La maison de L'Aiguillon sur Mer
La maison de L’Aiguillon sur Mer | MP de Lepinay
« J’habite à l’Aiguillon sur Mer. Ma maison a été très peu touchée par la tempête Xynthia (quelques centimètres d’eau au rez-de-chaussée) mais comme elle figure dans la zone noire dessinée par l’Etat, elle est aujourd’hui menacée de destruction.
Cette maison de famille a près de deux siècles, ma vie n’était pas en danger lors de Xynthia, et je trouve injuste d’être menacée d’expropriation. … C’est pour cela que j’ai décidé d’envoyer cette lettre au Préfet afin de lui rappeler les 8 mois de cauchemar que l’on endure suite à cette décision ».
Monsieur le Préfet,
« Qui veut la fin veut les moyens » affirme le dicton.
Par contre, tous les moyens ne deviennent pas forcément respectables lorsque les Français d’en haut s’adressent aux Français d’en bas…
Vous aurez compris que nous ne partageons pas du tout les méthodes employées depuis début Mars 2010 et qui suivent le droit fil d’un slogan dégeulasse « Casse-toi pauvre con ».
1- Sur le zonage initial
Il est copie conforme aux zones Natura 2000 qui, à l’époque, n’avaient pas été négociées pour devoir servir à l’extermination de la race humaine.
Une ligne droite même tracée par un Ministre d’Etat ou un Préfet ne peut empêcher l’étalement de l’eau qui ne respecte pas plus les limites de communes.
Le carriérisme ne devrait pas conduire à exclure le raisonnable d’une situation :
– Le préfet du 17 a pensé que l’Ile de Ré n’avait pas souffert outre mesure et son habitat devait être conservé.
– Son homologue de la Vendée s’autorise à une autre analyse en déclarant dans Ouest France du 24/03/2010 que pour la Pointe de l’Aiguillon il doit y avoir destruction totale « d’un habitat de médiocre qualité architecturale ». On peut faire le dédaigneux en se pinçant le nez lorsque l’on est logé somptueusement aux frais des contribuables : on a frisé l’indécence.
Depuis quand peut-on lire dans la Constitution que le Préfet n’entendra que ceux qui sont bien logés architecturalement ou issus des quartiers chics de Paris ?
Pour en revenir à La Pointe de l’Aiguillon, il faut que les aAutorités sachent que pour des habitations qualifiées de « masures », il est demandé aux alentours de 1500 euros de taxe d’habitation et de foncier bâti !
Bizarroïde lorsque l’on aura connaissance que ces résidences principales sont restées plus de 3 mois sans électricité ni ramassage d’ordures ménagères sur ordre du Préfet d’après les dires du Maire. Y aurait-il une discrimination raciale entre les habitants de l’Ile de Ré et ceux de la Pointe de l’Aiguillon sur Mer ? Va-t-on revenir aux méthodes de 1943 ?
Mais tout ce zèle et ces déclarations intempestives n’avaient en fait qu’un but : occulter les carences des services préfectoraux. Lorsque le danger imminent de tempête a été connu par la Préfecture, rien de positif n’a été fait. En agissant, on aurait certainement diminué les pertes humaines ? Il faut le dire, l’Etat ne montait pas convenablement la garde. De plus, les services préfectoraux savaient depuis des lustres que les digues étaient mal entretenues alors que le financement était assuré préventivement par les sinistrés de février.
De surcroît, ce défaut d’entretien était aggravé et encouragé par des méthodes écologiques dont il n’y a plus à discuter vus les résultats désastreux. Les ruraux que vous dédaignez avaient averti depuis longtemps.
Les sinistrés ne sont pas les responsables mais les victimes d’une gestion bâclée par l’Etat. Les déclarations dans Ouest-France du 9 novembre 2010 de votre Directeur de cabinet sont une preuve de plus que jusqu’à Xynthia, on « roupillait » dans certains de vos services.
2- Sur le projet de Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI)
Copie conforme du zonage initial car ceux qui nous gouvernent considèrent qu’eux seuls détiennent toute vérité, qu’ils n’ont pas à écouter les individus concernés vivant sur place, sachant de quoi ils parlent et voulant que leurs enfants ne soient pas des fils de déportés.
Grâce à un tronçonnage savant, Messieurs Borloo, Ministre d’Etat, et Brot, Préfet, ont distillé sur la commune de l’Aiguillon les zones soumises à déclaration d’utilité publique et les parties épargnées par on ne sait quel coup de baguette magique.
De la période Milcent, on se projette en Deux Mille Cent (2100). Où il y aurait fallu de la clairvoyance, on se lance dans la voyance.
Pour nous, UMP signifie « Un Mépris Profond » de la part de ceux qui détiennent le pouvoir.
La tempête a fait des dégâts certes mais le coup de grâce fut assené par des Autorités Implacables. Comme il était loin l’emblème de la République « Liberté, Egalité, Fraternité ». Heureusement, la Fraternité et la Générosité ont existé et ont émané de personnes qui ont agi avec leur cœur. A toutes et à tous, un grand merci pour tout.
Que dire de la gestion fumeuse de tous les dons collectés par l’Etat et qui devaient aller aux sinistrés ?
Voilà un survol très succinct de la situation sur la commune le l’Aiguillon sur Mer.
Nous nous exprimerons lors de l’Enquête Publique et souhaitons que la logique redevienne enfin d’actualité.
« Errare humanum est, Perseverare Diabolicum » sera notre conclusion.
Les maisons qui peuvent être sauvées contribueront à un respect de l’environnement et atténueront le déficit de l’Etat Français.

7 réponses à to “8 mois après Xynthia, ma maison toujours menacée de destruction par l’Etat… (Le post)”

  • Loutron says:

    Ce n’est pas du tout un lézard ! Je suppose que l’espèce visée est,en fait, le « triton marbré ».

  • lafaute says:

    merci à Loutron pour ces précisions sur Natura 2000. Cela remet les choses en place et personnellement me rassure sur ce qui à été injustement dit jusqu’à présent…

  • Bonjour à toutes et tous, à propos de Natura 2000, je ne dirai que quelques mots qui expliquent très bien la problème:
    Après la condanation de la France pour transposition incorrecte de la Directive 92/43 habitats, par la COUR DE JUSTICE de l’Union Européenne.
    Ma note perso: La France ayant fait subir une cure d’amaigrissement aux projets Natura 2000, qui devient une peau de chagrin……chaque maire souhaitant qu’elle ne s’applique pas sur son Royaume !

  • Loutron says:

    Bonjour,

    La colère et le désespoir sont compréhensibles, et leur expression sur un blog public est légitime.
    Il n’en reste pas moins que tout ne peut pas être pris pour « vrai » et qu’il faut se défier de certains amalgames.
    Ainsi, vous écrivez que le zonage initial (les zones noires) est « copie conforme aux zones Natura 2000 ».
    Je ne sais d’où vous tirez cette affirmation ; et j’invite chacun à se reporter à la documentation disponible quant à cette thématique Natura 2000 :
    http://www.pays-de-loire.ecologie.gouv.fr/zonage.php3?type=6&id_regional=FR5200659
    http://www.pays-de-loire.ecologie.gouv.fr/zonage.php3?type=5&id_regional=FR5410100
    Les zones dites « Natura 2000 » sont celles cernées d’un trait vert et marquées de pointillés de la même couleur dans les cartes publiées par la DREAL. Elles épargnent les secteurs habités de L’Aiguillon et de La Faute-sur-Mer.

    Cordialement,
    Loutron

  • Jean-Pierre says:

    … Quelle réponse sera apportée à cette lettre si emprunte de vérité par les représentant de l’état… Je devrais dire le représentant du pouvoir, et non de ceux qui les élisent..!!!
    Très belle et sincère lettre, mais sera t’elle lue de la même façon que nous la lisons…???
    J’en doute, météo france annonce, quelle audace, de la neige en hiver, et le 1er ministre fustige une pévision qui s’est avérée conforme à la réalité… « c’est toujours de la faute des autres »…. aller circuler « cassez vous pauv’cons »…

  • Musette says:

    C’est une très belle maison M.P. que tu as là, et même si elle ne l’était pas, je comprendrais que tu te battes pour la garder… »Casse toi pauvre con » et le fait du Prince, aboutissent ici à des décisions incompréhensibles pour ceux qui n’ont pas eu d’eau, ni été en danger. Très tôt, un bloggeur avait attiré notre attention sur les projets européens Natura 2000…Il avait raison.
    Sans doute aussi, la ligne de plaidoirie de Corinne Lepage nous indique que les responsabilités des services de l’État sont d’ores et déjà engagées, pour ce qui concerne les problèmes de sécurité et d’urbanisation folle…(ce qui n’est pas ton cas M.P.). On devra donc voir dévoiler que ces municipalités ont eu des complices actifs ..On s’en doutait !…

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Merci à l’administrateur, pour la famille de l’Epinay d’avoir publié ainsi sa lettre.
    Sans adhérer à tous les points abordés dans cette missive, je suis de tout coeur avec cette famille.
    Comme Musette l’avait souligné, il y a de la révolte et du désespoir dans ces mots, et je les comprends et les partage.
    On est toujours trop seul face à des décisions absurdes, arbitraires, petits que nous sommes face à un appareil d’Etat… et pourtant… l’Etat, c’est nous, non !?
    Contestez, défendez-vous, autant que faire ce peut !
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

30 + = 32

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
décembre 2010
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci