Archive pour le 10 octobre 2010

  • Samuel Veillard a reçu la Légion d’honneur des mains du préfet Jean-Jacques Brot.

    Samuel Veillard a reçu la Légion d’honneur des mains du préfet Jean-Jacques Brot.

    Il est presque gêné d’être la « vedette » de l’après-Xynthia. Depuis la tempête, Samuel Veillard, chef du centre de secours de L’Aiguillon-sur-Mer, accumule les honneurs. Le 14 juillet, il était ainsi à la table des époux Sarkozy. En fin d’après-midi, sous les ors des salons de la préfecture, à La Roche-sur-Yon, il recevait encore les hommages de la République, cette fois-ci sous la forme de la prestigieuse Légion d’honneur. C’est Jean-Jacques Brot, le préfet, qui lui a remis la décoration. « Je n’oublie pas que ma récompense a été obtenue dans des circonstances particulièrement dramatiques au cours desquelles 29 personnes ont malheureusement perdu la vie. » Au cours de la cérémonie, Samuel Veillard, sorte de « héros » malgré lui, a profité de l’occasion, sous le regard de ses proches (sa femme, ses enfants, ses parents), pour rendre une fois encore hommage à ses collègues, venus en nombre. « Au cours de cette nuit tragique du 28 février, ils ont tous mené des actions remarquables ».

Une élue et son fils pointés du doigt après la tempête qui a fait 29 morts dans la commune. L’avocate des victimes veut une information judiciaire

 Selon le procureur, les Babin mère et fils n'ont pas encore été entendus par les enquêteurs.  PHOTO AFP

Selon le procureur, les Babin mère et fils n’ont pas encore été entendus par les enquêteurs. PHOTO AFP



Françoise Babin est toujours première adjointe au maire de La Faute-sur-Mer (Vendée). En charge de l’urbanisme, elle se trouve aux avant-postes dans le conflit qui oppose la mairie à la préfecture sur le futur plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) : 90 % de la commune deviendraient inconstructibles. Philippe Babin est toujours dans l’immobilier, à l’enseigne L’Agence de la Plage. On l’a vu début août dans les tribunes du stade de Nantes, le jour du match de solidarité au profit des victimes de Xynthia. Sa propre maison est l’une des 184 habitations qu’une nouvelle expertise a sorties des zones noires.

La tempête du 28 février a tué 29 personnes à La Faute-sur-Mer. La plupart résidaient aux Doris et aux Voiliers, deux lotissements construits dans « la cuvette de la mort », selon l’expression du préfet de la Vendée. Au lendemain de la catastrophe, Françoise Babin et son fils, Philippe, avaient été pointés du doigt. La première pour avoir été membre de l’association foncière urbaine qui, au début des années 2000, avait réalisé les Doris sur « des prés à vaches où affleurait l’eau à chaque grande marée », dixit un habitant. Le second pour être le promoteur des Voiliers, bâti lui aussi en zone potentiellement inondable, entre la rivière le Lay et l’Océan. Dans les deux cas, les services de l’État n’y avaient rien trouvé à redire.

Conflit d’intérêts ?

Une élue dont les terrains sans valeur deviennent urbanisables. Puis qui signe comme adjointe plusieurs permis de construire la concernant. Et qui en fait de même pour le lotissement de son fils. Vous avez dit conflit d’intérêts ?

Les grands mots sont lâchés. « C’est une question que l’on ne peut pas ne pas se poser, avance prudemment un observateur. Il faut se donner les moyens d’y répondre. » « L’enquête le dira, ajoute un autre, mais le mélange des genres peut être critiquable sur un plan moral sans qu’il y ait pour autant faute pénale. »

Le parquet du tribunal des Sables-d’Olonne a été saisi de 40 plaintes contre X déposées par les familles des victimes. Elles visent des faits d’homicides involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et prise illégale d’intérêts. L’enquête préliminaire a été confiée à la Direction générale de la gendarmerie nationale. « La priorité, c’est de savoir comment ça s’est passé, explique le procureur, Thierry Dran. Le conflit d’intérêts ne viendra qu’après quand il s’agira d’établir d’éventuelles responsabilités. Il est acquis que Mme Babin n’avait pas participé au vote du Conseil municipal autorisant le lotissement des Doris. A priori, les permis de construire étaient légaux. Mais il peut y avoir d’autres éléments que nous vérifierons plus tard. » Selon le procureur, si les enquêteurs ont réalisé une cinquantaine d’auditions, ils n’ont pas encore entendu les Babin mère et fils. « Ils se les gardent pour la bonne bouche », ironise un sinistré des Doris.

Information judiciaire

Pour l’avocate des plaignants, Corinne Lepage, il est temps de passer la vitesse supérieure. Même si elle a « le sentiment que le parquet a travaillé », elle envisage « avant la fin du mois d’octobre » de déposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction. « C’est le seul moyen pour qu’une information judiciaire soit ouverte et pour que nous ayons enfin accès au dossier. »

Reste que Xynthia ne semble pas avoir freiné la boulimie immobilière des élus de La Faute. La commune a acheté un ancien terrain militaire qu’elle veut transformer en lotissement. L’ennui, c’est qu’il se trouve en dessous de la cote minimale retenue par le PPRI. Qu’à cela ne tienne, la mairie a entrepris de le rehausser en pelletant des tonnes de sable sur la plage voisine. Pas sûr que la préfecture apprécie.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci

Fatal error: Uncaught exception 'wfWAFStorageFileException' with message 'Unable to verify temporary file contents for atomic writing.' in /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:52 Stack trace: #0 /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(659): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/lafautes/...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('livewaf') #2 {main} thrown in /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 52