28 réponses à to “Extrait du journal de Ouest France du 17 12 11”

  • brigitte says:

    Je suis d’accord avec vous Denis.
    je rajouterai simplement que les digues devront de toutes façons être refaites pour protéger les habitations qui ne sont pas en zone d’expropriation!
    Donc le calcul est complètement faussé….

  • BRISTIEL Denis says:

    La lecture des documents concernants l’enquete s’avere fort compliquée mais tres instructive …. En effet sous reserve de « re calculs » fait à froid il me semble que ces « experts » donnent des indications sur les couts et surtout le rapport entre cout des expropriations restantes (donc 17 ) et le cout de mise ne conformite des digues tres interressant . En effet si on rajoute le cout des indemnisations déjà faites dans le cadre des zones de solidarité cela change completement les résultats et auraient pu conduire à d’autres conlusions que celle prises dans l urgence apres XINTHIA. Ceci étant ces etudes donnent des pistes quand aux travaux à réaliser d urgence.

  • bigornaute says:

    l’ONEMA ,les pompiers de l’aiguillon,les gendarmes ont constaté cette pollution
    et pour eux il ne fait aucun doute que c’est du mazout (ou autre produit pétrolier)
    l’odeur caractéristique qui pollue tous les riverains après chaque pluie est là pour nous le rappeler.

  • Soizic29 says:

    @ Patrick,
    Merci pour l’explication, du coup il ne s’agit pas de mazout et ça ne met pas les exploitation de coquillages (moules et huîtres) en péril.

  • Patrick says:

    Une nappe noire sur l’estuaire du Lay -Vendée- (vivre-en-vendee.com)

    http://www.vivre-en-vendee.com/une-nappe-noire-sur-l%E2%80%99estuaire-du-lay-vendee.htm

  • Soizic29 says:

    Mais d’où vient de mazout ? Les eaux de pluie n’en contiennent pas. Y a-t-il une cuve à mazout qui fuit dans l’une de ces rues ?

  • bigornaute says:

    concernant les inquiétudes pour le milieu conchylicole le mazout continue à se déverser dans le lay au niveau de l’étier entre la rue des pré-salés et la rue de la giraudiere (depuis plus d’ un an),la gendarmerie s’est à nouveau déplacée le 06 12 ,à constaté le pb ,fait des photos et des prélèvements.

    cette pollution provenant d’une conduite d’évacuation des eaux de pluie est du ressort de la mairie.

  • brigitte says:

    Je me suis rendue à la Mairie de La Faute ce matin pour rencontrer la commission d’enquête.
    Les documents accompagnant cette enquête sont sur le lien :
    http://www.vendee.pref.gouv.fr/sections/enquetes_publiques

    l’enquête publique concerne 17 maisons à La Faute et une centaine à l’Aiguillon.
    Les terrains nus ne sont pas concernés.

    Il y a des erreurs manifestes sur la carte des hauteurs d’eau relevées après Xynthia.

    L’AVIF prendra part à cette enquête publique.

  • brigitte says:

    Merci Souris pour toutes ces bonnes idées.

    Au fameux conseil municipal du 16 novembre, il a été question d’organiser un réseau de référents par quartier pour la sécurité….contre le vol et les dégradations !
    Je me souviens également qu’avant Xynthia, il avait été question de mettre des caméras de surveillance !
    Notre commune étant relativement à l’abri de ces problèmes d’ « incivilité », il serait astucieux d’utiliser ces moyens pour la sécurité face aux éléments naturels.
    Quant aux ADMR, pas de soucis, une de leur représentante siège au conseil municipal….

  • souris says:

    Reste tout ce qui n’a pas pu être testé… Ecrit sur le papier, ça semble toujours aller de soi… la confrontation à tous les aléas de l’urgence … coupures d’électricité, difficultés à communiquer par téléphone , par la route … etc et d’autre part l’alerte valable en hiver serait elle applicable en été ???
    Certes les grandes tempêtes n’arrivent qu’en hiver …
    Mais ce que nos autorités ont oublié c’est que l’idée d’un tremblement de terre avec risque de tsunami n’est pas à exclure même si le tremblement de terre a lieu au Portugal !
    Toutes les cotes françaises devraient s’y préparer …

  • souris says:

    Bonjour !
    Cette tempête aura au moins eu une vertu : c’est de se rendre compte des limites du plan … à savoir comment la population vieillissante allait gérer ce qui nous semble à nous presque évident, les moyens d’alerte type sms ou messages enregistrés.
    Il faut donc mettre en place toute une démarche pédagogique auprès de ces personnes et réaliser que rien ne remplacera vraiment une gestion humaine de l’alerte à savoir que chacun se préoccupe plus ou moins de son voisin …par quartier. Vérifier qu’ils ont compris et ensuite que les mesures sont bien prises … car certaines personnes peuvent ne pas prendre en compte les mesures par impossibilités de faire et vous savez bien comment sont les personnes agées parfois, elles surestiment leurs capacités par refus de s’avouer diminuer …
    L’ADMR devrait pouvoir vous éclairer sur la psychologie de ces personnes…et pourquoi pas etre réquisitionné en cas d’alerte, Car il serait trop facile de dire et de se retrancher derrière un  » on a prévenu, ils n’avaient qu’à….. »
    La population majoritaire sur la Faute est à prendre en compte dans sa particularité …

  • kiwi says:

    fauxfautais

    je crois pouvoir dire que ma belle mère n’a rien compris car elle n’avait pas été prévenue de l’orgaisation et ‘a pas reçu de courrier expliquantle déroulé des alarmes. Il n’en est rien de la même organisation de la tranche car elle ‘a pas eu à appyer sur 1 et ‘a pas pu réécouter le message. Il faut savoir qu’à la faute sur mer il y a de nombreux retraités agés qui ne connaissent pas les moyens actuels.

  • fauxfautais99 says:

    Fourment, Brigitte,
    Je ne sais pas si les messages sont préenregistrés, mais il me semble qu’il serait mieux qu’ils soient appropriés à la situation de crise réelle (vent, inondation, submersion, feu, risque chimique, risque nucléaire, etc.) et que la cellule de crise (pas celle qui est parti faire un tour) détermine réellement s’il faut se barricader chez soi ou évacuer. Cela n’empêche pas d’avoir réfléchi avant à chaque situation possible, mais de là à soumettre tous ces messages à la population avant diffusion…

  • Musette says:

    Allez, je sens que je vais faire de la peine à quelques uns, mais je pense que les  » pleurnicheries » ( retour à l’envoyeur ) auxquelles nous assistons font partie d’un plan « com », le moustachu étant absenté.. Le ténor constatant sans doute sa remarquable habileté a dû lui demander de se la fermer. A la place, nous avons droit à la larme à l’oeil, et le devoir de mémoire !!… De qui se moque t’on, quand l’Avif n’a probablement toujours pas de réponse, à ma connaissance à sa lettre concernant la stèle ?…
    Donc, pour ce qui me concerne, ils peuvent se garder leur plan com. Quand les discours, les actes et les intentions deront congruentes, on aura affaire à autre chose que de la perversion. Les carpes ont choisi d’exprimer de la compassion, soi disant, alies on attend leur démission. Là, on commencera à considérer que les actes dont cohérents par rapport aux discours !… Ce n’est pas pour demain !

  • brigitte says:

    Patrick,
    Je ne crains aucunement une « procédure » de la part de sa seigneurie, mais troubler une séance du Conseil Municipal pourrait l’amener à évacuer la salle et les petites magouilles pourraient alors continuer incognito, loin des oreilles indiscrètes.

  • brigitte says:

    Je trouve aussi que les alertes téléphoniques sont un vrai progrès.
    Les téléphones sans fil ne marchent effectivement que s’il y a de l’électricité. Personnellement j’ai gardé, dans un placard le bon vieux téléphone à fil et je l’avais ressorti jeudi au cas où….
    Chez moi, le réseau du portable ne passe pas, où alors très mal.
    J’hésite également à résilier mon abonnement France Télécom car, en cas de coupure de courant, la liaison téléphonique par la live box ne fonctionnerait plus et je serais coupée du monde.
    Les anciens ont besoin de plus de temps pour intégrer les nouveautés. Le message est effectivement préenregistré et ce serait assez simple de leur faire écouter à l’avance toutes les possibilités (ou de les distribuer par écrit à l’avance, de leur expliquer que ce n’est pas la peine de poser des questions à cette voix qui ne les entend pas.

  • FOURMENT says:

    fauxfautais:en complément de votre explication sur l’appel de la mairie, en plus du 1 pour répéter le message ,il ya une demande d’accusé reception de l’appel en indicant d’appuyer sur la touche étoile du tél ,ce qui permet à l’emetteur d’être sûr que la personne appelée a bien reçu l’appel,quant à la compréhension du contenu du message ,c’est autre chose :le seul moyen s’agissant de messages types est ,à mon avis, de les formater dans le pcs et d’en faire une présentation orale et écrite une fois à la population (peut-être déjà fait?)

  • A Brigitte, lors d’un prochain conseil municipal, si vous avez quelques chose à DIRE d’IMPORTANT, Eh bien dites le en pleine réunion, c’est le droit du citoyen lorsqu’il y a DANGER ! En cas de procédure de la part du roitelet, sur vous, vous auriez « gain de cause  » et la jurisprudence s’appliquerait de principe au Tribunal administratif !…mais le roitelet n’en fera rien à votre encontre, il y aura des témoins, des journalistes, et c’est là qu’il faut AGIR ! ! !
    Attention ne prenez pas la parole pour parler d’un nid de poule sur la route, là vous seriez expulsée de la salle du conseil ….

  • fauxfautais99 says:

    Kiwi, même si les outils technologiques ne sont pas toujours bien compris par les anciens, il faut reconnaître que ces télé-alertes sont un progrès. Je ne connais pas le système à La Faute mais à La Tranche il faut taper 1 pour faire savoir que l’on a bien reçu le message et il est répété une deuxième fois. On peut le faire répéter tant qu’on a pas bien compris, ce qui ne laisse aucun doute sur le fait que c’est un message enregistré. Actuellement le système est basé sur les numéros téléphoniques donnés volontairement à la mairie. Je pense que les familles qui estiment que leurs anciens ne sont pas aptes à comprendre devraient donner leur numéro et ensuite rappeler leurs parents pour leur expliquer.
    Pour moi, la faille de ce système est de ne pas prévenir les personnes qui négligent de s’inscrire, ni les personnes de passage (locations de vacances de courte durée, campings, hôtels, circulation en voiture). On peut estimer qu’en hiver ils ne sont pas nombreux, mais même une seule personne emportée dans sa voiture derrière une digue qui vient de céder, c’est déjà trop.
    J’avais déjà évoqué le fait que le chef de l’état avait demandé aux opérateurs téléphoniques d’étudier la possibilité d’appeler automatiquement toute personne dont le téléphone est géo-localisé dans une zone dangereuse. Je ne sais pas quelle suite a été donnée.

  • Dominique says:

    Moi, j’habite à la sortie de La Faute, coté de La Tranche et avec vent d’Ouest, je ne peux pas entendre les sirènes . Je me demande même si avec le bruit du vent et barricadé dans la maison j’entendrai le passage de véhicules sonorisés.
    Mais j’ai eu le message téléphonique sur le fixe et le portable mais si on a pas de portable et que le courant est coupé, maintenant la plupart des portables sont reliés au courant électrique ….

  • brigitte says:

    kiwi,
    au conseil municipal, même dans les questions diverses, le public n’a droit à la parole que si le Maire le veut bien….
    Sinon, il faut attendre que sa seigneurie ait déclaré la clôture de la séance.

  • kiwi says:

    si le vent avait été contraire aux sirènes Brigitte que toi au bout tu nn’aurais rien entendu.
    Profitez du conseil municipal dans les questions diverses pour exiger une séance réelle du PCS et demande à ce que ce soit inscrit dans les questions urgentes et filmez surtout. tu as raison ma belle mère n’a rien compris au message du fait surtout que personne n’a expliqué que ce serait un message enregistré.Les ges ont ils les moyens de faire savoir qu’ils ont bien eu le message?? portable eteint ou tél en panne????en cas de pépin ZERO

  • Soizic29 says:

    Vous remarquerez que le nom du maire de La Faute n’est aucunement mentionné dans l’article de Gaspard Norrito. On y lit le nom du maire de l’Aiguillon, et ceux de 2 fonctionnaires de la commune de La Faute, où le maire semble être le grand absent.

  • kiwi says:

    merci jean françois Etienne de signaler que les morts de la faute ne sont pas morts pour rien. Ils sont non seulement morts, mais morts DE RIEN ce qui est une belle différence, mais encore tout simplement ILS SONT MORTS ALORS MEME QU ILS N AURAIENT PAS DU L ETRE si les digues, la belle henriette, et l’alarme avait été donnée.
    C’est gentil de penser aux morts au moins vous vous les citez ce qui semble être très loin de la tête de ceux protégeant le grand mani tout!! puisque commerçants (merci les pouces rouges a venir) etla bande à bazil l’été même qui suivit le deuil collectif, ne voulaient plus entendre parler de tempête et nous empèchaient de faire une pétition au marché, pour sauver nos maisons et parler de xynthia aux sinistrés perdus, nous faisant même mettre dehors du marché, par le garde champètre qui avait eu des ordres m’a t il dit???
    Je me souviens de ces moments
    ou rien n’a été fait par la municipalité pour aider les sinistrés aucune réunion officielle du maire pour nous dire qu’il allait se battre pour nous sauver.
    Au contraire il nous a désigné en pâture en mentant une fois de plus le beau r’né en nous écrivant de déguerpir dans les deux mois en LRAR.

    HONTE a votre maire Démission avant d’atteindre le million d’euros pour sa défense.

  • brigitte says:

    « On apprend en maintenant notre devoir de mémoire » explique Jean François Etienne.
    Là, on est tous d’accord. On est content de savoir qu’il y a au moins une personne à la mairie qui a pris la mesure du danger.

    On a vu que le système d’appel téléphonique fonctionnait mais qu’il était mal perçu par les anciens : il faudra leur expliquer.
    On aimerait bien aussi un essai des sirènes pour savoir si toute la commune est couverte et un essai des véhicules sonorisés pour vérifier que le trajet prévu permet bien à chacun de comprendre le message. Je pense que cet après tempête s’y prête bien : les gens sont sensibilisés et il y a des résidents secondaires sur la commune en cette période de vacances.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
décembre 2011
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci