57 réponses à to “Communiqué de presse de la préfecture de Vendée”

  • Fourment says:

    Brigitte:
    Le document livré ce jour est trés fin par rapport au précédent et mérite d’être lu avec attention ,de nombreux points ne sont pas immédiatement perceptibles à première lecture.
    Pour exemple cité dans mon précédent mail,il y a une finesse à percevoir entre les articles :
    – 4.1 (page 7/30),les zones bleues :
    « La densification de ces zones et le renouvellement urbain sont admis à condition que les nouvelles constructions intègrent ,dés leur conception,les dispositions constructives adaptées aux effets du changement climatique à l’horizon 2100  »
    – et 4.2 (page 8/30),définition des cotes de référence:
    la cote de référence actuelle : cote 2010=4,70m NGF
    la cote de référence à l’horizon 2100: cote 2100=5,70m NGF
    « Pour les constructions nouvelles et les reconstructions ,la cote de référence applicable pour fixer la cote des premiers planchers est la cote 2010 mentionnée ci-dessus »
    Un degré de liberté nouveau et important a été glissé sur ce point permettant ainsi de construire sur la base d’un premier plancher >à 4,70m et non 5,70m comme le prevoyait le précédent PPRI et ce ,sans contradiction entre ces 2 mêmes articles..
    A suivre…

  • brigitte devilez says:

    @ JP Fourment,
    cote de référence en 2010 : 4,70m
    cote de référence en 2100 : 5,70m
    Si j’ai bien compris, cela n’influe en rien sur la couleur de la zone: rouge,c’est toujours à moins de 3,70m, blanc à plus de 5,70m
    Mais cela aura un impact sur la hauteur des zones refuge.
    De plus nouveauté : ces zones refuges et prescriptions ne sont plus exigées suivant la couleur de la zone ni le niveau du terrain naturel mais suivant « la cote du premier niveau », ce qu’on peut sans doute traduire par niveau de seuil. (un avantage pour ceux qui sont en rouge à cause de la proximité de la digue).

  • Fourment says:

    Brigitte
    les textes nouveaux sont bien en ligne depuis 11h55 sur le site de la préfecture.
    Ce matin ,en mairie ,une dame qui lisait le nouveau réglement persistait à penser, à tort , qu’il n’y avait pas de changement dans la définition des côtes de réference et de leur application : il est important de comparer la page 8/30 du nouveau réglement et la page 8/28 de l’ancien réglement afin d’éviter toute confusion.
    A suivre…

  • brigitte devilez says:

    Le nouveau projet n’est toujours pas en ligne sur le site de la préfecture!!!!!
    Il est affiché en mairie : pas grand chose de changé au niveau des modalités ayant permis de faire la carte.
    Il semble que seules les nouvelles mesures de niveau aient été prises en compte, ce qui donne quelques ilots bleus en plus..
    la zone rouge est toujours à 3,70m, dans la bande des 100m le long de la digue et la montée des eaux dans 100 ans prévue à 1m.
    La demande de l’AVIF pour prendre en compte la digue du camping a été retenue.
    A première vue, les prescriptions pour les zones refuges sont plutôt floues. Mais il faudrait lire le texte au complet pour se rendre compte.On attend avec impatience sa mise en ligne.
    A suivre…..

  • roland says:

    coucou

    Je ne sait pas si je suis au bon endroit pour mettre un commentaire mais je me lance

    Je pense que cette municipalité qui est si puissante pour stopper les flots devrait mettre en œuvre les moyens pour faire cesser le bidonville du » havre  » ce qui éviterait peu être le déclenchement d’un feu de forêt

    Roland

  • brigitte devilez says:

    En ce qui concerne le site, tu as raison Musette : nous avons tous besoin de ce lien, aidons à le conserver.

    En ce qui concerne la circulaire ministérielle pour l’élaboration des PPR, toujours rien! Pourtant madame NKM a été reconduite dans ses fonctions.
    Demain les projets de PPRI seront en ligne. Le bruit court qu’ils sont encore plus contraignants que les précédents. Mais ce n’est peut-être qu’un bruit…

  • admin says:

    Merci deux fois Musette c’est gentil

  • Musette says:

    J’ai découvert à droite la rubrique « faire un don », pour aider Renaud à la maintenance du blog et du site.
    Soyons généreux si nous le pouvons, et même un tout petit peu si les temps sont durs !
    Nous profitons tous de cette formidable idée qu’a été la création du site et du blog.
    AIDONS LE A LE FAIRE VIVRE !…

  • Musette says:

    Chouette pour le pique nique ! Réserve sur le lieu de l’année dernière qui est sympa, mais disperse les pique niqueurs et ( peut être) empêche les rencontres et des liens de se faire ..

  • Dominique says:

    Est-ce qu’un terrain viabilisé est considéré comme un terrain avec permis de construire?

  • brigitte devilez says:

    N’oubliez pas la rencontre pique-nique du samedi 16 juillet.
    Elle est annoncée sur le site AVIF.

  • brigitte devilez says:

    Merci, Monique pour ce lien. Beaucoup de Fautais et d’Aiguillonnais ont le même problème :terrain nu en zone noire… ou rouge. On suivra de près le recours au TA.

    Dans cet article on parle d’une indemnisation pour ceux ayant un permis de construire. Chez nous, il me semble que ce n’est pas (encore) le cas.

  • Dominique says:

    Après les cigognes, les hirondelles …
    Moi qui était prête , pour une fois, a féliciter la Mairie qui vient de faire enlever les fils électriques et téléphoniques dans ma rue je suis obligée de me retenir car depuis hier, les hirondelles, qui ont perdu leur perchoir, se cognent sans arrêt dans mes vitres …

  • monique94 says:

    Aujourd’hui, ce terrain est en zone noire. Inconstructible. Invendable. Et pas indemnisable.
    http://www.sudouest.fr/2011/06/29/1-500-eur-par-mois-pour-rien-438259-1238.php

  • Pour les feux ou grillade en pinède , ceux sont des arrêtés de la préfecture, ensuite il faut aviser la gendarmerie, ou la communauté de commune qui fait ordonner le respect de ces arrêtes . Et oui c’est comme cela, que cela fonctionne .

  • brigitte devilez says:

    Perso, j’aime bien le projet Litoralis (tout dépend bien sûr de ce qu’on met dedans) et l’idée d’une desserte en bus des trois communes. Le stade de foot, me tente moins….Celui de La Tranche ne serait-il pas suffisant ? On pourrait par contre envisager une autre utilisation sportive de l’espace ( petit golf, roller, VVT….) Le port à sec ? Pourquoi pas mais pour petits bateaux seulement car je ne crois pas au dévasement du Lay. Quelques commerces seraient également les bien venus dans ce quartier… qui pourrait être réservé aux vélos l’été.
    Je sais c’est pas moi qui décide mais on peut quand même rêver….

    BON C’EST BIEN BEAU TOUT ÇA, MAIS LES DERNIERS TRAVAUX SUR LES DIGUES CE SERAIT PAS PLUS URGENT ?

  • Patrick says:

    Le même sujet sur le blog de Jacques Auxiette

    Après Xynthia, construire un nouveau projet avec les territoires

    http://www.auxiette.net/2011/06/28/apres-xynthia-construire-un-nouveau-projet-avec-les-territoires/

  • Patrick says:

    l’après Xynthia

    http://www.vendeewebtv.fr/

  • Musette says:

    Je sais bien que ce ne sont pas les fautais qui utilisent des camping gaz ou des barbecues dans la pinède ! L’absence de loi dans cette commune se perçoit à toutes sortes d’indices ! Les gens perçoivent très bien qu’il n’y a persinne pour surveiller..Pour ma part, le seul moment où j’ai vu le maire auprès de ses administrés, c’était pour vendre de la limonade ! ..

  • titi says:

    c est tout de meme aux responsables de la commune d interdire les barbecues dans la pinéde !ça devient urgent de le faire avec la canicule et les « vacanciers » qui vont arriver !!!!

  • jacquotte says:

    pour les bq ce ne sont pas des fautais,mais les promeneurs qui viennent passer le dimanche en famille au bord de la mer. tout au moins ceux que j’ai vu

  • Musette says:

    Gina, dans une commune où c’est  » pas vu, pas pris », l’intérêt de quelques uns contre la sécurité de tous, la connerie individuelle se développe d’autant plus que la loi y est transgressée par celui qui doit la faire appliquer et l’individualisme l’emporte alors sur l’intérêt collectif ! Ce n’est pas seulement la question de l’exemple, c’est ce qui dans cette commune est en faillite au plan institutionnel depuis deux décennies et qui laisse diffuser une sale ambiance, anti démocratique et malveillante et froncièrement violente !

  • Même sans contrôle, ceux qui allument un feu ou un barbecue, je les appelle des inCONScients (le mot est trop faible) alors que toutes les infos, télé, presse écrite etc etc… rappellent la sécheresse… et ses RISQUES… sans flic, les gens font n’import quoi ? ?

    Coluche disait : la mère des cons est toujours enceinte….

  • souris says:

    bis repetita …
    Désolée

  • NicoleG. says:

    Le temps et l’argent seront également de la partie …

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-Region-regarde-au-dela-de-Xynthia-_40743-1850239——85191-aud_actu.Htm

    Il va falloir être vigilant et faire passer en priorité la sécurité , peut-être le moins « gratifiant » pour les politiques … A suivre

  • monique94 says:

    Plus d’un an après Xynthia, le Crédit agricole se mobilise pour la reconstruction du territoire sud-Vendée sinistré.
    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-don-de-80-000-€-a-l-aide-en-milieu-rural-_85307-avd-20110624-60762942_actuLocale.Htm

  • musette says:

    Je n’ai JAMAIS vu, entendu ou lu un rappel à la loi dans cette commune depuis que ce maire est là ! Et pour cause, il ne la connait pas.
    Comme vous, j’ai vu des barbecues et des camping gaz utilisés sous les pins dans la zone où sont les tables. Pas un képi à l’horizon, pas de ronde, RIEN….
    AU SECOURS !!!! Ce type est vraiment dangeureux !

  • brigitte devilez says:

    Dominique, il doit pas être au courant des textes… ou alors il ne les comprend pas…ou alors il est préoccupé par toutes ces mises en examen…
    une amende de troisième catégorie, ça va chercher dans les combien?

  • Dominique says:

    Il y a un conseiller municipal qui ne se gêne pas pour déclancher son arrosage automatique tous les matins vers 11 heures
    D’ailleurs sa pelouse (sur un terrain de sable) est bien verte …

  • brigitte devilez says:

    @ Gina,
    l’enquête publique nous avait déjà été annoncée pour le début de l’année 2011, alors ne nous réjouissons pas trop vite…. Pour l’instant, il s’agit d’un retour en arrière.
    Ce n’est pas la première enquête publique sur La Faute mais c’est certainement celle où les habitants vont se sentir le plus concernés.
    Ce n’est certes pas une campagne préélectorale mais la sortie de la circulaire ministérielle risque d’avoir un impact sur le vote des littoraux à l’élection présidentielle ! Les gens sont encore nombreux à privilégier l’économie face à la sécurité.
    @ Denis Bristiel,
    Le nouveau projet de PPRI intègre sans nul doute la circulaire ministérielle qui va être rendue publique dans les jours qui viennent. Le Préfet en connaît déjà le contenu, c’est certain. Sinon ses services n’auraient pas perdu leur temps à refaire un projet.

  • BRISTIEL Denis says:

    Info : les nouveaux projets de PPRI qui vont nous être soumis pour observations durant ces mois d’été sont à considérer avec circonspection ; en effet ils n’integrent pas la circulaire attendue du ministère de l’environement qui va vraissemblablement avoir une incidence majeure sur ces documents;
    une péripétie de plus ……..

  • Brigitte, J’ai bien lu le communiqué de presse de la Préfecture et je parle bien de l’enquête publique annoncée dans ce communiqué concernant le PPR qui aura lieu dans les communes à l’automne durant des vacances scolaires… (parfait) et je rappelle que ce sera là, sur le registre, qu’il faudra TOUT exprimer… démocratiquement en toute liberté… et un registre d’enquête publique n’est pas un recueil de campagne pré-électorale.

  • monique94 says:

    dimanche dernier il me semble avoir aperçu sur le tableau électronique un message appelant à la vigilance face aux risques d’incendie mais il serait important de connaitre les consignes et les lieux de rassemblement

  • brigitte devilez says:

    Merci Bildan de rappeler aux personnes qui n’étaient pas à La Faute au moment de la publication du TOP INFO, que le PCS existe bien (ou au moins une ébauche)!
    Il serait judicieux qu’il y ait une distribution dans les boîtes aux lettres.

    Je penses que la situation de sécheresse et les risques d’incendie nécessiteraient également une lettre du Maire rappelant les consignes de sécurité et les restrictions sur l’eau. Nous avons déjà eu des lettres de sa part largement diffusées pour des choses bien moins importantes que celles là!

  • BILDAN says:

    Le PCS a été publié dans le TOP info de Mai 2011

    http://www.lafautesurmer.com/index.php?module=Contenus&type=file&func=get&tid=4&fid=pub_upload&pid=160&download=1

    Voir page 4 et 5 la notice que tous Fautais vrai ou faux doit avoir lu et doit mettre sur sa porte de maison pour conjurer le sort… Vous pouvez l’obtenir à la Mairie.
    Vous y apprendrez que la commune de La Faute Sur Mer « abrite » de nombreux risques technologiques et naturels.

    Concernant les feux de forêt, vous y lirez la définition suivante :
    « Les feux de forêt sont des incendies qui se déclarent et se propagent sur une surface d’au moins un hectare de forêt.
    Ce risque est présent au niveau de la pinède située au sud de la commune. »

    et les consignes sont précises:
    CONSIGNES DE SÉCURITÉ
    – en cas de feux de forêt sévères :
    * REJOINDRE en priorité les plages ou les digues de la commune
    * REMONTER vers le nord de la commune au niveau du Pavillon des Dunes
    – En cas d’évacuation
    REJOINDRE À PIED les points de rassemblements les plus proches de votre résidence

  • brigitte devilez says:

    Par arrêté préfectoral (septembre 2010), l’usage des barbecues à flamme sur équipement mobile est interdit TOUTE l’année en zone de forêt, d’espace boisé et dans une bande de 200m autour de ces zones.

    Les textes existent, il faut les rappeler à ceux qui ne les respectent pas. C’est pour la sécurité de tous.

  • tristesse says:

    Je suis d’accord avec DOMINIQUE, l’incendie est désormais le risque principal à la Faute cet été du fait de la sécheresse et de l’état de la végétation, d’autant plus que la plupart des terrains ne sont pas entretenus. Je ne comprend pas qu’il ne soit pas interdit de faire du barbecue dans cette zone. Il faudrait renforcer la surveillance à l’heure des repas afin qu’il n’y ait pas de problèmes qui pourraient en effet être catastrophiques. J’ai connu il y a quelques années l’explosion d’une bouteille de gaz !!!! dans un mobil home. Si un feu se déclare dans la forêt pour peu qu’il y ait du vent comme les jours passés, c’est toute la Faute qui disparait et pas mal de vies humaines avec et on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas !!!!! Il faut savoir interdire quand c’est nécessaire !

  • jacquotte says:

    entièrement d’accord avec Dominique surtout que beaucoup de pin ne sont pas très vigoureux depuis la tempête. de nombreuses branches sont sèches et certains n’hésitent pas a faire des BQ bld de la forêt entre les voitures.
    un plan de sauvegarde serait vraiment le bienvenu pour les inondations mais aussi pour le feu

  • Dominique says:

    Et en plus, toujours pas de plan de sauvegarde !!!
    On est dans une année très sèche, s’il y avait le feu à la Pointe d’Arçay, ce serait un massacre !!!

  • Fourment says:

    le Président de région a présenté hier à la population sa proposition de  » projet de territoire  » pour les 3 communes (durée 2h),difficile de faire un résumé succint et à la fois exhaustif ; je vous livre les points saillants (de mémoire):
    A la Faute :
    – 3 projets alternatifs pour la cuvette:
    soit un théâtre de verdure/parc
    soit un stade de foot en remplacement de celui de l’Aiguillon dont l’existant serait remplacé par un lotissement
    soit un « compact golf » (petit golf)
    – un petit port à sec pour petits bateaux
    – un autre port à sec plus important pour gros bateaux
    – une esplanade ,avec boutiques ,restaurants,etc entre les ports à sec et la cuvette
    – un centre d’interprêtation baptisé Litoralis à rayonnement national (n’existe nulle part ailleurs),installé à la place du camping municipal et dédié aux enjeux du littoral.
    A l’Aiguillon:
    – aggrandissement et aménagement du port existant (Marina)
    – aménagement de la Petite jetée en pole professionnel
    – création d’un centre de vacances
    – constructions possibles à la place du stade de foot

    En commun aux 2 communes:
    – programme de désenvasement du Lay
    – développement éco-tourisme
    – développer et multiplier les services et accueils(hotellerie,chambres d’hôtes,)
    – favoriser l’activité des professionnels de la mer

    Voilà les grandes lignes …

    Presentation du projet au conseil régional jeudi prochain
    Financement souhaité: 50% par l’Etat,25% par la Région,25% par le Conseil Général…

    Tout cela semble intéressant pour relancer la vie des communes néanmoins il est essentiel que les aspects protection et sécurité des populations soient traités en amont et en priorité pour ensuite permettre le développement du projet .

    Or vu le progrés constaté sur l’élaboration du PPRI, aujourdhui 16 mois aprés Xynthia ,retour à la case départ pour une phase de concertation puis enquête publique : il semble que rien ne puisse se boucler avant la fin d’année 2011 !!

  • titi says:

    super cet album photo !émouvant !
    merci de nous les faire partager !
    ps :  » j apprecie «  » celles du gd r …………………………..

  • crepidule says:

    @ Brigitte, Patrick et tous les amoureux de la faute… les photos agrandies

    http://jalbum.net/a/996616/

  • brigitte devilez says:

    Merci « les Patrick ».
    Gina, il ne s’agit pas encore de l’enquête publique : on REFAIT la phase concertation. L’enquête publique c’est, si tout va bien, pour fin 2011.

  • Pour répondre à brigitte, à propos des cartes postales trop petites, moi j’enregistre l’image dans « mes photos » ou « mes documents », suivant le classement que vous souhaitez, et à la lecture j’agrandis.

  • Voilà ! parfait UNE ENQUETE PUBLIQUE :

    Un registre sera ouvert à tous les « FAUTAIS », des permanences d’un commissaire.

    Ce sera « LE MOMENT » de consulter le dossier en cours, de poser des questions et surtout de vous exprimer… et là pas de pseudo, l’identité réelle et l’adresse….
    (c’est à dire, que vous pourrez prendre connaissance des remarques précédentes… et vice versa…. tout au long de l’enquête…)

    Quant à ceux qui sont désolés de ne pas pouvoir prendre la parole lors des réunions du conseil municipal, en effet, c’est la règle, le public ne peut s’y exprimer que sur invitation du Maire…. L’ORDRE du jour devant être affiché avant la réunion, ou dérogation en raison d’une « urgence »…

  • Patrick says:

    Il est juste indiqué dans l’aide (lien en bas de la page), que l’on peut « Ouvrir l’original dans une nouvelle fenêtre [si elle existe] »

  • brigitte devilez says:

    patrick, mehari, crépidule, dommage que les photos soient si petites. Y a-t-il un moyen de les agrandir à l’écran?

  • crepidule says:

    désolé le lien 992908 ne fonctionne pas essayer celui ci:

    http://jalbum.net/en/browse/user/album/996420/

  • Musette says:

    Merci, Brigitte d’avoir par ton post éclairer ma lanterne. Je me pensais con…combre ( comme dans la pub ) , car je n’y comprenais plus rien à ce message de la Préfecture… Franchement, à force, l’Etat se disqualifie et lassera même ses plus fervents soutiens !

  • mehari says:

    pour les amoureux de Faute et L’Aiguillon

    http://jalbum.net/en/browse/user/album/992908/

  • Patrick says:

    Nostalgie : Cartes postales anciennes de l’Aiguillon sur Mer et la Faute sur Mer.

    http://jalbum.net/en/browse/recent/album/996420/

  • brigitte devilez says:

    L’histoire est un éternel recommencement :

    « Le désastre reste à réparer….On savait à la préfecture le danger qui menaçait toute cette côte … et l’on n’a rien fait. Maintenant il faut réparer la digue, donner des indemnités …il faudra soulager les misères que ce désastre occasionne, et ce que l’on eu mis à renforcer la digue suffira-t-il à cet emploi ? Donc apathie coûteuse. Cependant, ce ne sont pas les avertissements qui ont manqué »

    Extraits de la dépêche Vendéenne du 1 er avril 1928 suite à l’inondation à La Belle Henriette le 23 mars 1928.

  • plaintecontreX says:

    Il n’est pas tolérable que les tergiversations de l’Etat ait pour première conséquence de maintenir les populations en situation de danger mortel reconnu.
    A aucun moment n’est évoqué la situation de la digue Est de La Faute, dont l’état n’assure pas la protection des personnes et des biens.
    ON NE PEUT PAS ENVISAGER DE PASSER UN NOUVEL HIVER DANS CETTE SITUATION

  • brigitte devilez says:

    Donc la circulaire ministérielle est sortie (et est sur le point de devenir publique), le projet de PPRI est à revoir. On efface tout et on recommence la phase de concertation.

    Quels cafouillages!

    On nous fait des zones noires, on les transforme en zones de solidarité, on rajoute des maisons, puis on en retire, on nous propose un projet de PPRI, on ne le met pas à l’enquête publique, on le retire, on refait un autre projet. A quand le prochain épisode?

    On nous dit que l’enquête publique englobera une période de vacances. Toussaint ou Noel ? Vu les délais réglementaires, j’ai peur que ce soit la deuxième solution…si tout va bien.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

98 − 92 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
juin 2011
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci