L’enquête ouverte après le passage en Vendée de la tempête Xynthia pourrait être close «en fin d’année ou début d’année prochaine, voire avant», a indiqué vendredi aux parties civiles le juge d’instruction en charge du dossier, dans des propos rapportés par des sinistrés. Yannick Le Goater a en effet reçu près de 70 plaignants et proches des victimes dans la salle d’audience du tribunal correctionnel des Sables d’Olonne (Vendée) pour faire un point sur l’avancée de son enquête.

Une centaine de plaignants

«C’était quelque chose de très attendu par les parties plaignantes, elles ont pu voir que nous étions dans un Etat de bon droit et qu’elles auraient peut-être réponse à leurs questions lors d’un procès», s’est réjoui Renaud Pinoit, de l’Association des victimes des inondations de La Faute-sur-mer et des environs (Avif), qui était présent sur place. Son avocate Corinne Lepage, qui n’avait pu faire leur déplacement en raison de sa campagne pré-électorale en vue de la présidentielle, s’était fait représenter par un membre de son cabinet.

Au total, l’association regroupe une centaine de plaignants. Cinq personnes ont été en examen dans cette affaire pour «homicides involontaires» et «mises en danger de la vie d’autrui» par le juge d’instruction: le maire de La Faute-sur-Mer, sa première adjointe en charge de l’urbanisme, le fils de cette dernière – un agent immobilier -, le troisième adjoint au maire ainsi qu’un fonctionnaire. «Le juge d’instruction ne s’interdit pas de procéder à d’autres mises en examen, tant que son instruction n’est pas close», a fait savoir Renaud Pinoit.

Guillaume Frouin, à Nantes

13 réponses à to “Tempête Xynthia: L’enquête touche à sa fin (20 minutes)”

  • la mouette rieuse says:

    … et lorsque s’ouvre la page du site officiel de la Mairie de La Faute, on est saisit par la profondeur abyssale du lieu, illustrée par le sifflement du vent et quelques cris de mouettes effarées. C’est beau le grand vide.

  • Soizic29 says:

    On attend le conseil municipal avec son ordre du jour ébouriffant

  • Musette says:

    Une séance pleine de vacuité comme d’habitude ? Je suis sure que Renaut va nous mettre ça en ligne…

  • brigitte says:

    ça fait du bien, de temps en temps, une petite piqûre de rappel!
    Ce doit être la perspective du conseil municipal demain soir qui me fait perdre patience.

  • Musette says:

    Bon, bien ça c’est fait ! Tu es remontée comme une pendule Brigitte, ET TU AS BIEN RAISON …
    La bande qui occupe la mairie a montré désormais sa profonde incompétence après avoir dévoilé la gravité de sa dangerosité. On a été quelques uns à l’avoir compris très tôt, mais très seuls.. Hélas !…

  • brigitte says:

    Soizic, Sa Seigneurie lira peut-être ton message mais comprendra-t-elle l’urgence qu’il y a aujourd’hui à se bouger le c..?
    Oui, la rue principale est affreuse… Les commerçants doivent se mobiliser pour exiger qu’elle soit refaite : c’est dans leur intérêt !
    Il faut démissionner cette bande d’incompétents qui prend les décisions, qui dilapide les fonds pour payer un avocat hors de prix, pour refaire un square qui n’en n’a nul besoin ou une école qui n’a plus d’élèves ! Ils ne savent ni apporter réconfort aux victimes, ni assurer la sécurité de la « population », ni mettre en valeur les atouts de la commune…Bons à rien et dangereux !

  • Soizic29 says:

    Il manque un mot à ma dernière ligne:
    merci de lire « c’est assez rapide à mettre en place »

  • Soizic29 says:

    @ Anonyme,
    Je ne suis pas sure de comprendre votre question. Elle me semble « à côté de la plaque ».
    Quel est le rôle d’une municipalité, à votre avis ?
    C’est d’avoir un projet cohérent pour sa ville et ses habitants.
    Parmi les projets, il y a celui du développement économique qui ne se réduit pas au développement de l’urbanisation.
    Les communes sinistrées par la tempête Xynthia peuvent bénéficier de fonds exceptionnels pour réhabiliter leur ville et notamment leur coeur de ville voué au commerce. Elles sont accompagnées, si elles le souhaitent, par les chambres consulaires pour donner corps à un projet et présenter un dossier recevable.
    C’est assez rapide à mettre. Cela n’empêche pas les projets à plus long terme et au financement plus complexe.

  • anonyme says:

    à Soizic
    A qui la faute ?

  • Soizic29 says:

    Pas le début d’un commencement de projet pour le développement de la commune. Le grand NEANT, la vacuité totale…à part « construire ».
    Le coeur commercial de La Faute est d’une laideur absolue et désuète. La rue principale n’a aucune homogénéité, tout est fait de bric et de broc.
    Quand l’Aiguillon aura refait tout son centre, la comparaison avec celui de La Faute va être dévastatrice.
    L’atout de la commune, c’est sa magnifique plage et sa forêt. Merci à mère Nature.

  • Musette says:

    Tu fais bien Brigitte de préciser que c’est encore possible. Pour la mise en examen de Ph. Babin, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne s’est pas ébruité… Ainsi la filière immobilière de La Faute aura à répondre de la fortune faite aux dépends de la sécurité des personnes.. La commission urbanisme du conseil municipal est inquiétée, le reste du conseil est complice.
    Courage les carpes, abandonnez ce radeau qui prend l’eau de toutes parts … La machine à fric est démasquée et cassée…
    … Plus rien n’est fait à La Faute, le commerce s’écroule, et il n’y a AUCUNE politique de rechange dans les cartons !
    DEMISSION DEMISSION DEMISSION

  • brigitte says:

    Musette, la « prise illégale d’intérêt » peut très bien être traitée indépendamment des autres chefs d’inculpations… Rien n’est encore clos sur ce sujet et les différents protagonistes ne doivent pas dormir d’un sommeil tranquille.

    N’étant pas partie civile,je n’ai pas assisté à la réunion mais j’ai senti, à leur sortie, que beaucoup de familles ont compris que la justice ira jusqu’au bout pour trouver les responsabilités dans cette affaire.

    Et qu’on ne nous parle plus de « mensonges et calomnies » : l’enquête a été ouverte au lendemain du drame avant même que la première plainte ne soit déposée….

  • Musette says:

    Bon, on avance ! Si on n’a pas retenu la prise illégale d’intérêts, la mise en examen de Ph. Babin, une nouveauté, laisse penser que si formellement, on ne peut retenir ce chef d’inculpation, on peut interroger cette question autrement. C’est comme cela que je comprends l’entrée en scène du fils Babin, à qui donc des comptes vont être demandés.
    Je ne sais pas vous, mais moi ça me réconforte que tout ce petit monde, qui a profité largement du système, réponde de ses actes.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2012
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci