1 2 »

L’AVIF a fait parvenir, hier à la Préfecture de Vendée, ses remarques concernant le projet de PPRI.

Vous pouvez télécharger le document sur le lien suivant :

AVIF remarques PPRI

Elles sont axées principalement sur la sécurité des personnes et des biens.

Le travail n’a pas été réalisé sur la commune de l’Aiguillon. Si vous voulez vous investir dans ce projet n’hésitez pas à nous contacter à contact@lafautesurmer.net

11 réponses à to “AVIF: Remarques sur le projet de PPRI de La Faute sur Mer”

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Merci Brigitte pour ces précisions.
    Cependant, je croyais que le fonds BARNIER était vide (et que cela expliquait les complications des derniers règlements des ventes des sinistrés)?
    Par ailleurs, je me demande comment est évaluée, aujourd’hui, une maison qui serait soumise à de telles obligations suite au PPRI ?
    Valeur avant Xynthia ? Après ? Valeur potentielle une fois aménagée ?
    Selon l’évaluation, l’aide risque d’être légère…
    Ce d’autant que 40%, c’est en cas de PPRI adopté, et que cela chute à 25% en cas de PPRI prescrit ;
    l’aide devient alors symbolique
    A moins qu’il n’y ait d’autres mesures que j’ignore !?
    Je ne vous cache pas non plus ma surprise que cette aide éventuelle soit basée sur la « valeur » de la maison : ceux qui ont de belles et chères maisons seraient mieux aidés que ceux dont les maisons sont modestes (pour ne pas dire « d’une qualité architecturale médiocre ») alors que ce ne sont peut-être pas ceux qui en ont le plus besoin !?
    Bien cordialement

  • Brigitte Devilez says:

    C’est sur le fond Barnier que sont subventionnés 40% des travaux de mise en conformité ( dans la limte où ceux-ci ne dépassent pas 10% de la valeur de la maison)
    Exemple : maison de 200 000 euros
    Travaux pouvant être subventionnés: 20 000 euros (insuffisant pour un étage!)
    subvention du fond Barnier : 8 000 euros

  • FwP says:

    Bonjour,

    J’ai entendu dire qu’en cas de construction d’étage de survie, le fond Barnier peut contribuer au financement d’une partie de cette construction

    Savez-vous ce qu’il en est?

    Merci

  • Elfes says:

    Bonjour,
    Sandrine nous sommes dans une situation comparable : d’après le PPRI de 2005, j’étais en zone blanche, et aujourd’hui, je suis en zone rouge, sans avoir eu d’eau, ni chez moi ni dans le quartier.
    Si Xynthia doit être l’étalon pour le PPRI, pourquoi ne pas coller aux zones qui ont été inondées ?
    Et pourquoi coller aux zones qui ont été inondées si des travaux sont fait sur les digues (entre autre) ?
    Suite à Xynthia, des chiffres ont été choisis pour alimenter des modélisations qui débouchent sur le néant : 90 % de la commune inconstructible ! Personnellement, je trouve cela absurde.
    A mon sens, il faut que des leçons soient tirées de ces évènements, que ces études alimentent la réflexion, que les comportements changent.
    On peut construire autrement, aménager l’existant, vivre différemment en intégrant le risque puisqu’il est connu.
    Prévention et Communication me semblent plus adaptées que décreter 90 % de la commune inconstructible.
    J’ai lu un jour que ce projet de PPRI « excessif » était le retour de bâton pour les excès d’autorisation de constructions litigieuses ; mais ce sont toujours les citoyens qui se prennent les coups des 2 cotés !
    Bien cordialement

  • Sandrine says:

    Bravo à l’Avif qui, encore une fois, a fait le travail que notre mairie aurait dû faire… Mais bon, on sait bien qu’en France maintenant, les ELUS ne travaillent plus pour ceux qui les ont élus mais pour leur propre intérêt, ce quelque soit leur niveau dans l’Etat…
    Comme le souligne Elfes, on ne peut pas tous s’y retrouver (je reste moi-même en zone rouge alors que je n’ai pas été inondée et que tout mon quartier n’a pas vu d’eau…), mais au moins, ce plan n’est pas un coup de guillotine pour tout un village mais une analyse précise des risques et des moyens à mettre en oeuvre. Espérons que l’Etat entendra le message de l’Avif.

  • Brigitte Devilez says:

    Je vous rassure, Fourment, je plaisantais.
    Je penses également que toute idée pour la sécurité des Fautais est bonne à donner.

  • FOURMENT says:

    Brigitte : pour le plan de sauvegarde ,à mon sens ,toute bonne idée quelle que soit sa source du moment qu’elle profite à la communauté est bienvenue naturellement il ne s’agit pas de se substituer à l’autorité responsable

  • Brigitte Devilez says:

    Non Dominique, le citoyen lamba n’a pas besoin d’avoir d’idées sur le plan de sauvegarde. C’est la mairie qui gère…qui a géré… qui gérera…

  • Dominique says:

    Aucun mot sur le plan de sauvegarde au dernier Conseil Municipal, ils ont peut-être peur qu’on leur pique leurs bonnes idées!

  • Brigitte Devilez says:

    bonjour Elfes,
    Ce document donné par l’AVIF à la préfecture ne revêt pas un caractère définitif. Il ne faut pas hésiter à nous faire part des remarques.Nous ferons des additifs.

    Il est vrai que si on tient compte du fait que l’enquête publique sur le PPRI n’aura lieu que dans l’été, cela va être dur dur d’envisager sereinement des travaux pour assurer la sécurité avant l’hiver 2011.

    J’epère surtout que le plan communal de sauvegarde sera en place bien avant…

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Je tiens à remercier l’AVIF pour le travail fait.
    Bien sur, on ne peut pas tous « s’y retrouver », mais quoi qu’il en soit, j’apprécie que la première des priorité ait été la sécurité, envisagée sous un angle acceptable et raisonnable.
    On verra bien se qui sera pris en compte…et on tâchera de faire avec
    Bien cordialement
    ps : éventuellement, un petit paragraphe supplémentaire demandant une certaine « souplesse » des pouvoirs publics pour les autorisations de travaux d’aménagement m’aurait sied (sur le principe de qui peut le plus peut le moins, je ne serais pas contre faire au mieux, même sur des points non obligatoires)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

68 − 66 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
décembre 2010
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci