Les maisons non inondées pourraient être conservées, avec des prescriptions de sécurité nouvelles et strictes.
Philippe de Villiers propose la création de "maisons à  prescriptions"
Philippe de Villiers propose la création de "maisons à  prescriptions"

Philippe de Villiers a proposé vendredi 30 avril 2010 de créer une catégorie spéciale afin d’épargner les maisons classées en zones noires mais non inondées lors de la tempête Xynthia, avec des prescriptions de sécurité strictes.

Certains propriétaires dont les maisons « n’ont pas été inondées, ont du mal à comprendre que leurs maisons soient incluses dans ces zones » noires, a expliqué le président du Conseil général de la Vendée dans un communiqué, proposant la création de « maisons à prescriptions ».

En accord avec Jean Jacques Brot, Préfet de la Vendée, Philippe de Villiers a décidé d’organiser une Table Ronde à l’Hôtel du Département lundi 3 mai à 15 heures, en présences des maires et élus concernés, au sujet des zones à risque vital mises en place par l’Etat après le passage de Xynthia.

L’ordre du jour portera sur l’application de ce plan. Le Conseil Général considère que « ce plan de périmètre de sécurité repose sur un ensemble de précautions légitimes pour protéger la vie humaine. »
« Cependant, certaines situations particulières méritent un examen adapté » souligne Philippe de Villiers, pour qui « le cœur de l’incompréhension ce sont les maison situées dans les zones qui n’ont pas été inondées ».

Le Président de la Vendée a donc l’intention de soumettre à l’Etat et aux élus concernés une proposition innovante, avec la création dans les zones, d’une catégorie intermédiaire de maisons : les maisons à prescriptions.

« Cela veut dire que les maisons qui n’ont pas été inondées et dont les propriétaires sont prêts à accepter des prescriptions de sécurité nouvelles (création d’un étage, de trappes d’évacuation sur le toit, d’escaliers, etc…) pourraient être conservées »
explique t-il, souhaitant que des études au cas par cas commencent « dès cette semaine ».

Le préfet avait déjà expliqué que ces études au cas par cas, pour ceux qui ne refusent de partir, seraient réalisées lors d’une enquête publique avec la possibilité pour certaines maisons de sortir du périmètre « zone noire » pour passer en « zone jaune ».

En Vendée, les zones noires englobent 915 maisons, 241 à l’Aiguillon-sur-Mer, dont 25 résidences principales, et 674 à La Faute-sur-Mer, où la tempête a fait 29 morts, dont 92 résidences principales.



2 réponses à to “Philippe de Villiers propose la création de « maisons à prescriptions » (Vendee.fr)”

  • ODR says:

    Pour ces maisons dites  » à prescriptions », et même pour les autres, nous rappelons que la possibilité de les ré-hausser sur pilotis existe, que c’est une solution économique et qui peut présenter un intérêt environnemental. Nous faisions déja part de cette idée sur le blog le 27 mai :

    27 mai 2010 à 16 h 13 min
    Bonjour,

    Nous sommes un cabinet d’Architecture et de Maîtrise d’œuvre d’Agen dans le Lot et Garonne : O.D.R (Office de Rénovation).

    Tout d’abord, comme tout le monde, nous avons été profondément peinés par le désastre qui touchait beaucoup d’entre vous et par tous les disparus qui ont endeuillés vos familles et à qui nous présentons toutes nos condoléances.
    Par la suite nous avons été choqués par les décisions hâtives des pouvoirs publics qui ont créé ces zones « noires », devenues « de solidarité … » sans aucun discernement et sans réflexion logique.
    Trois mois avant votre drame, notre président faisait un discours en faveur « des constructions dans les zones inondables de notre pays, à condition d’adapter ces constructions pour qu’elles ne représentent pas un risque pour leurs habitants », et bien, il est également possible de rendre la plupart de vos habitations sécurisées par rapport aux inondations.

    La technique existe, elle n’est pas nouvelle, nous n’avons rien inventé, mais il nous a paru évident qu’elle pouvait parfaitement s’adapter à vos villages.
    Vous avez sans doute vu ces reportages sur les « déménageurs de l’extrême » qui transportent une maison d’un lieu à un autre sur de gros camions. Sur le même principe, au Quebec, beaucoup de maisons sont fondées sur de la pyrite (sulfure de fer) qui gonfle avec l’humidité, et des entreprises spécialisées les soulèvent le temps de refaire les fondations et les reposent sur place.
    Vos maisons pour la plupart, sont fondées sur du sable, avec des fondations peu profondes, elles sont souvent en rez-de-chaussée ou R+1, et il est donc techniquement possible de les remonter d’un niveau pour les reposer sur des pilotis en béton. Cela peut paraître utopique, mais pour ces entreprises spécialisées que nous avons consultées cela est tout à fait possible.
    Evidemment, ceci ne pourrait se faire qu’à travers un projet global d’architecture pour que la qualité de l’environnement soit respectée, mais nous pensons que le coté « lacustre » qui en découlerait pourrait donner beaucoup de « charme » à vos nouveaux villages.

    Les avantages nous paraissent nombreux et évidents :
    Le premier, et le plus important, étant de vous permettre de rester dans vos maison, avec vos murs, vos habitudes et vos « racines » pour certains.
    La vie économique de vos villages serait sauvegardée, les infrastructures existantes réparées et ré-utilisées, les propriétaires de terrain ne perdraient pas leur capital, puisque les constructions redeviendraient possible (sur pilotis), enfin, l’Etat et les assurances feraient des économies.
    Une première étude rapide fait apparaître que de tels travaux coûteraient moitié moins cher que les indemnités prévues.

    Pensant que cette idée était fiable, nous en avons fait part le 18 Avril à notre député- maire Jean DIONIS DU SEJOUR, qui lui-même ingénieur de formation de l’Ecole Centrale, à trouvé important de faire part de ce projet au préfet de Charente Maritime, Monsieur MASSE, au Ministre Dominique BUSSEREAU et au Président du conseil général de la Vendée, Philippe DE VILLIERS, pour leur proposer d’approfondir la proposition d’ODR.

    Nous voudrions vous assurer que nous serions prêts à vous aider dans cette démarche, si elle avait votre agrément.
    Nous souhaiterions bien sûr connaître votre opinion à ce sujet et restons à votre écoute par le biais de ce blog.

    Dominique MARRAUD
    Gérant de l’Office de Rénovation

  • Jacques Ghémard says:

    Le résultat de la réunion est là

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/03/97001-20100503FILWWW00748-xynthia-les-zones-noires-ajustees.php

    « Les « zones de solidarité », définies en Vendée après la tempête Xynthia, seront « ajustées » d’ici l’été, certaines maisons pouvant entrer dans le zonage à leur demande, d’autres pouvant peut-être en sortir après une enquête de terrain, a annoncé aujourd’hui le préfet. »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

5 + 4 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci