1 2 »

logo

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mercredi 28 août 2013

XYNTHIA : LE PROCES SE TIENDRA EN 2014

Le juge d’instruction qui avait été saisi de la plainte des victimes de la Faute-sur-Mer a rendu son ordonnance de règlement le 26 août dernier.

Par cette ordonnance le magistrat instructeur ordonne le renvoi devant le tribunal correctionnel des Sables-d’Olonne des cinq personnes physiques et des deux personnes morales mises en examen au cours de l’instruction.

Ce renvoi du chef d’homicide involontaire et de mise en danger délibérée de la vie d’autrui, constitue la suite logique de l’instruction et conduira les prévenus à répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel dans le courant de l’année prochaine.

Les familles des victimes et les rescapés de la tragédie vont s’attacher à présent à préparer avec leur avocate, Maître Corinne LEPAGE, associée du cabinet HUGLO LEPAGE & ASSOCIES CONSEIL, les audiences d’un procès hors norme.

Contacts presse : Maître Corinne LEPAGE (01 56 59 29 51)

Maître Benoît DENIS (01 56 59 29 40)

15 réponses à to “COMMUNIQUE DE PRESSE (Huglo Lepage Associés Conseil)”

  • Musette says:

    Oui, Fauxfautais, comme toi, je crains le pire dans un village où la loi n’est jamais posée comme une protection, mais comme une contrainte dont on peut s’affranchir sans vergogne. L’Etat civil est une fonction très réglementée dans une mairie. Ce n’est pas un travail d’amateur. Tout cela est très choquant. Des noms de morts mis en vrac n’importe comment, ça fait froid dans le dos.

  • fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 6 mars 2011)

    Le respect pour les morts est une chose communément admise, fusse entre adversaires politiques. A La Faute, après les insultes sur les murs, les négligences impardonnables sur le site officiel, voila que des salauds se permettent de mettre des pouces rouges à une personne qui se plaint du manque de respect pour sa mère décédée. Un petit pas de plus et bientôt vous profanerez leurs tombes ?

  • brigitte says:

    Quelques jours après le drame, quand tout n’était encore que confusion, beaucoup d’entre nous cherchaient à savoir ce qu’étaient devenus les amis, les proches.
    Je suis allée consulter l’affichage en Mairie où se trouvaient les noms des victimes et les dates des sépultures.
    J’ai été extrêmement choquée de ne voir ni Monsieur, ni Madame, ni prénom devant le nom de famille. Une froideur qui m’a beaucoup choquée et m’a laissée de plus dans l’incertitude de l’identité des victimes.
    On avait sans doute beaucoup de travail à la Mairie à cette période mais cela n’empêche pas le respect des personnes.
    Heureusement que la plaque du mémorial a pas été réalisée par l’AVIF avec plus de soin et d’empathie.

  • Eric Gallois says:

    Oui, il manque des victimes sur la liste. Au moins cela leur évite que leurs noms soient orthographiés incorrectement, comme l’est celui de ma mère.

  • fauxfautais99 says:

    ENTRETIEN Corinne Lepage, députée européenne Cap21 et avocate spécialiste de l’environnement

    http://www.la-croix.com/Ethique/Environnement/Un-maire-peut-il-etre-responsable-des-morts-causees-par-une-tempete-2013-08-28-1003567

  • Musette says:

    Je sais Didier que mes posts peuvent faire cet effet-là. Tu as compris que ça ne m’arrêtera pas, mais franchement de telles erreurs d’Etat civil en disent long sur la volonté de ne pas reconnaitre ces malheureux morts. Et ça, c’est, à mes yeux, impardonnable et symptomatique.

  • Didier says:

    Musette,

    D’habitude tes pots m’agacent profondemment par ta critique exacerbée. Mais là je suis TOTALEMENT en phase avec toi.

    Didier

  • Musette says:

    En effet, mes amis, à l’examen des deux listes :
    La famille Bonaceur a perdu en plus de la grand mère, la mère, 43 ans, et deux enfants de 5 et 13 ans disparus des listes de la mairie, et morts dans une maison construite par un adjoint promoteur qui devra répondre de ses actes.
    Ont disparu également Mr et Mme Dubois, mais a été ajouté L. Maurin qui n’est pas sur la stèle !!!…
    INSUPPORTABLE ET IRRESPECT TOTAL

  • fauxfautais99 says:

    Cestquoicebordel, tu as raison cet article du site officiel de la commune est scandaleux. C’est tellement pas spontané que des victimes sont omises.
    Suit un baratin pour se dédouaner, pensez « des échanges énergétiques méridiens » qu’est ce qu’on peut contre ça, et enfin une logique d’une incohérence qui j’espère réjouira les juges :
    « Pour mettre la population est les biens à l’abri des conséquences d’une nouvelle tempête, l’Etat à prescrit un PPRI…
    La commune a fait appel de ces dispositions après le rejet d’un recours amiable auprès du Préfet. » (citation sans correction orthographique)
    Comme par le passé, cette commune conteste les PPRI devant le tribunal administratif tout en admettant que le but de ceux-ci est bien de protéger les populations . Ensuite on peut faire dire à l’avocat que le préfet n’a pas fait son boulot et la boucle est bouclée.

  • Musette says:

    La vidéo mise en ligne par Patrick montre clairement les deux attitudes connues, celle de ceux qui pensent que les mis en examen doivent s’expliquer sur leurs décisions, ceux qui pensent qu’ils sont bouc émissaires ( une petite place au chaud possible dans le prochain CM du mis en examen ?) et enfin -ouf !- quelqu’un qui ne connait pas le dossier et pense nécessaire d’avoir plus d’infos. Cette position intermédiaire est à retenir dans le contexte actuel.

  • Patrick says:

    Les habitants de la Faute-sur-Mer attendent de connaître les tenants et aboutissants du drame après le passage de la tempête Xynthia (TF1)

    http://videos.tf1.fr/jt-13h/2013/xynthia-le-maire-de-la-faute-sur-mer-comparaitra-pour-homicides-8254329.html

  • brigitte says:

    La com, dans cet article du site de la Mairie, c’est aussi prétendre avoir fait appel du PPRI parce que « Les dispositions relatives à PPRI imposent des mises en sécurité contraignantes pour les propriétaires concernés (création de pièces ou zone refuge, interdiction de création de nouvelles pièces, etc …) ». Ben oui, à la veille du procès on ne va pas crier haut et fort qu’on veut continuer à construire.
    On nous parle du TA de Poitiers, moi je pensais que la Faute dépendait de Nantes… Pourvu que nos prévenus ne se trompent pas de tribunal le jour J !

  • cestquoicebordel says:

    Du nouveau site officiel de la commune, on parle enfin de Xynthia.
    http://www.lafautesurmer.fr/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-48.html
    sauf qu’il manque certains noms de victimes.
    Même pour ça ils ne sont pas capables d’être réglo.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

3 + 4 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
août 2013
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci