Anne-Cécile Juillet

A La Faute-sur-Mer (Vendée), trois mois après le drame, les victimes de la tempête Xynthia ne désarment pas. Alors que certains semblent satisfaits de l’offre de l’Etat de racheter leur maison située dans les zones noires, l’Association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer (Avif) souhaite, elle, que toutes les responsabilités soient établies dans ce drame.

Quarante plaintes déposées demain. Le dossier est en passe d’être bouclé, au cabinet de Me Corinne Lepage. Demain, vendredi au plus tard, Me Benoît Denis, son collaborateur, déposera au parquet des Sables-d’Olonne (Vendée) une plainte au nom de l’Avif, représentant quarante et une personnes, victimes directes ou proches de personnes décédées pendant le passage de Xynthia. Cette plainte contre X, pour « homicides involontaires, mise en danger de la vie d’autrui, abstention de mesures prises pour combattre un sinistre et prises illégales d’intérêt », s’adjoindra à l’enquête préliminaire ouverte par le parquet des Sables-d’Olonne après le drame.

Un nouveau référé auprès du tribunal administratif. Fin avril dernier, l’Avif avait obtenu auprès du tribunal administratif (TA) de Nantes que lui soient communiqués les documents concernant l’élaboration des zones noires dans un délai de quinze jours. A La Faute-sur-Mer, 674 maisons, dont 92 résidences principales, sont concernées.

« Mais la préfecture a tardé à nous transmettre un document qui, de surcroît, ne correspond pas à ce que nous attendions », rage Renaud Pinoit, de l’Avif. En tout et pour tout, la préfecture de Vendée a communiqué aux sinistrés une note de synthèse de huit pages, rédigée après l’annonce du zonage. « Nous attendons toujours les rapports d’experts dont on nous avait dit qu’ils avaient inspiré les décisions », assène Xavier Machuron-Mandard, le président de l’Avif. Un nouveau référé a été déposé auprès du TA de Nantes.

Toujours des tensions avec la municipalité. Tout est parti d’une banderole, sur laquelle les noms des vingt-neuf victimes de la tempête Xynthia ont été inscrits, « en leur hommage », explique-t-on à l’Avif. Mais voilà, moins d’une semaine après l’accrochage de cette banderole sur l’un des ronds-points de l’entrée du bourg, la mairie de La Faute l’a retirée.

« Ils ne veulent pas faire fuir les touristes et il y avait soi-disant des plaintes de riverains, explique Renaud Pinoit. Mais, pour les victimes et leurs proches, c’est un nouvel affront… » L’association de sinistrés promet que, coûte que coûte, elle sera réinstallée.

9 réponses à to “Xynthia : quarante victimes portent plainte (Le Parisien)”

  • Bastien Lapeyre says:

    Je suis conscient de l’énorme boulot que font les membres des bureaux des différentes associations de sinistrés, et j’en suis extrêmement respectueux, et j’en reconnais aussi la qualité, je tiens à le dire car la demande que je vais faire pourrait être comprise comme de l’incompréhension de ma part, ce qui n’est pas le cas. Je comprends l’inertie nécessaire dans la communication avec les membres. Sauf pour une chose précise: ces fameuses huit pages du préfet. Puisqu’il vous les a transmises, qu’est-ce qui vous empêche de les scanner et de les afficher, tout simplement? Vous n’avez pas à les rédiger, ni à craindre qu’elles ne doivent être revues désormais… Y a-t-il une raison légale, ou stratégique, qui vous détourne de cette idée, de nous les montrer? Tous ceux qui brûlent d’envie de les lire sauront entendre cela le cas échéant, mais si c’est le cas, dîtes-le, s’il-vous-plaît, ça nous évitera de chercher ce document tous les jours sur le site…

  • lafaute says:

    Merci Brigitte DEVILLEZ pour votre réponse.
    Je parlais des « missions terrain » annoncées par le Préfet pour « revoir » le zonage !
    Quelques personnes en zones dites de solidarité commencent leurs travaux.
    Je souhaitais savoir ce qu’il en était pour éventuellement commencer les miens !
    Merci encore et bon courage à vous tous.
    Bien sincèrement

  • Brigitte Devilez says:

    La faute, votre demande est légitime et j’ai appris qu’une lettre aux adhérents est en préparation (même pour ceux n’ayant pas internet qui sont encore moins bien informés que vous).
    Je ne sais rien sur le compte rendu de l’AG du 2 mai.
    J’ai eu sous les yeux la note de 8 pages du préfet : il est dit succintement que les digues ne constituant pas une protection absolue, les niveaux d’eau de référence n’en ont pas tenu compte. La zone d’aléa fort ayant servi à délimiter les zones noires (pardon, de solidarité)est celle où la hauteur d’eau peut être supérieure à un mètre et où les conditions d’évacuation des populations posent problème. Ces huit pages sont accompagnées de relevés de terrain et d’images satellites ( dont la pluspart figurent sur internet)
    Après le rejet du second référé( dont je ne connais pas le contenu exact) l’AVIF doit décider ( avant le 8 juin dernier délai) si elle fera une action en justice pour contester les zones noires. Les membres des diverses commissions ont travaillé sur ce sujet TOUT le WE et il vous faudra attendre la décision prise en collaboration avec le cabinet d’avocats.
    Des membres de l’AVIF seront reçus à Paris par la commission sénatoriale d’enquête sur Xynthia et à La Faute ( ou l’Aiguillon ?) par celle de l’assemblée nationale. Je ne sais pas si c’est à cela que vous faisiez allusion.
    Voilà ce que je peux vous dire pour le moment. Les membres du conseil d’administration sont conscients du manque de communication mais ils traitent les urgences et elles sont nombreuses. Je pense que votre demande sera satisfaite dès que possible.

  • lafaute says:

    Aux membres des commissions de l’AVIF.

    Voici un mois que notre association est valablement constituée et malheureusement trop peu d’information sont communiquées aux adhérents.
    Pour exemple,
    – le compte rendu de l’assemblée du 2 mai n’a jamais été diffusé;
    – nous avons appris le 26 mai que la préfecture avait délivré une note de 8 pages suite au référé (alors qu’on laissait entendre que le préfet n’avait rien communiqué) que disent ces 8 pages ?
    – Quel était le contenu du second référé ?
    – Après son rejet qu’en est-il aujourd’hui ?
    – La contestation des zones « noires avant le 8 juin est-elle toujours d’actualité ?
    – Avez vous des nouvelles des commissions terrain annoncées par le Préfet pour fin mai début juin ? Comment cela va-til se dérouler ?

    Est-il possible avoir des informations régulières sur l’avancé de vos travaux ?
    Un compte rendu global et régulier même succint regroupant l’activité des commissions serait le bien venu. C’est en général ce qui est fait dans bon nombre d’associations.
    Il est, me semble-t-il, normal que les adhérents soient tenus au courant de l’évolution des dossiers.
    Il faut penser aux personnes qui sont loin de La Faute et qui n’ont pas la faculté de discuter régulièrement avec les membres comme cela à l’air de se pratiquer à en croire certains commentaires de ce blog.
    Tout ceci avec le respect que nous devons à vous bénévoles et sachant que vous êtes occupés par ailleurs…
    Merci encore pour votre dévouement mais soyez gentil de bien vouloir communiquer un peu plus !
    bien cordialement à tous

  • révoltée says:

    il serait bien que l’AVIF nous communique l’essentiel de la note de la préfecture, n’étant pas sur place on se sent un peu oublié et loin des démarches effectuées

  • Bastien Lapeyre says:

    S’il-vous-plaît, nous sommes tous fébriles de connaître ce que vous communique le préfet, sinistrés de Vendée, de Charante-maritime, ou simples citoyens qui veulent savoir où on en est…

  • Brigitte Devilez says:

    Révoltée, la note de la préfecture a été communiquée à l’AVIF puisque c’est l’association qui l’avait demandée par l’intermédiaire de son avocat. l’association va maintenant chercher( et trouver) les arguments qui permettrons de refuser le tracé des zones noires devant le tribunal.
    Bravo à tous ceux qui ont porté plainte, c’est la seule façon de savoir quelles sont les erreurs commises afin de ne pas les recommencer.Le mot d’ordre c’est:plus jamais ça!

  • révoltée says:

    nous n’avons pas connaissance de la note de la préfecture, sois disant, communiquée aux sinistrés …. encore un mensonge, il est vrai un de plus ne les gène pas. Ces messieurs peuvent vivre tranquillement dans leur maison, à nos frais d’ailleurs.

  • MP de LEPINAY says:

    Et ce n’est que le début d’une nombreuse liste de plaignants.
    Nous, sinistrés, avons TOUS intérêt à porter plainte pour perte de jouissance de notre logement, c’est ce qui s’est passé pour AZF, + 700 plaintes.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 5 = 10

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci