La Fondation de France a versé 2,3 millions d’euros aux sinistrés de la tempête Xynthia, soit la totalité des sommes collectées, notamment pour des aides aux petites entreprises et aux familles fragilisées de Vendée et Charente-Maritime, a-t-elle annoncé ce lundi.

Près d’un an après la tempête qui a frappé plusieurs départements du littoral le 28 février 2010, la Fondation de France a expliqué dans un communiqué avoir versé, en Charente-Maritime et en Vendée, les deux départements les plus touchés, la totalité des 2 290 203 millions d’euros qu’elle avait collectés.

La majeure partie de la somme, soit 1 351 400 euros, a été attribuée à 142 agriculteurs, conchyliculteurs, pêcheurs, artisans et commerçants, qui auraient pu «basculer dans la précarité», en raison de «pertes matérielles non assurables ou trop partiellement indemnisées». Il s’agit de leur permettre de remettre en état leur outil de travail et disposer d’un apport de trésorerie.

167 familles fragilisées ont également reçu 488 450 euros pour financer des travaux, se reloger ou pour racheter du mobilier ou un véhicule. Enfin, neuf associations ont reçu 152.000 euros pour remettre en état leurs locaux (maisons de retraite, centres de vacances, centres d’insertion), et reprendre leurs activités.

59 réponses à to “La Fondation de France a versé 2,3 millions d’euros aux sinistrés de Xynthia (Ouest France)”

  • Musette says:

    Pasraleuse, si vous lisez le blog et que vous n’êtes pas seulement intervenue en appui de votre bienfaitrice, vous savez que ce n’est pas vous qui êtes en cause, mais l’opération com à laquelle vous avez participé.
    Je vous souhaite bon courage à vous et votre famille.

  • jacquotte says:

    certains sinistrés qui avaient tout perdu se sont vu refuser de l’electro ménager parce qu’ils ne pouvaient pas occuper leur maison.il a pourtant bien fallu qu’ils s’installent ailleurs et pas toujours avec l’electromenager necessaire à une vie normale. c’est sûr il valait mieux le distribuér aux loueurs professionnels (qui font celà en complément de leur retraite) qui avaient moins de difficultés pour renouveller que certains petits retraités ou familles modestes.
    excusez moi je bave encore

  • pasraleuse says:

    je n’ai aucun lien de parenté ou d’amitié avec les membres du conseil municipal.
    Je ne suis pas née à La Faute.
    Je suis juste une maman qui a toujours scolarisé ses enfants à La Faute. J’ai été sinistrée comme les autres.
    Je suis consciente d’avoir eu de la chance mais il faut savoir que l’école a fourni à la municipalité la liste des enfants sinistrés et nous avons été contacté ainsi.

  • Musette says:

    Décidément, je ne suis pas convaincue par le post de Mme Tarrery, conseillère municipale en charge de la communication.
    Son post venu nous expliquer que les résidents primaires avaient été favorisés, (c’est à dire les vrais fautais,..en langage municipal), avec en appui celui de Paraleuse, me laisse perplexe. D’abord, parce que les critères d’attribution restent obscurs, que les chiffres demandent à être contrôlés et que nous ne pouvons pas savoir si Paraleuse n’est pas la fille, la nièce ou la copine de X ou Y…Les dons pour les sinistrés étaient pour les SINISTRES, point. Le relogement de résidents primaires étaient prioritaires et pour cause, mais les aides devaient être pour tous.
    Ce témoignage manifestement téléguidé est unique, contraire à des dizaines de témoignages affirmant le contraire : accueil nul, maltraitances, mépris, carences multiples dont celles directement liées aux prérogatives municipales. Quant à la communication, elle est nulle ! On parle de camions et d’objets non distribués etc…
    Désolée, Mme Tarrery, votre opération de com ne m’a pas convaincue et j’y vois une tentative d’enfumage qui ne présage rien de bon !

  • Une petite précision, LA FAUTE est une petite commune, donc ne pas confondre « le fonctionnement » d’un CENTRE SOCIAL, d’une commune « importante »,(avec parfois ses propres salariés) et le CCAS d’une petite commune, la « commission » est composée d’élus… Présidée par le Maire, et parfois quelques particuliers… Mais un fonctionnement administratif entièrement dépendant du CONSEIL MUNICIPAL… –

    J’ai été écoeurée de lire qu’un « stock » de meubles avait disparu… ! ! Voilà un exemple : LES DONS ONT ILS ETE UTILISES A BON ESCIENT ? – On se souvient tous, des impôts sécheresse, eh bien j’en ai connu… qui avait profité du secours pour acheter un appart. à la mer, à la montagne…. ET qui rigolait… alors que moi, je faisais partie de ceux qui PAYAIENT cet impôt…

  • escabourg says:

    Merci pour le blog, on avance…

    remarque: dommage que le panneau lumineux n’ai pas servi plus tôt de moyen de communication!! « Au jour d’aujourd’hui ça nous aurait éviter de Baver sur Oradour »sic!

  • escabourg says:

    Pas bien compris la différence entre don et avancement ?
    Peut-on avoir une explication Madame l’élue ?

  • escabourg says:

    Patrick;
    même article dans Ouest- France la roche sur Yon

  • escabourg says:

    Ha!! décidément la vie des mollusques à coquilles est passionnante!!
    Pour les faire sortir il faudrait donc « baver » (en faisant des bulles c’est plus joli!)en sussurant « fric, fric »….

  • jacquotte says:

    a j’oubliai j’ai touché un don en juillet calculé selon la procédure annoncé.
    mais nous n’avons jamais été informé par la mairie des possibilités qui nous étaient offertes . toutes les informations que j’ai pu y recevoir étaient souvent érronées ou la réponse était on ne sait pas…….Je me suis même fait envoyer sur les roses et « engueulée » ainsi que ma belle fille par une personne qui recevait et distribuait des vêtements sur le côté de la mairie.Tout celà parce que ma belle fille amenait des dons de vêtements et chaussures de Marseille.
    Nous avions perdu nos voitures comme beaucoup à la faute personne ne nous a dit que les domaines mettaient des véhicules à notre disposition.Nous avons dû louer une voiture pour venir nettoyer notre maison depuis Grue ou nous étions hebergés.Personne ne nous a dit que nous pouvions demander de quoi nettoyer et personne ne nous a aidé ni pour nous reloger ni pour nettoyé. Bravo pour la communication

  • NicoleG. says:

    @ Kiwi
    Le CCAS est une « émanation » de la mairie, son président est le maire (ou son délégué) , ses membres sont nommés par la mairie (élus et « personnalités communales »), son budget est voté par la mairie, il peut avoir des salariés municipaux. Il « applique » la politique d’aide sociale de la mairie … Donc je suppose qu’il est soumis au contrôle financier de la Trésorerie et donc de l’Etat.
    Le Centre Social n’est pas municipal. C’est une association recevant des subventions municipales (mairie et CCAS), de la CAF qui sont les « bailleurs » principaux + divers autres financeurs, sans oublier les usagers (chez nous un peu atypiquement, ils fournissent le quart du budget). Le volume du budget étant important, il est pour notre association obligatoire d’avoir un commissaires aux comptes pour les valider.

  • jacquotte says:

    il y a eu du copinage dans la distributions des dons.
    une association avait reçu un camion de mobilier (d’associations pratiquant la même activité) à distribuer à ses adhérents ayant tout perdu.Quand l’association s’est présentée pour receptionné le contenu aux ateliers municipaux les employés avaient déjà tout distribué en un temps reccord et on n’a jamais su à qui. Pas un seul membre de cette association n’a reçu quoi que ce soit de ce camion. c’est sûrement ce que mme T appelle de l’honnetete et de la traçabilite
    excusez moi j’ai encore bavé

  • prevert says:

    a me TARRERY
    quel langage pour parler de ces dames qui récoltent de quoi nourrir ces sinistrés qui ont du etre oubliés lors de la  » distribution  » des fonds ! au fait il n y a plus d argent dans la caisse du secours populaire !! on ne peut pas leur venir a l aide !j ai pas vraiment l impression qu on » bave » sur ce site mais des verités dérangent !!
    combien d habitants a la faute ? l hiver = 900 l été =+/_40000
    mais qui s est enrichi avec les résidents secondaires ! eh bien tous les commerçants , artisans , bars , restos ,gérant de camping …que ce soit des résidents secondaires maisons ou mobilhomes … tous éjectes et rapidement en ce qui nous concerne pour les mobilhomes et en plus en avançant plus de 1000eu pour partir a la casse !!!!!
    oui nous n avons pas oubliés et sommes tres en colére ! mais au final nous avons eu de la chance parce que quelques semaines + tard nous aurions pu faire partis de tous ces gens dcd ! nous pensons tres fort a eux et leurs familles …seulement ces gens la nous leur souhaitons bon courage ! et nous serons avec eux par la pensée le6 mars !pour la plupart nous sommes loin ,xynthia nous a fait faire de nombreux déplacements= donc frais hébergement , déménagement ,enfin le peu qui restait ! sans aide et sans dédomagements…

  • Laurent says:

    @ Jean-Pierre : C’est qu’à force de baver, je fais des bulles !

    Plus sérieusement, il est vrai que Madame TARRERY a eu un certain courage, mais j’aurais préféré qu’elle reste factuelle sur un sujet qu’elle semble bien connaître. C’eut été mieux adapté (parole de « mal b…. » !)

  • Jean-Pierre says:

    @ Laurent,
    On s’en-fout un peu des fôtes… Ce qui compte c’est le contenu, on trébuche plus ou moins tous sur les touches du clavier…!!!!

    @ Madame TARRERY ,
    C’est bien d’avoir fait votre devoir d’élu, de rendre compte, et de répondre ici, sur ce blog aux questionnements qui concernent les bien légitimes interrogations des citoyens.
    La capacité extraordinaire qu’a votre « patron » de minimiser ce qui apparait comme important aux aux yeux des concitoyens de cette commune, ne peux que générer de la méfiance.
    Vous comprendrez donc volontiers toute la suspicion induite à son égard, et à l’égard des membres de « son » conseil municipal.
    Dans la gestion de cet après catastrophe annoncée, je ne comprends toujours pas cette ségrégation instauré par vous (la municipalité) entre les Fautais propriétaires d’un bien sur la commune. Vous (la municipalité) avez convaincu des « populations », (terme vague et impersonnel dans les propos du maire)… de s’établir, en toute connaissance des risques encourus par eux, profité de la manne financière induite, pour faire fonctionner cette machine dont l’emballement est devenu incontrôlable. (le toujours plus)
    Qu’attendez vous pour prendre vos responsabilités, démissionnez pendant qu’il est encore temps, et laisser ce triste « Sire » se dépêtrer de ce bourbier dans lequel il vous a tous entrainés.

    Je voulais aussi faire remarquer votre courage à venir sur ce blog, pour vous exprimer, d’autres du conseil municipal oseront peut être venir y débattre et y rechercher la contradiction…

  • kiwi says:

    A PARALEUSE
    Avouez que cela fait du bien d etre secourue dans la misère et tant mieux si MMe T a fait son métier. Mais ma petite appartée nous a enfin permi d’avoir des éclaircissements réclamés depuis fort logntemps mêm la préfecture ne le savait pas d’après elle. pas d’ingérance.

  • kiwi says:

    Merci a nicole G de ses informations donc il existe bien un commissaire aux comptes pour les CCAS comment fait on appel à ses services? celui ci vient il naturellement chaque année comme les grosses sociétés vient il dans les petites mairies aussi?

  • kiwi says:

    DIANTRE J AI PEUR JE SUIS RECONNUE§

    Merci MADAME TARRERY enfin des éclaricissements sur les dons mais je ne comprend pas tout Un an après Xynthia vous n’avez pas encore trouvé le chemin du secours populaire pour connaître les sinistrés qui ont besoin des 64016 euros qu’il rest encore au CCAS Merci de m’informer que je n’aurais pas eu le droitaux dons en tant que secondaire. Mais je préfèrais laisser à des plus nécissiteux (ce qui m’honore isnt’she car je n’avais pas eu l’information de la mairie, comme quoi seuls les principaux avaient droit aux dons et pour cause chère madame nous n’avons jamais eu d’information quelle qu’elle soit de la mairie sinon nous envoyer une lettre R AR pour nous demander de déguerpir. Mais la place est faite,vous devez vous réjouir je suis partie. Mais il y a une chose que vous ne pouvez pas me prendre c’est a liberté de parler et celle de penser.

    Donc 191120 euros ont été destinés aux sinistrés pour leur avancer des frais d’agence et de caution, si je vouslis bien et si je ne suis pas complètement bête, vous avez avancé ces sommes puisque vous dites l’avoir prèté donc bientôt retour à l’envoyeur et vous allez encore devoir vous justifier de frais que ces mêmes sinistrés vous auront remboursés. Donc à qui allez vous les verser ces retours, et puis les dons servaient bien à cela aider donc pourquoi les avancer et non pas les donner, quels ont ét à ce moment vos critères de choix car il y avait beaucoup de monde, j’espère aussi que les frais d’agence dont vous parlez ont été fortement négociés par les agences immobilières.
    AINSI DONC DES B2N2VOLES SE SONT FAIT PAYER POUR NETTOYER LES MAISONS DONC ils n’étaient plus bénévoles!!!!
    J’apprend aussi dans votre mot que vous avez aidé des sinistrés à nettoyer pourquoi ne pas m’avoir aidé moi et mes proches aucun signe de vous quand on avait les mains dans la merde, eh oui la merde aussi était là puisque débordante partour des issues collectives. GRAND MERCI DE VOTRE AIDE INVISIBLE
    QUI a eu droit à votre aide? en tous cas dans mon lotissement on s’en souvient pas. ou peut être on en parle pas.
    Bien sur que vous avez été débordée par les évèenements exceptionnels mais pourquoi ne pas avoir demandé de l’aide aux associations présentes et travailler ensemble plutôt que les détruire à moins que? ces associations très présentes ne vous aient trop dérangées. Ouis Madame je demanderai des comptes au centime près et un an après il ne devrait plus avoir à traiter de cas difficiles et pourtant le secours populaire puisque vous lisez nos blogs sont débordés. Mais vous n’avez pas bronché quand on l’a dit vous auriez pu vous manifester, mais rien, mais quand on parle de sous vous sortez de votre trou et c’est bien le monologue s’arrètant de ce fait et le dialogue devient enfin constructif et instructif.
    Merci de tous ces renseignements, cela manquait à notre blog maintenant nous pourrons parler de vous en sachant que vous nous lisez ça devenait un peu monotone de ne pas êtres contrés et renseignés à bon escient. IL Y A TEMPS A FAIRE FAITES VOUS AIDER

  • Elfes says:

    ps pour Madame T
    puisque vous êtes « chargée de communication » et « chargée du site internet » pour la mairie, permettez moi de revenir sur les points suivants :
    – aucun espace d’expression suite aux évènements sur le site de la mairie : vous expliquez-ça comment ?
    – écrire sur le site de la mairie = aucune réponse : vous expliquez ça comment ?
    – le site de la mairie n’est pas à jour depuis des années (informations de 2008): vous expliquez ça comment ?
    – aucun espace d’expression tout court sur le site de la mairie : vous expliquez ça comment ?

    … je sais, je fais partie des 6200 secondaires (calculé à minima = 2 par résidence)auxquels vous ne vous intéressez pas…
    Question de point de vue : moi, je m’intéresse à la vie de cette commune dont je considère faire partie INTÉGRANTE.

  • Laurent says:

    occupEES en général par des familles entières
    je ne vois pas bien pourquoi vous vous croyez OBLIGEES de parler d’elles…

    désolé pour les fautes, je n’ai pas mes lunettes et je suis crevé !!! 🙂

  • Laurent says:

    Bonsoir,

    Il y a un problème Madame TARRERY ?

    Si les informations que vous nous donnez ne manquent pas d’intérêt (notamment sur le fait qu’il semble rester encore beaucoup d’argent), je ne comprends en revanche pas bien pourquoi vous distillez ce fiel en cet endroit.

    Personne ne « bave », comme vous le dites, ici : les participants s’expriment, se trompent, parfois, mais ont aussi souvent raison. C’est mon avis. En tout état de cause, ils ont le droit de s’interroger. Je pense, d’ailleurs, que si la commune avait une politique plus claire en matière d’information et de communication, nous n’en serions probablement pas là aujourd’hui. D’ailleurs, j’invite tous les blogueurs à écrire sur le site de la commune : vous pourrez toujours attendre la réponse…

    Kiwi, comme Gina, ou d’autres encore n’ont, en effet, droit à rien, comme vous le rappelez avec tact et délicatesse. C’est que c’est gens-là, ils sont « secondaires », comme moi, et comme tant d’autres ici. Je ne suis pas là pour revendiquer quoi que ce soit en matière d’aide, mais je souhaite simplement vous rappeler qu’en 2006, il y avait à La Faute 499 résidences principales (occupées en moyenne par 2 personnes) et 3210 résidences secondaires (occupez en général par des familles entières…).

    J’invite tous les occupants des résidences secondaires à s’inscrire sur les listes électorales de La Faute, histoire de montrer ce que pensent les « secondaires » de l’actuelle municipalité. Imaginez, Madame TARRERY, ce que cela pourrait donner ! Au moins 6000 votants supplémentaires… Un vrai scrutin démocratique !!!

    S’agissant des « bonnes femmes » qui « tendent des sacs pour la banque alimentaire », je ne vois pas bien pourquoi vous vous croyez de parler d’elles en ces termes-là. Personne ne les critique ici et, en ce qui me concerne, je fais même systématiquement partie des donateurs au Super U de l’Aiguillon, comme en d’autres lieux, ce qui n’a rien de glorieux d’ailleurs.

    Je suis seulement désolé que vous soyez dans ce clivage consistant, d’une part, à vous blanchir sur le plan financier via le CCAS (ce qui est à votre honneur – le terme est à la mode en ce moment -) et la tentative déplacée et hors sujet de culpabilisation des personnes qui interviennent sur ce blog, ces baveux qui n’ont rien à foutre et qui ne seraient pas dans les vrais sujets ?

    Bref, si votre intervention pouvait être informative (un luxe à La Faute), elle a malheureusement sombré dans l’attaque paranoïaque.

    Dommage.

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Je tiens à remercier Madame T des informations chiffrées contenues dans son intervention.
    Par contre je ne la remercie pas de son mépris.
    Je suis à ma place parmi les « baveux » : vous savez, ces petites gens, qui se sont mis à causer ensemble, réfléchir, se poser des questions, en même temps qu’ils essayent de sauver leur bien ou ce qui fait leur vie… Bavez sous l’effort n’est pas honteux pour moi.
    Mais n’oubliez pas d’où vous venez, Madame T… et ce que vous faite là !?
    N’oubliez pas non plus vos émoluments, et votre mission à l’égard des administrés, entre autre, s’il vous plait !
    D’autres ont fort bien rappelé que dans « administrés » il y a les principaux ET les secondaires…
    Regardez donc où vous avez les pieds, et revenez à un peu de bon sens que votre fonction exige.
    Gardez pour vous cette condescendance et ce mépris que vous avez si bien su afficher ici (ainsi que dans vos fonctions ?).
    Ces chiffres que vous détaillez représentent des sommes d’argent qui ne sont ni votre propriété ni celle de la mairie ; elles ne font que transiter par ses caisses.
    Face à la situation de certains, gardez votre morgue et allez plutôt à la rencontre des nécessiteux (matériels, financiers ou moraux), je vous prie.
    Ouvrez les yeux sur la souffrance qui vous environne plutôt que de la mépriser.
    Et alors, alors seulement, nous pourrons causer ensemble.

  • NicoleG. says:

    Moi, je suis depuis 7 ans présidente du centre social (assoc 1901) 35 salariés soit 12 équivalents temps plein avec gestion supervisée par un commissaire aux comptes, … qui s’occupe du périscolaire, du centre de loisirs et fait entre autre chose de l’animation globale avec un public de personnes agées, du français langue étrangère, … j’ai de fréquents contacts avec les municipalités succéssives de couleur politique différente, …
    Aux dernières élections, la liste qui gérait depuis des décennies était à « bout de souffle », elle a été remplacée par la liste d’opposition. l’alternance a du bon mais la nouvelle équipe en bave (pas au sens de Mme Tarrery) …
    Quant à la Faute justement qu’un changegement ferait du bien. Je ne mets pas en doute la parole de MMe Tarrery mais qquefois les habitudes font qu’un certain clientélisme peut s’instaurer à l’insu de leur plein gré …

  • pasraleuse says:

    Je n’ai jamais rien réclamé.
    On m’a téléphoné pour me proposer de l’aide!
    Je n’ai rien de particulier par rapport aux autres

  • Musette says:

    Pour rassurer Madame Tarrery qui a des idées très tranchées sur les baveux (mal baisés) du blog, elle serait sans doute très surprise du nombre de bénévoles qui œuvrent dans des associations et qui sont sur ce blog…
    Pour ma part, je suis présidente d’une association qui œuvre dans une banlieue difficile de ma ville. En plus de mon travail évidemment. Et du blog !
    Amis bloggueurs et vous ?

  • alex8485 says:

    Je crois que les « baveurs » du blog et d’ailleurs sont en droit de se demander ce qui est advenu des dons: la question est légitime puisque la confiance en nos élus a été perdue depuis longtemps… Il y a de quoi être sceptique.
    La bonne gestion des dons fait partie des impératifs et il n’y a pas de raison de s’en féliciter outre mesure. Mais tant mieux si les règles ont été respectées pour une fois,le contraire aurait été honteux. Espérons juste que tous ceux qui en avaient besoin y ont eu accès et pas seulement ceux ayant eu le cran de les réclamer en Mairie.

  • ginacourtepatte s Bien dit elle n’est pas bénévole, mais au jour d’aujourd’hui, elle ne devrait plus être adjointe, mais démissionnaire !!!!!!!!!!!!!!
    ~~ Et je confirme mes écrits , d’ailleurs elle a du lire attentitevent ma lettre arrivée en mairie.

  • Merci « Paraleuse », j’apprécie votre réponse claire et précise , j’en prend bonne note, mais je ne bave pas ! je post des écris qui méritent le respect, mais j’accepte volontiers qu’ils soient critiqués, s’il y a lieu !

  • Musette, Patrick

    Comme dit Musette, C’EST FAIT ! ! ! – On peut constater que pour être Adjointe, au CCAS de LA FAUTE SUR MER…il n’est pas nécessaire d’être courtoise, ouverte aux autres et pondérée….
    Merci, Madame, je suis rassurée ! plutôt je devrais l’être, je suis très inquiète depuis que j’ai appris que des gens étaient obligés d’avoir l’aide du secours populaire pour se NOURRIR, car ils sont contraints de règler les mensualités de leur emprunt contracté pour la résidence principale, détruite par XYNTHIA à la FAUTE SUR MER…. contraints de payer un loyer pour le logement de remplacement et ont dû en plus s’acquitter des impôts locaux et fonciers…… — C’est vrai que je n’ai rien lu de ces gens là… Comme vous dites : ILS NE BAVENT PAS…. (quelle vilaine expression) ! — N’oubliez pas Madame, que les investisseurs de toutes les résidences (principales ou secondaires) ont « servi » l’économie de votre commune, tant au niveau fiscal que de consommation…. chacun contribue à vous allouer votre indemnité mensuelle…. – – BENEVOLE Madame TARRERY ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

  • pasraleuse says:

    Mme Tarrery est bien conseillère à la mairie de La Faute.
    Je suis sinistrée en résidence principale et mes enfants sont scolarisés à La Faute.
    Mme Tarrery a répondu positivement à chacune de mes demandes depuis le mois de mars 2010 et j’ai bien reçu des dons en argent au mois de juillet et les enfants ont reçu des vétements et des jouets ainsi que tout le matériel scolaire.Nous avons également eu 1 machine à laver, un sèche linge, des matelas et quelques meubles d’appoint.
    De plus la mairie a largement subventionné le voyage scolaire comme elle le fait chaque année
    TOUT N’EST PAS FORCEMENT NEGATIF!

  • Musette says:

    Bon ! Eh ! Bien ça, c’est fait ..
    Madame Tarrery est montée au créneau vissa pour nous dire aimablement, à nous les baveux, mal baisés aussi (Hein ! Laurent, ça t’avait énervé ça !) du blog, que tout était nickel chrôme.. C’est pas exactement le sentiment des sinistrés… Mais ça doit être une erreur d’interprétation.

  • Demande confirmation si cette personne  » Marie-Thérèse Tarrery » est bien adjointe en mairie de la Faute, avant d’engager le dialogue, vous qui la connaissez peut être…je ne bave pas avec n’importe qui !

  • Marie-Thérèse TARRERY says:

    Ne cherchez plus ou sont passés les sous ….c’est moi qui les ai distribués, Marie-Thérèse TARRERY , adjointe à la mairie de La Faute sur mer…suivant la méthode que nous avons publiée et qui a reçu l’approbation des services de l’Etat. Les comptes arrêtés au 31 décembre 2010 sont les suivants :

    Nous avons reçu sur les comptes de la mairie de La Faute :
    • 324 442 € (Dons des particuliers, associations, collectivités)
    • 100 000 € (Région Pays de Loire)
    • 100 000 € (Conseil Général de la Vendée)

    • 334 934 € ont été redonnés, au cours des mois de juin et de juillet, à 321 familles Fautaises sinistrées.
    • 191 120 € ont servi pour les besoins collectifs (relogement, pompage et nettoyage des maisons par les bénévoles, photocopies, téléphone, etc …)

    Nous avons reçu sur les comptes du CCAS
    • 72616 € , et nous avons reversé des aides pour 8600 €. Le reste sera reversé au fur et à mesure des besoins des personnes sinistrées qui en font la demande.

    La commission du CCAS, vous savez …ces « bonnes femmes » qui vous tendent les sacs pour la banque alimentaire, qui sont auprès des petits vieux et des « pauvres affamés » de la commune, et qui n’ont pas le temps de « baver » sur votre blog …oui cette commission décide des aides à apporter aux plus nécessiteux de notre commune , en toute indépendance, et les paiements sont controlés et faits par le percepteur.
    En aucun cas les décisions ne sont soumises à l’approbation du conseil municipal.

    Pour faire face aux problèmes de relogement de 50 familles sinistrés la commune a AUSSI fait l’avance des frais d’agence, de caution, de loyers pour des périodes allant jusqu’à six mois, pour un montant de 81 392 € .

    Alors DORMEZ Tranquille, Kiwi , et quant à votre prétendu don que vous avez généreusement laissé à d’autres, vous n’avez pas eu la peine de le faire vous n’y aviez pas droit en tant que résidente secondaire !…

    Si vous souhaitez avoir plus de renseignements je suis à votre disposition à la mairie tous les matins ou sur le site de la commune info@lafautesurmer.com

  • à Nicole G, bien sur que les autorités lisent les blogs qui parlent de Xynthia, pour ma part je n’hésite pas à contacter l’autorité si j’ai besoin d’en savoir plus , même si je dérange. Alors faites comme moi, passez au téléphone et demandez, car le peuple c’est nous.

  • NicoleG. says:

    Plus on avance dans les dossiers, plus ça pue … J’espère que les autorités qui doivent lire ce blog vont prendre les décisions qui s’imposent et s’arrêter de fermer les yeux et se boucher les oreilles, quant au nez, il faut qu’elles soignent cette rhinite chronique !

  • Musette says:

    Moi, je dis que Patrick, c’est notre Lucky Luke du blog ! Il tire plus vite que son ombre … Trop fort Patrick !…

  • Kiwi

    Souvenirs de quand j’étais blonde et grande, (humour) – Les Dons versés au CCAS, sont ainsi versés à LA « commune », et sont redistribués…. s’ils le sont… après décision prise par le conseil municipal…. (compte rendu affiché)ou globalement attribuéS au CCAS, donc il y a selon les mêmes règles, réunion et une délibération (détaillée) du conseil municipal ou du CCAS, adressée à la PREFECTURE pour visa : CETTE DELIBERATION VISEE DU PREFET DOIT ACCOMPAGNER les versements, c’est-à-dire les règlements par « l’intermédiaire » de la PERCEPTION… COMPTABLE et de fait « CONTROLEUR », de tous les paiements et « rentrées » effectués par le MAIRE ou au profit de la commune …. et si cela n’est pas respecté, la TRESORERIE GENERALE supervise ! ! –
    N’hésitez pas à me dire si ce n’est pas clair ! ! — Mais j’insiste sur le fait que la compta. est très surveillée… contrôlée, enfin en principe, hein ! le Maire ne détient pas un carnet de chèques pour gérer la commune…. Mais si les dons ont été donnés en espèces….!!!!!!!!!!!!!!

  • Pour répondre à Alice, un clic sur le PDF pour avoir le bilan de Xynthia, en milieu de page de la Fondation de France .

  • Marc Lestuaire says:

    Oui, mais aucune n’est la bonne explication.
    La faute n’est pas une erreur de la nature.
    Mais est une erreur d’écriture d’un homme…!
    et l’origine de cette erreur remonte aux années 1600!

  • Pour voir le bilan de la Fondation de France que je viens d’avoir à l’instant au téléphone cliquez sur:
    http://www.fondationdefrance.org/Nos-Actions/Aider-les-personnes-vulnerables/En-urgence-et-post-urgence/Solidarite-Tempete-Charente-Maritime-Vendee
    et vous aurez le détail, cas échéant le tél est le 01 44 21 31 00

  • monique94 says:

    Souris
    va voir dans Historique, il y a 4 versions de l’éthymologie du nom

  • souris says:

    http://www.ccomptes.fr/fr/CC/Accueil.html

    cour des comptes qui affiche 2 publications sur les fonds du tsunami!!!!!

    Le tour de Xynthia viendra!!

  • souris says:

    Brigitte, suis vendéenne !
    Parfaitement compris que « mieux vaut s’adresser au bon Dieu qu’à ses saints….
    Ou s’en rapprocher 🙂
    Quoiqu’on fasse on tombe sur une ficelle pas tres propre…et une ficelle qui passe par la mairie.
    La Faute sur mer ….
    Qui aurait l’éthymologie de ce nom ? D’ou Vient il?
    La faute ? Pas banal comme nom de commune, comme pour s’excuser…d’une erreur de la nature… Ou des hommes….

  • Brigitte Devilez says:

    Musette,
    Tu maitrise super bien les langues étrangères….
    Loutron, si j’ai bien compris, la Cour Régionale des Comptes aurait pu aussi s’intéresser à la Vallée du Lay depuis longtemps?
    Mais là, je ne doute pas que les enquêteurs aient mis le nez dans leurs affaires.

  • Musette says:

    Eh! Bien voilà, cette municipalité a SES sinistrés, comme on a SES pauvres, ceux qui pensent bien, c’est à dire comme soi, ou qui est de son clan…
    Cette municipalité est un immense scandale pour quoi qu’elle fasse.!…
    Brigitte, on a tous, je crois, très bien compris, que :
    PLUS T’ES PRES DU ROI, PLUS T’AS DE PEPETTES !…

  • Brigitte Devilez says:

    Souris, je crois que tu as pointé du doigt le problème de la distribution des dons.
    Il y a eu beaucoup d’aides venant de partout mais même en supposant que tout soit distribué les inégalités sont flagrantes quand on y regarde de plus prêt.
    Pour la Fondation de France, c’est certain il fallait faire une demande justifiée. Mais beaucoup de ceux qui en avaient besoin ne l’ont pas fait. Personnellement j’ai aidé une famille dans le besoin qui a reçu 900 € et non 3000 !
    Lorsque des associations ou des entreprises avaient récolté de l’argent à distribuer à qui s’adressaient-elle ? A la mairie. C’est ainsi qu’on vu a plusieurs fois les mêmes artisans recevoir des aides . Qui n’a jamais été proposé comme entreprise ayant souffert du drame ? Glooton, qui est à l’origine de ce site d’utilité publique et qui a perdu des clients par son investissement au côtés de l’AVIF.
    Une association X a voulu faire un don à la même association sportive de La Faute. Le chèque a été remis en présence des journalistes à la présidente. Mais ne sachant pas très bien la démarche à suivre, le chèque était fait au nom de la municipalité. La somme n’est jamais revenue vers l’association : elle a été versée dans les fonds communs.
    Ouest France a récolté de l’argent pour venir en aide aux propriétaires de chambres d’hôtes sinistrés. A qui s’est-on adressé pour faire la distribution ? A l’Office du Tourisme, dirigée par un des adjoints au maire. Comme par hasard, certains noms ont été « oubliés » dans sa liste et en particulier une dame dont c’était le revenu principal et qui se trouve dans une situation très délicate aujourd’hui… Va-t-elle aller faire un scandale à l’Office du tourisme ? Non, car c’est eux qui lui permettent de louer ses chambres….
    Et ça la Cour des Comptes ne le verra pas !
    Comme on dit chez nous, en Vendée : « O l’est torjou les pus près de la cheminaï qu’avont le pus d’chance d’avoir d’la braise » . Dois-je traduire ?

  • Loutron says:

    Le contrôle comptable et budgétaire d’une commune relève de la chambre régionale des comptes, juridiction financière qui « peut effectuer un contrôle sur la qualité et la régularité de la gestion, sur l’emploi économe des moyens et sur l’efficacité des actions menées au regard des objectifs fixés par la collectivité ou l’organisme concernés. »
    Le principe de la séparation des pouvoirs fait que la CRC est autonome dans le choix de ses cibles.
    A ma connaissance, la CRC des Pays de la Loire ne s’est jamais intéressée à la commune de la Faute-sur-Mer. Le moment est peut-être venu…
    http://www.ccomptes.fr/fr/CRC19/Accueil.html

  • souris says:

    Avec calculette , ca fait 9000 € par agriculteur, 3000 € par famille et 16000 € par association, grossomodo…

    Maintenant qui choisit qui y a droit? Sur quelle base de declaration? Sur quelles preuves? C’est pas Celui qui crie le plus fort qui a forcement le plus de besoin……

  • souris says:

    Je suis aussi dubitative que vous et doute aussi fort que vous sur la ventilation des aides??
    La mairie doit pouvoir justifier de ce qu »elle a fait des sous!! cour des comptes doit pouvoir repondre !

  • alice says:

    Demandons conseil à Patrick Delavaud,qui devrait pouvoir rapidement nous faire profiter de sa vaste expérience.

  • kiwi says:

    un raté

    Qui peut me dire quels sont les facteurs de choix de la fondation de France ou qu’el piston il faut avoir pour profiter de ses fonds alors que l’avif a rempli depuis le début un dossier en bonne et due forme afin d’être soutenue en tant que représentante dès le sinistre des vicitimes eudeuillées en majorité et des sinistrés sur place de la faute sur mer ou il y a eu le plus de morts, qui peut me dire comment il faut faire pour recevoir ses fonds, RIEN POUR L AVIF

    Qui peut me dire comment faire surveiller les fonds que la mairie a reçu de la population entière destinée essentiellement aus sinistrés, personnellement je n’ai pas demandé laissant la somme pour les plus démunis COMMENT IMPUTER CETTE SOMME A D AUTRES PERSONNES QUE LES SINISTRES C EST UN SCANDALE ET JE SUIS PRETE A CRIER A LA FACE DU MONDE CELA a FR3

    20% DE RESERVE POUR SITUATION INCONNUE SCANDALE
    50% SERONT VERSES AUX SINISTRES (DANS combien de temps SERONT ou Sont versés0
    30% pour les collectivites 5PEUT ËTRE QU4ILS VEULENT LE VERSER EN DONS A (ben oui a qui au fait il vont verser cet argent à l’avocat en étant sinistrés?

    Je demande ici a nos amis bloggeurs de nous dire d urgence qui surveille ces fonds aux sinistrés le CCAS j’ai entendu dire que le CCAS était surveillé par le conseil général EXIGEONS des comptes
    Il est impossible de laisser faire ces élus sans aucune surveillance. J’ai moi même demandé à la préfecture s’il pouvaient nous dire mais ils n’ont aucun regard sur les fonds gérés par la mairie.
    Existe t il un commissaire aux comptes pour les mairies? pour ce genre de fonds.
    Mes amis bloggeurs qui sont
    certains de la réponse aidez nous face à ces injustices, mes amis journalistes criez au monde entier comment nous sommes trompes.
    HONTE

    50% DES FONDS A LA MAIRIE POUR NOUS SONT ENCORE EN CAISSE ALORS MEME QUE DES GENS ONT ENCORE FAIM DANS NOS DEUX VILLES ET SONT NOURRIS PAR LE SECOURS POPULAIRE;

    La Croix Rouge va ouvrir un bureau ici et pendant ce temps là, le maire se pavanne encore puant de mépris pour le petit peuple que nous sommes en dédaignant ceux qui ont faim chez nous.

    Posez les vrais questions au secours populaire allez voir si c’est vrai l’avif l’a vérifié, DES GENS PAUVRES VIVENT A CAUSE DE XYNTHIA CHES NOUS et il y a de l’argent en caisse à la mairie D.E.M.I.S.S.I.O.N.

    FAUTAIS ET FAUTAISES DORMEZ VOUS TRANQUILLE ALORS QUE LE MALHEUR EST A VOTRE PORTE
    ALRS QUE VOUS REFUSEZ DE LE VOIR et quand bien même ils habiteraient l’aiguillon pensez vous qu’il ne faille pas vous mobiliser pour eux et les aider la miseère n’a pas de pont et frappe sans prévenir, elle a frappé le 28 Février 2010 ces des gens comme vous et moi qui ne demandaient qu’a vivre en paix et manger à leur faim

  • Musette says:

    Waouh ! Monique bien vu !
    Par ailleurs, la fondation n’a t-elle pas ses propres moyens de contrôle de l’usage des fonds qu’elle transfère ?
    Dans le contexte, on a fini par perdre confiance en ces gens-là …

  • kiwi says:

    Qui peut nous dire pourquoi l’association alors qu’ele a fait un dossier en bonne et due forme technique et représsnet plus de 600 adhérents (à savoir à concurrence de 2 ou4 personnes par familles une mmoyenne de 1200 à

  • monique94 says:

    tu fais de si belles vidéos, c’est normal que tu te fasses un film

  • Jean-Pierre says:

    En parlant de « subventions » et (ou) autre…

    Ma question concerne les « dons » reçus par la commune re-distribués aux sinistrés de la commune de La Faute.

    Quelle était la nature de ces « dons » étais-ce des « subventions » provenant de budget, prévus pour la circonstance, ou des dons d’associations ou de particuliers?

    Une méthode de répartition a été appliquée à la répartition des dons reçus en mairie de La Faute sur mer pour les sinistrés de la tempête XYNTHIA. (Document du 31 mai 2010 affiché en mairie, envoyé aux ayants droits, diffusé sur le site Internet) 

    FRACTIONNEMENT DE L’ENVELOPPE GLOBALE :
    -Enveloppe N°1
     Représentant  20 %  de l’enveloppe globale, sont mis en réserve  pour faire face à des besoins ou des situations inconnues à ce jour.
    -Enveloppe N°2
     Représentant 50%  de l’enveloppe globale, seront reversés aux sinistrés  des résidences principales  au plus tard fin juillet.
    -Enveloppe N°3
     Représentant 30%  de l’enveloppe globale,  couvriront  les achats effectués par les collectivités pour venir en aide aux sinistrés.

    Si je lis bien, visiblement 50% des dons offerts aux sinistrés reçus en mairie, ont été donnés directement aux sinistrés,
    20% en réserve,…. sont ils toujours en réserve….!!!!???.
    30% affectés aux dépenses effectué par les collectivités (je suppose la mairie).

    Quelqu’un a-t-il des précisions sur la « Ventilation » de ces deux derniers postes…???, les derniers 50%…
    (en gros y sont passés où tous ces sous…???)

    Pour ma part si ces dons sont de provenance de d’associations ou de particuliers,… on peut imaginer qu’ils devraient (auraient dû)être distribués dans leur totalité pour les sinistrés eux-mêmes.

    Mais je pense que je me fais un « film » et je m’égare….!!!

  • alice says:

    Il ne faut pas oublier les frais de fonctionnement de la Fondation de France qui sont prélevés sur les dons,ainsi que les frais des relais qui travaillent sur place . Mais je suis d’accord, il semble qu’il en manque.
    Par contre la Mairie de La Faute devrait s’inspirer du communiqué de la Fondation de France pour nous donner un état des dons qu’elle a reçus et les justificatifs de leur réelle utilisation ….

  • Ben cestquoicebordel….

    Voilà au jour d’aujourd’hui…. Ben y’a comme qui dirait un os…. Y pose tout et y retient rien…. Heu si….. ! !
    j’espère que les gens qui sont obligés d’aller chercher de la nourriture au secours populaire, ne sont pas oubliés….. et aussi je souhaite que les sommes allouées soient vraiment UTILISEES à bon escient…. !

  • cestquoicebordel says:

    2 290 203 millions d’euros, diantre.
    Bon estimons que la somme est de 2 290 203 euros
    Répartition:
    1 351 400 + 488 450 + 152 000 = 1 991 850 euros

    il en manque non ?
    ou alors il y en a un qui ne sait pas compter

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

58 − = 51

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
février 2011
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci