Archive pour le 9 septembre 2010

Le 26 aout 2010

De forts coefficients attendus jusqu’à vendredi : les digues vendéennes passent un test grandeur nature. Un dispositif d’alerte est mis en place alors que s’achèvent les travaux d’urgence du plan digue.

Reportage

« Non, je n’ai pas d’appréhension particulière. » Ce retraité de la route de la Pointe, à L’Aiguillon-sur-Mer, en Vendée, dont la maison a eu 30 cm d’eau pendant la tempête Xynthia, ne fait que peu de cas des trois jours de grande marée qui s’achèvent vendredi soir. Non que le drame, qui fit 29 morts en Vendée, soit sorti des esprits.

Simplement, les coefficients de 113 à 116 annoncés sur ces trois jours sont loin de provoquer un vent de panique un peu plus de six mois après la nuit d’effroi du 28 février. Et c’est avec philosophie que la patronne du restaurant de poisson les « Viviers de la Dive », au bord de la route longée par la digue du Génie, aborde la grande marée d’équinoxe : « Je ne suis pas vraiment inquiète. Je dors même sur place. »

« Je ne suis pas inquiète »

Le traumatisme de Xynthia, toujours dans les coeurs, n’ôte pas leur bon sens aux Vendéens du littoral : « Je ne suis pas inquiète. La tempête était quelque chose d’exceptionnel ; ça n’arrive pas tous les ans », réfléchit cette habitante de Sainte-Radegonde-des-Noyers, dont la maison a pourtant été léchée par les eaux de Xynthia.

La météo optimiste de ces trois jours semble donner raison à cette approche faite de raison et de fatalisme. La station Météo France de La Roche, après avoir constaté, hier, des vents à 50 km/h sur le littoral, prévoit qu’ils vont tomber à 40 km/h ce jeudi et faiblir encore demain, vendredi. Installé sur la digue du Génie, à la pointe de L’Aiguillon, ce retraité de La Tranche s’inquiète plus de ses lignes de pêche que d’une éventuelle vague un peu forte !

Les autorités ont décidé de vivre l’événement tout autrement et d’en faire un test grandeur nature alors que s’achèvent les travaux d’urgence du plan digue. 30 millions d’euros mis sur la table par l’État (pour moitié), le conseil général de Vendée et le conseil régional pour 25 % chacun.

Jean-Jacques Brot, préfet de Vendée, accompagné, hier, par Philippe de Villiers, président du conseil général sur la digue du Génie, entend monter la garde sur les digues pendant ces trois jours, à l’instar de son homologue de Charente-Maritime : « On n’est jamais sûr à 100 % qu’il ne se passera rien. Ici, comme sur les autres digues, nous seront présents. »

Concrètement, un peu comme cela se fait régulièrement aux Pays-Bas en cas d’alerte avec un réseau de bénévoles, des patrouilles de surveillance visuelle ont été réparties le long des endroits à risque de submersion : Noirmoutier, La Faute et L’Aiguillon, Beauvoir, etc.

Patrouilles mobiles

Des sapeurs-pompiers, des gens des services communaux, des fonctionnaires de la direction départementale des territoires et de la mer sillonnent depuis hier les digues, avec mission de signaler toute anomalie de l’état de la mer. Un hélicoptère Dragon de la Sécurité civile survolera les côtes jusqu’à vendredi soir.

Répétition générale en attendant que le plan digue national soit définitivement voté ? Opération de communication ? Un peu des deux, sans doute. Philippe de Villiers y voit un bilan d’étape : « L’urgence se termine. Il va falloir désormais rehausser et consolider les digues. C’est à l’État et aux collectivités locales de faire face. »

Le préfet de Vendée estime que l’exercice contribue à rassurer les populations et à préparer les coups durs : « Nous sommes prêts. » Et en cas de vraie alerte rouge ? « Si on voit quelque chose qui risque de se produire, je réunirai la cellule de crise. »

Marc LAMBRECHTS.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

6 + = 10

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
septembre 2010
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci