Archive pour le 4 mars 2010

« 1 2

http://www.flickr.com/photos/charentelibre/sets/72157623546020132/show/

http://www.flickr.com/photos/elchiquito/show/with/4409362548/

Germaine Dubois, 85 ans

Pierre Dubois, 79 ans

Ismaël Bounaceur, 5 ans

Camil Bounaceur, 13 ans

Nora Bounaceur, 43 ans

Yamina Bounaceur, 73 ans

Maryvonne Charneau, 61 ans

Mélanie Charneau, 81 ans

René Beauget, 83 ans

Simone Beauget, 87 ans

Bernard Rossignol, 56 ans

Jean Grimaud, 86 ans

Berthe Grimaud, 86 ans

Gilbert Limouzin, 81 ans

Roger Arnault, 74 ans

Louisette Plomion, 70 ans

Gérard Plomion, 71 ans

Marguerite Gautreau, 63 ans

Yvonne Gallois, 88 ans

Suzanne Colonna, 79 ans

Raphaël Tabary, 2 ans

Francis Tabary, 60 ans

Nicole Le Gallo, 65 ans

Christiane Merel, 66 ans

Patrice Rousseau, 56 ans

Muriel Rousseau, 56 ans

Jeanine De Conynck, 79 ans

Santo Benezra, 76 ans

Paulette Benezra, 75 ans.

L’AIGUILLON-SUR-MER (Vendée), 4 mars 2010 (AFP) – Les ultimes recherches de corps qui se poursuivent encore à La Faute-sur-mer (Vendée) devraient cesser en jeudi fin de matinée pour renforcer les opérations de nettoyage des rues, ont annoncé les pompiers à l’AFP.

Une centaine de sapeurs-pompiers et 32 véhicules sont arrivés en renfort sur place pour le nettoyage des maisons avec un total de 392 secouristes dont 256 déployés à La Faute-sur-mer sous le commandement de la Sécurité civile, selon la même source. Le niveau de l’eau continue de baisser jeudi matin dans la zone la plus touchée de la commune, une zone inondable située du côté de l’estuaire du Lay, mais deux lotissements étaient encore difficilement accessibles, précise-t-on de même source. Au total 29 corps ont été découverts dans le secteur de la Faute-sur-mer, la commune la plus meurtrie par la tempête Xynthia. Les victimes comprennent trois enfants de 2, 5 et 10 ans ainsi que quinze personnes de plus 75 ans, pour la plupart « des gens nés dans le coin », a précisé à l’AFP Thierry Dran, le procureur aux Sables d’Olonne qui a été saisi dossier. En Charente-Maritime, où l’on déplore 12 victimes, la tempête a aussi emporté deux enfants de 6 et 10 ans au moins cinq retraités, selon les informations obtenues auprès des mairies. Le dernier bilan publié jeudi matin par le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, fait état de 53 morts, 7 blessés graves, 72 blessés moins graves au niveau national. L’identification des corps et la localisation de leur domicile habituel a été « un travail de longue haleine », selon le procureur des Sables d’Olonne.

  • Philippe de Villiers a estimé que les maisons détruites par le  passage de la tempête, « ne devaient pas être reconstruites. »

    Philippe de Villiers a estimé que les maisons détruites par le passage de la tempête, « ne devaient pas être reconstruites. »

    Photo : Thierry Creux

Philippe de Villiers, président (MPF) de la Vendée, a considéré mercredi que les maisons détruites par le passage de la tempête Xynthia à La Faute-sur-Mer « ne doivent pas être reconstruites. » Le président du conseil général s’exprimait dans la commune voisine de L’Aiguillon-sur-Mer, à l’issue d’une mission d’inspection dans le secteur, qui a été le plus durement touché par Xynthia.

Favorable aux digues agricoles ou ostréicoles ancestrales, qui servent avant tout à protéger les terres cultivables, M. de Villiers a vertement critiqué les « digues de l’urbanisation galopante » qui « celles-là sont inutiles car elles servent à protéger des lotissements qui ne devraient pas être construits. »

« Il y a un problème »

« Que la mode se soit installée (…) de construire dans des zones au-dessous du niveau de la mer, dans de véritables cuvettes, là il y a un problème », a-t-il considéré. « La priorité du développement local l’a emporté sur la sécurité du territoire », a-t-il estimé avant d’ajouter que « les maisons détruites ne doivent pas être reconstruites. »

« Est-ce vraiment raisonnable ? «

Le président du conseil général accompagnait un inspecteur de l’Equipement venu constater les dégâts dans la zone sinistrée de La Faute-sur-Mer où deux lotissements construits en-dessous du niveau de la mer ont été inondés dimanche, faisant 29 morts. M. de Villiers a estimé que la distance minimum pour construire des habitations en-dessous du niveau de la mer devrait être de 1 km.

«Je pense qu’il faudra demain tenir compte de ce drame et faire en sorte que tous les élus locaux, municipaux, avant de donner un permis de construire, se posent la question de savoir si c’est vraiment raisonnable », a-t-il souligné.

Stéphane Raison, à l’époque chef du service maritime et des risques à la DDE de Vendée avait rendu public en octobre 2008 un rapport sur les risques d’inondation.

Voici le rapport Raison (pdf)
Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci