Plus de 500 personnes, selon la gendarmerie, se sont réunies samedi après-midi à la Faute-sur-mer (Vendée) pendant plus de trois heures pour envisager les actions à venir après la tempête Xynthia à l’initiative de l’association de victimes (AVIF) de la commune.

« On a balayé tous les sujets: le zonage, les expropriations, les indemnisations, les délais » en matière juridique, a expliqué à l’AFP Me Hervé Cassara, avocat au cabinet de l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage, invité par l’association.

« Les gens sont déconcertés sur cette histoire de zonage. Il y a un sentiment d’incompréhension face à des décisions que certains d’entre eux qualifient d’arbitraires. Ils reprochent aux services de l’Etat un manque de concertation », a souligné l’avocat.

Les préfets de Vendée et de Charente-Maritime, les deux départements particulièrement touchés par la tempête, ont présenté ces derniers jours une cartographie des zones sinistrées, avec en particulier des « zones noires », habitées jusqu’à présent et d’où toute habitation sera désormais bannie. Mais « ce zonage peut être soumis à un juge » dans un délai de deux mois, a estimé Me Cassara.

« J’étais là pour leur indiquer ce qu’ils peuvent faire. On peut, selon les sujets, agir à titre individuel ou mener des actions collectives. Il y a beaucoup de recours possibles », a-t-il dit, évoquant également la volonté des personnes présentes de « comprendre les responsabilités », a-t-il dit.

De premières actions seront vraisemblablement menées devant le tribunal administratif pour contester le zonage mais des actions au pénal sont également en réflexion parmi les familles qui ont perdu des proches.

Cette réunion, qui a débuté par une minute de silence en hommage aux victimes, était également l’occasion d’une prise de contact directe entre les nombreux propriétaires de résidences secondaires, venus de toute la France, qui avaient fait le déplacement, a indiqué Renaud Pinoit, l’un des co-fondateurs de l’AVIF.

L’association, qui devrait tenir très prochainement son assemblée générale constitutive, va commencer à regrouper les dossiers par thème. Elle a fait circuler des questionnaires lors de la réunion pour faire l’inventaire des problèmes posés, a précisé M. Pinoit.

Vingt neuf personnes ont trouvé la mort en Vendée lors de cette tempête.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci