26 réponses à to “Prévention inondations: plusieurs points du plan contestés (Ouest France)”

  • Musette says:

    Hélas, Fourment, nous sommes sans les Lumières à La Faute depuis 20 ans… Une obscurité totale, palpable, qui autorise toutes les manoeuvres souterraines, toutes les menaces et toutes les séductions. Les menaces faites sans vergogne sont connues, repérées, pas de tous hélas ! Mais les choses commencent à se savoir…
    Brigitte dit bien : il faut refonder. Il faut un socle commun de valeurs pour arrêter l’agonie de cette commune. Sans que nous soyons sûrs que ce ne soit pas trop tard…

  • brigitte says:

    Fourment, j’ai bien peur qu’on ne nous laisse pas le choix….
    Une « reconstruction » de la commune ne pourra se faire que sur des bases saines avec une reconnaissance des erreurs passées.
    Cette phase n’a eu lieu.
    Le bilan est trop lourd pour passer l’éponge et se mobiliser derrière une telle équipe.

  • FOURMENT says:

    Que de gachis ! Dommage que les intelligences glissent ,dans un premier temps,sur la polémique au lieu de converger dans un objectif commun pour le bien de la population et ce dans le respect des valeurs fondamentales individuelles et collectives!
    Cette phase de « glissement » est à la fois base de débats ,de dissension,de discussion puis , paradoxalement ,de construction !
    Comment faire naître une démocratie dans un pays constitué de plusieurs ethnies , parlant plusieurs langues et ayant plusieurs religions : voilà un sacré défi !
    Les héritiers du siècle des lumières restent rebelles ,c’est bien mais l’humanisme au fleuret moucheté ,quel luxe!!!

  • Musette says:

    Sachez, Éric Gallois, puisque vous me faîtes la grâce de me lire sur ce blog, que je ne fais jamais d’attaques ad hominem . Mes cibles sont précises et sont celles qui sont aussi, est-ce bête, dans le collimateur de la Justice. Point.
    Je ne ferai donc aucun jeu de mot avec votre patronyme. Je vous trouve par ailleurs bien empressé à affirmer que vous n’avez rien à commenter comme correspondant. c’est vrai vous n’êtes pas journaliste. Cela demande un point de vue , que vous revendiquez ne pas avoir. Dans le contexte fautais, et sur ce blog, ceci résonne d’une certaine manière, qui laisse entendre un avis, que vous le vouliez ou non. Merci de nous l’avoir révélé, confirmant ainsi mes propos.

  • brigitte says:

    @ Question,
    Réponses toutes personnelles
    1)Oui tout le monde peut écrire ce qu’il veut sur ce blog, il n’y a pas de censure.

    2)Musette, moi-même et bien d’autres nous exprimons beaucoup sur ce blog car nous faisons partie d’une minorité à La Faute qui avons entrevu depuis des années (ou tout récemment à la suite de Xynthia) la dérive de l’actuelle municipalité sans jamais avoir réussi à nous faire entendre. Continuer à vivre dans une commune où les trois principaux responsables de notre destin sont mis en examen à la suite des 29 décès survenus lors de Xynthia, n’est pas chose facile (pour moi en tout cas). Parler (ou plutôt écrire), échanger avec des personnes qui ont la même vision que moi de l’honnêteté et de l’humanisme, a quelque chose de rassurant : nous ne vivons pas « que » dans un monde de pourris.

    3)Vous l’avez compris, beaucoup de blogueurs sont anti Marratier mais rien n’empêche les autres de donner leur avis. Je vous l’accorde, il faut avoir des arguments solides pour entrer dans la discussion car les habitudes sont bien ancrées et il faut oublier aussi les pouces rouges qui n’ont pas grande signification.

    En ce qui me concerne toute discussion est possible sauf avec le personnage principal de la commune. Je le considère comme un manipulateur pervers et on ne discute pas avec de telles personnes . On les élimine ou on les fuit.

  • Admin et Renaud Pinoit says:

    Je parle en tant qu’admin:
    Monsieur « question », parfois les propos du blogs peuvent être tendus, parfois logiques, parfois illogiques en fonction des affinités de chacun. (c’est le but d’un blog)
    Je note avec respect qu’ Eric Gallois a ses raisons, « Musette » les siennes, vous même vous avez les vôtres et Joseph les siennes.
    Libre à vous de vous exprimer plus souvent afin de débattre des problèmes locaux en toute liberté.
    ————————————————-
    Je parle en tant que Renaud Pinoit citoyen fautais:
    Il se trouve quand même que la majorité des Fautais soit ignore l’existence de ce blog, soit n’ont rien à dire, soit ne comprends pas ce qui se passe (Le manque d’informations, les informations erronées, voir une désinformation sont de rigueur dans notre commune).
    Pour exemple, la réunion publique de la Mairie de la semaine dernière qui propose des options purement électorales devant 600 personnes, options qui de surcroît pour l’aménagement de la commune sont des reprises d’idées venant de l’extérieure (en l’occurrence la région).
    Options que je juge irréalistes, (faisons les digues avant de plaider un autre PPRI),
    non rentables: un golf perd de l’argent et n’apporte rien à l’économie d’une commune comme la notre (La Faute n’est pas la Baule, Deauville ou … La Tranche qui n’a pas dit son dernier mot).
    En bref, soit les fautais ouvrent les yeux sur le devenir de leur commune, soit qu’ils se débrouillent avec leurs élus locaux.
    Mais je n’ai pas la science infuse, et bien sur, je suis à l’écoute de tout propos pouvant me contredire.
    ————————————————–
    Je parle en tant que président de l’AVIF:
    L’Avif, n’a aucun point de vu sur le sujet.

  • monique94 says:

    Les Fautais d’adoption qui ont « subis » Marratier sont là aussi et être anti-Marratier est une opinion et politique n’est pas un gros mot.

  • Question says:

    Je me demande à quoi sert ce blog si seules : « Musette » « Brigitte » peuvent dialoguer.
    Je croyais que celui-ci avait été créé pour que tous les fautais (ses) puissent avoir un échange d’opinions (surtout pas politiques).
    Quande j’ouvre cette page je vois surtout ces deux noms et les autres sont aussitôt bannis et jugés comme pro Marratier.

  • capucine says:

    bravo Musette, non mais…

  • Musette says:

    Je vous félicite, Messieurs, de vous intéresser à ce blog, c’est une bonne lecture.
    Reste que je n’ai que faire de vos leçons de morale. Mais je vois Eric Gallois que vous avez trouvé un renfort de qualité en Joseph. Je vous le laisse volontiers.

  • joseph says:

    Bravo Mr Gallois. il n’y a pas grand monde pour démolir cette minorité de guepes qui sont devenues des frelons asiatiques.Elles feraient nettement mieux si elles avaient été élues !!! la morale et le sectarisme politique sont toujours leur maxime (rouge).Facile la critique.En France c’est toujours la minorité qui veut commander.

  • Eric Gallois says:

    A celle qui se cache courageusement sous le pseudonyme de « Musette »

    Au vu de votre méconnaissance de la fonction, je vous apprends que le correspondant de presse est là pour relater ce qui a été dit dans une réunion, et non pas pour faire un roman, une thèse, ou un cours magistral sur le PPRI. Or l’utilité du PPRI, telle que vous la mentionnez, n’a pas été évoquée lors de cette réunion. Mais d’ailleurs, comment cela se fait-il? Comment, au moment des questions du public, ne s’est-il pas trouvé un des combattants de l’amnésie pour prendre la parole et faire ce rappel de la plus haute importance? Pourquoi sont-ils restés aussi muets que les carpes qu’ils abominent? Sans doute est-il plus aisé de déblatérer derrière son écran que de prendre la parole à visage découvert devant 600 personnes. Vous-même, où étiez-vous ce soir-là? Si vous étiez présente, il fallait intervenir à ce moment-là. Et si vous étiez absente, cela montre qu’une fois de plus, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas (ce qui vous laisse une immense marge de manoeuvre!).
    Quant au pseudonyme, à le réflexion, il serait dommage que vous ne l’utilisiez pas, tant il semble approprié. On pourrait même en faire une définition de mots croisés, mais trop facile pour ceux qui sont habitués à lire vos commentaires :
    (en 7 lettres) « Qu’est-ce qu’elle trimbale! »

  • brigitte says:

    Justement Musette, mon lézard à pattes jaunes a plus confiance dans le marais Poitevin que dans notre équipe de carpes.
    Pour les « merveilleuses » animations culturelles, il faudra trouver une autre solution. J’irai à l’assemblée générale de l’office du tourisme en décembre mais j’ai bien peur que mon rôle ne se borne à les voir se congratuler de leur beau travail et à se remplir la panse.
    Je vous conseille le petit lunch après la réunion : toujours très bon !

  • Musette says:

    Brigitte, que fais-tu des beaux Yuccas du centre ville, des animations de grande qualité de la place Dudit,des magasins made china pour vanter les produits vendéens, de la fête de la moule, du marché de Noël beau à pleurer…Sans parler de la belle mairie vendéenne façon retour d’Egypte ! Non, tu es injuste. Regarde bien quand tu promènes ton lézard jaune en laisse (là il faut suivre depuis longtemps le blog pour comprendre!)…En plus on a un grand amoureux des Lettres et de la Culture à la Présidence du syndicat d’initiative, qui nous programme chaque année des animations magnifiques, grâce à des enveloppes bien garnies ! Hein ? Ils doivent penser que c’est par pure jalousie que tu ne reconnais pas tant de magnificence, de culture ; c’est pourtant bouleversant !

  • brigitte says:

    Je te trouve très dur, lafautakidon.
    Il est vrai qu’avant Xynthia, la commune dénigrait tout ce qui venait du Marais Poitevin. C’est bien sûr Jean François (et l’attrait des financement de ce même Marais Poitevin) qui a fait pencher la balance.
    Mais franchement puisque le Maire n’a pas d’idées, autant qu’il fasse confiance à ceux qui en ont.
    Le seul projet que je leur reproche est celui du lieu de mémoire entre les deux ponts. Ils ne se sont pas inquiétés des désirs des familles.

    Quant à prétendre que « ce petit monde vit grassement sur le dos de la communauté », je trouve que tu tombe un peu facilement dans le cliché « fonctionnaires, bons à rien ».
    Il ne faut pas se tromper de cible.

  • lafautakidon says:

    projet « élaboré par LES architectes du parc du Marais Poitevin » ???
    Il y en a UNE: Gaele Calvez
    Mais il y en a une autre: Marielle Etienne !!!
    Et c’est qui son mari ? Jean-François !!!
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichette.
    En plus, papa Jean est bien placé à la « com-com »
    Et dire que ce petit monde, qu’utilise notre maire, vit grâcement sur le dos de la communauté pour nous « vendre » des projets dont ils « n’ont pas la queue d’un »

  • brigitte says:

    Cette rénovation avenue de la plage aurait du être faite depuis longtemps…
    Ce sera peut-être l’occasion d’obliger certains propriétaires à investir dans la réfection de leurs locaux. Auront-ils des subventions comme semble le dire Plaintecontr’X?

    Certains commerçants n’arrivent pas à avoir l’aval des dits proprios pour faire des transformations indispensables à la bonne marche de leur établissement. Mais qu’a donc fait le Maire depuis plus de 20 ans pour redonner un peu de dynamisme à ce centre ville ? RIEN.

  • plaintecontr'X says:

    C’est effectivement difficile pour les commerçants.
    Réfléchissons: où sont-ils situés ?
    Avenue de la Plage ? Ils doivent payer leur loyer.
    Qui sont les propriétaires fonciers avenue de la Plage ?
    Tiens, Monsieur le Maire présente des projets de rénovation de cette avenue.
    Copains et coquins, comme on se retrouve !
    Pas de clients, pas de commerçants.
    Pas de commerçants, pas de loyers …
    Mais qui sont ces propriétaires fonciers avenue de la Plage ?
    A suivre …!

  • Musette says:

    La commune oui, mais pas les commerçants qui s’appauvrissent de plus en plus. Et ce n’est pas les gadgets prévus par le mis en examen qui changeront quelque chose à cette pente descendante. J’ai, pour ma part, entendu quelques lassitudes liées à l’inertie municipale…
    Enfin, cette phrase de la République de Platon est d’une actualité brûlante et colle parfaitement aux dérives totalitaires de l’ultra libéralisme ! Fascinant ..

  • lafautakidon says:

    le peuple se révolte quand il n’a plus de pain
    ce n’est pas demain la veille à La Faute
    car la commune est riche

  • brigitte says:

    lafautakidon, en général les tyrans finissent par se faire massacrer. Mais combien de victimes doivent-ils faire avant la révolte du peuple?

  • brigitte says:

    La désinformation est de rigueur sur cette commune.
    Personne ne veut ouvertement faire remarquer que le Maire dit et fait n’importe quoi .C’est un élu et tout journaliste, représentant de l’Etat , du Département et de la Région garde une certaine réserve dans ses propos.
    C’est très énervant mais tant que « le peuple Fautais » ne se révoltera pas, ce sera comme ça!
    29 décès et une gestion minable de crise n’ont pas réussi à ébranler les consciences. Ce n’est pas quelques mensonges de plus qui vont mettre le feu aux poudres.

  • lafautakidon says:

    qu’en pensez-vous ?

  • Musette says:

    Est-ce vraiment faire œuvre de journalisme que de rappeler à quoi sert un PPRI dans le contexte fautais ?

  • lafautakidon says:

    Un correspondant d’Ouest-France est là pour retranscrire, sans commentaires.
    Ce n’est pas un « journaliste ».
    Tiens, au fait, Philippe Ecalle n’était pas présent !?
    Peut-être fera t’il un article « journalistique » ?
    Car çà chauffe à Noirmoutier.
    PPRI : Plan de Pédagogie des Risques d’Inondation

  • Musette says:

    Éric Gallois, correspondant de OF, et très en cour à la mairie, s’abstiendra évidemment de rappeler qu’un PPRI sert à éviter des morts par noyade. . Pourtant il devrait en savoir quelque chose…C’est beau l’amour. Ça permet de maintenir tous les dénis.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
novembre 2012
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci

Fatal error: Uncaught exception 'wfWAFStorageFileException' with message 'Unable to verify temporary file contents for atomic writing.' in /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:52 Stack trace: #0 /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(659): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/lafautes/...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('livewaf') #2 {main} thrown in /home/lafautes/www/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 52