• Philippe de Villiers a estimé que les maisons détruites par le  passage de la tempête, « ne devaient pas être reconstruites. »

    Philippe de Villiers a estimé que les maisons détruites par le passage de la tempête, « ne devaient pas être reconstruites. »

    Photo : Thierry Creux

Philippe de Villiers, président (MPF) de la Vendée, a considéré mercredi que les maisons détruites par le passage de la tempête Xynthia à La Faute-sur-Mer « ne doivent pas être reconstruites. » Le président du conseil général s’exprimait dans la commune voisine de L’Aiguillon-sur-Mer, à l’issue d’une mission d’inspection dans le secteur, qui a été le plus durement touché par Xynthia.

Favorable aux digues agricoles ou ostréicoles ancestrales, qui servent avant tout à protéger les terres cultivables, M. de Villiers a vertement critiqué les « digues de l’urbanisation galopante » qui « celles-là sont inutiles car elles servent à protéger des lotissements qui ne devraient pas être construits. »

« Il y a un problème »

« Que la mode se soit installée (…) de construire dans des zones au-dessous du niveau de la mer, dans de véritables cuvettes, là il y a un problème », a-t-il considéré. « La priorité du développement local l’a emporté sur la sécurité du territoire », a-t-il estimé avant d’ajouter que « les maisons détruites ne doivent pas être reconstruites. »

« Est-ce vraiment raisonnable ? «

Le président du conseil général accompagnait un inspecteur de l’Equipement venu constater les dégâts dans la zone sinistrée de La Faute-sur-Mer où deux lotissements construits en-dessous du niveau de la mer ont été inondés dimanche, faisant 29 morts. M. de Villiers a estimé que la distance minimum pour construire des habitations en-dessous du niveau de la mer devrait être de 1 km.

«Je pense qu’il faudra demain tenir compte de ce drame et faire en sorte que tous les élus locaux, municipaux, avant de donner un permis de construire, se posent la question de savoir si c’est vraiment raisonnable », a-t-il souligné.

4 réponses à to “Pour de Villiers, «les maisons détruites ne doivent pas être reconstruites» (ouest france)”

  • hks says:

    «  » » »Tous responsables, mais probablement aucun coupable à la sortie » » ».
    Ca c’est probable .

    Reste le combat pour des indemnisations conséquentes .Pour la justice, la justice vengeresse ,je ne sais pas si c’est dans l’ état d’ esprit des malheureux sinistrés .
    je dirais bien que le combat pour préserver construit un maximum de la zone sinistrée serait justifié , je pense hélas que les fautais vont être pris de court et mis devant le fait accompli .( nous verrons bien )
    ……………………………..

    Je ne jette pas la pierre à P de Villiers , globalement on peut comprendre sa réaction . La submersion a été des plus impressionnante et avant tout meurtrière .Comment ne pas être extrêmement méfiant ? Appréhension motivée .

    mais sur le détail
    La remarque de P de Villiers sur le kilomètre est irrecevable .
    Si on construit au dessous du niveau de la mer on protège par des digues .Ou bien on ne construit pas( pas plus à 100 m_qu’ à 1 ou 2 kilomètres )

    Ou bien on construit avec 1 étage .
    ……………………………….

    Les digues d ‘urbanisation galopante ça n’a pas vraiment de sens .Urbanisation ou pas le Lay aurait du être correctement endigué en aval du pont . Ce n’était pas le cas.
    On n’aurait du avoir accès au port de plaisance qu’ en escaladant une digue (sans ouverture ).
    ……………………………….
    hks

  • LB says:

    M De Villiers a commencé à charger les élus locaux dès le soir même de la tempête. Il n’avait pas forcément tort, mais on a pu lire dans l’excellent reportage du Nouvels Obs de cette semaine que le Conseil Général de Vendée avait été associé aux décisions concernant les lotissements en cause et que ses représentants avaient signé les délibérés. Bref, M de Villiers devrait faire preuve d’un peu d’humilité d’autant plus que le CG85 a toujours encouragé le développement du tourisme et de l’urbanisation côtière. Plus on avance et plus on se rend compte que toute la chaîne politique (élus locaux, CG, députés, sénateurs) et les administrations (préfecture, DDE, …) sont directement impliquées dans ces mauvaises décisions et que tous étaient au courant des risques majeurs qui existaient ou sur lesquels ils fermaient les yeux. Ce qui ne les empêche pas de venir pérorer sur nos écrans et de donner des leçons à tout le monde. Tous responsables, mais probablement aucun coupable à la sortie.

  • révoltée says:

    de plus il est scandaleux de montrer une photo avec le panneau faisant apparaître le nom d’une seule agence, alors que plusieurs avaient ces 5 terrains à vendre et de plus le terrain « route de la pointe d’Arçay » situé juste face au hameau des Amourettes est en zône non inondable à ma connaissance

  • révoltée says:

    je n’avais pas bien lu la déclaration de M. de Villiers, et je viens de me rendre compte que ma maison est construite à plus d’1 km de la mer mais à qq 600 m du Lay et elle a été inondée, alors que faut-il en penser.
    Combien de ports font être détruits si l’on doit respecter cette distance ridicule préconisée par une personne qui un jour dit blanc et le lendemain noir selon que cela l’arrange (ce n’est pas beau la politique)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci