L’AIGUILLON SUR MER – Quatre jours après le passage de la tempête Xynthia, la Vendée commençait à enterrer ses morts mercredi alors que le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire s’est rendu sur place, à la rencontre des agriculteurs qui ont tout perdu.

Une ostréicultrice fait sécher ses vêtements de travail le 2 mars  2010 à l'île de RéAFP/Pierre Andrieu

Une ostréicultrice fait sécher ses vêtements de travail le 2 mars 2010 à l’île de Ré

La Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) a estimé « plausible » mercredi l’hypothèse d’un coût de plus d’un milliard d’euros de dégats en France.

La décrue se fait désormais nettement sentir et permet aux secours de commencer le nettoyage dans les zones les plus sinistrées.

Le ministre de l’Agriculture est arrivé en fin de matinée chez Jean-Paul Rault, un agriculteur qui a perdu 600 moutons et 200 bovins à Sainte-Radegonde-des-Noyers, dans le marais vendéen noyé par les eaux.

« Nous ne laisserons aucune exploitation au bord du chemin« , a déclaré M. Le Maire, en reconnaissant que la tempête était tombée « au pire moment pour les agriculteurs« , déjà en pleine crise. « On va mettre les enveloppes financières nécessaires« , a-t-il ajouté sans vouloir donner de chiffres.

A Paris, le conseil des ministres de mercredi a examiné les conditions de mise en oeuvre du plan de reconstruction et de renforcement des digue, alors que de nombreux édifices ont cédé sous l’effet de la tempête Xynthia.

A la Faute-sur-Mer, une des communes les plus touchées, le niveau de l’eau a nettement baissé dans les lotissements envahis par la mer, même si certaines maisons ne restent encore accessibles qu’en barque à proximité de la digue de l’estuaire du Lay.

La  Faute-sur-Mer accessible en barque le 2 mars 2010AFP/Frank Perry

La Faute-sur-Mer accessible en barque le 2 mars 2010

Les pompiers et la Sécurité civile, s’affairaient pour les uns à aider les habitants à vider les caves, ou à dégager les voitures et autres troncs d’arbre charriés par la tempête. La recherche des disparus continue, alors que 29 corps ont été retrouvés dans le secteur. Au niveau national, la Sécurité civile a dénombré 52 morts mais les chiffres restent à vérifier.

Localement, les autorités, du côté de la préfecture ou de la justice, se refusent à toute indication sur les identités, mais les avis d’obsèques du quotidien régional Ouest France montrent que de nombreux retraités, parfois des couples de retraités, figurent parmi les victimes.

De premières cérémonies d’obsèques doivent avoir lieu mercredi à l’église de l’Aiguillon-sur-mer, d’autres obsèques étant prévues à la cathédrale de Luçon jeudi à l’occasion de la messe d’hommage aux victimes. Le Premier ministre François Fillon a prévu d’assister à cette messe solennelle.

Le président Nicolas Sarkozy avait demandé lundi au ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo de préparer ce plan après s’être rendu en Vendée et Charente-Maritime.

Nettoyage d'une maison inondée le 2 mars 2010 à l'île de RéAFP/Pierre Andrieu

Nettoyage d’une maison inondée le 2 mars 2010 à l’île de Ré

Interrogé par l’AFP, ERDF a estimé qu’il y avait encore 14.300 abonnés privés d’électricité mercredi matin en France.

Les dégats ont été considérables, notamment pour les ostréiculteurs et les entreprises de construction maritimes. Mais la Scor, la compagnie de réassurance française, ne considère pas en tout cas la tempête Xynthia comme un « événement sérieux » pour son entreprise, à la différence par exemple du tremblement de terre au Chili.

« La plupart des dommages, notamment ceux dus aux inondations, sont couverts par une société publique, et nous ne couvrons que les dommages liés au vent« , a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci