René Marratier, maire de La Faute, assure qu'il a de la compassion pour les victimes.
René Marratier, maire de La Faute, assure qu’il a de la compassion pour les victimes.
René Marratier, maire de La Faute, est sous le feu des critiques depuis Xynthia. Certains lui reprochent son absence de compassion. Quelques jours après la commémoration, il s’exprime.
Entretien
La période de commémoration s’achève. Vous avez été très critiqué par certains, au point que l’Association des victimes des inondations de La Faute (Avif) a appelé à boycotter la cérémonie officielle plutôt que d’être à vos côtés. Comment avez-vous vécu tout ça ?

C’est très dur. Cette période a ravivé les cicatrices. On s’attaque beaucoup au maire. Il y a de nombreuses allégations mensongères, sur moi ou sur mon adjointe à l’urbanisme, madame Babin. Ça n’est pas facile psychologiquement d’endurer tout ça. Je prends sur moi. On n’a rien à se reprocher.

Les attaques sont parfois violentes. Ça vous fait peur ?

On vit mal ces excès. Ça n’est pas rassurant. J’ai reçu des lettres anonymes dans lesquelles on me traite d’assassin, des menaces de mort aussi. Il y aura sans doute des dépôts de plainte.

Certains vous reprochent en particulier votre manque de compassion. Comment vous l’expliquez ?

Il y a peut-être un malentendu. Bien sûr que j’ai de la compassion ! J’ai fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes à plusieurs reprises ! Je suis très éprouvé par tout ça. Je n’oublie pas ces moments, quand je suis allé à la morgue, reconnaître… (il n’achève pas sa phrase). J’ai des enfants et des petits-enfants. Je resterai marqué parXynthia.

Est-ce que vous avez songé à démissionner ?

Certains me l’ont conseillé et m’ont même dit que je serai réélu. Mais je ne me vois pas quitter le conseil municipal. Ni laisser la commune à une autre équipe compte tenu des difficultés actuelles.

Il n’y a pas de division au sein du conseil municipal ?

On reste soudé, même si on peut avoir parfois des désaccords.

Qu’est-ce qui vous fait tenir aujourd’hui ?

Je veux d’abord réaffirmer ma compassion à l’égard des victimes. Et je souhaite que le climat s’apaise, beaucoup de gens le souhaitent aussi. Ensuite, je veux dire que tout ce qui a été fait l’a été dans les règles. Après, mais c’est un peu secondaire dans mon esprit, j’espère qu’on parviendra à faire revivre La Faute. Mais je sais que ça prendra du temps, peut-être deux ou trois ans. Le plan de prévention des risques d’inondation et l’intercommunalité seront déterminants.

Vous serez entendu par les enquêteurs. Vous redoutez ce moment ?

J’appréhende forcément un peu. Mais il faut le faire, c’est normal.

Avec le recul, vous vous dites qu’il y a des choses que vous ne referiez pas ?

Bien sûr, avec le recul, on ne referait pas les mêmes choses, même si, je le répète, nous n’avons rien à nous reprocher. Ce drame est la conséquence d’une défaillance collective.

Vous arrivez à oublier Xynthia de temps en temps ?

C’est difficile. J’ai parfois l’impression qu’on me regarde différemment. Comme si j’étais coupable de quelque chose. Mais heureusement, je reçois aussi beaucoup de messages de sympathie, des mots de réconfort.

 

57 réponses à to “René Marratier, maire de La Faute : « Je souhaite que le climat s’apaise » (Ouest France)”

  • brigitte devilez says:

    @ souris,
    Tu ne connais pas, comme tu l’as bien dit, La Faute. Tous ceux qui s’y sont installés n’ont plus envie d’en partir… Notre commune a de très bons atouts pour rebondir…à condition de ne pas se laisser vivre comme l’a fait l’équipe précédente.
    20 ans de retard, tu as sans doute raison. Mais une presqu’île boisée, sans immeubles bordant la plage, avec un ensoleillement exceptionnel, un casino, c’est tout de même mieux que rien!
    Mais bien sûr il faudra une réelle volonté et une bonne dose d’imagination pour redresser l’économie!!!
    Ce qui m’inquiète le plus, c’est que le vieillissement de la population ne va pas dans le sens du dynamisme.

  • souris says:

    A Musette,
    Je suis perplexe …
    Comment vivre dans ce genre de commune???
    Celui ou celle qui reprendra la mairie aura 20 ans de retard à rattraper!
    Et le travail ne sera pas simple.
    C’est plus qu’inquiétant….

  • Musette says:

    @Souris :
    Nous l’avons dit ici à plusieurs reprises, il n’y a AUCUNE politique culturelle, AUCUNE politique sociale. Rien de rien.
    Les animations de l’été sont globalement nulles : des faux Grégoire, faux Ray Charles, des fausses V. Samson, des faux M. Jakson s’agitent sur une scène faite d’une remorque louée par l’entreprise du maire, jusque 2h du matin à 30 m des habitations ! Évidemment et rapidement ces chanteurs qui chantent 4 h d’affilée ou à peu près, chantent FAUX, très faux. Pendant ce temps là, le maire vend de la limonade, en fait de l’alcool aux gens qui viennent voir. Ceci tous les samedis, et même certaines fois deux fois, le vendredi et le samedi histoire de bien enfoncer le coin.
    Tout cela est illégal . Dans la durée et la fréquence.
    Dans le centre de La Faute, quelques animations très bruyantes de très médiocre qualité.
    Ce qui justifie ces animations, ce n’est pas le  » vivre ensemble », faire du lien entre les gens, mais la consommation … Considérable différence qui n’a aucun écho pour les gens qui organisent ces choses !
    Pour la politique sociale , Brigitte s’est ici indignée d’avoir laissé ce village sans une politique qui fixerait les jeunes.
    Il ne reste rien de la politique de cette municipalité que de l’urbanisme pour le profit de quelques uns et maitenant de la destruction et de la désolation…

  • souris says:

    Quant à visiter la Faute pour son village fantome, non merci.
    Je ne pouvais être avec vous le 6 et même disponible, je ne suis pas sur que j’y serais allée. J’estime que ce n’est pas ma place, n’ayant pas vécu cette terrible tragédie ni l’après tragedie.
    Ce n’est pas de l’indifférence mais du respect.

  • souris says:

    OUPS à Kiwi !!!

  • souris says:

    @ Musette
    J’ai du aller 1 fois à la Faute dans ma vie, pourtant vendéenne, mes habitudes familiales nous ont portés vers Brétignolles, st jean … Les Sables en hiver, Très rarement en dessous les Sables… Sauf la Tranche pdt les Floralies…et il y a longtemps.
    Je n’ai aucune envie d’aller à La Faute cet été, j’estime que cet individu et son équipe sont très légers et que les conditions de sécurité ne sont pas requise sur cette collectivité territoriale pour accueillir des touristes. J’imagine si les aires de jeux , les secours , les accès aux plages, la surveillance des plages , l’alerte incendie et l’évacuation des personnes qui relèvent des compétences de ce monsieur, sont du même niveau, le pire est à craindre…
    Quant à l’environnement culturel, il doit être de piètre qualité s’il est choisi par cette même équipe que dirige monsieur Maratier qui , excusez moi de l’expression, sent le pâté!
    Alors des vacances chez vous … Non merci …même si je suis dans une rétro commune comme le dit votre premier magistrat.

  • kiwi says:

    de deux choses l’une

    soit cet été tous les touristes vont venir à la faute pour voir le bon roi rené à la fenêtre et au balcon de sa mairie les jours de marché bras tendu, ils seront nombreux pour voir la b..e où sinon les vacanciers l’ayant vu à la télévision n’auront aucune confiance en ce bras levé et bouderont la faute sur mer.
    Mais il reste une autre solution ils vont encore venir cet été pour les deux points de vue et surtout pour voir la ville fantôme oà on laisse les maisons à l’abandon avant de les dépesser après l’été, mais la réputation de la faute est faite, les gens ont compris notre point de vue sur comment on a été dirigés toues ces années trop longues pour ma part.
    Quand on crée un système on se croit invincible et on ne fait plus attention mais des erreurs tacticielles ont été faites et celes ci ne manqueront pas de sortir des chaumières.

  • kiwi says:

    @sinistrée
    bien sur que les taxes vont augmenter et c’est surement ce que votre maire a du mal à vous dire car en ne se battant pas et même en nous désignant en pature à l’état en nous envoyant une LRAR nous demandant de partir plutôt que trouver un moyen de surelever nos maison[(c’était avant qui’il change de pont de vue sur sa maison à exproprier car il a changé de tactique) en se faisant du côté de la veuve et de l’orphelin il se pose à présent en victime,] Eh bien en ne se battant pas au côté des sinistrés vendus à l’état il vous a mis dans la M…E car en effet personne ne vous l’a encore dit mais les impots lcaux vont considérablement augmenter c’est sur puisque nous ne serons plus pour payer les taxes.
    Donc quand vous dites sinistrée (peut être comme moi) que le remplaçant du maire va augmenter les taxes, que croyez vous que votre rené va faire? augmenter les taxes c’est vital, . Regardez dans une ville comme la roche sur yon après le crise quand beaucoupr de ventes de biens immobiliers ne se sont pas faîtes, cela a eu une incitation aussi bien sur les fonciers et habitations que ce soit sur le plan régional et local. Donc pas de maisons pas de ventes pas de ventes plus d’impôts. Vous voulez que je recommence….

  • Musette says:

    @ MA :
    Merci pour le lien du pipotronic! Un chef d’œuvre de la novlangue, méthode trés efficace dans les entreprises pour faire passer des méthodes moyenâgeuses de management pour le nec plus ultra .. Un art assumé de l’enfumage et de l’enc…age…
    @J-Pierre :
    la novlangue, les techniques, l’idéologie ultra libérale sont les mêmes, actuellement, quel que soit le secteur d’activités, publics et privés, avec comme dessein caché, casser la culture, le recours à la loi commune, et briser la notion même de service public. Vagues de souffrances, de démissions et de suicides à prévoir dans l’enseignement comme à Orange.
    Comme quoi la novlangue qui nous fait hurler de rire, est pourtant un redoutable instrument de destruction …

  • Jean-Pierre says:

    …bien le lien « pipotronic », c’est vrai que ça me rappelle le temps où je côtoyait des « intelligents des grandes écoles ».
    je me suis mis le lien en « marquetapage » à coté de celui du « dico ».Ça pourrait me servir pour mon…. « paraître » et donner des conseils à R’né…!!!!.

  • MA says:

    Merci, pour la citation, Brigitte
    effectivement, on retrouve bien le style clair , limpide de la communication qu’affectionne ce maire….
    Un mélange de mots mis les uns à cote des autres: tirés au hasard ?

    je suis allée sur pipotronic
    http://pipotronic.com

    certes c’est plus du vocabulaire d’entreprise, mais bon…

    je viens d’obtenir apres quelques itérations avec l’outil : « perpendiculairement à la revalorisation solutionnelle, l’objectif est d’anticiper les facteurs durables  »
    😉
    ca peut peut etre lui servir pour son prochain programme…

  • Musette says:

    AAAAAAaaaaaaaahhhhhh! Brigitte, je n’en peux plus ! Ce style, cette langue, cette maitrise langagière, cette maestria linguistique…
    Pâmant ! Je comprends enfin la séduction qu’il opère sur les femmes!
    A part ça, je pense qu’il ne travaillera avec aucune autre commune, il en est incapable.Il résistera là comme il l’a toujours fait. Jusqu’à l’absurde, jusqu’à perdre de possibles subventions. Et surtout, il veut continuer à urbaniser …
    Non ? Si !…

  • brigitte devilez says:

    Souris,
    L’intercommunalité entre l’Aiguillon, La Tranche, La Faute a été étudiée puisqu’elle va devenir obligatoire. L’Aiguillon vient d’annoncer qu’elle se retirait du projet pour se tourner vers l’intérieur des terres ( ce village ne fait d’ailleurs pas partie du même canton que La Faute). Pourtant, Les deux communes ne sont séparées que par un pont. Notre roitelet ferait-il peur à nos voisins ?

    La région a essayé de réunir les trois communes en proposant en janvier des aides importantes pour relancer l’économie de nos trois communes après Xynthia. Le public n’en sait pas plus sur les problèmes qui arrêtent ces projets. Une nouvelle réunion est prévue en avril

    Je ne résiste pas au plaisir de vous communiquer le paragraphe relatif à l’intercommunalité dans le programme du roitelet de 2008 :

    …..« Renforcer les relations de nos structures intercommunales, dans la diversité plurielle de nos objectifs de développement, par la promotion de nos bassins de vie qui tendent à valoriser nos espaces de découvertes, à revitaliser notre tissu rural et permettent d’enrichir, de maitriser, d’appréhender les retombées économiques des projets touristiques du littoral. »

  • souris says:

    En lisant le sans culotte de mars sur les elections cantonales, j’apprend que la Faute sur mer n’appartient à aucune communauté de communes!
    C’est vrai qu’on y avait pas pensé ! Les communautés de communes peuvent palier à manquements d’infra structures et que vu les investissements nécessaire, la mutaualisation est parfois interessante!
    Or la reforme ds collectivités oblige toutes les communes à appartenir à une communauté de communes d’ici fin 2011!
    idem l’aiguillon, la Tranche et qq autres …
    En cas de non décision c’est le prefet qui tranchera!!

  • souris says:

    Bonjour!
    Merci pour ce lien mis en place par Renaud !!
    5 MN de détente : Marratier croquer par un sans culotte :

    http://www.lafautesurmer.net/marratier.jpg

    Belle et tres bonne journée à tous!

  • brigitte devilez says:

    @ sinistré,
    Nous venons de vivre une catastrophe : 29 décès, des centaines de victimes, un village dévasté. Nous avons une sécurité à assurer, une économie à reconstruire, un village à faire revivre, … Et vous restez aveuglé par des épouvantails qu’on agite devant vos yeux depuis plus de 20 ans?
    Comment pouvez_vous garder votre confiance à un homme qui n’a pas su gérer une telle crise et qui pleurniche parce qu’il a eu 15 cm d’eau dans sa maison alors que des centaines de Fautais ont tout perdu? Qui refuse de reconnaître ses erreurs à défaut de ses manquements? Qui ne croit pas dans un plan communal de sauvegarde? Qui aligne les mensonges devant la France entière? Qui ridiculise notre commune devant tous les médias?
    Vous craignez pour votre feuille d’impôts? Si c’est votre seul soucis, j’espère au moins que le désarroi de vos concitoyens ne vous empêche pas de dormir!

  • Kelio says:

    Je vois que la campagne électorale a déjà commencé !

    Après la catastrophe, c’est la curée !!!

    Sinistrée, je pense que vous vous trompez dans vos appréciations. Nous parlons de sécurité, de prévention des risques, de prise en compte de l’ENSEMBLE des populations présentes à La Faute.

    Cessez de feindre l’incompréhension en raisonnant, si l’on peut dire, avec des approximations douteuses et déplacées. La provocation ne vous apportera rien, et, à titre personnel, je trouve çà fatigant.

    En revanche, si vous avez des propositions constructives, des idées pour sortir La Faute de cette crise, alors n’hésitez pas, vous serez bien accueillie…. Et qui sait, peut-être entendue par la mairie ???? (mais là-dessus, le doute n’est plus permis).

  • Elfes says:

    @ Sinistrée

    Pourquoi dites-vous cela ?
    Vous parlez du résultat des dernières élections ?
    N’oubliez pas alors le distingo entre nombre d’inscrits et votes exprimés.
    Peut-être trouvez-vous normal que 30 % des votes exprimés n’aient même pas un siège au conseil municipal !?
    C’est une conception pour le moins particulière de la démocratie…

    Quant au fait d’être analphabète, si vous pensez qu’il suffit de ne pas comprendre le sens des amalgames de mots du maire pour en être, alors j’en suis, et nous sommes nombreux, certainement plus de 60 % d’ailleurs !
    Mais je suis heureux pour vous que vous y trouviez votre compte…

    Quant à votre insinuation sur l’augmentation des impôts locaux en cas de succès de l’opposition, hormis faire de l’intox, avez-vous des arguments sur ce point !?

    En ce qui me concerne, tout comme je trouve normal de payer mes impôts sur le revenu proportionnellement à mes ressources, je trouverais normal de payer des impôts locaux proportionnellement à ce que la mairie fait pour me protéger !
    Mais ceci est tout à fait personnel.

    En toute cordialité, Sinistrée

  • sinistrée says:

    à tous
    si je comprends bien il y a 60% d’anaphabètes à La Faute, en plus si l’opposition remporte les prochaines éléctions de combien vont augmenter les taxes et impôts ….

  • Musette says:

    @ Elfes : mon PPRI me manquerait ! Il me colle à la roue, me suit comme mon ombre. Je le kiffe, mon PPRI ! Je suis sûre que c’est par timidité qu’il n’ose pas me dire combien ce que j’écris l’inspire…
    @ Souris : peut-être notre cher administrateur sait ce qu’on peut faire ou pas avec le fameux canard ..

  • Elfes says:

    @ Souris
    c’est le curieux PPRI : Petit Pouce Rouge Isolé !
    😀
    mais il a des collègues en renfort parfois !
    🙂
    des « pouces rouges » plutôt que des mots ?
    Même les muets savent taper sur un clavier… mais pas les amputés de la pensée !
    Bien cordialement

  • souris says:

    rire! Y’a un pouce rouge qui nous espionne!rire et qui traque les messages!!
    Des que tu postes , le pouce rouge est posé!!
    Coucou petit pouce rouge!

  • souris says:

    Musette, je suis prete à te le communiquer mais je ne sais pas si j’ai le droit de le mettre en ligne et n’arrive pas à telecharger l’image….

  • Musette says:

    Si c’est possible, pensez aux faux fautais migrants des autres départements qui n’ont pas ce délicieux canard dans leur kiosque ..

  • souris says:

    merci Brigitte !!
    Cours à la maison de la presse ! Le sans culotte de mars a un article sur marratier!! et une caricature à plier de rire!
    c’est bon pour le moral!!

  • monique94 says:

    De toute façon tu ne peux plus voter à La Faute puisque tu vas devenir Faux Tranchais

  • fauxfautais99 says:

    Brigitte,
    Je ne comprend pas le dialecte vraifautais donc pour éviter toute erreur je continerai de voter ailleurs.

  • Loutron says:

    Quand même, de la gestion de perspectives, c’est fichtrement innovant, ça non 😉 ?

  • brigitte devilez says:

    Quand vous aurez bien digéré ce morceau pas si choisi que cela ( ils sont tous pareils), je vous en remets un autre, c’est promis….

  • souris says:

    C’est vraiment parler pour ne rien dire mais face à des petites gens , ça fait son effet…
    Le manipulateur aime impressionner son auditoir mais faut pas trop gratter…Il noit le poisson, change de sujet…utilise des grands mots.
    Le manipulateur se plaint tout le temps : il est victime des autres qui ne sont pas gentils avec lui.
    Le morceau choisit est à pleurer de rire !!!

  • monique94 says:

    Au secours JP, dico!

  • Musette says:

    Ah! Trop fort le candidat ! Moi pas comprendre du tout. Pourtant moi avoir été longtemps à l’école …
    Merci Brigitte de cette piqure de rappel, de ce magnifique morceau choisi. Ça explique bien des choses !…

  • Soizic29 says:

    Brigitte,
    voilà un beau verbiage. On demande une traduction à l’auteur.

  • brigitte devilez says:

    A l’intention de ceux qui veulent faire un petit mémento des jolies phrases du roitelet, je n’ai pas pu résister à la tentation de recopier texto deux paragraphes figurant sur son programme 2008 ( et exactement les mêmes phrases en 2001 puisqu’il a fait un copier-coller).

    « Nous avons pu construire et aménager notre commune grâce à une réelle volonté de gestion des perspectives financières de la collectivité en considérant notre budget de fonctionnement et d’investissement comme un outil de développement en s’appuyant sur la stratégie économique de créer les richesses et les recettes, et d’obtenir des subventions-composantes indispensables à notre évolution.
    D’ailleurs l’analyse financière de la collectivité fait ressortir une situation économique très satisfaisante avec des ratios financiers qui permettront de construire l’avenir. »

    Voilà ce qui a abusé certains?

  • souris says:

    @ musette …
    Non non, une souris qui sait seulement faire du copié collé et qui a un cerveau, petit certes, mais qui doit savoir un peu le faire fonctionner… oups! oublié de signaler ma source : wilkipédia !!!!

    Quant aux capacités du gestionnaire???? la politique est un art tres particuliers qui nécessite une vision de la cité … Visiblement Maratier n’a aucune capacité dans ce domaine… même s’il sait transformer les cailloux en euros ( Tribunal de commerce info entreprise donne qq chiffres en ligne facile d’acces sur site info greffe), ça ne fait pas de lui un homme politique même communal car la gestion municipale ne se limite pas à des comptes !
    Bon courage Fautaises et Fautais !

  • jacquotte says:

    a sinistrée
    je n’étais pas sur la liste d’opposition, je n’étais qu’une éléctrice .
    cette liste était bien plus crédible que celle du maire.pas de promesses non tenues mais seulement une vision réaliste de l’avenir de la Faute et une conscience du danger que représentait cette digue non entretenue.et surtout ce n’étaient pas des analphabètes ils savaient tous ce qu’alerte rouge veut dire.

  • Elfes says:

    @ Sinistrée :
    Vous lisez les informations ici, ou vos préjugés vous aveuglent ?
    C’est une question que je vous pose, pas une affirmation !
    En effet il a été clairement expliqué sur ce blog comment une liste qui obtient 30 % des suffrages n’a, au final, eu aucun poste au Conseil Municipal…
    (Mais la loi est en train de changer et pourrait dorénavant s’appliquer à une commune comme La Faute)
    Cordialement

  • monique94 says:

    à Sinistrée,
    parce que vous trouvez « crédible » et inspirant confiance l’équipe actuelle?
    (je ne vote pas à La faute non plus)

  • sinistrée says:

    à Jacquotte
    Si, vous n’avez pas eu d’élu au conseil municipal c’est peut-être parce que vous n’étiez pas assez « crédibles ».
    Je vous précise que je n’ai jamais voté à La Faute.

  • Brigitte Devilez says:

    à sinistrée,

    lorsqu’on augmente pas vos impôts et taxes pendant quinze ans, il y a de quoi être content du maire à condition de ne pas y regarder de trop près. Nous sommes dans une commune où l’expansion des constructios permettait une augmentation énorme des rentrées d’argent. Moi, sur une presqu’île, je n’appelle pas ça de la bonne gestion car l’avenir était, même sans Xynthia, compromis. En cela, les électeurs ont été bernés.

    Vous semblez confondre aptitude à être élu et aptitude à gérer. A mon avis ce ne sont pas les mêmes qualités qui sont en jeux et notre commune en est l’exemple type. Notre roitelet sait (savait)attirer les suffrages mais son bilan est catastrophique et il ne sera pas capable de relever le défi économique qui se pose aujourd’hui. Il ne sait que construire. Quant au tourisme écologique , ayant suivi ses discours depuis plus de quinze ans, je peux vous dire qu’il n’y croit pas du tout!!!!

  • jacquotte says:

    a sinistrée
    il y a effectivement des fautais qui ont été bernés mais il y a aussi ceux qui avait un intérêt personnel à son éléction.les 30% qui avaient voté contre n’ont pas eu d’élu au conseil.not bon roi a donc pu régner comme il l’entendait.

  • sinistrée says:

    je n’y comprends plus rien : après avoir parlé avec les résidents principauc de La Faute il ressort que le marie a été élu parce qu’il avait de bons rapports avec les anciens …
    Il me semble, alors, que 60% des fautais auraient été bernés … c’est un peu gros et que le reste n’est pas le poids nécessaire pour gérer.

  • Musette says:

    Une souris psy ?

  • souris says:

    COMPASSION : La compassion dans le christianisme, évoque un sentiment de fraternité humaine, qui nous incite à effectuer des actes de : charité et donc à secourir notre prochain. On agit par compassion, en accomplissant tout acte de partage.

    Marratier a de la compassion ????

    En psychologie, la compassion est une prédisposition à la perception et la reconnaissance de la douleur d’autrui, entraînant une réaction de solidarité active, ou seulement émotionnelle …

    ça vous dit quelque chose pour Marratier?

  • Musette says:

    Pour reprendre ton post, cestquoicebordel, et au sujet de Mme Babin, je ne me souviens pas qu’il ait été dit ici, en tout cas, des choses monstrueuses sur elle. Les journalistes dès le début de leurs enquêtes ont découvert un pot aux roses qui semble faire problème à tout le monde sauf à la mairie.! Se retirer au moment des votes est la loi, est-ce que ça dédouane totalement cette dame de la prise illégale d’intérêts, d’une stratégie où sa famille allait s’enrichir, nous verrons cela dans la suite des auditions du Juge d’instruction. Nous de là où nous sommes, comme d’ailleurs pour les journalistes, il y a comme une odeur de…. rose.
    Le maire et sa première adjointe poursuivent donc aujourd’hui leur idylle municipale et urbanisante. Grand bien leur fasse.

  • cestquoicebordel says:

    Reprenons le texte de Mr Ecalle

    « On s’attaque beaucoup au maire. Il y a de nombreuses allégations mensongères, sur moi ou sur mon adjointe à l’urbanisme, madame Babin. Ça n’est pas facile psychologiquement d’endurer tout ça. Je prends sur moi. On n’a rien à se reprocher. »

    Mme Babin n’est aucunement citée dans la presse depuis janvier, et pour les reproches on verra.

    « On vit mal ces excès. Ça n’est pas rassurant. »

    Oui ok avec ça, mais si vous aviez été plus proche des victimes on n’en serait pas la.

    « J’ai reçu des lettres anonymes dans lesquelles on me traite d’assassin, des menaces de mort aussi. Il y aura sans doute des dépôts de plainte. »

    Plainte contre qui ?

    « Bien sûr que j’ai de la compassion ! J’ai fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes à plusieurs reprises ! »

    Ah et quand ?

    « Je suis très éprouvé par tout ça.  »

    Idem pour une fois

    Je n’oublie pas ces moments, quand je suis allé à la morgue, reconnaître… (il n’achève pas sa phrase). J’ai des enfants et des petits-enfants. Je resterai marqué parXynthia.

    A la morgue ? personne ne vous a vu…

    Est-ce que vous avez songé à démissionner ?

    « Certains me l’ont conseillé et m’ont même dit que je serai réélu. »

    Chiche !!!

    « Mais je ne me vois pas quitter le conseil municipal. Ni laisser la commune à une autre équipe compte tenu des difficultés actuelles. »

    Le conseil s’en fou, et votre équipe qui s’occupe de la commune aussi.

    Il n’y a pas de division au sein du conseil municipal ?

    « On reste soudé, même si on peut avoir parfois des désaccords. »

    Ah c’est nouveau tout ceci.

    Qu’est-ce qui vous fait tenir aujourd’hui ?

    Je veux d’abord réaffirmer ma compassion à l’égard des victimes. Et je souhaite que le climat s’apaise, beaucoup de gens le souhaitent aussi. Ensuite, je veux dire que tout ce qui a été fait l’a été dans les règles. Après, mais c’est un peu secondaire dans mon esprit, j’espère qu’on parviendra à faire revivre La Faute. Mais je sais que ça prendra du temps, peut-être deux ou trois ans. Le plan de prévention des risques d’inondation et l’intercommunalité seront déterminants.

    Snif et idem de nouveau, mais il est grand temps et pour les règles et le secondaire on verra dans peu de temps

    Vous serez entendu par les enquêteurs. Vous redoutez ce moment ?

    « J’appréhende forcément un peu. Mais il faut le faire, c’est normal. »

    Super agréable d’être sous le feu, je compatis

    Avec le recul, vous vous dites qu’il y a des choses que vous ne referiez pas ?

    « Bien sûr, avec le recul, on ne referait pas les mêmes choses, même si, je le répète, nous n’avons rien à nous reprocher. Ce drame est la conséquence d’une défaillance collective. »

    Collectives, ok, mais de vous aussi

    Vous arrivez à oublier Xynthia de temps en temps ?

    « C’est difficile. J’ai parfois l’impression qu’on me regarde différemment. »

    sans blague….

    Comme si j’étais coupable de quelque chose. Mais heureusement, je reçois aussi beaucoup de messages de sympathie, des mots de réconfort.

    on a vu au conseil… une lettre clap clap

  • Musette says:

    Attention, Jean-Pierre a dégainé son dico ! Et pof ! Touché !…

  • Jean-Pierre says:

    Bon bin voici le moment d’ouvrir « le dico de j-p… »

    J’ai recherché la définition de « Allégation mensongère » car j’avais un doute sur l’utilisation conjointe des deux mots…
    Alors « allégation mensongère »… c’est quoi…???!!!

    Si on regarde la définition ci-dessous:

    * ALLÉGATION, subst. fém.
    Par ext., ordin. péj. Affirmation, assertion (mal fondée, voire mensongère)

    Donc voilà pour « Allégation »…

    *MENSONGÈRE (adjectif).
    Qui tient du mensonge, faux.

    De ce que j’interprète;
    Une allégation est l’affirmation d’un fait par une partie dans une plaidoirie, que la partie prétend pouvoir prouver. Les allégations restent des affirmations sans la preuve, jusqu’à ce qu’elles puissent être prouvées.

    … R’né…. « MENSONGÈRE », c’est pas la peine de le dire, y faut juste dire ALLÉGATION,…. ce mot se suffit à lui-même…!!!

  • orange says:

    enlevez moi cette photo du blog
    M Marratier de grâce nous
    n’avons plus envie de vous voir
    faites comme après xynthia
    continuez de vous cacher……

  • kiwi says:

    Je le dis ici même qui a bien pu rentrer dans le schéma des lettres anonymes c’est ridicule et pas franc se battrede front est bien plus courageux que se cacher derrière des lettres anonymes qui ne font pas avancer le débat ni rendre crédible notre combat car c’en est bien un que de savoir la vérité du « pourquoi on a failli mourir et surtout pourquoi ces petits anges et les autres sont morts
    de toute ma vie je me battrai pour savoir et éviter que cela ne recommence
    Maintenant si quelques uns se sentent morveux qu’ils se mouchent car ce n’est pas parce que l’on recherche la liberté que tout un chacun qui n’a rien à se reprocher se sente concerné.
    Je demande à ceux qui harcèlent le maire (s’ils existent vraiment et si ces lettres sont effectivement envoyées je demande donc à monsieur le maire d’en faire état et de rechercher le coupable, mais je rappelle aussi que si celles ci n’existent pas c’est une défense un peu dangereuse que d’utiliser cette excuse pour se montrer victime
    Je dois dire même que si j’étais lui j’aurais depuis longtemps porté plainte contre pour lettres anonymes.
    Mais qu’il ne s’inquiète pas trop des lettres anonymes il y en a eu aussi beaucop du temps ou une association(plusieurs dizaines de personnes se battaient contre le bruit qu’il y avait depuis l’arrivée de ce nouveau maire Marratier sur la grande place et tout le bastringue qui continue depuis ses mandats Mais peut être sont ce les mêmes personnes!!!!!!?
    On a pas eu gain de cause des menaces téléphoniques et autres à cette époque mais monsieur le maire est bien au courant de cela a t il bougé à cette époque?
    Je plaind les personnes qui viendront encore en vacances à la faute sur mer l’été qu’ils prennent des boules kiess pour les nuits fautaises très bruyantes mais qui continuent en toute impunité!!!

  • monique94 says:

    défaillance collective, c’est prendre une part des responsabilités on avance

  • sophie85 says:

    bonjour à tous, vraiment très intéressant le discours du grand chef!!!!!!!!!!un pas en avant pour reconnaître des erreurs, collectives biensûr, le bateau prendrait il l’eau????????? autant couler tous ensemble alors……….malgré tout je trouve que l’affaire commence quand même à le travailler un peu, je trouve qu’il est de plus en plus défiguré sur les photos…….peut être prise de conscience qu’ils ont des soucis à se faire…….votre maire me fait penser à un « certain petit juge », du scandale d’outreau qui avait du mâle à reconnaître « SES » erreurs… heureusement que ce petit juge ne travaille pas dans notre juridiction de région, sinon ces deux là formeraient un sacré duo!!!!!!!!!! bisous à tous sophie

  • escabourg says:

    « Cette période a ravivé des cicatrices »
    Pour beaucoup ce ne sont pas des cicatrices, ce sont des plaies qui ne se ravivent pas puisqu’elles ne sont pas guéries…
    C’est ça l’empathie d’une personne responsable bienveillante?

  • Elfes says:

    Bonjour à tous
    j’ai médit dans mon post d’hier : « Il y a fort à parier qu’il ne s’étendra pas sur les origines, causes, manquements… »
    Maintenant on apprend que « Ce drame est la conséquence d’une défaillance collective » !
    Mais comme dit Brigitte, c’est plus présentable que dire « c’est la faute à pas de chance », comme il l’avait fait !
    La « réflexion » est lente, et les « progrès » minimum, pour un élu, non !?
    Alors forcément, quand on lit « Après, mais c’est un peu secondaire dans mon esprit, j’espère qu’on parviendra à faire revivre La Faute », on peut légitimement s’inquiéter…
    D’autant quand les seules ouvertures envisagées sont « Le plan de prévention des risques d’inondation et l’intercommunalité ». Bien sur que ces éléments seront déterminants, mais toujours moins qu’une volonté politique.
    C’est affligeant de vide.
    Quand entendra-t-on parler d’avenir ?
    Valoriser les ressources naturelles, repenser l’aménagement de l’espace public, développer de nouvelles formes de tourisme (écologique), élaborer une politique culturelle, … ça doit être possible !?
    Cordialement

  • jacquotte says:

    P.ecalle a sûrement fini les phrases pour lui car une seule est en suspens.
    l’élu que nous sommes ne se sent toujours pas coupable puisqu’il evoque une défaillance collective.c’est pourtant lui TOUT SEUL qui a décidé d’aller chez des amis alors que sa commune était en alerte rouge.Une fois de plus dans le première question il tente de se présenter en victime d’allégations mensongères c’est plus fort que lui.
    Comme un roitelet il se croit indispensable à sa commune résultat: 29 morts.
    il me semble que ses limites pour gérer une crise ont été prouvées, depuis le manque d’alerte jusqu’à aujourd’hui. La faute n’a pas besoin de lui puor s’en sortir!

  • Soizic29 says:

    Vous remarquerez qu’il ne se sent toujours coupable de rien, qu’il ne se reproche rien et qu’il ose même l’affirmer tranquillement.
    J’avais bien lu au petit déjeuner, j’étais donc bien réveillée, il ne laissera pas la place « à une autre équipe compte tenu des difficultés actuelles ». Il fait mine de se croire indispensable ou il a un problème de toute puissance ?

  • Brigitte Devilez says:

    « nous n’avons rien à nous reprocher. Ce drame est la conséquence d’une défaillance collective. »
    Bon, il y a du progrès, c’est plus « la faute à pas de chance ».
    Mais dans cette « défaillance collective », n’y aurait-il pas une défaillance du maire?
    Allez, encore un petit effort et il comprendra (peut-être)pourquoi on « le regarde différemment »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2011
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci