2013 04 25 appel d'offres digue

38 réponses à to “Avis d’appel public à la concurrence”

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Le sentier fautais – Photo prise le 6 avril 2013)

  • Plaintecontr'X says:

    Situation complexe où l’Etat a tendance à se prendre « les pieds dans le tapis »
    Entre le respect de « l’élu que nous sommes » et celui de la légalité,
    le chemin est étroit …
    Qui est responsable de quoi ? l’électeur que je suis aimerais bien le savoir !
    Pourquoi ce procès est-il reporté après les élections ?
    Les électeurs auraient bien aimé être informés avant de voter !
    Innocent, coupable, responsable ?
    Selon que vous serez puissant ou misérable …
    Il va falloir les informer !

  • BILDAN says:

    La Faute sur Mer : DÉCHARGE ILLÉGALE
    Qui a donner une autorisation de dépôt de matériaux de déconstruction sur le site de la zone noire. Zone noire rime avec dépotoir… la rime n’est pas riche mais le résultat est tout aussi triste.
    Il semble de l’appel d’offre pour ce marché de déconstruction ne mentionnait pas l’élimination des déchets…
    http://ted.europa.eu/udl?uri=TED:NOTICE:345402-2010:TEXT:FR:HTML&src=0
    Nous sommes en chemin pour passer un deuxième été avec une montagne de gravats…
    Pour l’hiver prochain il sera temps d’installer un remonte pente pour faire un peu de ski…

    pour mémoire:
    il était question de 600 maisons pour La Faute et 200 maisons pour l’Aiguillon.
    Il me semble que ce compte est très au delà de ce qui a été réalisé en fait.

    MARCHÉ no : 2011/001
    LOT no : 01
    INTITULÉ : Travaux de déconstruction de bâtiments d’habitation sur la commune de La Faute sur mer. Marché à bons de commande passé sans seuils mini et maxi. Le
    montant de l’offre faite sur la base du détail estimatif INDICATIF remis pour le jugement des offres est de 4 375 558,50euros (H.T.).

    MARCHÉ no : 2011/002
    LOT no : 02
    INTITULÉ : Travaux de déconstruction de bâtiments d’habitation sur la commune de
    L’Aiguillon sur Mer. Marché à bons de commande passé sans seuils mini et maxi. Le
    montant de l’offre faite sur la base du détail estimatif INDICATIF remis pour le jugement
    des offres est de 1 599 426,60 euros (H.T.).

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite et fin, provisoire…).

    (Port de La Faute-sur-mer – Photos prises le 6 avril 2013)

    La route et la plateforme du port ont été faites avec des gravats qui ressemblent étrangement à ceux des déconstructions. Tant mieux si on leur trouve une utilité mais il me semble que le préfet avait parlé d’un cahier des charges prévoyant le tri de ces gravats avant de pouvoir être réutilisés pour la construction de routes en particulier. La présence de morceaux de tuiles, de bois, de plastique et de ferrailles ne semble pas augurer d’une grande qualité pour la stabilité de ce remblai situé en dessous du niveau de la digue et qui sera donc soumis aux assauts des marées.
    Tiens, cela ne vous rappelle pas quelque chose et revoyons les déclarations du préfet :
    http://www.lafautesurmer.net/2011/04/22/a-la-faute-les-gravats-de-xynthia-detournes-ouest-france/
    Pendant qu’on en parle, c’est devenu quoi la « plateforme de traitement et de valorisation pour une utilisation à définir » dont il parlait ? Pour l’instant il reste quelques milliers de bennes de gravats à évacuer et trier.

  • jacquotte says:

    cette zone tampon fait-elle partie du domaine maritime? qui a décidé pour ces travaux? et surtout à quoi vont-ils servir?
    Quand on comble une zone tampon l’eau se fera un nouveau chemin et envahira forcement une autre zone en général sur les côtés de la zone comblée. je pense qu’une fois de plus on joue avec le feu (avec l’eau serait plus juste).

  • Musette says:

    Ce que tu montres et commentes, Faufautais, est consternant.
    A La Faute, le niveau d’illégalité reste donc ahurissant. encore et toujours. Le roitelet se croit encore dans son entreprise. Faire des factures sans noms et sans immatriculations, par ex.
    Qui fait, a fait ou fera les travaux ? Ce n’est pas indiqué non plus s’il n’y a pas d’affichage. Ça ouvre la porte à toutes les hypothèses, y compris celles de la prévarication….

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite).

    (Port de La Faute-sur-mer – Photo prise le 6 avril 2013)

    Toujours dans les travaux du port, une grande plateforme, a été remblayée avec les mêmes matériaux que la route en comblant une partie des mizottes. Cela accroit évidemment le danger d’inondation en supprimant une partie de ces zones tampon.

    A suivre…

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite).

    (Photo prise le 6 avril 2013)

    Pour le port de La Faute, dans la période actuelle d’indécision liée à la situation du maire, après avoir parlé de port à sec sur les terrains déconstruits, de faire une capitainerie dans une maison vendue à l’état pour déconstruction, on lance quand même des travaux. Alors que le particulier a obligation d’afficher la nature des moindre travaux, je n’ai pas trouvé de panneau décrivant la nature du projet ni son financement ni qui est le maître d’œuvre.
    Comme déjà évoqué sur ce blog :
    http://www.lafautesurmer.net/2013/02/05/risques-littoraux-assez-de-procedures-ouest-france/
    avant Xynthia les routes du port passaient à travers la digue, puis on a ré-haussé et goudronné la petite route en face de la rue du port des Yachts, mais voilà qu’elle commençait déjà à partir dans les mizottes. Avec les nouveaux travaux du port, on est en train d’en refaire une bien plus haute qui ne devrait plus être inondée à marée haute. En observant sur quoi l’asphalte devra reposer, j’ai quelques inquiétudes sur sa stabilité dans le temps et les coûts que cela engendrera et je me demande si, compte tenu du trafic sur ce port, il était vraiment nécessaire d’avoir trois accès routiers ?
    A suivre…

  • Musette says:

    Merci madeleine, pour cette impeccable démonstration. Si on peut réfléchir aux hauteurs nécessaires à La Faute, à La Tranche, à Charron, etc… les modalités de construction, des matérieux nécessaires pourraient être évaluées avec l’expertise hollandaise, plutôt que ces essais expérimentaux peu rassurants !

  • Madeleine says:

    Rien à corriger, Musette.
    Je vais même y rajouter ces quelques mots.
    Remontons le temps à 1953. Les Pays bas ont subi une catastrophe tout à fait similaire à notre Xynthia dans la région sud de Rotterdam, c’est-à-dire dans l’embouchure de l’Escaut, de la Meuse et du Rhin qui a éventré les digues pendant la nuit du 31 Janvier au 1er février 1953.
    Un vent du nord-ouest avait soufflé en rafales de 150 km/h et, combiné à la marée, gonflé la mer du Nord en une masse déchaînée. Vers 3 heures du matin, les dizaines de digues qui protégeaient les terres morcelées de la Zélande avaient commencé à céder. La surprise avait été quasi totale: les autorités n’avaient pas donné l’alerte, de nombreux maires de villages avaient négligé le danger et la coordination des secours avait été lente à se mettre en place car c’était un dimanche. Des chiffres : 1.835 morts, 100.000 sans-abri, 4.500 bâtiments détruits et 50.000 autres endommagés, 200.000 hectares submergés par les flots. Bon, ils avaient peut-être des circonstances atténuantes, les prévisions météorologiques, n’étant pas ce qu’elles sont aujourd’hui.
    Pour en savoir plus voici un lien :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Inondation_caus%C3%A9e_par_la_mer_du_Nord_en_1953

    Non seulement ce pays est plat, mais, sur une grande partie du territoire, le niveau des terres est inférieur à celui de l’Océan, l’altitude moyenne ne dépasse pas 46 m, et, en dehors des dunes qui bordent ses rivages, il n’y a, aux Pays Bas que quelques collines dans la partie méridionale du Limbourg, qui appartient géologiquement à une autre région que les Pays-Bas proprement dits.
    Aujourd’hui, en plus du Plan Delta, ce pays c’est doté de DIGUES dont la hauteur varie selon qu’elles protègent de la Mer du Nord ou qu’elles protègent d’une mer semi-intérieure : la Mer de Wadden au nord, puisqu’isolée de la Mer du Nord par une guirlande d’iles.

    Derrière ces monstres de 12/13m de haut dans le premier cas, ou de 7/8m dans le second, des villages se sont installés à moins de 100m des pieds de digue. Alors, puisque les Néerlandais ont su se protéger et entretenir leurs protections, pourquoi ne sommes-nous pas capables d’en faire autant ?
    Nous le devrions puisqu’une brochette de nos hauts fonctionnaires s’est rendue la bas tout de suite après Xynthia en 2010 pour voir et s’instruire en la matière ! Mais hélas, comme des enfants en voyage scolaire, ils n’ont retenu que les rollmops, les frites, le fromage et la bière, peut être les jardins de Keuken Hoff en fleurs à l’époque, en résumé c’était bien, on s’est bien amusé. Note finale de 0/20 – lamentable !
    Pour qui voudrait des photos de ce que j’avance, il suffit de le demander.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite).

    (La Tranche-sur-mer – Photo prise le 23 février 2013)

    A la Tranche, sur la plage des Generelles, les pieux installés après la tempête et censés empêcher l’érosion de la dune et protéger les habitations sont aussi déjà en cours de reconstruction.

    A suivre…

  • Musette says:

    Je ne veux pas faire genre inspecteur des travaux finis, mais tout cela semble très hasardeux et incertain… Il existe pourtant de formidables experts aux Pays Bas. On ne peut pas prendre exemple sur eux ? Ou les ingénieurs des services de l’Etat pensent-ils n’avoir rien à apprendre des spécialistes historiques des digues quand on a gagné des territoires sur la mer par poldérisation ?
    Corrigez-moi si je me trompe…

  • Soizic says:

    On voit bien là que l’on cherche encore une technique fiable pour consolider les digues de façon pérenne et que rien n’est sûr à 100%. On est toujours dans le tâtonnement, méthode par essai et erreur.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite).

    (Digue de la Pergola à l’Aiguillon – Photo prise le 24 février 2013)

    Moins de trois ans après, on enlève le tout en le posant sur la route neuve et on inaugure cette technique de paroi interne (coût 436 787,57 €). Compte tenu du délai d’étude technique et d’appel d’offre c’est très peu de temps après la première consolidation que l’on s’est aperçu que cela ne tiendrait pas. Connait-on la fiabilité du nouveau procédé expérimental (ce mur n’est pas du béton armé et n’a pas de fondations) et quelle est la différence de prix par rapport aux palplanches ? M. Milcent est-il certain que l’on puisse creuser de la même façon dans le mur napoléonien qui n’est pas en terre mais en pierres calcaires ? Et s’il envisage de baisser le prix à 2000€ le mètre cela fait quand même 2 millions d’euros le km soit le double du prix estimé à 1M€ dans le plan digue.
    Après le passage de tous ces engins faudra t’il ajouter le financement de la réfection de la route ?

    A suivre…

  • Musette says:

    @ La fautakidon
    Quelle était l’urgence en 2007 pour justifier l’absence d’appels d’offre ?

  • Lafautakidon says:

    photo prise le 21 avril 2007, section J de la digue EST au barrage du Braud
    le résultat du travail( 1 million d’euros) de l’ASA de la Vallée du Lay
    travaux réalisés au titre de l’urgence selon la préfecture
    donc en dehors de tout appel d’offres
    nous reparlerons plus tard de la facturation

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs (suite).

    (Digue de la Pergola à l’Aiguillon – Photo prise le 9 avril 2010)

    Intéressant reportage de TV Vendée, Bigornaute. J’ai même appris que cette formation de trous par départ des « fines » s’appelait le renardage. Chez nos voisins de l’Aiguillon, la digue partant de la Pergola avait aussi été confortée en urgence en ajoutant par-dessus des roches et des pierres. Les dégâts de la tempête et le passage d’engins avaient nécessité en outre de refaire la route.

    A suivre…

  • jacquotte says:

    espérons que l’entreprise retenue ne sera pas la même vu la qualité du travail qui avait été réalisé!
    je suis inquiète pour mes amis fautais.

  • Musette says:

    A vous lire les amis, on est consternés de (re)découvrir l’intelligence, la pertinence, l’efficacité de la gestion municipale !…
    Y a t’il encore un pilote dans l’avion ? Quand on pense que certains de cette équipe sont prêts à continuer, s’auto congratulant ! Pas gênés.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER… Petit feuilleton des digues, routes et port à La Faute et environs.

    (Photo prise à La Faute le 12 mai 2011)

    Je crains Lafautakidon qu’il ne s’agisse pas que de un million d’euros partis à l’eau. A force de faire des travaux d’urgence avec des crédits européen, de l’état, de la région, du conseil général et de la commune (chaque contribuable appréciera à combien de ces crédits il a participé) on peut constater l’accumulation de travaux mal conçus, pas coordonnés et à refaire moins de deux ans après. Les derniers de la liste des financeurs, les maîtres d’œuvre, maîtrisent-ils quelque chose ?
    Cestquoicebordel, commençons par le gros et beau boulot de cette digue avec des passerelles neuves, mais barrées, descendant vers les Doris et dont nous avons déjà évoqué la formation de fissures, ravinement et trous dans ces couches successives de terre et de blocs de roches .

    A suivre…

  • cestquoicebordel says:

    Du gros et beau boulot sur les sections I et J.
    Il est effectivement temps de refaire ces sections à grand frais qui protègent les champs.
    Par contre quid des sections de digues qui protègent la population?
    Ah si, on en a une belle qui protège les zones déconstruites.
    Ah oui j’oubliais, nous avons localement un directeur des services qui a le pouvoir de décision (enfin il fait ce qu’il peut comme ancien moniteur de chars à voile sous la pression du maire et de son père président de la comcom) et qui maîtrise le sujet aux dires des élus divers et variés (gauches, droites, voir des non élus qui sont censés superviser ces travaux).
    Et tout le monde s’en fou.
    En laissant tout ceci faire nous sommes mal barré.

  • Lafautakidon says:

    @ Soizic
    pas de souci Soizic, j’en ai d’autres, plein d’autres !!!

  • Soizic says:

    Mon post commente la photo de Lafautakidon (14h14). Je me souviens très bien de ce lieu, juste au niveau des Doris.
    Quelle bonne idée d’avoir pris des photos !

  • Soizic says:

    Oui, un beau travail de sagouins !

  • Musette says:

    Voudriez-vous dire que dans ce merveilleux CM, on aurait de coupables accointances avec des gens de l’ASA de la Vallée du Lay ? Parce que si on vote sans rien dire, c’est qu’on est conscients et complices…Ou alors, c’est qu’on ne sait pas ce qu’on vote. Hé bé…
    C’est là que le renouveau de P. Jouin pêche ! Ou alors, on nous prend pour des cons. On ne peut négliger cette hypothèse.
    Tiens ! Question subsidiare : Comment peut-on payer un million d’euros pour un marché qui n’a pas donné lieu à un appel d’offres public ?
    Décidemment, ce conseil municipal est exemplaire…
    Je ne suis pas sure que l’on puisse faire une bonne soupe dans ce vieux pot…

  • Lafautakidon says:

    La photo du barrage du Braud a été prise en avril 2007.
    C’est le résultat du travail de l’ASA de la Vallée du Lay, effectué, selon la Préfecture, au titre des « travaux d’urgence » en l’absence d’appel d’offres public à la concurrence: 1 million d’euros
    Résultat,appel public, et travaux de l’entreprise Merceron, encore 1 million !!!
    Autre photo, prise en mai 2007, au port des professionnels, la fameuse « cuvette »
    ILS ne savaient pas ? ILS savaient, et voilà le résultat de leur travail.

  • Musette says:

    Dominique, excuse moi! J’avais noté samedi dans mon carnet.
    Oui, ce serait bien un petit film ..

  • Dominique says:

    Musette, je viens d’avoir la trouille du siècle : je croyais que je m’étais trompée de jour pour la réunion …
    Vérification faite, c’est lundi . On vous tiendra au courant de ce qui se dira . Peut-être même que Renault filmera …

  • Musette says:

    Alors, est-ce que certains d’entre vous étaient au casino hier ? Pouvez-vous en dire deux mots ? Est-ce que la grande concertation réconciliante a commencé ? Est-ce que les adjoints qui changent de cheval étaient là ? Qu’est ce qui s’est dit ? Les fautais sont-ils venus en nombre écouter le challenger ?
    Si quelqu’un a deux minutes….

  • brigitte says:

    Pour l’attribution du marché de renforcement des digues, nous pouvons être tranquilles : M Claveau et Mme Tarrery siègent à la commission des finances depuis 5 ans….
    N’ont-ils pas montré depuis toutes ces années (21 ans pour l’une) leur très fort attachement à leur commune et à sa gestion ? N’oublions pas qu’ils y sont allés d’une timide abstention lors du vote engageant le très cher avocat pour leur très cher maire. Quel courage !
    Il faut savoir reconnaître les mérites et l’intégrité de chacun.
    Alors s’il y a magouille avec la Vallée du Lay, nous pouvons (peut-être…) compter sur leur grand courage pour opposer leur véto ?

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 11 janvier 2012)

  • kiwi says:

    bonjour à tous

    silence de ma part car emménagement dans la nouvelle maison. Du mal à m’y faire car construire c’est le parcours du combattant (carrelage qui se détache!! travaux qui ne se finissent pas car on a signé la fin de chantier…bref faites attention si vous construisez)
    Donc la photo des écluses est ele route de la Tranche? car ce ne n’est pas étonnant la vAgue de 2010 ayant été arrêtée par les écluses le gardien ayant eu ordre ce jour là de ne pas ouvrir pour ne pas inonder les terres agricoles. L’eau est donc restée bloquée quand nous étions dans cette cuvette pour sauver des terres : 29 morts

    Je ne comprend comment les chefs décisionnaires de ces barrages n’aient pas été mis en examen pour mauvaise décision face à danger de vies. Persone ne s’est orienté vers ces faits pour le procès.

  • Lafautakidon says:

    elle est pas belle la vie … 1 million d’euros foutus en l’air
    vive la vallée du lay

  • brigitte says:

    Merci fauxfautais d’alimenter le blog avec ces photos du souvenir.
    Elles sont toujours très poignantes.
    Quant aux travaux sur les digues, ne nous faisons pas d’illusion : ce ne sont que des travaux d’urgence. Pour le reste, il faudra attendre le PAPI. Non pas pour le financement (comme à Fouras) pour lequel tout le monde semble OK mais à cause des lourdeurs de l’administration !
    L’AVIF a un rôle à jouer pour la sécurité des personnes et des biens : il faut tout faire pour accélérer les travaux et nous en parlerons ensemble lors de l’AG qui aura lieu le 11 mai.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Aide aux sinistrés au gymnase de La Faute – Photo prise le 15 mars 2010)

  • fauxfautais99 says:

    Le programme d’actions de prévention des inondations (Papi) pour l’île d’Aix et Fouras, deux secteurs durement frappés par la tempête Xynthia, a fait hier l’objet d’une convention de financement.

    http://www.sudouest.fr/2013/04/26/12-65-millions-d-euros-pour-l-ile-d-aix-et-fouras-1036841-1352.php

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 20 août 2011)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

3 + = 8

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2013
L M M J V S D
« Mar   Mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci