Il faut savoir que sur l’Aiguillon-La Faute 225 personnes fréquentent encore le Secours Populaire suite à la tempête Xynthia : certaines assurances n’ont pas encore réglé les dommages, les sommes allouées par d’autres ne couvrent pas les frais de rachat de mobilier ou de réparation du domicile…. C’est donc souvent le budget nourriture ou habillement des familles  qui se trouve très fortement entamé par toutes ces dépenses.

Marcelle, la responsable, me confie que psychologiquement, les familles montrent un grand désarroi et ont besoin de réconfort. Le Secours est toujours présent pour une écoute ou une aide ponctuelle.

J’ai été frappée du nombre de personnes qui sont venus ce matin et qui m’ont dit : «  on ne se retrouve plus », «  on n’est plus soi-même », «  je suis rentré chez moi mais mes affaires personnelles n’y sont plus, ni mes meubles. Je ne me sens plus chez moi », « ici on est bien accueillis, on discute autour d’un café ». Des personnes ont également été surprises de voir l’AVIF au côté de l’humanitaire. Mais une association de victimes ne représente-t-elle pas tout le monde ?

Aujourd’hui, le Secours Populaire de l’Aiguillon a besoin d’aide ! Il occupe un local dans la zone artisanale de l’Aiguillon. Le propriétaire désire vendre les murs et est prêt à déduire de cette somme les loyers versés. Mais les fonds manquent au Secours Populaire pour cette transaction. Le loyer va bientôt passer de 500 à 700 €. Marcelle s’est alors investie pour trouver de l’aide. La Fondation de France lui avait laissé espérer une aide : elle a été refusée. Elle a fait une demande de subvention voilà plusieurs mois aux communes de La Faute et de l’Aiguillon : toujours pas de réponse. Elle a également écrit au Conseil Général qui refuse « de participer aux dépenses de fonctionnement des associations caritatives ». Marcelle est furieuse : il s’agit d’une association solidaire et humanitaire locale pour aider les Vendéens sinistrés!

Ne pas comprendre l’utilité et la nécessité de ce local pour le Secours Populaire me parait inacceptable ! Il n’y aucune solution de rechange. Que vont devenir ces familles dans le besoin ?

tel : 02 28 14 19 74

11 réponses à to “AVIF: Florence membre du CA s’est rendue à l’antenne du Secours Populaire de l’Aiguillon pour faire un bilan des besoins un an après la tempête.”

  • lili says:

    Et oui, l’Etat, quelque soit l’échelle, ne veut pas voir la misère. C’est honteux quand on sait la nécessité du maintien du secours populaire sur place. On n’y trouve pas qu’une aide alimentaire ou matérielle, c’est aussi un endroit de rencontre, d’échanges et de soutien.
    Bravo à tous les bénévoles, dont certains sont eux-mêmes sinistrés.
    Effectivement, la journée du 23 serait un excellent moyen de montrer les besoins réels.

  • kiwi says:

    Brigitte il faut absolument dire au chargé de communication sur place de l’avif de faire intervenir le secours populaire dans l’amission de télé le 23/2 et enfin cracher au monde entier qui est déjà bien au courant de ce que l’on vivait à la faute de faire voir la misère qui s’est installée. Il est inconcevable que la mairie des deux communes ne fassent pas état des sommes des dons sans tout avoir dépensé au seul nom des sinistrés et exiger que s’il reste le moindre centime )cette somme soit immédiatement versée au secours populaire ou autre organisme caritatif présent depuis le premier jour et qui s’est battu pour avoir un local décent.
    Patrick delavaud, comment paut on exiger en cas de sinistre comme le nôtre d’avoir regard sur les dons distribués et à qui sous quelle forme quandetc…..
    peut on faire nommer un service quelconque de surveillance des dons car la préfecture lorsque en tant qu’avif nous avons posé la question, nous a dit que la mairie faisait ce qu’elle voulait
    quelqu’un est il au courant des dons? Françoise de l’avif dès les premiers jours l’a dit haut et fort il y a une grande misère sur nos deux communes (je me met encore dedans)
    Quand je pense qu’il suffirait d’un nombre de cinq élus de la faute pour refaire des élections

  • Brigitte Devilez says:

    Le Pact, qui s’occupe de la cellule de relogement, est un prestataire de service mandaté (et donc sans doute payé ?) par la Préfecture et par le Conseil Général.
    A La Faute, ils sont dans les locaux utilisés l’été par la gendarmerie. Si j’ai bien compris le courrier de Zab, leur rôle est maintenant terminé.
    Des représentants de l’AVIF se sont rendu au local vendredi mais la consigne est de ne pas communiquer. Il faut s’adresser au service communication de la Préfecture ou du Conseil Général. Nous ne l’avons pas fait car le responsable de La Roche nous a dit au téléphone qu’ils ne travaillaient plus dans l’urgence.
    Ce n’est pas, évidemment le cas du secours populaire….

  • souris says:

    Eh beh …. Nous nageons dans des eaux troubles…
    La déreglementation, l’autosatisfaction … qui existent déjà, je vous l’assure , partout, mais ce qu’on relativise dans des circonstances dites « normales », prennent un tour ignoble, insultant pour les victimes… INNOMMABLE tout simplement…
    Quant à l’affichage de MARATIER … il est tout simplement affligeant et indigne!
    Propagande ostentatoire… Qui a pu lui conseiller un tel affichage? Son avocat parisien? Il prend les administres pour des guignols ou des sous citoyens… Se croit il aussi fort que Moubarak en Egypte, capable de manipuler une population au doigt et à l’oeil?
    Pitoyable ce monsieur…

  • jacquotte says:

    moi aussi j’ai reçu la même lettre que zab de la cellule de relogement.cela s’appelle de l’autosatisfaction. on ne m’a jamais proposé de relogement et la plupart du temps c’est moi qui leur apportait des renseignements.
    ce qui me fait mal au coeur c’est que je dois entré dans leurs statistiques des gens relogés par leurs soins alors qu’ils nous ont juste reçus.Nous nous sommes débrouillé tous seuls.
    pour le secours populaire on ne me fera pas croire qu’il n’y a pas une seule salle de disponible à la Faute ou l’Aiguillon mais encore faut-il vouloir aider le secours populaire.

  • kiwi says:

    JE VOUS L AVAIS DIT IL Y A BIEN LONGTEMPS POUR AVOIR DES CONTACTS AVEC LE SECOURS POPULAIRE NOUS AVONS TEMOIGNE DE CELA AUPRES EN TANT QU AVIF A LA PREFECTURE RIEN NE S OPPOSE à le faire savoir dans la presse aujourd’hui puisque la télévision vient le 23 F2VRIER amenez les là au secours pop au loin des yeux de tout un chacun dans la zone artisanale pour pas que cela se voit Mettez « que choisir sur le coup des assurances monsieur CHIRON dites que c est suite a XYNTHIA ILS SONT PRETS vous recevoir et ont même uns permanence au secours populaire BATTEZ VOUS QUE DIANTRE MOI JE ME SUIS BATTU même si j ai tout perdu je ne peux revenir vu toutes les injustices que vous vivez je crois que j’y laisserais ma vie et ma tension augmenterait encore plus en voyant les maires se dandiner comme par le passé FAITES SAVOIR CELA POUR NOUS LES DERACINES

  • zab says:

    petit conseils aux personnes qui ont des résidences principales, si vous n’avez pas les moyens surtout ne rachetez pas une maison inhabitable qui a besoin de travaux,le préfet considère que vous êtes relogés donc le temps des travaux votre loyer de maison provisoire n’est plus remboursé même si la maison acheté suinte l’eau,
    dans ces cas là,son arrêté de fin novembre vous certifiant qu’ils vous rembourserait votre loyer est caduque.
    il ne reste plus qu’à vous battre avec l’administration chose courante depuis un an ou si vous ne pouvez payer un loyer installer une tente dans votre jardin.
    j’attends toujours une réponse à ce sujet de mon reccommandé au préfet, le pact (premier réseau associatif national au service de l’habitat de vendée )m’a envoyé un courrier non personalisé en expliquant que son rôle est terminée et qu’il est fort heureux de l’aide qu’il a apporté au niveau de mon relogement: que ce soit pour ma future maison ou pour celle que je loue, je n’ai reçu aucune aide pour me reloger et me suis débrouillée toute seule alors pourquoi voulez qu’il fasse une geste pour la seule association carticative sur place, on doit avoir une voiture et on doit avoir les moyens d’aller à St Michel ou à Luçon pour une aide alimentaire, il n’y a pas de sinistré sans moyen à La Faute ,l’Aiguillon….voilà une partie de l’administration vendéeenne qui s’auto-satisfait, elle n’a jamais pensé que l’attitude de certains fonctionnaires ou élus frise la maltraitannce morale.

  • Soizic29 says:

    C’est vrai que les dossiers ont complexes et qu’il faut déployer une très grande énergie. Quand on n’a plus cette énergie, on reste sur le bord du chemin.

  • Brigitte Devilez says:

    Voilà peut-être un endroit où les journalistes pourraient trouver matière à un reportage!
    Et là, il ne s’agit pas de polémique mais bien de témoignages sur les conséquences humaines d’un tel drame.
    Certains ont perdu l’envie de se battre face aux assurances, face aux administrations…

  • musette says:

    Oups, je n’ai pas corrigé à temps mon « mes » ! Lire « Mais ». Ca c’est quand je suis en pétard et que je vais trop vite …

  • musette says:

    Je ne sais pas vous, mes les bras m’en tombent de lire cela… Alors les municipalités, vous êtes où pendant que les assocations se battent ? Nom d’un chien !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

76 − = 69

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
février 2011
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci