Des gens dehors, une salle comble, deux salles annexes prises d’assaut pour suivre au moins par le son la réunion publique… Ce mardi soir, la salle des fêtes de L’Aiguillon-sur-Mer n’a pas pu accueillir tout le monde. Le conseil municipal avait décidé de s’y réunir, avant de répondre aux questions du public sur l’avant-projet de Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) concernant la commune.

Principal sujet de mécontentement : l’obligation, pour les logements situés en zone rouge, de construire une pièce de survie à l’étage. Comme cet habitant de la commune depuis 1965 qui se demande comment des « personnes à faibles revenus, comme les retraités, pourront le faire alors que vu leur âge, ils n’obtiendront pas de prêt ». Une autre s’interroge sur l’utilité d’une telle mesure : « Ma mère a 83 ans. Si on doit construire une telle pièce, ce sera dans les cinq ans. Moi, je ne le ferai pas, elle ne sera sans doute pas capable de monter. Je préfère lui offrir un gilet de sauvetage », tonne-t-elle. Un autre habitant se demande ce qu’il va se passer pour les maisons initialement en « zone noire », qui ont déjà été vendues, et qui pourraient repasser en zone rouge : « Vont-elles être quand même détruites ? ».

Tout au long de la réunion, le maire, Maurice Milcent, a incité les habitants à se manifester, avant et pendant l’enquête publique, « pour faire comprendre à l’Etat qu’il ne faut pas aller trop loin ». Toutes les questions ont été notées et viendront compléter les exigences formulées par la commune auprès du préfet et de l’Etat.

Au final, la réunion s’est déroulée dans une ambiance parfois tendue, où émotion et énervement se sont entremêlés.

36 réponses à to “Xynthia : plus de 1 000 personnes défendent leurs maisons à L’Aiguillon-sur-Mer (Ouest France)”

  • VINCENT says:

    Bonjour
    En complément des messages de Prune, Corinne…nous n’avons pas été avisés par la mairie de l’Aiguillon ni par courrier, ni autres moyens. Nous sommes des résidents « secondaires » et effectivement pas électeurs. Ceci étant,pour la commune également toute cette gestion n’est sûrement pas facile…Heureusement avec les assoc’ et un peu de curiosité, on arrive à suivre les évolutions (bonnes ou mauvaises)…

  • Brigitte Devilez says:

    Pour des précisions ou des démentis sur les nouvelles qui circulent dans la presse ou ailleurs, rendez-vous sur le site asso-avif.com.
    Renseignements pris aujourd’hui encore par téléphone auprès d’un responsable de la préfecture.

  • corinne says:

    Merci pour vos réponses,
    effectivement, la mairie à la liste de toutes les personnes qui se sont déclarées sinistrées, et elle aurait du prevenir la totalité des personnes.
    Tout le monde n’a pas accès à internet, je trouve cet oubli bien regretable, mais c’est ainsi depuis le 28 fevrier, les personnes isolées ne sont pas informées.
    Heureusement les associations sont là !

  • Mallouna says:

    Pour répondre à Corinne, nous avons été informés par un courrier de la mairie. Il semblerait que les propriétaires ne résidant pas à l’année n’aient pas tous reçu ce courrier. Peut être ce sont-ils servi des adresses des listes électorales, ce qui pourrait expliquer ce manquement regrettable

  • prune says:

    J’ai entendu la même chose pour les domaines , sur alouette 1 seule fois seulement à 8H30

  • admin says:

    Vu l’info sur Ouest-France papier ce matin (petit encart en bas de page), mais impossible de vérifier cette nouvelle pour le moment

  • FOURMENT says:

    A tous
    Ai eu l’info que les médias annoncent ce jour (ouest France ,etc) que l’extension pour répondre aux domaines aurait été accéptée jusqu’à fin octobre donc à vérifier

  • prune says:

    Bonjour

    Pour répondre à Corinne, reçu aucun courrier à l’adresse principale,
    et aucun dans la boite aux lettres de l Aiguillon.
    heureusement qu’il y a l’Avif et le blog.
    Domage de n’être pas informé par la mairie.

  • corinne says:

    Bonjour,

    Comment les Aiguillonnais ont-ils été informé de cette réunion ?
    Personnellement, je l’ai appris par Marie-Christine, et aussi par l’AVIF (par internet)
    Avez-vous été informé par courrier de la mairie ?
    Nous n’avons rien reçu, comment les personnes éloignées ont elles été informées ?
    L’ont-elles été ?
    J’espère que pour les prochaines à venir, tous les résidents seront informés par courrier.

  • corinne says:

    Désolée, petite erreur de frappe

    A Patrick

    Bonjour, et merci pour toute cette documentation, qui est très bien expliquée.
    Toutefois, je n’ai pas pu enregistrer mais ce n’est pas grave j’irais sur votre blog si besoin.
    On peut aussi aller sur votre blog en cliquant sur : Patrick Delavaud- dit :

  • corinne says:

    0 Patrick

    Bonjour, et merci pour toute cette documentation, qui est très bien expliquée.
    Toutefois, je n’ai pas pu enregistrer mais ce n’est pas grave j’irais sur votre blog si besoin.
    On peut aussi aller sur votre blog en cliquant sur : (Patrick Delavaud-)

  • Bonjour à Toutes et tous, je viens de vous mettre sur mon blog, pour ne pas encombrer le blog de la Faute ~~ Enquête Publique : Comment cela se passe !
    …vous faites un clic « gauche » sur la page que vous voulez lire, pour l’agrandir,
    …vous faites un clic « droite » pour enregistrer l’image sur votre PC,
    http://stott73.canalblog.com
    Trouvez vous cela utile ?
    Si oui, demain à 8h00 je vous mettrai en ligne même adresse, un mémoire introductif que j’ai réalisé le 30 mars 2007.
    Un parc animalier qui devait se faire dans notre canton, et ce projet à échoué !
    Nous n’aurons jamais d’Ours, de Loups, de Lynx Boréal,etc… en Cages !
    Vous verrez ainsi, avant d’envisager d’ester ce qu’il faut réaliser par écrit.

  • Musette says:

    Il faut faire attention aux naïfs ! Quand ils sont déçus, ils peuvent être redoutables!

  • Gnuyk says:

    A Brigitte Devilez
    Oui vous avez raison, vous être vraiment naïve

  • Elfes says:

    @ Brigitte :
    J’envie votre attente car je ne l’ai pas !
    Ma maigre expérience des politiques et des pouvoirs publics ne m’incite pas à me reposer sur des paroles, mais plutôt sur des écrits (et encore !)
    Mais qui sait…
    Suivons le calendrier et ce que les étapes nous révéleront…
    Très cordialement

  • Brigitte Devilez says:

    à Fourment,
    Je suis sans doute naive mais j’attends de plus amples informations le 17 septembre et une véritable discussion avec des représentants de la préfecture.Si elle n’a pas lieu, il faudra à nouveau faire la démonstration de notre mécontentement.

  • FOURMENT says:

    à Brigitte
    oui,il ne s’agit pas de retarder l’approbation du PPRI pour le principe ,cela n’apporterait rien : nous en sommes tous bien conscients , et la période douloureuse traversée ces derniers mois nous le rappelle au quotidien, nous avons besoin de nous protéger via la définition et l’application d’un PPRI (+plan de sauvegarde,etc) mais à condition que celui-ci présente une version qui puisse approcher au plus prés l’unanimité de la population qui devra ensuite le mettre en oeuvre et le respecter .
    Pour parvenir à un certain niveau d’unanimité, cette population doit pouvoir communiquer car elle se pose des questions ,elle a des observations et remarques à transmettre et elle attend des réponses or depuis plus de 6 mois ,la communication est unilatérale , verticale ,descendante et confuse autant dire INEXISTANTE : en réaction ,la population écrit , manifeste mais reste néanmoins dans le brouillard :
    zones noires : c’est quoi aujourdhui ?? pas de réponse !
    demande d’extension au préfet pour répondre aux domaines suite émission PPRI? pas de réponse !
    zones rouges :qu’est-ce qui fait qu’une maison est en zone rouge plutôt qu’en zone noire ?? pas de réponse !
    cartographie NGF fausse :chacun fait venir le géomètre à ses propres frais alors que l’Etat reste responsable de l’émission d’une telle carte et donc de toutes ses erreurs ! et cela ,malgré nos remarques aux élus!
    dégrèvement taxes fiscales : si l’AVIF n’était pas intervenu ,nous n’avions aucune info sur le sujet !
    etc,etc,etc
    tout cela démontre bien un manque flagrant de communication et d’accompagnement de la population : c’est un manque de considération inacceptable
    voilà pourquoi je pense : PPRI oui ,absolument mais pas n’importe quoi et quelques procédures au TA contribueront à démontrer notre volonté et notre droit à participer à la décision (je regrette le processus mais on nous l’impose qq part !!!)

  • Elfes says:

    @ Brigitte, Fourment, Patrick
    Merci pour ces infos
    Bon, ben si on se demandait quoi faire cet automne, maintenant on sait !
    😉 (humour)

  • Brigitte Devilez says:

    à Fourment,
    retarder l’application du PPRI est à double tranchant.
    -Les subventions pour la construction d’un étage refuge ne sont pas les mêmes suivant que le PPRI est prescrit ou approuvé ( 25% des travaux contre 40 %).
    -Tant que le PPRI ne sera pas approuvé, pas de plan communal de sauvegarde je crois (à vérifier). Et on en a besoin!
    -Tant que le PPRI n’est pas approuvé, aura-t-on des nouvelles des expropriations possibles?
    Donc méfiance, contestons ce qui est contestable mais ne recommençons pas les erreurs commises ces dernières années par la municipalité qui avait tout refusé en bloc.

  • ~~ suite info : la phase TA c’est après le rapport du Commissaire enquêteur.

  • ~~ suite info : la date de l’enquête publique qui suivra la « phase de concertation », pour la Faute sur mer me sera communiquée par courriel, je viens d’en faire la demande en préfecture à 17h ce jour.

  • Brigitte Devilez says:

    à Elfes,
    Il faut aller en mairie durant les deux phases:
    – entre le 17 septembre et le 17 novembre pour avoir des réponses à vos questions (en espérant que nous aurons des interlocuteurs qui sauront répondre)
    – durant l’enquête publique pour faire part au commissaire enquêteur de vos remarques avec tous les éléments dont vous disposez(un écrit est préférable).
    Quant à la phase tribunal administratif, Patrick, où se situe-t-elle?

  • FOURMENT says:

    à elfes
    durant la phase de concertation avec le public donc entre 17/09 et 17/11 et en laissant des traces qui serviront ensuite ,si nécessaire ,lors du passage des enquêteurs publics aprés le 17/11
    l’intérêt d’ester individuellement est de créer un goulot d’étranglement au niveau du TA ayant , en principe, pour conséquence de perturber la procédure d’approbation du PPRI et d’amplifier notre mécontentement au travers de notre désaccord officiel
    pour information éventuelle (informations provenant du site du ministère de l’environnement ):
    il y a 864 communes sur le littoral(submersion marine potentielle) ,seuls 46 PPRN (document chapeau incluant le PPRI)ont été approuvés et 71 prescrits ; on en déduit :
    1) que 818 communes n’ont toujours pas de PPRI en vigueur (864-46)
    2) que seules 5% des communes du littoral sont couvertes par un PPRI (46:864)
    3) que sur un total de 117 PPRI (71+46),il y a actuellement 39% de PPRI approuvés(46:117)
    à méditer
    salutations

  • En réponse j’ai par habitude d’informer, chacun restant libre de son choix.
    Je n’ai pas l’intention d’être « à part de l’AVIF ».
    Je vais préparer un mémoire introductif, que je mettrai en ligne sur mon blog pour le 30 septembre, je vous indiquerai juste à titre indicatif le jour de la mise en ligne, ici sur ce blog.
    Mais je ne peut préparer un mémoire sans connaître le PPRI de la Faute sur Mer.
    Après lecture de mes posts, je constate un mot manquant deux « mois » pour une réponse dans une administration, Mairie, Préfecture, Cabinet d’un Ministre, pour Le Président vous avez une réponse dans les 15 à 18 jours.

  • Elfes says:

    @ Fourment
    Merci pour ces précisions
    Donc il faut aller en Mairie, durant l’affichage public (entre le 17/09 et le 17/11), ou durant l’enquête publique qui est supposée se faire après ?
    Cordialement

  • Elfes says:

    @ Patrick :
    … mais sans anticiper, ne pensez-vous pas que l’AVIF va envisager d’ester en justice également ? (d’où mes interrogations sur le poids d’une démarche individuelle comparé à celui d’une démarche collective)

  • FOURMENT says:

    A escabourg et elfes
    je recommande le recommandé avec accusé de reception à la fois au maire et au prefet plus une annotation sur le cahier de la mairie (ce que je vais faire personnellement)
    je pense également qu’il faut(chacun d’entre nous) réclamer par lettre la mise à jour de la cartographie de la commune pour ce qui concerne les relevés NGF vers les mêmes destinataires
    à Patrick Delavaud : suis intéressé par un draft de mémoire quasi commun pour ester au TA ;par ailleurs ,pour engorger le TA ,il faut bien expliquer l’objectif et le processus afin que nos amis sinistrés soient rassurés sur les impacts eventuels

  • …encore moi : Oui toujours écrire au maire :
    1) à titre personnel et 2) lettre recommandée aver accusé de réception; Sachant que c’est le jour de réception qui est pris en compte, et que c’est la date de départ pour une réponse , si vous lui en demandez une , le maire à deux pour pour répondre.

  • escabourg says:

    Patrick,
    recommandez-vous de faire un « accusé de réception  » pour une lettre adressée à la mairie?
    et garder une photocopie de la lettre quoi qu’il en soit.

  • Je suis en contact avec l’AVIF courriel et tél, pas de soucis je ne suis pas du style « Franc tireur », mais avec vous, et étudie toutes les requêtes possibles contre l’Etat.

  • Elfes says:

    @ Patrick :
    Merci de votre réponse
    Tenez-nous informés de vos démarches, cela peut servir aux autres.
    Bien cordialement

  • Bonjour à tout le monde,
    pour répondre à Elfes sachez qu’une démarche individuelle à la même valeur, restez confiant, soyez bref! Je veux dire par là des phrases courtes qui ne prêtent pas à la confusion. C’est un habitué qui vous écrit, plus il y aura de lettres ou de procédures , plus le gouvernement vous respectera !
    Pour ma part j’attend l’enquête public pour saisir à titre personnel le TA ensuite et sans avocat. Si chaque sinistré de la Faute et de l’Aiguillon faisait à titre personnel estait au TA, ce serait déjà une sacré victoire et l’engorgement du TA. C’est vrai qu’il faut faire un mémoire introductif, mais c’est facile par courriel de se le faire passer.

  • Elfes says:

    Bonjour,
    J’ai écrit à plusieurs reprises à la Mairie, sans réponse.
    J’ai donc téléphoné pour avoir des informations.

    question : Réunion publique prévue ?
    réponse : Peut-être, auquel cas les administrés seront informés par courrier.

    question : Géomètre prévu ?
    réponse : pas pour le moment, mais on peut se faire inscrire sur un cahier qui liste les personnes intéressées.

    question : comment contester le PPRI ?
    réponse : il faut attendre l’enquête publique, mais on peut adresser ses observation à la Mairie qui transmettra.

    Je n’ai pas été mal accueilli, mais il est clair que les secrétaires de Mairie ont peu ou pas d’information à communiquer.

    En attendant, j’ai pris rendez-vous avec un géomètre de mon propre chef, et j’envisage de rédiger un courrier à la Mairie pour contester le PPRI
    Je ne vous cache pas que ces démarches individuelles ne me paraissent pas convaincantes, mais plutôt faire ça que rien !

    Cordialement

  • LaFaute says:

    Le problème c’est qu’à la Faute, les « résidents secondaires » (enfin le peu qu’il en reste)pourront-ils se déplacer pour une telle réunion ?

  • Soizic29 says:

    On attend la même réunion à La Faute. On peut toujours espérer.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
septembre 2010
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci