Excepté cette dame avec son petit chien, qui ne veut pas partir d’ici», expliquait un homme de la Sécurité civile chargé du pôle relogement. Dans le même temps, une femme se présentait à l’accueil proposant les clés de résidence secondaire pour quelques mois. «On n’a pas eu à chercher. Les gens qui pouvaient aider sont venus spontanément.»

Un immense vestiaire

Depuis hier aussi, les sinistrés peuvent venir y chercher des vêtements. En quelques heures, la salle omnisports s’est muée en immense vestiaire dans lequel s’entassaient des centaines de sacs. Dehors, des camionnettes réquisitionnées par des communes vendéennes on déchargeait le produit de la solidarité locale. Vêtements qui étaient ensuite triés par sexe et par taille. Impressionnant. «C’est fou. C’est la télé qui nous a appris qu’on pouvait se procurer des habits ici s’emporte un sinistré les nerfs à fleur de peau. La municipalité de La Faute-sur-Mer est en dessous de tout. On ne reçoit aucune information. Pourtant on a été recensés. Les élus préfèrent pérorer devant les caméras en compagnie du président de la République.»

* Cinq couples ont été retrouvés dans les maisons inondées dans le quartier de La Pointe, à La Faute-sur-Mer.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci