Archive pour le 21 juillet 2010

René Marratier, maire de La Faute-sur-Mer, et Serge Kubryk, maire de La Tranche, voudraient voir le projet d'intercommunalité avec L'Aiguillon aboutir dès 2010.</P>

Dans le projet d’intercommunalité visant à rapprocher les communes de L’Aiguillon-sur-Mer, La Faute-sur-Mer et La Tranche-sur-Mer, René Marratier (maire de La Faute) et Serge Kubryk (maire de La Tranche) veulent avancer rapidement.

Où en est aujourd’hui ce projet d’intercommunalité ?

René Marratier. « La synergie naturelle entre les trois communes est évidente. Après le passage de la tempête Xynthia, le conseil régional a établi avec les trois communes un Contrat exceptionnel de solidarités territoriales (CEST) d’une durée de quatre ans, entre 2011 et 2014. Ce contrat pourrait participer à l’avancée et à la structuration de notre projet de regroupement. Quatre axes principaux sont prévus : un soutien aux acteurs économiques, un soutien aux investissements publics, un soutien à la protection et à la valorisation de l’environnement et aussi un soutien financier à l’ingénierie locale et une assistance à maîtrise d’ouvrage. Il y a là un enjeu qui se chiffre en millions d’euros qui pourraient également être complétés par des subventions de l’État et du conseil général. Comme ce contrat devient caduc en cas de non-aboutissement de notre projet de regroupement de communes, c’est une chance que nous ne voulons pas manquer. »

Serge Kubryk. « Ce projet de CEST croise des objectifs sur lesquels nous travaillons actuellement à La Tranche, tels que la thalasso, l’installation de restaurants ou de résidence hôtelière. Il y a là une opportunité que nous ne devons pas laisser passer, d’autant que la réforme des collectivités territoriales risque de ne plus permettre ce type de financements après 2010. Nous avons donné des instructions au cabinet d’expertise compétent et indépendant, Ernst and Young, pour étudier non seulement les effets du regroupement de nos trois communes, mais aussi d’un éventuel rapprochement avec les communautés de communes de proximité que sont les Pays nés de la mer, le Talmondais ou le Moutierrois. À ce jour, nous attendons les conclusions des experts, et aucun engagement n’a été pris pour un rapprochement avec l’une ou l’autre de ces intercommunalités. Une quatrième solution qui consisterait à continuer à trois, La Tranche, L’Aiguillon et La Faute, n’est d’ailleurs pas à exclure. »

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

35 − = 34

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
juillet 2010
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci