Toute végétation a disparu en bordure des propriétés de Léon Allano et de Jean-François Petit. Un terrain d'entente  DL;avec la préfecture a tardivement été trouvé.

Toute végétation a disparu en bordure des propriétés de Léon Allano et de Jean-François Petit. Un terrain d’entente DL;avec la préfecture a tardivement été trouvé.
Conséquence de Xynthia, la seconde phase de déconstruction des maisons a débuté en septembre DL;à La Faute-sur-Mer. Mais à la Pointe d’Arcay, les arbres, aussi, subissent les assauts des pelleteuses.
« Ici, des centaines d’arbres, palmiers, oliviers, chênes sont arrachés et évacués ! » Cri d’alarme tonitruant de Jean-François Petit, propriétaire d’un pavillon situé à la Pointe d’Arcay, coeur de la seconde zone de déconstruction à La Faute. 

Conséquence des ravages de Xhyntia, les dents des pelleteuses mâchent la majorité des habitations du quartier des Amourettes, et s’approchent irrémédiablement de chez lui. Si sa maison n’est pas dans leur collimateur, les arbres aux alentours, eux, payent le prix fort. L’homme a monté un collectif avec une douzaine de riverains désarmés. Tous les jours, ils tentent de raisonner les bulldozers « pour arrêter l’hécatombe. »

« Qu’ils démolissent les maisons, c’est une chose, mais qu’en plus ils s’attaquent aux arbres… Je ne suis pas spécialement écolo, mais là, c’est tout l’écosystème qui est en péril ! », martèle Jean-François Petit. Depuis septembre, les pavillons tombent au rythme de trois ou quatre par jour.

Libérés, les terrains en zone noire ou rouge sont radicalement arasés. « J’ai perdu tous mes repères. Je ne reconnais plus le paysage. J’ai l’impression de vivre au bord d’une autoroute », lance une passante. Véritable oasis de verdure, la propriété de Léon Allano, en limite de la zone rouge, contraste avec le « désert sableux » alentour. « C’est malheureux de devoir se battre pour conserver quelques arbres autour de chez nous. Il n’a jamais été question de déboisement, c’est une honte ! »

« Il est possible qu’il y ait eu des maladresses »

Quotidiennement interpellée par les habitants, la société privée chargée de la déconstruction est prise entre deux feux. Elle dit appliquer les directives de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), un service préfectoral. « A la DDTM, on nous dit que les arbres à moins de cinq mètres d’une habitation doivent être arrachés. Ils laissent un pin maritime par-ci par-là. Personne ne comprend ce qui se passe. Qui donne les ordres ? »,s’interroge Jean-François Petit, qui décide d’alerter directement la préfecture. Il est entendu. DL;Une visite officielle de crise est alors organisée sur le chantier le 30 mai en présence du collectif.

Ouf de soulagement des riverains « Nous avons enfin trouvé un terrain d’entente avec la DDTM. Jusqu’au 15 juin, fin de la période de déconstruction, ils s’engagent à ne plus abattre un seul arbre. Une campagne de replantation serait même envisageable à l’automne. »

« Il est possible qu’il y ait eu des maladresses dans la conduite du chantier, reconnaît-on en préfecture. Mais la plupart des arbres abattus étaient morts et présentaient un danger pour les habitants. »

Pour les services de l’État, ces « brèches » sont utiles au passage des engins de chantier et faciliteront, par la suite, l’entretien de ces terrains passés dans le domaine public. Une sérieuse concertation a été promise aux riverains en septembre prochain.

 

DL;Patrick GUYOMARD

54 réponses à to “La Faute : les arbres victimes de la déconstruction (Ouest France)”

  • lafautakidon says:

    LES CONS, florilège …
    Michel Audiard
    Le jour où on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner.
    J’parle pas aux cons, ça les instruit.
    Si la connerie se mesurait, il servirait de maître étalon… Y serait à Sèvres.
    Frédéric Dard
    Traiter son prochain de con n’est pas un outrage, mais un diagnostic.
    Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre.
    Francis Weber
    Si quelqu’un décidait de tuer tous les cons, ce serait le plus grand génocide de l’humanité.
    Philippe Bouvard
    Gardons-nous de donner la parole aux cons.Ils ne veulent jamais la rendre.
    Georges Brassens
    Le temps ne fait rien à l’affaire ; quand on est con, on est con.
    Anonyme
    Le problème, à notre époque, c’est que les vieux cons sont de plus en plus jeunes.

  • Musette says:

    L’extension du cimetière sonne bizarrement dans le contexte…
    Pourtant la commune a perdu presque la moitié de ses habitants.
    Il me semble que l’entreprise Masselin a, dans ses compétences, celle de s’occuper du cimetière…
    J’ai l’esprit mal tourné ?

  • brigitte says:

    Cette catastrophe a révélé au grand jour le mode de fonctionnement de certains de nos compatriotes.
    Il sera très difficile de leur faire comprendre, dans un avenir proche, que le « chacun pour soi » n’est plus possible.
    La commune est mal en point économiquement et moralement.
    Après en avoir accusé l’opposition, Monsieur le Maire reproche à l’Etat son attentisme dans le dernier compte rendu du Conseil Municipal fait sur son site:

    « Monsieur le Maire précise avoir sollicité par écrit Monsieur le Préfet pour accueillir camping-cars et stationnement de tous véhicules notamment les jours de marché. Cette demande est restée sans réponse tout comme les autres projets exposés : lieu de mémoire près du pont, practice de golf, extension du cimetière, et demande de conserver des maisons (vouées à la déconstruction) en face du port pour y installer la capitainerie »

    Maladresse ?

  • Musette says:

    M.. alors ! J’ai failli le défendre quand il s’énervait contre l’abattage des arbres.. A vrai dire, si on ne connait pas le bonhomme et le contexte.. Alors si la connerie se porte bien à La Faute – dans le contexte communal, les cons sont incités à faire encore plus de progrès dans la connerie – on fait état ici d’actes psychopathiques contre les voisins.. qui, dans le même contexte, peut progresser et s’épanouir sans limites, l’exemple étant venu de haut !…Car, dans cette commune, le premier magistrat de la commune, responsable de la police, ne fait jamais de rappel à la loi ! Chercher l’erreur.
    C’estquoicebordel..très en forme !

  • jacquotte says:

    Merci de confirmer ce que je disait dans mon poste du 5 juin concernant mr Allano fustigeant la presse.il est encore plus profiteur que je ne le pensait : déplanter les arbres dans les propriétés voisines.y’a pas de petits bénéfices.c’est sûr c’est moins cher que chez Claveau!

  • cestquoiceborbel says:

    « La connerie, c’est comme la vérole, il n’y a pas de guérison, il n’y a que des rémissions. »

    Citation de « Yvan Audouard »

    « Les cons vérolés à la Faute sur Mer ne se comptent pas sur les doigts de la main »

    Citation de « cestquoiceborbel »

  • Renaud Pinoit says:

    @Yannick: ce cher M. Allano (ex membre de l’AVIF) m’a aussi fustigé en octobre ou novembre 2010 lors d’une interview avec Itele sur la digue de la Faute en disant que les journalistes ne faisaient pas leur boulot (ca va bien la…, Xynthia c’était du passé, fallait passer à autre chose et « il » avait sauvé sa maison!!!),
    puis il a retourné sa veste quelques mois plus tard lors d’une autre interview avec une autre TV sur un autre sujet (la non suffisance des digues de la commune) ou il a commencé à être agressif puis après explication fût d’accord avec mes propos.
    Il faut de tout pour faire un monde… mais son agression filmé reste une belle preuve que certains se foutent royalement de tout ce qui peut se passer autour d’eux et ont un point de vue égoïste hors du commun.

  • lafautakidon says:

    il n’y a pas que les arbres qui sont victimes de la déconstruction …

  • Yannick says:

    Pauvre Allano qui vient se plaindre sur les médias qu’on a enlevé tous les arbres. Ce n’est pas lui, le déraciné, de toutes façons, il y a longtemps qu’il a perdu ses repères…En plus, il n’a pas manqué d’ enlever des arbres chez ses voisins pour les replanter chez lui et il a même été jusqu’à mettre du désherbant dans certaines propriétés privées…pour dissuader les gens d’en profiter
    Xynthia ne l’a pas arrangé lui non plus !
    On m’a rapporté qu’il était question sous l’ancien gouvernement (peut-être aussi sous le nouveau) que les terrains achetés par l’état soient revendus à des particuliers. C’est à vérifier, mais un prénomé Jean-François aurait confirmé l’information…

  • Patrick says:

    Premères réponses reçues suite au courrier envoyé par l’Avenir Ensemble aux candidats aux élections législatives

    http://lavenirensemble.wordpress.com/

  • jacquotte says:

    Oui les transports Marratier c’est fini depuis mercredi (décision du tribunal de commerce). 18 chomeurs de plus.Apparement ses prises illégales d’intérêts n’ont pas été suffisantes pour le renflouer.
    dans l’aticle de Loic Tissot (OF du 10 JUIN) Marratier accuse une fois de plus les victimes de Xynthia de sa déconfiture.je cite  » VU LA VINDICTE POPULAIRE DONT J’AI ETE VICTME LORS DE XYNTHIA,DES CLIENTS ONT ARRETE DE COLLABORER AVEC MON ENTREPRISE »
    Il ne manque pas d’air. Ses déboires d’entrepreneur ne date pas de 2010 puisqu’il avait été mis en redressement judiciaire en 2008. Mais c’est plus faciles d’accuser les autres que de se remettre en question.Une fois de plus les victimes et l’Avif sont égratinées au passage.
    Il n’est jamais « FAUTIF »

  • Musette says:

    Bloggueurs taquins ! Hum…
    C’est ‘y qu’on aurait des problèmes de trésorerie, maintenant qu’on peut plus transporter comme on veut des matériaux qu’on s’est soi même commandés comme maire ?
    C’est’ y que les « étourderies » ne sont plus possible ?
    C’est’ y qu’on aurait un avocat à payer pour le mois d’octobre sur ses propres deniers ?

  • plaintecontr'X says:

    cabine profonde, chauffage cabine, je crains le pire …
    très bon état général … le propriétaire ou la cabine ?
    ouvrir les yeux …comme cela va être difficile pour certains !
    En plus, …ce n’est que le début ! de la …
    Les pires seront ceux qui l’ont soutenu
    AYALA !!!

  • cestquoiceborbel says:

    Je suis tombé sur ça par hasard en fouillant le bon coin.

    Si quelqu’un est intéressé, contactez le proprio…

    http://www.leboncoin.fr/utilitaires/316133964.htm

  • jacquotte says:

    que d’imagination ESCABOURG ! vous devriez donner des idées à l’équipe municipale qui en manque tant.
    Comme musette je suis partante pour la ballade de l’autre côté du Lay.

  • Musette says:

    Magnifique Escabourg ! Belle plume, beau style .. Je t’ai suivie avec beaucoup de plaisir dans cette promenade futuriste où le temps et l’atmosphère ne sont plus les mêmes.. (De quoi faire grincer les dents de ceux qui rêvaient de faire de La Faute un tiroir caisse..)
    Moi, en tout cas, je suis très preneuse d’une promenade de l’autre côté du Lay…

  • escabourg says:

    Un peu de lecture reposante pour le week-end?

    J’arrive cet été à la Faute par le pont de l’Aiguillon. L’ancien camping ressemble aux abords du port de la Faute: des herbes et des canaux de vase visqueux aux couleurs d’émail; curieusement des peupliers ombragent des roseaux; on entend des oiseaux, des « natureux » observent la scène avec des jumelles, juchés sur des petits ilots de terre sèche et craquelée.

    Plus loin quelques pistes supplémentaires de boulodrome en terre battue ont fleuri, c’est compétition interrégionale cet été avec les gens du Var et les Toulousains.
    Evidement, je vais me recueillir personnellement sur la tombe de la maman de notre ami et puis pour tous les disparus je vais, non loin de là, sur la stèle à l’entrée du port de la Faute et je pense aussi à tous me amis encore vivants qui n’habitent plus ici, et ont souffert cette terrible nuit et après et toujours.

    Cet après midi je suis invitée à déguster les vins de la Faute sur mer!…

    Je découvre les nouvelles digues et aussi un immense jardin, si serein que l’on se doute bien de sa nécessité pour panser les plaies à jamais suintantes.
    Sous un préau, comme sous un arbre à palabre, des enfants écoutent concentrés la présentation de la réhabilitation d’un site, d’un système écologique naturel à préserver et à adapter à la vie des hommes et des animaux pour leur sécurité, leçons tirées d’un passé pas si lointain.

    Au centre, des touristes du monde entier, en silence, contournent respectueusement six cents impressionnantes sculptures et lisent des panneaux explicatifs.

    En périphérie on entend le piaillement d’enfants qui découvrent de vraies vaches, là exactement où du haut de mes cinq ans ,j’allais les voir, là où les vieux racontent qu’ils allaient petits vite ouvrir la barrière avant les grandes marées pour que les bêtes se mettent les pattes au sec dans le pré voisin un peu plus haut où la nappe n’effleure pas.Et puis il y a les moutons qui l’été se reposent de leur travail de printemps: brouter les digues!!

    Entre de vagues dunes de sable plantées de pins maritimes au milieu des routes goudronnées mais bordées de sable et de chardons, je me retrouve comme autrefois, au milieu des vignes; non pas celles du Maitre et Seigneur, mais celles de l’Etat qui propriétaire les loue à des viticulteurs et dont une partie des bénéfices revient à la commune.

    En remontant vers la plage, je m’arrête déguster le millésime 2016, excellent pour des pieds si jeunes!Les vinificateurs font des merveilles aujourd’hui! L’étiquette est belle en plus, pas commune.Ils ont des idées créatives par ici!

    J’achète de la fleur de sel de la Pointe d’Arçay, des huitres, des céteaux, des crevettes grises, des moules bien sûr , de la crème solaire et des tongues!

    Et là je craque pour ramener un souvenir: une vieillote, ridicule et très kitch petite Mairie en coquillages posée sur un galet blanc de l’île Saint Hélène!

    Il fait beau, mais déjà le vent habituel forcit, la météo annonce la tempête, qu’ à cela ne tienne, nous irons aux Supet’ un peu plus tôt et nous dormirons à l’étage…

    … Fiction quand tu nous tiens!!

    Si vous voulez j’irai aussi me promener du côté de l’Aiguillon, mais faut me le demander!!?

  • Patrick says:

    Risques naturels : les projets de PPRN peuvent être modifiés après enquête publique (Actu-Environnement)

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/risque-naturels-plan-prevention-enquete-publique-modification-15884.php4

  • Musette says:

    En plus de tout le reste, il est mancho ? Nom d’un chien.. Le tableau clinique est alarmant..
    Il n’appellera JAMAIS aucun des deux présidents. Il en est incapable.

  • brigitte says:

    Tellement étourdi, le Maire, qu’il a aussi oublié de condamner les tags sur la pancarte du lieu de commémoration!
    Non,toujours rien. Rien en affichage à la mairie ou sur le panneau lumineux. Pas d’appel non plus au Président de l’AVIF ou à la Présidente d’Artistes pour Xynthia.

  • Soizic29 says:

    Musette, voyons, nous avons à faire à un grand dyslexique, il mélange des chiffres…toujours à son avantage

  • Musette says:

    Article de mon journal préféré, OF, concernant les « étourderies » de notre guide suprême : la cour régiinale des comptes est remontée sur les 4 dernières années de la comptabilité municipale, période pendant laquelle le maire entrepreneur a signé des contrats avec la commune, contrats dont les montants ont dépassé à chaque fois, les limtes autorisées…
    Etourdi tous les ans, dîtes donc ! Trop fort …

  • Musette says:

    Alzeimer, mon amour !..
    Nous voilà bien. Il oublie même de faire voter les décisions du CM ! Tu as raison, c’estquoicebordel, ça coûte bonbon et ça nous casse les bonbons tout ça !
    Bon, et si on sifflait la fin de la récré pour ce triste individu et ses foutages de g..?
    Et si on demandait une expertise de ses facultés mentales ? Hein ?

  • Soizic29 says:

    Il est urgentissime de lui offrir une bonne calculette, un agenda et un pense-bête écrit en gros caractères gras.

  • cestquoiceborbel says:

    Nous avons donc un maire étourdi.
    Ces étourderies commencent à coûter bonbon à la commune, il oublie entre autre d’aller en mairie chercher des documents qui auraient pu être salutaire pour 29 personnes la veille du sinistre, il oublie qu’il y avait des lois à respecter pendant Xynthia(dixit son cher avocat), il oublie de convier les familles des victimes et les asso pour l’élaboration d’un lieu du souvenir, il oublie de faire un Plan Communal de Sauvegarde pourtant obligatoire avant xynthia, il oublie qu’il ne faut pas pomper dans les caisses de la commune à son profit…
    Et je suppose que nous allons découvrir d’autre étourderie dans les mois qui viennent.
    Comique il est, comique il restera (enfin pas pour tout le monde)

  • Musette says:

    Bon, si c’est l’étourderie qui sera sa ligne de défense, il risque de tomber de haut en octobre !
    Ça m’étonnerait que les juges en charge de son dossier lui accordent le bénéfice du doute, Il est repéré. Sa réputation dans le landernau judiciaire est probablement faite. Il a été médiatisé et jugé par beaucoup déjà.
    Aucun élu ne peut évoquer son ignorance pour justifier ses manquements.
    Dans le genre : « Ah! Monsieur le juge, je ne me suis pas aperçu que j’avais bu 15 bières avant de prendre le volant et de tuer le gars qui venait en face … » Je doute que ça passe !
    De la même manière, cette ligne de défense sera difficile à soutenir dans le procès au pénal qui l’attend, car on sait qu’il a été rappelé à l’ordre plusieurs fois, en vain !
    Mais, tu as raison Brigitte, il est très fort pour jouer ce jeu là et rendre très cons son entourage et ses administrés…Plus c’est gros, etc..,!

  • brigitte says:

    Allez, une petite dernière pour la route :

    Savez-vous pourquoi nos élus sont si décontractés au conseil municipal malgré la mise en examen de leur chef pour prise illégale d’intérêt ?

    Eh bien la version officielle est : « C’est de l’étourderie, il ne s’est pas rendu compte qu’il avait dépassé la somme permise ».
    Et ils avalent tellement bien la couleuvre nos chers conseillers qu’ils véhiculent cela dans la commune avec tant de conviction que tout le monde les croit !
    Ah le monde des Bisounours a encore un bel avenir devant lui !

  • brigitte says:

    J’ose espérer qu’il y a eu (ou qu’il y aura) une étude économique à propos de ce projet !

    Quant au côté « moral » de la chose, j’ai bien peur qu’il ait peu d’impact sur la décision. N’oublions pas que notre municipalité est dans le déni et qu’e c’est elle qui décide !

    La population sera mise devant le fait accompli lorsqu’il sera trop tard pour réagir. On opposera alors aux contestataires les crédits accordés, les études coûteuses qui ont été menées, l’accord de l’Etat et… la décision du Conseil Municipal qui aura jugé sans appel que c’était pour le bien de tous.

    J’en reviens aux pontons construits à grand frais au sud du port. Tous les marins s’accordaient à dire que c’était une ineptie, qu’ils seraient envasés et inutilisables. On leur opposait la rentabilité : des subventions importantes, un déficit de places de port en Vendée, des gains importants et le prestige de la commune. En définitive, c’est un véritable fiasco : plus aucun ponton n’est loué (les plaisanciers ne sont pas masos) et toute cette belle structure ne sert à rien !

    Et nos impôts nationaux ou locaux paient ces décisions prises par des élus qui s’accrochent à leurs prérogatives! Seule solution : les virer.

  • jacquotte says:

    a soisick
    peut-être que ceux qui défilaient en mars 2010 pour voir notre malheur viendraient.Dommage je pense qu’ils ne jouent pas au Golf.

  • Soizic29 says:

    Pub pour le futur possible golf:
    « Venez vous distraire et faire du sport au Golf de la CUVETTE DE LA MORT ».
    ça donne envie d’y courir…

  • Frederic says:

    À brigit
    J ‘entendais le jeu de mot Uriner et urne…

    Mauvais jeu de mot, mais bon…

  • kiwi says:

    merci Musette c’est un beau pin parasol auquel ils ont coupé les branches du bas et il’a plus sa belle forme mais tant pis

    quant à l’engrais que nécessite un green si c’est pour faire comme en Bretagne avec les engrais qui se déverseront dans le lay qui lui même sera vert d’algues qui viendront se stabiliser sur la plage!

    On est loin du Pavillon Bleu que ce maire a laissé tomber, volontairement par rapport à son prédécesseur qui en était fier, normal avec toute cette drogue que l’ami belge il répandait sur le sable vous savez l’ami de …..on retrouvait les crabes le ventre en l’air au petit matin en train de se taper sur le ventre!!!!! en train de chanter « ya du soleil et des nanas darla di la dada y a du soleil et des nanas au tanaMARA …..darla di la dada

  • MC says:

    Nous aussi,à La Pointe de l’Aiguillon, nous assistons à l’arrachage des arbres, ça doit être la politique de l’Etat…..

  • Musette says:

    Grande forme d’Escabourg !
    L’occupation de ce territoire plein de souvenirs et de douleurs, est très conflictuelle et ne peut pas devenir n’importe quoi… Cela serait ressenti comme une nouvelle humiliation, un total irrespect des morts et du drame qui s’est joué là .
    J’espère que les décideurs auront l’intelligence de tenir compte de ce qui fut piétiné sans vergogne par l’actuelle municipalité au grand complet.

  • brigitte says:

    Bravo Escabourg pour la fiction… Il n’y a plus qu’à ajouter trois ou quatre locaux condamnés aux TIG (travaux d‘intérêts généraux) et ce sera parfait dans le ridicule.

    Mais à la Faute le ridicule ne tue pas ! On a déjà un port sans eau, une école sans enfants alors, s’il y a des subventions pour avoir un golf sans herbe et sans joueurs, on prend !

  • gisele arnault says:

    oui c’est vrai que c’est désolant pour la végétation car je suis sur que certains auraient repris , chez papa il y avait un sapin (je ne sais plus comment il s’appele ) il prenait du volume en bas et se rétrécicais en haut , et un énorme noyer : la premiere année il était brulé puis des feuilles vertes ont poussées , on récupéraient des kilos de noix avec papa, et 3 beau poiriers william , les arbres fruitiers ont beaucoup donnés été 2010 ainsi que l’abricotier … dommage

  • jacquotte says:

    d’accord avec vous,un golf ce n’est pas très écolo dans une commune qui manque d’eau l’été.Les fautais devront se priver d’eau pour que les touristes puissent jouer au golf!
    je ne suis pas sûre que la cuvette soit le lieu idéal pour ce projet.un lieu où il y a eu tant de souffrances.

  • escabourg says:

    Un golf? si cela ne dérange pas les joueurs de s’amuser sur un lieu tragique, mais ce serait mieux à Verdun, il y a plus de relief, les trous sont plus gros, on imagine mieux la souffrance des prises à revers dans les cuvettes…Et surtout il y a beaucoup moins de vent!

    Bon,je ne m’énerve pas et j’essaie de voir sereinement l’avenir…il en faut bien pour tout le monde quoi..aller un effort…j’imagine..

    J’arrive en yacht, port des yacht, descend la rue des yacht, m’installe à mon hôtel 4 étoiles sur pilotis juste en bordure de cuvette pour voir mon yacht de mon lit… j’attends l’hélico pour aller à la pointe d’Arçay survoler les oiseaux migrateurs (mais non ça les dérange pas, ils ont l’habitude!)et voir les petits pêcheurs d’un autre temps, hum ravissant la naïveté de ce peuple!

    ho! il y a des sauvages tout nus! gloups!ha, on peut essayer!? c’est Kolhanta?, j’y vais demain après la piscine, à la crique, ha y a ps de crique? mais comment on fait avec tout ce vent? et comment on se baigne, y a pas d’eau entre les pieux, ba c’est sale toutes ses algues…
    Bon il y a le golf, en sable c’est bien aussi …épuisant quand même de marcher(le 4×4 tombe en panne souvent avec ce sable, si fin)et puis ce vent toujours.
    Tans pis, je prends le Cesna ( ben oui un aéroport c’est bien aussi)je vais manger dans les rues abritées de La Rochelle ou de l’ile de Ré. Y a moins de bruit le soir qu’ à la Grand’ plage: c’est bal populaire!

    Avant de repartir j’irai au Duty free pour mes cadeaux souvenirs, ils vendent des petites stèles « tempête xynthia » en coquillages, c’est touchant!

    Quelle chance de jouer au golf, je ne n’aurai jamais connu ce coin charmant et ces autochtones si bien conservés dans leur jus… finalement c’est peut être le vent qui les maintient?

    Ceci n’est que fiction…mais…

  • Soizic29 says:

    Tout le monde a sa petite idée sur le devenir de la « cuvette », et fait ses petits projets en douce, en particulier ceux qui n’y ont pas habité et qui n’ont pas de lien affectif avec ce lieu.
    Mais on ne demande jamais aux anciens propriétaires ce qu’ils en pensent et s’ils ont eux aussi des idées de projet.
    J’aimerais que l’AVIF soit un partenaire pour tous ces projets et que l’association ait aussi son mot à dire (bien qu’elle ne soit pas un investisseur…ça y est, j’ai lâché le grand mot !)

  • berlemont chantal says:

    Personnellement je ne me vois pas jouer au golf, là ou se trouvait ma maison.
    Autour d’un golf, il faut un hotel, un bar….de quoi attirer les touristes. On sait très bien que dans la cuvette c’est impossible de construire.
    J’ai une idée: hotel sur des péniches, j’en connais un qui serait heureux de faire le pacha sur la péniche!!!!

  • jacquotte says:

    j’espère qu’ils ne vont pas abattre les pins qui étaient dans mon jardin.nous avions interdiction de les couper sauf s’ils devenaient un danger.Ils étaient très sains quand nous sommes partis en octobre 2010 ainsi que les deux pins parasol en face de chez nous (rue de l’estuaire).Que les arbres exotiques soient coupés ne me choquent pas si l’on doit rendre ses terrains à la nature. Les propriétaires qui ont choisi de rester dans cette zone savaient savaient bien dès le départ de leurs voisins qu’ils allaient vivre dans un désert.Un des témoins interrogé avait insulté les journalistes ,il est bien content de les trouver maintenant.Les journalistes ne sont pas rancuniers.

  • brigitte says:

    Frédéric, je ne comprends pas bien la fin de votre post ou plutôt, j’ai un doute sur sa signification. Que veut dire « faire autre chose qu’uriner le jour des prochaines municipales» ?

  • soleil says:

    un golf la ou il y a eu tous ces morts , c est pas possible !
    pourquoi ne pas faire de cet endroit un lieu de  » promenade  » de recueillement avec des bancs , des fleurs et pourquoi pas la stéle .

  • Musette says:

    Chère Soizic,
    je suis bien d’accord avec toi : un golf est archi goirmand en eau et produits chimiques divers…Et le sol a assez souffert .
    En plus, il faut une clientèle qui accepte de jouer à la baballe sur ce qui a été un lieu de mort et de douleurs…
    J’ai des doutes sur une telle opportunité !
    Par ailleurs, ce que nous indique Brigitte, c’est que l’actuel maire n’est plus l’interlocuteur pour les prochains projets, qui se passent par dessus sa tête.
    Ça évitera que les professionnels du conseil municipal se resservent au passage ( transports, maçonnerie, horticulture etc…).

  • frederic says:

    bonjour à tous

    c’est vrai que beaucoup d’arbre ont été arrachés, sans même se poser de questions.

    de très beau en face de chez nous dont un pins parasol magnifique et en pleine santé.

    Ils sont la pour faire place net, et peut importe ceux qui vivent encore ici puisque qu’ils étaient invité à dégagé…..

    merci encore à ceux qui gèrent … rien..

    et à notre rois qui ne fait encore …rien .( de plus qu’a l’habitude pour notre belle commune).

    on continue sur le même chemin …

    vivement les municipales. même si j’ai un vieux doute sur la capacité de certains locaux à réagir aux giffles qu’ils prennent depuis déjà trop longtemps.

    vrai / faux fautais tous ensemble… il va falloir faire autre chose « qu’uriner  » le jour des prochaines municipale.

  • Soizic29 says:

    ça c’est un peu fort, le coup du golf sans concertation.
    Il faut beaucoup d’eau pour maintenir un « green » digne de ce nom.

  • brigitte says:

    escabourg, le problème est que les projets ne sont portés à la connaissance du public que lorsque le dossier est bouclé! Difficile de réagir dans ces conditions.

    Pour la cuvette par exemple, même si des « on dit » nous avait prévenus qu’un golf était dans les « cartons », on a appris que le projet est sur le bureau du Préfet! Il ne sera présenté à la population (ou même en conseil municipal) que lorsque le choix aura été fait! Trop tard pour donner notre avis…

  • escabourg says:

    Je suis toujours inquiète de la récupération possible de ces zones pour des grands projets pas bien étudiés…

  • escabourg says:

    Oui des arbres ont été conservés dans « la cuvette » et cela donne un peu de vie.

  • brigitte says:

    Je trouve qu’il est important qu’une réflexion soit menée sur la conservation ou non des arbres. Les palmiers, les oliviers c’est très joli mais pas vraiment typique du coin.
    Les pins maritimes vieillissent vite. C’est pourquoi il est important de laisser pousser ceux qui se ressèment naturellement.

    Heureusement que les terrains mis à nu sont en sable et n’ont pas été remblayés comme ce fut le cas dans la « cuvette ». Cela va permettre de rendre ces terrain le plus proche possibles de ce qu’ils étaient avant construction : pins maritimes, vignes….

    Espérons que l’ONF sera concerté pour les nouvelles plantations et qu’on ne nous mettra pas des chênes verts taillés en sucette comme le long de la route de la Pointe d’Arçay !

  • Musette says:

    Je crois que le beau cèdre du jerdin de Kiwi a été préservé, en effet.

  • monique94 says:

    Pourtant dans les lotissements de la cuvette, à l’Ostréa ou à l’Océanide 2, les plus beaux arbres ont été épargnés.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 43 = 48

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
juin 2012
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci