Archive pour le 18 octobre 2010

Xynthia : 632 maisons finalement en "zones d'expropriations" en Vendée

La préfecture de Vendée a indiqué lundi que 632 maisons figuraient au final dans les « zones d’expropriations » arrêtées par le gouvernement à La-Faute-sur-Mer et l’Aiguillon-sur-Mer, victimes de la tempête Xynthia en février dernier.

La « zone d’expropriation » proposée lundi est plus restreinte que la « zone noire » ou « zone de solidarité » controversée qui avait été initialement annoncée le 7 avril, et qui touchait 823 maisons.

Sur les 632 maisons situées sur des parcelles jugées trop dangereuses pour être habitées, 494 ont déjà fait l’objet d’un accord de vente à l’amiable avec l’Etat, a précisé la préfecture lors d’un point presse.

Les propriétaires des 138 autres maisons, qui n’ont pas encore donné de réponse, attendaient la publication de ces zones d’expropriation, qui sont soumises à enquête publique, pour se prononcer.

Désormais, tous les habitants concernés « disposent d’un délai d’un mois, soit jusqu’au 18 novembre 2010, pour confirmer ou non leur intention de procéder à la vente amiable », a indiqué le ministère de l’Ecologie un peu plus tôt lundi dans un communiqué.

Seules les maisons qui n’auront pas été rachetées par l’Etat, pourront faire l’objet, au terme d’une enquête publique, d’une expropriation qui doit être décidée par la justice.

Le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, a par ailleurs précisé que la zone de solidarité définie en avril dernier « est maintenue », ce qui « permet à chaque habitant de bénéficier s’il le souhaite d’un engagement de l’État d’acquérir son bien ».

La préfecture a précisé qu’elle avait commencé à passer un marché pour la « déconstruction » de maisons déjà rachetées par l’Etat, qui devrait commencer début 2011.

Face à ce zonage plus réduit, « force est de constater qu’il y a eu une grande avancée, mais on avait demandé beaucoup plus », a déclaré le maire de la Faute-sur-Mer, René Marratier, lors du point presse de la préfecture.

« On a bien amélioré la situation. Les maisons à étage restent, c’est une bonne chose, mais je vais encourager les gens à se battre pour ceux qui veulent rester » quitte à contester l’expropriation, a pour sa part indiqué le maire de l’Aiguillon-sur-mer, Maurice Milcent.

Entre la cartographie faite le 21/09/2010 et celle du 18/10/2010

La Faute sur Mer

Format PDF, cliquez sur les lien pour télécharger les cartes correspondantes

carte_DUP_Arcais_151010

L’Aiguillon sur Mer

carte_DUP_LesCaves_151010

carte_DUP_LesSablons_151010

carte_DUP_PriseDuBois_LeGenie_151010

Communiqué de presse du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer.

18.10.2010_-_Xynthia

LA ROCHE-SUR-YON, 18 oct 2010 (AFP) – Le ministère de l’Ecologie a publié lundi une nouvelle mouture déterminant les «zones de solidarité» ou «zones noires», considérées comme trop dangereuses pour y maintenir des maisons, sur les communes de la Faute et l’Aiguillon-sur-mer (Vendée), victimes de la tempête Xynthia en février dernier.

Les maisons situées dans ces zones, soumises à enquête publique, feront l’objet soit d’un rachat à l’amiable par l’Etat, soit, au terme de cette enquête publique, d’une expropriation.

Selon le communiqué du ministère, les parcelles concernées sont notamment «l’intégralité des habitations, avec ou sans étage, situées dans la cuvette centrale de La Faute-sur-Mer (…), cette zone n’ayant pas vocation à être habitée».

La tempête Xynthia a fait en tout 47 morts sur la facade Atlantique, et notamment dans cette cuvette où l’eau avait rapidement monté, puis stagné.

Sont également visées, «au sud de la rue du Ports des Yachts, l’ensemble des maisons sans étage situées dans le périmètre du rapport d’expertise» ainsi que «l’intégralité des habitations, avec ou sans étage, situées à la Pointe de l’Aiguillon (…), leur isolement ne permettant pas d’assurer une bonne intervention des secours en cas d’urgence», ajoute le communiqué.

Enfin «sur l’Aiguillon-sur-Mer (secteur des Glaireaux et des Caves), l’ensemble des maisons sans étage situées dans le périmètre du rapport d’expertise», ajoute le ministère.

«Des prescriptions devront être définies dans le plan de prévention des risques sur les maisons à étage qui sont conservées, afin que ces habitations n’abritent pas de pièces de sommeil dans leur niveau bas», précise le texte.

La zone de solidarité finalement décidée dans le rapport annoncé lundi est plus restreinte que celle qui avait été initialement annoncée le 7 avril dernier et de nombreuses ventes ont d’ores et déjà été réalisées.

M. Borloo a précisé à cet effet «que la zone de solidarité définie en avril dernier, qui permet à chaque habitant de bénéficier s’il le souhaite d’un engagement de l’État d’acquérir son bien, est maintenue».

Tous les habitants concernés «disposent d’un délai d’un mois, soit jusqu’au 18 novembre 2010, pour confirmer ou non leur intention de procéder à la vente amiable», indique le ministère.

«A ce jour, 599 habitations ont accepté une offre d’acquisition à l’amiable et 199 ventes sont effectives en Vendée, sur un total de 823 habitations bâties et d’une centaine de constructions légères en zone de solidarité», selon le ministère.

Une première version de ces nouvelles zones avait été stoppée le 21 septembre dernier sur intervention des élus locaux dont Philippe de Villiers, président du conseil général de Vendée, qui avait invité le gouvernement à «revoir sa copie».

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

80 + = 88

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci