Les « zones de solidarité », définies en Vendée après la tempête Xynthia, seront « ajustées » d’ici l’été, certaines maisons pouvant entrer dans le zonage à leur demande, d’autres pouvant peut-être en sortir après une enquête de terrain, a annoncé aujourd’hui le préfet.

« Il y a une étude au cas par cas pour toute situation qui paraîtrait difficilement compréhensible au propriétaire », a expliqué lundi à la Roche-sur-Yon Jean-Jacques Brot, préfet de la Vendée, qui souhaite « ajuster au mieux le périmètre » concerné.
Des « missions de terrain » concerneront des maisons « en limite de périmètre, avec une topographie particulièrement protectrice, protégées par un cordon dunaire », a-t-il dit, avant de préciser: « je ne suis fermé à rien ».

Le préfet réagissait à l’incompréhension de certains propriétaires qui, après le passage de Xynthia le 28 février, ont vu leurs habitations épargnées par l’eau mais situées en zone noire, devenues depuis « zones de solidarité » (915 maisons en Vendée), où l’Etat propose un rachat à l’amiable avant destruction.

« Je ne peux être indifférent à cette expression », a noté le préfet après une table ronde en présence des maires des deux communes concernées par les zones noires, l’Aiguillon-sur-mer et La Faute-sur-mer. Cette réunion était organisée par Philippe de Villiers, président du conseil général de Vendée, qui réclamait des études au cas par cas dès cette semaine pour ces situations particulières.

« Dès cette semaine, une mission de terrain (composée de personnels de la préfecture, d’experts, ndlr) va travailler et me faire un rapport pour la deuxième phase, qui interviendra après la phase amiable, de la préparation de l’enquête publique », a dit M. Brot.

Les zones dites « noires » seront « intangibles pour la partie amiable, parce qu’elles offrent des avantages » pour les propriétaires, a précisé le préfet. Mais « je n’exclus pas à la marge de les accroître pour permettre à des personnes qui n’y seront pas d’y être incluses du fait que leurs habitations ont été gravement endommagées ou gravement inondées », a-t-il précisé.

Le zonage ainsi obtenu, avec des maisons qui pourraient s’y intégrer en plus et d’autres qui pourraient en être sorties, sera ensuite soumis à une enquête publique qui « ne peut pas être envisagée raisonnablement avant courant ou fin du mois de juillet », a précisé le préfet.

De son côté, Philippe de Villiers a réclamé la mise en place rapide des études au cas par cas avant l’enquête publique, prévues par le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, dans une lettre envoyée aux élus mi-avril. L’élu a évoqué une catégorie de « maisons à prescriptions » dont « les propriétaires accepteraient des prescriptions de construction supplémentaires » pour les sécuriser face à d’éventuelles futures inondations, avec notamment des trappes d’évacuation sur le toit.

« Il y a des maisons qui n’ont pas eu ou peu d’eau. On demande qu’il y ait un aménagement qui soit réalisé », a expliqué à la presse René Marratier, maire de La Faute-sur-mer à l’issue de la table ronde. La mairie réclame, depuis l’annonce des zones noires, « des modifications de la cartographie » initiale.

« Je ne vois pas comment une maison qui n’a pas eu d’eau pourrait être détruite (…). Demain, ça va être revu à la marge, et je suis satisfait de sortir de cette réunion d’aujourd’hui », a indiqué Maurice Milcent, maire de l’Aiguillon-sur-mer.

3 réponses à to “Xynthia: les zones noires « ajustées » (AFP)”

  • lafaute says:

    Pourquoi ajuster les (la) zone(s) noire(s) puisqu’elles n’ont aucune valeur juridique ?

  • Jacques Ghémard says:

    « Les zones dites « noires » seront « intangibles pour la partie amiable, parce qu’elles offrent des avantages » pour les propriétaires, a précisé le préfet. »

    Très bien mais si les zones noires ne sont plus que ses zones amiables, pourquoi ne pas rétablir l’eau et l’électricité à l’amiable ?

    Il faudrait quand même quelques signes forts pour que l’on cesse de croire à un double discours.

  • jacquotte says:

    il serait temps que mr Maratier demands des presciptions lui qui a toujours fait retarder le ppri….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

42 − 37 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci