Le président Sarkozy, ici aux côtés de Chantal Jouanno, secrétaire  d'Etat à l'Ecologie, est revenu en Vendée, 15 jours après le passage de  la tempête Xynthia.

Le président Sarkozy, ici aux côtés de Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, est revenu en Vendée, 15 jours après le passage de la tempête Xynthia.

Photo : Franck Dubray

Photo : Marc Roger

Photo : Philippe Chérel

Lors de son déplacement en Vendée, le chef de l’État a annoncé des mesures importantes en faveur des victimes de la tempête Xynthia, dans la nuit du 28 février au 1er mars. « Les dégâts matériels sont considérables. Mille maisons ont été sinistrées en Vendée, 767 personnes ont dû être évacuées, 192 exploitations agricoles ont été inondées. La profession ostréicole a également payé un lourd tribut. Aujourd’hui, 75 kilomètres de digues sont à reconstruire. »

Pas seulement un catastrophe climatique

Le président Sarkozy l’affirme : « La catastrophe du 28 février n’est pas seulement le produit d’évènements climatiques. Elle est aussi le résultat d’une cascade de décisions litigieuses ou contraires au bon sens, de négligences, de prescriptions non respectées, d’expertises négligées. » Mais pour l’heure, la priorité absolue est « la solidarité nationale. L’heure est à l’indemnisation des victimes et à la réparation des dégâts. »

Efficacité optimale demandée aux assureurs

L’Etat déballe ainsi une série de mesures, allant au-delà de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, votée dès le 2 mars. « D’ores et déjà, les sinistres de moins de 2 000 euros seront indemnisés, sans expertise, dans les délais les plus rapides, inférieurs à un mois. Je tiens à assurer de ma détermination absolue à obtenir des compagnies d’assurances une célérité et une efficacité optimales. » Nicolas Sarkozy appelle les banques à faciliter l’étalement des échéances de prêts immobiliers « pour que les victimes ne soient pas confrontés à des difficultés supplémentaires de trésorerie. »

Pas de taxe d’habitation et de taxe foncière pour les personnes privées de maisons

Les entreprises touchées par la tempête ont également le soutien de Gérard Rameix, médiateur national des crédits. « A titre exceptionnel, les personnes ayant perdu leur maison dans les zones les plus touchées peuvent faite appel au représentant local du médiateur du crédit, en lien avec Yann Boaretto, le  »monsieur assurances », pour les aider en cas de difficultés éventuelles avec leurs banques. »

Pour les particuliers, le président de la République annonce que « les cotisations de l’année 2010 de taxe d’habitation et de taxe foncière sur les propriétés bâties seront remises en totalité, sur demande du contribuable, lorsque les locaux ont été détruits ou ont subi des dégâts tels, qu’après expertise, ils sont voués à démolition. »

Un mot enfin sur le relogement provisoire des victimes de Xynthia : le chef de l’État affirme que « le groupement des entreprises mutuelles d’assurances a accepté de financer le relogement provisoire pendant six mois de personnes évacuées. »

4 réponses à to “Xynthia : Sarkozy annonce une batterie de mesures pour les sinistrés (Ouest France)”

  • LaFaute says:

    Pour ma part, je suis propriétaire à la Faute (les Doris), j’estime que tout le monde est au courant de la possibilité d’inondation; mais personne ne croyait que ca arrivera un jour.
    Donc je pense que le maire et les conseillés municipaux n’ont pas cachés des choses et d’ailleur c’est aussi ecrit en noir sur blanc sur le permis de construire la dangérosite du site. J’apporte mes soutien à l’équipe municipal au dela des polémiques.
    Ce qui me préoccupe c’est l’incapacité des techniciens et ingénieurs (prévisionnistes) de suggérer une évacuation devant la dangérosité de la monté des eaux.

    En outre Je pense que raser quelques maison est une politique d’autruche, car qui peut assurer que la prochaine fois l’eau va monter 1 metres de plus, et sur qui on va pointer du doigt (nos ancetres peut etre).

    Pour moi la vrai solution c’est d’instaurer une politique d’alerte efficace; (on ne va pas raser des maisons dans toutes les communes chaque fois qu’il y a innondation) pour permettre d’eviter la mort. Car « la vie » est plus importante, en ce qui concerne le matériel, cela dépend de la fréquence du problème……

  • zarzu says:

    qu’est devenu le conseil municipal, pas de nouvelle,
    c’est quand les nouvelles élections, peut-être faudrait-il à nouveau ratacher la faute à la commune de la tranche, il y a vraiment péril pour nous tous. Il faut vraiment réagir !!!!!!!!!

  • Christian says:

    Encore une décision à l’emporte-pièce dont Sarkozy raffole mais maintenant on va commencer à réfléchir et se rendre compte que c’est bien plus compliqué. Si l’état prend un arrêté de péril, c’est lui qui doit indemniser les propriétaires. C’est exactement ce que les assurances attendent pour ne pas avoir à payer les remises en état. Sarkozy est-il assez naïf pour croire qu’elles vont spontanément jouer la solidarité alors que la législation en cours ne les y oblige pas? Qui va payer pour les centaines de maisons sinistrées de La Faute et de l’Aiguillon, les démolitions et la remise en état des terrains? L’état n’a pas le moindre euro pour ça. Voilà en tout cas une annonce qui sera bien quasiment impossible à mettre en place. Je suis d’accord avec Le Fautais : pendant que l’on fait des annonces spectaculaires, on oublie de parler des responsables. La DDE qui faisait de beaux rapports pour signaler les risques, mais en même temps signait des permis de construire par centaines? Les élus locaux, aveugles au point de ne pas voir que les plus fortes marées de cet été atteignaient déjà de façon critique le haut de la digue? Mais qui encourageaient les constructions sans information aucune aux acquéreurs.

    Et en même temps que se passe-t-il si les autorités laissent les habitants se réinstaller et qu’une catastrophe identique se produit dans 2 mois?

    Les tribunaux ont du travail pour quelques années.

  • Le fautais says:

    Tu parles d’une intervention… « j’interdis de revenir sur les sites sinistrés, les assurances démerdez vous !!! »
    Pas de taxe d’habitation pour les sinistrés qui ne pourrons pas réintégrer leur maison.. (La belle affaire, il manquerait plus que ça !!!)
    En gros, pas de responsabilité de qui que ce soit, on vire les gens pour faire bien, on laisse faire les compagnie d’assurance, et dans un an, les terrains redeviendrons après rachat par des bonnes âmes « à bâtir » sous d’autre conditions (maison à étages, à pilotis..), et de nouveaux permis de construire seront délivrés par les mêmes en accord avec le PPRI qui entre temps sera signé. Bref, on tourne en rond, et de surcroit dans un mois tout le monde se moquera de tout ça.
    Triste France.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 73 = 81

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
mars 2010
L M M J V S D
    Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci