50 réponses à to “Ouest France du 22/08/11”

  • MILLE EXCUSES et Merci Brigitte,

    OK ! Alors en effet, attendez les procès verbaux et n’hésitez pas à demander des renseignements au secrétariat de la mairie et lors de l’enquête publique… exprimez vous !

  • brigitte devilez says:

    Gina,
    Je voulais juste rétablir un fait : l’enquête publique n’est pas encore ouverte pour le PPRI. Il s’agit uniquement d’un document préparatoire mis à la consultation du public par la préfecture.

    C’est une grande première puisque les projets précédents de PPRI en circulation depuis 2001, (et qui avaient toujours été rejetés par la commune) n’ont jamais été montrés au public. L’échange avait eu lieu uniquement entre municipalités et services de l’Etat.
    On connaît la suite : un refus systématique de tout changement et des constructions dans des zones répertoriées dangereuses et des personnes qui ont payé de leur vie !
    Quant à l’intervention de ce monsieur au conseil municipal, elle consistait juste à demander si le document projeté serait mis en ligne pour le public. Nous avons tout de même eu la réponse : il sera sur le site dès que les procès verbaux du conseil seront revenus de la préfecture.

  • Musette says:

    @ Dominique:
    Dans toutes sortes de grandes villes que nous connaissons, où les réunions des conseils municipaux se font, la parole est donné pour remarques à l’opposition, ou la salle, dans des modalités cadrées. Mais, à La Faute sur Mer, fief de sa seigneurie, selon les témoignages régulièrement reccueillis, l’exercice de la démocratie est totalement inconnu. C’est un clan, que dis-je une seule personne, qui parle, hors toute discussion. Les conseillers municipaux eux mêmes sont assignés à l’obéissance comme des moutards sur les bancs de la maternelle. Conception monarchique et avillissante pour les conseillers qui ne semblent toujours pas s’en apercevoir !

  • Dominique,
    J’entends bien ! les documents n’étaient sûrement pas projetés « à l’attention » du public, mais des membres du conseil, (qui avant la réunion, ont eu des réunions de travail) ces documents étaient probablement les mêmes que ceux contenus dans les dossiers de l’enquête publique… c’était lors de cette enquête que le public pouvait et devait exprimer, SES questions, SES réflexions et peut-être que les réponses auraient pû être données au cours de la réunion du conseil… Mais imaginez… Les réunions se termineraient à « pas d’heure » .. et les élus sont-ils aptes à répondre aux questions ? ? en particulier d’urbanisme ? Chaque projet est suivi par des pros (géomètre etc….). Croyez moi, ce n’est pas pour rien que le « responsable » des services de la mairie (Secrétaire Général ou Directeur) est très TRES UTILE, et toujours présent… Vous seriez étonné de constater la « bêtise » de certains élus…certains n’ont aucune « formation », je ne parle pas en particulier de LA FAUTE, mais je veux dire en général… (J’aurais dû garder certains brouillons de lettres…mais je me souviens de certaines anecdotes… de quoi animer des soirées)

  • Patrick says:

    Décret n° 2011-1041 du 31 août 2011 portant création de la réserve naturelle nationale de la casse de la Belle Henriette (Vendée)

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000024529417&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

  • Dominique says:

    Je parle pas d’intervenir pendant le conseil mais seulement de faire des interruptions de séances qui permettraient, pour des cas aussi important que le PPRI,au public de poser des questions et de donner son avis .
    En l’occurence, les documents projetés étaient illisibles ….

  • Dominique,

    En effet, le public ne doit pas intervenir lors des réunions du conseil municipal, ce serait vite le….b… ! le PPRI a été soumis à une enquête publique, au cours de cette enquête chacun doit ou peut s’exprimer. — Un spectateur ne peut s’exprimer que sur « invitation » de l’élu (cas d’urgence, etc…)

    L’ordre du jour de la réunion du conseil doit être affiché AVANT LA REUNION,

    Pour les élections des membres du conseil, bien sûr il y a des candidats « volontaires », (listes affichées sur les panneaux) mais compte tenu de l’importance de La Faute, les électeurs ont la POSSIBILITé DE RAYER DES NOMS, de ne voter que pour une seule personne, ou établir vous même une liste de candidats, qui ne doit pas dépasser le nombre à élire (15 je crois)- et les candidats doivent être électeurs dans la commune. (allez pour reprendre la plaisanterie, souvenirs d’une vie antérieure, lorsque j’étais grande et blonde)

  • Musette says:

    Monique, j’ai demandé au psy que je connais : on peut penser que les « populations » sont une entité qui n’a pas vraiment d’existence, comme on ditait « on »…Ça évite de penser les choses de manière plus réel, réalité des personnes, leurs vies, leurs corps, leurs histoires… (Il a d’ailleurs inventé d’avoir dû reconnaitre les morts de Xynthia et même que ça avait été très fatiguant !!! Les reconnaitre ? Il eût fallu qu’il les connût d’abord ! Il a dû signer quelques papiers administratifs…C’est ce qu’il appelle reconnaitre).
    Quant aux commerçants, au commerce : autres « on », entité supposée à elle seule faire la richesse de La Faute. Des « on » qui se rencontrent uniquement pour faire circuler le fric. Ce qu’il appelle « le tissu communal » n’a aucun sens pour lui et il en a été le premier destructeur. Il manipule des mots qui ne renvoient à aucune représentation commune, faisant lien entre nous. Du coup, il ne soutient ni ses phrases, ni les bases mêmes du langage. Il ne nous parle pas, il fait circuler des phrases vides de sens en se donnant l’air d’être quelqu’un. ( le clinquant de ses bracelets et de ses chaînes ! Attention qu’on ne lui en passe pas d’autres moins dorés !) Lamentable. Il faut être bien beauf’, comme disait une amie, pour élire un guignol pareil ! Ou très dupes ! Ou très intéressés!

  • raslebol says:

    @ Monique :
    en 3 mn d’interview les mots commerce et commerçants sont revenus 6 fois
    ce grand SOUK n’est pas la priorité de « la population » des habitants de La Faute

  • monique94 says:

    en 3 mn d’interview sur Europe1 il dit 7 fois « les populations », ça doit signifier quelque chose pour un psy

  • Ce qui m’étonne Musette…. c’est qu’il soit toujours MAIRE… donc, prend des décisions après avoir « supporté » plutôt COMMIS de telles « erreurs »…. Signe tous les documents prend des décisions au nom de la commune… OUF ! il a toujours ses bracelets…. ! ! ! ! !

  • Musette says:

    « La maire se plaint que des gens attaquent le tissu communal « …Il ne manque pas d’air ! Après avoir confisqué la mairie pour son clan, orchestré des attaques en sous main sur ses opposants, fait des projets qui ont conduit à la mort 29 personnes, il ose encore donner des leçons de civisme !
    Il me fait penser à ces pères pédophiles qui clament que ce sont les victimes qui ont détruit la famille en portant plainte, argument largement soutenu par les dites familles !
    La perversion du roi est sans limites. Il est gonflé !

  • Musette says:

    L’excitation produite chez sa seigneurie à l’idée de continuer à construire là où on lui a signifié de fermes interdits, relève d’un fantasme qui l’excite et nous le chamboule entièrement !…Hé ! Bien, ma bonne dame., en plus de l’orthophoniste, va nous falloir un psy ! On n’ est pas sorti de l’auberge !…On croit rêver.
    Ça m’évoque les enfants qui refusent d’obéir et ne savent plus quoi inventer pour continuer à se dérober à l’interdit. Je crains que RIEN ne l’arrête dans ses divagations et qu’il trouve toujours des complices pour l’entretenir dans sa folie, laquelle folie en arrange quelques uns. Suivez mon regard…

  • monique94 says:

    Je sais, Gina, je cite juste M. Marratier, c’est lui qui vous oublie

  • Dominique says:

    M. le Maire se plaint « des attaques systématiques de gens qui détruisent le tissu communal ».
    Mais au Conseil Municipal, le public n’a pas le droit de parler . Hier soir, alors que la question du PPRI, qui intéresse tout le monde, était abordée un Monsieur a tenté de poser une question il a, gentiment , été remis à sa place . Pourquoi, dans ces cas exceptionnels au moins, n’est-il pas prévu d’interruptions de séance afin de permettre au public de participer au débat ?
    J’ajoute que les documents projetés pour illustrer le débat étaient illisibles .
    Pourquoi être aussi a cheval sur le règlement alors qu’a chaque Conseil, des questions qui ne figurent pas à l’ordre du jour sont abordées ?

  • Pardon Monique94 ! Il n’y a pas seulement la fermeture du camping municipal qui a généré des absents… D’autres campings également… ont été inondés… et nous faisons également partie des ABSENTS… le pire c’est l’oubli, nous sommes rarement cités… – et de plus il me semble me souvenir que le camping municipal aurait dû être fermé depuis plusieurs années, non ?

    Quant à Gisèle, rien à dire FELICITATIONS ! !

  • Soizic29 says:

    Brigitte,
    tu es courageuse d’aller à ce conseil municipal. Ne devrait-on pas dire plutôt « monologue de l’édile municipal » ?
    Cette fois, les 2 ou 3 parpaings se sont transformés en « remblai sous les maisons ». Les mots changent, mais le contenu persiste.

  • Patrick says:

    « Les digues font toujours débat à la Faute »

    http://www.tvvendee.fr/

    Un des sujets du journal de TV Vendée du mercredi 31 août 2011

    PS : Je ne sais pas comment extraire un sujet.

  • Patrick says:

    Un extrai de ce que l’on peut lire ici => http://www.villesmoyennes.asso.fr/newsletter/index2.php?rub=1315&id_article=1399

    Les ouvrages tels que les digues ne pourront pas systématiquement jouer leur rôle de façon optimale selon la hausse du niveau de la mer dans ce contexte. L’adaptation de ces ouvrages doit désormais répondre à une approche technique précise (choix de matériaux, prise en compte du milieu naturel). Un premier guide sera élaboré en 2014.

  • brigitte devilez says:

    J’allais oublier : il y a encore des progrès à faire car il n’a pas fini la moitié de ses phases ce soir…

  • brigitte devilez says:

    Oh, que vous êtes taquins!
    Moi je suis allée au conseil municipal ce soir et tout avait l’air d’aller pour le mieux. Le roi René avait retrouvé sa bonne humeur et tous ses bracelets.

    J’ai même cru comprendre ( un moment d’euphorie de sa part sans doute) qu’on pouvait encore construire sur des terrains à une cote de 3m NGF : on fait un remblai de 0,70m sous la maison et c’est gagné! Non, pas sur tout le terrain, juste sous la maison comme le faisaient les « anciens » qui avaient tout compris avant que le PPRI n’existe. Cela m’a rappelé l’histoire des deux ou trois rangs de parpaings… Il est vraiment incorrigible!

    Mais rassurez-vous braves gens, le plan communal de sauvegarde est au point. Il nous a coûté 100 000 euros. Les tentes, les couvertures, tout est prêt. Les sirènes? Le problème est pratiquement réglé : une sirène sur le Pavillon des Dunes et on répare celle de la Mairie.
    C’est vrai qu’il n’y aura plus grand monde à la pointe d’Arçay, alors tant pis s’ils n’entendent pas….

  • Kelio says:

    Ah ! Mais je n’ai pas dit qu’il s’agissait de Rimbaud ! Juste un orthophoniste, pour acquérir les bases du langage !!! Et il semble qu’il y ait du progrès…. A suivre !

  • Soizic29 says:

    Il finit ses phrases, mais il continue à jargonner avec emphase

  • Kelio says:

    Bonsoir,

    A mon avis, un orthophoniste s’est installé à La Faute…
    En voilà une bonne nouvelle…

  • Musette says:

    Je te sens un peu espiègle, Monique ! Sa seigneurie a fini ses phrases, mais il a causé encore bizarrement dans le poste !…

  • monique94 says:

    j’ouvre sans problème, c’est vrai Jacquotte que les réponses étaient bien préparées
    « manifestement y avait pas eu systématiquement non plus de départs très importants, hein, sauf pour les populations qui ont souffert de la destruction des maisons et fermeture du camping municipal mais c’est vrai que sous le tissu des communes avoisinantes génère quand même une potentialité relativement importante »

  • jacquotte says:

    patrick
    j’ai pu écouter entièrement sans problème.
    il devait connaître les questions à l’avance car, pour une fois dans ses réponses,toutes ses phrases sont complètes….
    vous allez voir qu’il sera réelu.

  • Patrick says:

    Je reçois une erreur quand je veux écouter ! Et vous ?

    Marratier : « Il y a eu un effet de voyeurisme » (Europe 1)

    http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Bonjour-Monsieur-le-maire/Sons/Marratier-Il-y-a-eu-un-effet-de-voyeurisme-693985/

  • Soizic29 says:

    D’où provient ce mazout ?

  • Musette says:

    C’est vrai que je n’en ai cuisiné que deux fois cette année… Trop petites et peu gouteuses !
    Si, en plus, il y a du mazout ..il ne manquait plus que cette catastrophe à l’économie locale…

  • raslebol says:

    @ Patrick :
    température, eau douce? et si les moules digeraient mal le mazout deversé dans l’etier au droit de la rue de la Giraudiere ??????

  • lulu says:

    je rentre de corse, les boudins de sable c est bien, mais en corse ils ont craqués

  • lutin says:

    A Castel,

    Quel est le rapport entre les moules et le financement de la réfection des digues ?
    Pour votre information, je vous invite à regarder le 1er reportage du journal du 5 août sur TV Vendée.

  • brigitte devilez says:

    Un conseil municipal est prévu mercredi 31 août à 18h15.

  • castel says:

    Quand je vois le prix des moules de l’AIGUILLON 3,30€ le kilo (et elles sont vides) j’ai cru que c’était en parti pour financer les réparations de la digue ! MAIS NON !!!

  • brigitte devilez says:

    Un appel d’offre pour réaliser un diagnostic des digues lancé le 19 août et qui se termine le 2 septembre!
    Il va falloir que les entreprises soient très réactives en cette période de reprise du travail.
    Quant aux résultats de l’étude ils devront être bouclés pour le 31 septembre.
    Nous demandions des mesures rapides, nous sommes servis!!
    Mais est-ce bien sérieux?
    Dans cet appel d’offre, on parle des ouvrages de protection au Platin et d’un bouclage au sud de la commune, mais le reste de la digue Est n’est pas évoqué.

  • BILDAN says:

    Il semblerait qu’une entreprise française ait des solutions pour nos côtes. Pour l’instant elle exporte, et les quelques références en france sont visibles.

    http://www.stabiplage.com/vars/fichiers/pub_defaut/F10_version_2.pdf

    Et vive le boudin gonflé avec du sable. C’est mieux que la technique Pieux/Paille qui se trouve vite déstabilisé.

  • Musette says:

    Merci Patrik pour ce lien fort intéressant, qui montre un soudain réveil le la municipalité. L’Avif est plus réactive qu’elle et a eu un effet d’entrainement ?
    Hé ! Bien, il eût été judicieux de commencer par la consolidation des digues avant de lotir à tout va, et même avec des digues de qualité, pas dans la cuvette. Qu’ont fait les maires des 2 communes lors de la manifestation de samedi ?

  • Patrick says:

    Dans le cadre du plan de submersion rapide la commune de La Faute-sur-Mer procede a une consultation des entreprises dans le but de realiser un diagnostic des digues et avant projet sommaire de confortement, de rehausse et de creation des ouvrages

    http://www.marchesonline.com/mol/front/visualisation/run.do?idsim=4935577&versionsim=1&typeinfo=typeao

  • Patrick says:

    A propos des digues, un extrait publié sur http://www.villesmoyennes.asso.fr/newsletter/index2.php?rub=1315&id_article=1399

    Urbanisme et littoral
    Une série de mesures techniques déjà annoncée dans les plans digues et submersions marines. Le but est d’éviter un nouveau drame, comme celui de Xynthia, en étudiant et anticipant davantage la remontée du niveau de la mer notamment. En effet, le niveau marin devrait s’élever au moins de 20 à 60 cm d’ici la fin du siècle, selon le ministère de l’écologie. Les ouvrages tels que les digues ne pourront pas systématiquement jouer leur rôle de façon optimale selon la hausse du niveau de la mer dans ce contexte. L’adaptation de ces ouvrages doit désormais répondre à une approche technique précise (choix de matériaux, prise en compte du milieu naturel). Un premier guide sera élaboré en 2014.

  • Patrick says:

    France : Menace sur la plage (France 2)

    http://www.2424actu.fr/actualite/2934227/#read-2934227

  • jacquotte says:

    je reviens de l’ile de Ré.j’ai vu les digues c’est du costaud.quand on veut on peut….mais il faut que les collectivités y mettent le prix.Il ne faut pas lacher. si c’est possible dans l’ile de Ré ce dvrait l’être à la Faute et à l’Aiguillon.
    Nous avons beaucoup pensé à vous ce dimanche

  • brigitte devilez says:

    Merci au rédacteur de l’article qui a su retranscrire nos préoccupations.

    Les ouvrages de protection concernent tout le monde : municipalités, population et touristes.

    Ces derniers ne s’y sont pas trompés : ils ont pris avec bienveillance la fermeture provisoire du pont.

  • Patrick says:

    Projet de parc naturel marin sur l’estuaire de la Gironde et les Pertuis charentais : ouverture de l’enquête publique lundi prochain, 22 août (France Matin)

    http://www.francematin.info/Projet-de-parc-naturel-marin-sur-l-estuaire-de-la-Gironde-et-les-Pertuis-charentais-ouverture-de-l-enquete-publique_a22912.html

  • Beaucoup pensé à vous, nous sommes sinistrés, mais dispersés dans toute la France, mais mes souvenirs des bons moments de 30 ans, sont à LA FAUTE, mais tout a été fait pour que je n’y remette pas les pieds….

    Je dis NOUS, je fais partie d’un petit groupe qui s’est senti en trop, dans nos expressions de chagrin…. Nous ne sommes que des « MOBILEUX » (au sens péjoratif)

  • berlemont chantal says:

    bonjour à tous
    Merci aux bénévoles de l’avif d’organiser ce pique nique chaque année, ça fait toujours plaisir de se retrouver ensemble. Et bravo aux manifestants qui sont venu nous soutenir dimanche.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

1 + 6 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
août 2011
L M M J V S D
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci