1 2 »

Par lettre adressée en mairie le 18 octobre 2010, monsieur le Préfet nous informe que la période de concertation initialement prévu du du 17 septembre au 17 novembre est prolongée jusqu’au 17 janvier 2011.
Voir l’original sur le site lafautesurmer.com

24 réponses à to “CONSULTATION du PUBLIC sur le projet de PPRI (Site officiel de la commune)”

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Merci Monique pour cet article.
    Ce qui me surprend toujours, c’est que les raisonnements ne se font qu’en hauteurs, en centimètres…
    Il me semblait pourtant que les évènements tragiques de Février avaient assez montré que la montée des eaux obéi aussi à d’autres facteurs ; elle contourne des obstacles, rempli des cuvettes, déborde soudainement, fait céder des endroits, … et du coup, peuvent être inondés des terres plus hautes que d’autres qui peuvent être épargnées…
    Par ailleurs, je suis toujours effaré de voir que l’on fait porter tout le poids des conséquences de ces évènements aux particuliers, citoyens, qui pour une grande majorité se sont installés en toute légalité, avec l’autorisation des services de l’Etat, dans un espace considéré comme viable, protégé par un cordon dunaire, une digue, une rivière.
    Ces particuliers ont perdu, pour le pire, la vie, ou des proches, d’autres leurs seuls biens, d’autres sont endettés des années encore pour un bien qui n’a plus aucune valeur, d’autres ont perdu leur projet, leur rêve…
    Pourquoi n’est-il jamais question de la réfection SERIEUSE des digues, de leur mise en conformité avec les « projections » de montée des océans, de la remise en état du Lay et de sa capacité d’absorption et de drainage, des clivages activités maritimes / activités agricoles, qui ont conduit à des choix suicidaires, et je n’ose même pas revenir sir les « choix » d’urbanisation, d’abandon d’entretien des barrages, …
    Ce n’est quand même pas DELIBEREMENT que les citoyens se sont installés dans des zones dangereuses ! Elles ne l’étaient pas !
    Ne peut-on faire en sorte qu’elles redeviennent sécures !?
    Avec des efforts de part et d’autre, des particuliers comme des collectivités territoriales, et de l’Etat !
    Cordialement

  • FOURMENT says:

    à Monique: je ne comprends pas que disposant d’un tel système de lecture radar aérien (balayage 32km2 à l’heure ,précision 10 cm),la visite ait été faite qu’en juin et les résultats donnés en préfecture il y moins de 2 semaines !!!!
    Nous aurions pu bénéficier d’une cartographie précise et sans erreur qui nous aurait fait gagner du temps et de l’énergie …(certains sont encore à recevoir le géomètre !)

  • lili says:

    merci Monique

  • Musette says:

    Merci Monique. Effectivement, une technologie d’une grande précision.
    D’ores et déjà, ce relevé est faux, puisqu’en quelques mois un certain terrain s’est pris …quoi ? Un bon mètre ! Bizarre. En fait, ce relevé constitue une preuve des transgressions du maire; il aura du mal à expliquer que c’est venu avec le vent ! Mieux qu’un constat de huissier cette technique !

  • lili says:

    Je ne trouve pas l’article évoqué du 23/10 sur internet. Quelqu’un a-t-il des précisions?
    merci.

  • jean-pierre says:

    OK pour la situation du terrain.
    De ce que j’ai compris des échanges dans ce blog, c’etait donc un terrain appartenant a l’armée… à qui c’est fait la cession…??? est il devenu terrain communal, ou vendu à des interêts particuliers…???
    Vous vous doutez bien que mes interrogations ne sont pas innocentes…!!! mais bon c’etait pour:
    « apporter ma pierre…. au tas de sable ».

  • escabourg says:

    Oui, très sérieux cet article.A lire.

  • Brigitte Devilez says:

    à Jean Pierre,
    oui, il s’agit du terrain où la municipalité a mis quelques mobil homes pour reloger des sinistrés.Ils étaient d’ailleurs « ravis » du doux bruit des engins qui travaillaient en douce, tôt le matin…

  • FOURMENT says:

    voir Ouest-France du 23/10 : article intéressant sur une campagne de mesure au laser (avec précision 10cm) réalisée le 21 juin par le CNRS sur une bande de terrain de 17km sur 5km au desuus de la Faute et L’Aiguillon dont les résultats ont été remis au préfet il y a 2 semaines seulement ;y-aurait-il un lien avec le décalage par le préfet au 17 janvier ????

  • escabourg says:

    oui Jean Pierre il y a quelques mobils dessus.C’est un terrain qui donne sur les deux côtés route de la pointe d’arçay et bvd du lay.Environ à un km de la mairie.

  • Musette says:

    Merci Brigitte, je vais y faire un tour, avec ma pelle et mon sceau.
    Tu as raison à propos des lettres à Borloo, mais je finis par m’épuiser à dire à quel point ce type est dangeureux, transgressif et hors réalité !!! Ce n’est pas d’ailleurs que je m’épuise, je ne lâcherai pas l’affaire, mais j’épuise les qualificatifs pour dire mon indignation. Il est supposé être garant de la loi dans cette commune ! Et est-ce que les autorités de l’État vont continuer à nous laisser seuls avec ce type dangeureux sans l’arrêter ! Et encore ce à quoi nous venons d’assister avec le remblaiement est la face visible de ses actions. Je n’ose imaginer ce qu’on ne voit pas …

  • jean-pierre says:

    … Bon bin…!!! ça marche pas…!!! je n’arrive pas à mettre une image… c’est loupé…!!! est-ce le terrain ou actuellement il y a deux ou trois mobil homes…???

  • jean-pierre says:

    Ce terrain se trouve-t-il à la flèche rouge…???

    [img]C:\Documents and Settings\JEAN-PIERRE\Doc JP[/img]

  • Brigitte Devilez says:

    On croit rêver en lisant les courriers de Monsieur le Maire à Monsieur Borloo ! Il se place en garant de notre sécurité, prend des engagements sur des mesures de sauvegarde… et dans le même temps, va remblayer un terrain en bafouant les interdits.
    On a presque envie d’en rire… mais c’est triste à pleurer ! Cet homme est dangereux…
    Petite précision : les digues, c’est pas lui qui a décidé de les rehausser et tout a été subventionné (Etat, région, département).
    Musette, le terrain du Pavillon se situe entre la route de la Pointe d’Arçay et le Boulevard du Lay à mi-chemin entre l’impasse du Martin Pêcheur et la rue des Œillets. Si tu voulais faire des châteaux de sable, c’est fichu : les gros tas ont été étalés. Cela va donner beaucoup de travail aux employés municipaux lorsqu’ils devront tout ramasser pour remettre la plage en état!

  • Musette says:

    Merci à tous ! J’ai l’air d’une cruche, c’était très facile …
    Et le terrain, avez-vous des tuyaux à me donner ?

  • monique94 says:

    Quelles anomalies?

  • Cominfo says:

    Bonjour Musette:
    Recherchez sur votre écran, à droite et descendez au niveau de la rubrique Com.récent ( en bleu) et en troisième position vous cliquez sur, jean-pierre dans Un maire en pleine tempête (bakchich.info).

    Attention, ce document présente quand même de sérieuses anomalies !
    Bonne journée.

  • monique94 says:

    Musette,
    Va sur Com. recents à droite de ton écran et clique sur le message de Jean Pierre dans « un maire en pleine tempete »

  • Musette says:

    Jean-piere,
    j’aurais volontiers relu cet article, mais je ne l’ai pas retrouvé. Peux-m’aider ?
    Je cherche par ailleurs en vain le terrain de la colonie de vacances qui vient d’être remblayé. Quelqu’un peut il me redonner des précisions claires pour le trouver ?

  • jean-pierre says:

    Pour compléter les propos tenus ici, je vous invite à revoir l’analyse faite dans l’article suivant:

    « Un maire en pleine tempête (bakchich.info) » paru sur ce site le 3 mars….

    Ca a le mérite de recadrer les responsabilités de ceux « qui s’enfileraient une petite limonade, gratis derrière le comptoir »…. en esperent ne pas avoir été vu…par ceux qui payent….!!!

  • Musette says:

    Cher Patrick,
    comme on aimerait revenir au joli temps des chatons qu’on peignait de toutes les couleurs ! C’était avant que l’on fasse ici n’importe quoi, on jubilait d’y revenir, la supette du vieux Mr Leclrec nous enchantait, avant que d’enchanter la frimousse de nos enfants qui venaient le soir le voir tourner la pâte colorée,les soirées étaient longues, on bronzait, on nageait, on se faisait des bouffes entre nous, avec les amis, les voisins, on jouait aux cartes, on refaisait le monde sans crainte le vacarme de hauts parleurs… Depuis, la tempête est venue, les châteaux de sable de notre enfance sont devenus des cauchemars, La Faute semble devenue fantomatique, quelque chose plane de triste et d’abandonné… Elle s’est prise pour ce qu’elle n’est pas, oubliant la mer, le danger, sa beauté de presqu’île, avançant à marche forcée vers l’enrichissement de quelques uns… et la mort au bout comme un couperet. Moi je n’oublie rien.

  • Bonjour Musette….petit j’ai fait beaucoup de chateaux de sable à la Faute, mais je ne faisais pas de trou dans la Dune !
    je ramassais juste les chatons et je les teingnais de toutes les couleurs !
    Bon Dimanche à tous.

  • Musette says:

    Je viens de consulter les courriers de Mr « force est de constater » , sur le site de la Mairie à la rubrique « Tempête Xynthia », eh! Bien, mazette, ça c’est de la correspondance ! 2 lettres à Borloo, coup sur coup, à quelques jours d’intervalle ! Quel dévouement ! Quel acharnement à la cause ! Et même que c’est lui, grâce à sa force, qui va faire en sorte que les 11 maisons qui se sont retrouvées en zone noire, ne le soient plus…
    Et pendant qu’il y était, il aurait pu lui parler des tonnes de sable déplacées, du remblayage, du terrain inconstructible …Il serait très content d’apprendre ça, Borloo..

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

12 + = 13

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci