L'Etat prendra en charge les frais de déménagement.
L’Etat prendra en charge les frais de déménagement. Crédits photo : AFP

Les offres de rachat de maisons semblent bien accueillies. La contestation s’apaise.

Plus de deux mois après la tempête, le climat semble enfin s’apaiser en Charente-Maritime et en Vendée. Remises au compte-gouttes depuis jeudi, les premières offres de rachat de maisons promises à la destruction ont été accueillies avec soulagement par les 1.500 propriétaires concernés. «Ce moment était attendu avec impatience. Les estimations sont tout à fait correctes : nous sommes rassurés», résume Renaud Pinoit, le porte-parole de l’association de défense des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer.

Pour l’État, la réaction de ces premiers propriétaires avait valeur de test. Le gouvernement s’est fixé pour objectif de racheter 60 % des maisons à l’amiable, tandis que le sort des autres sera réglé dans le cadre d’une procédure d’expropriation.

«Ajustements à la marge»

Pour l’heure, une vingtaine de personnes ont reçu une offre. Douze ont aussitôt fait savoir qu’elles signeraient. «L’évaluation des experts de France Domaine correspond exactement à l’estimation faite par mon agence immobilière», relate par exemple Annie Nicolaizeau, qui vivait avec son mari et sa mère dans une maison avec jardin de La Faute-sur-Mer depuis vingt-huit ans. Le couple, qui raconte avoir frôlé la mort dans la nuit du 27 au 28 février, n’avait pas l’intention de retourner vivre dans le lotissement inondé. Leur maison a été classée en limite de la «zone de solidarité», aussi appelée «zone noire».

Comme promis, l’État a estimé la valeur des maisons au prix du marché avant la tempête. Une indemnité supplémentaire de 10 %, correspondant aux frais de notaire engagés pour acheter un autre bien immobilier, est proposée. Les frais de déménagement sont en outre pris en charge.

La négociation du montant proposé par l’État est impossible, mais «la discussion reste ouverte sur tel ou tel élément objectif qui aurait été omis», précise Gilles Viault, le directeur des finances publiques de la Vendée, qui doit avoir remis toutes les offres de rachat avant le 15 juin. Selon le quotidien Ouest France, qui cite le directeur du service France Domaine, la facture pourrait s’élever à 800 millions d’euros pour l’État, au lieu des 400 annoncés.

Parallèlement, une annonce du préfet de Vendée, Jean-Jacques Brot, a calmé les esprits. Une mission de terrain, notamment composée d’experts de la Direction départementale des territoires et de la mer, sera installée dans les prochains jours afin «d’examiner au cas par cas les dossiers litigieux». Sans remettre ouvertement en cause le périmètre des zones noires, la préfecture ouvre ainsi la porte à des «ajustements à la marge» comme l’avait annoncé Jean-Louis Borloo en avril, lors d’une visite sur place.

Rassurés, les propriétaires qui contestent la démolition de leur maison ont suspendu leur manifestation. «La mobilisation a payé. Le climat a totalement changé », indique Jean-Claude Pénicaud, membre du collectif des propriétaires résistants des Amourettes, à La Faute-sur-Mer.

14 réponses à to “Xynthia : les estimations rassurent les sinistrés (Le Figaro)”

  • Jean-Pierre says:

    A kiwi,

    « CHER JEAN PIERRE NOUS NOUS EN EXPLIQUERONS SAMEDI APRES MIDI A 15H »

    Volontiers, tu m’expliqueras, car j’avoue que je ne comprends pas :
    « CE QUI SERAIT PARFAIT C EST QUE TOUT UN CHACUN AIT UN INTERËT COMMUN DANS UN BUT COMMUN ET TOUT SERAIT PARFAIT!!!!! »

    Je serais là avec ma caméra.

  • kiwi says:

    A JEAN PIERRE

    UNE ASSOCIATION POSSEDE UNE ORGANISATION. CE QUI SERAIT PARFAIT C EST QUE TOUT UN CHACUN AIT UN INTERËT COMMUN DANS UN BUT COMMUN ET TOUT SERAIT PARFAIT!!!!!
    2 MEMBRES DE L AVIF ETAIENT LA VENDREDI DOMMAGE QU ILS N AIENT PAS ETE INVITES A VOIR LE CHEF( MERCI DE LIRE ENTRE LES LIGNES) MAIS CHER JEAN PIERRE NOUS NOUS EN EXPLIQUERONS SAMEDI APRES MIDI A 15H

  • Claude 77 says:

    réponse à Paris
    C’est bien ce que je pensais le point de vue de certains : il serait « presque » honteux d’avoir un terrain nu, parfois acheté à crédit en attendant un financement pour construire. L’Etat a dit on remboursera maison et terrain aux cours des années 2008/2009. Alors M.Paris, remboursons les résidences secondaires au prix de la maison, mais pas du terrain, nous serons sur un plan d’égalité. J’aimerais malgrè le silence de nombreux propriétaires de terrains nus (je n’en ai qu’un) connaitre la position officielle de l’AVIF et de notre avocat.

  • paris says:

    je ne suis pas sûr qu il soit honteux d avoir un terrain nu , par contre jusqu’à présent et à ma connaissance l Etat n a jamais indemnisé de la perte de constructibilité d un terrain ; mais peut-être qu’à La Faute sur Mer il en sera ainsi . Comme chacun sait , l Etat a beaucoup d argent …. et il ne faut pas bien sûr avoir peur de créer un précédent …

  • Vladimir Trou says:

    800 millions d’euros pour 900 maisons, ca met l’indemnise a 900.000 EUR par maison. Je ne pense pas qu ils aient besoin d’aide supplementaire. Ils s en sortent plutot bien, je trouve.

  • escabourg says:

    Ps: l’article parait dans le Figaro…qui oriente son axe de vue…et on marche…

  • escabourg says:

    Merci Jean Pierre !
    Il fallait juste nous l’expliquer!
    COPRA= collectif et AVIF =Association et même objectifs.

  • Jean-Pierre says:

    …COPRA et AVIF…
    Même objectifs, actions complémentaires et symbiotiques…
    Pour la défense des intérêts, quels qu’ils soient, des sinistrés…
    AVIF : « Association » (définition) groupement de personnes réunies dans un intérêt commun.
    COPRA « Collectif » (définition) groupe de personnes ayant un but commun.
    On peu imaginer qu’une « Association » regroupe des adhérents…qui font partie de « Collectifs ».
    Pourquoi vouloir les mettre en opposition… !!!???

  • hks says:

    COPRA qui jouerait- il cavalier seul .
    bravo l’unité !!

  • monique says:

    Pour le rendez vous avec les Domaines, notre assurance (Matmut) avait mandaté un expert immobilier et expert près de la cours d’appel de Poitiers. Le rendez vous était prévu en juin, comme nous étions à La Faute cette semaine et pour nous éviter un déplacement, il a été avancé au dernier moment, nous n’avons donc pas bénéficié de cette assistance mais renseignez vous auprès de vos assurances. S’il n’y a pas de discussion possible aprés évaluation ça peut-être intéressant de ne pas être seul.

  • monique says:

    à FwP
    Nous avons vu l’évaluateur des Domaines jeudi aux Doris. Il a fait le tour de la maison et de l’extérieur, nous a posé des questions sur le temps d’occupation de la maison. En documents nous lui avions apporté un plan de la maison, le titre de propriété du terrain,le permis de construire et des factures d’aménagements extérieurs (mur de cloture, sable, dalles),mais pas d’évaluation d’agent immobilier, il nous a demandé de lui envoyer un CD de photos d’avant catastrophe. Nous devrions avoir une proposition fin juin

  • FwP says:

    Lien intéressant sur l’interview du directeur de France Domaine

    http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video4775.html

  • FwP says:

    Si certaines des personnes indemnisées consultent ce site, il serai sympa qu’elles puisse nous donner des détails sur la façon dont le rendez-vous s’est déroulé, car si j’ai bien compris il n’y à pas de négociation possible après
    Merci d’avance

  • FwP says:

    C’est amusant, quand j’ai eu la personne pour mon rdv avec les domaines, il m’a été indiqué que je n’aurait une proposition que quand tous les rdv auraient eu lieu???
    Qu’il faudrait 3 mois pour aller devant le notaire, bref que je ne compte pas avoir quoi que ce soit avant 2011
    Sommes nous face à une organisation des services de l’état qui se perfectionne ou à quelques indemnisations pour éviter de faire mentir le 1er ministre qui s’est engagé à faire les premiers remboursement en Juillet?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

1 + 6 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci