Le préfet de la Charente-Maritime Henri Masse a annoncé mardi la création de deux nouvelles « zones noires »

Ces secteurs décrétés inhabitables, désignés aujourd’hui sous le vocable de « zones de solidarité », concernent les communes de Nieul-sur-Mer et de Loix.

Jusque-là classées en zones orange, ces nouvelles zones ont été déterminées après un travail d’expertise plus approfondi, selon la préfecture.

Elles visent « onze maisons » dans le quartier ancien de La Lauzière à Nieul-sur-Mer, une commune au nord de La Rochelle, et dix maisons à Loix sur l’Ile-de-Ré, ont indiqué les maires des communes concernées.

Pour le maire de Nieul, Henri Lambert (PRG) cette nouvelle constitue un choc, car il considère que les expertises complémentaires ont été beaucoup trop superficielles et rapides. De son côté, le maire de Loix, Lionel Quillet (DVD), estime qu’il s’est « bien battu », puisque sur les « soixante maisons qui étaient initialement en zone orange et qui pouvaient passer en zone noire, seulement dix sont finalement en zones noires ».

Par ailleurs, la préfecture de Charente-Maritime mentionne dans son communiqué que la zone orange de La Flotte « est désormais classée en zone à prescriptions » et que pour les villes de « Fouras, Châtellaillon, Yves et Aytré, les expertises complémentaires qui permettront un classement définitif des zones oranges en zones de solidarité ou en zone à prescriptions, sont en cours ».

A la suite du passage de la tempête Xynthia dans la nuit du 27 au 28 février, l’Etat a décidé de déclarer certaines zones inhabitables et annoncé la destruction d’environ 1.500 maisons en Vendée et Charente-Maritime, provoquant la colère de nombreux propriétaires. Xynthia a fait 29 morts en Vendée.

Samedi, environ 450 personnes, selon la police, ont défilé sur le pont de l’île de Ré, en Charente-Maritime, pour exiger une « concertation » dans la définition des « zones noires » après la tempête Xynthia.

Dimanche, en Vendée, plus de 600 personnes ont manifesté à La-Faute-sur-Mer et à l’Aiguillon-sur-Mer, les deux communes du département endeuillées par la tempête Xynthia, pour protester contre les « zones noires » décrétées inhabitables par l’Etat, selon la gendarmerie. Les habitants de ces deux communes ont lâché plusieurs centaines de ballons pour symboliser les maisons qui devraient être rasées.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

27 − = 19

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci