Rappel : « Samedi 15 mai nous étions nombreux à honorer la mémoire des 29 disparus lors de la catastrophe qui a endeuillé notre commune.

La banderole installée par l’AVIF au Rond Point fleuri et déclinant les prénoms et les âges des victimes était une façon de rendre hommage à tous ceux qui ont souffert cette nuit là.

La mairie, s’arguant de quelques plaintes, a décidé de l’enlever moins de huit jours après la cérémonie.

C’est scandaleux !

L’AVIF et tous ses adhérents n’accepteront pas qu’on veuille ainsi tenter de faire oublier le drame qui a secoué toute une commune. Les familles endeuillées ne méritaient pas de subir un tel affront. »

C’est pour cette raison que l’AVIF organise en mémoire des victimes de Xynthia, un rassemblement

Samedi 29 Mai à 15 Heures

avec marche silencieuse du Pavillon des Dunes jusqu’au Rond Point Fleuri de la Faute-sur-Mer.

Cette marche silencieuse sera ponctuée de la remise en place de la banderole là ou elle était samedi 15 mai.

Venez nombreux pour soutenir cette action et si vous le souhaitez apportez des fleurs qui seront déposées solennellement sous la banderole.

32 réponses à to “Communiqué de l’AVIF”

  • Jacques Ghémard says:

    http://www.localtis.info/cs/BlobServer?blobcol=urldata&blobtable=MungoBlobs&blobkey=id&blobwhere=1250163081414&blobheader=application%2Fpdf

    « Proposition n° 91
    Créer, sur le modèle du droit de délaissement prévu dans le cadre des PPRT (article L. 515-16 du code de l’environnement), un droit de délaissement pour les zones exposées à un risque naturel majeur. »

  • Brigitte Devilez says:

    Bairras,
    Si c’est l’AVIF que vous voulez contacter, envoyez un mail à contact@lafautesurmer.net. En effet les administrateurs ont beacoup de travail en ce moment et ne lisent pas tous les messages de ce blog. Par contre, ils ouvrent leur boite mail

  • BAIRRAS says:

    Bonjour,

    Nous avons RDV le 18 juin avec les domaines . Pouvons nous noucontrez ce jour ?

    cordialement

  • lieurain says:

    bonjour alix
    je tiens à vous remercier de votre commentaire qui est tres interessant et tres riche ,je lai envoyerà nos assosiations qui vous en remercie

  • Alain says:

    En réponse à Bastien :

    1) >Commencez par lire les commentaires que vous trouverez à la suite de l’article suivant :
    http://www.brest-ouvert.net/article8143.html.
    ( ou voir ci-dessous )

    2) Observez bien en détail les photos satellites sur le site Sat 24
    http://www.sat24.com/

    Ne soyez pas surpris si à priori vous n’y voyez rien : il faut un certain temps pour comprendre l’évolution des masses nuageuses d’une image à l’autre, étant donné que les scénaris évoluent constamment. ( le mieux est de les enregistrer et de les monter en « gif »)
    La configuration de ces masses nuageuses et leur évolution n’a en fait strictement plus rien de naturel !! Ainsi, des masses nuageuses rectangulaires, voires carrées sont très fréquentes ! De même que des dispositions de zones de rotation alignées, à distances égales des unes des autres, voire disposées en damier.

    Un exemple ?
    Cliquez dans le pavé de gauche sur « more », pour choisir une autre date qu’aujourd’hui.

    Prenez par exemple le lundi 24 mai de 08h00 à 17h00:
    Qu’observez vous pour le 24 mai ?
    La France est totalement exempte de nuages, l’Espagne quasiment.
    Un très surprenant RECTANGLE !! se découpe au nord ouest de la France, incliné à 35°sur l’Équateur, de dimensions intérieures de 2000 x 1000km !!!,
    Au nord de l’Europe, 4 zones de rotation de masses nuageuses,espacées d’environ 1000 km entre elles, sont observables :
    Au niveau des Iles Féroé, à la pointe nord-ouest de la Norvège, près de Tallinn en Estonie, au nord de Moscou.
    Ces 4 zones de rotation sont sensiblement alignées ! Alignées ? Bizarre, vous avez dit bizarre ?
    Les scénarios évoluant sans cesse, l’inclinaison des rectangles, et des axes de cercles, mais ils ont ceci de commun : Il s’agit toujours de configuration géométriques. Et ce depuis probablement bien longtemps
    Tout ça ne vous rappelle pas quelque-chose ? TETRIX ?
    Se pourrait-il que tout ceci soit contrôlé par ordinateur ?

    Regardez ici ces photos de la Nasa :
    http://earthobservatory.nasa.gov/IOTD/view.php?id=6797

    Pourquoi le périmètre de « découpe » de la banquise en mer de Beaufort au printemps 2005 et 2006 correspond t-il à celui des champs pétroliers ?
    Comment arrive t-on à réaliser de pareilles choses ?

    Comment se fait-il que d’immenses plaques de banquises, très anciennes se soient récemment détachées de l’Antarctique, alors que la neige ne cesse d’y tomber ?
    ( http://www.iceagenow.com/Construction_Crane_Buried_in_Ice.htm )

    Parce que la banquise y a été découpée au laser presque jusqu’au niveau de la mer, Ensuite, en reglaçant, l’eau a servi de « coin » pour éclater la glace immergée, exactement comme nos aieux fendaient les pierres dans les carrières.
    Et d’immenses iceberg, rectilignes sur des kilomètres se sont ainsi dét&chés.

    Quel genre de laser ?……..

    Jusqu’à Hiroshima, personne, excepté les militaires, ne pouvait imaginer les effets d’une bombe atomique.
    Mais la bombe atomique est une invention qui date de 3 générations…
    Du temps de la TSF, et de la traction avant.

    Et aujourd’hui quand nos enfants jouent avec leurs « DS » et ont télé et caméras dans leurs téléphones,de très puissantes organisations, plus puissantes que les états, ont bien d’autres moyens que ces engins nucléaires désormais archaïques.
    Ils ont été développés, notamment dans l’espace, mais aussi autour de nous, depuis plus de 30 ans !!!
    Et nous sommes dans cette situation, victimes d’une guerre de domination planétaire que nous ne comprenons même pas !!
    Avez vous déjà oublié :
    « Nous irons tous ensemble vers un « Nouvel Ordre Mondial » et personne ne pourra s’y opposer
    ( Nicolas Sarkozy )

    Avez vous essayé un instant d’imaginer ce que cela pouvait réellement signifier ?

    Voilà pourquoi Xynthia n’est en rien, comme bien d’autres catastrophes, une catastrophe « naturelle »…

    Xynthia est une catastrophe qui s’inclut dans les nouvelles guerres
    Des guerres qui ne disent pas leurs noms, qui se font avec d’autres méthodes et d’autres moyens que ceux que les gens connaissent
    Des moyens, mais surtout, un cynisme que personne n’ose imaginer

    Guerres économiques,
    Guerres climatiques (sécheresse en cours),pénuries alimentaires
    Guerre à l’Europe,guerre aux nations, guerre aux démocraties
    Guerres psychologiques…
    Seïsmes…( si, si… )

    Je vous suggère de visionner la vidéo suivante, ainsi que celles qui les accompagnent Naomi Klein
    « La Statégie du chc » Montée d’un capitalisme du désastre » :
    http://www.dailymotion.com/video/x5kffc_naomi-klein-la-strategie-du-choc_news

    Bien cordialement
    Alain

    P.s.
    Pour ceux qui verraient dans mon message une quelconque « plaisanterie », sachez qu’étant donné le contexte, et en égard aux personnes disparues, et à leur proches, je ne me le permettait pas.

    ————————
    article brest-ouvert
    http://www.brest-ouvert.net/article8143.html

    Personne n’a toujours compris pourquoi les masses d’air chaud et humide de l’océan Pacifique remontent des côtes de la Californie en droite ligne au Nord de l’Alaska,
    El la Californie brûle…
    Pourquoi en Mars, les masses d’air de l’Atlantique Nord descendaient du Groenland directement vers les Acores, histoire de se réchauffer et de de charger un maximum en humidité, puis étaient remontées directement vers le Cap Nord.
    Ni pourquoi maintenant en Mai cela a changé, et que nous avons maintenant des descentes d’air venant du Nord Est à l’Ouest de l’Europe, et des remontées d’air chaud et humide du centre de la Méditerranée vers la mer de Barentz…
    ( ce schéma de circulation inversé, vents de nord est en juillet en Bretagne, étant aussi celui que nous avons eu durant plusieurs été )
    Et le Portugal, l’Espagne, la Grèce brûlent…
    Et tous les printemps, la banquise est découpée en énormes apéricubes dans la mer de Beaufort, au nord de l’Alaska,
    Tout juste là ou il y a d’énormes installations pétrolières..
    Alors que le détroit de Béring est tout juste dégagé.
    Et ça , visiblement, ça n’intrique personne…
    ça n’intrigue personne de savoir que Barack Obama vient d’autoriser l’exploitation du pétrole dans le « sanctuaire » de la faune arctique, réserve naturelle crée en 1926…
    Là où vivaient tranquillement depuis des millénaires, les ours polaires et les renards bleus, les boeufs musqués, les sternes arctiques et les narvals, les peuples Inuits et leurs troupeaux de rennes
    Et tout le monde est persuadé que les océans vont nous submerger.

    Sauf que quand cela arrive, des services très spécialisés nous l’annoncent très précisément où et quand, et dans les détails, une semaine à l’avance…

    Et qu’en fait les océans n’ont toujours pas bougé..
    L’Arctique détient 25% des ressources mondiales de pétrole.
    et des minerais en quantités gigantesque.
    Et pour le pétrole, depuis des décennies, la planète ne cesse de s’embraser.
    Des centaines de milliers de soldats, des milliers de chars d’assaut, d’hélicoptères, d’avions, de navires de guerre, de sous-marins, de satellites, sont déployés en Irak, en Afghanistan, peut-être bientôt en Iran, contre les peuples de ces pays, pour mieux s’accaparer leurs ressources à bon compte.
    Alors qu’en arctique, il n’y a personne !!!
    Ah oui, il y a juste un problème : la glace…
    Et bien, et alors ?
    il suffit de la faire fondre !!!
    ça va pas la tête ?
    Et pourquoi donc ?
    Croyez vous que certains dirigeants n’en seraient pas capables ?
    Supposez qu’ils déploient ne serait-ce qu’une toute petite partie des moyens qu’ils déploient pour leurs guerres pour installer quelques immenses émetteurs du genre micro-ondes…
    Mais comment ?
    C’est déjà en fait un vieux projet, validé en 1994 par les États Unis.
    Ils avaient alors pour objectif de maitriser totalement le climat pour 2020.
    Ils ont seulement quelques années d’avance…
    La technique a été imaginée par le savant croate Nicolas Tesla, probablement le plus grand scientifique dans le domaine des ondes et de l’énergie ( pourtant resté méconnu, il ne faut surtout pas que l’on sache ce qu’il a inventé).
    Les brevets ont été déposé par Bernard EASTLUND.
    Ils sont consultables sur Internet.
    Comment ?
    Avec des ondes, dans différentes fréquences, pour échauffer et déplacer d’immenses masses d’air
    Avec quoi ?
    Ce que l’on nous a présenté comme étant des « radio-télescopes interféromètres », à priori destiné à observer les étoiles, mais qui en fait servent surtout à autre chose…
    Il suffit d’observer l’orientation des antennes sur la plupart de photos ( hors phases de construction et de maintenance, pour comprendre qu’elles ne visent en rien les étoiles, mais des zones où des satellites situés à la verticale de l’équateur
    Où ça ?
    Un peu partout sur la planète, il existe des dizaines d’installations, certaines gigantesques :
    ALMA, dans le désert de l’Atacama, EISCAT, Arecibo, Canaries, Lowell télescope en GB, radiotélescope de médecine à Bologne, et d’autres installation partout sur la planète : Australie, désert du Névada, Haarp en Alaska, etc.. etc
    Et, au fait, j’oubliais, savez vous pourquoi est ce que ça change entre Mars et Mai ?
    Parce qu’en hiver l’océan Atlantique est plus chaud que la Méditerranée, mais qu’à partir de mai, c’est la Méditerranée qui l’emporte ( En Mai, la Méditerranée est à 22°C contre 16°C aux Canaries…) Et il est donc plus intéressant de remonter de l’air directement de la Sicile vers le Nord.
    C’est une histoire complètement débile ce truc vous allez me dire… Encore un mec qui a trop fumé, il commence à voir des renards bleus…
    Ce n’est pas si grave, de toutes les façons comme on vit dans un monde de fous, un de plus, un de moins…
    Et puis, ça peut toujours en rassurer certains de se dire que les autres sont complètement à la masse…
    C’est vrai qu’à Brest – c’est pareil ailleurs – on a tendance à appliquer à la lettre une maxime bien connue à l’École Navale :
    « Saluer tout ce qui bouge, et peindre le reste en gris »
    C’est sûr qu’avec çà, on ne risque pas de se poser beaucoup de questions…
    N’oubliez pas ce qu’ils disaient :
    Plus le mensonge est gros, plus il passe – Joseph Goebbels
    On ne vous dit pas tout à la Télé, y’a trop de gens qui la regardent- Coluche
    Et donc l’enjeu est tout autre…
    Allons nous pouvoir arrêter cette marche en avant totalement folle, ce processus complètement suicidaire qui fera qu’un jour nous aurons réussi à TOUT détruire ?
    Je vous laisse méditer ce sujet
    ( toutes les infos sur les technologies utilisées sont sur internet, et sinon, je me tiens à votre disposition pour vous les expliquer)
    Bonne soirée à tou(te)s

    P.S :
    C’est la même chose au sud de l’Australie, en direction de l’Antarctique.
    Et le sud de l’Australie brûle aussi…

  • Bastien Lapeyre says:

    Bonsoir,

    En quoi ne le serait-elle pas?

  • Alain says:

    Etes vous sûrs que Xynthia soit bien une catastrophe « naturelle » ?

    Lisez le commentaire à cet article :

    http://www.brest-ouvert.net/article8143.html

  • lecointe didier says:

    Je ne pourrai être avec vous demain, je suis trop loing de la Faute, mais de tous coeurs et pensées dans le défilé de demain, que la banderolle soit remise. Lors du premier hommage, j’ai porté l’hommage de « BERTHE 86 ANS ». Grand merci à celui ou celle qui portera ce flaùbeau demain. Et puis n’hésitez à faire porter demain toutes les « éphigies » dans le cortège par des inconnus des victimes dont les proches trop lointaings sont empéchés ce samedi. Lors du premier hommage j’ai été très sincérement touché et honoré de pouvoir le faire pour BERTHE;

    Oui la Banderolle reviens demain, avec des ephigies, le mot pancarte je ne peux l’employer.

  • Aurélie Gavelle says:

    Je ne pourrai malheureusement pas être présente demain pour la marche silencieuse en souvenir des disparus et pour le rétablissement de la banderole, mais je suis avec vous par la pensée.
    Bon courage à tous et tenez bon, vous n’êtes pas seuls.

  • Musette says:

    Chers tous,
    j’étais avec vous à la première marche silencieuse. Je ne peux être avec vous ce samedi. C’est plus violent que je ne le pensais, cette deuxième fois, comme si la première fois n’avait pas existé…
    Je serai avec vous – infiniment- par la pensée. Très près de vous tous.

  • Jacques Ghémard says:

    http://www.ggl-exproexpress.fr/exposes/preemption.htm

    « – la loi n° 2003-699 du 30 juillet 2003 sur les risques technologiques et naturels, pour les terrains situés soit dans des secteurs riverains ou proches de cours d’eau, soumis aux servitudes d’utilité publique instituées en vue de prévenir les risques de crues ou de ruissellement (Art. L.211-12 C.env.), soit dans des périmètres d’exposition aux risques technologiques liés à des installations présentant des dangers pour la santé ou la sécurité des populations voisines et pour l’environnement (Art. L.515-16 C.env.).

    Les autres cas de délaissement étaient déjà prévus au bénéfice des propriétaires de terrains compris dans le périmètre d’une association foncière urbaine (Art. L.322-6 C.urb.), ou d’une déclaration d’utilité publiques (Art. L.11-7 C.expro.) »

  • flo says:

    Merci beaucoup Alix 2013 de m’avoir fourni ces différents articles de Loi !

  • alix2013 says:

    A Lafaute,
    A partir de demain, je serai pour quelques jours sur l’île de Ré.
    Si vous avez des questions techniques, n’hésitez pas à me contacter sur ma messagerie.
    Je reste à votre écoute.

  • Jacques Ghémard says:

    De ce que je comprends, ce droit de délaissement ne concerne que les zones à aménagement différés. Ca s’explique parce que ces zones correspondent à un projet de la collectivité qui a terme devrait déboucher sur des expropriations mais qui dans l’attente perturbe les vendeurs et acheteurs potentiels.

    Mais je ne vois pas où il serait dit que ça concernerait des zones soumises à des risques naturels ???

    Je trouve ici par exemple http://www.adm76.com/item_img/medias/documents/fiche-them-1.htm « – les collectivités locales maîtres d’ouvrages pourront créer des servitudes de sur-inondation, sur des terrains d’expansion des crues. Ces servitudes seront indemnisées. Les propriétaires pourront aussi exercer un droit de délaissement. ».

    Mais c’est pas le cas des zones noires.

  • lafaute says:

    J’avais bien dit qu’Alix serait d’une grande aide à bon nombre d’entre nous !
    Merci à vous de prendre du temps pour nous.

  • alix2013 says:

    A Flo,
    La loi de 2003(loi Bachelot)qui instaure le droit de délaissement, a subtantiellement modifié le Code de l’Urbanisme selon les articles ci-après :

    Les droits de délaissement prévus par les articles L. 111-11, L. 123-2, L. 123-17 et L. 311-2 s’exercent dans les conditions prévues par le présent titre.
    La mise en demeure de procéder à l’acquisition d’un terrain bâti ou non est adressée par le propriétaire à la mairie de la commune où se situe le bien. Elle mentionne les fermiers, locataires, ceux qui ont des droits d’emphytéose, d’habitation ou d’usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes.
    Les autres intéressés sont mis en demeure de faire valoir leurs droits par publicité collective à l’initiative de la collectivité ou du service public qui fait l’objet de la mise en demeure. Ils sont tenus de se faire connaître à ces derniers, dans le délai de deux mois, à défaut de quoi ils perdent tout droit à indemnité.

    Article L230-3

    (inséré par Loi nº 2000-1208 du 13 décembre 2000 art. 22 II Journal Officiel du 14 décembre 2000)

    La collectivité ou le service public qui fait l’objet de la mise en demeure doit se prononcer dans le délai d’un an à compter de la réception en mairie de la demande du propriétaire.
    En cas d’accord amiable, le prix d’acquisition doit être payé au plus tard deux ans à compter de la réception en mairie de cette demande.
    A défaut d’accord amiable à l’expiration du délai d’un an mentionné au premier alinéa, le juge de l’expropriation, saisi soit par le propriétaire, soit par la collectivité ou le service public qui a fait l’objet de la mise en demeure, prononce le transfert de propriété et fixe le prix de l’immeuble. Ce prix, y compris l’indemnité de réemploi, est fixé et payé comme en matière d’expropriation, sans qu’il soit tenu compte des dispositions qui ont justifié le droit de délaissement.
    La date de référence prévue à l’article L. 13-15 du code de l’expropriation pour cause d’utilité publique est celle à laquelle est devenu opposable aux tiers le plus récent des actes rendant public le plan local d’urbanisme ou l’approuvant, le révisant ou le modifiant et délimitant la zone dans laquelle est situé le terrain. En l’absence de plan d’occupation des sols rendu public ou de plan local d’urbanisme, la date de référence est, pour le cas mentionné à l’article L. 111-9, celle d’un an avant l’ouverture de l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, pour les cas mentionnés à l’article L. 111-10, celle de la publication de l’acte ayant pris le projet en considération et, pour les cas mentionnés à l’article L. 311-2, un an avant la création de la zone d’aménagement concerté.
    Le juge de l’expropriation fixe également, s’il y a lieu, les indemnités auxquelles peuvent prétendre les personnes mentionnées à l’article L. 230-2.
    Le propriétaire peut requérir l’emprise totale de son terrain dans les cas prévus aux articles L. 13-10 et L. 13-11 du code de l’expropriation pour cause d’utilité publique.

    Article L230-2

    (inséré par Loi nº 2000-1208 du 13 décembre 2000 art. 22 II Journal Officiel du 14 décembre 2000)

    Au cas où le terrain viendrait à faire l’objet d’une transmission pour cause de décès, les ayants droit du propriétaire décédé peuvent, sur justification que l’immeuble en cause représente au moins la moitié de l’actif successoral et sous réserve de présenter la demande d’acquisition dans le délai de six mois à compter de l’ouverture de la succession, si celle-ci n’a pas été formulée par le propriétaire décédé, exiger qu’il soit sursis, à concurrence du montant de son prix, au recouvrement des droits de mutation afférents à la succession tant que ce prix n’aura pas été payé.

    Article L230-3

    (inséré par Loi nº 2000-1208 du 13 décembre 2000 art. 22 II Journal Officiel du 14 décembre 2000)

    La collectivité ou le service public qui fait l’objet de la mise en demeure doit se prononcer dans le délai d’un an à compter de la réception en mairie de la demande du propriétaire.
    En cas d’accord amiable, le prix d’acquisition doit être payé au plus tard deux ans à compter de la réception en mairie de cette demande.
    A défaut d’accord amiable à l’expiration du délai d’un an mentionné au premier alinéa, le juge de l’expropriation, saisi soit par le propriétaire, soit par la collectivité ou le service public qui a fait l’objet de la mise en demeure, prononce le transfert de propriété et fixe le prix de l’immeuble. Ce prix, y compris l’indemnité de réemploi, est fixé et payé comme en matière d’expropriation, sans qu’il soit tenu compte des dispositions qui ont justifié le droit de délaissement.
    La date de référence prévue à l’article L. 13-15 du code de l’expropriation pour cause d’utilité publique est celle à laquelle est devenu opposable aux tiers le plus récent des actes rendant public le plan local d’urbanisme ou l’approuvant, le révisant ou le modifiant et délimitant la zone dans laquelle est situé le terrain. En l’absence de plan d’occupation des sols rendu public ou de plan local d’urbanisme, la date de référence est, pour le cas mentionné à l’article L. 111-9, celle d’un an avant l’ouverture de l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, pour les cas mentionnés à l’article L. 111-10, celle de la publication de l’acte ayant pris le projet en considération et, pour les cas mentionnés à l’article L. 311-2, un an avant la création de la zone d’aménagement concerté.
    Le juge de l’expropriation fixe également, s’il y a lieu, les indemnités auxquelles peuvent prétendre les personnes mentionnées à l’article L. 230-2.
    Le propriétaire peut requérir l’emprise totale de son terrain dans les cas prévus aux articles L. 13-10 et L. 13-11 du code de l’expropriation pour cause d’utilité publique.

    Voilà pour l’essentiel.
    Il y a aussi les art. L. 230.4 à L. 230.6

  • flo says:

    A Alix 2013
    Pourriez vous m’en dire un peu plus sur cet article de Loi 2003-699 qui donne un droit de délaissement aux propriétaires qui le souhaitent d’exiger l’ acquisition de leurs biens par la commune ? Merci par avance .

  • alix2013 says:

    A Lieurain
    A propos du projet de port méthanier
    Faites en sorte que l’enquête publique mobilise la population concernée et rassemblez vos ressources pour déposer, à cette occasion, une contre expertise du projet avec notamment les impacts sur l’environnement et les populations :
    Il reste quand même que l’installation d’un port méthanier engendre des émissions de polluants dans l’air, une contamination des eaux usées et draînées ainsi que des eaux de ruissellement…
    Vérifiez si le projet comporte bien une modélisation des émissions de gaz polluants et à quel seuil ont été estimées ces émissions par rapport à la norme en vigueur en Europe et en Amérique du Nord. Faire aussi attention au modèle utilisé pour ce faire car ils comportent tous une certaine marge d’erreur et certains plus que d’autres.
    Vérifiez également la qualité actuelle de l’eau car ce type d’installation génère des polluants du type aluminium, fer, cuivre, chlorure,fluorure, calcium…) qui au-delà de certains seuils peuvent générer une toxicité chronique et aiguë pour la vie aquatique, la nappe phréatique, et pour la qualité des eaux de baignade, sachant que certains paramètres peuvent être influencé par la salinité de l’eau.
    Vérifiez aussi comment sera organisé le système de surveillance de la société gestionnaire du site et quels en seront les paramètres.Il faut aussi qu’il y ait un inventaire de la communauté de poissons, crustacés etc…
    Un tel projet à un impact important sur la vie marine et se traduit, globalement, par une perte de 20 000 m² d’habitat marin pour les poissons. Vérifiez les mesures de compensation que devrait prévoir l’étude d’impact du projet. Vérifiez si, parmi les populations (poissons et oiseaux) certaines espèces protégées par les directives européennes sont présentes sur votre site, ce qui devrait être traduit par un inventaire général de la biodiversité du site aussi bien marin que terrestre.
    Vérifiez aussi si le projet du port prévoit la mise en place d’un gazoduc. Car il est très important, pour la sécurité des populations, de connaitre le tracé du gazoduc qui équipe le plus souvent ce type d’installation. Ce pas accepter un projet qui ne traiterait pas à la fois du port et du gazoduc car cela ne vous permettrait pas d’évaluer les effets cumulatifs de ces deux installations.
    Enfin, les risques pour les populations riveraines d’un tel projet sont très importants : véirifiez si l’étude d’impact a évalué les conséquences des pires scenarii d’accident et quels sont les périmètres de radiations thermiques suite à un déversement de méthane : le périmètre d’impact d’une explosion doit être évalué selon trois cohorte de radiations thermiques. La plus forte (37,5 kW/m²serait perçue dans un rayon de 485 mètre minimum. Pour le calcul du périmètre de sécurité, une zone additionnelle de radiation thermique d’au moins 2kW/m² doit être prise en compte. Les autorités administratives qui auront à juger de la pertinence et de la sécurité du projet devront tenir compte de ce dernier élément pour évaluer si le projet colle aux standards internationaux les plus sévères en matière de sécurité publique.
    Seule, une contre expertise bien menée vous permettra de vous faire entendre et de contester efficacement un tel projet.
    Enfin, si le projet devait aboutir, sachez que la loi n°2003-699 du 30 juillet 2003, relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages prévoit un certain nombre de mesures pour protéger les populations et maîtriser l’urbanisme autour des sites industriels à haut risque :
    * un plan de prévention des risques technologiques PPRT,
    * Et si l’on considère l’antériorité des habitants au voisinage de ce projet, leur possibilité de demander à bénéficier d’un droit de délaissement si aucune expropriation n’est prévue afin d’assurer leur sécurité (pour les plus exposés).
    * Le droit de délaissement, qui confère aux propriétaires qui le souhaitent d’exiger l’acquisition de leurs biens par la commune, à un prix fixé à l’amiable ou par le juge de l’instruction, est un outil méconnu des particuliers.
    Il peut également être « exploité » dans les zones soumises à des risques naturels.
    Bon courage à vous.

  • lieurain says:

    nous luttons contre un port methanier à st jouin brunval, à400m des habitations.
    le prefet de seine maritime a dit ce ne seront pas quelques gaulois qui nous
    empecherons de faire ce projet ( ce prefet est m carenco aujourd’hui chez m borleau)
    le second sous prefet du havre a dit au manifestants vous etre combien dans le
    perimetre de danger ;1000habitants environ . reponse 1000 , vous pensez ce n’ est rien .
    moi je croyais que le prefet faisait appliquer les lois et defendait les citoyens
    aujourd’hui je ne crois plus dans sesgens la .

    rester soudé et continuer a vous battre et ensemble BON COURAGE

  • GIGI says:

    je serais la, pour mon papa et mes amis disparus , mais messieurs les élus, laissez nous la banderole sil vous plait !!!!!!!

  • alix2013 says:

    Bonsoir à tous,
    Je serai de tout coeur avec vous à l’occasion de votre marche silencieuse…
    En ce qui concerne le souvenir que l’on doit aux victimes, quelles qu’elles soient, avez-vous penser à lancer une souscription pour ériger une stèle qui porterait les noms des victimes et rappelerait l’évènement à l’origine de ce drame ?
    Vous pouvez solliciter la région et le conseil général pour des subventions complémentaires à la souscription et, si la mairie offre l’emplacement, elle pourra également solliciter une subvention de la préfecture dans le cadre de la DGE (dotation globale d’équipement)…
    Bon courage à toutes et à tous

  • lafaute says:

    à Musette

    j’ai déjà proposé cela à Brigitte DEVILEZ, il y a quelques temps….

    « lafaute dit :
    14 avril 2010 à 15 h 03 min
    pour Brigitte Devilez
    J’habite en région parisienne. Dans un village voisin mondialement connu, le maire a pendant quelques années fait n’importe quoi (sans entrer dans les détails, simplement des erreurs de gestion !) Plus un sous ! Impossibilité de voter le budget !
    L’opposition au Maire s’est plainte auprès de la Préfecture. Mise sous tutelle du village. Démission du maire puis élection anticipée.
    Pourquoi l’opposition à la Faute n’a pas aboutie dans ses démarches puisqu’il y avait mise en danger des habitants.
    Le Préfet de l’époque était ami avec le Maire ???

  • Jean Luc says:

    Très Bonne décision que de remettre en place la banderole
    Donc a Samedi (avec ou sans CRS )
    Jean Luc

  • Musette says:

    Merci Patrick , ça y est, je vois !…

  • L’image agrandie:
    [img]http://storage.canalblog.com/49/50/120559/53571579.jpg[/img]

  • Musette says:

    Chers tous,
    Alix 2013 a donné dans « A propos » les arguments juridiques qui indiquent clairement que Marratier n’avait pas le droit de retirer la banderole au seul motif qu’il y avait des plaintes ! Il est hors la loi, là comme d’habitude. Pouvoirs étendus ne signifient pas « fait du prince », comme il a toujours fait. Le commentaire d’Alix est d’une clarté lumineuse.
    Pour Patrick : le texte que vous avez scanné ne se lit pas bien. Mais c’est un noble effort pour nous aider!

  • mireille says:

    Je suis 100 % d’accord pour que cette banderole soit remise. J’irai même mettre des fleurs au rond point vendredi soir.Monsieur Marratier a une pierre à la place du coeur. Qu’il sache que je vais aussi aller porter des fleurs à ma maman pour la fête des mères mais pour la première fois … au cimetière !
    La municipalité n’a pas de respect pour les 29 victimes. Quelle honte ! En retirant cette banderole, la municipalité a montré un visage non honorable.

  • Excusez: c’est le 3 mars à 8h56mn que j’ai passé mon courriel à mr Marattier !
    ~~ Démission souhaitable !
    Mais sur ce blog de « la faute » on ne peut pas modifier son post !

  • Bonjour à vous, » à Jacquotte » le 12 mars j’ai passé un courriel à mr Marattier en mairie lui mettant: Démission du conseil…. mais je crois bien que je suis le seul à l’avoir fait. Si vous voulez lire les 4 article du CGCT passez sur mon blog je vous les ai mis à disposition il y a quelques minutes. Passez votre souris sur mon nom à droite dans com.récents.

  • jacquotte says:

    qu’ils y viennent…..Je ne pense pas que le maire appellera les crs à la rescousse.
    celà ferait mauvais effet dans les médias. trop mauvais pour la saison.
    Messieurs le juristes sous quels motifs peut-on déposer plainte contre le maire. je croyais que dans notre cas nous ne pouvions le faire que contre x. Puisqu’il ne démissionne pas nous pourrions peut-être le destituer.

  • Jacques Ghémard says:

    Ha c’est sûr que si ça se termine en lâché de CRS sur des retraités sinistrés, ça va faire du buzz dans les médias …

  • Attention ne vous exposez pas sans aviser par lettre le maire, sinon le préfet va s’en méler, et les CRS seront là pour vous empécher d’atteindre le rond point. Rapelez vous que le maire a tous pouvoir sur sa commune, tant qu’il n’est pas déstitué de ses fonctions, et tant qu’aucune plainte ne soit pas déposée contre lui .

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

71 + = 72

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci