25 réponses à to “M6 Emission C’est ma Vie”

  • Dominique says:

    Les impots locaux, les impots fonciers,les places au port, les ordures ménagères dans les campings ont augmentés .Les loueurs vont donc répercuter ces hausses .
    Maintenant, la taxe de séjour augmente en cout et en durée .
    la TVA sur les prestations de services (camping, hotel, restaurant …)va augmenter de 2% .
    Tout sera de plus en plus cher pour les estivants et ne les incitera pas a fréquenter notre station, sans compter les effets de la crise !!!
    Après cela, il va falloir payer la défense du Maire et pourquoi pas celle de ses adjoints .
    Commerçants de La Faute, vous allez voir comme tout va bien marcher pour vous et vous saurez qui remercier…

  • brigitte says:

    Il circule actuellement sur La Faute un tract dénonçant le vote du Conseil Municipal du 16 novembre.Avec un petit coupon à renvoyer en protestation à la mairie ou à la préfecture.Donc, il y a des Fautais qui se bougent…
    J’ai moi-même écrit à chacun des conseillers municipaux pour leur faire part de mon indignation ( mais ça beaucoup s’en fichent).
    Je vous exhorte à faire de même, car, comme le dit si bien sa Seigneurie à propos du PPRI: « on est en démocratie et si le peuple parle, on doit en tenir compte »
    A vous de voir si vous en avez envie…
    Je suis outrée quand je vois que le Plan Communal de Sauvegarde pour tous les Fautais n’a coûté QUE 70 000 euros alors que le Plan Communal de Sauvegarde du Maire nous en a déjà coûté 100 000 et que ce n’est qu’un début!

  • Musette says:

    Plus clair, Alex, on ne peut pas !
    Mais même si sa seigneurie était condamné lourdement, voire même dûment embastillé, il en est qui s’enferreraient dans leur déni, que même ça s’appelle de la connerie…

  • alex8485 says:

    Je vois que la mauvaise foi n’étouffe par certains. Et vous anonyme comment auriez vous réagi? Si je m’appuie sur vos propos vous auriez eu la même attitude que Monsieur M (je refuse d’utiliser « M. le Maire » pour son cas). Et vous vous refusez à lui reprocher. Mais, auriez vous eu la même attitude pendant les 10 dernières années en ayant connaissance des éléments que lui avait? Vous seriez vous opposé systématiquement à un PPRI et un PCS pour pourvoir construire librement dans des zones définies comme inondables depuis 2001 par la préfecture? Auriez vous continuer ce combat veinal lorsqu’un PPRI fut imposé par la préfecture en 2007? Seriez vous resté en fonction après un drame pareil, avec 29 morts sur la conscience? Auriez vous nié l’existence et l’utilité d’une association de victimes regroupant 600 personne dans votre commune? Auriez vous détourné le sens des choses pour devenir la victime des allégations de cette association et en faire les instigateurs d’un complot politique contre votre personne? Auriez vous nié l’utilité d’un PPRI a postériori?
    C’est à ces questions qu’il faut répondre avant de croire que n’importe qui aurait fait comme lui cette nuit là. Si cela avait été le cas, nos élus ne seraient surement pas mis en examen à l’heure actuelle.

  • jacquotte says:

    la vie de tous les fautais (enfin ceux qui sont restés humains) présents cette nuit terrible a été bouleversée.Le problème est a-t-on la force ou la capacité de témoigner?ce n’est pas aussi évident qu’il n’y parait.
    je remercie d’avance tous ceux qui auront la force de témoigner car il ne faut pas que les 29 disparus soient oubliés n’en déplaise à la municipalité.le déni ne change rien aux faits….

  • Soizic29 says:

    Et envoyé avec humour

  • Musette says:

    Et toc ! Bien envoyé …

  • berlemont chantal says:

    Je connais une conseillère municipale qui aimerait bien passer à la télé, elle pourrait raconter comment cette mairie a bien soutenue les familles des victimes et les sinistrés, en plus elle toucherait un gros chèque!!!!!

  • Dominique says:

    Brigitte, ne repond même pas à ces insinuations mensongères et méchantes, ils n’en valent pas la peine et feraient mieux de balayer devant leur porte…Eux qui voudraient oublier les 29 morts pour protéger leurs sous.
    On sait d’ou ça vient , comme c’était le cas de la pétition contre Madame Renou .

  • brigitte says:

    Nul doute que Kiwi n’hésiterait pas à mettre les chose au point…
    Il y a aussi des victimes qui sont dans le déni : ceux qui ont tout perdu mais qui, pour ne pas trop culpabiliser de n’avoir pas compris que leur maison était dangereuse, essaient de se persuader que le Maire lui-même ne savait pas…. c’est la faute à pas de chance ou c’est leur faute…Je suis persuadée que c’est le cas d’ « anonyme »…
    Ceux là aussi doivent être très mal…ils n’ont nul soutien et vont tomber de haut au moment du procès !

  • Musette says:

    Je pense comme toi Sophie, qu’il faut profiter de ce micro tendu. Ce n’est pas, en effet, l’émission « Zone interdite »qui était une émission d’investigation, mais c’est une occasion pour ceux qui le veulent de raconter ce qu’ils ont vécu et vivent encore, qui est indissociable du contexte dans lequel ce malheur est survenu et qui a aggravé leurs souffrances. Ce dont tu témoignes toi-même en dit long sur ce qu’il reste à faire pour faire entendre une vérité qu’on a voulu effacer par tous les moyens, y compris le déni. Il ne reste que les médias et la justice pour le faire ..

  • sophie85 says:

    re bonsoir je veux dire par vérité la réalité des choses des familles peu indemnisées, des dépressions, des nuits blanches, des pertes d’emploi, des gens qui mangent ou cherchent du réconfort avec l’aide sociale…….j’entendais encore il y a peu:ils sont pas tous à plaindre, ils ont été bien indemnisés plus que ce que valait leur maison, ils ont profités des assurances en jetant gras,après tout ce n’était que des maisons de vacances……….désolée les amis mais ce que j’entends autour de moi quand on en reparle, et ça ça fait mal pour vous ils ne comprennent rien!grâce à cette émission il faut la dire vérité, la tempête est finie certes mais rien ne sera plus comme avant.l’autre vérité elle se fera grâce à la justice, il faut juste être patient…courage et amitié à tous

  • gisele arnault says:

    bonsoir a tous et toutes, je viens de voir cet appel a témoins : si ils veulent de moi je suis tout a fait partante , je ne veux pas que lon oublit la douleur que lon a eu et la douleur qui persiste, pour ma part mon papa me manque et je ne veut pas que lon oublie ces 29 victimes

  • brigitte says:

    Sophie, merci de vos encouragements.
    Mais ma situation dans ce combat pour la vérité est bien enviable par rapport à celle des victimes de Xynthia.
    Je ne crois pas que cette émission soit faite pour faire éclater une vérité quelconque mais plutôt pour faire ressortir l’impact d’un tel drame sur une existence.
    L’impact psychologique et l’impact matériel.

  • sophie85 says:

    bonsoir à vous tous brigitte vous êtes la coupable alors quand les gens se défendent que l’avif prend des positions politiques, alors c’est vous que l’on désigne, c’est vous que l’on va juger alors??????? c’est vous la coupable alors!!!!!!!!!!!! toujours du grand n’importe quoi comme toujours!!!!!!les pouces rouges n’ont pas de langues pour s’exprimer haut et fort, pourtant leurs avis nous interressent!!!! ils ont perdus leur langue, ils ont juste un doigt pour cliquer sur le rouge, sûrement la seule couleur qu’ils connaissent!!!!!!!! bravo brigitte de dire haut et fort ce qui se passe dans votre commune, je vous salue bien, kiwi je vous fait confiance sur votre témoignage, vos posts sont toujours « entiers » j’aimerais que vous soyez choisie pour l’émission, j’aime votre franc parler!!!!amitié les amis, il y aura de quoi dire et voir si vous êtes sélectionnés, la vérité approche!!!!!!!c’est sur. amitié à tous sophie

  • brigitte says:

    Je ne répondrai pas sur les insinuations portant sur la vente d’une maison il y a plus de 15 ans!!!

  • brigitte says:

    @ anonyme,
    Je ne pense pas que le sujet de cette émission se prête à la présence de ce que vous appelez « les opposants à la municipalité ».
    Si je devais y participer, ce serait pour dire tout le désarroi que j’ai vu dans les yeux de ceux qui ont vécu ce drame et qui en subissent encore les conséquences. Ce serait également pour dire toute l’énergie qu’il faut déployer au niveau de l’AVIF, pour se faire entendre, se faire comprendre, se faire reconnaître comme association de victimes….
    Quant à savoir ce que j’aurais fait ce jour là….
    Je ne me suis jamais présentée en tête de liste, n’ai jamais brigué le rôle de Maire.

    Mais je me suis bien sûr souvent posé la question : « qu’était-il possible de faire pour éviter ce drame ? »
    En amont, il fallait prendre au sérieux les études de M Raison. Arrêter les constructions dans les zones dangereuses et accélérer les travaux sur les digues.
    Il fallait avoir une attitude responsable dans la discussion du PPRI proposé par la Préfecture depuis 2001.
    Tous ces points avaient été développés dans l’Echo Fautais et ce ne sont donc pas des réflexions un peu faciles venant après les évènements.

    L’alerte de la Préfecture, n’a pas été donnée le samedi soir mais dans l’après midi.
    Un Maire conscient de ses responsabilités doit :
    – aller chercher le fax en Mairie, même un samedi après midi et ne pas se contenter d’appuyer sur une touche de son téléphone comme le nôtre l’a avoué sur France 3.
    – s’il se sent démuni, doit rappeler la Préfecture pour demander conseil. Le conseil aurait peut-être été de rester calfeutré chez soi mais même ce conseil n’a pas été répercuté sur la population. Certaines victimes sont décédées pour être sorties en pleine tempête. Bien informés, beaucoup de résidents secondaires auraient sans doute choisi de ne pas rester sur place.
    – ne pas partir en soirée à Luçon, le jour d’une alerte rouge, sans donner des instructions à un de ses adjoints.
    – s’assurer que les pompiers locaux étaient en alerte.

    Voilà ce que je pense. Mais cela n’engage que moi. Une attitude différente du Maire dans la soirée du 27 au 28 février 2010 n’aurait pas empêché l’inondation mais aurait pu sauver des vies.

  • Musette says:

    Bravo Kiwi, bien répondu.
    J’allais répondre que je ne ramassais pas les insinuations fieleuses..

  • kiwi says:

    eh bien moi je suis prête à témoigner et avec ardeur je raconterai la vie que nous avons mené depuis.la stèle pour laquelle nous nous battons et qui si nous ne nous montrons pas ne verrait probablement pas le jour.
    des tas de sable, des ports à sec à peine nos maisons rachetées, des sommes que ous ‘avons jamais vues pour nous aider, l’argent réclamé aux contribuables sinistrés pour se battre contre eux, les digues qui s’infiltrent, les pleurnichards, je n’ai plus rien à perdre, j’ai déjà tout perdu.
    Les idées ne manqueront pas avec votre soutien.!!!

    dites moi ANONYME je vous trouve un soupçon agressive vis à vis de brigitte que lui reprochez vous, exprimez vous ici videz votre sac on vous écoute
    peut être auriez vous aimer que brigitte soit morte avec les autres victimes, c’est cela que vous lui reprochez!!!

    N’y a t il rien d’autre à lui reprocher sinon de se battre corps et âme depuis des lustres, lui reprochez vous qu’elle et d’autres et vous aient prévenus à temps
    que les digues étaient en danger. Moi non plus je ne l’ai pas écoutée ou du moins entendue mais peut être ANONYME me trope – je sur votre message.

  • anonyme says:

    bien sûr puisqu’elle a vendu sa maison située dans la zone inondée

  • Musette says:

    Pour qui sont ces serpents qui sssssifflent sur vos têtes….
    Brigitte, ce dont je suis certaine, c’est que tu ne serai pas allée dîner à 30km de la commune dont tu aurais été maire… Et que tu aurais constitué une cellule de veille et que SURTOUT tu n’aurais pas loti là où il ne fallait surtout pas le faire.

  • anonyme says:

    j’espère moi aussi que beaucoup de sinistrés vont répondre pour témoigner.
    Mais je pense qu’il serait intéressant que les opposants à la municipalité y participent pour enfin nous dire comment ils auraient réagi le soir et la nuit du 28 février 2010, tout particulièrement vous Brigitte.

  • brigitte says:

    Musette,
    Peut-être que sa seigneurie pourrait témoigner comme victime :cette inondation a profondément changé le cours de sa vie…. et c’est pas fini….
    Plaisanterie mise à part, j’espère que des Fautais et des Aiguillonnais auront le courage de participer à cette émission. Beaucoup de Français pensent que tout va mieux, que tous les problèmes sont réglés. Ils ne s’imaginent pas la détresse dans laquelle certains vivent encore.

  • Musette says:

    Moi, je dis que c’est exprès pour embêter sa seigneurie que le thème de cette émission a été choisi…Eh! Bien, il y aura d’histoires à raconter, à peine croyables, de malheurs, de douleurs et d’indignation… En plus, à La Faute, les victimes ont été gâtées, bichonnées même, car au nom du commerce, tout est possible dans cette commune…
    C’est le moment de dire ce que vous avez vécu, mes amis. Les médias sont très précieux dans le contexte « politique » fautais.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
novembre 2011
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci