Des représentants de l’AVIF ont été reçus le 22 février 2012 par Monsieur Bernard Schmeltz, Préfet de Vendée.

Nous lui avons fait part de nos inquiétudes sur les travaux  à entreprendre d’urgence sur les ouvrages de protection.

A La Faute sur Mer, le propriétaire de la digue EST est maintenant à la commune. Le Préfet a insisté sur le fait que c’est la municipalité qui est juridiquement responsable de cet ouvrage et que c’est  donc elle qui est en charge du choix des urgences à traiter. La Préfecture ne peut intervenir qu’en cas de manquement grave mettant en cause la sécurité.

D’autre part, un arrêté de novembre 2011 fait obligation de publier des rapports de surveillance des ouvrages et la Préfecture restera attentive au respect de ces textes.

En ce qui concerne la protection à La Belle Henriette, l’Etat étant propriétaire d’une portion de l’ouvrage, des études sont en cours. La construction d’une digue de second plan au niveau du Platin sera certainement privilégiée car le cordon dunaire reste fragile et sujet à modifications. Ce projet doit s’inscrire dans le PAPI du Syndicat Mixte du Bassin du Lay qui n’est pas encore finalisé.

Les services de l’Etat étudient actuellement la possibilité de reprendre le tracé de l’ancienne digue au niveau de l’ex-camping municipal.

En ce qui concerne le PPRI, le Préfet est conscient de l’urgence de son approbation. Les remarques de la commission d’enquête doivent toutefois  être prises en compte sans que cela puisse aboutir à une nouvelle concertation qui retarderait l’approbation du document.

Le rapport des commissaires enquêteurs au sujet de la DUP d’expropriation devrait être connu rapidement et la décision prise courant avril. Monsieur le Préfet a beaucoup insisté sur le fait que la Vendée était soumise aux mêmes règles que la Charente Maritime. Il a rappelé qu’en novembre 2010, de nombreuses habitations étaient sorties de la zone de solidarité à La Faute et à l’Aiguillon à la suite du rapport de Messieurs Pitié et Puesch. En Charente Maritime, c’est le même processus qui a permis de réduire le nombre de déconstructions avec  un décalage dans le temps.

Pour les terrains nus situés en zone de solidarité et non rachetés par l’Etat, rien n’est prévu pour le moment. Ils ne peuvent entrer dans le cadre de la « loi Barnier » mais il n’est pas impossible qu’il soient rachetés à l’amiable dans le cadre d’un projet global sur la zone.

Il reste à régler le problème des voieries dans ce secteur.

Nous avons eu l’assurance que l’Etat veillera à ce que ces terrains ne restent pas en friche et qu’un aménagement soit mis en place afin qu’ils ne soient pas occupés illégalement. Certains projets sont envisagés par les collectivités et seront étudiés par les services de l’Etat.

32 réponses à to “Avif: Rencontre de l’AVIF avec Monsieur le Préfet”

  • kiwi says:

    CHERS PETITS POUCES ROUGES

    Ainsi donc j’avais raison vous vous réjouissez du malheur des autres et surtout de mon post précédent sur mes pertes de mémoire.

    Mais, signalez vous ayez le courage de m’affronter directement et de m’expliquer que c’est bien fait pour moi de souffrir autant, de quoi êtes vous faits, de quelle nature êtes vous composés pour jouir du malheur des autres.
    Que vous pensiez que je suis hors sujet, je le conçois, mais exprimez vous, dîtes moi ce que vous trouvez de déplacé dans mon récit.

    Oui nous pleurnichons souvent, oui le suicide nous guette ,mais savez vous pour rien au monde vous qui n’avez de coeur je vous souhaite de connaître ce que les sinistrés ont connus et connaissent ce jour, car autour de vous j’ai vu à la commémoration des gens que vous fréquentez surement, qui sont à côté de vous et qui n’ont pas porté plainte, mais qui sont gravement atteints dans leur être d’avoir tout perdu comme nous.

    Ce n’est que du matériel, mais c’était notre vi, nos petits souvenirs de notre famille,de notre passé. Je vous plaind d’être aussi féroce et vous pouvez jouir en silence de nous voir dépités, mais la haut on vous regarde et si les pieds vous chatouillent la nuit, cherchez pas pourquoi c’est peut être les touts petits bébés qui sont décédés qui viennent vous rappeler que la vie aurait été belle si des financiers n’avaient joué avec la leur au nom de ce sacré pognon qui rend vil tout être dit humain.

    Dieu jugera ses enfants

  • Musette says:

    « Qu’il avait jusqu’au 12/4 pour donner sa photocopie .. » Ah! Bon. C’est quoi le 12/4 ? Le 11/4 la photocopieuse sera réparée ? La mairie aura été livrée en papier ? Non le 12/4, date mystérieuse, le guide suprême aura DECIDÉ , lui-même personnellement, je, de délivrer ce que la loi lui fait obligation de livrer. Mais sa seigneurie ne se soummet pas à la loi, ni aux demandes de ses concitoyens. Il décide seul de ce qu’est la loi, que dis-je, il est la loi !
    Je doute qu’à la date dite, il livre vraiment le vrai document…

  • brigitte says:

    Monsieur le Maire met de la mauvaise volonté à suivre l’avis de la CADA à propos du contrat avec Me Metzner.
    Comme c’est étonnant de la part de quelqu’un qui n’a rien à se reprocher et gère clairement les affaires de la commune !
    Il m’a fait répondre par sa secrétaire qu’il avait jusqu’au 12 avril pour me donner une réponse. Enfin, c’est pourtant pas compliqué de faire une photocopie de contrat !
    J’espère qu’on n’est pas en train de fabriquer un vrai-faux document rien que pour moi sinon je vais encore passer pour une emm….. : c’est cher l’heure d’avocat, faut pas gaspiller !

  • Musette says:

    Chère Kiwi, et pour ce que je peux en comprendre, il s’agit d’un effet post traumatique. Il est probable que les personnes qui ont vécu comme toi de très gros traumatismes, ont utilisé un système du genre disjoncteur, qu’on trouve par ex chez les gens qui viennent d’avoir un accident : ils sont capables de dire qui ils sont, répondre aux questions des pompiers et de la police et n’avoir aucune conscience, ni souvenir de ces moments là. Les pertes de mémoire peuvent être un des effets de ce que la psyché utilise en cas de danger. Beaucoup de gens stressés par le travail actuellement ont des pertes de mémoire ( noms, visages, chronologie des faits)…
    Il n’y a rien à faire d’autres que le retour au calme, le plaisir suffisant de vivre, parler aux autres.. On peut parler à un psy aussi..

  • kiwi says:

    information

    xynthia en plus de nous avoir désignés comme des pestiférés de la commune, a fait beaucoup plus de dégâts quon ne le pense.

    En effet depuis deux ans je ne reconnais plus les clients avec qui j’ai traité peu de jour s auparavant, je les croise, je sais que je les connais mais impossible de faire le rapport de cause à effet. Pour mon métier c’est une catastrophe. Mais cela n’arrive pas juste avec mes clients c’est ainsi qu’huier soir quelqu’un me dit on s’embrasse à une soirée de la mairie et des commerçants. Je le fais de bon aloi et je cherche , je cherche qui est cette personne???
    Puis au pot et cocktail on discute et là je découvre que nous faisons partie de la même galère : la faute sur mer . Elle fait partie de l’avif comme moi et de mémpire lointaine revenue en creusant depuis hier soir, elle était à ma table l’an dernier lors du repas de commémoration. Cette année je ne suis pas certaine qu’elle ait ét à ma table. Elle se reconnaîtra et m’excusera certainement, car elle connait comme nous notre souffrance. Dons le sommeil la déprime ne suffise plus à cette satanée xynthia, il faut que la tête s’en mèle.

    Un soucis de plus à notre malheur que je ne puis maitriser, donc maintenant j’explique à mes clients que si je les croise ils me rappellent qui ils sont. Ca fait bien!! vOILA DONC LE CADEAU XYNTHIA qui ne pourra pas avoir de valeur pécunière et surement pour le reste de ma vie. Il fallait bien cela moi qui suis dans l’immobilier. Ce qui aura pour résultat de faire plaisir à mes détracteurs fautais .

    Comment Musette ferais tu pour contrer cela. Help

  • Musette says:

    Pardon pour ce doublon inutile lié à un problème technique.

  • Musette says:

    Je pense avec une infinie tristesse à la communauté juive qui vient de vivre une horreur absolue par le meurtre de sang froid de plusieurs de ses enfants par un psychopathe, au coeur même de leur école. Ce sont leurs enfants et donc nos enfants que nous pleurons avec leurs parents. Atroce.

  • cestquoiceborbel says:

    Evidemment que c’est un drame Musette, comment un homme ou une femme peut agir de la sorte.
    La liberté de culte a à priori des limites en France. Mais ne rentrons pas dans un débat qui somme toute sera définitivement et historiquement stérile sur les religions.
    Le curé de notre paroisse serait bien aise d’entendre des propos qui le conforte sur sa position sur les cultes qui ne sont pas les siens.

  • Musette says:

    Ce soir, je pense avec une infinie tristesse à la communauté juive qui vient de vivre une horreur absolue par le meurtre de sang froid de plusieurs de ses enfants par un psychopathe, au coeur même de leur école. Ce sont leurs enfants et donc nos enfants que nous pleurons avec leurs parents. Atroce.

  • Soizic29 says:

    Nos maisons en miettes remblaient le Bd de la forêt.
    Au moins on sait qu’elles sont encore utiles, c’est leur 2ème vie.

  • brigitte says:

    Cette fois, il semble que les gravats aient été légalement achetés. Mais à quel prix ?

  • Musette says:

    Notre vénérable guide suprême se serait fait avoir par plus filou que lui ? Impossible …
    La filouterie serait-elle contagieuse ? Je me souviens que, pour les mêmes raisons, le Maire de Triaize était monté au créneau et on avait découvert le pot aux roses, un trafic de gravats sur le territoire fautais…(Et plainte du Préfet Brot !)

  • Soizic29 says:

    A la lecture des posts « informatifs », je me dis : Quelle gabegie !

  • brigitte says:

    Des fossés sont en train d’être creusés autour de la zone de démolition, rue des Voiliers. Cela évitera les grillages de protection peu esthétiques et l’installation « d’indésirables » sur les terrains. Mais comment feront les propriétaires de terrains nus, non rachetés par l’Etat, pour accéder à ce qui reste leur bien ?

    Pour raison de sécurité liées au PCS, le boulevard de la Forêt est en réfection. Le sable a été creusé et la commune a racheté des gravats venant des démolitions pour le stabiliser avant de recouvrir tout cela de sable. Ainsi les véhicules de secours pourront circuler.
    Le problème : l’entreprise se serait « trompée » dans la livraison et les gravats répandus sont plus grossiers que prévu. Ils contiennent des morceaux de ferrailles (béton armé) et de tuyaux plastiques. J’espère que la facture a été revue à la baisse car les employés communaux vont devoir nettoyer tout cela…

  • lafautakidon says:

    @ bildan
    la digue du camping, construite, 500.000 euros, aux frais de la commune sur le DPM, dommaine public maritime, appartient de fait à l’Etat, qui en fait ce qu’il veut !
    La digue Est, qui appartenait à l’ASA des Marais de La Faute, a été donnée à la Commune qui en est maintenant propriétaire, ce dont l’Etat est ravi !!
    Conclusion: l’Etat supprime sa digue, et la commune se « démmer.. »
    Elle est pas belle la vie ?

  • BILDAN says:

    Que signifie la phrase :
    -Les services de l’Etat étudient actuellement la possibilité de reprendre le tracé de l’ancienne digue au niveau de l’ex-camping municipal.-

    C’est en totale opposition avec le texte du début :
    – Le Préfet a insisté sur le fait que c’est la municipalité qui est juridiquement responsable de cet ouvrage et que c’est donc elle qui est en charge du choix des urgences à traiter.-

    Faut-il comprendre que l’état veut supprimer la digue entourant l’ex-camping municipal (celle renforcée en 2004 par la société PALARDY http://www.maccaferri.fr/references/media/33_reference.pdf)
    Est-ce pour rendre la surface du terrain de camping au domaine maritime ?
    Hors cette digue appartient en propre à la commune, et ce avant même que la commune ait repris la gestion complète des digues.(Bien que construite sur un terrain n’appartenant pas à la commune.) par ailleurs cette digue est présentée dans les documents du PPRI, donc par l’Etat, comme étant un ouvrage de protection des populations…
    La reprise du tracé de l’ancienne digue, représente environ 400m. La hauteur actuelle de cette digue est de 3.5mNGF. Cette digue correspond sur environ 200m à une rue importante de La Faute (il suffit de compter le nombre de camions qui y passent régulièrement tous les jours.
    Environ 200m de cette ancienne digue, bordant le chemin syndical, ont été déconstruits par la commune pour créer en son temps (2001) un parking pour les visiteurs du camping.

    En clair QUI EST RESPONSABLE des digues, l’état ou la commune? C’est la commune quand cela arrange l’état. Et réciproquement.
    Ni l’état, ni la commune n’envisage qu’il puisse y avoir des êtres humains qui vivent derrière ces digues. Ces digues qui sont le fruit du travail des habitants de la Faute bien avant que la commune de La Faute exista…

  • jacquotte says:

    mon 2ème post n’étant pas pas passé je recommence: vous aller devoir effectivement vous battre contre les lenteurs administratives.vous êtes tous en grand danger . je ne comprend pas pourqoui le PAPI va jusqu’à Mareuil.leur problème n’est pas le même.lors de la dernière grande innondation en 1960 il ne s’agissait pas d’une simple crue.il y a eu également un problème de barrage,le lacher d’eau avait été trop tardif et les portes du barrage était restées bloquées.le problème est complètement différent.il devrait logiquement y avoir. 2 PAPI le premier ne concernat que la zone littorale.
    Bon courage pour votre combat pour les digues.

  • monique94 says:

    Je transmet l’info :

    « Bonsoir pour votre information nous allons manifester à Châtel , si vous pouviez diffuser l’information les Charronnais vous en remercient par avance, ils ont l’impression que leurs droits ne sont pas exactement à la même hauteur que dans le reste de Aunis!
    Cordialement
    Jean-René Kerner »

    ASSOCIATION POUR L’URGENCE DE LA SAUVEGARDE ET L’ESSOR DE CHARRON
     Pour protéger les habitants de CHARRON et des environs du risque inondation
     Pour faire avancer le dossier PAPI (Programmes d’action de prévention des inondations) qui concerne les communes de CHARRON, ESNANDES, VILLEDOUX, ANDILLY et MARANS, et obligatoire pour tout travaux de consolidation des digues
     Pour ne pas attendre encore 11 ans la construction de la Digue NORD de CHARRON le long de la Sèvre Niortaise
     Pour éviter de nouvelles catastrophes Nous vous invitons à venir manifester nombreux Le samedi 24 mars 2012 à 14H Devant la mairie de Chatelaillon

  • jacquotte says:

    a Brigitte
    non je ne confond pas avec l’histoire belge.je l’ai entendue dans un restaurant ou nous avons déjeuné samedi midi.il s’agirait d’une résidence appartenant à plusieurs membres d’une même famille .Ils n’auraient pas accepté la vente à l’amiable et leur maison aurait été détruite par erreur.
    c’est un patron de restaurant fautais qui nous a raconté cette histoire.Il aurait eu comme client un membre de la famille le we précédent.

  • brigitte says:

    Nicole, il faudra trainer notre boulet !
    Il nous faut démontrer à l’Etat qu’on est « en grand danger » pour qu’il réagisse. Mais n’est-ce pas lui qui nous claironne qu’un phénomène semblable à Xynthia peut se reproduire ?

  • G.Nicole says:

    @ brigitte:
    C’est justement cela que je voulait dire. L’Etat me semble avancer en faisant du sur place et se laver les mains en renvoyant la balle à la Mairie qui est ce qu’elle est malheureusement pour les fautais !

  • Musette says:

    En quoi la question de Jacquotte est indécente ????
    Les critères sur ce blog sont ceux de la langue commune, où le sens est repérable, qui obéit à des règles universelles et non pas une langue locale, particulièrement à La Faute où celui qui doit s’occuper de tous ses admunistrés manipule une langue perverse, partisane, tronquée et mensongère. Que certains se laissent séduire et avoir ne nous a pas échappé. Ce n’est en effet pas notre cas sur ce blog.

  • brigitte says:

    Personnellement je fais une différence entre poser une question légitime ou non et s’énerver lorsqu’on n’a pas la réponse.
    Je fais également une différence entre la démolition d’une maison et la perte d’un être cher.
    Mais à chacun ses valeurs….

  • anonyme says:

    à Mustte
    Je faisais simplement référznce à la question de Jacquotte que vous n’avez pas trouvée anormale. Il n’en est pas de même quande je pose une question vous jugez indécente.
    Je continue à penser qu’il faut correspondre à vos « critères » pour pouvoir intervenir sur ce blog.

  • Musette says:

    Voilà la démonstration de ce que je disais dans un post ailleurs : la phrase d’Anonyme est faite de 3 mots, on ne sait pas de quoi ça parle, ni sur quoi porte l’exclamation,… Est ce que l’indécence est de confondre l’histoire belge avec une histoire fautaise ? Se marrer comme si on était au cinéma ? Tout en se marrant pas vraiment parce que ce serait abominable ? Détruire une maison à tort serait indécent ? Rien dans cette phrase exclamative ne permet d’en déceler le sens !..Et le sens est ce qui nous préoccupe tout le temps ici.

  • brigitte says:

    Nicole et Anonyme, je ne sais pas ce qui vous fait réagir ainsi car vous ne commentez pas vos propos.
    Pour ma part, je suis alertée par le fait que nous devrons attendre encore pour avoir des digues.
    En effet le PAPI regroupe des communes jusqu’à Mareuil et les préoccupations ne sont pas les mêmes : protection et irrigation des champs, protection des habitants, inondations fluviales ou submersions marines… Il sera difficile de trouver un terrain d’entente ! Et tant que le PAPI n’est pas finalisé, pas de subventions pour les gros travaux.
    Il faut exiger un PAPI restreint aux communes littorales.

  • monique94 says:

    La Vendée et l’État veulent imaginer l’urbanisation de demain
    « Derrière cette initiative, l’enjeu est aussi de limiter la consommation foncière de ces trente dernières années. »

    http://www.larochesuryon.maville.com/actu/actudet_-La-Vendee-et-l-etat-veulent-imaginer-l-urbanisation-de-demain_fil-2121939_actu.Htm

  • anonyme says:

    quelle indécence ….

  • G.Nicole says:

    Hum, cela me fait l’effet de marcher en faisant du surplace …

  • brigitte says:

    Oh non, Jacquotte ! Tu dois te tromper et confondre avec ce qui est arrivé en Belgique… enfin j’espère….
    Voici le lien : http://www.youtube.com/watch?v=tywCo3OoN-8
    On peut en rire ou en pleurer.

    Par contre les maisons mitoyennes des démolitions risquent peut-être d’avoir des dommages collatéraux. (par exemple fissures dues aux vibrations du sol).
    Méfiance donc….

  • jacquotte says:

    j’ai ouie dire ce midi qu’une maison aurait été déconstruite par erreur à La Faute.quelqu’un serait-il au courant et nous apporter quelques precisions?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 63 = 67

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2012
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci