PARIS (AP) — Alors que le préfet de Vendée Jean-Jacques Brot affirme dans le « Journal du dimanche » que la cartographie des « zones noires » établie après le passage dévastateur de la tempête Xynthia « ne bougera pas », le président du conseil général de Charente-Maritime Dominique Bussereau, qui est également secrétaire d’Etat aux Transports, laisse entendre que des modifications pourraient intervenir.

« Je pense qu’il y a de ci de là des aménagements de bon sens que je ferai connaître au chef de l’Etat. Pas du tout pour remettre en cause le travail qui a été fait » mais « pour voir si dans certains cas, il n’y a pas des aménagements humains et intelligents qui peuvent » être réalisés, a-t-il déclaré à France Bleu. « S’il y a des choses qui méritent d’être changées, et que j’en ai la conviction profonde, je l’exprimerai ».

« Il y a peut-être eu certaines maisons qui ont été mises un peu rapidement dans telle ou telle zone. Je crois qu’il faut continuer le dialogue avec les élus », a-t-il observé, en soulignant que son rôle consistait à « mettre de l’humain » dans ce dossier.

Dominique Bussereau a précisé à RTL qu’il souhaitait « que bien sûr, on empêche les gens de mourir », et qu »’ensuite quand on peut tenir compte des situations locales et analyser plus profondément certaines situations, on le fasse ».

« On a fait des tracés vite. Alors, parfois, l’Etat ne va pas assez vite. Là, il est allé très vite. Si dans certains cas, c’est allé trop vite, eh bien il faut le regarder au cas par cas », « il y a peut-être parfois des moments où le rouleau compresseur de l’administration est passé un peu vite », a déclaré le secrétaire d’Etat dont les propos ont été diffusés dimanche matin par la radio.

« Mon rôle de président du conseil général et de membre du gouvernement habitant dans ce département, c’est de faire remonter à Jean-Louis Borloo (ministre de l’Ecologie, du développement durable et de la mer), au Premier ministre, ce que l’on me le dit et qu’on regarde les choses de près ».

Plus de 1.500 résidences doivent être abandonnées par leurs occupants en Vendée et en Charente-Maritime, après le passage de Xynthia fin février. Les services de l’Etat ont présenté jeudi après-midi dans les deux départements les zones où des maisons devront être détruites. Ainsi, 915 logements seront rasés en Vendée et 595 en Charente-Maritime. AP

6 réponses à to “Xynthia/ »zones noires »: Dominique Bussereau n’exclut pas des aménagements (AP)”

  • girafe says:

    Il ne faut pas détruire les maisons mais réparer et consolider les digues. Ensuite, autoriser les propriétaires à rester en signant une décharge stipulant que si une nouvelle tempête survient ils ne pourront ni se retourner contre l’état ni les assurances. En clair ils prennent leurs responsabilités. Et tous le monde sera content.

  • Bonjour Jean Saura, gamin je pêchait à la balance sur les pontons de l’Aiguillon, et oui 50ans déjà, mais il ne faut pas modifier le Lay, juste entretenir les digues et poser des alarmes , moins honéreux que ce projet émis par le Préfet de Vendée de détruire !!! Le ridicule ne tue pas la preuve en 5 semaines il vous a soiti une carte de son chapeau sans voir les propriétaires, il est un prétentieux comme Maratier un séjour à l’ombre leur sera profitable pour réfléchir avant d’agir ! Mais surtout ne déplacer pas le port de l’Aiguillon , vous trouvez que ces gens là-bas souffrent pas assez en ce moment ? J’ai mon coeur à la Faute et mon clavier en savoie….

  • hks says:

    pas moyen de se corriger ,après envoi ….( orthographe!) Il faut se relire dix fois avant d’envoyer .

  • hks says:

    Je ne pense pas que cette idée audacieuse soit une bonne idée.
    ( je vous passe les question d’ irrigations du marais ,de l’évacuation de l’eau conditionnée par les marée ,enfin bref c’est
    1) très complexe
    2)concerne une étendue bien au delà de la faute et de l aiguillon (pour l’ agriculture comme pour l’ ecologie )
    …………………………………

    Sur votre idée et au plus près de la faute

    1) vous initiez dans la mer des courants imprévisibles .
    ……………………………………..

    2) vous détruisez une bonne partie de la plage de la faute( que j espère bien retrouver dans son intégralité /continuité )

    Voire toute la plage de la faute jusqu’aux Belugas (au minimum ) par formation de zones inondées en arrière des dunes (cf l ‘ancien courant ).

    Apport imprévisibles de vases en place de sables fins sur une largeur indéterminée ( voir la largeur de l’estuaire actuel )
    ……………………………………….

    4)Sur terre vous déplacez le problème de la crue du Lay au nord de la faute ( merci bien )

    …………………………………………

    3) vous obligez à la construction d’une digue fermant l’estuaire actuel ( un bel ouvrage en perspective!!! )
    ………………………………………….
    4) vous privez l’ Aiguillon de ce qui nolens volens en fait son charme

    ……………………………………
    Il y a des solutions d’ endiguement du Lay actuel . C’ est l’ absence de digues sur les deux rives en aval du pont qui a été la cause de l’ inondation .

    On focalise sur le Lay ,mais le Lay en question , par marée haute, c’est la mer .
    Fermer le barrage de Moricqu est assez ridicule dans le cas de surcôte car le danger ne vient pas de l’abondance du flux du Lay ( encore qu’ à considérer ) mais de la mer .
    …………………………………………………

    Trouver des terres constructibles !! Pourquoi ?

    On peut essayer de protéger les constructions actuelle par des digues ( jamais sures à 100%) ce qui serait déjà bien .
    Sinon ,pour être sur et certain , sur-élevez les terrains ( je vous souhaite bien du courage )
    ………………………………..

    Avec des digues bien faites ,assez hautes , sans failles et surveillées on pourrait espérer avoir protégé la moitié nord de la zone dite noire .
    Laquelle à mon avis aurait du se limiter au Doris et alentours proches situés en dessous du niveau de la mer .

  • En ce dimanche bonjour à vous,
    je viens de lire le « ministre » et relève trois phrases:
    – des aménagements humains et intelligents… Donc ce n’est pas le cas !!!!!
    – des maisons misent un peu rapidement…. Donc mauvais travail !!!!!!!
    – on a fait des tracés vite …… Sans relevé géodésique c’est un Scandale !!!!!

  • jean saurat says:

    PROPOSITION D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
    Suite à la lecture de l’article sur les « surcotes de tempete » que vous mentionnez sur le site et que je me suis procuré, il semble inéluctable que le phénomène XYNTHIA se reproduise un jour ou l’autre. Pourrions nous envisager d’adapter le territoire en conséquence:
    1- dévier le Lay vers la Belle Henriette, là où il coulait dans le passé,
    2- fermer l’embouchure actuelle du Lay pour éviter que l’onde de surcote ne pénètre au milieu de zones habitées (L’Aiguillon et La Faute), ce qui protégerait les maisons et créerait de nouvelles zones constructibles,
    3- déplacer les activités portuaires dans le nouvel estuaire.
    Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

9 + 1 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci