Archive pour avril 2013

« 1 2

La pointe de l'Aiguillon envahie par les eaux au lendemain de la tempête.

Au lendemain de Xynthia, le 28 février 2010, ici Le Pont Cardinal, à la base de La Pointe de L’Aiguillon. – (Photo archives NR, Éric Pollet)

En voie d’expropriation de La Pointe de L’Aiguillon (Vendée) après la tempête Xynthia, les propriétaires ne désarment pas. Mardi, ils ont déposé un recours.

 On les appelle les « Pointus ». Parce que la pointe de leur combat, c’est la fameuse pointe de L’Aiguillon-sur-Mer, toute une vie de vacances au bord de l’eau ravagée en une nuit par la tempête Xynthia début 2010. Depuis, ils n’ont cessé de se battre.

Mardi, ils étaient encore soixante-trois propriétaires de résidences secondaires (dont 18 Deux-Sévriens sur les 23 départements représentés) à déposer un recours auprès du tribunal administratif de Nantes pour s’opposer aux expropriations scellées par l’État le 25 janvier, jour de colère noire.
Mardi après-midi, il a fallu un chariot à l’avocat d’Airvault, Me Laurent Falacho, pour déposer à la greffière du tribunal nantais tous les recours, motivés en une dizaine de pages chacun, en quatre exemplaires, s’il vous plaît.
Voilà ce que contestent les « Pointus » : le cadre général, avec cette déclaration d’utilité publique ; plus le cadre particulier, avec cet avis de cessibilité au bénéfice de l’État que chacun a reçu en une lettre type sans âme, le 1er février.

Ils estiment que «  c’est un acte discriminatoire  »

« Voilà. Nos maisons ne valent rien pour l’État, alors qu’elles valent tout l’or du monde pour nous », s’emporte Marie-Christine Baffoux-Kays, présidente de l’Association amicale des résidants de La Pointe de L’Aiguillon-sur-Mer (Aarpa). Porte-flambeau originaire de La Crèche et demeurant à Poitiers, elle en veut au « mépris affiché par l’État », dédain illustré par ses trois lettres sans lendemains dans les ministères où l’on n’a même pas consenti à un rendez-vous. Depuis les larmes du printemps 2011 et l’annonce des « zones noires » à raser, l’association ne cesse de clamer ses arguments. « Exproprier, déconstruire, pour finir par protéger quand même la zone, c’est du gaspillage d’argent public, un non-sens », peste Marie-Christine Baffoux-Kays.« C’est un acte discriminatoire », ajoute-t-elle. Suivez son regard vers des Rétais mieux lotis, épargnés par l’État. Trop coûteux ? « Effectivement, il y a quelque chose de scandaleux dans ces expropriations, plaide l’avocat airvaudais. Ces maisons, construites dans les années 50 en pleine nature, et aménagées ensuite par les enfants, à l’image de ce wagon de cheminot sur l’une des parcelles, montrent que La Pointe de l’Aiguillon est d’une composition sociologique modeste. »

La procédure de l’État continue

L’avocat fait valoir le fait que toutes les solutions alternatives n’ont pas été envisagées avant de fonder l’expropriation sur le risque encouru, alors qu’elles sont obligatoires. Il conteste également la durée de l’enquête d’utilité publique et ses insuffisances qui ont conduit à l’enquête parcellaire complémentaire. L’avocat traque le vice de forme. L’État a-t-il bien répondu à son obligation de déceler les parcelles concernées dès l’ouverture de l’enquête d’utilité publique ?
« L’administration s’est embrouillée sur l’enquête initiale », argue Laurent Falacho en espérant que le délai moyen de deux ans de procédures du tribunal administratif nantais sera écourté. Parce qu’en attendant, la procédure de l’État suit son cours. L’épée de Damoclès des premières ordonnances d’expropriations du tribunal de La Roche-sur-Yon pend au-dessus de la tête des « Pointus » et de leur amertume.

nr.niort@nrco.fr

dates clés

> Dans la nuit du 27 au 28 février 2010. La tempête Xynthia, conjuguée à une marée à fort coefficient (102), ravage le littoral ouest français : elle fait 53 morts, dont 35 en Vendée. Aucune victime sur La Pointe de L’Aiguillon. La surcote d’un mètre cinquante crée des inondations sans précédent, notamment dans l’estuaire du Lay, à L’Aiguillon-sur-Mer (Vendée).
> 15 mars 2011. Date limite fixée aux propriétaires situés en zone de solidarité pour accepter l’offre de rachat de l’État, avant enquête en vue de l’expropriation. En avril, le préfet de la Vendée avait en effet rendu publiques trois « zones noires », dites « zones de solidarité » dans lesquelles 241 maisons du secteur de La Pointe de L’Aiguillon devaient être détruites.
> Du 19 décembre 2011 au 27 janvier 2012. Enquête publique de l’État.
> Septembre 2012. Enquête complémentaire parcellaire de l’État.
> 25 janvier 2013. Arrêté par l’État de déclaration d’utilité publique des biens exposés au risque de submersion marine à L’Aiguillon-sur-Mer. L’État envoie aux propriétaires l’avis de cessibilité. L’expropriation, sur la commune de L’Aiguillon-sur-Mer, concerne 156 parcelles situées sur les secteurs du Génie, de La Prise-du-Bois et de La Pointe.
> Mardi 2 avril 2013. Me Laurent Lalacho, avocat à Airvault, dépose au tribunal administratif de Nantes les recours de 63 adhérents de l’Association amicale des résidants de La Pointe de L’Aiguillon-sur-Mer (Aarpa), contre la déclaration d’utilité publique et l’avis de cessibilité.

Sébastien Acker

2013 04 05 CM

Partie 1

Partie 2

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
avril 2013
L M M J V S D
« Mar   Mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci