La responsabilité dans le drame de la tempête Xynthia est « partagée », a estimé vendredi le président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) Vanik Berberian, alors que le maire de la Faute-sur-mer (Vendée) a été mis en examen jeudi.

René Marratier est poursuivi pour « homicide involontaire » et « mise en danger de la vie d’autrui » après le drame de la tempête Xynthia, qui avait fait 29 morts en février 2010.

Il a toujours démenti toute défaillance dans le processus d’alerte le soir de la tempête et toute irrégularité dans l’urbanisation de sa commune touristique.

« Je pense que la responsabilité est partagée », a réagi M. Berberian, qui reconnaît « ne pas connaître très précisément le sujet ».

« Chacun est dans son réflexe de Pavlov, sortir les parapluies et dire : +Ce n’est pas moi, c’est l’autre.+ », ajoute-t-il, interrogé par l’AFP.

« Ce qui est désagréable, c’est que tout le monde tombe à bras raccourcis sur l’élu alors que la responsabilité ne peut être uniquement celle du maire. »

Selon lui, « on peut imaginer que les promoteurs sont actifs dans ces situations, la population aussi, on voit combien elle fait parfois pression sur les maires pour avoir des passe-droits… Et c’est difficile de résister. »

« Ce n’est pas pour dédouaner le maire de sa responsabilité, mais le mettre tout seul face à la situation, c’est un peu curieux », conclut-il.

Créée en 1971, l’AMRF rassemble près de 10.000 maires de communes de moins de 3.500 habitants.

 

8 réponses à to “Xynthia: « La responsabilité est partagée » (AFP)”

  • Musette says:

    Cher Fauxfautais, ces déclinaisons linguistiques sont un régal pour l’esprit et un très fin décodage du sens des messages qui sont adressés. Merci beaucoup.

  • fauxfautais99 says:

    Ah! un nouveau terme pour ma collection : co-responsables.
    Bien entendu que l’état est aussi responsable. Tellement même qu’il n’a pas hésité à racheter pour destruction des centaines de maisons qu’il n’a pas réussi à empêcher de construire. Même le chef de l’état qui après avoir incité à être audacieux et à construire en zone inondable s’est rétracté en survolant le résultat et à ordonné que plus personne n’habite dans cet endroit. Au moins l’état a commencé a réparer ses erreurs sans attendre le jugement, du moins pour ce qui concerne les préjudices matériel. Même si c’est désepérant de voir démolir sa maison (et parfois pas justifié)cela permet à certain de repartir pour une nouvelle vie sans avoir à attendre une décision de justice.
    C’est le dénis, le mépris, le manque de compassion de la municipalité soutenue par ceux qui ont profité de l’urbanisation qui font que les yeux, la presse et la justice se braquent sur eux.
    En tout cas, les termes employés par une bonne partie de sa population, son avocat, M. Debré, le président des maires de France, censés voler au secours de M. Marratier comportent tous les mots de responsable ou coupable précédés ou suivi de associé, co-, pas bon, pas seul, tous, etc. Dans tous les cas pas même eux n’osent dire clairement innocent, blanc comme neige, erreur judiciaire, complot de l’opposition, empathie envers les sinistrés ayant lui même failli périr, remord, a depuis mis en place un PPRI et un plan de secours exemplaires.

  • Patrick says:

    « A la Faute-sur-Mer, le maire et l’Etat sont co-responsables ! » Bernard Debré (RMC)

    http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post%2F2011%2F04%2F15%2FLe-maire-et-l-Etat-sont-co-responsables-!-Bernard-Debr%C3%A9

  • fauxfautais99 says:

    Cela complète ce que j’ai dit dans un précédent post: après responsable mais pas coupable, coupable innocent, tous coupables (donc personne), voici responsable partagé. Et sans vergogne par quelqu’un qui dit lui même ne pas connaître le sujet.
    S’il défend en toute ignorance mais par pur principe sa « corporation », qu’il se rassure, les victimes n’entendent pas se contenter de poursuivre un soi disant lampiste mais bien de faire « partager » la responsabilité à tout niveau.

  • Dominique says:

    Je me suis un peu énervée et j’ai posté trop vite …
    M. Bernerian sait-il que le soir de Xynthia, avec une alerte rouge et un avis de surcôte dans les estuaires, notre bon maire était parti dîner chez des amis à Luçon sans laisser aucune permanence ni consignes …

  • Dominique says:

    Quand on ne connaît pas le sujet, on la ferme …
    C’est trop grave pour pouvoir donner des approximations .

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2011
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci