1 2 3 4

70 réponses à to “Tract reçu aujourd’hui à la Faute”

  • je me pose la question de savoir pourquoi après tant de critiques sur l’actuelle municipalité les deux personnes Claveau et Tarrery n’çnt pas démissionnées sachant que si l’on n’est plus en harmonie avec son chef c’est possible pourquoi aucun signe de désaccord pendant ces trois années réellement exprimés uN TIERS DES CONSEILLERS D2MISSIONNERAIENT ET CE SERAIT FINI DE CE DIABLEMENT MENTEUR PERSONNAGE QUI GOUVERNE LA COMMUNE; c4EST DANS CE SENS QU IL FAUDRAIT aller car les élections seraient immédiates? Je connais personnellement des conseillers en désaccord qui n’attendent qu’une date la fin de leur mandat, mais il faut absolument montrer que tout est joué d’avance 5 conseillers avaient démissionné par le passé témoignant que toutt était joué d’avance et qu’ils ne pouvaient rien aborder avec le maire Ils ont eu le courage de leurs opinions. Mais que craignent ceux qui sont contre le maire mais dans la même équipe on vous a déjà dit que vous n’étiez responsable de rien sinon vous auriez déjà eu vent de la justice depuis trois ans. DEMISSION plutôt que de rester à gober des mouches en conseil municipal qui au demeurant est très ennuyeux.

  • hetm says:

    – nous sommes déjà en campagne électorale !! bien sûr il faudra du changement à la Faute – sinon je ne comprends pas pourquoi il y a tant de commentaires contre l’actuel maire – mais il faut tourner un peu la page des lamentations sur les éventuels projets de ce monsieur P.J. – un peu d’espoir ferait du bien à cette commune !!
    nous en revenons et je trouve cette commune de plus en plus triste (faux fautais on ne pourra pas y voter – dommage !!) – peu de monde (mais vu le temps maussade c’est peut-être une des raisons) mais aussi quelques touristes qui venaient juste voir encore les zones sinistrées !! – accès inaccessible à la plage puisque la lagune est remplie d’eau et les petits ponts sont détruits – j’espère qu’après les prochaines élections de 2014, la commune va revivre un peu en tournant la page – on ne peut oublier les sinistrés – mais il faut penser à ceux qui restent qui aimaient aller se reposer ou se changer les idées dans cette petite commune tranquille (ssans oublier d’y être vigilants bien entendus!)

  • Musette says:

    Je pense qu’il y a méprise. Le rêve portait sur les valeurs de probité. Brigitte et Renaud ont fait largement leurs preuves, avec les ANIL en matière de sécurité. Et avant même que quiconque s’y attèle.

  • jacquotte says:

    à La Faute le temps n’est pas au rêve mais bien à la réalité.et la réalité c’est qu’il faut se battre pour la sécurité de tous et obtenir des digues dignes de ce nom.L’avenir de la commune passe obligatoirement par là car pas de sécurité pas de renaissance comment faire des projets durables s’ils doivent être de nouveau balayé par une tempête.
    il vous faudra une équipe municipale compétente créative désintéressée et honnête.

  • Lafautakidon says:

    il ne s’agit pas de rêver, surtout en matière de sécurité
    il s’agit d’agir de manière efficace
    ne pas se faire plaisir, être EFFICACE
    NOUS VOULONS UNE DIGUE POUR NOUS PROTEGER

  • Musette says:

    Oui, RENAUD ET BRIGITTE. IL FAUT Y CROIRE. REVONS UN PEU. ON EN A TOUS BESOIN….

  • brigitte says:

    Beau programme Renaud!
    Mais je crains que, dans le monde où nous vivons, les bonnes intentions ne permettent pas de gagner une élection.
    Mais peut-être suis-je pessimiste?

  • Renaud Pinoit says:

    Nous parlons ici d’armes, appuis politiques, homme bien placé, ambitions personnelles…
    Je ne rêve pas que la Faute soit de nouveau « protégée » et « soutenue » par des réseaux divers et variés, politique ou non. (on a vu ou cela mène)
    Je ne rêve que d’un village autonome, sain, sans magouille, avec un vrai avenir serein et plein d’entrain.
    Peut être que je ne suis qu’utopiste et idéaliste.

  • Dominique says:

    je pense que les membres de l’AVIF sont déjà très(trop) occupés et qu’ils préfèrent continuer à gérer au mieux les intérêts des sinistrés.
    De plus « on » ne pourra pas les accuser de faire de la politique ni de provoquer un conflit d’intérêts .

  • Musette says:

    Oups ! le post est parti tout seul, je ne sais comment. Je ne l’avais pas relu donc il y reste des fautes de frappe… Je voulais juste terminer en disant en effet que l’AVIF en particulier a constamment travaillé avec les services de l’Etat, sans que les Fautais le sachent forcément. En effet, ils n’ont, malgré leur travail constant au service des familles, pas été approchés par PJ à ma connaissance, qui a préféré les adjoints de l’ancienne équipe qui ont voté unaniment ce qui a permis la catastrophe. Chacun ses choix…

  • Musette says:

    C’est bien que des nouveaux blogueurs s’expriment à cette tribune qui a toujours été ouverte àà tous, pour autant qu’ils ne soient pas dans le déni, devenu insupportable après la mort des 29 victimes. J’ajouterai au post de Faufautais, que souvent sur ce blog il a été regretté une absence de politique en direction des jeunes, pour les attirer et les fixer sur le tarritoire de la commune. Cet argument avait déjà été défendu par l’équipe de « Tous ensemble », qui fut scandaleusement dénigrée par l’actuel conseil municipal à quelque chose près. D’ailleurs, il n’y avait pas de politique du tout à La Faute, sauf l’urbanisation, que, les Fautais ont vu se développer fascinés, sans voir qu’elle masquait le néant du reste. Passons.
    Dans le programme de P.J.,la pisciculture et la conchilyculture ont été obliées, mais pas seulement elles. Il y a d’autres impasses. Le programme de P.J. est en fait assez technique et gestionnaire, en lien avec les habitudes de travail de sen auteur. Dans le contexte de l’errance de l’actuelle mandature, ce programme peut rassurer. Cela dit, il existe surement à La Faute des hommes et des femmes jeunes ayanyt le niveau intellectuel suffisant pour concocter un projet pour La Faute. Ferai-je remarquer que PJ.est de l’âge du mis en examen et que les adjopints préssentis ne sont pas des perdreaux de l’année. PJ. N’est pas le seul à pouvoir avoir accès aux servives de l’Etat et à travailler avec leux. C’est même l’usage. On prêtera à PJ d’avoir sans doute un réseau déjà bien installé. M

  • fauxfautais99 says:

    Etonnant le nombre de nouveaux bloggeurs qui s’expriment depuis que les élections municipales sont en vue. Depuis trois ans, l’action de l’AVIF en faveur des victimes de la tempête Xynthia est dénigrée au prétexte que cela serait uniquement pour faire de la politique. Or je constate que ceux qui ne se sont jamais exprimé sur la sécurité, les digues, les mises en danger d’autrui, la non assistance, les prises d’intérêt, la mémoire des victimes, etc., à part peut-être par des pouces rouges, trouvent soudainement un intérêt à cette tribune. Inversement, je constate aussi que certain(e)s que l’on accusait de visées politiques ne figurent pas sur la liste du nouveau prétendant, contrairement à des convertis de dernière heure.
    Et pourtant, même en faisant l’effort de bien vouloir considérer qu’intégrer des membres de l’actuelle équipe municipale peut être un geste d’apaisement, je trouve que cela ne va pas dans le sens d’un équilibre nécessaire en ne laissant aucune place à des représentants de centaines de victimes de cette catastrophe, mais je ne sais pas s’il y a des candidats potentiels. Est-ce un calcul parce que de toute façon, résidents secondaires ou principaux dont la maison a été détruite, ces victimes ne sont pas ou ne seront plus des électeurs fautais ?

  • Un long texte mais ça fait du bien says:

    Fautais, votre jeunesse a besoin d’air.

    J’en appelle à la solidarité intergénérationnelle, si elle existe ou a jamais existé et si cela parle à quelqu’un. Aujourd’hui, avec l’augmentation de l’espérance de vie, pas moins de 4 générations (25 ans par génération) doivent cohabiter sur un territoire commun. A la faute sur mer, les plus de 50 ans sont ultra majoritaires (75% en 2009) et donc tous puissants face à un enjeu démocratique.

    Ceci étant dit, je vous demande de vous mettre à la place d’un trentenaire, comme c’est mon cas (allez disons les 20 à 40 ans). Je n’ai connu jusqu’à présent que la gouvernance de Marratier. Avec 26 ans de mandat, Marratier a régné sur une génération entière de citoyens fautais (dont je fais partie). Régner n’est pas un mot choisi au hasard, car à moins d’être un démocrate d’une trempe bien rare, ce type de longévité s’apparente à un despotisme, non pas par sa violence, mais par l’impact que cette longévité peut avoir sur les générations sur lesquels le pouvoir est exercé (voir wikipédia).

    Marratier, n’en déplaise à ses partisans incarne la piètre opinion que j’aie, de la gestion politique à l’échelle d’une commune. Tout comme Girard a pu l’être pour d’autres générations. Mais Girard lui n’a fait qu’1 mandat.
    Ce que je souhaite pour cette commune, c’est du sang neuf, même s’il n’est pas parfait. Marratier ne l’était surement pas quand il a été élu, et vous vous en êtes pourtant contentez me semble-t-il ?

    Je n’en appelle pas à des intentions partisanes, mais à du bon sens de la part de ceux qui font des procès d’intention pour éviter d’affronter une réalité pourtant devant leurs yeux. Le fait est de reconnaitre que l’expérience de la nouveauté est souvent plus bénéfique pour l’apprentissage et l’avenir que la routine qui, elle, est mortelle d’ennui. Si les voyages forment la jeunesse, le proverbe bizarrement ne fait pas référence au lieu car il importe peu. Seul le changement compte.

    De plus, je vous mets au defi de trouver un mec sur la commune avec autant d’ « armes » que PJ pour incarner un projet municipal digne de ce nom.

    Pour conclure et pour lever le doute sur une quelconque collusion avec Patrick Jouin, si PJ est bien l’homme qu’il a prétendu être lors de la réunion, j’espère qu’il saura entendre les différents avis et tirer les conclusions qui s’imposent quant à son projet et au choix des acteurs qui l’incarneront. Pour l’instant il y a encore du boulot.

    Pour donner mon opinion, je suis plutôt pour les services à la personne (comme la création d’un centre médicalisé) et au resserrement des liens intergénérationnels trop longtemps oubliés au profit du repas électoral exclusivement pour les anciens. Cependant, je suis contre un établissement comme il a été « vendu » lors de la réunion, car consommateur en terrain (augmentation de la pression immobilière) et attirant plus d’anciens que d’actifs (150 pour 15).
    De plus, l’activité conchylicole (et piscicole), symbole fort de notre commune, potentiel porteur d’activité économique mais bien mal en point en ce moment a été complétement omise. Mais ce n’est que mon avis.

  • Paul l' Eclair says:

    Bien, les méninges fonctionnent :

    Belle écriture qui cherche à convaincre. Mais loin de la réalité.

    Vous n’êtes pas le seul à “ savoir de quoi il parle “. C’est bien là une vérité.

    Tous les débats que vous évoqués tournent court dans leurs conclusions, même ici. La seule chose qui me reste, c’est le bultin de vote pour apporter ma propre conclusion.

    “ Reston zen Soizic “
    Cordialement.

  • brigitte says:

    Jean Pierre,
    Ces transfuges n’ont pas démissionné lorsqu’on leur a fait avaler des couleuvres : mauvaise gestion de Xynthia, vote de budget sans réunion de la commission financière, vote du très cher avocat…..
    A entendre certains, on croirait même que d’avoir tenu bon doit être récompensé….
    Mais c’est vrai, à quoi sert de rester dans un conseil municipal où ils ne vont même plus avoir « d’amis » ?

  • Jean-Pierre says:

    Pour les trois personnes qui ont obtenues de l’autorité compétente « Sa Splendeur Mirobolante »… la charge, le privilège, le titre qu’elles avaient demandé officiellement dans l’équipe municipale actuelle, en somme les « impétrants de l’homme en noir » pourraient elles démissionner sans attendre pour prouver leur engagement auprès de la nouvelle équipe… !!!!???

  • Soizic says:

    Paul L’Eclair,
    Passer par la case « maire de La Faute sur Mer », commune sinistrée s’il en est, pour viser le conseil général, puis le conseil régional, alors là, vous faites fort. Quel plan de carrière ! On peut continuer comme ça jusqu’aux présidentielles !

  • restonzen says:

    « Brèves de comptoir » quand tu nous tiens…

    A lire les commentaires et notamment celui de Paul l’ Eclair ; P.JOUIN chercherait à passer par la case « Maire de la Faute » afin d’avoir accès au Conseil Général de Vendée puis au Conseil Régional des pays de Loire. A quelle heure faut-il rire? ALLONS nous faire un débat sur un sujet qui n’en est pas un? Sommes nous prêts au ragot ?

    Que le parcours serait long pour lui de se soumettre à nos votes pour hypothéquer un éventuel petit pouvoir d’élu au département puis à la région alors qu’il est déjà le N°2 actuel de la région. Faut-il rappeler qu’il est l’actuel directeur général des services de la région???? Le pouvoir dont parle Paul, P.JOUIN le possède déjà et il en démissionne et l’abandonne pour se rendre éligible à la Faute sur mer! N’avez vous pas lu l’article de presse sur le Blog?

    Je trouve ce blog agréable quand il s’agit de lire des informations qui ont du sens et peuvent éclairer nos réflexions mais si c’est pour lire des brèves de comptoirs a deux sous ça perd de l’intérêt.

    Comme Brigitte ça ne me gêne pas qu’un maire puisse avoir de l’ambition car la démocratie a cela de bon c’est que seul le vote donnera ou pas les moyens de son ambition au futur maire élu pour un éventuel parcours post-municipal. En d’autres termes, il devra nous prouver qu’il mérite nos suffrages une seconde fois…

    Nous en sommes pour le moment à sélectionner une équipe pour faire un match de la plus haute importance pour nous tous… Nous sommes les sélectionneurs!!

    Essayons de faire les bons choix sur du concret.

    Il nous faut d’une part, des bons gestionnaires qui sauront être à l’écoute et faire marcher à plein régime les valeurs et les principes élémentaires de la démocratie dans la commune. D’autre part il nous faut choisir ceux qui sauront défendre les dossiers (et Dieu sait s’ils sont nombreux) de sécurité, d’aide, de subventions, d’entreprises, de services, de développement de notre jeunesse, de commerces, d’habitat etc…

    Je me fiche de savoir si le futur Maire de la Faute sera ou pas un jour N°1 de la Région ou député ou sénateur… (D’ailleurs, pour la commune, je préfèrerai sans doute qu’il le devienne)…

    Le vrai sujet est de pouvoir lire les projets de chaque liste le plus tôt possible pour faire un choix éclairé. Je le redis, j’attends avec impatience les réunions proposées par la liste P.JOUIN afin de voir si oui ou non nous pourrons participer à leur réflexion comme ils le déclarent ? Si oui ou non cette concertation débouchera sur quelques projets concrets.

    J’attends aussi de voir ce qu’il en sera pour l’autre liste et si oui ou non nous pourrons aussi participer?

    Enfin Pierre.G: pour le « Avec ou sans cœur » ?

    Depuis quand votons nous pour des gentils bisounours ? Le monde politique est violent car nous le rendons violent avec nos sarcasmes, nos idées à l’emporte-pièce, nos avis sur tout, nos « je sais de quoi je parle », nos écrits qui jugent des êtres humains que nous connaissons peu pour certains. L’anonymat d’internet nous met à l’abri de ce que nous provoquons avec nos phrases toutes faites alors qu’eux s’exposent publiquement et se jettent sur nos crocs. Quel qu’ils soient il faut en avoir un sacré ! Un cœur bien accroché ! Mais n’attendons pas d’eux qu’ils soient des « gentils ».

    Tout ça pour dire que je ne voterai pas pour élire un Pape, le successeur de l’abbé Pierre ou de Mère Theresa en mars prochain mais pour ceux qui me paraitrons les plus forts, les plus efficaces, les plus légitimes pour développer les projets de la commune (que j’aurai pu examiner au préalable) et pour protéger notre population.

    Cordialement

  • brigitte says:

    Bon, réfléchissons :
    Pour avoir participé à des élections et pour avoir œuvré à l’AVIF en rencontrant divers interlocuteurs, j’ai compris qu’on ne se fait pas élire ou entendre uniquement sur des bons sentiments ou sur la connaissance pointue du terrain.

    M Jouin aurait d’autres ambitions que La Faute ? Perso cela ne me choque pas plus que ça à condition qu’il sorte dans un premier temps notre commune de la mouise dans laquelle elle a été plongée.

    Le problème qui se pointe à l’horizon est pourtant le suivant. A qui remettrait-il les rênes du pouvoir s’il était appelé à de plus hautes fonctions ? A madame Tarrery ? Noooooooooooon !

  • Musette says:

    Bon bon bon…nous v’là avertis ! Arguments assez pointus tout de même!…
    Comme je suis ambivalente sur les choix de PJ, je me laisserai bien convaincre par ces indications, même si je n’aime pas soupçonner, à priori, les intentions de quelqu’un. Mais, un itinéraire, ça parle. Restons attentifs.

  • Paul l' Eclair says:

    Soizic il vous faut un dessin :
    La faute n’est qu’une marche de l’échelle qui monte vers les grands rendez-vous !
    Ce monsieur PJ, ne sera que de passage sur les marches de la faute.
    La prochaine sera le conseil général et ensuite le conseil régional.
    Simple à comprendre cette petite entreprise.
    Suivez bien sa carrière politique et vous serez sur le bon chemin.
    Mais pas sur celui de la faute sur mer que nous aimons ici et mérite une véritable équipe du terroir locale.
    A vos méninges les Fautais … !

  • Soizic says:

    à Pierre G.
    Quand vous dites que « le conseil général est bon à prendre pour le moment », je ne comprends pas du tout de quoi vous parlez. Pouvez-vous être plus explicite ?
    Quant à P. Jouin qui aurait constitué une équipe de copains, j’ai peine à croire que les anciens de l’équipe Marratier soient ses copains.
    Si le portrait au vitriol que vous faites de l’embryon d’équipe est juste, il y a de quoi s’inquiéter.
    Je suis persuadée qu’une liste est possible sans les conseillers et adjoints actuels. il y a quand même bien des ressources parmi les électeurs de La Faute.

  • Pierre G. says:

    Je ne pouvais forcément pas avoir l’unanimité suite à mes propos, ancien proche et ami d’élus municipaux, je maintiens bien évidemment ma position en connaissance de cause.
    Je connais bien la Faute, pays de ma naissance, je connais bien aussi sa population, j’y habite, Patrick Jouin ou René Marratier, même combat, des arrivistes sans cœurs qui cherchent le pouvoir à tout prix. Le conseil Général semble bon à prendre en ce moment.
    Qui vivra verra.

  • Musette says:

    Tu as raison Soizic, le pouce rouge est discipliné et a été conditionné à appuyer sur rouge quand il ou elle lit AVIF. Quelle constance, hein ? Quel beau dévouement à la vieille cause de qui on sait..
    Pour le reste, les adhérents de l’Avif, et l’Avif elle-même, semblent avoir été délibérément mis de côté, ainsi que l’énormité du travail qu’elle a accompli en 3 ans pour le bien général. Sans compter le gros boulot fait sur le blog pour sortir La Faute du secret étouffant voulu par le mis en examen et dont beaucoup, qui s’en détournent aujourd’hui, ont profité.
    On est à l’heure des comptes et ils seront faits. On ne fera pas semblant en lissant la réalité.

  • Soizic says:

    Notre pouce rouge « abonné » réagit au quart de tour quand il voit écrit AVIF.

  • Soizic says:

    Parmi les adhérents de l’AVIF, un certain nombre d’entre eux serait tout à fait aptes à faire partie de l’équipe de P. Jouin.
    Je suis d’ailleurs étonnée de n’en voir aucun en qualité de membres ou de soutiens à cette nouvelle équipe.

  • restonzen says:

    Je vous trouve moi aussi très dur Pierre quand vous dites que cette équipe est « consternante »

    Je ne parlerai que des nouveaux

    Il me semble que cette équipe est une équipe de travail composée de colistiers mais aussi de soutiens ce qui n’est pas la même chose. Il est fort possible que ceux qui étaient assis devant nous ne soient pas tous envisagés comme membres colistiers.

    D’ailleurs sur le prospectus en dernière page il est noté « Membres ou soutiens » !!! Mrs Penicault et Huger (Les deux chefs d’entreprises) parlent pour le moment seulement de soutenir l’action mais pas d’être membres de la liste. De mon point de vue ce serait dommage qu’ils ne participent pas car avec P.JOUIN ils sont de ceux qui paraissent les plus capables de défendre les intérêts de la commune.

    On a bien vu que certains sont habitués à la prise de parole et d’autre moins c’est exact mais d’ici à dire que les autres n’avaient rien à dire c’est exagéré. Ils se sont tous présentés à nous la première heure et ensuite sont intervenus pour citer les grands sujets de travail de leur équipe. Attendre d’eux qu’ils ouvrent tous les sujets en détails et le tout en une heure serait se positionner dans de la haute exigence.

    Je trouve appréciable déjà cette présentation qui nous permet d’en débattre aujourd’hui. Qu’ils nous plaisent ou pas, ils ont au moins pour eux le fait de se jeter dans notre arène sans pitié 10 mois avant l’échéance … Ces gens-là ont plus à perdre qu’à y gagner en s’exposant ainsi à nous. Ça tranche et ça change un peu de l’opacité et des magouilles de dernière minute.

    Ils invitent à la participation et à la concertation en donnant un rendez-vous juste avant l’été et un autre juste après sur les 5 thèmes de leur travail pour que nous puissions participer et donner d’autres sujets qui pourraient nous intéresser.

    Les sujets proposés sont de mémoire: la sécurité, les services, l’urbanisme, le tourisme/commerce. Et bien allons dans ces réunions et voyons quelles seront leurs propositions, voyons comment ils prendront en compte nos suggestions et ensuite nous verrons.

    Ne condamnons pas trop vite et gratuitement les bonnes volontés. Restons prudents mais ouverts !

  • Musette says:

    Mes propres critiques sur les impétrants ne valaient que pour ceux qui ont déjà quelques années de siège au compteur et qui ne savent toujours pas ce qu’ils votaient !!!! Alors là, après tout ce qui s’est passé, ça me fout en pétard.

  • Dominique says:

    Moi, j’ai trouvé l’équipe plutôt dynamique et motivée . Certains ont la parole plus facile que d’autres, ce n’est pas pour cela qu’ils seront moins efficaces .
    On nous annonce des concertations avant les élections pour demander notre avis , malheureusement toujours pas de prise de parole au Conseil Municipal . J’ai peut-être mal formulé ma question : Je voulais juste savoir s’il était possible (bien que la loi n’y oblige pas) de faire une interruption de séance au milieu ou a la fin du Conseil afin que le public puisse intervenir (en précisant bien sur, qu’il ne peut s’agir que de questions d’intérêt général se rapportant à l’ordre du jour ).
    Les trois candidats sortant n’ont pas été très brillants mais d’abord ils étaient peut être mal à l’aise et je pense que la consigne avait été donnée de ne pas « débiner » Maratier . Il n’a pas été critiqué ouvertement pendant toute la réunion .
    Pour ceux qui seraient tentés de rayer des candidats de la liste ,est-ce qu »ils seraient remplacés par ceux de l’autre liste qui ont le plus de voix (ça fait froid dans le dos) TSM?

  • brigitte says:

    Musette, il est normal que P Jouin démissionne de son poste à la Région pour avoir le droit de briguer un mandat dans une commune des Pays de Loire : c’est la loi.

    Pierre G, je n’ai pas entendu la même réponse que vous à la question sur un possible maintien en cas de non majorité. J’ai cru comprendre qu’il ne resterait pas à n’importe quelle condition. Bien vague me direz-vous. Mais c’est vrai qu’un candidat de sa trempe part pour gagner et qu’il n’avait peut-être pas envisagé ce cas de figure. A suivre…..

    Il a pris un risque en laissant chaque membre de sa liste se présenter et j’ai trouvé ça bien sympathique. Beaucoup étaient des novices dans la prise de parole en public et tout le monde n’a pas la verve d’un Jouin ou d’un Penicaut. Je vous trouve bien dur dans votre analyse des personnalités présentes qui ont encore dix mois pour convaincre les Fautais.

  • Musette says:

    J’ai, en effet, lu récemment, que P. Jouin donnait sa démission du CG le 31/8/13…

  • Pierre G. says:

    L’équipe présentée fut comment dire, consternante.
    Un Patrick Jouin qui ne veut pas parler de lui, et qui monopolise la parole pendant 1/2 heure pour se présenter, adieu le programme, les autres actuels conseillers (Tarrery, Claveau et Merigou) n’ont rien apporté et plombent fortement la volonté de changement des fautais, (un mandat ou plus sans ne rien faire et ne rien dire, en plaidant la faute de Marratier cela se pose là).
    Pour le reste de l’équipe, JC Penicaud, ne restera pas certainement avec les responsabilités qu’il a, le No x de la liste (clash prévisible), L. Huger qui vend sa boite sans sourciller avec le soutien de Merigou, JY.Jezequel et B.Leclerc qui n’ont rien à dire, S.Veillard qui arrive en disant qu’il croyait que la réunion était à 19h (grosses convictions municipales de sa part), et finalement A.Leclercq muette qui se demande pourquoi elle est la, sachant que sa belle sœur brigue le futur poste vacant de l’office de tourisme, qui est administré actuellement je le rappel par un certain Maslin.
    J’oubliai B.Paulin finalement, lien du clan de part son activité (bar des flots bleus), inconnue au bataillon et sans intérêt notoire.
    Déçu donc, par cet embryon d’équipe qui ne m’a pas convaincu et il n’est pas évident que je sorte si rien ne bouge ma carte d’électeur au mois de Mars prochain.
    Ce Patrick Jouin que j’ai découvert me semble une bonne alternative à Marratier localement, (peut être un peu trop politique dans ses propos pour moi), mais sachant que malgré tout l’électorat vote à droite à la Faute, il ferait mieux de réviser rapidement ses colistiers afin d’avoir une liste de conviction plutôt que de copains si il ne veux pas prendre une veste notable.
    Ps: une chose importante a été dite suite à une question d’une dame dans l’assemblée de la réunion, si il n’a pas la majorité, il démissionnera de son poste de conseiller comme il l’a déjà fait. « ENORME » engagement de sa part qui me dérange.

  • Musette says:

    @Restonzen :
    J’avais failli refaire un post, pas complètement satisfaite de celui de 16h47.
    D’ailleurs rectifié à juste titre par vous et Lafautakidon.
    J’aurais dû en effet clairement différencier l’expert et celui qui se sert de la commune pour faire ses affaires.
    On a besoin en effet d’experts qui aident la commune par l’apport de leurs savoirs au bien général.
    Je me suis laissée dire que les 3 conseillers municipaux avaient eu des prestations assez nulles. C’est dire qu’ils n’ont pas travaillé leurs dossiers, rien appris en 20 ans. Ils ont voté en aveugle ce que le mis en examen a exigé. C’est lamentable.
    L’expertise des commerçants présents au CM n’a pourtant débouché sur aucune idée à ma connaissance dans ce domaine ! Alors? Potiches ? Pourquoi continuez avec eux alors ?
    Brigitte a raison, il faut attirer des jeunes urgemment. La Faute en a besoin.

  • brigitte says:

    Restonzen, pour l’instant je ne refuse rien : je m’interroge sur cette opportunité.

    Je vous rejoins par contre sur le fait que d’avoir des personnes compétentes est loin d’être un handicap. J’ai trop dénoncé le système de carpes pour ne pas me réjouir d’avoir des conseillers municipaux capables de réfléchir sainement.

    Quant aux projecteurs de la justice braqués sur notre commune, ils n’ont pas empêchés certains débordements … même depuis 2010. Donc je reste méfiante.
    C’est avant tout dans l’intégrité du futur maire qu’il faudra avoir confiance.

    Mais vous avez raison, restons zen et merci de cette précision à propos de M Huger.

  • Lafautakidon says:

    @ restonzen
    tout à fait d’accord sur l’apport de compétences des conseillers municipaux
    sur ce plan nous n’avons pas été éblouis par les prestations lundi soir
    avant de parler de projets le passé récent oblige à parler de sécurité
    en matière de protection (la digue) et d’urbanisme (ppri)
    la prestation des élus actuels reconvertis laisse rêveur
    « on » ne les a pas informés …
    ignorance, incompétence …comment leur faire confiance ?
    du passé faisons table rase ? IMPOSSIBLE !

  • Anne L says:

    Je note les dates des 2 représentations dans mon agenda. J’allais dire « au moins un spectacle auquel on a envie d’aller à la Faute! », mais je vois que c’est à l’Aiguillon… Ca nous changera des « Odyssée Live » et autres spectacles de rue proposés par la mairie et qui reviennent d’année en année.
    Merci d’avance Brigitte !

  • restonzen says:

    Musette…

    L’idée qu’un conseil municipal soit composé de membres capables et compétents d’analyses et d’expertises ne parait pas complétement idiote.Trop souvent la composition d’équipe municipale faite d’une bande de copains aux mêmes idées et même opinions fait que le sens critique, voir le bon sens sont absents des decisions prises…

    Un conseiller municipal comme son nom l’indique doit pouvoir conseiller et s’il est doué d’expertise et bien c’est un plus dont la commune à le devoir de ne plus se passer.

    100% d’accord avec vous lorsque vous dites qu’un membre d’une équipe municipale ne doit avoir rien à vendre à la commune. Pour etre resté juste apres leur réunion au pot de l’amitié et pour lui avoir posé la question HUGER fut tres clair sur le sujet; il ne sera ni promoteur ni exploitant d’une eventuelle future residence séniors sur la commune de peur d’etre accusé du genre de propos que nous sommes entrain d’entretenir ici.

    Je crois que cette équipe est loin d’être née de la derniere pluie. Elle semble associer quelques compétents de bords différents prêts à s’investir pour developper et assurer l’avenir de la commune. La nature humaine est parfois décevante mais les projecteurs de la justice sur notre commune sont les meilleurs gardes fous et on ose pas imaginer que cette nouvelle équipe n’y a pas pensé et se laisse aller à ce genre d’erreur!

    Brigitte si on refuse toutes idées pour creer des emplois et attirer des familles jeunes on peut aussi effectivement rester comme nous le sommes… au point mort !

    bien cordialement

  • brigitte says:

    Si je ne me trompe pas de personne, voilà un lien sur le site de l’entreprise dirigée par M Huger:
    http://www.gfpinvest.com/index.php/photos
    A-t-on vraiment besoin de structure aussi imposante à La Faute?
    Prenons soin de nos anciens mais évitons d’accentuer le déséquilibre de la pyramide des âges en attirant trop de séniors.
    Une commune vieillissante est une commune figée.

  • Musette says:

    Je ne sais pas d’où sort cette idée que les conseillers municipaux devraient apporter leur expertise au Conseil ! J’avais entendu le mis en examen justifier la présence des promoteurs par le fait que dans un petit village, c’est forcé… Ben tiens !
    Pour ma part, c’est le risque du genre. Un conseiller municipal ne doit pas avoir quelque chose à vendre à la commune. C’est introduire une perversion par le biais de l’intérêt particulier. Ce monsieur qui a à vendre son truc pour les séniors peut le faire dans entrer dans le conseil municipal. On a déjà donné !

  • fauxfautais99 says:

    Bien d’accord BRISTIEL, l’équipe précédente aussi avait apporté ses compétences en matière d’immobilier et de construction.

  • BRISTIEL says:

    La réunion de présentation de P. Jouin : oui ,…bien , plein d’espoir , cependant ce qui reste extrêmement gênant c’est que sur la liste des colistiers certains ont encore actuellement des fonctions qui peuvent « troubler » les futurs électeurs. La nature humaine étant bien connue le risque de confusion entre intérêt général et particulier est latent ; D’ailleurs lors de la présentation de M.HUGER on se demandait si on écoutait une présentation publicitaire ou des intentions d’actions futures et désintéressées pour notre commune. Il faudrait faire attention de ne pas retomber dans les mêmes travers que l’équipe actuelle
    ; Il est certain qu il faut, surtout aujourd hui, beaucoup de compétences et donc des « experts » pour défendre les dossiers surtout face aux multiples niveaux de l’administration, mais soyons attentifs à ne pas tout mélanger…..

  • Musette says:

    Mais qu’est-que P.Jouin va chercher là ? Comme on connait les moeurs du mis en examen, c’est juste impossible un truc pareil…

  • brigitte says:

    Dialogue, concertation, intérêt collectif… Oups, voilà des notions qu’on n’a pas l’habitude d’entendre à La Faute….
    Ce fut une réunion sympathique et ouverte comme on aimerait en voir plus souvent. Patrick Jouin me semble un candidat sérieux et motivé mais je ne suis pas convaincue par les motivations de tous ses colistiers. A noter que chacun (sauf une) s’est exprimé sur ses engagements et cela nous a permis de cerner un peu mieux leur personnalité. A suivre….

    Un petit clin d’œil : M Jouin enverra à M Marratier une lettre lui rappelant que les frais de campagne électorale ne doivent pas être pris sur les deniers publics ! Y aurait-il des doutes ?

  • Musette says:

    Est-ce que quelqu’un qui était préent peut faire un petit résumé de ses impressions de la réunion du casino d’hier soir ?

  • jacquotte says:

    le rire étant une très bonne thérapie,ce spectacle devrait être remboursé par la sécurité sociale.
    que ceux qui ne l’ont pas vu se précipitent.

  • monique94 says:

    Un spectacle d’amateurs très pros

  • brigitte says:

    Tu es gentille Musette mais on ne choisit pas un maire pour son physique. Je crois qu’il faudra faire entrer en jeu d’autres critères….
    est-ce que l’humour en fait partie?

  • Musette says:

    Alors brigitte,je vote tout de suite pour un maire avec d’aussi jolies gambettes ! L’écharpe tricolore te va à ravir. Par ailleurs, mon dieu que j’ai ri de bon coeur à ce spectacle dont le rythme et les gags étaient très réussis ! Bravo encore pour les acteurs et le metteur en scène.

  • brigitte says:

    Qui a dit que je n’étais pas crédible en maire ????

    Pour ceux qui ont raté les séances de « 30km à pied », nous rejouerons le 26 juillet et le 8 aout à la salle des fêtes de l’Aiguillon.

  • fauxfautais99 says:

    Eh oui Musette, pas d’actualité et le blog est un peu mou. En deux heures tu n’as qu’un pouce rouge et pour moi même je n’ai pas encore mon petit pouce rouge matinal.
    Pour nous les ex-fautais de passage, si l’on peut juger les conséquences des choix de l’ancienne équipe, il est effectivement difficile de nous mêler des futurs choix (politiques ?) de ceux qui vivent sur la commune. A défaut de commenter ce tract, on peut le faire sur ton commentaire.
    Le tout sauf … a ses limites et je trouve dommage que les fautais n’aient pas davantage d’alternatives. Vu de loin, les CV des candidats déclarés me font penser étrangement aux mêmes pratiques. Des ex de l’ancienne équipe, quatre commerçants, un dirigeant d’entreprise de résidences pour sénior, et l’on a pour projet de relancer le commerce et de faire venir des séniors. On a l’impression que l’on va au conseil municipal pour développer ses propres affaires, la construction et l’immobilier étant grillés.
    Un point positif après le discrédit du maire actuel c’est la capacité retrouvée de pouvoir dialoguer sereinement avec les instances de la région et de l’état.

  • Musette says:

    Ah ! Un petit sursaut sur le blog….
    A Soizic, G. Nicolle, Tristesse, j’imagine et ne peux qu’imaginer, et c’est forcément en-dessous de la réalité de ce que vous avez vécu, ce que Xynthia a représenté et représente pour vous.Les deuils importants et successifs à faire. Tant de douleurs.
    La question sur le tract n’était d’ailleurs pas critique. Elle était un constat. On a un peu commenté son contenu en se demandant surtout pourquoi diantre P. Jouin avait été rechercher d’anciens conseillers… Il se trouve que la soumission au mis en examen n’a pas été que neutre dans ses effets. On n’a pas senti chez eux de volonté de pactiser un tant soit peu avec ceux qui s’élevaient à juste titre contre la confiscation du pouvoir par leur chef. La soumission et l’attaque a été de rigueur. Ils se soumettent donc et attaquent sur ordre. Dangeureux tout cela.
    Pour ma part, j’espère que P. Jouin a pris la mesure, de là où il est, de l’incroyable clivage qui divise la commune et qu’il a en tête d’autres moyens d’y remédier qu’un appel aux bonnes volontés, car ce ne sera pas suffisant. Les choses ont été graves et récurrentes. Les conseillers y ont joué un rôle actif. Que peut-on attendre de gens qui se soumettent pareillement ? Quelqu’un a parlé de retournement de veste, c’est à dire de gens qui voient leur intérêt avant tout…
    On aimerait des explications publiques sur les postures prises par eux, pour ne pas avoir à faire des hypothèses désagréables.
    Pour ma part, je ne me laisserai pas convaincre par un « Allez, il faut aller de l’avant ! Du passé faisons table rase! » Car le passé reviendra par la fenêtre, soyons en sûrs.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photos prises les 11 et 13 mars 2010)

  • Soizic says:

    Bonjour les amis,
    Je suis retournée récemment à la plage de la Barrique, « notre plage », et j’ai eu un coup de spleen. Je rationalise en pensant que notre nouvelle maison ne craint pas la submersion marine et que nous avons l’esprit tranquille par mauvais temps.
    Les beaux jours arrivent, profitons de la vie 🙂

  • tristesse says:

    Je suis dans le même état d’esprit que Nicole G ! Même loin désormais, je consulte tous les jours le blog ! La faute c’était un lieu magique jusqu’au jour où !!!!! tout a basculé. J’espère sincèrement qu’un jour la commune revivra sereinement mais c’est vrai que pour ceux qui sont partis il n’est pas possible de commenter la politique.

  • G.Nicole says:

    Tu sais Musette, pour ma part, ex-fauxfautaises, je ne mesens pas à commenter sur les élections municipales. Je pense qu’on est pas mal dance cas, mais qu’on suit de loin et qu’on lit toujours le blog même si on n’écrit rien, les pouces verts en sont la trace …

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 4 mars 2012)

  • Musette says:

    Tu ne t’ennuies pas trop Faufautais, tout seul sur le blog depuis plusieurs jours ?
    On a l’air plombé en ce moment… Effet du tract ?

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (La grand plage – Photo prise le 7 avril 2010)

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 5 mars 2011)

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 8 août 2011)

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 13 mars 2010)

  • brigitte says:

    Une pétition qui a déjà reçu plus de 40 000 signatures….
    Il s’agit de refuser que le contribuable paie les déboires judiciaires des élus. Ici, c’est pour le cas Guerini mais cela concerne aussi tous les Fautais…..

    https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/nous-refusons-de-payer-les-frais-de-justice-de-gu%C3%A9rini-petitionguerini?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=22712&alert_id=dmuvBTvtSy_AaPcmkqYze

  • brigitte says:

    Erreur de ma part : ce n’est pas le nombre d’électeurs qui doit être inférieur à 1000 mais le nombre d’habitants….Et au dernier recensement, c’était bien le cas.

  • brigitte says:

    Il semble bien que le mode de scrutin restera inchangé sur notre commune. Cela évitera des erreurs pour les habitués.
    A moins que d’ici le 31 décembre le nombre d’électeurs dépasse le nombre de 1000.
    J’en profite pour encourager à nouveau les résidents secondaires à s’inscrire sur les listes électorales avant décembre.
    C’est le Maire qui décide des priorités sur les travaux des digues, c’est le Maire qui déclenche le PCS en cas d’alerte, c’est le Maire qui permettra (ou non) qu’un lieu de mémoire soit rapidement installé (même si c’est l’association des familles de victimes qui paie et l’Etat qui donne le terrain….).
    La justice ne sera pas intervenue avant les élections. Empêchez donc un irresponsable qui n’a rien fait pour sa commune d’être réélu car il se représentera, cela ne fait aucun doute.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Déconstructions – Photo prise le 21 avril 2011)

  • jacquotte says:

    La Faute n’est pas un cas isolé: toutes les communes du littoral n’ont plus qu’un seul mot à la bouche DENSIFICATION. Méfiance donc car la majorité des nouveaux retraités veut vivre au bord de la mer.le littoral ne pourra pas tous les accueillir ou alors il faudra refaire du Merlin plage comme a st Jean de Mont dans les années 70. Quelle horreur!j’espère que les élus sauront protéger leur territoire.

  • brigitte says:

    Dominique, il faut croire que la construction est le seul moyen d’enrichir la commune. Mais cela me semble incohérent avec le désir de mettre en valeur les « potentialités de notre territoire » au niveau environnemental.
    Pour beaucoup, ce qui fait le charme de La Faute c’est son côté petit village, ses espaces boisés et des constructions à échelle humaine avec petit jardin privatif.
    Interdire les étages était une aberration, mais la densification des espaces constructibles est à faire avec parcimonie ! On ne pourra plus revenir en arrière.
    Mais rassurons-nous ( ?) avec le fait que les nouvelles règles d’urbanisme ne verrons le jour qu’ « une fois les recours contre le PPRI éteints ». Cela peut durer des années… Au fait qui c’est qui a voté et appuyé ce recours ?

  • Dominique says:

    « Densification des zones bâties et constructibles », c’est ce que je craignais depuis la mise en place des zones rouges .
    Cette impression ayant été confirmées par des discussions a bâton rompu a la fin du Conseil Municipal : Il a été dit que le nombre des permis de construire accordés serait limité et que les habitations groupées serait privilégiées .
    Bientôt des immeubles à La Faute?

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Manifestation sur le pont – Photo prise le 12 août 2010)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

48 − 40 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
avril 2013
L M M J V S D
« Mar   Mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci