aigexpro1

aigexpro2

25 réponses à to “Ordonnance d’expropriation reçue par les habitants de la pointe de l’Aiguillon”

  • Musette says:

    Deux courriers Hélas, Christine, d’un formalisme affligeant. Autant dire RIEN !
    Mais, tout du moins, le Préfet saura que le rouleau compresseur ne passera pas facilement…

  • admin says:

    Pour Marie Christine

  • marie Christine says:

    Désolée: erreur de manip….
    Réponse de Manuel Vals à Un adhérent de l’AARPA

  • marie Christine says:

    Allez, on y croit !!! ????

  • brigitte says:

    Bon courage à tous, que vous résistiez ou ayez choisi de jeter l’éponge.
    Bravo M Christine pour tes chansons et… ta tenacité.

  • Musette says:

    C’est une belle chanson Marie-Christine.
    Les autorités n’ont pas fait dans la dentelle depuis le début.
    Pas de pédagogie, pas de nuances, du principe de précaution appliqué comme un rouleau compresseur, et évidemment des réactions violentes en face. Faîtes attention à vous les Pointus…

  • marie Christine says:

    CE SERA NOTRE DERNIERE CHANSON

    Monsieur le Président
    Je vous fais une lettre
    Que vous lirez peut-être
    Si vous avez le temps
    On viens de recevoir
    l’avis d’expropriation
    Pour partir nulle part.

    Monsieur le Président
    On ne veux pas partir
    On ne vous a pas élu
    Pour faire souffrir des pauvres gens
    C’est pas pour vous fâcher
    Il faut que je vous dise
    Notre décision est prise
    Nous allons résister

    Depuis que nous sommes nés
    Nous venons à La Pointe
    passer des bons moments
    Respecter la nature
    Pourquoi nous faire partir
    Ca couterait moins cher
    de faire des protections
    tout le monde serait content

    On nous casse nos maisons
    Et tout notre cher passé
    si vous les laissez faire
    on fermera nos portes
    Au nez des années mortes
    ou pourrons nous aller?

    nous partirons nulle part
    Sur les routes de France
    De Bretagne en Provence
    et nous dirons aux gens:
    Refusez d’obéir
    Refusez les abus
    Ne vous laissez pas faire
    Refusez de partir
    S’il faut donner des biens
    Allez donner les vôtres
    Vous êtes bon apôtre
    Monsieur le Président

    Si vous me poursuivez
    Prévenez vos gendarmes
    Que nous n’aurons pas d’armes
    Et qu’ils pourront tirer

  • marie Christine says:

    Mais bien sûr Musette:

    On nous cache tout!
    On nous dit RIEN !

    ça aussi, c’est un chanson.

  • Musette says:

    Tiens…Tiens… Tu crois ?
    La chanson est charmante en tout cas, elle.

  • marie Christine says:

    Mon petit doigt m’a dit qu’il y aurait des projets à la Pointe de l’Aiguillon ……..

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=ls0XxUGtHKY

  • Musette says:

    Me trompe-je ? Mais je crois qu’il ne reste que quelques jours au Guide suprême pour nous dire s’il compte ou non, continuer à nous… guider !
    Un suspens insupportable…

  • gisele says:

    bonjour, à tous et à toutes, petite question : les travaux de la stèle ne devait il pas commencés le 25/11/2013 ?????

  • Fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 12 mars 2010)

  • Fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 22 avril 2011)

  • Patrick says:

    L’Aiguillon-sur-Mer organisera à nouveau la Coupe de France des clubs de Duathlon et de Triathlon en 2014 !

    http://www.sudvendeeinfo.tv/L-Aiguillon-sur-Mer-organisera-a-nouveau-la-Coupe-de-France-des-clubs-de-Duathlon-et-de-Triathlon-en-2014-_a715.html

  • Fauxfautais99 says:

    L’Oasis.

  • Fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 24 février 2013)

  • kiwi says:

    Marie christine ma chérie

    comme je suis triste pour toi cela nous ramène cruellement trois ans et demis passés en arrière et je pleure cette fois pour toi Oui ton petit jardin était sauvage et paisible à la fois. au bout du monde et je te souhaite d’en profiter le plus longtemps possible, avec ta petite famille et tes parents. Tu vas passer par des phases difficiles surtout que cela fait tout ce temps que tu te bats pour les tiens et aussi pour les autres.
    J’espère qu’ils sont conscients de la vitalité qu’il t’a fallu pour essayer là ou nous avons échoué. J’aimerais sincèrement que tu viennes me voir à bretignolles cet autre paradis sauvage j’ai de quoi te coucher, et tu auras ta salle de bains privée, mais pour l’instant tu veux sans doute profiter jusqu’au bout de ton bien et y graver tes souvenirs. Cruelle destinée que ce paradis nous a tous réservé, mais c’est sans doute un signe du destin. Dans longtemps ta blessure sera guérie, pour ma part ce n’est pas fini, car j’ai toujours ce lien avec ceux de l’avif et ma belle mère qui me lient à la faute sur mer et cette énergie que nous dépensons pour combattre des cons alors qu’ils réclament sécurité et reconnaissance de leurs morts.
    N’hésite pas viens te ressourcer quand tu veux.

    Xynthia dans la tête des français c’est bien loin et le danger ils ne le perçoivent pas. Toi c’est ta vie de tous les jours, tu as mérité de gagner et pourtant les dés sont pipés il ne vous reste qu’à espérer de les faire casquer le plus possible et le plus loin possible. Amitiés et bravo aux pointus que vous êtes .Evelyne

  • Musette says:

    C’était un petit resto sympa, comme l’Oasis. On se souvient des difficultés de la propriétaire de l’Oasis pour se faire indemniser correctement. Même sur pilotis, ce petit resto n’a pas sauvé sa peau. Décidément, on éradique toute vie dans ces lieux exceptionnels. Dur dur …

  • Fauxfautais99 says:

    POUR NE PAS OUBLIER…

    (Photo prise le 4 mars 2013)

  • Marie Christine says:

    C´était un petit jardin

    Avec une table et une chaise de jardin
    Avec deux arbres, un pommier et un sapin
    Mais un jour près du jardin
    Passa un homme

    Dans le jardin une voix chanta

    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    De grâce, de grâce, préservez cette grâce
    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur
    Ne coupez pas mes fleurs

    C´était un petit jardin

    C´était un petit jardin
    Avec un rouge-gorge dans son sapin
    Avec un homme qui faisait son jardin
    Au bout de la Pointe de l’Aiguillon

    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    De grâce, de grâce, préservez cette grâce
    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur
    Ne coupez pas mes fleurs

    C´était un petit jardin
    Au fond,au bout, à la pointe de l’aiguillon
    C´était un petit jardin

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
novembre 2013
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci