Suite à l’émission « Zone Interdite » diffusée  sur M6 le dimanche 30 janvier 2011 consacrée au drame qu’à vécu la Commune lors de la tempête Xynthia, il en ressort que cette émission, truffée de mensonges et de calomnies, est principalement orientée contre les élus et non contradictoire.
Elle contient de très nombreuses fausses allégations qui mettent en cause l’honneur de la Commune de la Faute et de ses élus.
En conséquence de quoi, les élus de la Faute ont décidé d’engager toutes procédures utiles pour défendre leur honneur mis en cause par des accusations infondées et calomnieuses.

A LA FAUTE-sur-MER, le 31 janvier 2011.
Le Maire,
René MARRATIER.

142 réponses à to “EMISSION DU 30 JANVIER 2011 « Zone Interdite » sur M6 (Site officiel de La Faute sur Mer)”

  • JL says:

    Je ne sais pas où poster ce message.
    Bravo à l’administrateur pour les nouvelles fonctionnalités du blog. Il est bien pratique d’avoir automatiquement en bleu gris tous les messages de la même catégorie lorsque l’on clique sur l’un d’entre eux, de même que d’avoir l’heure des messages !

  • titemc84 says:

    Bonsoir,

    Ce reportage a ouvert les yeux à beaucoup de personnes sur tous les problèmes politiques de l’après Xynthia.
    j’ai ressenti une très forte compassion pour les fautais.
    Il a montré aussi que les zonages ont été fait n’importe comment dans la précipitation dans les deux départements touchés.

    Deux images de la tempete qui reviennent souvent, ont été filmées aux Boucholeurs et à Chatelaillon (j’étais des Boucholeurs à ce moment là), et pas le moindre mot sur ces communes. est ce bien grave? ce que j’ai retenu c’est l’attitude du maire fautais, qui m’a été confirmé par une personne de la sécurité civile renvoyée baladée le jour ou lendemain de la tempete…

    Avec tous les problèmes liés à cette tempete, une seule émission ne suffit pas.

    D’après les témoignages que j’ai eu, ce n’est pas la commune qui est mal vue, mais le maire! Les amoureux de La Faute y resteront pour la plupart (pas tous forcément!) Enfin je le prends comme ça, je ne suis jamais venue à La Faute, je n’y pretais pas plus d’attention (hors mi pour les 29 victimes) jusqu’à cette émission. Elle donne envie de vous aider…

    prenez le comme vous le voulez, il est évident que les reporters montrent ce qu’ils veulent, mais d’après ce que vous dites, la réalité est bien là…

  • Bonsoir à Toutes et tous, lorsqu’une chaine de télé prépare un sujet, c’est pour faire de l’audience, rien de plus. Alors si la Faute a été préféré c’est bien là France qu’il y a eu le plus de noyer en quelques heures, par la faute de son Maire, pour preuve l’introduction du film… Et pour montrer qu’il était possible pour un Maire d’être un humain, il on décidé de prendre la démission du maire de Charron…comme un exemple ! Nous faisant comprendre en sous entendu que celui de la Faute n’était qu’une bête à fric ! ! ! Les reporters ont fait leur travail, mais c’est au montage que tout ce fait…pour l’audience, chaque mot dit par une personne lors d’un reportage est supprimé s’il prète à confusion.

  • Jean-Pierre says:

    A « elle » et à « lui »,
    Je voulais juste vous dire que commettre des erreurs, est la base de l’apprentissage…
    Moi même j’en commets un paquet sans le savoir…!!!! Lorsque je m’en rends compte, et parfois ce n’est pas facile pour moi de l’admettre, j’essaie d’en tirer les enseignements, l’assimiler, et de positiver pour tenter de m’améliorer. C’est ma forme à moi d’ être en phase avec la conception de « l’honnêteté ».
    Vous concernant, il ne faut pas ressentir une quelconque culpabilité d’inconscience ou irresponsabilité, le contexte ne s’y prêtait pas.
    Il faut voir dans ce reportage le bon coté des choses, car c’est sûr,… il interpelle…!!!
    Il donne à avoir une autre vision du « tout politiquement correcte », et permet de poser nos interrogations à l’endroit d’une équipe municipale qui se présente comme irréprochable.
    Que cette équipe, et son Maire en tête face juste une petite introspection sur leurs faits et gestes, leur attitude méprisante ou bienveillante à l’adresse des victimes,… etc… Selon, et en fonction qu’ils se rangent,.. ou non dans la case « Honorable ».

  • elle says:

    Bonsoir,
    Pour clore sur ce sujet, je suis d’accord avec Renaud, l’Aiguillon n’était pas assez « médiatique » pour ce type de reportage dont la partie traitant de la Faute commence ainsi (voix off du journaliste) : « Si le village de La Faute sur Mer est aussi concerné par les problèmes de destructions et de zone noire, ici l’urgence n’est pas de sauver des maisons mais de trouver des responsables ». Le ton est donné par le journaliste, on sait déjà quelle sera la suite du reportage…

    Au final, ce reportage m’a laissé un goût amer. J’ai eu le sentiment, après l’avoir vu, que j’étais ainsi que les autres Fautais (sauf Christine Renou et Brigitte Devilez), une débile profonde totalement inconsciente et irresponsable. Oui, c’est comme ça que je l’ai ressenti, c’est ainsi qu’on nous a présenté aux téléspectateurs il me semble.
    Enfin, je partage l’avis de Lui sur les dégâts que peut provoquer ce type de reportage. Je ne sais pas si nous avions vraiment besoin de çà…

  • escabourg says:

    Au delà des polémiques reconnaissons que le mérite de cette émission est de faire parler des problèmes!!
    ps: j’avais signaler dès l’après tempête aux magazines et journaux que la photo (de l’AFP) avec le chemin de fer n’était pas à la Faute!C’est aussi une des premières vues qui passaient en boucle à la télé…

  • Brigitte Devilez says:

    Oui Prevert, dans les prochaines émissions on abordera sans doute d’autres problèmes liés à la catastrophe. Mais les témoignages des victimes sur plusieurs mois était vraiment poignants.

  • prévert says:

    attendons de voir les prochains reportages de f3 le 23 fevrier qui seront en « direct  » ………….

  • cestquoicebordel says:

    Dekismokton vous êtes du terroir vous, ça s’entend.
    Mais finalement vous avez raison c’est quoi ce bordel (les journalistes de M6 ont raté leur cible)
    Je m’en vais téléphoner de ce pas à la rédaction de cette émission pour rectifier le tir, non mais sans blague et puis ils ont intérêt de parler dans zone interdite 2 « le retour » de ces détracteurs qui en veulent à notre « pôvre » commune (si vous pouviez faire une petite caméra cachée avec un ou deux personnages qui sont stupides d’avoir prévenus à tord la population)
    M’enfin bon, votons le bon Marratier et sa liste (faut il qu’il réussisse à trouver 14 pinpins cette fois) en 2014 et que la commune prospère.

  • Dekismokton says:

    Ben oui, c’est vrai ça.

    Pas d’ attaque sur l’honneur de l’Aiguillon dans ce reportage ! Y z’ont fait exprès ou quoi ? Faudrait leur dire à la télé qu’ils ont surement des choses à se reprocher eux aussi de l’autre coté du pont. Eux aussi ils en veulent des mensonges et des calomnies.

    Ils n’ont pas non plus tapé sur le nouveau maire de Charron ! Surement qu’y en a dire aussi sur lui.. On se demande à quoi y pensent ces journalistes….

    Et puis franchement, s’ils étaient là le soir de la tempête, et ben , au lieu de filmer les vagues, ils auraient mieux fait de sauver les victimes ! Moi j’vous le dis, …faut porter plainte !

    Quant à l’Echo Fautais moi, j’peux pas vous dire quand c’est qui s’est arrêté : j’ai tout mis au feu pour allumer ma cheminée. Tous des bons à rien ceux là aussi.

    Qu’y m’contactent, moi les journalistes. J’en aurai des choses à raconter sur l’association des « joyeux moutons broutant sur la digue ». Mais non, y en a que pour l’AVIF…. Les autres association, on n’en parle pas !

  • lui says:

    Entièrement d’accord avec vous,GOUFFAULT Karine !

    L’Aiguillon et la Faute sont liées par l’estuaire et leur histoire reste inséparable!

  • lui says:

    Bonsoir,

    Si rassurez-vous, Elle et Révoltée, beaucoup de monde a bien remarqué les énormes anomalies dans ce reportage !

    Très beau reportage et très beau montage, mais nous sommes nombreux à avoir observé l’impartialité de M6.

    Pour le petit journal dont vous parlé, c’est en début 2008, après les élections municipal qu’il a disparu !

    Pour les images que vous citez, c’est exact, il y a confusion complète, elles ne sont pas de la Faute !

    Ils ont parlé de l’ancien maire de Charron, mais pas du nouveau… ! pourquoi ? il était pourtant bien question de Charron … !

    Une fois de plus, tous ces mauvais reportages posent problèmes pour la reprise de la vie de notre Commune et de notre Région.

    Je voudrais inviter les médias à nous aider à nous reconstruire, mais pas à continuer à nous démolir !

    Xynthia a fait assez de dégâts !

  • Renaud Pinoit says:

    Le reportage de M6 était basé à l’origine sur les sinistrés de Xynthia, avec un suivi sur un an, le choix des journalistes sur les intervenants suivis fut fait assez tôt (mars et avril). Il est clair que pour eux (M6), le fait d’être Fautais était un plus médiatique (oui Nantes est au nord de La Faute sur Mer et Bordeaux au sud).
    Heureusement que l’Aiguillon ne soit pas comme Aytré ou bien les autres communes sinitrées citées dans ce reportage, cela n’est pas forcement bon signe dans ce cas de paraître médiatiquement.
    Il est des fois ou il vaut mieux être mis à la marge non?

  • GOUFFAULT Karine says:

    A révoltée
    Je suis comme vous, je suis dégoûtée que l’on ait oublié de parler de l’Aiguillon, pourtant touché, dans ce reportage. Certes, la Faute a payé le plus lourd tribu qui soit, l’Aiguillon n’a subi que des dommages matériels, mais le reportage devait traité de la tempête Xynthia dans son intégralité, enfin me semble-t-il ? Peut-être qu’un jour, il y aura un reportage sur les oubliés de la tempête ? (On peut toujours rêver). La rue des prises à l’Aiguillon ou il y a eu plus d’1m50 d’eau, notre pointe de l’Aiguillon où tout a été dévasté, les restaurants « les petits bouchots et l’oasis », des dizaines de maisons fermées, vouées à la démolition pour certaines et pour d’autres également alors qu’elles n’ont rien eu, la faute à ce fichu bornage, la zone noire. La digue centenaire n’a pas résisté au passage de la vague, la route complètement défoncée, comme avalée par la mer. Ce n’est que du matériel me direz-vous, mais c’est notre patrimoine et la tempête l’a détruit. Au lieu de mettre des images la Faute alors que c’était Charron, les journalistes auraient peut-être dû glisser quelques mots et quelques images de l’Aiguillon. Je pense que les Aiguillonnais se sentent aujourd’hui oubliés alors que la commune a recueilli beaucoup de sinistrés et fait aussi beaucoup pour eux, enfin me semble-t-il. Un petit mot aurait été sympathique.

  • révoltée says:

    à Elle
    Il y a bien d’autres anomalies dans ce reportage :
    en autre une photo représentant l’eau qui passe pardessus la digue (d’ailleurs on ne précise pas où elle est située) je ne crois pas que quelqu’un ait eu le réflexe de prendre sa caméra pour fixer ces images.
    De plus, je suis très étonnée mais tout le monde semble avoir oublié l’Aiguillon.

  • Elle says:

    Bonjour,
    Je suis surprise de lire au détour d’un des messages la chose suivante (cf message de Brigitte Devilez du 2 février 2011 à 18h16) : « Deux tiers des Fautais ont voté pour la liste entière de Monsieur Marratier. Difficile à croire mais vrai! C’est pourquoi, nous avons arrêté de publier l’Echo Fautais. » alors qu’il me semble bien avoir entendu dans le reportage de dimanche dernier la chose suivante : le journaliste dit en voix off « la pharmacienne va recevoir un étrange courrier – lettre ouverte à Mme la Présidente de l’Echo fautais rédigée par le Président de l’association des résidents du camping municipal, lettre du 15 août 2005… ». « Suite à ce courrier, Brigitte et Christine jettent l’éponge, leur journal ne paraîtra plus. Echec et mat »
    Il me semble bien, personnellement, avoir lu l’Echo fautais après 2005, fait que je ne peux certifier vu que ma collection a disparu dans l’eau.
    Qu’en est-il vraiment au final ???

    J’ai par ailleurs remarqué un certain nombre d’autres anomalies dans ce reportage. En voici quelques unes :
    – les mêmes images attribuées une fois à la commune de la Faute, une fois à la commune de Charron,
    – des images soit disant tournées à la Faute alors que ce n’est pas le cas : depuis quand y-a-il une voie ferrée à La Faute ? Depuis quand y-a-t-il des remblais à La Faute (je ne parle pas de ce qui est devant le Casino).
    Il y en a peut-être d’autres…
    Ca me semble étonnant de la part de journalistes qui auraient passé plusieurs mois ici… Non ?
    Personne n’a remarqué çà ?

  • escabourg says:

    Vu comme ça, c’est bien natura 2000 pour les oiseaux.
    Mais est-ce qu’on protège aussi les humains?
    Car ce qui m’inquiète profondément c’est la récupération que certains n’hésitent à faire sur des projets « écologiques ».
    Quand on voit les diplômes nationaux nouveaux ou transformés (formations payantes évidement 3000à 7000 euros et plus…)dont les contenus généralistes sont tournés vers des activités touristiques style club méd, macramé, cour de récréation et observation passive des vers de terre (ou de vase!)c’est bien pour construire des parcs « Nature » avec infrastructure style Dubaï, abrutissement intellectuel garanti sous prétexte d’émerveillement simple et pensée unique reposante!???

  • souris says:

    Bonjour
    Est ce que tu crois que cette classification peut être aidant pour que la région puisse etre sous une surveillance particuliere avec un organisme de recours indépendant de ceux qui ont actuellement la main mise sur le littoral?

  • Nature2011 says:

    Les objectifs de Natura 2000

    Avec la constitution du réseau Natura 2000, l’Europe s ’est lancée dans la réalisation d’un ambitieux réseau de sites écologiques dont les deux objectifs sont : préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel de nos territoires.

    Le maillage de sites s’étend sur toute l’Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels. Le vol des oiseaux migrateurs nous rappelle avec poésie que la nature et sa préservation n’ont pas de frontières.
    Deux directives européennes pour atteindre les objectifs de Natura 2000

    En la matière, les deux textes de l’Union les plus importants sont les directives « Oiseaux » (1979) et « Habitats faune flore » (1992). Elles établissent la base réglementaire du grand réseau écologique européen. Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000.

    La directive « Oiseaux » propose la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne en ciblant 181 espèces et sous-espèces menacées qui nécessitent une attention particulière. Plus de 3000 sites ont été classés par les Etats de l’Union en tant que Zones de Protection spéciales (ZSP). La directive « Habitats faune flore » établit un cadre pour les actions communautaires de conservation d’espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leur habitat. Cette directive répertorie plus de 200 types d’habitats naturels, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection. Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC), actuellement plus de 20000 pour 12% du territoire européen, permettent une protection de ces habitats et espèces menacées.

    Une section particulière aux sites Natura 2000 dans le Code de l’environnement précise le cadre général de la désignation et de la gestion des sites Natura 2000 en France (art L. 414.1 à L. 414.7 du Code de l’Environnement).

  • escabourg says:

    Quentin,
    Que veut dire « classée natura 2000 »?

  • Bonjour
    Je suis assez daccord avec Seb sauf qu’il est un peu dur avec la pharmacienne, il n’a pas dû voir le reportage en entier.
    Nous voulons des dispositifs d’alerte ! nous avons une superbe zones naturelles classées natura 2000, à nous de les utiliser, de les étudier et d’en comprendre le sens.
    Ajuourd’hui on sais pourquoi les dauphins et cétacés d’échouent en masse sur les plages (à cause des ultra-sons des plateformes pétrolieres et des sous marins) leurs tympans explosent et ils divaguent jusqu’à un rivage pour mourir.
    Ailleurs, des peuples vivent sur l’eau !
    On s’en fou des commerçants, on s’en fou du tissus local, tout le monde en a profité et alors ! c’est pareil partout, une fois au pouvoir, les dirigeants se gavent en premier à en croire l’amendement 249 qui confirme bien l’état d’esprit de la démocratie Française!
    Qu’ils prennent leur fonction à coeur comme nous les trimards nous faisons du mieux possible notre Taf mais je crois que c’est trop leur demander, les pinces fesses, les diners, les coloques etc suffisent déjà à leur alimentation quotidienne et bientot ils se feront la malle tout comme BenAli avec les Lingots ! donc aucun frais, juste des bénéfs qu’on s’empresse de planquer…
    Il est temps de faire bouger les lignes !
    Salut je m’appelle Quentin et je suis de Montargis 🙂
    A vous lire

  • Musette says:

    Oui ! Il est très conforme aux nouveaux managers qui s’affranchissent de tout : de l’histoire, de la loi, de la culture, au profit d’un bling bling décomplexé et ostentatoire …Suivez mon regard !

  • Jean-Pierre says:

    Je voulais dire à LOUTRON…

  • Jean-Pierre says:

    @ Loutron
    Mondialisation, Dérégulation, Démantèlement, Déréglementation, Déshumanisation, Privatisation, Profit maximum, Intérêt particulier, collusion, Non dit, Contradiction,… etc…
    René est parfaitement dans le moule, et colle à l’air du temps ….

  • Loutron says:

    Et je voulais écrire, bien sûr : un système politico-administratif dont on NE peut se satisfaire.

  • Loutron says:

    Mille excuses : quand je parle de l’application imposée par anticipation, il s’agit du PPRI.

  • Loutron says:

    Bonjour Gina,
    Il faut ajouter à ce qui déjà été dit que M. avait le soutien des parlementaires du département, ce qui peut expliquer (sinon justifier) la timidité de certains préfets et la durée extravagante des négociations avant qu’un d’entre eux décide d’en imposer l’application en 2007, « par anticipation » selon la formule, c’est à dire sans en passer par les dernières étapes de la procédure, dont l’enquête publique.
    Nous touchons du doigt les limites d’un système politico-administratif dont on peut se satisfaire. Et il y a de quoi être inquiet pour l’avenir quand on voit le démantèlement en cours, à marche forcée, des services de l’État : non contents d’être timides, ils sont désormais « à poil » ! A quand une complète dérèglementation, ou l’instruction des dossiers délégué à des boîtes privées, faute de fonctionnaires d’État ?!

  • Bravo Loutron

    Dans un précédent post, j’avais expliqué le « circuit » administratif des dossiers émanant des communes, et surtout les petites communes… C’est exactement ce que vous dites ! Mais, je le rappelle je n’ai jamais exercé en Corse… Heu, je voulais dire dans le 85… Un de mes POURQUOI ? : que l’on m’explique, quand le Préfet ou la DDE (avant) donne l’ordre de réaliser un PPRI ou POS… On ne doit pas rester INACTIFS des mois et des mois….Dans mon temps « On » (le conseil municipal) devait désigner un Géomètre, donc neutre et qualifié, etc etc….. Je ne comprends pas pourquoi LA FAUTE a pu passer outre…. et malgré 29 morts…. ON parle très peu de cette non application, je suis outrée ! ! ! Mais 29 morts, pour CERTAINS, « c’est peut-être un détail »….. j’ai déjà entendu cette phrase…. je suis une vilaine copieuse…

    A la suite de l’émission, j’ai eu des contacts de mes amis de ma famille, bien sûr en ce qui me concerne « mon bilan de l’année 2010″… (vont comprendre ceux qui me connaissent…) en me disant on ne croyait pas que c’était à ce point…. Ils étaient émus, très touchés, je leur ai dit que je n’ai pas vécu cela… sur place… Mais, au niveau sentimental, allez je fais bref, j’arrive à une phrase qu’une de ses personnes m’a fait parvenir, elle habite à 500 km (voire plus) ben oui, je précise, si je suis fliquée… une personne très « haut placée »…

    « IL FAUT RENDRE CONSTRUCTIBLES LES ZONES INONDABLES »

    petite phrase prononcée comme une évidence à la cité de l’architecture et du patrimoine dans un discours sur le Grand Paris le 29/04/2009 par Nicolas Sarkozy…..

  • monique94 says:

    Isabelle Giordano face à Benoit Apparu dans « service public » sur France Inter ce matin :
    « devant le manque de logements sociaux ne peut-on pas imaginer construire en zone inconstructible innondable? »
    C’est peut être une HLM qu’il voulait mettre sur son tas de sable R.M.

  • Loutron says:

    Pour compléter, s’agissant des dysfonctionnements :
    Dans l’exemple rapporté par Souris, il me semble que l’administration a été abusée si les travaux réalisés se sont éloignés (formulation pudique !) de ce que le permis de construire autorisait.
    Une fois le permis délivré, son respect est clairement de la responsabilité du propriétaire (maître d’ouvrage), de son maître d’œuvre éventuellement, et de la commune si celle-ci couvre a postériori des irrégularités. Et c’est à la justice de trancher si différend il y a.
    Pour La Faute, l’enchaînement fatal me semble devoir s’analyser autrement : la commune, d’une taille telle qu’elle ne peut disposer de services techniques suffisants, délègue l’instruction des permis de construire à l’administration. Parallèlement, la municipalité bloque l’élaboration du PPRI, comme on l’a vu ; ce faisant, elle contraint l’administration à instruire les permis selon les règles qui sont celles du seul Plan d’occupation des sols/PLU, sans l’encadrement plus sévère qu’aurait procuré un PPRI approuvé, qui, je le rappelle, doit être annexé au plan d’urbanisme.
    Ainsi, le tout est joué, et le maire se fait fort d’arguer que les permis de construire étaient bien validés par l’administration.
    Je ne crois pas que cela l’exonère en rien de sa propre responsabilité administrative, politique et juridique (car il avait été averti de l’existence du risque).

  • Soizic29 says:

    Brigite,
    tu réponds à une partie de ma question, mais pas à tout. Il y a des règles précises pour le déroulement des votes.
    Les membres de l’opposition ont-ils été présents tout au long de la journée ?
    L’urne a t-elle été fermée par 2 clés, à qui ont été remises ces 2 clés ? (en principe ce devrait être l’une remise à un membre de la majorité sortante, et l’autre à un membre de l’opposition), l’urne a-t-elle été sous la surveillance permanente des 2 parties jusqu’à l’ouverture de l’urne ?

  • Musette says:

    A propos du casino :
    je n’en défendrai pas l’existence qui nous a apporté plus d’inconvénients que d’avantages. Mais, s’il a été construit sur le domaine maritime, ceci a été fait en toute légalité.
    Il est interdit de construire ou de vendre un terrain déclaré domaine public. Il n’appartient à personne, pas d’avantage à l’État qu’à une commune, car il appartient à tous et est inaliénable. La deuxième affaire Etic Woerth après Bettancourt, est sa tentative de vendre un terrain du domaine public de Chantilly à la société des courses. Corinne Lepage vient de lui rappeler la loi…
    Cependant, on peut échanger un terrain du domaine public contre un autre. C’est ce qui a été fait à La Faute, pour la construction du casino en toute légalité. Grâce aux conseils que le Dr Girard avait reçus de l’ingénieur et enseignant F. Tatard, spécialiste de ce droit particulier.

  • Musette says:

    Ce que tu racontes Souris est édifiant et illustre les dérives que peuvent produire le pouvoir exhorbitant donné aux maires. Tu illustres parfaitement le grand n’importe quoi qui en découle. Les services de l’État n’ont pas fonctionné.Mais nous sommes depuis de nombreuses années bassinés par une idéologie anti état et anti fonctionnaire dont on voit apparaitre partout les effets pervers et la dérégulation généralisée.
    Je crois que si nous avons sur ce blog à la fois une capacité d’indignation (« Indignez-vous » dit le vieux résistant défendeur des hautes valeurs humanistes!), mais nous ne sommes pas naîfs, la réalité du rapport à la loi est très douteux dans le contexte libéral où nous sommes, et quand c’est la réussite sociale et bling bling qui est mise en avant comme modèle vertueux !…
    Oui, ce pays est malade et ce que nous rapportons ici le démontre à l’évidence.
    PS: j’ai pu lire un texte é crit par Serge Claveau pour son association de défense de propriétaires, dans la suite de l’émission…Ça sent la désolidération à plein nez ! Allez ! Serge Claveau allez au bout de votre logique : quittez ce bateau pourri dans lequel vous vous êtes fourvoyé …Vous y regagnerez un truc sans prix : votre honneur !

  • souris says:

    J’oubliai pour le permis de ma voisine: elle n’a pas respecté son permis sur le sens de la construction!

  • souris says:

    Bonjour
    Je suis assez le debut de l’intervention de Pedro. C’est vrai qu’une fois l’emotion passée de ce reportage , on peut aussi se poser la question des services de l’etat.
    DDE ou prefectures…
    Pour vous dire que les lois d’urbanisme existent mais que si on le souhaite , on peut s’assoier dessus !
    Pour preuve dans mon secteur de Vendée ( comme sans doute tous les departements, la Vendée n’est pas une exclusivité) ma voisine a fait un garage dont elle a déposé les plans en 2005; Permis accepté. Suite à son opposition pour un projet de voisins; mes autres voisins sont allés voir ce permis. On n’a pas ete decu du voyage : surface declarée inférieur de 50 % à la surface realisée, emplacement sur la parcelle non respectée ( limite terrain alors que le plan prevoyait un retrait), bardage bois verticel alors qu’horizontal sur permis, et coté jardin une grande baie vitrée, non signalée sur plan de projet!
    Pour couronner le tout date de conformité des travaux aout 2006 et fin de travaux : octobre 2006 !!!
    conformite donnee avant la fin! Nous avons la preuve que la mairie a ensuite modifiee les dates , nous avons eu la copie avant modif des dates !
    La mairie ne semblait pas surprise devant cette histoire , on leur a demandé ce qu’ils comptaient faire : pas detruire on ne peut pas, et procedure trop longue! on va modifier le permis !
    CONCLUSION / Construisez ce que vous voulez !
    Le maire de la Faute utilise la même regle !
    et en plus à son profit!
    L’etat est responsable !!
    Et comme l’etat est responsable, le maire sait que tous sont ds le meme bateau et qu’il lui suffit d’invoquer le fait que ses actions ont recu l’aval de l’etat pour qu’il soit proteger !

    SEUL le vote sanction peut mettre fin à ses agissements!
    La partie n’est pas gagné !
    Reùettre en cause tous les services urbanismes de Francce, regarder les c constructions sur la cote mediterranéenne : combien de scandales ???? pour le nombres de constructions effectives ? Transgresser la loi peut etre d’un mailleur rapport que de la respecter !
    C’est notre pays qui est malade !

  • pachan says:

    pedro 87
    Vous enfoncez des portes ouvertes : Évidemment qu’une émission de télévision est bâtie sur un projet et que là le projet était de montrer que : « ce drame n’aurait pas eu lieu si le maire de La Faute avait écouté les conseils de prudence et appliqué les règles imposées par la loi ». Le problème, c’est qu’il n’ont pas eu de mal à en faire la démonstration ! Il est possible que Marratier ait été couvert, qu’il soit un lampiste. Mettons que « Se targuer de s’opposer aux bureaucrates de la préfecture a toujours été un « sport bien vu » dans les municipalités ».Mais ce que montre le reportage concernant le Maire est d’une autre nature : à savoir son intérêt personnel dans ces constructions en tant que transporteur de matériaux comme d’ailleurs dans les travaux de voirie dont la commune a été le théâtre depuis qu’il est Maire. Comme ses camions qui servent de podium pour l’animation des bals du samedi soir sur le parking de la grand’plage et qui le dimanche matin rentrent au garage route de La Tranche. Et le Maire n’est pas seul dans cette histoire ; il est bien entouré comme l’évoque le reportage qui aurait pu ajouter que non seulement son adjointe chargée de l’urbanisme était promoteur immobilier mais qu’en plus ces terrains marécageux dans lesquels ont péri 29 fautais, devenus soudain constructibles lui appartenaient. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Dans ces conditions, on comprend mieux l’entêtement du Maire à refuser un PPRI, ou un plan communal de sauvegarde qui auraient ralenti les constructions et pu effrayer les touristes.
    Que le Maire précédent ait eu ce projet insensé de construire cette « Maison du temps libre » devenue Casino par la suite, sur la dune n’absout pas le maire actuel pour autant.
    Tout ceci est bien connu des Fautais et de ceux qui suivent la vie locale.
    Je sais bien ce que ça a couté à ceux qui se sont opposés aux projets du Maire, au mépris et aux menaces dont ils ont été l’objet. On parle d’omerta, c’est pas rien! Ce qui surprend par contre, c’est qu’autant de Fautais s’en accommodent.Sont ils si nombreux à y trouver leur compte ? Pedro, vous suivez les querelles municipales depuis 40 ans ; mais les querelles, ça fait partie de la vie démocratique…A La Faute, on est dans un tout autre registre…Cette émission permettra peut-être un sursaut mais le mal est profond…

  • Loutron says:

    Je ne crois pas que l’on puisse considérer M. comme un simple « lampiste », compte tenu de son rôle extrêmement actif dans l’opposition à la mise en place du PPRI et du Plan communal de sauvegarde ; opposition qu’il a portée avec une indéniable constance en tant que maire, en s’activant à mobiliser tous les relais qu’il a pu trouver, arrivant à emmener derrière lui, hélas, une grande partie de la population fautaise.
    Oui, vraiment, trop actif, trop impliqué, pour être un malheureux lampiste que d’autres auraient envoyé au charbon !

  • Musette says:

    Belle analyse Pédro, En effet, du genre de celle qui donne toutes les apparences d’une logique implacable, une parfaite maitrise de la langue, une apparente hauteur de vue qui en impose.. Puisque vous dîtes avoir tout lu avec soin, vous aurez remarqué que bien autre chose que ce que vous avancez est dit. Le reportage avait des défauts, il laisse de côté de nombreux aspects. Mais, il a montré qu’une catastrophue qui arrive dans le contexte politique fautais a produit des effets dont vous ne pouvez pas affirmer qu’ils sont sans rapport. Vous faîtes semblant de croire que Marratier n’est qu’un lampiste, alors que les pouvoirs des maires sont devenus exhorbitants, et que beaucoup dont celui là, n’ont ni la culture, ni l’expertise pour l’assumer. Qu’au moins, il s’appuie sur les services de l’État. Mais non, ce petit potentat a voulu toute la jouissance sans aucune contrainte et ça, on sait que c’est la définition même de l’abus de pouvoir pervers, qui a fait souffrir beaucoup de gens dans cette commune depuis de nombreuses années, et pas seulement avec Xynthia. Les services de l’État auront des comptes à rendre eux aussi : pourquoi n’ont -ils pas arrêté plus tôt Marratier. Laisser construire est une chose, mettre en sécurité n’était pas une option, le danger étant identifié. Quant aux dépliants au syndicat d’initiative, autant dire le degré zéro de la prévention dans une commune qui la dénie aujourd’hui encore !

  • Guetguet says:

    Je deplore qu on ai pas parle des digues en mauvais etat et de notre chere pointe de l aiguillon dont on en a profite pour qu elle soit en zone noire : le maire doit etre content de se debarasser des mals aimes de la pointe!
    Salutations

  • Laurent B. says:

    Que le maire soit un lampiste, je veux bien l’entendre, car dans la machine politico-administrative, ce n’est pas à son niveau que l’on est plus responsable qu’à d’autres.
    Il n’en demeure pas moins que M. Maratier a manifestement profité de l’urbanisation de La Faute et que ce conflit d’intérêts fait de lui un lampiste actif et consentant.

    29 morts. Des centaines de personnes traumatisées.

    Point.

  • Brigitte Devilez says:

    belle analyse pedro !
    Mais devons-nous en conclure qu’à partir du moment où il n’y a pas de « gendarmes » pour nous arrêter, on doit faire n’importe quoi, quitte à metre la vie des autres en danger?

  • pedro87 says:

    Je suis un peu stupéfait par les réactions face à l’émission Zone Interdite de dimanche et en particulier par celles de ceux qui connaissent un peu la vie locale. Faut-il rappeler qu’une émission de télévision est le résultat d’un montage, donc d’un choix délibéré de certaines prises de vue en éliminant celles qui ne sont pas jugées utiles pour faire la synthèse d’un sujet dans le temps imparti ?
    Le problème est que cette sélection ne peut être anodine et qu’elle est souvent faite pour que ce qui est montré soit conforme à la thèse du réalisateur ou de la direction de la chaîne. Cela est vrai pour toutes les émissions et je pense qu’il ne faut jamais l’oublier.
    Après avoir vu l’émission, j’ai retenu que la thèse avancée par M6 est : « ce drame n’aurait pas eu lieu si le maire de La Faute avait écouté les conseils de prudence et appliqué les règles imposées par la loi ».
    Ce n’est pas faux du tout mais cela me semble beaucoup trop court et incomplet : après avoir lu avec soin le contenu de ce blog et avoir suivi de près ces évènements, il me semble évident que cette thèse est fallacieuse et laisse porter le chapeau aux lampistes comme d’habitude.
    Une des meilleures sources d’information sur l’enchaînement des évènements fut la suite des entretiens menés par la commission d’enquête du Sénat (les références sont sur ce blog).
    Cette catastrophe semble bien plus le résultat de la règle générale qui prévaut en France : les lois et règlements sont faits pour ne pas être appliqués et les responsabilités sont diluées à tous les niveaux.

    Les permis de construire de La Faute n’ont jamais été instruits par la municipalité mais par la DDE (à Mareuil) au moins jusqu’en 2000 puis par la Préfecture. Mais comme l’a dit le préfet lui-même : « …c’était le bazar et nous n’étions pas en mesure d’instruire dans le détail tous les permis. Et refuser un permis entraînait bien des soucis… » D’ailleurs le président Sarkozy s’était lui-même élevé contre ces contraintes trop rigides de zones « non constructibles » qui entravaient le développement des communes… ».

    Beaucoup de permis étaient donnés avec, en tout petits caractères en bas de la page, cet avertissement : « zone avec fort risque de submersion ». Les récipiendaires avaient-ils lu et les notaires avaient-ils signalé cette mise en garde lors des ventes… ?
    Qu’en était-il des exercices de sécurité et du PPRI dans les autres communes qui furent dévastées et où il y eu des victimes (Charron et Aytré par exemple) ?
    Se targuer de s’opposer aux bureaucrates de la préfecture a toujours été un « sport bien vu » dans les municipalités.
    En juillet 2007, un petit dépliant de la Préfecture de Vendée était disponible à la Mairie et au Syndicat d’initiatives de La Faute et intitulé « Plan de prévention des risques Inondation de l’Estuaire du Lay. Plaquette d’information préventive ». Tout ce qui est arrivé y était écrit. Et bien sûr cela arrivera encore comme en 1926 ou en 1940 par exemple.
    Par ailleurs mon suivi des querelles municipales à La Faute depuis 40 ans montre un peu plus. Les zones non constructibles furent pendant toutes ces années un des enjeux des élections municipales. Pour être élu, de droite ou de gauche, il fallait promettre d’assouplir les règles de permis de construire. Un maire a même réussi à construire un casino municipal sur les dunes en bord de plage dans une zone qui était depuis toujours considérée comme non constructible.

    Toute cette chaîne d’irresponsabilités que l’on constate en France sur nombre de sujets est ce qu’il faudrait arriver à dénoncer et à corriger. Quand bien même le lampiste serait condamné et mis en prison, rien ne me semble prêt pour éviter que ces causes ne produisent les mêmes effets catastrophiques ici ou ailleurs.

  • elfes says:

    depuis un moment, je me dis que tout cela appele la reprise de l’Echo Fautais, non !?
    Qu’en pensez-vous ?
    🙂

  • Brigitte Devilez says:

    @Renald,
    rassures-toi, je ne t’en ai jamais voulu même si tu n’as pas cru ce que je te disais.
    @soizic,
    Oui l’opposition était là lors du dépouillement : tout semble s’être passé dans les règles.Je ne me souviens plus s’il y avait beaucoup de procurations, mais à l’époque, nous avons été très attentifs.
    Deux tiers des Fautais ont voté pour la liste entière de Monsieur Marratier. Difficile à croire mais vrai! C’est pourquoi, nous avons arrêté de publier l’Echo Fautais.

  • Soizic29 says:

    Autre point concernant le vote : y avait-il beaucoup de votes par procuration ?

  • Soizic29 says:

    Suite à l’intervention de Binet, une idée me vient subitement à l’esprit et je me demande si des membres de l’opposition étaient présents tout au long de la journée du vote sans interruption et s’ils ont assité au dépouillement jusqu’à la proclamtion des résultats.
    Brigitte, peux-tu me répondre et lever mes doutes ?

  • renald says:

    Je voudrais présenter mes excuses à Brigitte. J’ai fait avec elle quelques réunions techniques pour l’Avif et j’ai souvent discuté avec elle du maire. J’été persuadé que cet homme n’a jamais imaginé que ce qu’il s’est passé pouvait arrivé et je le pense encore. Par contre, j’étais également persuadé qu’aujourd’hui, il devait être rongé de remords et de regrets de n’avoir pas écouté les bonnes personnes. La je dois avouer que je me suis complètement planté. Je l’ai trouvé d’une arrogance et d’une bétise inqualifiable. Pour être tout à fait honnête, beaucoup de gens, sur la Faute, savaient que les digues étaient en mauvais état mais très peu ont bougé. Moi le premier. J’ai assisté à une réunion avec Annette qui nous a expliqué en long et en large les risques et les fragilités de nos digues et je n’ai pas bougé. C’est pourquoi je ne me suis pas trop acharné sur notre bon maire. Mais je pense vraiment qu’il a dépassé les bornes dimanche soir.
    Donc j’espère que Brigitte ne m’en voudra pas trop et qu’elle pourra bientot aider les concitoyens directement de la mairie, plutôt que sur ce site. Merci pour tout ce que tu fais pour nous

  • Elle says:

    A Musette,
    Il me semble que, quelque soit l’endroit et les personnes que je côtoie, j’ai toujours pu m’exprimer librement jusqu’à présent 🙂 que nous soyons d’accord ou pas, d’ailleurs.
    Quant à tout à l’heure, je souhaitais juste apporter un élément de réponse à la question de Jacquotte , rien de plus.

  • Même blessé à sa papatte, ça n’excuse pas son attitude ! !

    Au contraire, c’est encore pire que je le pensais, il a vécu cette cata. et il adopte « ce » comportement, de « ça n’aurait rien changé », ce sourire…. à la caméra, ouille ouille, gros problème….! « pauvre monsieur » : Mea culpa, mea massima culpa, apparemment IL NE CONNAIT PAS…. il dort ou quoi ? ? il a bien l’éclairage à tous les étages (expression de mon fils) ? ? ? ? ?

  • Musette says:

    @elle :
    sur le blog, l’argumentation peut être dure, mais toujours sur les idées.
    Contrairement à cette municipalité, on ne déboule pas chez les gens pour les menacer physiquement, on ne leur envoie pas des ambulances taxi pour qu’ils aillent vivre ailleurs, on ne fait pas courir des rumeurs infondées sur eux., on ne lance pas contre eux des pétitions … Ici, vous avez la possibilité de parler, de défendre vos idées et vous serez respectée comme personne. Mais vous devez accepter la contre partie : ça va discuter …

  • Brigitte Devilez says:

    Que le maire ait eu 40 ou 50 cm d’eau dans sa maison, qu’il ait été blessé à la jambe est exact.
    Mais où était-il lorsque la préfecture a essayé de le joindre au moment de l’alerte? A quelle heure a-t-il regagné ses pénates? Là c’est l’enquête qui le dira!
    Ce qui est certain c’est qu’il a été totalement absent dans le soutien aux vrais sinistrés, ceux qui ont baigné toute la nuit, qui ont perdu des proches…
    Sa « blessure » ne l’empêchait pas de compatir les jours suivants avec ceux qui étaient plus touchés que lui! Encore une fois, un maire n’est pas un citoyen ordinaire! Il a des responsabilités et doit savoir les assumer.
    Aucun des « vrais » sinistrés n’a reçu le moindre mot de compassion de sa part. Pas de condoléances aux familles des victimes!

  • binet says:

    Bonne idée, Musette,l’inscription sur les listes électorales à La Faute. Je te rappelle que nous l’avons fait et que nous ne comprenons toujours pas comment nos candidats n’ont pas obtenu un siège !!! J’espère que ces dramatiques évènements vont encourager d’autres « résidents secondaires » à s’inscrire et que nous allons gagner la prochaine fois.

  • Elle says:

    A Jacquotte,

    Pour ma part, j’ai été évacuée le matin et donc, comme je l’indiquais, vers l’école de l’Aiguillon. Je confirme donc que le Maire était là ainsi que le Maire de l’Aiguillon et Ph. de Villiers.
    Comme je l’ai indiqué, le Maire de La Faute était blessé à la jambe. Ca laisse donc supposer que lui aussi était dans l’eau comme une bonne partie de nous tous.

    Quant aux détritus, dans mon quartier, ils ont été enlevés dès la première semaine.

  • jacquotte says:

    a elle,
    c’est vrai que nous n’avons été évacués qu’à 15h le dimanche,vers le gymnase de l’aiguillon,mais nous n’y avons vu que des représentants de l’aiguillon et des secouristes.Il était peut-être au poste avancé,mais celà ne dit pas où était notre maire juste avant et pendant la catastrophe.Pour nous la municipalité a été complètement absente. Nous avons dû attendre 4 semaines pour que quelqu’un daigne commencer à evacuer les détritus.

  • prévert says:

    ce qui fait  » chaud  » au coeur c est de lire les nombreux messages qui sont adresses aux faitais , c est le signe que personne n est resté indifferent a la suite de ce reportage !!!!
    nous n oublirons pas ces personnes qui ont témoignées et vu mourir maris et enfts ou pts enfts sous leurs yeux !!!!!
    29 victimes qui pouvaient etre evitées !!si MR le maire n écoute pas les ordres de ME la s/ préfete , alors qui peut lui en donner et surtout se faire entendre ?
    n oublions pas que 3 semaines + tard c etait les vacances scolaires , les campings ouverts , combien de morts il y aurait eu !!!!!! qu on ne l oublie pas et qu on y reflechisse !!!!!
    comme ces 2 dames ont eu raison d en parler dans le reportage !!!dommage que ça déplaise a certains !
    bon courage a tous

  • Elle says:

    A Jacquotte
    « il serait très interressant de savoir où était notre maire le soir du drame.l’enquête le dira peut-être. ce qui est certain c’est qu’il n’était pas auprès de « ses administrés ». et bien que sa maison soit sinistrée il n’était pas très mouillé. »
    Pour avoir été évacuée vers le poste médical avancé, je peux vous certifier, qu’il était à cet endroit le matin, et manifestement blessé à la jambe.

  • Brigitte Devilez says:

    à révoltée,
    Vous pouvez vous exprimer sans problèmes sur ce site. Il faut avoir le courage de ses opinions.
    Etre « mis au pilori » n’est pas très agréable et vous commencez peut-être à comprendre ce qu’a vécu l’équipe de l’opposition pendant des années dans un petit village de 1000 habiants!
    Personne ne vous accusera sans cesse de « calomnies et de mensonges » sous prétexte que vous n’êtes pas d’accord avec la majorité des bloggeurs. De plus, vous vous exprimez sous un pseudo, donc vous n’avez pas grand risque!

  • révoltée says:

    bonjour,
    Je ne suis pas forcément d’accord avec l’attitude du maire ni d’ailleurs avec les propos exprimés ici alors je me demande si un jour je pourrais dire ce que je pense en toute liberté et surtout sans être mise au piloris.

  • Patrick

    Je suis entièrement d’accord avec vous et vos conseils sont importants et précieus. –
    Mais je maintiens on a vu uniquement MARATIER…. Dommage pour la commune de La Faute, son image, affreuse, décadente image pour la France entière….! ! J’ai déjà exprimé ici ce que je pense de lui… mais j’insiste où sont les 14 autres ? ? Depuis 11 mois, ils auraient pu s’exprimer ! présenter leur démission, donc « foutre » de facto le « conseil municipal » en l’air !!!! – et je me pose toujours la même question : POURQUOI ? les autorités donc supérieures N’ont pas STOPPER LEURS AGISSEMENTS ? ? ? ? ? ? Puisque à l’index depuis 10 ans ! ! POURQUOI ? ? ? POURQUOI ? (ça doit trembler…. pour ne pas dire chier… beaucoup de gastros en ce moment….)
    Quant à la réputation de La Faute sur Mer ? ? Ah oui, vous avez des inquiétudes à vous faire… Vous voyez après Xynthia, j’ai tellement pleuré, regretté les « bons » moments passés à La Faute… Mais après la PEUR s’est installée… LA COLERE, ma colère s’appelle également le camping Grand R = Maratier….même insolence, malhonneteté — Mes enfants, m’ont dit : allez ! Réinvestis…. alors le bilan, mon bilan : LA FAUTE – J A M A I S plus, et en regardant ce site, je suis allée voir l’immobilier à La Faute….OUH ! ! mais même gratuitement, ce serait NON JAMAIS PLUS…. – Oui, je ne suis sûrement pas la seule à réagir comme cela…. LA FAUTE VA-T-ELLE EXISTER ENCORE LONGTEMPS… ? Il va falloir quelques ANNEES avant de….. REPARTIR

  • Dominique says:

    C’est très injuste d’attaquer Christine Renou et on pourrait croire que Seb est du coté du Maire …
    Tout le monde à le droit de gagner sa vie … honnêtement …
    Elle a subit et subira, comme tous les autres commerçants, le manque à gagner occasionné par Xynthia, mais elle, elle a l’intelligence de pointer du doigt les vrais fautifs et de ne pas soutenir aveuglement le Maire, comme le font les autres en espérant en tirer profit !
    Pour ce qui est des frais d’avocat du Maire, j’avais posé la question à un Conseiller Municipal à propos des procédures engagées par la Mairie pour le Camping Municipal ou le PPRI, je ne me souviens plus . Il m’avait répondu que le Maire avait une assurance qui payait les frais de procédures . Maintenant, je ne sais pas qui payait l’assurance …

  • Passionata17 says:

    Pour répondre à Patrick DELAVAUD qui conseille aux internautes de rester dignes dans leurs propos au cas où Marratier serait assez vicieux pour « nous attaquer », et aussi de rester attentifs car nos écrits restent enregistrés et ne sont plus modifiables une fois en ligne, j’ai simplement écrit le 30/01 :
    « Je suis charentaise à 200 %, et après avoir visionné l’émission, je suis moi aussi tombée sur le q en écoutant les propos de M. MARRATIER. Je ne pensais pas qu’une telle vermine puisse à ce point desservir ses administrés. Je suis une femme mais je n’aurais pas hésité à vous gifler si vous aviez été en face de moi ! ».
    Tant pis pour moi si le lien vers mon site y est également visible et donc non modifiable.
    Je suis même tentée d’en rajouter une louche…
    LE PLUS IMPORTANT EST DE NE PAS REELIRE CE PERSONNAGE ET SA TROUPE, IL DOIT ETRE POURSUIVI POUR CE QU’IL N’A PAS FAIT.
    J’invite même les visiteurs de mon site à réagir et venir sur ce blog pour laisser un commentaire.
    Passionata17

  • Musette says:

    @ SEB,
    votre message n’est pas très clair et laisse planer une amertume qui vous rend limite injurieux pour Chritine, la pharmacienne de La Faute, qui, comme dit Brigitte, dans le contexte mafieux de cette commune a payé de sa poche la politique d’ostracisme violent et la pétition contre elle organisée par le camping municipal, autant dire probablement la mairie. Pétition invitant à ne plus aller chez elle en rétorsion de ses mises en garde concernant les risques de summersion marine du dit camping, depuis fermé par le Préfet.
    Vous attaquez une femme courageuse, qui gagne normalement sa vie, sans faire mourir personne et en les soignant !…
    En tout cas, je la défenderais bec et ongle et je ne serais pas la seule .
    Votre situation professionnelle est menacée par AUSSI une totale incurie de la municipalité, qui à part, urbaniser et vendre de la limonade, n’a RIEN à proposer pour relancer l’économie de la commune et tente de faire un écran de fumée pour cacher cette vérité, en expliquant que c’est l’AVIF qui veut détruire la commune.
    Demander au maire des comptes sur le désastre qu’on vous fait vivre ….

  • sourisvendeenne says:

    Brigitte ! Donc boycotte des ceremonies du 27 fev et appel au rassemblement le 6 mars !

  • Brigitte Devilez says:

    @ souris,
    Pour ce premier anniversaire, l’AVIF , seule association des victimes, a annoncé (depuis longtemps) une commémoration le 6 mars. La municipalité a décidé, sans consultation des familles, de faire la sienne le 27 février !

    Les personnalités invitées feront-elles un choix ou viendront-elles aux deux ?

    Pour ma part, je ne pourrai pas voir se pavaner un homme qui se fiche complètement de la douleur des autres. Seule la cérémonie du 6 mars aura une véritable valeur à mes yeux !

  • Brigitte Devilez says:

    @ seb,
    Il ne s’agit pas de savoir qui s’est enrichi grâce au tourisme mais qui l’a fait de manière illégale ou en mettant en danger la vie des autres.
    Par exemple, un chef d’entreprise a le droit de faire marcher sa boite, de gagner beaucoup d’argent, mais si cela conduit au décès de 29 de ses employés, il doit rendre des comptes et démissionner !

    Quant à vos propos sur la pharmacienne, je ne peux les laisser passer ! Elle aurait pu effectivement « se gaver pénardement en profitant de la manne des petits vieux ». Mais elle a eu le courage de dénoncer les choses pendant vingt ans et en a payé le prix en perdant une partie de sa clientèle. Les « petits vieux » comme vous les appelez, n’aiment pas qu’on critique leur maire !

    L’émission zone interdite était basée sur les victimes, d’où le choix de Charron et de la Faute. Triste privilège ! Durant leur enquête, les journalistes ont été frappés par la différence de réaction des deux maires. Ils ont creusé un peu et ils ont trouvé.

    Vous aurez certainement l’occasion d’exprimer votre mal être devant d’autres journalistes car je pense que le mois de février les attirera encore chez nous. Bon courage à vous pour la suite des évènements.

  • souris says:

    OUF … Désolée, j’ai tout retrouvé !!
    Certes ce n’est pas simple mais je crois que celà vaut la peine d’essayer!
    15 cons qui sont soudés par interets uniquement et auto protection voir menaces ne peuvent etre protégés par la hierarchie Républicaine…Etes vous sur que tous les conseillers dorment bien en ce moment? Suis pas sur ….
    Quant aux conséquences pour les commercants: si votre maire ets là en été, je n’y metterai pas les pieds!! trop de risques pour ma famille dans une commune ou la vie des citoyens comptent si peu!
    Sa manipulation l’amenera à dire que c’est la faute de M6 ! sI les touristes sont presents, ce sera grace à lui!
    ous pouvez tourner le probleme dans tous les sens, sa satisfaction sera INTACTE
    Bon Courage à vous tous!
    je suis prete à vous aider si les appels aux rasemblements sont suffisament forts pour arriver jusqu’au Choletais!
    Pensees tres fortes aux sinistrés qui doivent voir arriver le 1er anniversaire de Xynthia.
    Le voyeeurisme c’est pas mon fort… Mais se sentir soutenu est important! Verbaliser clairement vos souhaits: rester entre Vous ou soutien massif aux sinistrés ? POUR CE 1er anniversaire ?
    Merci à tous!

  • souris says:

    OUF … Désolée, j’ai tout retrouvé !!
    Certes ce n’est pas simple mais je crois que celà

  • sourisvendeenne says:

    Je me permets d’insister même si je constate que mes interventions ont été retirées, du moins sur mon pc, je ne les lis plus en ligne….si c’est réellement le cas, attention de ne pas tomber dans le débat stéril…
    On peut se complaire dans un certains misérabilisme mais agir est certes plus compliqué!!
    Pour faute grave le maire peut etre démis de ses fonctions par le préfet!
    Ecrire, demander audience, constituer un collectif pour voir le prefet!!
    Mais c’est vrai que l’autre option est de le laisser s’enferer dans sa betise!
    Je crois que vous avez un specimen rare … Sa betise et sa cupidité peuvent lui permettre de s’enferer tout seul dans des erreurs si graves que le rididcule n’aura d’égal que dans des pays fort lointain…( STYLE DUVALIER

  • GOUFFAULT Karine says:

    Je ne suis pas une habitante de la Faute ni de l’Aiguillon sur mer. J’ai 33 ans et cela fait 33 ans que je vais à la Faute et à l’Aiguillon. N’étant ni Fautaise ni Aiguillonnaise, que puis-je faire pour apporter mon soutien aux sinistrés, les aider à obtenir justice, à avoir des réponses et les aider à faire en sorte que cela ne se reproduise jamais.
    Une Aiguillonnaise de coeur et un Fautaise dans l’âme.

  • wam says:

    pour mémoire

  • seb says:

    Bonjour à tous.
    Emission remarquable, pour ma part, moi aussi je ne fais que d’y penser aussi comme l’ex maire de Charron qui finalement résume le reportage. Ce qui me mine c’est que je vois aussi toute l’oligarchie s’affranchir de la crise qui touche tout le monde, tout le monde sauf eux… (retraites de parlementaires et élus non assujettis au nouveau régime de retraite soit dit en passant)

    A reVOIR super emission france5 du 31/01/11 à oh25 : Paris 2011 La Grande Innondation Docu-fiction
    Voila avec le « si » d’une fiction comment il aurait fallu (et il faudra) gérer ce type de crise.
    Pour ce qui est du Maire, cherchez ailleurs, il n’est pas le seul de la commune à s’être enrichi et à avoir profité, tout le tissus local à bénéficié des lotissements, et c’est vrai que c’était cool, on pas eu de Bétonnage (cages à lapin), d’usines agro ou autre (cela ne nous empêche pas d’avoir des cultures pesticides dans le Marais qui tuent significativement nos ruchers et comme partout en France)
    Même notre cher pharmacienne opposante se gavait pénardement en profitant de la mane des petits vieux qui rapporte bien plus de nos jours que l’ostréiculture ou la pêche rien qu’à voir les differences de prix sur la…cote…

    Qui prendra la place ? qui sera clean arrivé au poste suprême ?

    Moi aussi j’y pense tout le temps à la Vague, je l’avais vécu bien avant, dans la Somme (80) et j’ai subi aussi des cyclones à la réunion et je l’avoue bien humblement, j’ai eu très peur et j’y pense encore tout le temps à tel point que si je passe un si pénible hiver cetta année, c’est principalement à cause de Xynthia.
    Je n’ai pas vu de communes voisines ou « épargnées » – et pourtant la vendée et les charentes sont grandes – proposer aux commerçants non sédentaires du coin des places disponibles sur leurs marchés ! histoire de délester (ce aurait pu être faisable en avant saison) et bien utile
    Des enquêtes du RSI sur la situation des « auto-entrepreneurs » du secteur ? non rien, pécheurs, producteurs, revendeurs ? on m’a jamais contacté en tout cas.
    Pourtant, ils font des commissions ces gens, mais non, on nous a laissé dans notre M…, pourtant on savais que les chiffres allaient baisser et des familles de commerçants forains allaient payer le prix fort de la surmediatisation. Excercice 2010 ? Pitoyable et pourtant nous sommes toujours là, et à l’AVIF dès les premiers jours en plus car nous ne vous laisserons pas Messieurs les Technocrates, vous ne nous tuerez pas car nous étions là bien avant vous, nous vous avons vendu par le passé vos premiers pagnes et vous aurez toujours besoins de nous comme nous avons aussi gravé nos paumes de mains sur les roches quand nous chassions le Mammouth, bien avant que vous ne décidiez de gagner de terrain sur la mer.

    A l’aiguillon ou à la faute nous n’avons pas reçu d’aide ou de questionnaire sur comment on vivais le fait de passer à le TV et en même temps de faire Zéro !
    Voila mon point de vue !

    Les séquelles sont là pour longtemps et malgré tout il faut être fort pour trouver encore le courage d’utiliser et partager cette expérience car il est probable que ces événements de multiplient dans l’avenir.
    La mer etait déjà là et sera encore là bien après nous.
    Je dédie ce commentaires aux victimes de la tempête.
    Bon courage à tous

  • Loutron says:

    Bonjour,
    La dissolution d’un conseil municipal est un acte très exceptionnel émanant du Gouvernement, et qui suppose de faire le constat que le conseil est « définitivement hors d’état de régler les affaires communales », c’est à dire de voter des décisions essentielles telles que le budget par exemple.
    La dissolution peut intervenir dans des situations où le fonctionnement du conseil s’avère complètement bloqué, du fait de dissensions internes bloquantes par absence de majorité, ou d’une mise en minorité systématique du maire.
    On est loin d’être dans une situation de ce type à La Faute, où l’équipe municipale semble être – jusqu’à présent – soudée comme un seul homme (et quel homme :-\…).
    http://carrefourlocal.senat.fr/vie_locale/cas_pratiques/procedure_de_dissolution_du_conseil_municipal/index.html

  • pour informations :
    – Un maire ne se vire pas, cela ne pourrait se passer que par décret en conseil de ministres(art L.2122-16 du CGCT),ou après un jugement, ou par démission mais là il ne faut pas rêver ou alors…il n’y a que la mort pour arrêter sa fonction !
    – L’avocat défendant la commune, et non le maire à titre privé, sera bien sur rénuméré par les impots des fautais uniquement!

  • catherine says:

    Non ! musette, je suis allée sur le site M6 et 4,800000 millions de téléspectateurs ont regardé « Zone interdite » !

  • sourisvendeenne says:

    Sans doute vrai « la moule » que tout n’a pas été dit…
    Mais le monstre a tant de tantacules et les responsabilités par ricochet sont si nombreuses….
    Mais actuellement , il y a un élu de la république peu scrupuleux aux affaires….
    D’une betise sans nom… Peu glorieux pour les FAUTAIS MAIS SURTOUT POUR LA République…
    Les fautes existent, des fautes apres la tempete et elles sont maintenant connus du plus grand nombre..
    Qu’attend le ministre de l’interieur?

  • kiwi says:

    musette

    ce que tu oublies, c’est qu’aux elections de st yrepux la préférée était la dernière de la liste électorale et que comme si rien ne touchait ses compagnes et compagnons cette personne par un coup du hasard s’est retrouvée au premier rang comme première dame !!!avec saint yrepux lui même dirigeant la ville de main de maître (tu crois que je peux avoir un procès pour ce que je viens d ‘écrire???!!! tout le monde peut le vérifier en lisant les résultats des élections.(saint exupéry pour les initiés le livre de chevet de « IL »

  • Zaz says:

    Une jolie chanson trouvée sur le net:

    http://www.youtube.com/watch?v=SbLheqnCcyQ

  • monique94 says:

    L’hôtel détruit n’était pas à La Faute mais à l’Aiguillon

  • sourisvendeenne says:

    Bonsoir, je vous li avec interet et suis scandalisée de cette mafia fautaise qui dirige en toute impunité votre commune….
    Comment le faire plier ?
    Comment arrêter cette mascarade d’incompéténts et de joyeux profiteurs qui doivent bien rigoler du prefet et de la sous prefete qui ne parvient pas à les faire plier…
    Une seule solution: courrier répétitif au ministre de l’interieur demandant audience et démission du conseil municipal, idem au prefet …
    Leur faute est grave , tres grave et vous avez des preuves de leurs irresponsabilité! Comment aller en vacances à la Faute sans se méfier des infrasctructures municipales? de ces logements remis en zone rouge? AUTRE FAUTE TRES GRAVe !!!!
    On peut imaginer que tte vie ne vaut rien à la faute sur l’autel des interet de ce maire bling bling!!!!
    Ecrivez au prefet demander audience, manifestez!!! Apres l’emission, profitez de l’emoi que cette emission a suscité pour le virer, portez plainte …
    Certes il faut vivre dans le village et je comprends que ce n’est pas simple.
    Demandez de l’aide au conseil general si c’est possible, a moins que votre illustre premier magistrat ait le soutien de De Villiers ou de son successeur… La sous prefete , peut peut etre vous aider!!!
    Tous ceux qui le soutiennent le regretteront …
    Vous avez toute ma sympathie …

    Autre question, j’ai le souvenir d’avoir vu qu’un hotel a été démoli tres rapidement apres la tempete. Je m’en etait étonnée alors. Il me semblait qu’il était en centre ville…
    Vrai ou faux? Pourquoi tant de precipitations? Y avait il réellement dangers?
    ( juste pour avoir vos avis)
    Une petite souris bien vendéenne!!!

  • alex8485 says:

    Non contradictoire? Apparemment le pire témoignage contre Marratier est bien celui fait de son propre chef. Qu’il continue à s’exprimer publiquement. je dirais tant mieux ;-). Il aurait été difficile, à mon avis, pour les journalistes de le faire passer pour un homme honnête et sensible.
    Les autres élus ont carrément refusé de parler.
    Et pour mémoire, considérant l’ensemble de ses apparitions en tant qu’élu qu’ils sont, eu égard à sa politique d’aménagement territoriale à sens unique, les populations de la collectivité considérant que l’élu que sont René Marratier n’a que cette idée en tête peuvent aussi apprécier son verbiage à l’encontre de cette vidéo sans montage.

    http://www.youtube.com/watch?v=SrP2_Y7ckXk

  • Musette says:

    Je crois qu’on pardonnerait à Marratier ses fautes de français orales et écrites, s’il ne se la pétait pas, s’il était droit dans ses bottes et juste humain.. Autant rêver !

  • jacquotte says:

    M6 n’a pas mis en cause l’honneur de la commune de la Faute mais seulement l’honneur de ses élus et cela sans aucune agressivité mais seulement en apportant des témoignages.
    j’espere que nos impots ne paierons pas son avocat.il est ignoble

  • titemc84 says:

    J’aimerais bien savoir les 4 ou 5 personnes qui mettent des pouces rouges…La on ne vous entend pas pour défendre! y a bien un malaise quelque part non???

    en tout cas cette émission m’a fait prendre conscience de ce que vous vivez les fautais! je l’ai pris en pleine gueule ce reportage! et pourtant j’ai été sinistrée charentaise… je ne m’imaginais pas à quel point des élus peuvent être ainsi dans ce cas si difficile, dans la commune qui a le plus souffert de cette tempete… A vomir…

    Je pense fort à vous! Courage à vous tous: fautais ou ex-fautais!

  • Mila 17 says:

    Je parlais bien sûr du maire de la Faute, dois je le préciser

  • Mila 17 says:

    Je découvre le reportage de Zone interdite.

    Je découvre deux maires. Un homme droit, juste qui démissionne à Charron, endossant une responsabilité qui n’est pas sienne.

    Un homme méprisant, vulgaire, qui n’aura eu pour seule préoccupation que son propre intérêt financier.

    J’espère que la justice pénale saura le condamnner à la hauteur de sa responsabilité (qui semble être grande. Choisir un ténor comme avocat n’est pas un hasard, quand on a rien à se reprocher, ma foi, pourquoi s’inquiéter comme il le fait?)

    J’imagine qu’il ne fera pas l’affront de se représenter.

    Comment peut on souhaiter devenir un élu et mépriser autant ses administrés, leur manquer autant de respect.

  • Zaz says:

    Merci Ginacourtepatte!
    Un dernier petit mot pour remercier les sinistrés qui ont eu le courage de témoigner dans ce documentaire, et de représenter ainsi la douleur de tous les sinistrés. Toutes mes pensées les accompagnent, qu’ils sachent que je pense très souvent à ce qu’ils ont enduré et à ce qu’ils endurent encore. Et s’ils sont intimidés par la mairie de quelque manière que ce soit, il faudra tous nous unir pour les soutenir, et faire comme si nous étions encore en démocratie…!
    Félicitations aussi à Zone Interdite pour ne pas être tombé dans le travers du sensationnalisme, mais pour avoir mené une vraie enquête et avoir respecté les victimes qu’ils ont suivies pendant un an.

  • Dominique says:

    J’ai retrouvé mes notes exactes du Conseil municipal du 28 juillet, je les livre tel quel :
    rencontre avec la » sous préfète » : rien n’est ficelé, les services de l’état travaillent en symbiose avec la commune.
    Volonté des services de l’Etat de revoir les zones de solidarité (rv la semaine prochaine)
    PPRI idem pour toutes les zones du littoral de France. La sous préfète est très bien .

  • Soizic29 says:

    Monsieur Marratier a été interviewé, et contrairement à ce qu’il dit, il a eu la possibilité de s’exprimer dans cet interview.
    Il a préféré fuir les questions et répondre à côté selon sa méthode habituelle, méthode qu’il va falloir abandonner un jour !

  • ZAZ

    BRAVO ! J’avais envie de rajouter une phrase pour qualifier Maratier et ses amis « HEUREUX LES PAUVRES D’ESPRIT »…. Pitoyable, ce mec…. Dangereux….

  • Zaz says:

    Bravo à ce reportage mené par les deux journalistes de Zone Interdite!
    Par contre, je dois être « naïve » car je ne comprends pas bien pourquoi notre maire s’agace et parle d’une « émission, truffée de mensonges et de calomnies, (…) principalement orientée contre les élus et non contradictoire ».

    Il semble pourtant que, pour une fois, l’enquête ait été menée avec soin:
    – M. Marratier devrait pourtant être satisfait de son interview puisque celle-ci est tout à fait représentative de son personnage : imbu de sa personne, indifférent aux personnes décédées ou sinistrées de sa commune, incohérent, sans parler de son maniement limité de la langue française (pas une phrase grammaticalement correcte dans son interview, ou même dans ses écrits: cf. la phrase reproduite ci-dessus avec son « non contradictoire » qui arrive tel un cheveu sur la soupe).
    – Va-t’il attaquer également Mme Lagarde pour « mensonges et calomnies »? Elle semble pourtant tout à fait cerner le personnage puisqu’elle peine à lui faire appliquer la loi depuis de nombreuses années.
    – Va-t’il attaquer les journalistes pour l’avoir pris la main dans le sac en train de faire remblayer des terrains pour les rendre constructibles (1er fait interdit par la loi) en charriant de surcroît du sable de la plage (2e interdit)?
    – Va-t’il enfin expliquer pourquoi son équipe n’était pas mobilisée le soir de la tempête pour surveiller les digues et avertir la population en cas de danger alors qu’il avait reçu un avis de tempête conséquent de la préfecture ?
    Et j’en passe, la liste est longue…
    J’espère juste que le paiement de Maître Metzner ne sera pas fait avec les deniers de la commune… !
    En tout cas, ce reportage a permis de montrer à toute la France les magouilles de notre maire et de son équipe.
    Il est malheureusement très rare qu’un maire soit destitué de ses fonctions en cours de mandat, mais avec toutes ses casseroles, on ne sait jamais. Sinon, il sera de notre devoir à tous de voter contre lui lors des prochaines élections.
    Aux urnes citoyens, formez vos bataillons!

  • admin says:

    @Jean-pierre, la vidéo est dans la page historique
    Merci

  • Musette says:

    Pour l’instant, on est sûr de rien .. Cet avocat a t-il accepté le dossier ? On a pourtant l’impression que Marratier est en roue libre , non ?
    Quant aux propos de Marratier rencontrant les officiels, autant dire que c’est du grand n’importe quoi. Comme sa rencontre formidable avec Borloo… qu’il n’a jamais vu !!!
    Beaucoup d’effets d’annonce et d’esbrouffe, pour avoir l’air… Mais il a de moins en moins l’air de quelqu’un, ce triste sire.

  • Dominique says:

    Au Conseil municipal du 28 Juillet M. le Maire, évoquant une rencontre entre Mme Le Sous Préfet et une délégation du Conseil Municipal (lui et M. Masselin ) laissait entendre qu’ils avaient eu un excellent contact et prétendait même à un soutien de sa part . Après l’émission de M6 on se demande qui raconte des histoires …
    Quant au contenu de son interview, il aurait au moins pu évoquer un désir de voir la commune se développer ou quelque chose qui aurait pu être reconnu comme un semblant d’excuse …
    Pour ce qui est de son avocat Me Metzner(si c’est toujours lui), il est connu pour gagner ses procès non sur la défense de ses clients mais sur des vices de procédures …
    Courage…

  • Musette says:

    Je ne peux revoir cette vidéo Jean-Pierre, et entendre notre Président égrener les prénoms de nos morts, sans être saisie de douleur…
    Et je repensais aussi que le Roitelet avait fait retirer la banderole ILLEGALEMENT, parce que « ça gênait le commerce » (sic)!
    A dégueuler tout ça.

  • Jean-Pierre says:

    @ Administrateur, et bien sûr pour publication sur ce site si tu le souhaites… JP

    http://www.youtube.com/watch?v=1hCEDJ2a5ic

  • Jean-Pierre says:

    @ Administrateur, à vous tous révoltés par l’attitude d’un individu sans honneur…

    Voici une petite vidéo en souvenir de ceux qui ont été « effacés » de la mémoire du bon Roi.

    http://www.youtube.com/watch?v=1hCEDJ2a5ic

  • h et m says:

    je n’habite pas à temps complet à la Faute – mais tous ces commentaires prouvent qu’il y a un problème avec la mairie tenue par notre maire Maratier – je pense que cette émission a permis de voir la différence de comportement entre les 2 maires – on ne parle pas de l’Aiguillon mais je crois que ces 2 exemples étaient significatifs

  • castel says:

    Si selon le maire de la Faute sur mer être de « l’opposition » c’est:
    -ne pas accepter les magouilles
    -refuser la prise illégale d’intérêts
    -refuser la démolition des dunes pour remblayer des terrains inondables !
    -refuser d’écouter
    -refuser de comprendre
    -refuser d’agir …
    alors ,il doit être bien seul et quel ambassadeur pour son parti !!!!

  • Bonjour à Toutes et tous, il y a au moins un blogeur qui a bougé dès le 3 mars 2010 à 8h56 j’ai adressé un courriel au Maire de la Faute lui indiquant : Démission souhaitable ! et l’adresse de mon blog pour qu’il puisse s’informer sur le désastre qu’il avait fait à la Faute…Le 11 mars j’ai adressé un courriel à Mr Borloo, et je l’ai recontacté pour les tas de sable, la réponse m’a été faite le 19 oct 2010 où plainte a bien été déposée. Ces documents sont accessibles sur mon blog. Même si certains me mettent des pouces rouges, et d’autre critique mes posts, ce n’est pas cela qui fera de moi un muet !

  • A vous tous,

    Jean-Pierre, tu m’as fait rire, j’adore l’humour incisif, on en a bien besoin autour de cet énorme drame.
    Patrick, Musette, Prévert et d’autres, vous savez ce que je pense de vous : AMITIE.
    Oui je suis consciente du « danger » que représente ce blog, mais en quelques lignes chacun exprime, son chagrin, ses regrets, et SON DEGOUT ! ETC ETC….
    Mais j’ai exprimé sur un autre site, dès lundi matin peu lu, avant que celui-ci ne soit ouvert : voilà, j’ai exercé lors d’ une vie antérieure (humour) « dans » une collectivité territoriale… et j’attire votre attention, oui il y a DANGER, comment une collectivité, peut passer outre, les décisions de Mme la Sous Préfete ??? et DEPUIS 10 ANS… – avoir 4 fois, « l’autorisation » (pour faire bref) du Tribunal Administratif ? ? Je peux vous dire que lorsqu’un de mes dossiers recevait une décision des ses 2 ENTITES : en quelques jours, je devais obtempérer….. et là 10 ans — RESULTAT : le 28 février : 29 MORTS — QUE 29 MORTS ! ! !
    OUI, je pense que ces 15…. permettez moi de ne pas écrire le mot qui me vient à l’esprit, donc je pense qu' »ILS SONT » PROTEGES, AU NIVEAU DEPARTEMENTAL – REGIONAL OU NATIONAL…. – Lors de l’émission, je n’ai pas vu le représentant de la commune, mais un guignol, un pantin… pour faire bouger les marionnettes, il faut un MANIPULATEUR…. d’accord ou alors c’est un malade, mais 15 malades, il faut de la place en HP (Hopital psychiatrique)… humour comme Jean-Pierre, Na ! — OUI OUI ça fout la trouille, pour nous pauvres « connards » qui sommes des sinistrés, des pauvres cons qui ne sont même pas capables d’aller passer leurs vacances dans les iles, là où vont LES PUISSANTS… la Faute sur mer, pfffffff, — Vous voyez bien, ILS (les 15) restent en place, perçoivent leurs « indemnités de fonction », prélevées sur vos impôts, locaux et fonciers…. – A moins que depuis 11 mois, ces indemnités soient versées à des oeuvres caritatives ! ! ! ! Alors là, respect, vous mériteriez une auréole…. MESSIE ! je ne peux pas m’en empêcher…. – Oui ça fait peur, apparemment pas eux, donc….. NOUS DEVONS AVOIR PEUR… On arrive au stade il faut LE COUPABLE, l’assassin des 29 morts, que 29 morts, je précise…. à 30 jours près…. Xynthia aurait causé combien de morts….??????
    AMICALEMENT A TOUS MAIS PAS AUX 15 ET CEUX QUI LES SOUTIENNENT

  • Musette says:

    A Brigitte:
    je connais la technique perverse de Marratier. La plus lâche qui soit. La rumeur insidieuse …
    Mais, je voulais que les témoins sachent qu’ils trouveraient des amis sur qui s’appuyer au cas où…
    Pour ce qui concerne les propos tenus sur le blog, RIEN ne les interdit à partir du moment où ils commentent une réalité avérée. Personne n’a jamais commenté la vie privée des élus, seulement leurs propos et leurs actes publics. C’est la règle du jeu politique, que je sache..,
    D’ailleurs, Patrick, tu dis toi même que tes propos tenus sur ton blog étant vrais, il ne s’est rien passé du coup de dommageable pour toi !

  • monique94 says:

    Soizic, je suis dans le même cas que toi mais mieux vaut être dans la peau d’une niaise que dans celle de ceux qui sachant ont mis nos enfants en danger

  • Brigitte Devilez says:

    Merci aux nouveaux blogueurs qui nous ont rejoint après l’émission de zone interdite. Les messages des Charentais font chaud au cœur.

    Cette plainte du Maire pour sauver l’honneur de la commune frise le ridicule ! Mais rassures-toi Musette, elle est dirigée contre « zone interdite ». Pour les Fautais qui ont témoigné à visage découvert la réaction sera autre : des messages insidieux relayés par une partie de la population. Nous connaissons la méthode depuis des années…
    Il est beaucoup plus difficile de lutter contre cela.

  • Soizic29 says:

    Oui, Musette, aux urnes !
    Encore faut-il pouvoir s’inscrire sur la liste électorale !
    Moi, je ne le peux plus, je n’ai plus de maison à La Faute (engloutie sous l’eau et vendue à l’Etat) et je ne suis pas la seule dans ce cas-là.
    Le maire dit que tout le monde savait que ces terrains étaient inondables : non pas tout le monde, moi, je ne le savais pas et ce n’est pas écrit dans l’acte notarial de vente. Pour les non initiés à l’urbanisme, si on achète un terrain constructible, c’est que ce n’est pas dangereux, ça me paraît être une évidence.
    Et en plus, on se fait taxer de « niais » !
    Comment imaginer qu’on achète un terrain constructible susceptible d’être inondé ?
    J’ajoute que lorsqu’on a acheté, la mer était basse et qu’on ne se rendait pas compte de la hauteur de l’eau à marée haute et surtout aux grandes marées.

  • Musette says:

    Loutron a rappelé opportunément le 31/1, avec le lien sur les élections à La Faute, que Marratier et sa clique ont été réélus dans un fauteuil. Pas un seul des candidats qui avaient mis en garde les fautais, n’ont été élus.
    AUX URNES CITOYENS !!

  • Musette says:

    J’appelle les blogueurs à se constituer en Comité de soutien si les personnes, qui ont témoigné à visage découvert, étaient attaquées en justice par cette municipalité.
    Ça commence à suffire tout ça !!!

  • jacquotte says:

    il serait très interressant de savoir où était notre maire le soir du drame.l’enquête le dira peut-être. ce qui est certain c’est qu’il n’était pas auprès de « ses administrés ». et bien que sa maison soit sinistrée il n’était pas très mouillé.là aussi c’est l’omerta.
    il me fait vomir…..de rage .une telle mauvaise foi c’est affligeant.même le nez dedans il dira que çà sent bon!!!!mais non les fautais ne sont pas des imbéciles,il ne nous fera jamais croire que c’est de la rose.
    quel manque de compassion envers les victimes ,je suis complètement stupéfiée triste et affligée.je ne supporte plus sont sourire narquois plein d’autosatisfaction.
    je ne comprend pas pourqoui il porte plainte . c’est bien lui qui parle et c’est propos n’ont pas été déformés.où sont les mensonges? tout ce qui a été dit a été vérifié. son avocat va avoir un sacré boulot pour le défendre. mais il est indéfendable.
    il a de la chance que le gens ne soient pas plus agressifs,à sa place je raserais les murs.
    comment peut-il vivre avec 29 morts sur la conscience (encore faut-il en avoir une)
    je pense aux 29 victimes et à leur famille,celà doit être terrible pour eux de voir une telle réaction. mais nous nous ne les oublierons pas

  • titemc84 says:

    C’est une honte M.Marratier d’être encore maire de cette commune!!!
    Laissez tout le monde s’exprimer librement!!!

    Démissionnez pour le bien être de vos habitants! Vous qui n’êtes que si peu touchés d’en avoir perdu 29!

    et je souhaite à toutes les familles des victimes et à tous les autres sinistrés que la justice ouvre enfin les yeux!!

    Une sinistrée charentaise…

  • Jean-Pierre says:

    Pour mémoire et pour compléter ce reportage édifiant sur le personnage,…

    Faites suivre ce lien ci dessous, à vos proches, à vos amis, il faut que le monde sache à qui nous avons à faire…!!!

    Pour l’heure il a été visionné plus de 900 fois….

    http://www.youtube.com/watch?v=w8Nn9vB98b4

  • florian says:

    Une enquête révélant l’envers du décor… Des faits que le maire conteste mais pourtant affirmés par les rapports d’experts et la prefecture. Un conseil municipal ne voyant que leur propre interet plutot que la sécurité des habitants.

    VOUS AVEZ MIS DES VIES EN DANGER !!! 29 MORTS !! ASSASSINS !

    J’attend, comme bien d’autres, votre démission !

  • fanfan g says:

    je pense qu avec tous ses commentaires MR marratier la honte grossie de jours en jours votre place n est plus a la mairie ainsi que vos elus vous avez causé 29 morts en en faisant qua votre tête !!! pas de securite pour votre population et cela ne vous suffit pas vous donner encore l accord de construire dans des zones a risque la c est trop!!! vous n avez pas de coeur mais une boulle de beton qui vous guide avec des oeuillères !! vous habitant de la faute je suis sollidaire , moi aussi j ai tout perdue a charron et croyer que MR FAGET NOTRE MAIRE etait un homme qui a compris le malheur de ses habitants et ne pas oublie que lui aussi a été sinistré , on peut lui dire merci de tout se qui la fait sur la commune

  • kiwi says:

    MERCI A TOUS DE NOUS FAIRE PENSER QUE NOUS NE SOMMES PAS FOUX ET PAS SEULS ET SURTOUT QUE SOUVENT DES NOMS COMME LES VOTRES RESTAIENT EN VEILLE EN OBSERVATION SANS TCHATER AVEC NOUS

    MERCI POUR LE COTE POETE DE ESCABOURG QUI NOUS REVIENT

    MERCI A PATRICK DELAVAUD DE NOUS PRECISER SI TOUT UN CHACUN ICI SOUS UN PSEUDO PEUT A UN MOMENT ETRE INQUIETE

    COMMENT UN GRAND TENOR DU BARREAU LE LAISSE T IL ENCORE FAIRE DES INTERVENTIONS AUSSI ENORMES QUE CELLES VUES COMMENT PEUT ËTRE BETE ACE POINT POUR SE LAISSER PIEGER AUSSI BETEMENT? LUI QUI A MEME ANNONCE EN VIDEO QU IL N Y A JAMAIS EU DE TEMPETE CATASTROPHE EN VENDEE DE MEMOIRE D HOMME lire sur le blog « PANET » ici cherchez bien il faut mériter de voir notre bon rois saint yrepux
    ainsi nommé par les habitants de la faute en opposition sur une liste adverse dans une revue aux fautais qui ce jour trouve toute sa vérité apparemment
    Même pas peur

  • grolier says:

    voila je suis sinistré de la commune de charron , mais la apres le passage de l emission du 30 janvier je suis vraiment tres touchée du comportement de Mr marratier , c est une personne sans coeur qui pense qu a lui quelle honte d avoir perdu toutes ses personnes sans avoir prevue la securite de la commune , vu le temoignage de MADAME LE PREFET; ce qui est encore plus honteux c’est qu’il nie tout en bloc, que se soit encore le maire du village et qu’en plus il a même pas eu une amende et pour finir il continues de donner des permis de construire sur des zones à risques il a vraiment rien compris a la vie il a pas du perdre des personnes qu’il aime dans sa vie!!!!! nous sommes sollidaire avec vous !!!!!!

  • grolier says:

    voila je suis sinistré de la commune de charron , mais la apres le passage de l emission du 30 janvier je suis vraiment tres touchée du comportement de Mr marratier , c est une personne sans coeur qui pense qu a lui quelle honte d avoir perdu toutes ses personnes sans avoir prevue la securite de la commune , vu le temoignage de MADAME LE PREFET; ce qui est encore plus honteux c’est qu’il nie tout en bloc, que se soit encore le maire du village et qu’en plus il a même pas eu une amende et pour finir il continues de donner des permis de construire sur des zones à risques il a vraiment rien compris a la vie il a pas du perdre des personnes qu’il aime dans sa vie!!!!!

  • kiwi says:

    que M6 ME CONTACTE SI ELLE A BESOIN D UN COUP DE MAIN J AI CE QUI IL LEUR FAUT ET J ATTENDAIS LE MOMENT SI LA MORT NE VIENT PAS INOPINEMENT M EN EMPECHER ON NE SAIT JAMAIS UN ACCIDENT EST SI BETEMENT ARRIVE
    MA PROPO EST SERIEUSE CONTACTER LE SITE POUR ME JOINDRE MAIS MONTRER PATE BLANCHE AVANT JE NE SUIS PAS IDIOTE

  • Bonsoir à toutes et tous, il est vrai que vous pouvez avoir envie de vous défouler après l’enquête, mais dans vos propos restez dignes, car Marratier enregistre tous les commentaires, et vicieux comme il est, peut les utiliser en justice. J’ai eu l’occasion de voir la gendarmerie venir chez moi parcequ’un conseiller municipal n’avait pas apprécier que je dénonce sur mon blog(celui où vous avez accés) le déplacement d’un chemin rural qui partagait sa propriété en deux, payé par le contribuable, et qu’il avait porté plainte contre moi, sa plainte n’a pas abouti puique c’était la réalité, mais restez attentif car nos écrits reste enregistrés, et ne pouvons plus les modifier une fois en ligne.

  • prévert says:

    cette émission ne fait que confirmer ce que l on pensait des élus de la faute !
    scandaleux , méprisant , manque de respect total.!
    et pourtant on ne peut pas rester insensible devant ces reportages de tristesse et de désespoir
    je rejoins H et M et surement que gina sera d accord aussi ,effectivement tres dommage qu on ai  » oublie » de parler des dégats causes par la mer au niveau de la belle henriette et du grand r !
    fort heureusement ce n était pas en période vacances ! hommage a ces 2 dames qui avaient exposées leurs craintes pour le camping municipal !!
    bon courage aux sinistres et ceux qui ont perdu des etres chers ,vos témoignages etaient plus qu émouvants !!!!

  • GOUFFAULT Karine says:

    Quelle consternation devant l’attitude de Mr le Maire de la Faute, enfin si on peut appeler cela un Maire. Je croyais qu’un maire était là pour aider ses concitoyens ? Il les a tué ! Et le pire, c’est qu’il « recommence », en faisant viabilisé des terrains qui sont en zone rouge. Comment cela est-il possible ? Il y a des institutions au-dessus de la mairie, qu’elles agissent bon sang. Les belles paroles, c’est bien mais les agissements sont mieux. Il devrait exister une loi qui oblige un élu à démissionner en cas de faute. Et là, ce n’est pas qu’une faute, c’est 29 et combien de sinistrés ?. 29 morts, les porte-t-il sur sa conscience ? J’en doute.
    Je regrette une chose concernant ce reportage, c’est qu’il n’ai pas parlé de l’Aiguillon sur mer qui lui aussi a été touché. Moins que la Faute certes, mais la tempête n’a pas épargné le village.
    Si je pouvais me porter partie civile aux côtés des sinistrés contre ce faux-semblant de maire, je le ferai.
    Je vous souhaite bon courage et vous renouvèle toutes mes pensées.
    Si je peux vous aider, je le ferai.
    Courage, j’essaie de me persuader qu’un jour justice sera faite. Un jour….

  • raison says:

    pas de culpabilité pour Mr Marratier….!
    au dessus des lois, nourrissant ses intérêts personnels, tel un souverrain et sa cour…
    au détriment des citoyens, d’une démocracie et même des recommandations de la préfecture (ppri)
    il y a t-il une justice dans ce pays pour condamner les « a… », irresponsables…
    je porte plainte (!) et soutiens les familles des victimes…
    merci à M6…en espérant qu’il y aura une suite

  • Laurent B. says:

    Je rebondis sur le post de La Moule, car je ne suis pas d’accord sur la manière de dire certaines chose (ce commentaire n’a d’ailleurs pas sa place dans ce fil de discussion : il aurait dû être posté ailleurs sur ce blog), je dois bien reconnaître que certains points sont justes. Je cite :
    « Pas un mot sur l’état des digues en attente de budget par l’état….
    Pas un mot sur les soldats de notre président (les préfets)qui inflexibles, annoncaient que les zones noires ne seraient pas discutables…
    Pas un mot sur les passes droits concernant les maison innondées de l’Ile de Ré non déclarées en zone noire
    Pas un mot sur le malentendu entre les zones noires et les zones de solidarité..(c’est vrai, on est un peu bête)
    Pas un mot sur le scandale de l’accord entre l’état et les assurances
    Pas un mot sur ce que va coûter aux contribuables le rachat des maisons !!!!
    Pas un mot sur les millions d’aides alloués par l’état et que nos communes attendent encore!!!
    Pas un mot sur les propriétaires qui attendent eux aussi leur chèque et qui sont obligés de prendre un prêt relais…. »

    Il est vrai que cette émission, destinée à être diffusée à une heure de grande écoute et donc à faire de l’audience, aurait pu faire preuve d’un peu plus de profondeur et aborder sur certains sujets qui ont brillé par leur absence, comme ceux que je cite ci-dessus.

    Il n’en demeure pas moins qu’elle a eu le mérite de rappeler au plus grand nombre que cette tempête a brisé des vies : plus de 50 morts au total, sans compter tous ceux qui ont dû vivre sans ceux qui ont disparu, sans leurs biens, etc. Cette réactualisation de cette douleur ne peut leur être que salutaire en ce qu’elle a mis des mots sur ce qui ne se dit pas toujours facilement. Cette mise en mots est à mon sens essentielle, ne serait-ce que parce qu’elle témoigne de l’horreur que nombre de fautais ont vécu cette nuit-là. Elle a également souligné le fait qu’un an après, rien n’est résolu et que nous sommes toujours dans l’incertitude, dans l’injustice et l’incompréhension.
    Alors peut-être fallait-il aller plus loin, mais je crois que c’était déjà un grand pas. Espérons qu’il y en ait d’autres.

  • Léa says:

    Eh bien M6 a eu le mérite d’éclairer les français et les citoyens de ces villes sinistrées.J’ai été outrée devant l’attitude du maire de la Faute s mer. Pour lui c’est la fatalité, eh bien , lorsqu’on a des intérêts personnels dans une ville on voit où les dérivent. Le summum fût le moment où on aperçu de nouvelles constructions , mais c’est une honte , une injure aux personnes décédées.
    Mr le maire ne respectent pas les lois de la république !
    Moi je dis , que si monsieur parle d’honneur qu’il démissionne .
    Bravo à ces 2 femmes qui ont mené le combat pour la défense de l’environnent.
    Allez monsieur le maire un peu de dignité!

  • Jean-Pierre says:

    @ La moule,
    Effectivement il y a encore beaucoup à dire sur ce sujet, et beaucoup de thèmes n’ont pas pus être traités,ce n’etait pas le sujet.On peu penser que ce sera fait un de ces jours.
    Ce reportage a le mérite d’atténuer, soit levée l’Omerta sur les agissements « non » HONORABLES du maire et son conseil.
    Pour ce qui est de ce que vous appelez les clichés, libre à vous de le voir ainsi… ce qui n’est pas mon cas, ni celui de bien d’autres, qui s’expriment ici.

  • berclo says:

    Il faut remercier M6 d’avoir montré la nullité, l’indécence, voire l’insolence du Maire de notre commune.
    Propriétaires de résidences secondaires, inscrivez-vous sur les listes électorales et votez lors des prochaines municipales pour virer cette municipalité qui n’a même pas eu le courage de démissionner comme a su le faire celui de Charron.
    Demandez lui ce qu’il faisait la nuit de Xynthia ?.
    On ne peut pas faire comme les tunisiens, alors utilisons nos moyens démocratiques.

  • Laurent B says:

    J’ai été frappé, dans cette émission et dans des vidéos publiées ici, par l’absence apparente de culpabilité du maire de La Faute. Il affiche un air bonhomme, drapé dans mon mandat d’élu, et semble complètement inaccessible à tout remord. La compassion lui est manifestement étrangère, comme si, effectivement, les 29 victimes (et toutes les autres par la suite) n’avaient pas existé, comme si cela relevait de la fiction.

    Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir… Mais à trop se camper dans le déni de la réalité, il révèle en effet, comme le soulignait Musette dans son commentaire d’hier soir, une structure manifestement perverse. J’en veux pour preuve l’histoire récente du sable ôté des dunes pour rendre un terrain constructible (faut-il rendre la côté plus vulnérable encore après cette tempête ?), mais aussi celle des nouveaux permis de construire accordés alors même que le PPRI n’a toujours pas été adopté et qu’il n’existe toujours pas de plan d’évacuation en cas de danger. J’en veux aussi pour preuve les propos qui m’ont choqué et que j’ai cités plus bas (l’information n’aurait rien changé, le plan d’évacuation également…).

    C’est ce déni qui met les Fautais et tous ceux qui passent du temps à La Faute en danger. Pourtant, il ne peut pas dire qu’il n’avait pas été informé, qu’il ne savait pas. « Personne n’aurait pu imaginer l’ampleur du désastre », nous dit-il. Mais il se savait (à la Sous-préfecture par exemple), et il avait l’information, qu’il fallait décamper. Or rien n’a été mis en œuvre pour sauver les vies en amont.

    Pire : on comprend bien, dans ses propos diffusés dans Zone Interdite, qu’il considère avoir contribué au développement de la commune (fut-ce au prix d’un évident conflit d’intérêt). « Et heureusement d’ailleurs », souligne-t-il à plusieurs reprises, comme si La Faute et les Fautais devaient l’en remercier aujourd’hui, en dépit de ce qu’il s’est passé les 27 et 28 février 2010.

    Comble de l’horreur, il nous dit aujourd’hui avoir été atteint dans son honneur ? A supposer qu’il en ait effectivement eu un un jour, qu’en reste-t-il ?

    Ce n’est pas son honneur qui est en jeu, mais sa colère d’avoir enfin été dévoilé à grande échelle, dans le cadre d’une émission nationale.

    C’est de cela qu’il nous parle et pas d’autre chose.

    Et surtout pas des victimes d’ailleurs, çà, c’est sûr.

  • Musette says:

    Une amie m’a dit que 3.600.000 personnes avaient vu l’émission…
    C’est autre chose que les quelques suiveurs que tu as hypnotisés, achetés ou menacés, Marratier.
    Continuer dans le déni, autant se tirer dans le pied …

  • la moule says:

    Bonsoir à tous, sans vouloir défendre notre maire, je serais tres critique sur cette émission, qui, à part nous avoir fait sortir nos mouchoirs, ne nous à rien appris….
    Pas un mot sur les contradictions de notre président qui un an avant la tempête annoncait que la loi littorale était une aberration …
    Pas un mot sur l’état des digues en attente de budget par l’état….
    Pas un mot sur les soldats de notre président (les préfets)qui inflexibles, annoncaient que les zones noires ne seraient pas discutables…
    Pas un mot sur les passes droits concernant les maison innondées de l’Ile de Ré non déclarées en zone noire
    Pas un mot sur le malentendu entre les zones noires et les zones de solidarité..(c’est vrai, on est un peu bête)
    Pas un mot sur le scandale de l’accord entre l’état et les assurances
    Pas un mot sur ce que va coûter aux contribuables le rachat des maisons !!!!
    Pas un mot sur les millions d’aides alloués par l’état et que nos communes attendent encore!!!
    Pas un mot sur les propriétaires qui attendent eux aussi leur chèque et qui sont obligés de prendre un prêt relais….
    Sans parler des clichés:
    Le courageux pêcheur qui ne comprend pas que son président veut lui sauver la vie!!!
    Le terrible fonctionnaire qui vient bêtement faire son travail… hou!! le méchant (je me suis même demandé si ce n’était pas lui qui avait déclenché la tempête…!!)
    Un maire parfait!!!: avant même qu’il ne parle, on pouvait voir la corde du futur condamné pendre derriere lui….IDEAL!!!!
    Une sous préfete (parfaite sur elle)qui clâma haut et fort que c’est la faute du maire (en oubliant de dire qu’il y a des maisons qui ont été innondées et qui ont éte construites à l’âge où elle faisait encore des pâtés sur la plage…. il est vrai qu’à cette époque, les préfets ne devaient pas encore exister et que Maratier devait jouer avec elle sur la plage…)
    Une famille traumatisée enfin heureuse (tant mieux)qui retrouve une belle maison et finie à Mickey (ça c’est pas forcément bien …) mais bon ils ne vont pas se plaindre, ils auraient pu finir dans un parc aquatique….
    Bref une belle émission de M6 : de la peur, des mêchants, des gentils, et une belle fin… ouf on est sauvé!!!!
    Merci monsieur le président !!!

  • lobby says:

    Quelle opposition de style entre 2 maires , un : intelligent , raisonné , non affairiste, à la sensibilité éveillée (Charron) et un autre dont on n’imagine mal qu’il puisse occuper une telle fonction

  • Jean-Pierre says:

    Lettre à Monsieur le futur Embastillé.

    Sacré René….
    Toujours autant d’humour, à ce que je vois, ou alors t’est encore plus « c– » que tu ne le parais.

    Alors comme ça tu vas attaquer, mordre, punir les malfaisant qui on osé(e)s porter la vérité sur tes agissements mercantiles…???

    Tu as raison c’est quoi tous ces « gueux » qui osent dire tout haut ce que beaucoup pensent à mi-voix…??? Il faut riposter,… vite car il flotte une odeur de roussi place de la mairie.

    Sincèrement, je me la ferais « profil bas », car ton aveuglement obstiné, adossé à la notion de profit à tout crin, vas te conduire dans une impasse, entrainant derrière toi en geôle le cortège de tes complices « muets » ou « floutés ».

    Je voulais te dire que pour ce qui est de l’honneur de la commune, c’est à dire des habitants, vivants, ne t’en préoccupe pas.Et surtout pas un mots des disparus, puisse que visiblement tu t’obstines à oublier que, (Cf. la Sous Préfète) tu as assassiné 29 personnes.

    Alors un dernier conseil « mon René », je te mets ci dessous la définition de HONNEUR.

    Et puis comme tu aime bien les citations je t’en ai mis deux en prime.

    Définition: HONNEUR
    Principe moral d’action qui porte une personne à avoir une conduite conforme (quant à la probité, à la vertu, au courage) à une norme sociale et qui lui permette de jouir de l’estime d’autrui et de garder le droit à sa dignité morale.

    Homme d’honneur. Homme vertueux, probe, intègre, courageux, qui ne transige pas avec les lois les plus strictes de la morale. « Est-on un homme d’honneur quand on a dans sa vie une de ces actions qui font rougir quand on est seul? Un homme d’honneur quand on a fait de ces choses que personne ne vous reproche, que rien ne punit, mais qui vous ternissent la conscience?… » (Goncourt, R. Mauperin, 1864)

    As-tu ce sentiment que l’on a de sa propre dignité.

    Synonymes:
    Apothéose, considération, dignité, éclat, égards, estime, faveur, gloire, mérite, orgueil, privilège, respect, succès.

    « Les gens qui ont vraiment le sens de l’honneur n’en parlent jamais. »
    Ernest Hemingway

    « L’honneur c’est comme la virginité, ça ne sert qu’une fois. »
    Georges Clemenceau

  • h et m says:

    le maire de la Faute ne paraît guère concerné par ce qui s’est passé le 28 favrier – ce qui est inadmissible c’est que les permis de construire continuent à être délivrés !! mais je croyais que la délivrance des permis était suspendue surtout en zone inondable !! dans ce cas que dit la préfecture et l’ex D.D.E – dommage qu’on ne parle pas non plus des dégâts causés par la mer à la Belle Henriette, car là aussi il ne faudrait pas être amnésique ….c’est vrai que là il n’y a pas eu de morts …

  • Passionata17 says:

    Je suis charentaise à 200 %, et après avoir visionné l’émission, je suis moi aussi tombée sur le q en écoutant les propos de M. MARRATIER. Je ne pensais pas qu’une telle vermine puisse à ce point desservir ses administrés. Je suis une femme mais je n’aurais pas hésité à vous gifler si vous aviez été en face de moi !

  • Laurent B says:

    Le plan d’évacuation ? « Cà n’aurait rien changé »
    L’information des habitants ? « çà n’aurait rien changé ».

    Regard fuyant.

    Dire celà à des journalistes, en vue d’une émission dont on sait qu’elle sera diffusée en prime time, alors que 29 personnes ont payé de leur vie, je trouve çà scandaleux, inhumain et irrespecteux, tant pour ceux qui ont péri, que pour les survivants qui ont perdu leurs biens, leurs parents et/ou amis, la foi en l’avenir.

    Le discours de la sous-préfête en dit long, très long, sur la résistance de certains élus…

    A la lumière des intérêts de certains (non, non, ils n’ont pas « croqué » !!!), on comprend mieux l’ampleur du désastre…

    Ecoeurant.

    J’espère que la justice pénale saura apprécier les faits, car il ne s’agit plus d’allégations, mais de simples faits, dont l’évidence ne prête même plus à discussion (du moins à mes yeux).

    Des mots sont mis sur la douleur, sur l’angoisse qui surgit parfois dans l’après-coup. Ces mots sont libérateurs, les juges feront le reste.

  • castel says:

    en Tunisie le peuple a eu raison de Benali ,en Egypte le peuple aura peut être raison de Moubarak ,à la Faute sur mer je crois qu’il est temps que les habitants se soulèvent eux aussi et mettent fin au « reigne » devenu insuportable et surtout indécent de ce Maire interessé qui s’accroche à son trône taché de sang …

  • guerin says:

    je trouve inconcevable qu’un tel personnage soit encore en fonction!!
    Il devrait etre representatif de notre pays et servir ses administrés.. et non son interet personnel et ses complices!
    Peut importe que des vies soient enlevées tant qu’il profite avec abondance de son argent sale!
    Et permettre apres cette horreur du 28 fevrier dereconstruire la ou des vies seront encore arrchées me semble invraissemblable!!!!
    Honte a vous Mr MARATIER, une question comment arrivez vous a vous regarder dans un miroir en sachant les nombre de morts? Dormez vous bien?
    votre autosuffisance fait vomir….

  • jacques says:

    je vient de regarder le reportage grace a M6 replay.excusez l’expression mais je suis sur le cul. comment se maire peut il nier sa responsabillite. il a deliberement refusé d’appliquer les plans de secours et il a le culot de dire que cela n’aurait rien changé. de plus les constructions reprennent.au train ou vont les choses attendez vous amies fautais et fautaises apres destructions des doris et autres lotissement a voir ceci revoir le jour d’ici quelques annees , apparemment votre maire n’as aucun scrupule ni regret ( je passe mes vacances a la faute tous les ans depuis 10 ans )

  • Loutron says:

    Bonjour,
    Je pense aussi que M6 a pris les précautions d’usage. A lire la prose de « l’autre », lui n’a pas même pris la peine de consulter son super-avocat, qui aurait sûrement tourné autrement ce communiqué lamentable.
    Pas un mot, encore, sur les faits !
    L’honneur ? Il ne voit même pas que les seuls propos déshonorants de toute l’émission sont ceux qui sortent de sa bouche !
    Après tout, qu’il porte plainte, pour diffamation, calomnie, et même outrage pendant qu’il y est ! La justice devrait pouvoir se prononcer là-dessus dans des délais bien plus rapides que pour la procédure au pénal. Et je crois que ce roitelet suintant le mépris pour ses administrés et enfermé dans le déni de ses fautes fera forte impression devant le tribunal correctionnel, en sa défaveur bien sûr !

  • Soizic29 says:

    Très fort en procédures : procédures pour empêcher le PPRI, procédures pour empêcher la mise en place d’un plan de sécurité.
    Et aujourd’hui, procédures pour défendre son honneur et celui des élus du conseil municipal.
    Ah, ce n’est plus le bon temps où on pouvait remblayer les Doris, et sans procédure !

  • Ah bon ! c’était « un mauvais rêve », le 28 février 2010, n’a jamais existé ? Alors les 29 morts sont ressuscités ! ! Vous n’êtes pas Maire de la commune ? Mais si, euh pardon Monsieur – MESSIE ! ! le MESSIE ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

    Que la paix soit avec vous et vos apôtres , pardon je ne sais pas effacer je veux dire vos complices ! ! non, je ne blasphème pas, mais depuis que j’ai vu votre sourire satisfait à la télé écran plat HD………. ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

  • Musette says:

    Je m’attendais à quelque chose comme cela … Pour défendre leur honneur ! Ah! Bon parce qu’ils en ont un !
    J’imagine que les journalistes de M6 attendent ce genre d’attaque de pied ferme. En général, les émissions de ce genre sont visionnées par les juristes de la chaîne et chaque mot ou allégation est soigneusement pesée.
    Marratier cherche à faire diversion, comme d’habitude. Lamentable !…
    A quand l’interdiction du blog ?

  • escabourg says:

    Tiens c’est le printemps?
    Les mollusques sortent de leurs coquilles, je croyais que l’eau froide les avaient anéantis ou alors les oursins ont mis un stylo dans la pince de crabe?
    Décidement, je ne capte rien à la vie sous marine dans ce micro climat, faudrait que je plonge pour observer le fond mais j’aime pas la vase, c’est sombre et collant de puanteur!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

61 − = 59

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
janvier 2011
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci