René MarratierRené Marratier © MAXPPP

L’élu de La Faute-sur-Mer est entendu dans le cadre de l’instruction sur la tempête Xynthia.

René Marratier, maire de La Faute-sur-Mer, en Vendée, a passé la nuit en garde à vue et se trouvait toujours jeudi à la gendarmerie des Sables d’Olonne, dans le cadre de l’enquête sur les responsabilités après la tempête Xynthia, qui avait fait 29 morts en Vendée dans la nuit du 27 au 28 février 2010.

Des plaintes pour « homicide involontaire »

A ce stade, aucune mise en examen n’a encore été prononcée dans le cadre de l’information judiciaire ouverte aux Sables d’Olonne pour « homicide involontaire », « mise en danger de la vie d’autrui », « abstention de combattre un sinistre » et « prise illégale d’intérêt ». Une cinquantaine de plaintes ont été déposées par des sinistrés et des familles de victimes.

René Marratier va « expliquer aux gendarmes qu’il a totalement respecté les décisions des juridictions administratives en matière de permis de construire », a déclaré son avocat, Me Olivier Metzner. Le maire de la petite station balnéaire a aussi prévu de montrer aux enquêteurs « une lettre de la préfecture reçue la veille de la tempête », qui le dédouanerait concernant la gestion défaillante de l’alerte. « Elle conseille aux habitants de rester chez eux. Or, ceux qui sont restés chez eux sont ceux qui sont morts », affirme Me Metzner.

Une adjointe également en garde à vue

L’audition du maire de La Faute-sur-Mer fait suite à celle de sa première adjointe en charge de l’urbanisme, qui a eu lieu mardi. Françoise Babin, dont le fils est l’un des principaux agents immobiliers de la commune, a passé la nuit en garde à vue avant d’être remise en liberté mercredi.

Le 7 avril, un autre membre de la commission d’urbanisme de la commune, par ailleurs responsable d’une entreprise de construction immobilière, avait déjà passé la journée en garde à vue. Le préfet de Vendée avait déjà été entendu par les gendarmes en charge de l’enquête, mais sous le statut de simple témoin.

A La Faute-sur-Mer, la plupart des victimes ont péri noyées dans des lotissements construits en dessous du niveau de la mer. Ce drame avait soulevé de nombreuses questions sur les permis de construire délivrés pour ces lotissements situés en zone inondable.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

87 − 78 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
avril 2011
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci