Archive pour janvier 2012

1 2 »

Xynthia: fin des enquêtes publiques

Lire la suite de cette entrée »

Dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique
Expropriation pour risque grave pour la vie humaine

D U P final  (dossier en version PDF)

Presque deux ans après le passage de la tempête Xynthia sur la cote vendéenne, à la Faute et l’Aiguillon s/ mer, les deux enquêtes publiques (préalables à la Déclaration d’Utilité Publique d’expropriation des biens exposés au risque de submersion marine)se terminent ce vendredi 27 janvier, après 40 jours.

Les dernières habitations qui n’ont pas été vendus à l’Etat étaient concernées, c’est à dire les propriétaires qui avaient refusé la vente à l’amiable. La plupart d’entre eux sont des résidents de la Pointe de l’Aiguillon sur Mer.

Marie-Christine Baffoux Kays, présidente de « l’Amicale des Résidents de la Pointe de l’Aiguillon » :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Touchées par Xynthia, de nouvelles communes vendéennes sont intégrées dans la gestion hydraulique commune.

Le parc regroupe 85 communes réparties sur trois départements.

Le parc regroupe 85 communes réparties sur trois départements. (photo archives xavier léoty)

Le Parc interrégional du Marais poitevin a entériné l’arrivée de quatre nouvelles communes vendéennes en son sein : L’Aiguillon-sur-Mer, La Tranche-sur-Mer, Longeville et La Faute-sur-Mer. Les drames humains et matériels provoqués par la tempête Xynthia, en 2010, ont fait prendre conscience, désormais, à tous les élus jusqu’à la baie de l’Aiguillon de la nécessité d’une gestion hydraulique commune.

Un canal La Rochelle – Niort

« De L’Aiguillon-sur-Mer à Niort c’est la même nappe phréatique », fait remarquer Yann Hélary, le président du parc interrégional. « Avec désormais 85 communes adhérentes sur trois départements (Vendée, Deux-Sèvres et Charente-Maritime) nous retrouvons enfin le territoire originel, tel que nous l’avons toujours imaginé. »

Avec le nouveau label Grand site de France, obtenu il y a quelques mois, et ces nouvelles adhésions, le Syndicat mixte du parc interrégional vit des heures enthousiastes. « Nous sommes dans une dynamique positive avec les élus et la population », certifie le président. Cette année, en avril, ouvrira sur la réserve ornithologique de Saint-Denis-du-Payré (Vendée) un centre de documentation qui, à la fois, va profiter à la recherche et au tourisme.

En 2012, le département des Deux-Sèvres ne sera pas oublié par le syndicat. Yann Hélary parle du développement de l’alimentation en circuits courts et de beaucoup d’autres projets, dont l’idée de la réouverture, à terme, du canal La Rochelle-Marans-Niort. « Nous souhaitons aussi la réouverture du port de Niort qui était très florissant jusqu’au Ve siècle. »

Vidéo intégrale (56 minutes), le débat final à propos de la future stèle (après le conseil) fut légèrement tronqué de quelques minutes.

Désolé.

Si vous souhaitez télécharger la vidéo pour la voir directement sur votre ordinateur (417 Mo):

http://www.lafautesurmer.net/cm-25-01-12.flv (clique droit enregistrer sous… puis lisez la avec votre lecteur vidéo préféré)

Lire la suite de cette entrée »

Dans le cadre de l’enquête publique préalable à la DUP d’expropriation, l’AVIF a rencontré la commission d’enquête et travaillé sur le  rapport qui lui sera remis vendredi.

Vous pouvez télécharger ce document qui concerne La Faute sur Mer:

rapport expro AVIF

Soucieuse de la sécurité des habitants, notre association a traité le sujet des expropriations et des ouvrages de protection dans sa globalité.

Le problème des expropriations sur l’Aiguillon, reposant sur des problématiques différentes, a été étudié directement par l’AARPA .

.

 

A la demande de l’AVIF, Monsieur Le Goater, Juge d’Instruction,  et Monsieur Dran, Procureur,  recevront les familles s’étant portées partie civile suite à la tempête Xynthia.

 

Cette rencontre aura lieu

le vendredi 9 mars 2012 à 14 heures

au Tribunal de Grande Instance des Sables d’Olonne.

 

Elle permettra de faire le point sur l’avancée de l’enquête et de répondre, dans la mesure du possible,  aux nombreuses questions que se posent les victimes sur les procédures en cours.

 

Afin d’assurer le bon déroulement de  cette rencontre, l’AVIF regroupera les questions de chacun et les fera parvenir au Juge d’Instruction et au Procureur. Si vous ne pouvez pas être présent ce jour là, n’hésitez pas à nous faire part de vos interrogations, nous les transmettrons et nous vous ferons part des réponses données.

.

BORDEAUX – La France a besoin de se forger une culture du risque, a affirmé la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, jeudi à Bordeaux, lors des premières assises nationales sur les risques naturels.

La France est plutôt bonne sur la gestion des risques, on a des bons dispositifs mais savoir que ça peut arriver et savoir comment on réagit quand ça arrive, on peut être meilleurs là-dessus, a fait valoir la ministre pour conforter l’organisation de ces assises nationales tous les deux ans.

Partager l’info, les expériences, une culture du risque, c’est l’objectif de ces assises, a-t-elle dit devant un parterre d’élus, de scientifiques, de représentants associatifs qui, durant deux jours, débattront sur les risques naturels tels les inondations ou les tremblements de terre.

Il faut que nous forgions cette culture du risque qui est une mémoire de ce qui s’est passé et une façon de savoir être réactifs, a-t-elle martelé, rappelant les catastrophes comme la tempête Xynthia en 2009 sur la façade Atlantique ou les incendies de forêt à la Réunion.

Sur Xynthia on s’est rendu compte qu’il y avait un +risque submersion+ pas assez pris en compte en France, a-t-elle développé, citant l’alerte submersion mise en place en octobre et déjà activée à trois reprises, notamment lors de la tempête Joachim de décembre en Bretagne.

La ministre a annoncé l’élaboration en cours de plans de prévention des risques littoraux, précisant que 303 communes en France ont été présentées comme prioritaires.

Reconnaissant que ces plans entraînent un certain nombre d’interdictions de constructions, de modifications des règles d’urbanisme qui ne sont pas faciles à faire accepter, elle a martelé qu’il faut être cohérent.

On ne peut pas d’un côté dire +avec le changement climatique, le niveau de la mer va s’élever de peut-être un mètre jusqu’à la fin du siècle+, et, de l’autre, ne rien changer aux plans locaux d’urbanisme, faire comme si de rien n’était alors que l’on construit pour un siècle.

Les premiers acteurs de la gestion du risque sont les maires, a-t-elle dit, reconnaissant que ce n’est pas simple pour un élu qui doit développer son territoire avec une demande forte de logements et d’équipements publics.

Des assises comme celles-là permettront de l’aider à ne pas être seul (…) face à une pression des aménageurs, de la population pour avoir une bonne politique de gestion du risque.

Le cumul des risques, c’est quelque chose sur lequel nous devons agir, a poursuivi la ministre, citant l’exemple de Fukushima où une catastrophe naturelle a entraîné une catastrophe nucléaire par effet domino.

Est-ce que nous sommes assez préparés sur les effets dominos en France? Je crois que l’on peut faire mieux, a-t-elle dit.

Selon l’ONU, les catastrophes naturelles ont provoqué en 2011 le décès de 29.782 personnes, affecté quelque 206 millions d’êtres humains et entraîné un niveau record de pertes économiques: 286 milliards d’euros.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 8 = 12

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci