Malgré le recul des zones noires (184 maisons ont été retirées par rapport à la précédente mouture), les « sinistrés » restent inflexibles. Ils demandent à l'État de revoir sa copie. : Franck Dubray

Malgré le recul des zones noires (184 maisons ont été retirées par rapport à la précédente mouture), les « sinistrés » restent inflexibles. Ils demandent à l’État de revoir sa copie. : Franck Dubray

Un pas en avant, deux pas en arrière. Dans le dossier Xynthia, en Vendée, depuis l’annonce des zones noires (synonymes de destruction de maisons), l’État donne le sentiment de ne plus maîtriser le dossier.

Nouvelle illustration, hier. « Je ne sais plus quoi dire aux adhérents de l’association »,soupire Renaud Pinoit, porte-parole de l’Association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer (Avif). L’origine de cette confusion ? L’annonce du rapport d’expertise de deux hauts fonctionnaires, pourtant beaucoup plus clément que le précédent. Pas moins de 184 maisons sont extraites des zones noires. Curieusement, onze font le chemin inverse. Des allers-retours qui donnent le tournis aux sinistrés alors même que les rachats par l’État ont commencé.

Borloo désamorce

Aux yeux des sinistrés, le compte n’y est toujours pas. Maurice Milcent, maire de L’Aiguillon-sur-Mer, estime qu’aucune des maisons de sa commune « ne doit figurer en zone noire, sauf quelques-unes à la Pointe. » Pour le maire de La Faute-sur-Mer, René Marratier, la commune la plus endeuillée (29 morts), « la moitié des maisons doivent sortir des zones noires ».

Philippe de Villiers, président du conseil général de la Vendée, estime de son côté que le rapport du duo d’experts est hors-jeu « parce qu’il n’y a pas eu de véritables concertations ». Les deux experts ayant oublié notamment de rencontrer les élus du conseil général. « Ce n’est pas en regardant une carte dans un bureau, à Paris, que l’on bâtit des zones noires, ironise le président du conseil général, mais en venant sur le terrain, pour mesurer les risques réels. » Une antienne mille fois répétée, notamment par les sinistrés, après la tempête du 28 février.

À l’époque, pourtant, Philippe de Villiers n’avait pas de mots assez forts pour souligner le courage de l’État. « C’est vrai, argumente-t-il aujourd’hui, j’avais pris le risque de l’impopularité, parce qu’il fallait prendre des décisions rapides. » Hier, en milieu de journée, après un joli tohu-bohu politico-médiatique, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, tentait de désamorcer le tout en annonçant que ce document allait surtout servir« à éclairer le gouvernement dans sa prise de décision ».

Pour le président de la commission sénatoriale, Bruno Retailleau, il est sans doute encore possible de grignoter sur ces fameuses zones, « mais il faut aussi, de toute urgence, se pencher sur les plans de prévention des risques d’inondation et les systèmes d’alerte et d’évacuation ».

Philippe ECALLE.
Ouest-France


17 réponses à to “Xynthia : l’État cafouille, les sinistrés grondent (Ouest France)”

  • Soizic29 says:

    Monsieur Delavaud,
    Le contenu de votre courrier me paraît étrange, avec des fautes d’orthographe, de surcroît.
    Je constate, en consultant votre site, que vous êtes très procédurier.
    Cela m’interpelle.

  • pessimiste says:

    à Kiwi,
    Désolé de vous avoir froissée, ce n’est aucunement le fait que M. DELAVAUD écrive au Président de la République qui me choque, il en a effectivement le droit et souvent comme ont le dit, il vaut mieux parler au Bon Dieu qu’à ses Saints ! ! !
    Ce sont les propos et la tournure de la lettre qui me surprennent tout simplement… Sont-ils dignent d’un Maître de conférence,
    Par ailleurs, je suis ce blog régulièrement et lis avec intérets les commentaires et les conseils des uns et des autres. Malgré certains dérapages ce blog apporte une aide précieuse.
    ps : pour en revenir à ce courrier, je pense que compte tenu du nombre de missives qui arrivent chaque jour à l’Elysée et du nombre de secrétaires pour les traiter, certains de ce style doivent subir le sort du classement vertical !

  • prieur says:

    Cette nouvelle copie rendue par les services de l’Etat démontrent au moins une chose que l’on ne peut nier : une forme d’incompétence de la part de ceux qui affirmaient haut et fort , début avril , le bien fondé des zones dites noires . Et pourtant à l’époque , l’ « actuel » Prefet de Vendée insistait sur l’étude sérieuse du dossier & cela sans concession possible . Lorsque l’on voit le résultat actuel : des habitations vouées à la destruction qui apparaissent maintenant habitables & d’autres hors zone noire , il y a 6 mois , qui deviennent subitement inhabitables ; il est vraiment temps que les fautais de tout bord s’unissent contre ces décisions arbitraires dictées par , on peut le dire sans crainte vu ce cafouillage inacceptable , des petits Fouquier-Tinville .

  • Musette says:

    A Elfes, je serai à La Faute pour les vacances de la Toussaint, Noël etc..Jamais les week ends, parce que trop loin. A bientôt.

  • Bonjour, pour répondre à KIWI certes je n’ai pas de propriété ni à la Faute, ni à l’Aiguillon, juste un hectare au bord du Canal des Cinq Abbés. Mais le droit je le pratique chaque jour, juste pour aider gracieusement toute personne qui me le demande. J’ai du temps et je le donne.
    Je n’ai donc pas à l’inverse de votre « roitelet » d’intêrèts à la Faute…
    Et lorsque j’este à un TA, c’est pour faire valoir le droit d’un citoyen , pas pour perdre.
    Toute lettre a sa raison d’être vers une instance, ce n’est jamais une bouteille à la mer en comptant sur le Gulf Stream !

  • Elfes says:

    Je viens ce soir, jusqu’à Lundi…
    Puis en Octobre (mais pas fixé)
    Puis 26-29 Novembre
    Puis pour les Fêtes en Décembre

    Je laisserai mes coordonnées Vendredi à l’Association

  • Musette says:

    Elfes, quand tu veux, lors de vacances. On se tient au courant ..

  • Musette says:

    Patrick, j’ai vu ta lettre dans ton blog, avec ou sans timbre, elle a l’avantage d’évoquer la résidence secondaire de Carlita … Bien vu !
    Écrire à un Président de la République est une bonne idée citoyenne. Ses services ont besoin d’une ligne de conduite claire et il convient d’en finir avec des annonces contradictoires, peu claires et du coup porteuses de souffrances inutiles.
    Merci à l’AVIF pour la qualité du travail accompli, pour les éclaircissements. La municipalité est au degré zéro de l’info, et le roi René ne sait que pleurnicher sur lui même.

  • Elfes says:

    @ Kiwi
    Malheureusement, je ne peux apporter que mon adhésion l’Association…
    🙁
    Etant loin et en activité, je dispose de peu de temps, et ne me prévaut d’aucune expertise particulière…
    Je me document autant que je peu, et je communique dans mon quartier…
    J’aimerai bien vous rencontrer, d’ailleurs, ainsi que Musette et Brigitte, et d’autres, à l’occasion…
    Bien Cordialement

  • kiwi says:

    pessimiste

    permettez moi de ne pas être en accord avec vous. P delavaud a esséyé de nous aider avait il des intérêts ? en tous cas s’il a écrit au président cela ne fera qu’handicaper son courrier et l’engorger mais au moins a t il fait quelque chose
    On ne se connait pas ou peut être si mais si vous pensez qu’il y a des choses autres à faire pour la faute et l’aiguillon alors il faut les faire et rejoignez l’équipe de l’avif afin de nous aider car si le savez la tâche est dure pour ne pas dire difficile car tout est dit sur elle mais n’oublions pas qu’il y a eu beaucoup de morts et que ce n’est pas en regardant se débattre quelques personnes
    dans ce méandre et ce flatras de décisions dramatiques que l’on avance.
    c’est parce que des gens de l’extérieur nous ont donné parfois des conseils que nous avons pu aller auusi loin dans l’association avif, car ce jour nous sommes agrés par le ministère de la justice et c’est primordial et enfin nous sommes pris au sérieux devant les hautes instances. c’est à force de conseils et de critiques que nous avançons tous. en dehors de cela il parait que je suis drôle
    Merci de votre critique même si je ne l’accepte pas.

    PS A moins que vous sachiez des choses sur les gens que j’ignore

  • Brigitte Devilez says:

    On voit que certains ont gardé le sens de l’humour! ca fait du bien dans ces moments difficiles!

  • Elfes says:

    il n’y a donc pas besoin d’être timbré pour écrire au « Château » !?
    😉

  • Elfes , il n’y-a même pas besoin de mettre un timbre !
    C’est la seule adresse dispensée de timbrage.

  • Elfes says:

    bah… qu’est-ce que ça coûte d’essayer !?
    Peut-être qu’on devrait tous écrire ?

  • pessimiste says:

    Je crains que ce genre de courrier n’aide en rien à nous sortir de ce problème !
    Vous déraillez M. DELAVAUD ! ! !

  • Musette says:

    A Zébulon ?

  • Bonjour, après lecture de ce post…ils ont tous quelques choses à dire !
    Alors j’ai ce jour envoyé une lettre au Président.
    A voir sur mon blog.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 85 = 89

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
septembre 2010
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci