Xynthia: 2 ans après, ce qu’en pensent les commerçants

17 réponses à to “Extrait du Journal de France 3 PDL du 28/02/12 19h”

  • berlemont chantal says:

    Merci Musette

  • sophie85 says:

    peut être qu’elle a enchérie étant donné que sa piscine s’est diversifiée un spa : suite à xynthia bain de boue et bain à l’eau salée!!!!!!!!!!!trêve de mauvaise plaisanterie je pense qu’il faut être fou de mettre un tel prix avec le risque qui existe, même si visiblement les risques ont été limités pour ces gens là, le risque existe et peut être pire si cela se reproduisait, un spécialiste des phénomènes climatiques disait cette semaine que les phénomènes exceptionnels que nous vivons tempête, grand froid comme au mois de février se reproduisent en moyenne tous les 10 ans, je vous rappelle que ma grand mère se souvient de deux invasion de la mer dans les terres après guerre……ce n’est pas la première fois que ça arrive, même si à l’époque il n’y a pas eu tant de victimes, pourquoi??????? parcequ’il n’y avait pas autant d’urbanisation qu’aujourd’hui !!!!!

  • jacquotte says:

    a sophie
    sur l e bon coin j »ai vu une maison qui était en vente avant le tempête à 390/400000
    qui par je sais quel tour de passe-passe est proposée maintenant à 538.500.
    elle était en vente depuis un bon moment avant xynthia.je passais tous les jours devant pour rentrer chez moi aux amourettes.Cette maison se trouvait du bon coté de la rue de la pointe d’Arçais.sa piscine avait été dévastée.je ne vois pas ce qui justifie une telle différence.
    il faudrait retomber sur terre.La faute n’est pas le bassin d’ Arcachon ou l’ile de Ré!

  • Musette says:

    Chère Chantal,
    Comme tu as raison de rappeler à Serge Claveau ce que vous vous êtes dit juste après Xynthia… Ce qui signifie qu’aucune mise à distance, aucun temps de réflexion n’ont été pris par cette municipalité, pour analyser la situation, malgré les propos tenus très vite par les médias sur leur responsabilité et qui a immédiatement décidé de recommencer : autrement dit, très vite dans leur esprit, on pouvait refaire de l’argent avec la catastrophe ! Se mettre sur le coup pour réurbaniser. Coup gagnant 2 fois, avant et après la catastrophe.
    Une de mes amies me disaient hier :
    « ils sont pas encore démis de leurs fonctions ces irresponsables ? Mais qu’est ce qu’on attend ? Une autre catastrophe ? »
    Heu … Sans doute …

  • brigitte says:

    Certains n’ont pas bien compris qu’il faudra revoir les prix à la baisse aussi bien dans la vente des maisons que dans les locations saisonnières.
    La tempête Xynthia aura fait des dommages collatéraux, mais c’est peu par rapport à ceux qui ont perdu la vie, un membre de leur famille ou même la tranquillité d’esprit.
    Je viens de voir un reportage sur le tsunami au Japon.Une jeune femme va faire réparer sa maison dans une ville dévastée : elle a encore 30 ans de traites à payer. Elle n’a pas le choix:là bas l’Etat ne rachète pas les maisons dangereuses…

  • sophie85 says:

    bonsoir allez voir par exemple sur le site « du bon coin » et vous verrez qu’il y a encore bien des maisons et des terrains à vendre sur la faute ou l’aiguillon et ce bien chères,je suis effarée de certains prix affichés, ou bien je cite : maison ou terrain à vendre face au plan d’eau, ou dans la rue du plan d’eau de l’aiguillon à des prix exorbitants si je me souviens bien dans la rue du plan d’eau il y avait pas mal d’eau je crois le 28 au matin???, et ce qui me fait « doucement sourire » sur les annonces on ne parle pas des zones rouge, bleue….on dit par exemple toute refaite à neuf en 2010 ou 2011, ou bien « rafraîchie »,et j’ai même vue au printemps 2010 une superbe maison en vente à la faute à plus de 260000 euros, elle était belle grande avec un étage et un sous sol, il était précisée sur l’annonce qu’elle était sinitrée au sous sol et au rez de chaussée,sauf l’étage épargné, et à acheter dans l’état laissé par la tempête, 260000 euros prix non négociable……. super cher quand même, surtout si tout est à déblayer d’abord même si je ne doute en aucun cas du prix réèl avant tempête…cette annonce m’avait quand même laissée sans voix…..

  • Soizic29 says:

    J’ai lu dans Ouest France, que L’Aiguillon avait un gros projet de rénovation de son centre ville et de dynamisation du commerce du centre ville, avec l’aide financière de l’Etat et des chambres consulaires.
    A l’Aiguillon, au lieu de se lamenter sur l’impossibilité de construire en zone inondable, on met l’énergie à monter des projets et on fait preuve de dynamisme et d’inventivité pour redonner de l’attractivité à ce village.
    Que fait La Faute dans ce domaine ? Le « centre ville » est super moche depuis des années et a besoin d’un total relookage.

  • Soizic29 says:

    Le discours de S. Claveau témoigne du fait que l’expérience calamiteuse de la construction en zone inondable ne lui sert pas de leçon, il est tout prêt à recommencer, on hallucine en entendant ça !
    D’autre part, les commerçants s’étonnent que les propriétaires cherchent à vendre et que leurs maisons ne trouvent pas preneur. Moi, le contraire m’eut étonnée : pour rien au monde, je ne voudrais racheter une maison à La Faute. Je ne réitérerai pas cette erreur. La 1ère fois, je ne savais pas. Maintenant, je sais.
    Le discours de S. Claveau souligne le paradoxe de tout cela : il veut construire, alors que personne ne veut plus acheter et qu’un certain nombre de propriétaires voudraient bien se débarrasser de leur bien.

  • berlemont chantal says:

    a Serge Claveau

    Vous avez le meme discours que lorsque je vous ai vu à la mairie quelques jours après la tempete xynthia. On efface tout et on recommence, on construit dans du rouge, et pourquoi pas dans 5 ans, reconstruire dans les Zones démolies.
    Pendant 20 ans on a construit à outrance, des lotissements avec 3 maisons au mètre carré, mais tout ça c’est fini!!!voilà ce qu’a fait la soif du pouvoir et de l’argent: 29 morts, des familles déchirées, des centaines de personnes traumatisées… et une mairie incapable de gérer la catastrophe.
    la Faute ne sera plus jamais comme avant, développer une commune, ce n’est pas que faire des constructions!!!! Il faudra

  • tristesse says:

    C’est du n’importe quoi, construire, construire, le fric ! et la vie humaine, le désespoir de ceux qui ont vécu cette horreur ? J’ai honte pour ceux qui ne pensent qu’à faire du profit ! On ne pourra pas pourtant dire que ça n’a pas existé, les médias sont là pour le rappeler. Moi je n’ai pas remis les pieds à la Faute, mais ma famille qui est allée voir ma maison m’a dit que celles qui étaient à vendre étaient bien chères !!!!! qui en voudra et surtout à ce prix là ! Alors encore construire ? Pour qui ?

  • Musette says:

    Mais qu’est ce qu’ils en avaient à foutre de l’avenir de leurs enfants ! Pourvu que le fric coule à flots sur 20 ou 25 ans ! Aucune autre politique imaginée, une équipe d’exécutants sans aucune imagination, ni voix au chapître… J’ai vu à La Faute, l’inimaginable de la plus totale désolation et ces gens pérorent encore à la télé pour se plaindre !!!!…
    Ah ! J’oubliais : la politique culturelle ! Des orchestres nuls qui inviteront à danser sur le malheur des victimes de Xynthoa …

  • brigitte says:

    Luc Baudillon nous dit : des maisons il y en a à vendre mais il n’y a pas d’acheteurs….
    Donc vouloir continuer à construire actuellement ne semble pas l’urgence.

    Serge Claveau soulève un autre problème : « on a toujours vécu des constructions » et on ne sait pas faire autrement.
    Il fallait pourtant bien s’attendre à ce que cela se termine un jour : La Faute est une presqu’ile et ne pas avoir anticipé sur la fin de son expansion, c’était repousser le problème à la génération suivante…

  • Musette says:

    Serait-ce, que, par hasard, Serge Claveau pourrait vendre ses terrains qui sont en zone rouge ? Non. ?

  • gisele arnault says:

    il y a des mensonges et calomnies voyont dans ce reportage ….. VOYONS .

  • jacquotte says:

    construire,même en zone rouge!!!!même discours que notre édile batisseur. avec 2 ou 3 parpaings de plus sans doute.cela semble bien plusimportant que de faire une vraie digue.c’est vrai aussi que construire un maximum celà rapporte aussi des sous à la commune…pas les digues.Mais qui protègera ces nouvelles constructions, et pour qui construire ? maintenant personne ne peut ignorer que cette commune n’est pas sécurisée.

  • Patrick says:

    Charron (17) : les commerçants écrivent à Nicolas Sarkozy (Sud-Ouest)

    http://www.sudouest.fr/2012/02/29/charron-17-les-commercants-ecrivent-a-nicolas-sarkozy-646553-1391.php

  • cestquoiceborbel says:

    Luc Baudillon agent immobilier ne vends plus et ce n’est pas faute de biens en stock, Serge Claveau notre pépiniériste et AUSSI élu de la commune souhaite encore construire…
    Pour qui Serge là j’ai du mal à comprendre?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

− 2 = 5

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
février 2012
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci