74 réponses à to “Une pétition circule à la Faute sur Mer”

  • Jean-Pierre says:

    Retour en arrière… Dans « A PROPOS » que je viens de parcourir de nouveau…, et où j’ai pris le temps de lire l’article de jigaleon…

    • jigaleon dit :
    14 avril 2010 à 12 h 45 min
    A ce sujet un article éclairant :
    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Deux-maires-dans-la-tourmente-185112/

    On peut y lire :

    « Prudente, la commune fait quand même appel à Olivier Metzner, un ténor du barreau, pour assurer sa défense. »

    Alors je suis allé voir sur « Wikipédia » qui est Olivier Metzner…. Et on peut se demander pour quoi le choix d’un tel avocat…. Au fait qui va payer ses honoraires… !!!???

    Il est intéressant de lire son CV…impressionnant.

    « Olivier Metzner, né en 1950, est un avocat français. C’est un spécialiste reconnu du droit pénal des affaires, notamment connu pour sa capacité à déceler des vices de procédure.

    Il défend les intérêts de nombreuses personnalités ou entreprises ayant affaire à la justice : Loïk Le Floch-Prigent, Jean-Marie Messier, Jacques Crozemarie, Timothy Koogle, le PDG de Yahoo, Patrick Puy, ex-PDG de Moulinex, le groupe Bouygues, Continental Airlines, la société RINA qui a délivré les certificats de navigabilité de l’Erika, Pierre-Yves Gilleron, l’un des acteurs de l’affaire des écoutes de l’Élysée, Bertrand Cantat, Florent Pagny, Jérôme Kerviel, Dominique de Villepin, Nike, ou encore Françoise Bettencourt, la fille de Liliane Bettencourt.

    Il intervient également dans des dossiers à la demande ou pour le compte du RPR, du PS, du PC, d’autonomistes corses, de l’Église de scientologie, du conseil de l’Ordre des médecins, dans l’affaire des faux électeurs du 3e arrondissement de Paris et dans l’affaire des jeunes bisontines emprisonnées en République dominicaine pour trafic de cocaïne. »

  • arnault says:

    mireille du 27/04 , suis tout a fait daccord avec vous, jai perdue mon père ainsi qun proche ami et son ptit fils , jaimerais que lon en parle un peu plus de ces personnes toute parties trop tot, avec une population plus agés il faut penser a eux , et ne plus mettre de vie en danger

  • Mireille très bien dit votre Post de 21h52 !
    J’ai exactement la même pensée que vous !
    Voir Marattier clairon en tête m’écoeure ….

  • mireille says:

    Je fais partie des familles de victimes. Aux yeux de la municipalité de la Faute, nous n’existons pas. Le maire fanfaronne avec des administrés pour dénoncer les zonages. Peut-être qu’ils ne sont pas parfaits, mais à sa place j’aurais honte au vue des dégâts humains. A la réunion avec le préfet, aucun remord mais des chiffres de recettes perdues pour la commune en raison de la fermeture du camping et de l’expropriation de nombreuses maisons. Combien valaient donc les 29 vies perdues à la Faute ? Lui en faut-il plus ?
    Jamais ces lotissement de la cuvette de la mort n’auraient dû voir le jour et il la municipalité le savais !!!
    vivement que tout le monde le sache enfin !

  • Jean-Pierre says:

    …J’ai choisi de signer « L’AUTRE » pétition… pourquoi laisser penser au maire et son équipe influante, qu’ils sont « ni coupables, ni responsables »… maintenant il faut qu’ils assument les conséquences de cet « Abus de position dominante » comme on dit dans le business…

  • Brigitte Devilez says:

    Démocratie rimerait-il avec amnésie?

  • Han says:

    Gerard S

    Tout à fait d’accord avec vous : je m étonnais la semaine derniere de la présence du Maire de la Faute dans la manifestation du week end dernier , mais ce week end c’était sous les applaudissements de 600 personnes . Dont acte…… nous sommes en démocratie…

  • Gérard S. says:

    Certes, la définition des zones n’est pas parfaite et il y a lieu de s’étonner de certaines délimitations. Rappelons-nous toutefois que le coefficient de marée le jour du désastre était de 102. Quels auraient été les dégâts deux jours plus tard, à 116 ? Des maisons épargnées n’auraient-elles pas été touchées ? Je suis d’autre part étonné qu’il ne soit pas davantage demandé de comptes à l’équipe municipale de la Faute qui profite maintenant de la contestation du zonage (et l’entretient) de manière à se dédouaner de décisions immobilières qu’ils ont prises précédemment en toute connaissance des risques encourus par les acquéreurs de parcelles rendues constructibles à l’aide de démarches pour le moins contestables et dans un but tout aussi contestable. Outre les personnes intéressées par le développement d’un tourisme anarchique, j’avoue ne pas comprendre comment signer une pétition en faveur de cette équipe municipale. Quant à dire que rendre inconstructibles certaines zones équivaudrait à la mort de la Faute, connaissant cette station depuis fort longtemps, je peux dire que la qualité de vie et les services proposés aux résidents y étaient équivalents avant la construction des lotissements incriminés.
    Je souhaite que les justes revendications des sinistrés ne soient pas amalgamées avec des actions menées par des intérêts particuliers.

  • jerome says:

    Il n’a pas plutôt une pétition dénonçant les méthodes employées pour exproprier ces gens? je la signerai de suite.

  • Nathalie says:

    Il est inadmisible, que des élus décident de rayer de la carte une bonne partie de la cote vendéenne, celà fait maintenant 20 ans que ma famille et moi allons à la pointe de l’aiguillon sur mer dans un terrain privé, appartenant à une de nos connaissance et aujourd’hui l’on nous dit que sa maison sera rasé et que le terrain ne lui appartiendra plus imaginé son mécontentement et le notre. C’est une partie de vie que l’état à décidé de detruire, nos enfants ont toujours été à la pointe. Ne rasé pas notre coin de paradis. De plus ont t’il réellement pris consciences de la perte que cette situation va générée c’est le tourisme qui fait en majeur parti vivre c’est communes,(plus de pointe de l’aiguillon, plus de faute, plus de tourisme, plus de marché)ce qui engendrera la fermeture j’en suis convaincu de petit commerce et de magasins spécifique (restaurants, bar, confiseur …).
    Et croyez vous vraiement monsieur les élus que même si vous versé une somme aux sinistrés, que sa remplacera la perte occasionné. Nos amis et voisins Vendéens sont en colère et moi aussi, je les soutiens dans leurs démarches. SAUVEZ LES, NE LES NOYES PAS UNE FOIS DE PLUS
    Une amie des Deux-Sèvres

  • N’hésitez pas à rajouter mes nom et prénoms sur la pétition ! De tout coeur avec vous tous !!!

  • un fautais en colère says:

    Je m’étonne toujours de ce que certaines personnes en arrivent à trouver des excuses au Maire… alors que celui-ci est absent et n’a pas eu un mot pour les victimes.

    Je m’étonne encore davantage de ses propos d’il y a quelques années sur la solidité des digues et leur hauteur suffisante.

    Je continue de m’étonner qu’une plainte n’ait pas encore été déposée contre lui… suite à cette catastrophe.

    Pour définir les responsabilités (et il faudra évidemment en arriver là pour commencer à oublier), une telle procédure sera nécessaire et nous verrons bien si l’équipe municipale a fait ou non son travail.

  • jigaleon says:

    Dans le JDD de ce jour on peut lire une interview de maitre Metzner avec ce sous titre : « Olivier Metzner, l’avocat de La-Faute-sur-Mer ET DE SON MAIRE critique les annonces du préfet en Vendée. »
    Il serait interessant de clarifier le rôle exacte de la mission de Mr Metzner , sachant que l’on peut considerer la commune de La Faute comme victime des agissements de son Maire et de sa premiere adjointe….
    Est -il alors pertinent que la victime paye pour la défense de la partie adverse?

    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/L-Etat-doit-revoir-sa-copie-185109/

  • Han says:

    Pourquoi continuer à se déchirer sur les responsabilités au lieu de s organiser pour défendre ce qui peut l etre . C est à dire entre autres ce qui n a meme pas été inondé et qui devrait etre detruit .

    Laissez faire la justice qui donnera le niveau de responsabilité de chacun. Le Maire l a déjà compris avec son avocat de renom et va bientot avoir autre chose à faire que de défendre vos intérêts dans la zone noire , ainsi d ailleurs que tous les signataires des différents documents qui ont abouti à ce désastre .

    Car une chose ne change pas : Il y a eu 29 MORTS dans une ex vasiere ou nous avons été un certain nombre à pécher la grenouille.

  • habitante d'une petite commune says:

    A l’attention de « LAMBERT »
    votre permis a été délivré sur base du règlement et du zonage établi par le POS dont la révision a été faite en 2006 et finalisée d’après ce que vous ecrivez le « 16/11/2006 ». Désolée de vous dire que les élus en place en 2006 ne peuvent et ne doivent pas être dé-responsabilisés. Le zonage a été revalidé et probablement étendu lors de la révision de ce POS. Les services de l’Etat les « orientent » en participant à des réunions, en revoyant les documents, mais au final c’est le conseil municipal qui décident du zonage de sa commune. A qui cela a profité .. Comparez les 2 versions du POS…

    Pour ce qui est de résister aux promoteurs et lotisseurs, c’est une utopie. En France, on a tendance (dans de très nombreuses communes) à favoriser les promoteurs / lotisseurs pour des raisons qui sont souvent incompatibles avec l’intérêt général de la commune …. Personne ne refléchi à un « Développement Durable » de nos communes, les enjeux financiers (à tous les niveau de l’Economie) sont prioritaires …

    Quand on entend vos Maires à la TV dire « je n’avais pas le choix…. » c’est trop facile … on entend cela dans toutes les régions de France … Messieurs les élus, vous êtes responsables de votre zonage, rien ne vous interdit de refuser un permis si vous le donnez au « nom de la Commune » et si c est au nom de « l’Etat » vous pouvez donenr un avis défavorable !! Dire que le préfet ou les services instructeurs vous ont obligé à signer, c’est se cacher derriere la même grosse excuse que tous nos élus ont appris… Si vous n’êtes pas capables de vous opposer à un « ordre » alors démissionnez !!!

  • Jacques Ghémard says:

    « mais comment le maire aurait-il pu prévoir un phénomène qui n’arrive que tous les deux ou trois cents ans »

    En connaissant la hauteur des digues puis en faisant un calcul de marées tout en ajoutant la sur-côte prévisible compte tenue des prévisions météo et des constatations effectuées lors des précédentes tempêtes.

    Personnellement ce qui me manque pour faire ce calcul, c’est la hauteur des digues théorique et réelle au niveau des brèches. Rien trouvé sur Internet à ce sujet. Si, à Noirmoutier http://www.ile-noirmoutier.com/html/contienpole.cfm?code=105&f=s 4.50 à 4.60 portée à 5.10

    Et quelque chose qui arrive tous les deux cent ans, à une chance sur dix de vous arriver dans les vingt ans, une chance sur deux dans une vie d’homme. C’est un gros risque, non ?

    Un bateau risque de couler mais il est équipé d’embarcations de sauvetage. La Faute c’est un peu le Titanic quand même.

  • LAMBERT says:

    Au vu du code l’urbanisme, au vu du décret du 19/12/2008, au vu du POS des 28/07/84 & 16/11/2006, au vu du PPRI, au vu du code de la santé et au vu des délibérations du SIVOM, il n’y a même pas 5 mois (le 23/11/2009)les services de l’Urbanisme nous ont délivré un permis de construire en connaissance de causes pour un terrain en bordure de la route d’Arçay et aujourd’hui on nous dit que l’on ne peut plus construire. De qui se moque-t-on ? Facile d’incriminer le Maire qui ne fait qu’apposer sa signature et son tampon au bas d’un document qui a été instruit par d’autres services. Ces mêmes personnes décisionnaires déterminent aujourd’hui un périmètre de « zone noire » complètement stupide qui concerne à la fois des maisons non inondées et qui écartent en même temps des maisons qui ont eu 2m d’eau. Si ces fonctionnaires étaient venus sur place, ils n’auraient certainement pas commis ces erreurs.
    Le fléau de notre société, c’est l’incompétence des gens !
    Courage Monsieur le Maire, ne les laissez pas nous anéantir !

  • habitante d'une petite commune says:

    bonjour,
    je voudrais revenir sur ce qui a été dit par « soutien » concernant l’avis de la préfecture concernant la délivrance des permis. La commune peut signer les permis. Si le permis est donné au « nom de la commune » c’est que la Mairie qui l’a donné sous seule compétence et responsabilité. Si le permis est « délivré « au nom de l’état » c’est le préfet qui le signe (en fait sous couvert des services instructeurs qui sont souvent à la DDE dont le préfet est le « patron » ce que peu de gens savent.
    De plus, les administrés n’ont pas grand chose à dire concernant les Carte communale / POS / PLU. On leur demande leur avis lors de l’enquête publique mais les décisions concernant le zonage sont prisent par le conseil municipal. Les « services » de la DDE sont aussi impliquer ainsi que les chambres d Agriculture, le conseil général , etc etc … Tous ces gens ont décidé des zonages … Ces gens n’ont pas fait leur travaillent correctement … Revenez sur ces documents , sur les analyses qui ont été faites à l’époque … vous aurez des surprises …..

  • lafaute says:

    A quand la pétition de soutien aux sinistrés et à ceux dont la maison va être rasée. C’est dans l’intérêt de tous les Fautais (y compris les commerçants) que cette zone noire soit revue.
    Mobilisation générale

  • jigaleon says:

    Je suis dans le meme cas que « Gavelle » et j’ajouterai que non content d’avoir confondu leurs interets particuliers avec les interets municipaux… ils engagent maintenant un tenor du barreau aux frais du contribuable pour défendre ….La Faute !!!
    J’espere que les consciences vont s’éveiller et que la justice sera implacable .
    Mr Marratier et Mme Babin ont raison d’être inquiets , leurs proches peuvent preparer des oranges.

  • bercat44 says:

    En ce qui concerne l’aiguillon/mer,méfions nous des apparences. Bon nombre de constructions ont été construites en zone inondable,sans que les acquéreurs en soient avertis… Moi-meme,j’ai acheté une affaire,sans vraiment en connaitre toutes les entourloupes…Présent,vendredi,j’ai pu observer que 100m2 de dalles qui étaient sans dessus dessous étaient à présent absentes : il ne reste que la chape,evidemment,ça fait beaucoup moins catastrophe. Je vais téléphoner de ce pas à la mairie,pour savoir de quel droit,quel q’un se permet d’agir sur une propriété privée, à moins que cela mette la vie d’autrui en danger.

  • Gavelle says:

    Je découvre avec stupeur que circule une pétition en faveur de Monsieur Marratier, maire courageux de la Faute sur mer.
    29 personnes décédées à la Faute sur mer, 29 !!! et la première réaction c’est de soutenir le maire !!!! Mais on marche sur la tête !
    Mais le soutien c’est aux victimes et leur famille qu’il faut l’apporter ! Ce n’est pas à une personne qui est sensée prendre ses responsabilités et qui se mure dans le silence depuis la catastrophe !
    Je suis née en Vendée, je passe toute mes vacances à la Faute sur mer depuis plus de 30 ans et j’ai vu ce qui en a été fait. Une usine à touristes. S’il n’y avait pas eu un classement de la pointe d’Arcay en réserve naturelle, c’est jusqu’au bord de la mer qu’ils auraient fait construire des maisons !
    C’est écoeurant.
    Alors la pétition, c’est plutôt pour la démission de René Marratier que je la signerais.

  • Bonjour, en Hollande les digues servent à protéger les Terres , mais elles sont interdites à toutes circulations ! Ce qui n’était pas le cas sur la Faute sur Mer.
    Natif du marais vendéen, nous n’avions pas le droit de rouler en véhicule sur la digue du Canal des Cinq Abbés, mais en contrebas de la digue,pour aller à notre propriété, qui était une île le « Both ». Je connaissais chaque digue autour de la Baie de l’aiguillon, pour les parcourir, à pieds et faire le comptages des oiseaux.
    Mais la Digue de l’aiguillon était déjà fragile dans les années 60.

  • hks says:

    chère Julie

    il y avait bien une digue, certes , je la vois bien .. mais aussi un passage (allée des sternes ).
    enfin bref !
    Même si cela risque fort de ne pas être oublié lors d’ éventuels procès en justice ..on en est plus là ..le mal est fait .

    Les décisions vont être drastiques ,je le crains, et peut- être hors de proportions .
    Je ne vois plus qui pourrait avoir l’ autorité morale, la respectabilité, pour inciter à la circonspection des instances officielles terrorisées .

    bien à vous
    hks

  • julie says:

    à hks,
    le lotissement des Doris se trouve entre le Lay,la rue des Bécassines, la rue des voiliers,et la rue du chasse marée, face à la rue des Aubiers. Ce n’est pas à ce niveau que la digue est rabaissée pour laisser passer une route mais au bout de la rue des Courlis et du boulevard du Lay (prolongement de la rue des Chardons). il y avait bien une digue le long des lotissement incriminés et les habitants s’émerveillaient (ou s’inquiétaient)de voir les bateaux passer plus haut que leurs fenêtres au moment des grandes marées.
    à « !! » je n’ai jamais entendu dire à quiconque qu’il voulait la mort du maire. Aurait-il reçu des lettres de menaces? Quand à la prison, c’est la justice seule qui en décidera. Nous ne sommes pas au far ouest!Ce n’est pas une pétition qui empêchera que la lumière soit faite.Cela me rassure qu’il n’y ait pas 500 Fautais pour signer cette pétition, je commençais à désespérer ! Quant à la place de Maire de La Faute, je pense qu’elle sera très difficile à assumer dans l’avenir.

  • hks says:

    Ne chipottons pas sur le noms de rues .(allée des sternes !! )

    Au nord-ouest de la rue des courlis (ou mieux des bécassines ), il y a une zone dites du relais des amourettes ( est-ce là les Doris ? je n’en sais rien , je travaille sur des cartes qui indiquent ce qu’elles veulent bien indiquer )
    Cette zone circulaire est au niveau zéro mètre( sinon encore plus basse puisqu ‘il n y a pas de couleurs indiquées sous le niveau zéro)
    Cette zone est gris foncée sur les cartes topographiques de ce blog .

    Aux vues satellitaires cette zone n’est pas isolée du Lay par une élévation du relief .

    Si ce n’est pas le cas si les photos satellitaires n’en montre pas assez , qu’on me le certifie .

    Si c’est le cas c’est une RAISON SUFFISANTE pour expliquer qu’il y a eu inondation .

  • !! says:

    D’abord il est sur que les constructions ont été trés mal gerées o niveau des doris mais lalé des sternes , prés du port est assé agée et en hauteur a ce que je connais.
    Ce n’est pas une raison de demander la prison ou a ce que j’entend dire la mort de notre maire .
    Ensuite ,a petition de soutient a été signé par des personne de la Faute mais aussi par des habitants de l’aiguillon ou St Michel en l’Herm.Je pense que cette petition a été faite pour justement contrée les appels a la prison de certain !!
    Enfin , certain prenne un peu vite « le pas » pour prendre place politiquement dans la commune …notemment par le biai de cette association …
    J’accepte biensur des argument contraire sur ce dernier point que je ne maitrise pas vraiment !

  • hks says:

    chère Julie

    Infos radio le dimanche matin 28/2.
    J’allume la télé/chaine d’infos en continu .
    Au niveau de l’Aiguillon l’inondation de la rue du Marechal Joffre ne m’a pas étonnée, c’ était les premières images TV que j’ avais , je voyais le garage Renault les pieds dans l’eau . Cette rue est au niveau du Lay en crue ordinaire .
    Je n’en savais pas plus .

    Je suis allé sur mon ordi regarder la topographie au niveau du port de plaisance (je précise que n’étant pas plaisancier ce n’est pas un quartier que je connais bien )

    Alors là j ‘ai tout de suite compris .

    A quoi peut donc servir une digue si on y laisse des passages ?

    Est-ce donc le préfet qu’on doit alors incriminer ?

  • Julielola says:

    Je viens de prendre le temps de lire tous les commentaires… juste une question… certe, il y a 500 signatures sur la pétition… mais qui l’a signée ??? car 500 signatures, celà correspond à la moitié de la population qui vit à l’année à La Faute… mais ce là ne veut pas dire la même chose si les signatures sont des résidents secondaires… Chacun est libre d’exprimer son opinion… mais attention, à ne pas transformer la réalité…
    Par ailleurs, soyons patient,laissons la justice faire son travail…
    Nous pouvons seulement regretter l’absence des élus fautais auprès de leurs concitoyens qui sont obligés d’aller chercher informations et soutien auprès de la commune voisine…

  • julie says:

    à « !! »
    votre commentaire ne nous apprend pas grand chose. Soyez plus explicite.
    à hks,
    il est vrai que je me suis toujours demandée pourquoi la digue était moins haute en certains endroits : pont entre l’Aiguillon et La faute, routes menant au port des professionnels et au port de plaisance. Il semble d’ailleurs que c’est par cette dernière , en venant de la pointe d’Arçay que l’eau se soit engouffrée en premier cela aux dires des malheureux témoins.

  • !! says:

    Sympa de devoir laissé un commantaire tout en sachant que les webmaster pourront nous retrouverons !
    J’ai survolé tous ça mais juste une question …de quand date les constructions de l’allée des sternes?
    Je trouve anormal que vous ayez le logo de La Faute en Onglet …

  • atelim says:

    cette pétition est inadmissible pour un maire impliqué dans le BTP , une adjointe impliquée dans les autorisations d’urbanisme en faveur de son fils , toute cette clique devrait aller directement en prison avec une responsabilité financière sur leurs propres biens surtout aprés les propos tenus sur le PPRI

  • MOREAU-NENERT says:

    C’est pas possible de voir qu’une pétition pourle soutien au maire de La faute circule… C’est une honte de voir çà, qui est à l’initiative d’un tel scandale.
    Faut-il lui dire merci M.le Maire de n’avoir RIEN fait.
    Sauf erreur, à ce jour pas un courrier du maire pour témoigner de son soutien aux sinistrés, sauf celui de De Villier…
    Quand on voit le nombre de victimes, je me pose pas mal de questions: Pourquoi une vigilance rouge n’a telle pas amenée le maire à faire évacuer les zones à risque? trop sur de lui et de sa digue de M….
    Aujourd’hui je me retrouve sans maison secondaire, mais ce n’est pas très grave, par rapport à ceux que l’on aura plus le plaisir de voir et d’entendre ou ceux qui résident à temps plein et qui ont tout perdu.
    On condanne des hommes pour des meurtres, mais là que va on faire? qui va s’avouer une part de responsabilité dans ce drame.
    Qu’on accorde des permis de construire ok, mais qu’on protége le site.
    Si une digue comme celle de l’Aiguillon avait été faite le long des lotissements de la faute, je suis certain qu’on en serait pas à compter des morts.
    N’oublions pas que parmis les victimes figurent des enfants et çà c’est IMPARDONNABLE.

  • hks says:

    Julie nous a dit

    «  » » »La maire n’a pas hésité à déclarer en conseil municipal, une quinzaine de jour après le désastre de la Nouvelle Orléans que « cela ne pouvait pas se produire à La Faute, que tous ces fonctionnaires étaient payés pour lui mettre des batons dans les roues et que l’Aiguillon serait sous l’eau avant nous » (sic). » » » »

    si je regarde les photos satellite ,il y a bien une ouverture dans la digue au niveau du port de plaisance de la Faute .Au niveau de «  »allée des Sternes » »
    (qu’ on infirme )
    je veux qu’on m’explique quel relief a cet endroit précis devait empêcher le Lay .
    Il y a t -il un semblant de butte ?
    La rue semble accéder sans dénivelé ,dans le port de plaisance .
    Si c’ est le cas c’est une faute majeure d’urbanisme .

    D’autant plus que le lotissement lui semble plus bas que le niveau des prés salés … d’ où cette idée de marina !!! non ?

  • bercat44 says:

    NON.Et sans alimenter de faux débats,il est quand meme dommageable que des élus(concernant l’urbanisme)soient à la fois juges et partis.INADMISSIBLE.

  • BORDEREAU says:

    On croît rêver !!! Apporter son soutien au maire de LA FAUTE SUR MER, cette pétition est vraiment honteuse. Dans quel monde vivons-nous ??? Que le profit, le profit et encore le profit aux détriments de pauvres gens qui ont péri dans cette catastrophe et d’autres qui vont restées atteintes psychologiquement toute leur vie…

  • zarzu says:

    En effet, comment monsieur le maire peut-il tenir de tels propos et devant les caméras de surcroît.Il aurait dû livre auparavant « les relais de mer » de Monsieur Louis CHEVALIER. Un maire se doit avant tout, de connaître l’histoire de sa commune !

  • Capitaine Haddock says:

    Une telle pétition sert uniquement à tester la crédulité des sinistrés, rebonjour Mr Maratier au prochaine élection….et un ou deux parpaings de plus suffiront….

  • Bonjour, je connais bien la Faute sur mer, j’ai 63 ans, j’ai perdu des amis dans la nuit du 1 mars 2010, natif de Chaillé les marais, je passais tous mes samedis et dimanches avenue de l’Océan au 39. Mais lorsque vous regardez le règlement de tous les PLU, dont celui de la Faute sur Mer , il est clair, que c’est bien le Maire et ses Conseillers Municipaux qui prennent et signent les décisions pour les terrains de la commune de la Faute sur Mer ! La loi du 22 juillet 1987 relative à la prévention des risques Majeurs, n’a donc pas été appliquée !
    Construire en dessous du niveau de la mer, avec la digue que j’ai vu mainte fois percée par les tempêtes, pour y faire des lotissements est condamnable. J’ai déjà saisi le Premier Ministre, et le Ministre de l’Ecologie. Patrick Delavaud.

  • Sauvion denis says:

    Je comprend votre travail journalistique mais la déontologie aurait voulue que l’on publia pas de photos d’enfants mineurs : quelques rédacteurs des journeaux joints l’on compris . Merci a eux !

  • admin says:

    Je vous demanderai de nous envoyer la photo à catastrophe@lafautesurmer.net et de nous dire ou elle se trouve dans le site. Nous la supprimerons sans délai.
    D’autre part dans un souci d’impartialité, TOUTES informations liées au désastre et à la Faute sur Mer est stockée sur ce site.
    N’oubliez pas que nombre de sinistrés, n’ont pas vu, lu ou entendu tout ce qui c’est dit dans la presse ou localement (faute d’électricité, téléphone, tv etc..) et sont relativement content de pouvoir retrouver ici les archives des parutions.

    Édité:
    Nous avons trouvé et supprimé la photo incriminée.

  • Sauvion says:

    Je n’arrive pas a comprendre que l’on puisse diffuser une telle pétition : eu égard au respect que vous devriez avoir face aux malheurs des familles endeuillées et aux personnes touchées dans leur chair ( dont nous faisons parti avec ma famille ) – les responsabilités sont partagées et j’espère qu’une commission d’enquête fera le
    grand jour sur ces responsabilités ! Si je peux accuser le Maire et ses conseillers c’est d’abord sur leur manque d’empathie pour les victimes ! De plus je vous sommes de retirer les photos du site représentant mon fils de 10 ans en pyjama et dans le cas contraire porterait plainte (Paris match a retiré les photos sur leur site web ) – svp un peu de desence pour toutes les victimes !

  • LaFaute says:

    Je m’incline devant les malheurs qui sont arrivés a des familles, des voisins. Je ne connais pas le maire ni ses conseillés; mais objectivement j’estime que s’il faut punir tous les maires qui ont autorisés de construire dans des zones inondables, il y aura des milliers de maire en prison. Et avec le changement climatique, une zone inondable change de configuration tous les jours (sans meme parler de tempete).

    Mais tout cela n’enlève en rien le risque mortel d’une future inondation.

    Pour que tous ces morts et souffrances ne soient pas veines, c’est surtout la culture de danger qu’il faut que nous tous apprennent; j’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’insouciance en nous même (je m’en souvient à plusieurs reprises discuter avec mes voisins d’un possible innondation sans y croire; et pourtant bien averti). Je pense qu’on a même pas besoin de tempete pour reinonder la Faute: il suffit d’une très grosse pluie suivi de panne d’électricité et de marais (à vous d’imaginer).

  • julie says:

    Lafaute, n’oubliez pas que si ce Maire ne peut pas être spécialiste en tout, il devait au moins écouter ceux qui l’ont mis en garde. Or il n’a pas hésité à attaquer la préfecture au tribunal admisistratif quand un permis de construire en zone inondable lui a été refusé! (Une ou plusieurs vies de sauvées!). Il n’a pas accepté le Plan de Prévention des Risques proposé par la préfecture, il n’a pas hésité à déclarer en conseil municipal, une quinzaine de jour après le désastre de la Nouvelle Orléans que « cela ne pouvait pas se produire à La Faute, que tous ces fonctionnaires étaient payés pour lui mettre des batons dans les roues et que l’Aiguillon serait sous l’eau avant nous » (sic). Il serait effectivement intéressant de savoir si la préfecture a bien fait son travail d’alerte inondation car Monsieur le Maire était dans son lit quand ses concitoyens se noyaient. OK, la mercedes a été sinistrée : c’est une bien faible consolation!
    mais surtout, les Fautais attendaient des messages de soutien et un peu plus de modestie de sa part : bref, il a donné une bien piètre image de lui!

  • LaFaute says:

    Dites moi mon cher ou peut on trouver un endroit ou il y à 0 risque même avec tempête ? Je veux bien y vivre.
    Meme pour aller dans l’eau il faut bien regarder le drapeau si c’est rouge ou vert, c’est une culture la prévention.
    Pour ce qui est de l’alerte, il y a une chaine de décision manquante (le prefet, la sécurité civile etc.. etc…) Le maire n’est pas forcément un météorologue, mais il doit être à l’écoute de la décision téchnique à prendre (une décision d’evacuation qui n’est jamais sorti de la bouche de tous ces soit disant spécialiste )
    Je suis convaincu que pour ne pas oublier les morts de ce tempête, il faut changer de vision et de comportement; mais pas raser quelques maisons.

  • Han says:

    je suis aussi propriétaire à la faute et je ne me vois pas vivre à l abri d une sirène . Déclenchée par qui et sur quel critère ? par un maire qui considère les services de l état DDE etc incompétents ? donc pourquoi pas meteo france incompétente et alarmiste qui d ailleurs avait parfaitement fait son travail de prévention (rouge écarlate ce samedi )
    Il faut savoir faire profil bas,accepter ses responsabilités quand il y a des morts et effectivement cette pétition laisse bien rêveur hors tout esprit de polémique.

  • LaFaute says:

    Pour ma part, je suis propriétaire à la Faute (les Doris), j’estime que tout le monde est au courant de la possibilité d’inondation; mais personne ne croyait que ca arrivera un jour.
    Donc je pense que le maire et les conseillés municipaux n’ont pas cachés des choses et d’ailleur c’est aussi ecrit en noir sur blanc sur le permis de construire la dangérosite du site. J’apporte mes soutien à l’équipe municipal au dela des polémique.
    Ce qui me préoccupe c’est l’incapacité des techniciens et igénieurs (prévisionnistes) de suggérer une évacuation devant la dangérosité de la monté des eaux.

    En outre Je pense que raser quelques maison est une politique d’autruche, car qui peut assurer que la prochaine fois l’eau va monter 1 metres de plus, et sur qui on va pointer du doigt (nos ancetres peut etre).

    Pour moi la vrai solution c’est d’instaurer une politique d’alerte efficace; (on ne va pas raser des maison dans toutes les communes chaque fois qu’il y a innondation) pour permettre d’eviter la mort. Car « la vie » est plus importante, en ce qui concerne le matériel, cela dépend de la fréquence du problème……

  • M-Laure says:

    Je fais partie des gens qui ont passé la nuit sur le toit en cette funeste occasion. Monsieur le Maire n’a pris aucune précaution pour mettre à l’abris la population de la Faute sur Mer comme l’ont fait les municipalités de l’Île de Ré.
    De ce fait cette pétition me semble purement et proprement scandaleuse.
    Monsieur le Maire, je souffre dans mon corps et dans ma tête. Que faites vous pour moi et mes proches ? Que faites vous pour tous les sinistrés de cette tempête ?

  • jacqueline martinet says:

    je trouve la pétition scandaleuse, car non seulement des permis ont été accordés en zone à très forts risques pour les personnes,mais la municipalité persiste et signe et n’a aucun remord.
    je trouve que la municipalité n’ a pas été à la hauteur des prévisions. pourquoi certaines communes ont-elles fait évacuer leurs zones à risques, mais pas la Faute.
    je pense avoir la réponse celà aurait été reconnaitre son erreur au sujet du PPRI et du rapport de la dde. Impossible bien sur.

  • Han says:

    En 1999 , des catways sont sortis des pieux avec la surcote de marée liée à une dépression aux Minimes à La Rochelle. Cela n aurait dejà jamais du arriver
    C est arrivé de nouveau avec Xynthia , tempète marée haute , fort coefficient = surcote .
    Ne laissons pas croire que c est seulemennt tout les 1000 ans qu’il peut y avoir cette conjonction.

    Il y a eu trop de morts pour refaire ces erreurs , et reconstruire ou il n aurait pas fallu .

    c est différent d avoir 1 metre d eau chez soi et d en avoir 3 metres ….

  • un fautais says:

    …..juste une question…..
    Pourquoi cette pétition??????

  • Bernard says:

    Je reviens du tabac de La Faute, la pétition prend de l’ampleur, au moins 15 pages de signées.
    Continuons à soutenir notre Maire, ainsi que son conseil municipal, ils garderont toute ma confiance pour l’avenir.
    Faites taire les rumeurs, que le conseil démissionne, vous serez de toute façon réélu haut la main.
    Merci pour tout.

  • poulun says:

    Comme je l’ai déjà dit à multiples reprises, sous diverses formes, les sinistrés ne doivent pas faire l’erreur d’attendre.
    Attendre quoi ?
    – PERSONNE ne viendra en aide aux sinistrés, ni la commune, ni le département, ni la région à part quelques mots de consolation
    – n’attendez rien des journalistes, le métier des journalistes ne consiste pas à aider les sinistrés ou a leur donner des infos
    – n’attendez rien de la justice si vous ne portez pas plainte
    PERSONNE ne portera une action en justice à votre place, ne vous y trompez pas.
    Et quand même une personne ou une autorité voudrais le faire, nul ne peut porter plainte au nom d’une autre personne.
    Je dis et répète que l’on vous a laissé acheté ou construire un pavillon dans le lit naturel marin de l’océan atlantique.
    Battez vous, bon nombre d’individus ou d’autorités morales se sont battus avant vous pour vous faire venir dans ce lieu de désolation sans se préoccuper de votre sort en cas d’inondation.
    Vous avez été trompé, spolié.
    Rendez leur la monnaie de votre pièce.

  • Jo-L says:

    D’une part il serait bon qu’une réunion d’information publique soit organisée rapidement à La Faute sur Mer, et que tous les habitants y soient invités -résidences secondaires inclus-, car il commence à se dire tout et son contraire au sujet des évènements, plus particulièrement depuis l’apparition des fissures et les immeubles qui s’écroulent. Les gens s’interrogent et interprètent à leur façon, c’est aussi une manière de se rassurer.
    D’autre part, les médias délivrent des informations sans que les habitants en soient avertis. C’est assez intolérables d’apprendre l’avenir par voie de presse -la fermeture du camping municipal, par exemple. Qu’en pensent les commerçants ? Ou bien l’empêchement de reconstruire dans les zones innondables, …-
    Il serait donc bon de demander aussi l’avis des intéressés sous forme d’une réunion d’information débat, même si cela semble difficile à mettre en oeuvre. Il serait aussi prioritaire de faire venir des spécialistes.
    Aller vers du positif et réfléchir ensemble, c’est aussi ça la solidarité de la reconstruction.

  • Aurat says:

    Pensons plutot à l’aide qui peut être apportée aux sinistrés….
    Si l’on avait prévu cette horreur…les constructions n’auraient pas poussé comme des champignons… Cela montre bien la fragilité de notre monde actuel….Toujours l’argent le profit…………….

  • poulun says:

    A Cédratine
    Lorsque je parle de reconstruction, j’ai bien dît en d’autres lieux
    Je ne connais aucune personne qui serait tenter de reconstruire au même endroit.
    Vous dîtes que les assureurs vont probablement envoyer des courriers aux sinistrés les informant de la rupture de continuité de contrat d’assurance.
    Vous dîtes qu’ils sont dans leur droit.
    Je ne connais pas la législation en la vigueur.
    Mais êtes vous certain de cette possibilité ?
    Je doute fort que juridiquement, après une inondation de biens immobiliers construits avec des permis de construire, les assureurs puissent se permettre dès un 1er sinistre de rompre le contrat.
    Sur quelle base ces assureurs pourraient agir ainsi ?
    Si vous avez des infos incontestables à ce sujet, faîtes m’en part je vous prie.
    Merci beaucoup

  • cédratine says:

    Désolé Poulun ,les sinistrés s’ils reconstruisent au même endroit ne seront pas sûrs d’être à nouveau indemnisés lors d’un futur sinistre.
    Car les compagnies d’assurances vont d’ici à quelques semmaines leur envoyer un courrier les informant qu’ils mettent fin à leur contrat d’assurance….Elles en ont tout à fait le droit ,et ne s’en privent pas .
    Bien évidemment , cela ne remet pas en cause leur prise en charge des dégâts Xynthia .
    Alors imaginez les difficultés à s’assurer que vont renconter ceux qui pourront et décideront de se ré-installer au même endroit.

  • Eric says:

    Si seulement Philippe Berre avait eu le bon ton de venir à la Faute sur Mer… René Marratier aurait eu quelque chose à dire… quel étrange mutisme de sa part.
    Attention à vous les sinistrés, cela va devenir sous 8 ou 15 jours vous les coupables….

  • poulun says:

    Dans quelques jours les médias et donc les citoyens auront oublier ce dît désastre.
    Vous, sinistrés, serez livrés à vous même avec des pressions phénoménales de certains organismes, collectivités, assureurs, colpoteurs de sociétés d’entreprises prêts à tout faire et n’importe quoi dans votre pavillon pour s’en foutre plein les poches, tout ça parce qu’ils savent que vous allez toucher des indemnités au moins mobilières dans un premier temps, soyez sur vos gardes, je le répète j’ai vécu votre situation en 1982.
    Ne faites confiance qu’à vous même.
    Je vous conseille même de faire un marché avec votre assureur:
    – puisque vous avez acheté ou fait construire un pavillon suivant les règles administratives en vigueur, les assureurs sont tenus de vous indemnisés les dégâts mobiliers et immobiliers à hauteur des plafonds maxi portés sur vos contrats, alors proposez à votre assureur qu’il vous indemnise de la valeur de votre maison afin d’acheter ou reconstruire en d’autres lieux.
    – les assureurs peuvent avoir intérêt à accepter votre proposition, sinon ils seront tenus de vous rembourser à chaque fois que vous aurez une nouvelle inondation.

  • poulun says:

    Il est indispensable que les propriétaires portent plainte.
    Ils ont acheté des maisons d’HABITATION.
    Ils en ont payer le prix.
    Je n’ai aucun doute sur la responsabilité de tel ou tel organisme administratif.
    J’espère qu’un jour le ou les collectivités ayant une responsabilité soient connues.
    Ce qui m’embête le plus, ce sont ces personnes physiques qui au nom de personnes morales ( mairie, communauté de communes, voies navigables, préfecture et autres encore ) ont apposés leur signature sur tout document ( permis de construire, P.E.R, P.O.S … ) et qui risquent d’être totalement blanchis voir même pas du tout inquiétés.
    Et oui je crains que les tribunaux administratifs, au mieux n’inculpent que les personnes morales.
    Et je pense que ces personnes physiques doivent bien connaître les lois pour ne prendre aucun risque en la matière.
    Qu’en pensez vous ?

  • JULIE says:

    Ce n’est pas le maire qui est à plaindre mais ceux qui souffrent. Je trouve indécent de faire une pétition en faveur du maire dans de telles circonstances. Il n’a eu aucun mot de soutien pour la population sinistrée. Il a été en dessous de tout dans la gestion de la crise. Oui les secours ont fait un travail formidable mais que cela soit clair : tout a été pris en charge par la préfcture et heureusement.M Marratier est bien accablé mais par les ennuis qu’il sent poindre pour lui! N’est-ce pas normal qu’une enquête sérieuse soit faite sur les circonstances du drame afin qu’une telle horreur ne se reproduise pas? S’il n’a rien à se reprocher (ce dont je doute), il sera blanchi par la justice. Mais fait-il seulement confiance à la justice, lui qui fustigeait régulièrement les fonctionnaires de la préfecture qui « s’acharnaient à lui mettre des batons dans les roues? ».
    Personne n’a forcé M Marratier à briguer le mandat de maire, personne ne l’a obligé à nommer Mme Babin première adjointe et responsable de l’urbanisme alors que c’est elle qui avait le moins de voix aux élections. La commune de la Faute sur mer n’est pas une petite commune rurale où un notable se dévoue pour le bien des autres. C’est une station balnéaire avec un Casino et un budget important. Elle ne doit pas être gérée par des incapables!

  • Pierre says:

    La tempête a frappé là où historiquement les inondations ont toujours eu lieu.
    Peut être un peu plus fort, peut être un peu plus violente, peut être une esquisse de ce que sera le réchauffement climatique.
    Mais laissons M.Marratier tranquille, il doit être suffisamment accablé par les dizaines de victimes, qu’importe les petites combines entre amis quand il y a tant de victimes à pleurer.
    S’il y a une leçon à tirer de tout cela, c’est ne persistons pas dans les erreurs de construire partout sans discernement et mettons en valeur notre site par des parcs, des allées, des promenades qui apporteront autant de notoriété et de touristes.

  • poulun says:

    A Pépin Michel
    Vous dîtes que la nature est incontrôlable.
    Mais alors, pourquoi le Maire a t’il voulu la contrôler avec une digue ( diguette ) ?
    Vous auriez dû le conseiller
    Car sans la digue, il n’y aurait pas eu ces constructions dans le lit marin de l’océan atlantique et il n’y aurait pas eu les 53 morts
    1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort – 1 mort
    Alors Messieurs vous savez compter … 53
    Quand on ne maîtrise rien, on la ferme et on se casse.

  • Jean says:

    Pas de condoléances officielles, pas de regard envers les sinistrés, tête basse, pas un mot de soutien à la population aprés le drame… Sans débattre sur les permis de construire et autres polémiques, ce que je ressent pour le moment c’est simplement de l’amertume envers Monsieur le Maire.
    A l’inverse, je tiens à rendre hommage en tant que fautais, à la municipalité de l’Aiguillon sur Mer ainsi qu’à son Maire Monsieur Milcent (lui aussi sinistré) pour le courage qu’il a eu au plus fort de la crise d’affronter les évenements et le soutien qu’il a apporté à tous les sinistrés, même à ceux qui sont de l’autre coté du pont.
    A ma grande surprise, ma grande déception, Monsieur Marratier fut quasi absent de la scène médiatique contrairement à son habitude jusqu’à en arriver au point ou l’on mis en avant notre commune soeur dans les premiers jours de cette catastrophe alors qu’en réalité, le plus grand malheur se trouvait sur notre commune.
    Alors de là à faire une pétition, je la ferai plus pour défendre les sinistrés face aux assureurs, plutôt que de polémiquer sur le fait que notre Maire est coupable ou non des faits qui lui sont reprochés et si je ne m’abuse, tout à été fait dans les régles, donc pas d’inquiètude à son égard.

  • Pépin Michel says:

    Merci à Monsieur Marattier le Maire de la Faute et à toute son équipe,vous avez tout notre soutien , personne n’est responsable d’une catastrophe aussi cruelle comment peut on accussé quelqu’un ,alors que la nature est incontrolable .
    Amitié

    Michel Pépin, Marie Claire

  • JULIE says:

    Comment peut-on défendre la gestion de crise du maire de La Faute? Comment ne pas s’offusquer quand:
    – croisant des sinistrés de sa commune à la salle des sports,au lendemain du drame, il ne va pas au devant d’eux pour les soutenir?
    – répondant à un journaliste de ouest France, il a le culot de dire  » le plus dur reste à venir » et là encore sans un mot de condoléances pour les personnes qui ont péri dans la tempête! 29 personnes tout de même!!!
    Non, monsieur Marratier, le devoir d’un maire n’est pas uniquement de développer l’économie de sa commune, c’est aussi celui de protéger ses habitants et d’être à leurs côtés dans les moments difficiles.

  • GEAY says:

    Je pense qu’il est facile de faire tout les commentaires que l’on veut une fois que ce qui ne devait jamais de produire est quand même arrivé
    Avant ce malheur , tout le monde louait cette commune , son dynamisme , son inventivité alors que l’été il faut attirer du monde pour que vive cette station ultra saisonnière , à part juillet-août et les WE de juin voire de septembre , pas grand monde à la FAUTE…….
    alors , je pense que la municipalité a fait ce qu’elle devait faire et aussi ce que ses administrés attendait d’elle , c’est à dire viabiliser des terrains pour construire leur rêve
    aussi aujourd’hui ,il est facile de tirer sur l’ambulance…. celui ou celle qui n’avait pas compris que lorsque une commune est coincée entre un fleuve et la mer , tout est possible ….. d’autre part , possédant moi même un terrain non constructible sur la commune , le notaire lors de l’achat a bien précisé ce qui était ecrit sur l’acte :  » risque de submersion , inondation , mouvement de terrain  » personne sur la commune ne peut dire qu’il ne savait pas…
    Cordialement

  • BONENFANT says:

    Je suis de tout coeur avec nos élus de LA FAUTE.La DDE qui critique ne controle t’elle pas les dossiers ? il me semble que lors de ma demande on m’a dis que le dossier passait à la DDE. Les journalistes comme à leur habitude semment à tout vent…….
    Une habitante critique tres méchamment (il y aurait beaucoup de questions à lui poser). Bravo à Philippe d’avoir remis les pendules à l’heure.
    Merci à RENE MARATIER
    Merci à FRANCOISE BABIN

  • POTIER Dominique says:

    Je viens apporter mon soutien à René Marratier pour son travail sur la commune. Je le félicite de son courage face à la catastrophe et de son engagement pour venir en aide aux sinistrés.Mes parents ont tout perdu l’intérieur de leur maison, mais comment le maire aurait-il pu prévoir un phénomène qui n’arrive que tous les deux ou trois cents ans. La faute est en zone inondable et TOUT le monde le sait.
    Courage René à toi et ton conseil municipal

  • Merci pour ce blog says:

    Bonsoir,
    Je pense qu’il n’y a pas de « parti » a prendre pour quiconque…
    Quand on a vu sa maison dévastée on espère pouvoir en avoir une autre…
    Mais avec quels moyens? Combien de temps mettrons les assurances pour nous indemniser voilà la question a se poser?
    Vont-ils exproprier? Ou abattre pour reconstruire pendant des mois et des mois?
    Je pense que ces questions embechent plus de gens de dormir que de savoir si il faut soutenir ou non la mairie!!!!!!!!

    Ps: merci infiniment pour ce blog!

  • Soutien says:

    Autant que je sache, les dernières élections municipales ont eu lieu après la création de ces lotissements. Le dépouillement se fait en public. Et la municipalité a été reconduite. Donc jusqu’à présent, la majorité de la population fautaise trouvait la municipalité à leur convenance.
    Dire que ces personnes ne sont pas présentes est totalement injustifié. D’ailleurs, certains d’entre eux ont également été touchés, et sont présents. Peut-être que leur action ne se voit pas car ils ne sont pas tous dans les rues à nettoyer. Mais comment croyez vous que tout s’organise dans la commune? Il n’y a pas de baguette magique !
    Et pour avoir vécu dans plusieurs autres petites communes auparavant, la municipalité fautaise a fait beaucoup pour sa commune et son aménagement.
    Si on regarde un peu mieux tout ça, qu’on prend du recul, on constate que la mairie ne peut pas décider toute seule. Il faut l’aval de la préfecture pour délivrer des permis, et il est difficile d’en déroger. Si personne ne vous en empêche, il n’y a pas de raison de ne pas construire. D’ailleurs, c’est ce qu’on fait toutes ces personnes qui ont acheté et construits ces maisons en connaissant la situation géographique. Et il n’y a pas que des personnes en rapport avec la municipalité qui ont eu des autorisations de lotir. Même des logements qui ont plus de 20 ans ont vu cette vague entrée à l’intérieur.
    La municipalité n’est peut être pas la seule à blamer. Ca ne se dit sans doute pas, mais c’est facile de rejeter la faute sur les autres.
    Donc oui, je soutiens la mairie et souhaite que ces accusations injustifiées s’arrêtent au plus vite.

  • un fautais says:

    Mouhai, samedi 28, le temps était comment la bas??? Et chez toi, les 3 m d’eau qu’on a pris dans la goule… tu connais?
    Comment peut on soutenir une municipalité qui est absente avant …. après…. et maintenant.
    Un manque d’empathie, pour tous les sinistrés, de la part des élus nous réconforte dans l’idée que tout n’est franchement pas clair dans cette histoire.
    Lorsque qu’on est à 600 km, on est un peu loin pour pour juger des faits réels et ACTUELS…

  • THOMAS Jean-Pierre says:

    Bonjour,
    Je suis Aubois (10), mais je passe mes vacances tous les ans à LA-FAUTE-SUR-MER où réside ma famille et des amis.
    Je conserve toute ma confiance à M. René MARRATIER, Maire, ainsi qu’aux membres du Conseil Municipal.
    Cordialement
    Jean-Pierre THOMAS (Ramerupt 10)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 30 = 32

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci