Le 4 Octobre 2012, le Maire de la Faute sur Mer, René Marratier est convoqué devant le tribunal des Sables d’Olonne pour prise illégale d’intérêt.

Cette audience fait suite à une enquête différente de celle confiée au Juge d’instruction pour la recherche de responsabilités concernant le drame de la tempête Xynthia .

L’AVIF (association des victimes des inondations de la Faute sur Mer) n’ayant pas déposé plainte avec constitution de partie civile dans cette affaire, il ne nous appartient pas de commenter à l’avance cette convocation.

Nous souhaitons éviter tout amalgame qui pourrait aboutir à une confusion dans les esprits.

Nous resterons bien sûr attentifs aux suites de cette affaire judiciaire

Le président
Renaud Pinoit

17 réponses à to “AVIF: Communiqué”

  • arnault says:

    quoi quoi ? mais bientot couac couac

  • lafautakidon says:

    @ quoi quoi ?
    vous êtes entre le coassement de la grenouille, et le croassement du corbeau.
    Deux animaux emblématiques.
    Pour être Vendéen, il vous manque la chouette !

  • cestquoiceborbel says:

    Pour répondre à Brigitte, non lieu, pas possible… je vois mal l’état se faire débouter par ce heu… maire, il ne peuvent pas avoir pris ce risque. Personne ne peut voir, hormis à la Faute, cet individu, qu’il aille au diable. (et qu’il emmène toute sa troupe en même temps)

  • cestquoiceborbel says:

    C’est étonnant quand même cette position de quoi quoi, qui ne supporte pas le fait que le président de l’AVIF ait doubles casquettes(président d’asso et responsable de ce blog), alors que notre bien aimé Maire est jugé demain pour avoir abusé de ces mêmes doubles casquettes (maire et chef d’entreprise).
    Logique obscure tout ça.

  • Patrick says:

    Vendée : les premiers plans de prévention des risques d’inondation post-Xynthia validés

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/ppri-xynthia-la-faute-aiguillon-vendee-16711.php4

  • brigitte says:

    Le non-lieu j’y crois pas!
    Cette procédure s’appuie certainement sur des documents comptables et comme le disait Musette, plaider l’étourderie sur trois ans parait difficile. Quant à la méconnaissance des textes, pour un maire en place depuis plus de vingt ans, c’est grave…
    J’en connais qui vont mal dormir ce soir!

  • brigitte says:

    Eh bien oui, n’en déplaise à certains, ce site est la propriété de Renaud Pinoit et non celle de l’AVIF.
    Asso-avif.com est le seul site qui engage l’association mais aucun commentaire n’y est permis.
    « Quoi quoi » qui nous dit lire le blog depuis deux ans devrait l’avoir compris.

    Le « blog indépendant du désastre » est le seul moyen d’information et d’expression qu’ont les Fautais depuis Xynthia et c’est un super cadeau que nous a fait Renaud.

    Je suis sûre que nous auront droit aux coupures de presse concernant la procédure de demain même si…le Maire obtient un non-lieu. Par contre, ne cherchez pas sur le site de l’AVIF, ni d’ailleurs sur celui de la commune, il n’y aura RIEN.

    Ce n’est pas parce que certains confondent biens publics et bien privés dans cette commune, qu’il faut mettre en doute l’honnêteté intellectuelle de notre administrateur.

  • Renaud Pinoit says:

    Monsieur « quoi quoi », ce communiqué est justement pour éviter tout amalgame dans cette affaire. (Chose que manifestement vous n’avez pas compris, ou bien que vous souhaitez générer)
    je n’ai donc aucun commentaire à faire en tant que président de l’AVIF.

  • brigitte says:

    Le communiqué ci-dessus a été publié sur le site asso-avif.com ainsi que dans la presse locale.

    Il est tout naturel qu’il apparaisse sur ce blog comme de nombreux autres articles concernant Xynthia et La Faute sur Mer.
    Qouiquoi, ne confondez pas les sujets proposés et les commentaires mis par les

  • quoi quoi says:

    à Musette
    conclusion de mes opinions très nettes de votre part, mais non justifiées, qui vous permet d’écrire de telles choses.
    d’autre part, je pense que M. Pinoit peut s’exprimer sur ce blog en son nom personnel mais non en tant que président de l’AVIF

  • Musette says:

    A lire Brigitte, on a les boules, hein ? L’Etat déserte nos campagnes, nous laissant seuls face aux potentats locaux assistés par une bande de carpes dont on a constaté, grâce aux vidéos, la totale incurie. L’Etat se planquerait, refuserait de faire son boulot, même après Xynthia ? Mais, il me semble que c’est tout l’enjeu du prochain procès. Car, il me semble que le changement qualitatif que nous avons perçu dans les liens Commune/Etat, l’a été dans la suite des remaniements du territoire, et ça ressemble à des prescriptions européennes et un fort relent libéral, qui consiste à ne plus réguler grand chose. Si vous avez pu regarder sur Arte, hier soir le documentaire sur la finance mondiale, vous aurez compris avec effroi que le modèle à l’œuvre et qui s’impose, c’est une économie de voyou, sans aucune régulation et qui effondre nos pays, sans plus aucun recours…
    Tout cela pour vous dire, que l’Etat n’a plus tout à fait le cadre légal pour intervenir. Là où le grand ténor a décidé d’attaquer pour dire le contraire, nous allons voir comment les juges vont arbitrer cette question qui sera au centre des débats. Même que je pense que cette affaire peut faire jurisprudence. Attendons de voir tout cela.
    Pour jeudi, les enjeux sont plus simples. On ne met pas les doigts dans le pot de confiture, on ne pique pas dans la caisse. Le montant de ce qui est permis a été dépassé. Point. On peut plaider l’étourderie, mais 3 ans de suite, ça relève d’un début d’Alhzeimer ou d’une habitude…Et ce sera forcément une sanction, et on verra laquelle.
    Quant à la dépression de Monseigneur, surement pas au sens où nous l’entendons, mais perception que la fin de la récré est sonnée, surement, et que considérables emmerdements l’attendent, ça oui.

  • cestquoiceborbel says:

    Exact plaintecontr’X sur les faits prescrits, mais bon c’est la loi comme le dit Brigitte (et cette loi notre 1er élu la connait bien, contrairement à d’autres).
    Laissons donc notre cher Maire se défendre et attendons les conclusions de la justice.
    Chacun de nous donnera d’ailleurs le sens qu’il veut au mot « cher ».
    Toutefois, sans présumer du triste sort qui lui est réservé dans les jours, semaines ou mois qui viennent, (enfin le mot triste est peu être de trop), j’ai trouvé notre élu récemment moins gaillard, voir léger en déprime, et une question me taraude (enfin pas trop quand même), prendrait il conscience qu’il est dans la mouize et que ses affaires sont mal barrées?

  • brigitte says:

    Plaintcontr’X, l’Etat était peut-être informé de certains bidouillages financiers datant de plus de trois ans mais il n’a pas porté plainte à l’époque. La justice n’a pas été saisie et les faits sont prescrits. Jeudi nous ne verrons donc que la partie émergée de l’iceberg….

    Le drame qui nous a touché et les entretiens que nous avons pu avoir avec les services de l’Etat nous ont montré que celui-ci est très frileux quand il s’agit de s’opposer à un maire élu et de plus, soutenu, à l’époque par certains politiques.

    En cas de non respect des textes, le Préfet peut envoyer une lettre officielle de protestation (je ne me souviens plus du terme exact), lettre qui n’est jamais rendue publique et dont notre Maire se contrefout royalement. Aller au Tribunal, c’est pour l’Etat, prendre le risque de perdre la face devant un petit élu et cela ne se produit pas souvent.

    J’en ai eu l’expérience lors de la contestation de la délibération à propos de l’avocat et malheureusement, j’ai peur que pour le respect des règles du PPRI, ce soit la même chose.
    L’Etat pointera du doigt les anomalies et sera ainsi mis hors de cause en cas de nouveau drame. Mais il n’ira pas plus loin tant qu’il ne sera pas prouvé que notre vie ou les finances de la commune sont en extrême danger.

    La seule solution est de se débarrasser rapidement de cette équipe de pieds nickelés soit avec l’aide de la justice, soit aux prochaines élections en 2014.

  • plaintecontr'X says:

    Procès intéressant, un certain nombre de faits, avérés, sont prescrits ( 3 ans !)
    Pourquoi sont-ils prescrits ? l’Etat était informé !
    (art 40 du code de procédure pénale)
    On commence à parler d’argent, les choses sérieuses vont commencer.
    N’est-il pas à l’origine de tout ce drame ?
    Certains en ont profité, d’autres ont laissé faire.
    Au bout du compte 29 morts, et des dizaines de traumatisés.

  • brigitte says:

    « Quoi, quoi » ce blog n’est pas celui de l’AVIF. Il faut sans cesse le dire et le redire….

    L’AVIF est l’association des victimes des inondations et ne s’est portée partie civile QUE dans la future procédure concernant Xynthia, ce qui explique ce communiqué.

    A priori et jusqu’à preuve du contraire (mais qui sait…) la prise illégale d’intérêt n’a pas de rapport direct avec le drame et c’est le Procureur qui a pris seul la décision de porter l’affaire devant la justice. A ma connaissance, il n’y a pas eu de plainte déposée ni par une association ni par un particulier.

  • Musette says:

    L’Avif est dans son rôle en situant sa place dans cette affaire. C’est à dire qu’elle n’en a pas.
    Mais, sur le blog, qui est un lieu d’expression libre, on est libre de commenter ce qu’on veut. En tout cas, on ne va pas se gêner !..
    Il me semble que le principal dans cette histoire, est que le maire est poursuivi pour prise illégale d’intérêt, ce qui est un délit grave, ce que « quoi quoi »? se garde de commenter, indiquant ainsi son.. orientation…A bon entendeur …

  • quoi quoi ? says:

    je lis depuis deux ans vos textes plus ou mois orientés … quelle prudence dans vos propos, je reste très perplexe

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

− 1 = 6

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2012
L M M J V S D
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci