Les digues de l’Aiguillon et de la Faute en question

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

20 réponses à to “Intervention du Président du Conseil Général de Vendée Bruno Retailleau (France Bleu)”

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Réunion d’information du préfet au pavillon des Dunes – photo prise le 8 avril 2010)

  • KaiKaiKai says:

    @ François Anil,
    Il faut distinguer ce qui relève de l’autorité régalienne de l’Etat (les actes que vous rappelez en font clairement partie) et ce qui relève d’autres compétences, dont celles des collectivités et groupements publics divers, compétences le cas échéant partagées (comme les financements d’ailleurs).

    C’est ce distingo, parfois subtil, je le concède, et de plus en plus complexe, je le crains, qui complique ce dont nous parlons.

  • François ANIL says:

    @ KaiKaiKai
    L’autorité supérieure de l’ETAT s’exerce dans le cadre de la sécurité civile.
    Pour preuve l’arrêté préfectoral portant application partielle anticipée du PPRI de juin 2007, qui succédait à la réalisation de l’étude diagnostic, qui succédait elle-même au classement de la digue en « B » en 2006, indiquant le risque mortel pour les populations en proximité immédiate de la digue.
    C’est bien le cas de la situation actuelle ! CQFD

  • KaiKaiKai says:

    Notez bien que je ne trouve pas particulièrement positif non plus. Je pointe simplement que la complexité de notre système institutionnel, en l’occurrence, est un facteur de blocage quasi indépassable en l’état actuel des choses…

  • jacquotte says:

    cette explication n’est pas rassurante.je suis d’accord avec plaintecontreX:comment peut-il protéger ses administrés alors qu’il a toujours nié le danger sur sa commune et qu’il continue de le nier puisqu’il conteste le ppri comme il l’avait fait avec le précédent.pas de danger mais 29 morts.

  • KaiKaiKai says:

    La Constitution de la Ve République, désormais décentralisée, nous explique la chose :
    Titre XII, art. 72 :

    « Les collectivités territoriales de la République sont les communes, les départements, les régions, les collectivités à statut particulier et les collectivités d’outre-mer régies par l’article 74. (…)

    « Les collectivités territoriales ont vocation à prendre les décisions pour l’ensemble des compétences qui peuvent le mieux être mises en oeuvre à leur échelon.

    « Dans les conditions prévues par la loi, ces collectivités s’administrent librement par des conseils élus et disposent d’un pouvoir réglementaire pour l’exercice de leurs compétences.

    (…)

    « Aucune collectivité territoriale ne peut exercer une tutelle sur une autre. Cependant, lorsque l’exercice d’une compétence nécessite le concours de plusieurs collectivités territoriales, la loi peut autoriser l’une d’entre elles ou un de leurs groupements à organiser les modalités de leur action commune.

    « Dans les collectivités territoriales de la République, le représentant de l’État, représentant de chacun des membres du Gouvernement, a la charge des intérêts nationaux, du contrôle administratif et du respect des lois. »

    L’Etat n’est pas omnipotent face à une collectivité ; les exemples abondent de dysfonctionnements résultant de cet état de fait, pourtant démocratiquement correct…

  • plaintecontr'X says:

    Le paradoxe de la situation: Monsieur le Maire est chargé de nous protéger d’un danger qu’il a toujours nié, et qu’il nie toujours !
    Et l’ETAT, dans toute sa splendeur et son hypocrisie, est bien content de se retrancher derrière cet abri si pratique.
    Fautaises, fautais, demmerdez-vous !!!

  • Musette says:

    Je suis d’accord avec toi, Fauxfautais, cela assainirait une situation très malsaine et qui accentue les clivages voulus et entretenus par le mis en examen. C’est devenu insupportable pour beaucoup, et une question souvent posée par des citoyens extérieurs à la commune, qui n’en reviennent pas qu’il soit encore aux manettes !

  • fauxfautais99 says:

    « liste des terrains de camping exposés aux risques majeurs dans le département de la Vendée »
    Pour La Faute sur Mer on arrive à la situation aberrante ou c’est le maire qui est poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui qui est chargé de contrôler la mise en œuvre des prescriptions de sécurité dans les campings. Même en invoquant la présomption d’innocence, dans d’autres situations on ne laisse pas les mis en examen en présence des victimes potentielles ou continuer à exercer ce pour quoi ils sont poursuivi. Je pense qu’il serait opportun de nommer un administrateur provisoire, ou autre dénomination juridique, pour relever le maire des fonctions pour lesquelles il est poursuivi.

  • fauxfautais99 says:

    Bon, c’est quoi ce bordel !
    Il est possible que cela soit involontaire, l’un s’écrivant avec un grand Q et l’autre avec un petit q, l’ordinateur n’a pas détecté le doublon. Quoiqu’il en soit, même si je ne sais pas auquel je réponds, je vais répondre à la question.
    Je n’ai pas posté cette photo, et d’autres, parce que je conteste le bienfondé de ces démolitions mais pour témoigner de ce qui est en train de disparaître.
    Concernant les déconstructions dans « la cuvette de la mort », on peut trouver heureux d’avoir « bénéficié » de la solidarité de l’état et que ceux qui n’y ont pas trouvé la mort ne soient pas obligé d’y rester. On peut aussi penser que cet empressement à indemniser révèle un malaise, voire une reconnaissance de faute de l’état qui n’a pas su empêcher de construire dans ces zones ou n’a pas exigé la construction de digues appropriées.
    Tout en acceptant ces départs et ces indemnisations matérielles, il n’en reste pas moins que l’abandon de ces lieux ou nous avons vécu reste un traumatisme qui ne sera indemnisé par aucun tribunal.
    Espérons au moins que la vérité et la justice seront faites sur ceux qui nous ont ainsi mis en danger et conduit à un tel désastre.

  • Musette says:

    @Question :
    Hé ! Bé nous voilà bien !… Si on s’amuse à se copier !
    L’administrateur a la haute main sur ces questions !

  • Patrick says:

    liste des terrains de camping exposés aux risques majeurs dans le département de la Vendée

    http://www.pays-de-la-loire.territorial.gouv.fr/actes3/web/acte.php?aid=37472

  • question says:

    à tous
    Je suis perplexe par l’intervention de la personne qui se fait passée pour « Question » à 12h22 ?
    Je me demande qui ose utiliser ce stratagème de se faire passer pour moi, je n’ai jamais envoyé ce message.
    Maintenant je me demande si cela n’est pas coutumier ?

  • Question says:

    Les maisons détruites ne l’ont-elles pas été, a priori, dans les zones identifiées comme dangereuses ?

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (avec la photo c’est mieux)

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (déconstructions vers Océanide 2 et Ostréa – photo prise le 8 août 2011)

  • François ANIL says:

    Bruno Retailleau nous a reçus et entendus. MERCI à lui.
    Il est INTOLERABLE que 565 maisons aient été détruites à La Faute sur Mer et que RIEN n’ait été fait en matière de protection pour les habitants restants
    150 millions pour détruire, RIEN pour protéger !!!

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (manifestation sur la digue de La Faute – photo prise le 10 août 2010)

  • brigitte says:

    M Retailleau tient ses promesses. Il a compris l’urgence vitale que représentent les travaux sur les digues.
    J’espère qu’il va être entendu et que tout ce fatras administratif va se débloquer.
    Tous les citoyens ayant conscience du danger doivent le soutenir.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
décembre 2012
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci