Lors de la session plénière consacrée à la Décision modificative 2 (DM2) du Conseil régional des Pays de la Loire, Claudine Goichon, conseillère régionale, membre de la commission Environnement et aménagement du territoire, est intervenue au sujet des rapparts de gestion de la tempête Xynthia.

 


Monsieur le Président, chers collègues,

Les rapports sur la gestion de la tempête Xynthia qui nous sont communiqués aujourd’hui nous permettent de faire un point sur ce dossier 2 ans et demi après la catastrophe.

1906, 1928, 1940, 1989, 1999 : ce sont les années où les villes de l’Aiguillon-sur-Mer et la Faute-sur-Mer ont enregistré des submersions marines.

Car des submersions il y en a toujours eu, et il continuera à y en avoir. Certainement même plus fréquemment et durablement : le réchauffement climatique et la montée des eaux qui en découle – les scientifiques nous annoncent 50cm à 2 mètres d’élévation d’ici 50 ans – ne laissent guère de doute.

Les premières aides pour des études et travaux sur l’aménagement du littoral ont déjà été déployées. Mais il nous faut garder à l’esprit que la construction et l’entretien des digues ne peut être la seule solution pour se protéger des tempêtes et des inondations. Une digue trouvera toujours une vague plus puissante pour la submerger ou la contourner.

Nous devons donc aller encore plus loin pour contribuer au développement de la culture du risque et de la gestion durable du territoire. Ne pas oublier et ne pas croire qu’ériger des murs constitue une protection absolue.

Nous accompagnons déjà les communes de Vendée dans l’élaboration de leurs plans communaux de sauvegarde. Nous avons aussi structuré un accompagnement spécifique des territoires particulièrement impactés par les tempêtes. Tout ceci nous permettra, je l’espère, de ne pas céder à la pression foncière qui fait rage sur la côte.

Mais nous devons aussi développer une vision prospective partagée et non subie de l’aménagement du territoire. Voir par exemple comment la préservation de larges zones non construites pourra laisser la nature jouer son rôle de « zone tampon » ; comment la montée des eaux va impacter nos côtes et nécessite une approche d’ores et déjà stratégique en termes de réserves foncières. Bref, nous avons du pain sur la planche et comptons bien apporter notre contribution à ce vaste chantier !

Je vous remercie,

Claudine GOICHON

20 réponses à to “APRES XYNTHIA, QUEL AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SUR NOS COTES ? (ee-cr-pdl.net)”

  • brigitte says:

    Oui, Patrick, nous allons connaitre la peine pour prise illégale d’intérêts. Mais quand sera-t-il jugé pour fausses factures?
    Car 26 000 € par an pour une dizaine de véhicules et sans numéro d’immatriculation sur les factures, c’est quand même un peu gros! Et ça, les médias n’en parlent pas.

  • jacquotte says:

    celà fait longtemps que les voix des hommes sans voix n’empêchent plus les puissants de dormir car bien peu des puissants ont encore une conscience

  • Musette says:

    Beaucoup de bien…

  • lafautakidon says:

    Au hasard des livres, une lecture ce soir, une citation de l’Abbé Pierre:
     » Il faut que la voix des Hommes sans voix empêche les Puissants de dormir »
    Qu’en pensez-vous ?

  • Musette says:

    @ Sophie :
    Notre très fidèle ami Patrick a pris l’option de nous transmettre des infos sans les commenter. C’est sans doute la raison pour laquelle il passe à travers les pouces rouges. Mais, on verra si cela dure…

  • prévert says:

    c était juste histoire de reparler de la grosse vague qui a innondé un camping rte de la tranche …

  • brigitte says:

    Prévert, je préférerais que « la grosse vague » vienne de la Justice et pas de la mer…

  • prévert says:

    pour un petit rappel a ces pouces rouges ,il faudrait encore une grosse vague

    ,je pense qu ils finiraient par comprendre !

    anciens sinistrés de la faute , évacués sans ménagement !!!!!!!!

  • sophie85 says:

    merci musette, c’est pas juste !!!!!!!!!!!patrick n’a pas encore de pouce rouge lui!!!!!que voulez vous quand on est con on reste con!!!!!!!!!!!!!!!!! ces gens là ont de la merde (désolée pour le gros mot mais c’est gonflant à force)dans les yeux ou quoi?????mais bientôt ils vont préparer les mouchoirs, et peut être pire qui sait????

  • Musette says:

    Alors, Sophie, tu recopierai le botin, que tu aurai des pouces rouges !
    Les soutiers soutent énergiquement pour sauver l’insauvable…C’est beau l’amour, mour, mour…

  • sophie85 says:

    bonsoir attention sur ouest france vigilance jaune concernant un risque submersion, bises à tous

  • raslebol says:

    Brigitte et Musette bravo pour vos scores de « pouces rouges » c’est la couleur des pouces qui appuient fort là où ç’a fait mal

    de tout coeur avec vous

  • Musette says:

    Arrrrhhhh ! Alors ça c’est de la triche !…
    Bravo Brigitte ! Toute seule avec tes petites mimines, t’as quasiment gagné ! Mais je m’accroche. Tu vas voir…

  • Dominique says:

    Brigitte, est-ce que tu veux que je te mette des pouces rouges?

  • brigitte says:

    Non, non, je proteste au niveau des scores de pouces rouges: j’ai 27 pouces rouges dans mon premier commentaire sur « entretien des digues, un rapport incisif ».

  • cestquoiceborbel says:

    Perso j’ai 2 remarques à faire :
    – Primo je pense que Musette détient la palme des pouces rouges pour le moment, je mise sur sa victoire.
    – Deuzio 100% avec plaintecontr’X sur ses observations. Mais alors devons nous restez les bras croisés ?

  • plaintecontr'X says:

    En 2005 le Préfet de Vendée classe la digue comme « intéressant la sécurité civile » (ISC) car présentant un danger mortel pour la population.
    En 2006 le Préfet de Vendée fait réaliser une étude de diagnostic technique de la digue, réalisée par la société SCE et complétée par le Service Maritime et des Risques de la DDE.
    la Chambre Régionale des Comptes écrit :
    « La situation se caractérise par une imprécision juridique et financière, qui n’est conforme ni aux règles de droit ni à une bonne gestion et qui nuit à l’exercice d’une véritable responsabilité pour l’entretien dans la durée de l’ouvrage ».
    Pourquoi ?
    Selon ses statuts, l’Association Syndicale de la Vallée du Lay (ASVL) est responsable de l’entretien de la digue EST de La Faute.
    (statuts mis à jour en 2007 et approuvés par la préfecture)
    Depuis 2003, la commune, sans base juridique, reverse à l’ASVL des crédits pour le gros entretien et intervient comme maître d’ouvrage sur certaines portions de digue.
    Alors, qui décide ? le Préfet (autorité de tutelle), le Maire (propriétaire), ou l’ASVL (Etablissement Public à Caractère Administratif) ?
    Alors on décide de faire faire des études !

  • brigitte says:

    Tu remarqueras, Musette, qu’elle admet : « nous avons du pain sur la planche » !
    Elle est peut-être très courageuse et tenace la dame….

    Ceci dit, il lui faudra être pédagogue aussi car je crains que « la vision prospective partagée et non subie de l’aménagement du territoire » soit difficile à comprendre par certains. Quant à la mettre en œuvre….

  • Musette says:

    2m de montée des eaux en quelques dizaines d’années ! Fichtre … Encore un autre chiffre.
    Alors, chère Madame, à La Faute sur mer, la commune la plus touchée lors de Xynthia, y êtes-vous venue ? Et si vous venez travailler avec le mis en examen, n’oubliez pas que sans contraintes tangibles, il jettera à la poubelle le joli dossier plein de bonnes idées que vous aurez eu soin de concocter avec vos services !…Si si .., il n’a que faire des avis et conseils venus des institutionnels. Il n’écoute que ses promoteurs, mis en examen aussi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2012
L M M J V S D
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci