Jean-Jacques Brot, le préfet de Vendée, explique les mesures prises à La Faute-sur-Mer et à L’Aiguillon-sur-Mer: des démolitions, moins de constructions à l’avenir, et des maisons à modifier. Extraits.

Comprenez-vous la colère de certains sinistrés après l’annonce des destructions de maisons?
Je ne suis pas insensible, je comprends les réactions de souffrance. J’avais dit que ces annonces pouvaient constituer un traumatisme s’ajoutant au traumatisme de la tempête. Mais il faut nuancer, il y a aussi eu des réactions de soulagement, beaucoup de gens ont exprimé leur satisfaction de déménager, et certains sont venus me remercier que l’Etat tienne ses engagements, même si on ne les a pas forcément vus à la télé. L’Etat ne fait pas cela pour le plaisir capricieux de démolir ou de déplacer des gens, mais pour la sécurité des personnes. Lors de la réunion à La Faute-sur-Mer, j’ai été très choqué que, dans une salle qui semblait avoir été « composée » à cet effet, des gens gardent le micro pour parler de questions exclusivement financières, et que l’on mette aussi longtemps à laisser parler les familles des victimes et ceux qui exprimaient un point de vue différent, cela dans une ville où il y a eu 29 noyés. Le maire de La Faute n’a pas joué son rôle de modérateur et d’animateur lors de cette réunion, à la différence notoire de son collègue de L’Aiguillon.

Allez-vous tenir compte des recours annoncés et modifier le périmètre des zones à détruire?
Non. La cartographie a été établie par les différents ministères concernés, c’est un travail approfondi et minutieux, qui tient compte non seulement de cette catastrophe, mais aussi de nombreux autres critères, comme la stagnation des eaux, l’état des digues, la fragilité du cordon dunaire, la formation de cuvettes, la topographie, l’analyse historique, les prévisions climatiques… Cette cartographie ne bougera pas. Dans ces deux communes, on avait perdu de vue la dimension historique, en oubliant les grandes tempêtes de 1877 et 1940. Certaines décisions prises par le passé ont été arrogantes par rapport à l’essence impétueuse et imprévisible de la nature en général et de la mer en particulier. Bien entendu, nous allons privilégier les acquisitions amiables par l’Etat, qui sont plus avantageuses pour les personnes concernées. Si des propriétaires contestent, eh bien les juridictions concernées examineront leurs recours.

13 réponses à to “Xynthia: « Nous ne modifierons plus la zone noire » (JDD)”

  • hks says:

    à J.P PAREY
    A défaut d’ être bien commandé , Le drame est peut être que M Brot est convaincu d’être bien informé, raisonnable, juste et équitable .
    Je le crois avoir été de bonne foi profondément choqué qu’on ait pu mettre sa décision en doute .
    Ca c’est un autre problème que celui de la carrière et plus difficile à résoudre .

    hks

  • zarzu says:

    PS

    RECHERCHER sur le net « quand Sarkozy voulait assouplir la loi litoral »

  • J.P PAREY says:

    Effectivement il ne faut pas accabler le préfet, il est un serviteur de l’état et à ce titre doit faire appliquer les ordres reçus qu’ils soient bons ou mauvais, ici ils ne sont pas bons, mais il ya la manière. Ayant connu autrefois Mr. BROT, j’ai été choqué par ses déclarations et son attitude, mais la poursuite de sa carrière dépand de sa capacité à gérer la crise dans le sens qui lui est prescrit.
    Cela peut expliquer ce changement de comportement. Dommage vraiment dommage pour l’humanité.

  • zarzu says:

    à tous !

    ne vous en prenez pas à monsieur BROT, je ne suis ni pour ni contre cet homme qui était juste nommé préfet de Vendée au moment de la tempête, il vaudrait savoir qui était là au moment de la délivraison des permis de constuire. Le préfet actuel est un beniouioui de la république, s’il va à l’encontre des idées de Nico, il n’a plus qu’a inscrire au pôle emploi. Ah, au effet, à une certaine époque, je n’ai pas encore vérifié la date, Nico, il était OK pour construire, l’art de retourner sa veste, on l’a ou on ne l’a pas…….ou peut-être des problèmes liés à la mémoire, je ne sais pas trop, vaut voir!!…..

  • hks says:

    Monsieur le Préfet BROT, est titulaire des palmes académiques !! ?
    Il a enseigné Monsieur Brot ?
    Ou bien c’est Wikipédia qui fait erreur .

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Brot

    Certaines décisions prises par le préfet ont été arrogantes par rapport à l’essence impétueuse et imprévisible ….. de qui ?
    De braves gens manipulés qui ont le mérite de contrarier leur nature , ainsi de garder le tête froide dans l’injustice .

    ( n’oublions jamais le sort très favorable des couteuses villas des portes en ré )

  • JULIE says:

    padraig, je ne trouve pas que les services de l’Etat ont pris des mesures « courageuses ». Ils ont profité de cette tempête pour faire un « coup médiatique », pour redonner à la nature une partie de La Pointe d’Arçay sans tenir compte des dangers réels pour les habitants. Quand au préfet, je ne lui mettrai pas tout sur le dos : pour moi la décision vient de plus haut et sa remarque disant que cette zone est « non négociable » ne fait que renforcer cette opinion.

  • padraig says:

    tres iportant de donner des signes clairs que les services de l etat en dernier secours dans le danger prennent des mesures courageuses

  • J.P PAREY says:

    Monsieur le Préfet BROT, quel despostisme, quelle arogance, quel mépris d’autrui. Vous avez bien changé avec les années et l’exercice du pouvoir. Reprenez vous, rappelez vous PALAISEAU (91) et redevenez l’homme que vous étiez.

    POUVOIR tu rends Fou!

  • David says:

    Il faudrait peut être expliquer à ce M Brot que 29 victimes, plus ceux qui ont tout perdu, c’est déjà trop, et que son plan, fait minutieusement en 5 minutes par de soi disant experts, va en faire beaucoup plus.

  • Jacques Ghémard says:

    Frédéric, gardez les pieds sur terre

    http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/RG2010/052/085/085307.html

    Près de 58% pour la « majorité » à la Faute. Plus de 54% à l’Aiguillon

    Proportions inverses à Charron.

  • frédéric says:

    nous avons payé nos impôts, taxes et terrains ,nous avons perdu des nôtres. messieurs les politiciens, merci de vous soucier de nous à ce point, sachez que nous, nous vous oublierons pas !

    Il est vrai qu’a la Faute l’Aiguillon Charron et toute ces belles communes…., nous ne somme pas aussi riche qu’a L’île de Ré…mais oubliais- je, peut être avez vous une villa au bord de l’eau là-bas. L’île ré n’a elle pas été coupé en trois, ses digues ne sont elles pas vétustes… le dérèglement climatique n’est t’il pas valable pour les riches.

    messieurs, vous êtes au dessus de nous, mais rappelez vous bien que, ce sont nos impôts qui vous font vivre, rappelez vous d’où vous venez… et, ou vous irez nous rejoindre …

  • hks says:

    bon et en plus je fais des fautes d’orthographe …il y a eu erreur d’ urbanisme .. et même erreurs.

  • hks says:

    Si des propriétaires contestent, c’est qu’ à la différence des différents ministères concernés ils parlent de ce qu’ils connaissent et de ce qu’ils ont vu …en l’occurrence de leur maison .
    A tout ces beaux critères il en manque un , lequel est la consultation du propriétaire .
    On va lire ici ,je l’espère ,dans les jours suivants la notification d’anomalies quant à la zone .
    ………………………………………………….
    Cette cartographie ne bougera pas! On verra bien .
    Cela signifie- t- il que rien de ce qui tombe sous ces beaux critères ne bougera pas non plus ?

    Voyons ces critères

    1)la formation de cuvettes: il y a eut erreur d’ urbanisme …on est tous d’accord .Cela dit il ne se forme pas de cuvette spontanément à la pointe d’ Arcay .

    2)La stagnation des eaux, l’état des digues, la fragilité du cordon dunaire, ON PEUT Y REMÉDIER ( et d’abord y remédier )

    3)la topographie : non pas seulement la topographie ! ou alors c’est quoi la topographie ? Car si on regarde la topographie il y a des zones plus basses (ailleurs) que celle de la zone interdite ( oui mais le Lay y était bien endigué )

    4)l’analyse historique: alors là j ‘attends l’ analyse historique des ministères .

    5)les prévisions climatiques…: Quoi les prévisions climatiques ? Mise à part la météo des 5 jours suivants ,je ne vois pas .

    Donc et en conclusion les beaux critères du préfet ne tiennent pas la route .

    hks

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

− 3 = 1

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci