2014 06 09 mapreskil2014 06 09 cm

[poll id= »2″]

280 réponses à to “Le conseil municipal décide de changer le nom de la commune (Ouest France)”

  • Fauxfautais99 says:

    @ MA et tous les Pointus

  • lafautesurmer says:

    Le sage@orange.fr dit :
    9 juin 2014 à 14 h 15 min
    Changer le nom de la faute appartiens aux fautais surtout décidé à 9, les consultations ça existe et surtout en parler avant de décider je pense que ce blog va déjà donner une idée a suivre ?…..soit une pétition. ou un référendum.

    Pour l’instant seule une pétition existe bien et continue de circuler !

  • Elle says:

    Moi non plus, les panneaux ne me dérangent pas puisqu’il s’agit de communication.
    je suis même persuadée qu’ils seraient passés inaperçus et n’auraient pas fait l’objet de telles discussions s’il n’y avait eu cette ridicule décision de changer le nom de la commune.
    mais le fait que les deux (décision sur le nom puis panneaux) soient concomitantes : on ne peut s’empêcher de faire un amalgame. Et ça peut laisser entendre que le changement de nom est acquis (alors qu’il n’en est rien)

  • alexis says:

    Moi, ces panneaux ne me dérangent pas. Aux dires d’Edifiant et consors, je m’attendais à un panneau d’entrée de ville (fond blanc, liseré rouge). En fait, c est un élément de communication presque banal. La photo de la presqu’ile est même une bonne idée pour montrer une vue d’ensemble de la géographie de la commune.

  • MA says:

    Beaucoup de commentaires concernant le nom de la faute sur mer. certes on ne voit vraiment pas l’interêt de changer mais l’energie et la grandiloquence utilisée à ce sujet est demesurée au regard de ce sujet.
    et si vous utilisiez votre energie à aider ceux qui risquent d’etre expropriés ? ca c’est un sujet qui pour les personnes concernées est bien plus violent que le changement de nom du village …
    franchement on est à la limite de l’indécence….

  • Edifiant says:

    Le sage a dit : 13 juin 2014 à 18 h 33 min

    Alors le sage a raison… il faut annuler tout de suite .avant la saison estivale.!

    et Edifiant dit :
    Nous sommes le 26 juillet … il reste un petit mois et la saison estivale se terminera… !

  • trop c'est trop says:

    @Edifiant
    La nuit du drame vous étiez sur place : c’est exact.
    Vous avez des souvenirs horribles de cette nuit là: vous n’étiez même pas les pieds dans l’eau.
    Vous avez perdu des amis: ah bon??
    Cessez d’en rajouter pour nous apitoyer Edifiant ou devrais je dire Mr RT
    Il serait temps que ce blog retrouve un peu de décence

  • Edifiant says:

    Bonjour à Toute et à Tous,
    Cette semaine j’ai encore rencontré des nouveaux résidants qui confondent la Pointe d’Arçay avec la Pointe de l’Aiguillon. Je vous avoue ma surprise !

    Pour éclairer nos lectrices et lecteurs sur les échanges qui nous animent ici, voici une sommaire carte pour mieux situer les zones concernées !

    Notre devoir est aussi d’informer sur la réalité et une petite image parle souvent plus qu’un long texte !

    Je vous souhaite à Toutes et à Tous un très bon Week-end !

  • Edifiant says:

    Mais non jacquotte :

    Halteaufeu ne vous parle pas que de l’administrateur de ce BLOG, mais de tous ceux et toutes celles qui se sont présentés depuis 1989… ! Révisez votre histoire !

  • jacquotte says:

    non halteaufeu ce blog n’est pas le fait « de personnes qui se sont présentées aux élections »;une seule l’a fait et c’est notre administrateur.ne transformez pas la vérité.
    je ne viendrais plus sur le blog car comme déçu je ne trouve aucun intérêt à vos monologues et à ceux d’édifiant et consorts;
    bonne continuation

  • Edifiant says:

    A Musette :
    Réponse à votre commentaires du 25 juillet 2014 à 12 h 51 min

    Non Musette, ce n’est pas de la nuit effroyable dont je parle mais bien des Fautaises et Fautais encore vivants heureusement dans notre Village de La Faute sur mer.

    Une fois de plus vous installé la confusion en reprenant une phrase extraite de son contexte. Vous êtes une PRO de la provoque !

    Ajout au nom d’une Commune qui gardera son nom :

    Mais vous nous prenez vraiment pour des incultes. Allongé le nom est tout simplement le modifier ce qui donne un nouveau Nom. La FAUTE sur Mer ne ressemble pas à La Faute-sur-mer-la-Presqu’île que je sache. Et c’est beaucoup plus simple à écrire … ! La bonne blague !!!

    Non Musette, le Changement de Nom de notre Commune n’effacera pas le drame de la nuit du 28 février 2010 que nous n’oublions pas. Au contraire conserver notre Nom de Commune de La FAUTE sur MER est la meilleure façon de rendre hommages à nos disparus !

    Pour les soutiens :

    J’ai commenté ici vivement pour la SAUVEGARDE du Nom de notre Commune et les soutiens dont vous parlé se sont joints à moi tout naturellement et sans signes politiques particuliers.

    Pour les vrais drames Humains :

    Personne en a la maîtrise absolue je pourrais vous présenter de nombreux exemples mais je cite ici le dernier qui est à l’actualité :

    Pensez vous que les trois avions qui viennent de s’écraser entrainant de trop nombreuses personnes dans une morts atroce on va changer le nom des compagnies, et qui vont-ils condamner ? Donnez moi la réponse SVP, vous qui connaissez tout !

    Pour les vrais combats à mener :

    De quels combats parlez-vous ? Politique ou commercial ! Pour l’instant à La FAUTE sur MER c’est plutôt mal engagé !

    Pour les vrais enjeux éthiques… :

    En effet la première des MORALES c’est de respecter le NOM de sa COMMUNE qui est notre meilleur symbole communautaire qui doit nous rassembler et non pas nous diviser, ce que vous n’arrêtez pas de faire sur ce BLOG depuis 5 ans et que le Maire vient de prolonger avec son projet de Modification de Nom de notre Commune qui relance la discorde entre les POURS et les CONTRES.

    Pour votre discours habituel :

    Pour les trop nombreux MORTS de la nuit du 28 février 2010, je vous demande du respect pour eux et leurs familles. Nous ne les oublions pas ! Je vous informe que j’étais aussi sur place cette nuit là et que mes souvenirs sont aussi horribles que les vôtres ! J’ai perdu des amis dont vous exposez ici leurs mémoires pour motiver votre très mauvaise argumentation que je qualifie de lamentable !

    Et je reprends ici mon commentaire de ce jour sur un autre sujet : 25 juillet à 14h24 :
    http://www.lafautesurmer.net/2014/07/23/politique-nouvelle-caledonie-lex-prefet-vendee-claque-porte-ouest-france/#comment-61278

    Vous et vos quelques Amies et amis, vous êtes des provocatrices et des provocateurs de premier ordre sur ce blog qui a été signalé à plusieurs reprises par d’autres commentateurs et commentatrices.

    Non seulement vous semez le désordre dans votre propre maison mais vous présentez aux lecteurs des mensonges qu’il est difficile d’accepter pour celles et ceux qui connaissent bien les conditions du terrain.

    Oui, nous défendons avec légitimité le Nom de notre Commune qui nous uni Toutes et Tous.

    Musette vous jouez à la provocatrice !

    Dans de nombreux de vos commentaires vous relancez vos critiques sur René MARRATIER, c’est votre droit. Aussi nous savons que René Marratier va être jugé en septembre, mais vous n’êtes pas juge pour prononcer, sa ou ses, condamnations avant l’heure, s’il devait y en avoir ! Ce n’est pas à vous, mais aux juges de le faire ! Vous devrez attendre encore un peux pour savourer vos 5 années d’argumentations passionnées et vengeresses sur ce Monsieur.

    Musette vous jouez à la provocatrice !

    Comme sur une autre page, je n’aurais pas du répondre à votre provoque mais vous avez encore une fois réussi à m’y entrainer !

    Bonne fin se soirée et je pense en avoir terminé … !

  • halteaufeu says:

    Eh oui Jacquotte, ce blog est un vecteur politique depuis la catastrophe c’est le fait de personnes qui se sont présentées au suffrage ou, on soutenu la liste qui a été élu. Que ceci se retourne contre eux aujourd’hui n’est pas surprenant, l’exercice de responsabilité expose aux critiques plus ou mois fondées et à un devoir de cohérence par simple honnêteté.

    relisez ce que je postais en 2012:
    • halteau feu dit :
    19 mai 2012 à 18 h 39 min

    @G.Nicole, relisez mes post et vous conviendrez que je n’ai jamais rien dit d’autre, mais sur ce blog si l’on n’est pas d’accord avec brigitte ou musette, on est immédiatement taxé de tous les maux, ne confondez pas ce que l’on dit de moi avec ce que j’ai écrit. J’ai dénoncé des personnes qui depuis 20 ans ont échoué dans leurs tentatives de prendre « La mairie » et qui sous le couvert de ce blog tentent de se relancer.
    J’ai dénoncé des personnes qui traitaient : de petites gens, de naïfs, de niais les Fautais.
    J’ai souhaité que l’on se préoccupe de l’avenir des habitants de La Faute.
    J’ai souhaité qu’il soit laissé le soin à la justice de dire les responsabilités si besoin était.
    Votre phrase sur le prétendue aveuglement des Fautais m’attriste profondément car c’est cette vision que certains construisent depuis des mois, méthodiquement, dresser les Fautais les uns contre les autres.
    Ou encore :
    Le désastre de Xynthia est d’une dimension bien supérieure à quelques considérations politiques, il concerne tous les Français, il est peut être un signal d’alerte pour l’humanité, la richesse de ce blog réside dans la masse de documentation mis à la disposition de tous. Il réside aussi sur les échanges qui se sont tenu sur ce thème, il réside enfin sur ce que nous en retiendrons collectivement.
    JE M’ELEVE contre ces petites récupérations politique dignes de Clochemerle ou on dresse les Fautais les uns contre les autres, ou on donne une image de La Faute détestable, ou le sujet des bals musettes de l’été que je déplore certes, devient une affaire d’état, un peu de décence, vous êtes hors sujet dirait un prof de lettre…à musette, brigitte

  • Edifiant says:

    A Jacquotte :

    Je n’ai pas oublié l’objet de ce BLOG et ici ce n’est pas un sujet que sur les victimes de Xynthia, mais un sujet qui concerne les victimes et les vivants qui reposent et vivent ICI à La FAUTE sur Mer !

    Je ne radote pas et je n’ai pas besoin de blog politique ! Celui-ci me suffit largement pour marteler l’idée que nous ne voulons pas que le Nom de notre COMMUNE soit modifié !

    Vous ne prenez pas le temps de lire et de comprendre les commentaires et vous faites toujours les mêmes réponses qui contournent la réalité… Je suis donc obligé de ‘’ radoter ‘’ pour vous faire comprendre ce que vous n’avez encore pas compris, ou vous ne voulez pas comprendre. Pourtant je me suis répété depuis déjà plusieurs jours.

    Je suis obligé de vous redire que je ne fais pas de politique mais que j’accompagne ici dans ma démarche toutes celles et ceux qui ne disposent pas de ce moyen de communication et qui ont été très souvent considérés comme des CARPES et des INCULTES !

    Désolé pour ce que vous considérez comme du harcèlement mais les CARPES et les INCULTES ne peuvent pas rester sans défense !

    Bonne fin de soirée !

  • jacquotte says:

    a édifiant
    il me semble que vous avez oublié l’objet de ce blog : créer un forum de discution et d’information pour les sinistrés et familles de victimes.
    si vous voulez un blog politique créez le votre et ne nous bassinez plus avec vos radotages. Tout le monde est d’accord pour ne pas changer.
    celà devient du harcellement!

  • Edifiant says:

    Ok Moulineau le sage :

    Vous avez seulement dis qu’il fallait arrêter de vouloir changer le nom de la Faute je pense que nous avons été entendu …

    Possible, mais avez-vous demandé d’annuler la délibération du 6 juin 2014 donnant mandat au Maire pour lancer la procédure ?

    Que voici :
    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M. Le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS), »

    Alors il n’y a pas d’annulation tant que ce texte ne soit pas annulé par un vote !!!

    J’espère que vous connaissez le risque que comporte cette délibération en sommeil dans les écritures de la Mairie !

  • Edifiant says:

    Pas toujours facile de ne pas oublier un mot ou une lettre dans la case des commentaires !
    Je voulais dire : BLOG et non BOG . Encore une qui devrait engendrer la punition !

  • Edifiant says:

    Moulineau le sage:

    Si vous vous sentez efficace… c’est qu’il y eu de grands discours, ne l’oubliez surtout pas … !

  • Edifiant says:

    Musette, faites attention avant de sombrer dans la nuit les dernières lueurs de votre maison de retraite où vous allez trouver le calme absolu !

  • Edifiant says:

    Pas si vite Moulineau :

    La délibération reste dans les écritures de la Mairie. Je suppose que vous avez compris ce que ça représente !!!

    Et les deux panneaux sont en place aux deux entrées de la ville !
    J’espère que vous savez aussi ce qu’ils représentent sur le plan juridique !

    Bonne soirée !

  • Edifiant says:

    Bonjour à Toutes et à Tous,

    Le projet de changement de Nom de notre commune est ici le PRINCIPAL SUJET qui semble être oublié par les provocateurs et provocatrices auxquels nous devons y faire très attention pour ne pas tomber dans leurs pièges !

    Pièges qui entrainent des réactions de lecteurs qui vivent très souvent sur place et qui ne peuvent que répondre à des provocations abusives !

    Sur cette page, certaines et certains veulent entretenir une confusion entre la MODIFICATION du NOM de notre COMMUNE et le procès de Monsieur René MARRATIER que l’on retrouve très souvent ici.

    Le sujet ici , je le rappelle, est celui d’un PROJET de MODIFICATION de NOM de NOTRE COMMUNE de La FAUTE sur MER, dont l’ancien Maire, René MARRTIER, n’a jamais remis en cause pendant 24 ans et que notre nouveau Maire, Patrick JOUIN, veut modifier après seulement trois mois de mandat et sans consulter le peuple souverain sur une affaire d’importance comme celle-ci ! C’est du mépris !

    Nous savons que ce Blog est privé … et nous savons dans quelle condition et pour quelles raison il a été créé. L ‘Administrateur le laisse ouvert à la lecture et ouvert aux commentaires de tout publique. Commentaires qui très souvent n’ont plus rien à voir avec le sujet présenté !

    Alors faut-il lui demander la permission pour lire et commenter sur ce BOG ?
    D’avances tous mes remerciements à Renaud PINOIT !

    Bonnes vacances !

  • Moulineau le sage says:

    Pour ma part j ai simplement dis qu’il fallait arrêter de vouloir changer le nom de la faute je pense que nous avons été entendu .c’est pas la peine de faire des grand discours .il faut être efficace ……a suivre ?

  • Musette says:

    « Voici avant de sombrer dans la nuit les dernières lueurs de notre village en souffrance ! »…. Ce n’est pas de nos morts dont l’auteur parle, ce n’est pas de cette nuit effroyable où des femmes, des petits enfants, des grands parents ont sombré en quelques minutes dans une mort qu’ils ont eu le temps de voir venir, non, ce dont parle ce monsieur, c’est d’un ajout au nom d’une commune qui gardera son nom… On voit, pour ce monsieur et ses soutiens,où sont les vrais drames humains,les vrais combats à mener, les vrais enjeux éthiques…

  • Fauxfautais99 says:

    Les propos tenus par certaines personnes sur ce blog sont indignes. Elles semblent oublier qu’elles s’adressent en grande majorité à des gens quelles ne connaissent pas et qui ont été victimes de pertes de proches, de leurs biens, de leurs souvenirs. Ce n’est pas nouveau avec les insultes passées sur les murs du village.
    On ne pourra jamais empêcher ce genre d’irresponsables de balancer n’importe quoi dans les commentaires d’un blog, fusse t’il dédié à le mémoire des victimes de ce désastre. Cela est fait en général au nom de la défense de M. Marratier. Il ne peut être tenu responsable directement de tels propos mais, avec l’autorité morale qu’il est censé avoir représenté, il est surprenant de n’avoir jamais vu une condamnation de sa part de ces diverses insultes. Il devrait pourtant y réfléchir quand les juges examineront sa personnalité en relation avec les faits qui lui sont reprochés. Les bredouillis de compassion (je n’ose même pas penser aux larmes) de dernière minute auront bien du mal a paraître sincères.

  • Edifiant says:

    Nous y sommes, les deux panneaux officiels sont en place depuis hier 24 juillet 2014 !!!

    -Bien que n’étant que deux panneaux publicitaires sur un lieu certe magnifique, mais sous contrôle de l’administration, nous considérons que cette action orquestrée par le Maire est une provocation au peuple Fautais non consulté.

    -Au moment ou la Pointe de l’Aiguillon est menacée d’expropriation avec une route d’accès, voilà que la Commune de La FAUTE sur Mer fait de la PUB pour une Pointe d’Arçay sans route pour si rendre et pour assurer la sécurité des visiteurs !!!

    -La délibération du 6 juin 2014 reste dans les écritures de la Mairie !!!

    – Le danger de changement de nom reste permanent malgré les démentis présentés dans les journaux !!!

    -Le Conseil des Sages reste bien silencieux !!! Aurait-il conseillé de poursuivre la procédure ???

    -A vous d’apprécier l’info et d’admirer l’attitude de notre ‘’ nouvelle équipe des 9 conseillés ‘’ aux commandes de la Commune !!! sans oublier tous les membres du CS qui semblent avancer en parfaite harmonie silencieuse !!!

    Bonne journée !

  • Musette says:

    Tu vois Fauxfautais, le commando pro RM montre dans quoi il nage: la fosse à purin.
    Pouah !

  • Fauxfautais99 says:

    @admin

    Je trouve que ce post de Bip Bip 85 dépasse les bornes. Chacun son point de vue et si certains pensent devoir défendre M. Marratier, qu’ils le fassent correctement avec des arguments. Cela tourne à l’insulte outrancière et je pense que ce genre de propos devrait être retiré.

  • Bip Bip 85 says:

    Ah Monique, lorsque j’étais à l’usine, nous en avions des Monique et nous disions: deux qui la tienne … Je pense qu’aucun des trois n’ai décoincé quoique ce soit chez vous au regard de vos « raisonnements ». Remettez vous en cause en trouvant le quatrième qui remettra en ordre, vos neurones, mais ne comptez pas sur moi, la tache est rude en ce qui vous concerne. On ne vend pas de frigo à un esquimau.

  • Edifiant says:

    Et voici le chambardement qui arrive. Hier les poteaux étaient en place aujourd’hui nous devrions avoir deux beaux tableaux rappelant la campagne électorale de Monsieur Jouin.

    Voici ce que nous pourrions devoir à supporter aux deux entrées de la ville !
    Jugez par vous-même la nécessité d’une telle dépense !

    L’angoisse et une situation tendue montent dans les chaumières et la pétition continue de circuler !

    Bonne journée

  • Edifiant says:

    Un brin de nostalgie avant le grand chambardement annoncé … !

    Et en attendant , ce jour 22 juillet 2014, la pétition contre le projet continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces auxquels nous réitérons nos remercions !
    Les résidants saisonniers et les touristes sont invités à y déposer leurs signatures et leurs observations, avec tous nos remerciements !

    Bonne journée !

  • monique94 says:

    Je pensais que Mr Edifiant était parti en vacances, mais non, pas de pose estivale

  • Edifiant says:

    Probablement une semaine décisive nous attend pour la sauvegarde du Nom de notre Communauté : LA FAUTE sur MER !

    Voici avant de sombrer dans la nuit les dernières lueurs de notre village en souffrance !

    Bon courage à Toutes et à Tous !

  • Edifiant says:

    Pour ne pas oublier il faut « Ressasser »!

    Ce jour 19 juillet 2014, il est bon de rappeler que la pétition contre le projet continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces auxquels nous réitérons nos remercions !

    Il n’y a pas d’autre solution que de respecter le Nom de Notre Commune LA FAUTE sur MER en annulant la délibération du 6 juin 2014.

    A savoir :
    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M. Le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS) »

    Il n’y a eu aucune concertation avant le vote du 6 juin 2014 et il n’y a aucune raison dans avoir après !

    Il n’y a pas à débattre sur un tel sujet et il n’y a pas besoin de changer ou modifier le Nom de LA FAUTE sur MER pour la revaloriser.

    Cette fâcheuse affaire est loin d’être terminée … la semaine prochaine devrait connaître un nouvel épisode … !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    A quoi servirait mon radotage, si ce n’est que de rappeler que ‘ NOUS ne VOULONS PAS ‘ que le Nom de notre Commune soit Modifié !

    Cette mauvaise Histoire de vouloir changer le Nom de notre petite Commune ne concerne pas Mr René MARATIER !

    Je ne suis pas, tel Don Quichotte et je ne prétend pas ‘ faire l’IMPORTANT ’, seulement, ce combats doit être porté fort, très fort, face aux menaces qui continuent de peser sur cette tentative de modification de Nom de LA FAUTE sur MER !

    Alors pour ne pas oublier !
    Ce jour 16 juillet 2014, il est bon de rappeler que la pétition contre le projet continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces auxquels nous réitérons nos remerciements !

    Bonne fin de journée !

  • jacquotte says:

    a Edifiant
    ras le bol de vos radotages.on a compris depuis longtemps que vous préferiez la politique de Mr RM qui nous a conduit tout de même à 29 morts.
    tel Don Quichotte vous vous battez contre des moulins à vent,puisque tout le monde est d’accord pour ne pas changer le nom de La Faute Sur Mer.
    mais peut-être voulez-vous faire votre IMPORTANT.

  • Edifiant says:

    Pour ne pas oublier !

    Ce jour 16 juillet 2014, il est bon de rappeler que la pétition contre le projet continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces auxquels nous réitérons nos remercions !

    Celles et Ceux qui continue de signer la pétition sont des lecteurs lucides qui ne se laissent pas entrainer dans la confusion que présente le dernier article de journal de Monsieur Le Maire de la Faute sur mer.

    En effet, en début de l’article, il annonce que le Nom de la Faute sur mer ne changera pas et en fin de ce même article, il annonce demander au Conseil des Sages un avis pour l’autoriser à continuer la procédure. Et peut être de nouvelles idées pour maintenir l’idée d’allongement de Nom de La Faute sur mer… Ce qui revient à dire que le principe d’ajout reste en place, et que le NOM de LA FAUTE sur MER A UN RIQUE FORT D’ÊTRE MODIFIE, puisque le vote du 6 juin 2014 est toujours dans les écritures de la Mairie et reste disponible pour lancer la procédure à tout moment par Le Maire.

    A savoir :
    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M. Le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS), »

    Merci à Toutes et Tous de vos signatures de soutien pour la sauvegarde du Nom de notre Commune qui nous uni et qui doit conserver son intégralité pour notre, LIBERTE, EGALITE et FRATERNITE !

    Bonne semaine sur nos plages, le SOLEIL est au rendez-vous !

  • Aiguillonnais says:

    Il a surtout enfumé les admirateurs avec les vents d’Ouest et certains ont été chassés par les retombées des débris des explosifs ! La ligne de tir était trop rapprochée de la digue ! Nous sommes rentrés vite fait avec l’odeur de poudre dans nos vêtements ! Très bon souvenirs … !

  • brigitte says:

    Le feu d’artifice à La Faute, c’était hier soir, 13 juillet.
    Un peu tard à cause du match de foot mais très beau!

  • Edifiant says:

    14 juillet 2014 , Jour de fête pour LA FAUTE sur MER !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    Pour ne pas oublier :

    Ce soir 13 juillet 2014, la pétition continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces que nous remercions !

    Chez moi encore plusieurs signatures ces derniers jours !
    Demain 14 juillet s’annonce prometteur!

    Bonne semaine et avec le Soleil j’espère !

  • Edifiant says:

    Non, je n’ai pas de problème avec Naturiste et Naturaliste, mais à chacun sa méthode!
    Aux spécialistes; cherchez donc pour quelle raison !

  • brigitte says:

    Ne vous énervez pas sur votre ordinateur, Edifiant a encore du mal avec les mots naturistes et naturalistes.

    Merci à Yves pour le lien. Il y a également des gorges bleus à la pointe de l’Aiguillon.

  • Edifiant says:

    Oui Yves, je connais depuis longtemps sur la pointe de l’Aiguillon, mais il n’est pas au Havre de La Faute. Merci pour le lien qui permet de mieux comprendre le Camp de Naturiste et offre la bonne adresse pour les passionnés !

  • Musette says:

    Bon, les animations de la Grande Plage ont été abrégées, dans un créneau horaire qui correspond à ce que font les municipalités dans leur ensemble. Merci pour cette décision qui met un terme à 25 ans de tapage nocturne orcherstré par l’ancienne municipallité sur le modèle de la boîte de nuit, chère à RM. Ca reste trop fort pour les riverains. Il est difficile d’écouter autre chose ou de dormir. Mais, on va prendre notre mal en patience et attendre la saison 2015. Pour ma part, je ferai des propositions, comme je l’ai déjà fait. On peut animer avec de la qualité. Les spectacles de rue peuvent être merveilleux et fédérateurs. B. Leclerc cherche de ce côté-là et il a bien raison.Patience donc…

  • Yves says:

    Un camp de naturalistes, ça existe aussi. Pour le vérifier, il suffira de passer le pont et de se rendre à partir du 1er septembre, à la pointe de l’Aiguillon, sœur aînée de celle d’Arçay :
    Camp de suivi de la migration des passereaux à la pointe de l’Aiguillon

  • âme perdue says:

    Attention Lambda,

    Relisez bien le post d’Edifiant du 11 juillet : j’ai l’impression qu’il vous envoie au casse-pipe loin des postes de secours dans les sables mouvants !!! Et oubliez le parapluie sur la plage, c’est pas top…

    Mais ne cassez pas votre ordinateur, vous n’êtes pas le seul à ne rien comprendre aux élucubrations d’Edifiant….

  • Edifiant says:

    Dommage Lambda que vous ayez du mal à me comprendre .
    Seriez-vous une âme perdue ?J’espère que non !

    Pour vous mettre sur le bon chemin, prenez la direction du Secteur du Havre, voir même du Grand Havre,puis tournez à droite , traversez la forêt Domaniale et vous serez sur la plage des Naturistes !

    Si vous avez de bonnes jambes et une bonne motivation (n’oubliez pas la bouteille d’eau, indispensable, le parapluie et la casquette ) continuez à marcher sur la plage et vous finirez par atteindre le paradis, La POINTE d’ARCAY , la presqu’île aux oiseaux !

    C’est de cette Pointe d’Arçay dont je parle dans mon commentaire du 11 juillet 2014 à 9 h 49 min.

    Pour le Camps de Naturalistes et les Naturalistes eux mêmes, (chercheurs Scientifiques) ne cherchez pas, ils n’existent pas plus que les requins annoncés dans la Baie de l’Aiguillon au premier avril dernier !

    Par ailleurs , soyez prudent(e) avec votre Ordi, ne le cassez pas !
    En espérant vous avoir éclairé J’espère que vous m’avez compris cette fois !

    Bonnes vacances … à La FAUTE sur MER , évidemment !

  • Lambda says:

    Décidément! même mon ordi a du mal, avec le Camps de Naturaliste
    Mille excuses

  • Lambda says:

    @Edifiant
    Oupsss! je parlais bien évidemment <>

  • Lambda says:

    @Edifiant
    En respectant votre orthographe: <> secteur du Havre ?????????!!!!!!!…….Edifiant, j’ai de plus en plus de mal à vous comprendre. Explications SVP.

  • Edifiant says:

    Fauxfautais99 :
    Vous avez raison, il s’agit bien de Naturistes et non pas de Naturalistes, ce qui est différent!
    Je rappelle qu’un projet de Camps de Naturaliste avait été esquissé il y a quelques années dans le secteur du Havre !
    Cordialement !

  • Fauxfautais99 says:

    @Edifiant
    Vous qui êtes du coin, pouvez-vous me préciser ou se trouve la plage des « naturalistes ». Peut-être après celle des naturistes (que des étrangers ceux-là) et avant la dangereuse pointe d’Arçay.

  • Edifiant says:

    Aux âmes perdues :

    Les pouces VERTS ne sont pas des déséquilibrés pour faire de la mauvaise information !

    Faire de la pub pour la pointe d’Arçay c’est vraiment du délire qui ne prend pas en compte les risques de dérangement des oiseaux migrateurs qui affectionnent avant l’homme, ce merveilleux espace que la nature leur réserve.

    Puis il y a le risque des sables mouvants ou plusieurs personnes ont bien failli y rester et notamment dans les zones des crochons . Mais ça, personne n’en parle !

    Il y a aussi le risque d’infiltration de personne seule ou de groupe qui allument des feux de nuit sur la plage et sur les dunes très proche de la forêt domaniale .

    Il y a le risque sécuritaire pour les humains seules dans cet espace isolé sans poste de secours disponible dans l’urgence, sans route d’accès et jusqu’à 10 km du centre de La FAUTE sur MER et du poste de secours de l’Aiguillon sur mer.

    Il y a le risque de changement de temps brusque,le soleil, le vent, le froid, la pluie, qui emprisonnent les humains pour les mettent en danger sans abris disponibles en urgence dans la zone de la Pointe d’Arçay. Et j’en passe !

    Il est donc ridicule de faire de la propagande commerciale pour attirer des humains dans une zone naturellement belle, mais naturellement et singulièrement dangereuse !

    Simple rappel pour celles ou ceux qui veulent s’aventurer dans la zone de l’extrémité de cette Pointe d’Arçay :

    ATTENTION aux SABLES MOUVANTS et n’y allez PAS SEUL !

    Vous êtes ainsi prévenu !!!

    Pour nos touristes , il y a nos très belles et grandes plages accueillantes et sécurisées à commencer par la Grande Plage, la Plage des Bellugas, la plage des Chardons, et puis la plage de la Barrique et celle des Naturalistes.
    Plusieurs kilomètres de belles plages en sable fin où des familles entières y retrouvent des instants de joies et de bonheur autour des constructions éphémère moulées avec ce beau sable fin maîtrisé pour quelques instants par les petits et les grands .

    Seules ces belles plages restent l’atout majeur de notre belle station balnéaire , LA FAUTE sur MER !

  • Edifiant says:

    Pour ne pas oublier :

    Ce soir 10 juillet 2014, la pétition continue de circuler dans les chaumières et dans les commerces que nous remercions !

    Nous avançons dans le silence, pour l’instant … !

    Bonne fin de semaine !

  • Edifiant says:

    Ce soir 8 juillet 2014, la pétition continue de circuler dans les chaumières et la mobilisation pour le contre se renforce !

    Bonne semaine !

  • Edifiant says:

    6 juin et 7 juillet 2014…

    Nous voici à un mois du célèbre vote pour Modification du Nom de La FAUTE sur MER, à savoir :

    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M . Le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS), »

    Pourquoi les Abstentionnistes ont ils été cité ? ? ? ? ? ?. Et pas les 9 voix Pour ?.

    Ce projet ne figurait pas dans les promesses de Campagne électorale Municipal de mars dernier et aucun débat n’a été proposé à la population qui est la première concernée sur ce sujet communautaire.

    A ce jour , 7 juillet 2014, le mandat donné à notre Maire est toujours existant dans les écritures de notre Maison Commune .

    Sans ce retrait, la mobilisation contre ce projet, continue !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    Hélène:
    Très juste, merci de la remarque et avec mes excuses !

    En 2010, LA FAUTE sur MER a connu un drame ! Elle doit le porter !
    Conserver son nom, » La Faute sur mer « , c’est respecter la mémoire de nos disparus !

    Comme La France est restée la France,
    La FAUTE SUR MER restera La FAUTE SUR MER !

    Bonne fin de soirée!

  • Hélène says:

    @Edifiant
    Si vous souhaitez apporter une correction, faites le bien:
    Conserver son nom, C’EST respecter la mémoire…….

  • Edifiant says:

    Reprise pour simple correction :
    En 2010, LA FAUTE sur MER a connu un drame ! Elle doit le porter ! Conserver son nom ces respecter la mémoire de nos disparus !

    Comme La France est restée la France,

    La FAUTE SUR MER restera La FAUTE SUR MER !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    PREMIERE GUERRE MONDIALE – 14-18 :

    Mes très chers Grands Pères y étaient ! . Un ma raconté… terrible… !

    Pendant cette guerre, environ 9 MILLIONS de personnes sont mortes, et environ 20 millions ont été blessées!

    Mais LA FRANCE n’a pas changé de Nom : LA FRANCE est toujours LA FRANCE !!!

    SECONDE GUERRE MONDIALE 39-45 :

    Mon père y était ! :

    Pendant cette guerre, environ 62 MILLIONS de personnes sont mortes, dont une majorité de civils .

    Mais LA FRANCE n’a pas changée de Nom : LA FRANCE est toujours LA FRANCE !!!

    En 2010, LA FAUTE sur MER a connu un drame ! Elle doit le porter ! Conserver son nom ses respecter la mémoire de nos disparus !

    Comme La France est restée la France,

    La FAUTE SUR MER restera La FAUTE SUR MER !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    halteaufeu:

    Je vous note : 20/20 ! Bravo je suis dans votre sillage !

    Ce Week-end , 21 résidents secondaires rencontrés = 21 signatures !

    Bonne journée

  • halteaufeu says:

    Sur le changement de nom qui n’en est pas un, personne ne l’utilisera, pas moi quand je donne mon adresse, donc pas mes correspondants. Pas le lycéen devant l’entête de sa copie, pas les petites gens de La Faute car l’écriture leurs est difficile…..tiens, tiens je n’ai même pas mis « sur mer ».
    Alors il reste des tonnes de papier administratifs, de communication à noircir, des fonctionnaires à occuper, des logo à modifier, l’affichage de la commune à reprendre panneaux véhicules avec un nom qui n’en fini pas.
    Il y a beaucoup plus urgent à faire à La Faute accueillir nos visiteurs de toute la France et veiller à leur bien être et sécurité avenue de la plage et gérer « Le Havre » je ne m’étendrais pas sur ce point mais il y a urgence vitale.
    C’est plus urgent que de s’occuper d’un groupe de travail Parisien ou l’on cultive son ego.

  • Dominique says:

    Dans le but de revaloriser un peu l’image de la commune (brouillée par Xynthia et ses terribles conséquences : 29 morts, 600 maisons détruites, plus de Camping Municipal et des commerces en roue libre), la nouvelle municipalité a proposer de changer le nom de la commune, en fait pas vraiment de le changer comme on essaie de nous le faire croire, mais d’ajouter « La Presqu’ile » au nom ce qui donne « La Faute sur Mer-La Presqu’ile »
    Il fallait trouver quelque chose pour attaquer Patrick Jouin, ils ont trouvés … Le changement de nom de La Faute !!!
    En effet, quel changement, ajouter « La Presqu’ile  » au nom de « La Faute sur Mer » ça c’est terrible, même Mme Edifiant ne dort plus !!!
    Aucun argument n’est donné, les propos tenus (comme d’ailleurs le sondage sur ce blog) laisse a penser qu’on appellera plus « La Faute sur Mer », « La Faute sur mer » . Je suis sure que c’est ce qu’ont compris des tas de personnes .
    Comparer les attaques envers Patrick Jouin a celles faites sur ce blog a l’attention de Rene Maratier dénote une profonde mauvaise fois: personne n’est mort ni ne mourra si on change le nom de la commune (a part peut-être Mme Edifiant ) . On ne peut pas dire la même chose des décisions prises par la précédente municipalité .
    Attendons le procès, il ouvrira peut-être les yeux de certains mais c’est vrai que c’est la mode de dire que la justice est pourrie et partisane …

  • Edifiant says:

    Exact halteaufeu !

    Je rappelle que je commente ici, en mon nom et pour la majorité de ceux qui sont contre ce projet, signataires ou pas, de la Pétition et qui ne peuvent pas s’exprimer. (Je suis obligé de rabâcher pour les personnes qui ont volontairement la mémoire courte !)

    Bon ou mauvais texte, la pétition qui circule dans les chaumières trouve une forte adhésion, notamment pour sa phrase de conclusion !,
    à savoir : « En un mot, nous demandons de retirer immédiatement ce projet innommable et suspendre la commande des panneaux aux entrées de la ville. Les Fautaises et Fautais qui se joignent à nous : »

    Nous les signataires, nous avons fait le choix d’assumer en assurant par UNE SEULE PETTITION, l’unité, la solidarité et le soutient à Monsieur BOGUET, à qui il a été refusé le référendum, sans débat possible pour SAUVEGARDER notre SYMBOLE COMMUNAUTAIRE : La Faute sur mer !

    Bonne journée !

  • halteaufeu says:

    @Brigitte :
    Pas un mot sur « l’humour » de marine très à la « musette » que vous avez soutenu et encouragé pendant des années sur ce blog.
    Un blog est un lieu d’échange pas un lieu de l’expression de  » la voix de son maitre » acceptez des avis contraires aux vôtres.
    Quand la décision d’abandonner le changement de nom aura été clairement annoncé, je pense qu’édifiant passera à un autre sujet.

  • monique94 says:

    +1 avec Brigitte
    Mais Edifiant n’a toujours pas compris que ses rabâchages nous saoulent, polluent le blog et en plus desservent sa cause

  • brigitte says:

    Ras le bol de cette cabale montée contre une équipe municipale qui est en place depuis trois mois seulement et qui ne ménage pas ses efforts. La Faute n’en sortira pas grandie et les discussions sur ce blog s’étiolent dangereusement.

    Je suis, comme beaucoup, contre ce changement de nom de la commune mais la récupération qui en est faite par certains s’apparente plus au bourrage de crâne qu’à une véritable réflexion.
    Oui, j’ai vu la pétition qui circule,qui émane très ouvertement de la liste d’opposition soit disant « apolitique » et dont les termes sont une attaque directe au Maire élu par une majorité des Fautais.
    L’avis des habitants des communes alentour et des touristes occasionnels n’a aucun intérêt sur ce sujet !
    Il y a eu marche arrière en ce qui concerne l’ajout officiel de « presqu’île » au nom de la commune et cela me parait très raisonnable. Point final. Le changement de logo est très anecdotique et ne coute rien.
    Pour les autres points évoqués par Pierre G, il peut être intéressant d’en parler…mais sur un autre post …

  • Pierre G says:

    Marine, je ne peux que rejoindre l’avis des personnes qui pensent que le logo, le changement de nom, demain le golf, ne sont que de la poudre aux yeux pour faire plaisir à un ego qui ne rime à rien.
    Par contre on supprime entre autre, les parkings payants (sources d’emplois estivales des jeunes fautais et à ce jour non remplacés à ma connaissance), le club de plage (évident pour toute station balnéaire digne de ce nom)…, et même si il y a déficit sur ces points, ils font partis de la vie locale et de l’investissement social d’une commune.
    L’objectif est de dynamiser la commune, ce n’est pas en supprimant tout ce qui coûte de l’argent (on oublie de coût du changement de papier entête, document touristique, etc suite à la modification de nom et logo) que l’on va y arriver.
    Demain pas ou plus d’animations, les commerces ce jour ferment à 18h en plein mois de juillet, personne dans les rues, héritage d’une politique médiocre certe, mais il y a moyen de relancer un minimum ceci, nos voisins tranchais ne sont pas plus intelligents que nous et pourtant…

  • Edifiant says:

    Pas de temps à perdre avec les quolibets de marine !

    Pour le nouveau « logo » sur les papiers officiels de la marie et à l’office du tourisme, c’est bien de la provocation, qui ne va pas apporter de solutions concrètes aux problèmes Fautais et va encore renforcer la division locale !

    J’avais cru comprendre pendant la campagne “ réconcilier les Fautaises et la Fautais“ était un slogan fort ! Alors : Raté ou mensonge ??

    A la veille du Week-end, je rappelle simplement :
    que la pétition continue de circuler, à La Faute sur mer et dans d’autres Communes !

    et que nous réitérons notre demande d’annulation du vote du 6 juin 2014 dont voici le texte inscrit dans les livres de notre MAIRIE :
    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M . Le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS),

    Nous voulons sauvegarder le nom de notre Commune : LA FAUTE SUR MER !

    Bonne fin de soirée.

  • marine says:

    Cher Pierre,

    Il est vrai que le droit de cuissage n’était que bagatelle au temps de nos ancêtres les rois de France et cela fait sourire… L’ancienne devise de votre village n’était-elle pas « le contact au naturel ». Pourquoi vouloir la changer ?

    Vous avez raison, faisons fi de toutes ces petites tracasseries qui ont jalonné votre charmante bourgade pendant des décennies et intéressons-nous aux choses sérieuses : le logo.

    Les vaguelettes sont fautes de goût dans une commune littorale? Je vous propose de les remplacer par 29 petits drapeaux colorés pour faire plus ludique.

    Quant à la « puissance » de votre nouveau Maire, j’ai bien peur qu’il faille la supporter jusqu’en 2020. Que voulez-vous, la démocratie a ses limites.

    Bien amicalement, je vous souhaite une bonne nuit.

  • Pierre G says:

    @Marine, j’ai eu la surprise de voir hier le nouveau « logo » de la Faute sur des papiers officiels de la mairie diffusé au public (celui avec les vagues et avec le nom de La faute sur Mer la Presqu’île).
    Comme faute de goût cela se pose là au niveau vagues et reste une provocation locale au niveau du nom.
    Même si l’ancien maire donnait le nom de ces secrétaires préférées aux embarcations locales, cela restait des embarcations et cela me faisait sourire.
    Déroutant et idiot cette obstination du nouveau maire pour imposer sa « puissance » et son humble avis et qui je le pense ne va pas faire long feu localement à ce rythme.

  • marine says:

    Cher Identifiant,

    Vous avez raison : le nom c‘est notre patrimoine national.
    Moi je n’en ai pas changé: même mariée j’ai gardé celui de mon papa.Et votre femme?

    Vous qui habitez une zone littorale vous pouvez faire valoir qu’on ne débaptise jamais un bateau, cela porte malheur.

    Imaginez un instant qu’un Maire décide de donner aux embarcations de sécurité (qui sont sur les plages l’été) le nom de ses secrétaires préférées (par exemple Nathalie ou Florence). Que se passera-t-il lors du changement de mandat ? Le nouveau Maire aura-t-il l’outrecuidance de les débaptiser ou bien sera-t-il obligé, pour rétablir l’équilibre de racheter autant d’embarcations qu’il y a de secrétaires ?

    Il nous manque Sylvie, Sandrine, Jeanine ou Véronique par exemple.
    C’est tout de même un sérieux casse-tête qui n’est sans doute pas prévu par la loi….

    Bonne soirée

  • Edifiant says:

    Cher Alexis :

    Je prends bonne note de votre commentaire que je respecte, mais que je ne partage pas du tout !

    Il mériterait une très longue réponse explicitée. Pour ne pas étendre la polémique créée par cet incident de PROJET de MODIFICATION du Nom de notre Commune, je commenterai pas votre commentaire !

    J’ai perdu tous mes Grands Parents, mon Père, ma Mère, mes Frères, mes amis, mais je n’ai pas changé mon NOM ! Mes enfants, mes petits Enfants continuent fièrement de le porter !

    La Faute sur mer, est le nom de notre famille Communautaire qui doit être respectée et par la SAUVEGARDE de son NOM, respecter toutes les nombreuses familles qu’elle accueille !

    Merci de votre attention !

    Bonne journée Alexis !

  • alexis says:

    Cher édifiant,
    Si la Faute doit changer de nom, j’espère que ce sera plus cool que de rajouter « la presqu’île ». Vous, échangez avec un pseudonyme. Vous avez donc déjà imaginé, comme beacoup, changer de nom? Juste pour délirer/divaguer/dériver…une fois comme ça? Pour vous demander (vous dégager de) l’influence qu’a votre nom sur vous. Allez, essayez clint eastwood, le justicier qui n’a peur de rien.
    autre chose:
    Selon moi, votre nostagie vous ment. La Faute n’est pas un village si paisible. Son identité evolue, a évolué, et continue d’évolué, tout comme un individu. Pensez à votre « je », il y a quelques années encore. Etiez -vous réellement la même personne?
    Le mal être communal n’est pas le fait de quelque(s) individu(s). C’est clairement une absence d’évolution de notre identité globale alors qu’une mutation rapide de l’urbanisme balnéaire s’opperait. Il faut vivre avec son temps, sans se laisser emmener trop facilement dans le courant mais en le silllonant avec critique, bon sens et envie de construire un avenir durable (viable, vivable, soutenable)

  • Edifiant says:

    Pour correction il faut lire:
    Et le peuple est aussi très perturbé dont beaucoup de Fautaises et Fautais ne décolèrent pas … !

  • Edifiant says:

    à Elle et à Toutes et Tous :

    En effet vous avez raison ELLE, c’est le refus catégorique de débattre avec Monsieur Jean Pierre BOGUET , que Monsieur le Maire Patrick JOUIN a lancé le désordre dans notre paisible Commune.

    Il faut rappeler que, dans la séance du Conseil Municipal du 6 juin 2014, Monsieur BOGUET a demandé à Monsieur le Maire un référendum pour ce projet de modification du nom de La Faute sur mer, ce qui lui a été refusé immédiatement et le vote qui en a suivi a donné à Monsieur le Maire les pouvoirs pour lancer la procédure … pas mal comme dialogue démocratique !

    Monsieur J.P BOGUET est un ELU comme les 14 autres. Sa parole et son action sont prioritaires sur tout autre instance qui ne peut pas statuer sur cette affaire qui concerne le peuple Fautais tout entier !

    A tous ses Conseillers Municipaux, Monsieur Le Maire leurs doit l’écoute et le dialogue avant de les repousser au retranchement… ce qui vient de déboucher sur cette douloureuse affaire et entrainer un appel au peuple avec une pétition immédiatement réalisée dans la Colère … !

    Et le peuple est aussi très perturbé dont beau coup ne décolère pas … !

    Cet évènement d’importance cause de l’inquiétude et du désordre dans la Commune qui continue ce soir et s’installe aussi chez les résidents secondaires qui arrivent en vacances !

    Nous sommes MAL très MAL et que l’on ne vienne pas nous dire que c’est ceux qui sont contre cet horrible projet « Veulent mettre le bazar dans la commune est sont des irresponsables », non là, trop c’est trop …!

    Bonne soirée !

  • Elle says:

    Totalement d’accord avec Brigitte (cf commentaire du 1er juillet) : « Vouloir mettre le bazar dans la commune est irresponsable ». Mais ne serait-ce pas la décision de donner pouvoir au Maire pour entreprendre des démarches afin de changer le nom de la commune qui aurait mis le feu aux poudres ? alors qu’un certain calme régnait dans la commune.

  • Edifiant says:

    A notre cher ALEXI égaré … !

    RAPPEL : Le SUJET ici débattu concerne la sauvegarde du nom de LA FAUTE SUR MER !
    Et notre demande d’annulation du vote du 6 juin 2014 dont voici le texte inscrit dans les livres de notre MAIRIE :

    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M . le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS), »

    Rien ne justifie un changement de nom, les motifs évoqués ne sont pas recevables !
    Nous ne sommes pas d’accord et entendons le faire savoir par tous les moyens à qui voudra bien l’entendre !

    Merci de votre attention et très bonne journée !

  • alexis says:

    Le tort ne sied à personne. Ne pas avoir raison me semble plus acceptable.
    De quel(s) débat(s) parlons nous? Je ne cherche pas à répondre à édifiant à tout prix sur le nom de la commune. Je cherche à comprendre ce que chacun cherche quand il vient (vit) ici ou ce qu’il peut venir chercher, quand il vient à la Faute. Ce n’est plus seulement la tranquillité même si elle doit être préservée, mais d’autres services.
    Coluche a dit a dit beaucoup de phrases mémorables que j’adore. Merci de le rappeler.

  • Pierre G says:

    @alexis, ne croyez vous pas que le débat s’arrête ici ? Comme disait Coluche « L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge ! », ceci est valable pour moi, mais aussi pour tout ceux qui pensent avoir raison. Rares sont les « cons » qui acceptent d’avoir tord!

  • alexis says:

    Oups, oui, j’ai oublié les résidents secondaires qui viennent à chaque vacance, évidement, et qui l’ on prouvé, ont un poids non négligeable.

  • alexis says:

    L’identité fautaise est effectivement en débat ici.
    Il n’y a qu’à constater les resultats municipaux. Vous ne voulez rien changer à notre  » identité communautaire « , pourtant, plus de 50% de la population fautaise l’a souhaité.
    De plus ne rien faire serait prejudiciable aux commercants que je méprise tant, et à ce que j aime aussi bien sur.
    Il y a une identité à préserver, tout comme un individu, doit pouvoir de se respecter lui même, et il y a aussi une image, qui permet d’ être respecter par les autres et amène â se respecter soi même. J’y peux rien si tout cela compte.
    Dans ce débat, profond, tous avons une importance: les residents principaux, des retraités pour la majorité, leurs enfants, leurs petits enfants, en vacances régulièrement, les actifs, les commerçants, les jeunes qui ont grandi là, ceux des alentours, les plagistes du week end ensoleillé, les vacanciers à la semaine,, ceux de passage…. J en oublie.

    Bref, oui l’ identité de la Faute est complexe, car se combinent de nombreuses attentes. Donc oui il doit y avoir débat, il y a débats depuis longtemps.

  • Edifiant says:

    A Halteaufeu, Bravo !

    Les commères cherchent constamment à nous provoquer et détourner les lecteurs du vrai SUJET qui fait débat ici ! Notre IDENTITE COMMUNAUTAIRE !

    De plus, les deux commères sont en campagne contre la pétition comme nous le précise Jean-Pierre BOGUET !

    Merci de leur avoir écrit ce que je pense !
    Ce que vous exprimez ici avec fermeté, j’en témoigne à nos lectrices et lecteurs, la véracité !

    Pour revenir au vrai sujet qui nous anime, je réitère ma position en confirment que j’écris sur cette page pour toutes celles et tous ceux qui ne peuvent pas s’exprimer ici et qui ont en grande partie signé la pétition.
    A savoir, les carpes, les naïfs, les niais, les incultes et les petites gens Fautaises et Fautais que nos deux commères ont bien arrosé de leurs très “ beaux qualificatifs “ !

    Pour l’Adresse de DUPONT … ça va certainement simplifier … !!! et surtout provoquer des excitations nerveuses inutiles avec le – qu‘ Île !
    Voici du travail supplémentaire pour les Docteurs qui nous manquent … et de très belles économies pour Sécu !

    Merci Halteaufeu et bonne fin de soirée !

  • alexis says:

    Bien sur, mon propos était esentiellement de mépriser les commerçants. pff.
    Vos propos forcent le respect par leur justesse (oui je suis le fils de ma mère,bien vu), par leur respect et leur pertinence. Votre sens de l’entendement est sans égal.
    Merci pour votre contribution, et d’avoir démontrer que je suis un salaud.
    Ps:je réponds pour ma mère dont je suis le fils (puisque selon vous, cela caractérise ma personnalité au point de m’y réduire), les carpes étaient les conseillers municipaux, pas les fautais.Mais bon, les nuances vous me direz…

  • halteaufeu says:

    Que de mépris vis à vis des commerçants Fautais, vous êtes bien le fils de votre mère, ces gens là, sont toute l’année pour certain, à notre service et n’ont rien à envier aux commerçants que vous semblez affectionner.
    RESPECT

  • alexis says:

    @edifiant
    Je pense que nous ne mettons pas nos valeurs au même endroit.
    Le fait que M.Marratier se soit entêté sur son trône et ce même après les décès de si nombreuses personnes sur son territoire a été bien plus préjudiciable qu’une tentative de renouveau, il est vrai maladroite, visant à communiquer sur notre environnement de presqu ile. Sortez un peu de la Faute sur Mer, vous aurez peut être d’autres échos que chez vos commerçants favoris.
    Des moqueries dans le sans culotte ou dans le Ouest France valent mieux qu un procès aux assises pour l’image de tous les Fautais, ne vous en déplaise.

  • halteaufeu says:

    On a le droit et même le devoir d’avoir des avis, des opinions, mais on a aussi le devoir de respecter l’autre et avec musette vous vous êtes discrédité vis à vis des Fautais, vous savez ces carpes comme vous disiez.
    Je respecte votre engagement auprès de l’AVIF, mais faites nous grâce de vos leçons à sens unique.

  • brigitte says:

    Halteaufeu, je crois que vous devriez changer de pseudo…

    Lorsque je réclamais la démission de Marratier après le drame, vous m’accusiez d’être aigrie par mes défaites successives et de vouloir prendre sa place.

    J’ai choisi depuis quatre ans d’oeuvrer pour la protection de la commune et pour les victimes au sein de l’AVIF et cet engagement occupe bien mes journées.

  • halteaufeu says:

    Edifiant:

    Ne trouvez vous pas que ça en jette…..

    Dupont de La Faute de la presqu’ile
    25 rue de la Pompe
    85460 La Faute sur mer de la Presqu’ile

    Sympa pour remplir les entêtes des feuilles de concours, ou les adresses…

    Je comprend que l’aristocratie puisse être séduite, celle qui roule en Porsche ou Maseratti.

    Tiens, au fait, Musette manque à tous ses devoirs depuis quelques temps, elle ne nous tiens plus informé de l’évolution du parc automobile devant la mairie il est vraie que Mercèdes s’y fait rare….mais on a très largement gagné au change…
    Ceci nous éclaire sur les sympathies de Musette….

    inutile de prendre le pseudo « marine » pour faire de « l’humour »…

  • halteaufeu says:

    @ Brigitte

    « Vouloir mettre le bazar dans la commune est irresponsable. »

    Ou comment tourne le vent, après des années à casser l’image de La Faute et les Fautais, rappelez vous les naïfs,les niais ,les petites gens, comme, avec votre amie Musette, vous nous avez qualifié à moult reprise.

    Chacun son tour l’exercice du pouvoir est dur, enfin pour les autres car je ne vois pas beaucoup de prise de responsabilité de votre part dans la gestion de la commune.

  • Edifiant says:

    Pour remettre les esprits égarés sur le bon sujet qui nous anime.

    Heureusement la pétition en cours a été lancé en urgence pour sauvegarder notre SYMBOLE COMMUNAUTAIRE, La Faute sur mer.

    Cette pétition “ DEMANDE le RETRAIT IMMEDIAT du PROJET “ de modification voté le 6 juin 2014.

    Point !

    Contester ici, la forme de cette pétition est une façon de faire oublier le fond de cette très fâcheuse affaire !

    Bonne journée !

  • Edifiant says:

    A Elle :
    Entièrement d’accord avec vous : La Faute sur mer, OUI ! Seulement !
    Bonne journée !

  • Fauxfautais99 says:

    @ Edifiant
    Les pétitions, les fautais et les ex-fautais ont déjà donné. Souvenez vous de celle pour le camping municipal et des risques que cette municipalité a fait courir aux campeurs heureusement absents l’hiver. Personnellement je me souviens aussi de celle pour soutenir M. Marratier qu’un commerçant m’a tendu quelques jours après la catastrophe.Il aurait du y réfléchir à deux fois car je n’y ai plus jamais remis les pieds.
    Pourquoi faire cette pétition politicienne alors qu’une large majorité favorable ou non à cette municipalité s’est exprimée dans le même sens et qu’un Conseil des Sages est à même de répercuter cette tendance. On peut penser que le nouveau maire tiendra compte de tout cela en espérant qu’il ne se fera pas piéger à vouloir rentrer dans votre jeu et persister juste pour vous contrer.

  • brigitte says:

    Je n’ai aucunement l’intention de signer cette pétition, si elle existe, alors que la décision a été raisonnablement remise entre les mains du CS.
    Vouloir mettre le bazar dans la commune est irresponsable.

  • prochain conseil des sages le 21 juillet pour la pétition toujours en vigueur et dispo chez certains commerçants.queques personnes sont contre et font tout pour empecher cette consultation. pour Brigitte ,celle çi est dispo si vous voulez la signer

  • Marine says:

    Cher Identifiant,
    J’ai cru que vous aviez abandonné la patrie ( pardon j’ai voulu dire la partie) mais me voilà rassurée.

    Pour relancer un peu ce jeu si amusant et destructif (pardon, j’ai voulu dire instructif), il me semblerais judicieux de publier ici le texte exact de votre pétition.

    « Elle » semble insinuer qu’elle comporterait plusieurs questions et « Brigitte» doute de son existence…. Vous savez comme moi que certaines personnes sont assez médisantes pour faire courir de faux bruits et on va finir par mettre en cause votre intégrité.

    Portez haut et fort vos convictions et bon courage pour votre prise de la presqu’île! Mais entre nous, n’avez-vous pas fait une faute de frappe? La prise de la Bastille c’était le 14 juillet et non le 19 juillet.

    Vive la France, vive la Vendée et vive la Faute sur Mer !

    Bien amicalement,

  • monique94 says:

    Brigitte
    Peut-être parce que le 19 juillet c’est le lendemain de la prochaine réunion du conseil des sages…mais bon je ne suis pas dans la tête d’Edifiant

  • brigitte says:

    Je ne sais pas ce que j’ai dit précédemment mais j’aimerais bien voir le texte de cette pétition qui ne circule que dans des milieux très fermés…

    Je suis pourtant Fautaise et fréquente les commerçants de mon village.

    Et puis, que va-t-il se passer de si important le 19 juillet?

    Edifiant, vous ne vous lassez donc jamais?

  • Elle says:

    A Edifiant,
    Si vous souhaitez que la pétition ait une valeur, elle ne doit comporter qu’UNE seule idée : « je suis contre le changement du nom de la commune de « La Faute sur Mer » en « La Faute sur Mer La Presqu’île » ». Et c’est tout. Je rejoins ainsi ce qu’a pu dire Brigitte précédemment.

  • Edifiant says:

    Modification du Nom de notre Commune suite :

    La PETITION contre ce projet continue de circuler et le dossier en Mairie est en attente d’une nouvelle orientation…!

    Le 19 juillet 2014 est attendu … ! ! !

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0CDEQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.collectivites-locales.gouv.fr%2Fchangement-nom-dune-commune-0&ei=BfawU9PsC8jsOvnigbgD&usg=AFQjCNFO89gVZJoSVsFLbfyeXk9ZqRRIiw

    Bonne Journée !

  • Edifiant says:

    Un aide : ( C/P WIKIPEDIA ) erreur !

    Lire une aide : ( C/P WIKIPEDIA )

    Avec mes excuses !

  • Edifiant says:

    A ce jour 26 juin 2014 :

    1 – Il n’y a pas d’Annulation du vote du 6 juin 2014 donnant mandat à Monsieur Le MAIRE pour engager la procédure de modification du Nom de Notre Commune !

    2- Le communiqué de presse dans le Journal du 19 juin dernier est la dernière information qui ne rassure pas la population Fautaise !

    3- Il est urgent que les Fautaises, Fautais et Sympathisants soit clairement et très rapidement informés sur le devenir du Nom de leur Commune qui les Unies : “ La Faute sur Mer !

    4- En attendant, cette annulation, la “ PETITION CONTINUE “ . Pétition organisée et portée légitimement par notre Conseillé MUNICIPAL, Jean-Pierre BOGUET !
    Elle est toujours la même et vous pouvez la demander dans votre entourage pour la signer.
    Son objectif est de “ demander le retrait immédiat du projet de modification du Nom de notre Commune !

    5 – Ici, Nous avons porté, Haut et Fort, le sentiment et la parole d’un grand nombre de Fautaises, de Fautais et de Sympathisants de tous lieux !
    Si notre message n’était pas considéré, nous serions dans l’obligation de poursuivre notre démarche… !

    Un aide : ( C/P WIKIPEDIA )

    Procédures françaises:
    En application des dispositions législatives fixées par le premier alinéa de l’article L. 2111-1 du code général des collectivités territoriales, le changement de nom d’une commune est décidé par décret, sur la demande du Conseil Municipal et après avis du Conseil Général.

    En 1948, le ministre de l’Intérieur a installé, auprès de lui, la Commission de révision du nom des communes destinée à l’éclairer de ses avis dans les matières intéressant la toponymie et sur les demandes de changement de nom présentées par les communes.

    Le Conseil d’État et la commission se sont dotés, depuis une cinquantaine d’années, d’une doctrine stable qui conditionne les avis favorables à la réalisation au minimum de l’une des deux conditions suivantes :

    1) le relèvement d’une dénomination historique tombée en désuétude.

    2) le souhait d’éviter un risque sérieux d’homonymie avec une ou plusieurs autres communes, dont l’appellation est identique.

    Ma conclusion !

    La Faute sur mer en désuétude ? : NON !

    Risque sérieux d’homonymie Pour “ La FAUTE SUR MER “ ? : NON plus !

    Merci de votre attention et très bonne journée !

  • Edifiant says:

    Je ne défends que le nom de ma Commune que certains veulent modifier.

    Je suis pas d’accord du tout et obliger de me répéter pour ceux qui ne m’entendent pas !

  • Edifiant says:

    Bon Week-end à Toutes et à Tous!

    UN grand merci pour votre forte participation à la signature !

  • Edifiant says:

    Nous vous souhaitons une bonne saison !

    Bien à vous et tous nos remerciements !

  • Edifiant says:

    Bonnes Vacances chez nous à LA FAUTE SUR MER !

  • Edifiant says:

    Monsieur le Maire,

    Toutes et Tous les signataires de la Pétition qui vous sera présenté vous demandent :

    « de retirer immédiatement ce projet innommable et suspendre la commande des panneaux aux entrées de la Ville. »

    Alors, Monsieur le Maire,

    Vous seul, vous devez prendre la décision de faire voter de façon conforme un vote d’annulation de la décision du conseil municipal du 6 juin 2014,

    je site votre compte rendu sommaire du 06 juin 2014 en point 12 :

    « Proposé d’adjonction au nom de la Commune de la Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M . le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appelletion. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C.MOQUAIS), »

    Votre page de propagande présentée hier sur les journaux est porteuse de sources de conflit communal …

    Monsieur le Maire,

    Je ne doute pas un instant sur votre connaissance parfaite du CODE MUNICIPAL…
    Dans ce cas vous m’avez parfaitement compris !

    Nous attendons Toutes et Tous votre bonne décision et nous vous présentons nos remerciements par avance !

    Bonne journée

    Et Vive LA FAUTE SUR MER !

  • Edifiant says:

    A Monsieur le Maire,

    j’ai bien lu votre page d’information présentée sur le journal une fois de plus avant vos citoyens. Propagande, propagande …. Je m’arrête là !

    Par respect pour votre personne et pour votre fonction je ne commenterai pas ce document explosif !

    Je resterai pour l’instant silencieux sur vous explications qui posent problèmes et qui amènent la confusion chez de nombreux lecteurs et lectrices ! Mais il ne tardera pas que je serai obligé de leur expliquer ce que cache votre communiqué concernant le nom de La Faute sur mer … !

    Avec tout le respect que je vous dois, en mon nom et celui de toute la population contre votre projet, je vous réitère ma demande pour une annulation conforme du vote du 6 juin 2014 vous donnant pouvoir pour lancer la procédure de modification du nom de la Faute sur mer !

    Bien respectueusement !

  • brigitte says:

    Edifiant, je vous soupçonne d’être un pince sans rire.
    Allez vous êtes trop drôle: je vous ai même mis un pouce vert!

  • Edifiant says:

    Avec mes excuse MARINE !

    ce n’est pas marine mais bien, Marine que je voulais écrire!
    Vous voyez que je ne suis pas doué !

    Bien Cordialement !

  • Edifiant says:

    Merci marine,

    Que ça fait du bien dans un combat que je veux démocratique et qui n’est pas terminé. Vous me donnez l’occasion de remercier l’administrateur de ce BLOG et de remercier toutes celles et ceux qui m’ont apporté la contradiction dans un climat de respect mutuel.

    Certains pièges m’ont été tendu que j’ai du éviter et je remercie HALTAUFEU qui a bien veillé au grain !

    Je ne suis pas seul dans cette démarche difficile. Nous avons encore du chemin à faire pour préserver notre IDENTITE COMMUNAUTAIRE très mal menée et qui vient de se compliquer avec un article dans les journaux de ce matin qui sème la confusion.
    J’y reviendrai dans un autre commentaire… pour l’instant j’attends le résultat de la réunion du Conseil Municipal de demain, Vendredi 20 juin 2014 !

    Nous allons devoir renforcer le combat !

    Je ne suis pas un manipulateur, je ne fait pas de politique et je n’ai pas fait de grandes études !

    Je fais beaucoup de Fautes…. mais j’aime MA TRES BELLE FAUTE !

    Je travaille ici à défendre comme vous le rappelez une cause noble en utilisant tout simplement, l’intuition et l’improvisation, adaptée à la circonstance en y ajoutant du BON SENS. C’est tout simple finalement !

    Pas de bleu blanc rouge … pour l’instant dans les photos … mais je vous fais une confidence, çà viendra !

    Nous continuons le combat,

    Bonne journée Marine,

    Vive la FAUTE sur MER, Vive la Vendée et Vive la France

  • Soizic says:

    @ « Marine »,
    Vous maniez superbement l’ironie, j’ai bien rit !

  • Marine says:

    Identifiant, bravo !
    Vous avez tout mon soutien dans votre combat pour maintenir l’identité de votre commune.
    Où irions-nous si les socialistes avaient l’idée saugrenue de débaptiser la France, notre terre natale, pour l’appeler par exemple « La France, l’hexagone » ?
    Vous avez raison de souligner la gravité d’une telle démarche et vous portez haut le flambeau d’une commune déjà meurtrie par des événements dramatiques et qui est livrée au pouvoir de personnes étrangères et malveillantes.
    Félicitation aussi pour votre méthode de communication. Redire cinquante fois la même chose finit par faire son chemin dans les esprits non éclairés (contrairement à vous et moi).
    Pour le coup de votre femme qui n’en dort plus la nuit et l’effondrement de votre amie au téléphone, alors là, chapeau ! Je n’aurais pas fait mieux. Vous avez compris qu’un petit côté larmoyant ajoute de la sympathie au discours.
    Continuez dans ce sens : votre respect pour les lecteurs (bonjour, merci Renaud, bonne soirée….) et votre petit air de ne pas faire de politique mais d’être simplement au service des autres montre bien que vous êtes, vous aussi, un des maîtres de la manipulation.
    Une petite critique toutefois, si je peux me permettre : vos affiches colorées pour l’appel au peuple auraient été plus à mon goût en bleu, blanc et rouge. Mais j’ignore sans doute les coutumes Vendéennes pour faire, comme vous le dites si bien, « transpirer la souffrance d’une grande partie de la population ».
    Continuez le combat,
    Bonne journée à vous,
    Vive la France, vive la Vendée et vive La Faute sur mer

  • Edifiant says:

    A Toutes et à Tous,

    Et oui il y a un petit message ici qui confirme que nous n’avons aucune chance que le nom de notre commune ne soit pas allongé de la « Presqu’île » ce qui nous ferait comme nouveau nom « LA FAUTE SUR MER LA PRESQU ’ ÎLE » !!!

    En attendant cette confirmation qui devrait être connu assez rapidement je continue de souhaiter la sauvegarde de notre symbole identitaire « LA FAUTE SUR MER !

    Une amie, vient de me téléphoner à l’instant, elle est née à la Faute sur mer et y revient à chaque vacances, elle est effondrée elle me parle de “ coup de poignard dans le dos … ! “
    Hélas ce message n’est pas unique, il donne la mesure de la gravité de cet évènement innommable !

    Ceux qui ont eu l’idée, ceux qui ont voté pour, et ceux qui ont le pouvoir de décider de son annulation, porteront une très lourde responsabilité … si il ne décide pas de l’annuler et de la retirer des écritures officielles de la Mairie de la Faute sur mer.

    Nous n’avions pas besoin de ce désordre ridicule !

    Avant de succomber sous la puissance politicienne déshumanisée voici peut-être ma dernière image qui transpire la souffrance d’une grande partie de la population !

    Vive la FAUTE sur MER !

  • monique94 says:

    ça aussi on a compris vous ne faites pas de politique .
    mais faire de la politique n’est pas non plus une maladie honteuse

  • Musette says:

    Edifiant, c’est le Alain Delon du blog ! Il parle de lui-même à la troisième personne.
    Il ne fait pas de politique ? Cela dépend de la définition qu’on en a ! Hein ?

  • Edifiant says:

    Edifiant ne fait jamais de POLITIQUE !

    L’Excommunié d’Edifiant ne veut pas que le nom de sa Commune soit Massacré !

    Alors il attend l’annulation de la DELIBERATION du 6 juin 2014 !

    Merci à Toutes et tous ceux qui ont et qui continuent de signer la pétition, sans oublier ceux qui votent ici sur cette page contre cette idée ridicule qui plonge le Village dans le désarroi le plus complet!

    Juste à l’entrée de la saison touristique , la majorité de notre Conseil Municipal nous plonge dans une ambiance surréaliste … !

    Vive la FAUTE sur MER !

  • Edifiant says:

    Certaines et certains ne semblent pas encore avoir bien compris !

    Edifiant ne fait jamais de POLITIQUE il en mare!

    Alors il attend l’annulation de DELIBERATION du 6 juin 2014 !

    Vive la FAUTE sur MER !

  • monique94 says:

    Edifiant, vous tournez en boucle, là je crois que TOUT LE MONDE a compris votre point de vue.

  • Edifiant says:

    Edifiant ne fait jamais de politique mais il n’aime pas l’injustice et la dictature !

    “ Pas touche à notre FAUTE sur MER “

    Vive la Faute sur mer !

  • Edifiant says:

    C’est encore raté pour les deux commères provocatrices,

    EDIFIANT ne FAIT pas de POLITIQUE !

    Je continu mon chemin … ! Pétition, pétition !

    Pas besoin de chercher, toutes les personnes que je rencontre demandent à la signer !

    Vive : LA FAUTE SUR MER !

  • halteaufeu says:

    faut pas déranger les deux commères toujours avec leurs vérités et certitudes, quand aux combats politiques ce sont deux expertes qui parlent

  • brigitte says:

    C’est la lutte finale,
    Groupons-nous et demain….

    Flûte, on va encore me faire passer pour une extrémiste!

  • Musette says:

    Un excommunié bien présent, bavard et en pleine lutte politique ! Allez Edifiant, la commune a besoin de combattants comme vous, qui savent voir où sont les vrais dangers pour elle. Sus aux vrais ennemis!

  • Edifiant says:

    Bonjour à Toutes et à Tous ,

    l’Excommunier de EDIFIANT est toujours au combat pour sauver le Nom de sa Commune :

    LA FAUTE SUR MER !

    Je voulais rassurer toutes celles et ceux qui continent de signer la PETITION disponible chez certains commerçants de notre Village Fautais Vendéen !

    Vive LA FAUTE SUR MER !

    Bonne journée

  • Dominique les papiers de mr Marratier de sont pas des instructions pas besoin de lui obéir au pied et à l’oeil mais en parlant de papier rappel pour mémoire lire article concernant les conseils mmunicipaux le public esr autorisé à intervenir en fin de scéance non en cours

  • Edifiant says:

    Ce soir 16 juin, une réunion du Conseil des Sages est prévue à La Faute sur mer.
    Dommage qu’elle se déroule après la décision du 6 juin dernier qui confirme le Projet de Changement du Nom de notre Commune.

    Cette même semaine, vendredi 20 juin à 18 h se déroulera une réunion du Conseil Municipal dont l’ordre du jour a été mise ce matin sur le site. Merci Admin !

    Rappel de mon observation que j’ai posté sur l’autre article:

    Au point 6 de l’ordre du jour, « vote de tarifs pour la vente de tee-shirts à l’effigie de la Commune ».

    J’avais bien remarqué vendredi ce qui ressemble à quelque chose qui risque encore de diviser le peuple au lieu de le rassembler, mais j’attends pour voir !

    Par ailleurs, je note que l’annulation du vote de la séance du 6 juin 2014 confirmant la procédure de modification de nom de la Faute n’y figure pas.

    Elle ne peut pas être traitée régulièrement aux questions
    diverses , alors …. !

    Je rappelle que ma demande me concerne personnellement
    et ma famille, j’y associe toutes Celles et
    tous Ceux qui ont sollicité ma démarche ici et qui sont contre ce projet.

    La FAUTE sur MER, OUI !
    mais autres nominations, NON !

    Bonne fin de journée.

  • Edifiant says:

    J’invite Monsieur Le Maire à éviter une nouvelle crise qui pourrait encore nous secouer avec l’arrivée d’un « tes-shirts » à l’effigie de la Commune … !

    J’attends !

    Cette fois j’aurais prévenu !

  • Edifiant says:

    La liberté d’expression existe, encore pour l’instant et je l’utilise ici sur un sujet qui me touche tout particulièrement.
    Je comprends aussi que le volume de mes commentaires argumentés peut déranger !
    Soyez rassuré, Je n’ai aucune intention de nuire à Monsieur Le Maire je l’invite tout simplement à retirer son projet.

    Et cette ennuyeuse affaire sera terminée !

  • Dominique says:

    J’avais dit que je ne voulais plus m’exprimer sur ce sujet , mais là il y en a marre .
    Edifiant, l’écran de fumée, c’est plutôt vous qui le déployez, comme dit Boucher, vous voulez nous faire croire que vous avez voté P.Jouin et que vous êtes déçu alors que vos propos prouvent que vous cherchez a lui nuire .
    Vous mettez en doutes les paroles de tout le monde sauf celles de JP Boguet.
    La contrariété de votre femme qui la rend malade, c’est très triste pour elle mais ça, n’est pas un argument !
    Plus besoin d’aller sur Wikipedia, vous nous donnez toutes les explications (vive le copier-coller) .
    Quand a JP Boguet, si les 6 Conseillers de la liste Maratier se sont trompés en votant, bravo, ça promet !!! Vous avez peut-être été troublé par les petits papiers que M. Maratier vous faisaient passer pendant le Conseil pour vous donner ses instructions .
    Depuis qu’il est élu, M. Maratier n’a jamais demandé l’avis de personne, ni à ses Conseillers et encore moins à la population et maintenant vous demandez un referendum, avec quel argent l’organiser, les caisses sont vides !
    J’aurais encore beaucoup de choses a objecter sur ce qui se dit ici mais je ne veux pas mobiliser la parole comme d’autres le font …

  • tiens bizarre sur le compte rendu du conseil municipal, mon intervention contre le changement de nom de notre commune,point de détails oubli volontaire ? heureusement la presse était présente

  • alexis says:

    Ce n’était pas clair, d autant que vous parliez de mensonge.
    Parmi les prédecesseurs de PJ, personne n’a proposé la création d’un conseil citoyen non plus. Votre argument du « personne n avait fait ca avant » ne me parait pas pertinent. Il y a un début à tout même si comme vous je ne suis pas favorable au chgt de nom.

  • Edifiant says:

    Alexis je reprends et je vais faire simple :

    Depuis 1953 et jusqu’au 6 juin 2014, aucun Maire n’a modifié le nom de la Faute sur mer, et quelque soit la durée de leur mandat, ils l’ont tous respecté.

    Le tableau est ici pour confirmer uniquement cet état de fait qui reste vérifiable sur tous les documents officiels.

    Mon discours ici concerne la sauvegarde du nom de LA FAUTE SUR MER, rien d’autre !

  • Alexis says:

    @edifiant

    Que voulez-vous dire par « ce gros mensonge ressassé sur ce Blog ».
    Celui qui dirait que RM aurait régné trop longtemps?

    Si c’est le cas, et en suivant votre raisonnement de comparer l’âge de la commune au temps de mandature de RM, on obtient que RM est resté en place pendant 41% du temps d’existence de la commune (ce n’est pas négligeable, loin de là).

    Les autres sont restés seulement 10% (pour ceux qui ont fait un mandat complet).
    Vous noterez par ailleurs, que RM est le seul à avoir effectué plus d’1 mandat dans l’histoire de notre commune.
    RM a d’ailleurs eu une petite rallonge due au changement de durée des mandats présidentiels.

    Mais, au delà de ça, je trouve que votre argument est une tentative totalement erronée et trompeuse pour dire que RM n’a pas régné si longtemps.

    La comparaison doit se faire avec des notions qui sont comparables.
    Par exemple, votre comparaison ne fonctionne plus dans d’autres communes comme Marseille où Gaudin est indétrônable dans une ville millénaire.

    Prenez des éléments de comparaison plus logiques et universels. Personnellement, je me base sur des éléments tels que l’espérance de vie ou la durée d’un génération.
    RM a régné l’équivalent d’une génération (25 ans) et sera au CM pendant 37 ans (1983-2020) soit quasiment la demi-espérance de vie d’un homme (78 ans en France).

    J’ai personnellement 30 ans et n’ai vu que du RM à la Faute. Comprenez que j’ai voulu que ça change.

    Bref si vous vouliez prouver par a+b, je ne sais quoi d’ailleurs comme la légitimité de RM à se représenter pour la énième fois, proposez des arguments recevables, pas des calculs de rhéteurs qui comparent l’âge du capitaine au nombre de moutons qu’il transporte sur son bateau.

  • la rage au ventre says:

    A Édifiant

    on a compris que vous n’étiez pas d’accord pour que la Faute change de nom, moi même je suis contre, mais vous n’allez pas passer tout votre temps à polémiquer sur ce sujet. Vous savez très bien qu’on ne change pas le nom d’une commune comme ça.
    C’est curieux, lorsque RM a choisi l’un des avocats les plus cher de France, vous n’avez pas réagit, pas de pétition…. En sachant que cette décision risque fort d’endétter la commune!!!

  • Edifiant says:

    Pour éclairer nos lectrices et lecteurs voici les 11 Conseils Municipaux et les 9 maires depuis 1954 !

    La Faute sur mer à 59 ans et 6 mois d’existence !

    Bien plus que les mandas de René Maratier !

    Il fallait dissiper ce gros mensonge ressasser sur ce Blog par des malveillants ou malveillantes !

    Bonne journée à vous toutes et tous !

  • Edifiant says:

    Pour Elle :
    Dans mon poste du 14 juin 22h32
    J’ai dit : – Si elle existe, elle sera proposée ou à proposer aux questions diverses…

    Non ce n’est pas possible !

    Attention, il y a gros problème et un piège juridique dans cette affaire !
    Notre Maire est bien un spécialiste dans ce domaine !

    Observons attentivement il pourrait y avoir malgré tout des surprises !

    Bonne journée Elle.

  • Edifiant says:

    a Stef :

    Très bon, un Jouin qui veux faire de la Faute , sa ville… ! exactement ça !

    Je suis partant avec toi pour réaliser la pose et je pourrais attacher mon chien de garde au pied !

    Heureusement qu’il y a des braves comme toi pour nous remonter le moral , Merci un peu d’humour et du soleil , sa va aller mieux pour passer la journée!

    Cordialement

  • stef says:

    Ça c’est pas mal. La phonétique est bonne, on a un pont. On a juste à faire l’échange de panneaux. C’est du jumelage…….

  • Edifiant says:

    Un réveil difficile dans le désespoir !

    Cordialement à vous !

  • Edifiant says:

    Prenez le temps de lire et bon courage à nos Elus:

    LE REGIME DE L’ORDRE DU JOUR
    En règle générale, l’ordre du jour d’une convocation est déterminé et établi par le maire. Dans certains cas, il peut être fixé par le suppléant du maire ou par le préfet (voir à ce propos « le régime de la convocation »).
    En la matière, les conseillers municipaux ont, cependant, un droit de proposition.

    A – UN REGIME GENERAL
    La convocation des conseillers municipaux aux séances du conseil municipal doit obligatoirement indiquer les questions à l’ordre du jour (article L.2541-2, alinéa 3, du code général des collectivités territoriales).
    Le maire est maître de l’ordre du jour et détermine celui-ci dans la convocation adressée aux conseillers municipaux.
    En raison de ces dispositions, le conseil municipal ne saurait, en aucun cas, discuter ou décider d’une question importante qui n’aurait pas été, au préalable, inscrite à l’ordre du jour porté sur la convocation (Conseil d’Etat, 29 septembre 1982, « Demoiselles Richert »). Les délibérations portant sur des questions non inscrites à l’ordre du jour sont donc irrégulières.
    Cependant, il est permis de penser que cette règle n’interdit pas au conseil municipal de délibérer sur un certain nombre de questions dans le point « divers », à l’exclusion de toute affaire importante, bien entendu, dans ce point « divers ».
    En effet, les « questions diverses » ne doivent porter que sur des éléments mineurs. S’il en était autrement, il y aurait détournement de procédure sanctionnable par le juge administratif. Par exemple, le projet d’un plan d’occupation des sols (Conseil d’Etat, 29 septembre 1982, « Richert »), ou bien les situations concernant des agents (Conseil d’Etat, 7 décembre 1983, « Stradella ») ne peuvent pas faire l’objet de délibération sous la rubrique « questions diverses ».
    En conséquence, lors d’une séance, le conseil municipal ne peut délibérer valablement que sur les questions figurant à l’ordre du jour de cette séance, ordre du jour mentionné sur la convocation.
    Qu’en est-il lorsque des conseillers municipaux proposent au maire l’inscription d’un point à l’ordre du jour non prévu par le maire ?

    B – UN REGIME PARTICULIER
    Le Conseil d’État a reconnu depuis longtemps aux conseillers municipaux le droit de demander la mise en discussion de toute proposition rentrant dans les
    1 CG57/DEAT/DDTM/BCJC/ID
    attributions du conseil municipal et le vote sur celle-ci (arrêts du Conseil d’Etat, 22 juillet 1927, « Bailleul », et 10 février 1954 « Cristofle »).
    Il convient de distinguer selon que la proposition émane du conseiller, soit avant une séance du conseil municipal, soit en début de séance ou au cours d’une séance.

    1 – Avant une séance du conseil municipal
    Avant la séance d’un conseil municipal, le droit de proposition des conseillers est large. Chaque conseiller municipal peut, en effet, prendre l’initiative de soumettre au maire l’inscription d’une question à l’ordre du jour de la convocation, dans les délais et conditions qui peuvent être précisés par le règlement intérieur.
    Cette proposition doit, cependant, être formulée assez tôt pour que le maire, s’il l’accepte, puisse l’inscrire à l’ordre du jour à temps afin de respecter les délais d’envoi de la convocation et le droit d’information des élus exigés par les textes.
    En effet, un conseiller ne peut pas présenter lui-même sa proposition au conseil municipal. Seul, le maire qui est maître de l’ordre du jour apprécie cette opportunité.

    2 – En début ou au cours d’une séance du conseil municipal
    Le maire ne peut donner une suite favorable à la demande d’examen d’une affaire présentée en début ou au cours d’une séance du conseil municipal.
    Par ailleurs, une telle demande ne permettrait pas de respecter le droit d’information des élus prévu à l’article L.2121-13 du code général des collectivités territoriales, notamment dans les communes de 3 500 habitants et plus qui exigent la transmission avec la convocation d’une note explicative de synthèse sur chaque affaire soumise à délibération (article L.2121-12 du même code). Le défaut d’envoi de cette note explicative entacherait d’irrégularité les délibérations prises (Cour administrative de Douai, 29 janvier 2004, « commune d’Avesnes-lez-Aubert »).
    Une précision doit être apportée sur ce droit de proposition des élus municipaux selon l’objet de cette proposition :
    – s’il s’agit d’une proposition portant sur un objet relatif aux affaires de la commune : la proposition doit être faite avant la séance en vue de son inscription à l’ordre du jour d’une prochaine séance. Si la proposition est faite au début ou au cours même d’une séance, elle doit être renvoyée à l’ordre du jour d’une séance ultérieure ;
    – s’il s’agit d’une proposition concernant la procédure des débats et des votes d’une séance déterminée, et que cette proposition est formulée au cours de cette séance, elle doit être prise en considération au cours même de la séance considérée (par exemple : huis clos ou scrutin secret).

    En conclusion, il importe donc de bien prendre en considération le droit de proposition des élus, mais aussi leur droit à l’information.
    2 CG57/DEAT/DDTM/BCJC/ID
    En conséquence, lorsqu’un conseiller municipal souhaite proposer au maire de débattre d’une affaire relative à la commune, il doit lui adresser une demande avant l’envoi des convocations, dans des délais et conditions qui lui permettront son inscription à l’ordre du jour de la prochaine séance.
    Le maire peut-il, toutefois, refuser d’inscrire à l’ordre du jour d’un conseil municipal ultérieur la proposition d’un conseiller municipal ?

    3 – Le refus du maire d’inscrire la proposition d’un conseiller municipal
    Un refus de sa part doit être motivé et peut faire l’objet, le cas échéant, d’un recours pour excès de pouvoir (arrêt du Conseil d’Etat, 29 juillet 1950, « Attafi »).
    Ainsi, le pouvoir discrétionnaire du maire sur ce point n’est pas sans limite. En effet, le refus est susceptible de recours devant le tribunal administratif, et le silence du maire pendant deux mois équivaut à un refus d’inscription (arrêt de la Cour administrative d’appel de Lyon, 22 septembre 1998, « commune de Théoule-sur-Mer »).
    En la matière, le juge administratif est seulement juge de la légalité d’un éventuel refus et s’il peut, depuis la réforme du code de la juridiction administrative, prononcer une injonction en ce domaine, il ne peut, de son propre chef, prononcer cette inscription (arrêt de la Cour administrative d’appel de Lyon, 21 septembre 2000, « Moreau »).
    Que se passe-t-il alors si le maire ne réagit pas à la proposition d’un conseiller municipal ?
    Ce dernier dispose de deux voies :
    – sur le fondement de l’article L.2541-2, alinéa 2, du code général des collectivités territoriales, le conseiller pourra proposer au tiers au moins des membres du conseil d’adresser au maire une demande écrite et signée par ces membres. Cette demande comportera les motifs et le but de la convocation. Le refus du maire de faire droit à cette demande doit être motivé et peut être soumis, le cas échéant, au contrôle du juge administratif ;
    – lorsque la demande du conseiller porte sur un domaine constituant une dépense obligatoire par la commune, ce conseiller peut également saisir la chambre régionale des comptes en vue de l’inscription de la dépense au budget de la commune.

    Enfin, au regard de l’article L.2121-19 du code général des collectivités territoriales, les conseillers municipaux ont également la possibilité de poser des questions orales. Le régime de mise en oeuvre de ces questions doit figurer dans le règlement intérieur (voir modèle dans la rubrique « Le fonctionnement du conseil municipal). Préalablement à la réunion, ces questions doivent avoir été formulées par écrit au maire afin de lui permettre de présenter une réponse.
    3
    Nous en sommes pas sorti ….

  • Elle says:

    Merci pour cette info (je n’avais pas vérifié l’ordre du jour du prochain conseil municipal avant de d’envoyer mon post…).
    peut-être, comme vous le dites, le sujet sera évoqué dans les questions diverses…
    pour ma part, j’essaierai d’assister à ce cm pour voir ce qu’il est.

  • Edifiant says:

    Oui elle, jusqu’à maintenant il n’y pas de révolution, mais il y a une très grande mobilisation pour sauver l’intégralité du nom de “ LA FAUTE sur MER“.

    Vous allez être dessus, car dans l’ordre du 20 juin 2014 à 18 h 00 :
    – l’annulation du projet de changement de nom de notre Commune n’y figure pas !!!

    Si elle existe, elle sera proposée ou à proposer au questions diverses … Un piège de plus vous attend Messieurs les Conseillés de L’Oposition . Attention soyez très vigilent !

    Astucieux camouflé aux questions diverses pour éviter de reconnaître et montrer la double grosse “ BOURDE “ :
    Refus d’un référendum et Ajout de « La Presqu’Île » au nom de la commune de La Faute sur mer .

    Pour l’ordre du jour la voici en intégrité !

    Le conseil municipal se réunira le VENDREDI 20 Juin 2014 à 18 h 00
    jeudi 12 juin 2014
    ORDRE DU JOUR :

    – Désignation des délégués des conseils municipaux et de leurs suppléants et établissement du tableau des électeurs sénatoriaux ( décret n°2014-532 du 26 mai 2014),

    – Droit de priorité pour l’acquisition de la propriété cadastrée AT n° 23 au 14 impasse du Rocha,

    – Droit de priorité pour le renouvellement des concessions plages allant de la Grand’Plage jusqu’à la plage de la Barrique (art. R.2124-21 du CGPPP),

    – Virements de crédits,

    – Vote de tarifs pour les stages multi-activités à l’école de char à voile,

    – Vote de tarifs pour la vente de tee-shirts à l’effigie de la Commune,

    – Modification de la composition des commissions des affaires scolaires et des affaires sociales,

    – Recours à la commission d’appel d’offres pour la délégation de service public,

    – Vœu relatif au désensablement et au désenvasement de l’estuaire du Lay,

    – Questions diverses.

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lafautesurmer.fr%2F&ei=O7CcU5-mNsGm0AW1yYHoAw&usg=AFQjCNHRFb4wFhqyx8jvgqHr-BOzar5ikw

    Préparons nous … cet ordre du jour n’est pas du tout rassurant … !

  • Elle says:

    Révolution… je ne pense pas qu’il s’agisse de révolution mais plutôt d’exprimer clairement que nous ne souhaitons pas la modification du changement du nom de notre commune. Nous allons connaître prochainement, je suppose, l’ordre du jour du prochain conseil municipal. A ce moment là, nous pourrons voir si, oui ou non,si ce point est à l’ordre du jour (ou pas). Le tout étant,à mon avis, de ne pas relâcher notre attention

  • Edifiant says:

    halteaufeu:

    En effet c’est bien ça… ferme la Edifiant et viens pas nous déranger dans nos petites combines … !

    Merci halteaufeu de votre mise en garde , je ne suis pas surpris !

  • halteaufeu says:

    vive la révolution, l’excommunication plane sur vous « edifiant », brigite et musette ont parlé et quand je pense que je croise dans la rue des gens qui ont voté pour l’extrême….les extrêmes….vive la liberté

  • brigitte says:

    Le prochain conseil municipal ayant lieu le 20 juin, on n’a pas fini de lire les explications en boucle de certains….
    A moins qu’on arrive à la révolution d’ici là?

  • Edifiant says:

    Pour les rêveurs :
    Il faut bien comprendre qu’une décision d’un Conseil Municipal officialisée sur une délibération signée est un acte administratif de très grande importance… et qui a obligation d’être respectée…!
    Cette même décision, ne peut être effacée que par ce même Conseil Municipal ou probablement par le Préfet !

  • Edifiant says:

    Si René MARATIER à faite des erreurs il n’a pas touché à notre Symbole communautaire qui est le nom de notre Commune LA FAUTE sur mer de puis 1953 et non pas depuis 20 ans !

    Tous ses prédécesseurs l’ont respecté !

    Ne mélangez pas tout, le vrais débat ici, c’est le nom de notre commune qui n’est pas un panneau de jeu de Massacre !

    Je ne fais pas de procès d’intention à Monsieur JOUIN, mais je lui demande de revenir sur sa décision arbitraire. Point !

    Bonne journée !

  • Le sage says:

    Annulation ouf . et tout le monde en sortira grandi aucun perdant c’est ça la sagesse!…..

  • alexis says:

    @edifiant
    c’est bon, on a compris que ce chgt de nom ne vous plaisait pas et que ce sentiment vous le ressentiez autour de vous.
    Qu’ attendez vous maintenant ?: un vote, une désicion officielle. Une décision officieuse ne vous conviendrait pas. Cela n’arrivera qu’en CM. Et ce CM sera vers le 20 juin. Il faut savoir patienter. Il parait que c’est la vertu des Rois.

  • jacquotte says:

    edifiant
    c’est très bien de rappeler le rôle du maire ,mais pourqoui ne l’avez vous pas fait plus tôt. 3 mois de mandat et vous faites un procès à PJ mais qu’a fait RM pendant 25 ans.n’avait-il la charge de notre sécurité?

  • Edifiant says:

    Je suis en accord avec Le Sage et Sagesse.

    Faire un vote d’annulation du projet par le Conseil Municipal reste la meilleur réponse à la crise communautaire qui devient grandissante jour après jour.

    Le plus grave c’est que des électeurs de la majorité comme de l’opposition, auxquels se joignent Touristes et Sympathisants , deviennent très nombreux à demander si il existe une pétition d’annulation du projet. Ils sont tous dans la peur, le doute et le choque de l’évènement !
    D’autres sont déjà informés et ont signés … !

    Après avoir bien dialogué avec certain … je voudrais insister sur le fait qu’il y a urgence à ce que cette fâcheuse affaire de rallonge de nom se termine par une annulation total du projet.

    Pour eux comme pour nous, La Faute sur mer est le point d’accueil et « La FAUTE » est un espace de vie et de bonheur où l’on retrouve famille et Amis !

    Le nom de “ La FAUTE sur Mer“ intègre, apparait aujourd’hui, et avec surprise pour certain, comme le symbole communautaire à préserver pour assurer la première marche de la réconciliation Fautaise.

    Qu’on ce le dise !

  • Le sage says:

    Alors le sage a raison…il faut annuler tout de suite .avant la saison estivale.

  • Sagesse says:

    J’y mets tout mon espoir !

    Il suffit tout simplement de faire un vote d’annulation !

    Simple et rapide !

    Et toute la communauté devrait s’apaiser !

    Je l’espère !

  • brigitte says:

    Je crois que tout le monde a bien compris ce qu’Edifiant voulait dire.
    Je suis sûre que même PJ n’a pas pu rater le message.
    Bonne journée àtous

  • Edifiant says:

    Pour Celles ou ceux qui n’auraient pas encore bien compris:

    LE MAIRE EST LE GARANT DE LA COHESION SOCIALE :

    Un Maire doit tout faire pour rassembler la population de sa ville et non la diviser.
    Quelles que soient ses idées, ses croyances ou ses appartenances, chaque citoyen a le droit de vivre dans un climat apaisé et dans une ambiance de respect, de confiance et de sérénité.

    Combien de temps une ville peut-elle vivre dans un climat perpétuel de conflit et de polémique ?

    Présenter un bon projet et ensuite faire un référendum était la bonne solution !

    C’est raté !!!

  • Edifiant says:

    Excusez pour le doublon, j’ai eu un problème très vite réglé !

    Je confirme que tous mes commentaires et tous mes COPIéS COLLéS ici sont liés et concerne uniquement le Sujet Présenté :

    « Le conseil municipal décide de changer le nom de la commune (Ouest France) »

    Ma démarche sur ce Blog représente mon désaccord total sur le fond et la forme.

    J’y associe un grand nombre de mes voisins, amies et amis informés par les journaux uniquement et qui ne disposent pas de ligne et matériel informatique et dont leur point de vue est identique au mien.

    C’est à dire contre le projet de changer de nom (ou de le modifier) et pour le retrait du registre des délibérations municipales de notre Commune Fautaise !

    Cordialement à toutes et tous.

  • Edifiant says:

    Je confirme que tous mes commentaires et tous mes Copiés Collés ici sont liés uniquement au Sujet Présenté :

    « Le conseil municipal décide de changer le nom de la commun (Ouest France) »

    Ma démarche sur ce Blog représente mon désaccord total sur le fond et la forme.

    J’y associe un grand nombre de mes voisins, amies et amis qui ne disposent pas de ligne et matériel informatique et dont leur point de vue est identique au mien.

    C’est à dire contre le projet et pour le retrait du registre des délibérations municipales de notre Commune Fautaise !

    Cordialement à toutes et tous.

  • Musette says:

    Où l’on voit que le mode participatif initié par PJ ne peut se faire que constamment.Le moindre surgissement d’une modalité autoritaire est immédiatement sanctionné, car il apparaît comme la trahison unilatérale d’un pacte commun.
    Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faudrait jamais faire acte d’autorité… Mais seulement quand les avis étant recueilli et qu’ il faut trancher et choisir. Mais évidemment choisir dans le panel des choix possibles et non ce que l’on veut soi faire passer…
    si on n’est pas capable d’exercer ce dispositif démocratique, il vaut mieux l’abandonner. Sinon, tous les manquements seront ressentis comme pervers et cela anéantira le dispositif participatif choisi.

  • Edifiant says:

    jpfourment je suis en total désaccord !

    La Faute sur mer est capable de surmonter encore cette période difficile qui s’annonce sans avoir besoin de changer son nom par redémarrer dans son rôle de station balnéaire!

    Ceci dit , je respect vous point de vue que vous avez déjà explicité !

    Bien cordialement !

  • jpfourment says:

    Je ne crois pas qu’il y ait du brouillard , il y a une raison à toute chose!
    Il s’agit ,comme déjà exprimé,de matérialiser volontairement un aprés contre un avant:
    modifier la dénomination de la commune est un symbole fort pour marquer le début de la nouvelle période avec une nouvelle équipe et accompagner le changement (un ex ,les retombées négatives pour la commune au travers des rapports et articles médiatiques liés au procès porteront la dénomination initiale)
    Au delà de la raison de cette volonté ,la méthode utilisée reste contestable aux yeux de la majorité

  • Edifiant says:

    Et voilà Le sage , c’est si simple !

  • Le sage says:

    Ce n est pas compliqué et sans polémique de dire à monsieur jouin de ne pas changer le nom de la faute ,la faute c est une famille et après tout rentre dans l ordre …..je ne comprend pas cette décision précipitée

  • pachan says:

    Tout à fait d’accord avec vous Brigitte.
    Il y a des sujets d’indignation tellement plus graves dans la vie de la commune que cette modification du nom de la commune. Mais comment les nouveaux édiles ont ils pu ignorer l’attachement irrationnel des Français (et des fautais) à leur territoire et à son appellation. Il n’y a qu’à voir le début de polémique engendré par le projet de réforme territoriale.
    Il y a des sujets sur lesquels on doit avancer prudemment. L’ignorer est une faute psychologique et politique. C’est ennuyeux quand on débute une mandature.

  • monique94 says:

    Edifiant
    « Combien de temps une ville peut-elle vivre dans un climat perpétuel de conflit et de polémique ? »
    Donc pour vous sous le règne de RM et surtout ces 4 dernières années, les habitants de cette petite commune vivaient en harmonie dans un climat serein fait d’entraide et de solidarité….

  • pachan says:

    Très bonne idée ce changement de nom. Mais pourquoi s’arrêter en chemin ? Avoir gardé « La Faute » ? C’est pas très positif comme appellation. La presqu’île suffisait.
    Pauvre M. Jouin et pauvres de nous. Ruiner aussi vite, sur une décision aussi mal ficelée, le capital de sympathie dont il disposait…

  • brigitte says:

    @ Edifiant,
    S’il vous plait, arrêtez vos copier-coller qui n’ont aucun rapport avec les sujets abordés.
    Merci.

  • brigitte says:

    @ Pierre G,
    Je vous conseille effectivement de converser avec Laurent Huger ou pourquoi pas avec JF Etienne sur les problèmes abordés à la fin de votre commentaire.
    Les faux bruits courent toujours si facilement….
    Il me semble que la discussion a eu lieu avec les trois animatrices de Balle en Sel et si cela n’a pas abouti, c’est sans doute que ce n’était pas rentable pour elles. Dommage, les enfants adoraient….
    Quant à la place de policier municipal, je crois que la proposition a été faite aux employés communaux qui auraient pu en prendre la charge mais qu’ils ont refusé (à vérifier si vous le souhaitez). Le choix d’Adrien Rossignol, ne s’est pas fait dans le but de placer un « copain » car il n’a jamais fait partie des soutiens de M Jouin.

  • Le sage says:

    Au marche de la faute jeudi 60 signatures le sages pas très sage il peut évoluer ……!

  • Edifiant says:

    Mes dernières lectures :

    LE MAIRE DOIT RESPECTER LA LOI :

    Dans sa ville, le Maire est le représentant de l’État, sous l’autorité du Préfet. Il doit respecter et faire respecter les textes.
    Quel qu’en soit le motif, il ne peut se placer au dessus de la Loi : il est le représentant de la République dans sa ville et y veille au maintien de l’ordre public.

    Dans quelle société vivrions-nous si, demain, chaque Maire décidait de fixer ses propres règles ?

    LE MAIRE EST TENU AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE DE SES ADMINISTRES :

    Le Maire est le président du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). En accord avec son conseil d’administration, il peut décider d’apporter des aides exceptionnelles à ses habitants s’ils se trouvent en situation financière difficile.
    Il doit respecter tous ses administrés et les traiter sur un pied d’égalité, quel que soit leur niveau de ressources.

    Si vous, ou l’un de vos proches, sollicitiez une aide de votre commune, aimeriez-vous que cela puisse être réutilisé contre vous et que votre nom soit divulgué et colporté ?

    LE MAIRE DOIT RESPECTER LE DEVOIR DE CONFIDENTIALITE :

    Dans sa fonction, le Maire est à la croisée des informations : il reçoit les confidences des personnes accueillies lors de ses permanences, il est en contact permanent avec les entreprises de sa ville et il a accès à des données officielles et confidentielles de la part des administrations (impôts, cadastre, préfecture…).
    Il est tenu au devoir de confidentialité et ne doit, en aucun cas, abuser de sa situation et réutiliser à mauvais escient les informations qu’il détient.

    Accepteriez-vous que vos revenus soient, un jour, étalés en place publique ?

    LE MAIRE EST AU SERVICE DE L’INTERET GENERAL :

    Le Maire doit se mettre au service de l’intérêt général.
    Il doit représenter tous les habitants de sa commune, sans exception, sans distinction entre ceux qui ont voté pour lui et ceux qui ont fait un autre choix.
    Il doit faire abstraction de ses différends ou de ses affinités pour prendre des décisions équitables.

    Si, demain, vous êtes en désaccord avec une décision municipale, accepterez-vous d’être dénoncé et pointé du doigt simplement parce que vous n’êtes pas d’accord ?

    LE MAIRE EST LE GARANT DES VALEURS REPUBLICAINES :

    Dans sa ville, le Maire est l’officier d’état civil et l’officier de police judiciaire, sous l’autorité directe du Procureur de la République.
    Son rôle est de faire respecter les valeurs de « Liberté, Égalité, Fraternité » qui figurent au fronton de sa mairie.
    Il est tenu de respecter et de faire respecter les droits fondamentaux : la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté de réunion, le droit au mariage…

    Comment réagirez-vous si, demain, vous êtes pris à partie parce que votre opinion et vos propos ne vont pas dans le sens du pouvoir en place ?

    LE MAIRE EST LE GARANT DE LA COHESION SOCIALE :

    Un Maire doit tout faire pour rassembler la population de sa ville et non la diviser.
    Quelles que soient ses idées, ses croyances ou ses appartenances, chaque citoyen a le droit de vivre dans un climat apaisé et dans une ambiance de respect, de confiance et de sérénité.

    Combien de temps une ville peut-elle vivre dans un climat perpétuel de conflit et de polémique ?

    Extrait du collectifcitoyen

  • brigitte says:

    Je vois que la « mayonnaise » est encore montée d’un cran…

    Même si je désapprouve cette nouvelle dénomination de la commune et surtout la façon dont la décision a été prise, j’ai du mal à comprendre la rage qui anime certains blogueurs : nos vies, nos finances, notre tranquillité ne sont pas mises en péril. J’ose espérer que PJ est tout à fait au courant du tollé qu’il a provoqué et que lui et son équipe entendront la volonté des Fautais. L’erreur est humaine et celle-ci me semble assez simple à rectifier…. Si on met son amour propre dans sa poche.

    Il est surprenant (et choquant pour moi) de voir que Les Fautais se mobilisent plus facilement pour sauver le nom de leur commune que pour venir en aide aux victimes de Xynthia ou s’offusquer des dépenses inconsidérées d’avocat ou de réfection ( à moitié ratée) de l’avenue de la Plage. Mais chacun son combat….

    Quant à la pétition qui empêche certains de dormir, je ne la signerai pas ! L’extrait cité sur ce blog et les termes employés sont loin d’avoir mon adhésion.

  • boucher says:

    A édifiant
    Bonjour , c’est bien joué de faire croire que vous avez voté pour la liste de Jouin et que vous êtes super déçu ! Qui fait la fumée ou plutôt qui met le feu pour faire oublier des choses bien plus importante , Alexis est cité au conseil des sages je pense comme lui que ce n’est que du marketing touristique et vous savez très bien que ça n’ira pas plus loin. Un problème avec le fait que la nouvelle équipe puisse travailler a la revalorisation de la commune ? Vous avez tellement de bonnes idées , vous étiez sur une liste ? Trois mois comparé a 30 ans !

  • Edifiant says:

    petite éducation de Sage:

    Le sage est un individu qui « possède » pleinement, qui accomplit, voire dépasse les facultés ou dispositions de la nature humaine, tant en ce qui concerne la connaissance que l’action.

    Il représente l’idéal de vie humaine la plus haute, l’excellence dans le savoir ou dans la disposition au savoir, et aussi dans la justesse du jugement sur toutes choses, en particulier dans ses jugements de valeurs morales et dans sa puissance à accomplir les actions qui sont liées à ces jugements.

    En pratique, le sage peut être défini comme celui qui manifeste sa pensée non seulement par sa parole, mais surtout par son agir, c’est ainsi qu’il « démontre » le bien-fondé de sa pensée.

    Ainsi, la vie du sage est à elle seule la démonstration de sa pensée, la force du sage est dans ses actes, et non dans le verbe, réservé au philosophe (voir Thalès et les moulins à huile, pour comprendre ce qu’est la sagesse, ou la vie de Gandhi, pour comprendre comment par l’action, le sage « démontre » concrètement la pertinence de sa philosophie).

    Socrate à ce titre, est un des archétypes du sage antique, sa pratique de la maïeutique sur l’agora et sa manière de mourir valent toutes les démonstrations rhétoriques et verbales.

    Si le sage agit, c’est qu’il sait que seule la « monstration » en acte de sa pensée fait école, alors que les mots eux, s’envolent.

  • Edifiant says:

    Même point de vue Pierre G :
    Les boules aussi, et je n’ai pas sommeil !

    Ce soir j’ai contacté pour signer la pétition, une seule phase était ma préférence que voici :
    « En un mot, nous vous demandons de retirer immédiatement ce projet innommable et suspendre la commande des panneaux aux entrées de la ville »

    J’ai signé et mon épouse aussi qui a trouvé un petit apaisement avant d’avoir la réponse définitive … !

    Evidemment j’ai lu la pétition entière avant de signer et au passage une explication a particulièrement attirée mon attention! J’ai voulu approfondir et j’ai consulté mes archives de la campagne électorale municipale!

    Voici ma conclusion avec un montage photo à partir des documents de campagne qui pourrait justifier les termes de la Pétition !

    Un Homme qui sollicite toute une population pendant sa campagne pour terminer seul sur le panneau de la Commune !

    Je suis stupéfait et moralement obligé de partager !

    Bon courage à Toutes et à Tous !

  • alexis says:

    @edifiant et elle
    je rejoins vos commentaires. Je me contenterai du brouillard pour l’instant plus que du rideau sur le point discuté. Je n’irai pas plus loin en référence à mon com du début qui exprimait que le débat était stérile car cette démarche ne me semble pas recevable.
    cordialement

  • Pierre G says:

    Bon en bref, nous sommes pour la majorité tous d’accord, il y a mieux a faire que changer le nom de la commune, de plus avec peu de chance de réussite.
    Mais je n’en reviens pas de cette présentation cavalière par les élus.
    J’ai l’impression qu’on me prend pour un con, je pensais naïvement que c’était l’a-panache des hauteurs de la république. Et bien non, on peut donc s’attendre à des passe droits locaux, des dossiers gérés à la légère sous prétexte que l’on connait Pierre, Paul ou Jacques dans je ne sais quelle administration. Mais la vie n’est pas QUE ça! Le fait d’avoir un ancien du conseil constitutionnel dans l’équipe n’est pas une fin en soit, de connaitre l’attaché d’un ministre ou un ministre, voir de notre bon chef d’état, et de les faire agir (ou pas) dans les dossiers locaux est très dangereux (merci Sarko et De Villier pour l’exemple), voir stupide pour la population Fautaise de la presqu’île (je rappel que les élus ne sont la que pour quelques années,la roue tourne et certains dossiers ne verrons le jour que dans 5 ou 10 ans).
    Ça sent mauvais, au bout de 3 mois, bravo, faire des économies, augmenter les impôts locaux admettons, mais occupez vous des VRAIS problèmes des Fautais de la presqu’île et de la venue des touristes.
    Pour en finir, je serai curieux de converser avec Laurent Huger, homme du privé, sur le fait que les 3 personnes de l’ancien « club Mickey » fautais voulais reprendre l’activité à leur compte. (à priori l’activité gérée correctement pourrait être à leurs yeux rentable), mais non on ferme, point sans discutions.
    Nous avons un maire qui ne sait pas composer, il impose.
    On embauche un policier municipal sachant que certains employés communaux auraient peut être fait l’affaire, on fait une délibération vite fait et zou un de plus à payer.
    Je rappel le rôle d’un élu, être le représentant d’un peuple et être à sa disposition et non l’INVERSE. (pour mémoire c’est ce qu’on reproche entre autre à René Marratier)
    Les boules je vous dis, j’ai les boules d’avoir voté pour eux.

  • alexis says:

    @le vieux et d’autres
    À15-0 la tentation ne fut-elle pas encore plus forte? Je ne parle même pas du fait que ce blog n’existait pas. Ne faites pas passer des vessies pour des lanternes. C’est bien la démocratie qui gagne en ce moment. Elle implique des contradicteurs certes mais aussi des propositions qui ne peuvent pas être des succès à tous les coups

  • Edifiant says:

    A elle
    Merci encore pour votre commentaire tronqué, moi je suis sur place et je confirme que vous êtes exactement dans la vérité !

    Si je peux vous conseiller, j’ai connu les mêmes problèmes au début de mes commentaires. C’est la durée dans la fenêtre de commentaire qui est trop longue !

    Alors préparez votre texte dans une page de votre traitement de texte perso et ensuite vous faite un copier et coller dans la boite du blog.
    Ca fonctionne très bien ! Merci à Renaud Pinoit au passage !

  • Edifiant says:

    Elle :
    Je souligne votre excellent commentaire (12 juin 2014 à 20 h 54 min) qui vous place dans un brouillard total !

    Pour moi je suis dans la même situation, et en plus habitant Fautais je me pose les mêmes questions ! Avec une différence, je parle de rideau de fumée !

    En principe, quand le brouillard disparait, le paysage apparait avec sa beauté habituelle !

    Mais quand le rideau de fumée disparait, le paysage que l’on redécouvre est souvent bien triste !

    Dans cette dernière hypothèse et pour des raisons de respect historique du territoire et des générations humaines Fautaises encore présentent dans le paysage Fautais, je vous le dis, je ne supporterai pas de découvrir le nom de ma Commune modifié et de nouveaux panneaux aux entrées de la Commune !

    Je suis en accord avec vous !
    Bien cordialement !

  • Elle says:

    Merci pour votre réponse  » Le Vieux ». Je m’en doutais un peu…mais bon…notre nouveau maire est entouré… Mon der post est tronqué : il n’y a donc pas tout mon raisonnement et toutes les interrogations. Bon… Je ne recommence pas à tout écrire. Au final, ce ne sont probablement que des paroles dans le vide…

  • Elle says:

    Sans vouloir monopoliser le blog… Je voulais tout de même faire le point sur les raisons avancées pour justifier ce changement.
    1 – l’ article de ouest France ( à moins que le journaliste ait mal rapporté les propos, c’est possible mais dans la mesure où c’est ma seule info… )
     » Assumer aujourd’hui le drame d’un territoire fragile » : si je comprends bien,ajouter « presqu’ile « va me permettre d’accepter le drame d’un territoire fragile. Euh… Excusez moi M. Girard mais j’avais remarqué depuis longtemps qu’il y avait des digues, des marées, des coefficients plus ou moins forts et que nous étions à peu de près au niveau de la mer ( si j’avais du l’oublier : la nuit du 27/28 février 2010 me l’a douloureusement rappelé)
    « donc entrer dans la résilience d’une presqu’ile exceptionnelle mais fragile ».
    exceptionnelle : oui, ça je sais

  • Edifiant says:

    A Alexis :
    Vous avez raison d’être en désaccord sur le raisonnement, il est impossible d’être en accord sur tout.

    Attendez de voir, le temps fait évoluer les esprits et les découvertes permettent d’avancer. Des accords naissent très souvent à la suite de désaccords !

  • Un Vieux says:

    Bonsoir ELLE,
    Monsieur Le Maire a fait toute sa carrière dans l’administration derrière un bureau à entériner les idées de ses chefs et à faire entériner les siennes par ses subordonnés,quelque fusses ces idées. N’ayant jamais eu de contradicteur économique ou social. Donc il continu par habitude ou conviction. Ce qui est dangereux dans cette affaire ce n’est pas l’idée saugrenue de changer le nom de la municipalité, quoique que, c’est la méthode employée qui tient plus du totalitarisme que de la démocratie. Le piège est là. Le reste, conseil des sages ou autre est effectivement de l’enfumage. Le vrai danger est dans la méthode. Il est vrai qu’à 9 contre 6 la tentation est belle.

  • Edifiant says:

    Oui, oui elle est arrivée, je l’attendais avec impatience et elle circule très vite de maison en maison. Beaucoup de vacanciers se précipitent pour y signer leur mécontentement.

    Le plus étrange, c’est que de nombreux électeurs et électrices qui me disent avoir voté pour le Maire Patrick JOUIN au dernière élection se précipitent aussi pour la signer !

    Ce comportement surprenant correspond assez bien aux résultats des compteurs d’opinions :

    Le changement de nom de la commune en « La Faute-sur-Mer la Presqu’île »

    Total Votants: 119

    • Je suis contre (90%, 107 Votes)
    • Je suis pour (7%, 8 Votes)
    • Je n’ai pas de position (3%, 4 Votes)

    Je vous avoue là, que je suis très perturbé, mais aussi très satisfait que le bon sens l’emporte !

  • Elle says:

    J’allais ajouter comme autre hypothèse à mon précédent post, que nous serions considérés comme des moutons (de pré salé !) incapables de s’exprimer…totalement inertes et anesthésiés.
    Mais Le Sage vient de me prouver le contraire

  • Le sage says:

    Le sage dis ..la pétition est commencer c est aux fautais de s’exprimer .à défaut de consultation….avant. !….. Dommage .

  • Musette says:

    Moi aussi, Elle !

  • Elle says:

    Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas dans tout ça.
    Comment le maire et son équipe ont-ils pu imaginer un instant que le fait de modifier le nom de notre commune allait passer comme une lettre à la Poste ? Je ne parle évidemment pas du vote en conseil municipal car là: c’est mathématique. Je veux parler de la perception de la mesure qui tombe de nulle en plus… par les habitants de la Faute…
    Il n’a pas été envisagé que ça pouvait poser problème ?ou alors c’était quitte ou double au risque de se mettre à dos une partie de la population, voire même ses propres électeurs ? Ou alors, ce qu’on en pense nous, ce que l’on ressent, ne compte pas ? n’a pas d’importance ?? La méthode le laisse penser mais je suis tout de même perplexe… Ce serait quoi l’intérêt d’une forme de suicide politique aussi peu de temps après l’élection ?
    je suis dans le brouillard total là…

  • Musette says:

    Franchement, Mr Boguet, si vous vous laissez – à 6 – déstabiliser par PJ, cela relève de votre responsabilité. Vos commentaires sur mes supposés choix n’y changeront rien.
    Quant aux impôts, votre post n’est pas clair. L’augmentation des impôts a été expliquée en CM et votée que je sache. Contesteriez-vous le lien avec les dépenses engagées par RM pour l’avenue de la plage et l’esplanade de la mer ?

  • halteaufeu says:

    jpfourment,
    La Faute sur mer avec ou sans complément restera La Faute sur mer, comme Toulouse, Fréjus etc, je suis très surpris que personne ne soit choqué par cette tentative d’escamoter l’histoire avec autant de célérité. Les médias au moment du procès ne parleront que de La Faute sur mer. Mr le maire n’est pas naïf au point d’imaginer qu’il en sera autrement parce qu’il aura fait changer le nom.
    Le cout de cette opération est à nous préciser.

  • a musette venez voir le ton de votre maire favoris et vous verrez que sur le coup de sa réponse assez rude il nous a glisser le vote alors que nous debattions encore le sujet mais il est vrai pour vous le seul but c’est RM dehors peu importe le reste pour la note d’impots les comptes sont validés par la perception et loin de ceux de votre maire favoris

  • alexis says:

    @edifiant
    oui je crois avoir clairement exprimé que j’avais accepté de sièger au dit conseil des sages. J’aimerais cependant que l’on revise cette appelation…A suivre
    En parlant de complot, je faisais référence au message de halteaufeu, que vous approuviez, sur le rideau de fumé sensé masquer des actions plus grave. Je suis en désaccord avec le raisonnement, ma phraqe me paraissait claire.
    @jp Boguet
    vous, comme l’autre équipe, votez en esprit d’équipe sans faire appel à votre libre arbitre. C’est un choix, qui permet de montrer un soutien à votre tête de liste et qui montre une cohésion. Mais, dans ce cas, elle vous amenera à soutenir des decisions qu il faudra assumer en votre nom aussi.

  • Musette says:

    @ Mr Boguet : confondre à 6, comme un seul homme vote contre et abstention laisse rêveur !…
    Vous pouvez toujours dire que ce n’est pas ce que vous vouliez voter.
    On a l’impression que vous n’aviez pas un avis clair avant le vote ; réflexion insuffisante ?

  • jpfourment says:

    Edifiant: probable explication suite à votre interrogation sur le pourquoi dans le futur(ou complot!)

    1) La Faute sur Mer = Xynthia + Ex-CM (ancien conseil municipal)= procés =pollution médiatique et judiciaire =retombées négatives sur la commune

    2) La Faute sur Mer/la presqu’île = nouveau CM et 1 an de procédure = entre temps la pollution est retombée(balayage) = renaissance de la commune

    le lien entre ex-CM et nouveau CM est coupé via le changement de dénomination
    (responsabilité virtuelle ?)

    édifiant ? peut-être !

  • Edifiant says:

    A Jean-Pierre BOGUET :

    Merci pour ce renseignement qui lève le doute dans une situation ou chaque membre du Conseil Municipal a une valeur et un sens pour toute la population qu’il représente.

    Je comprends parfaitement la mauvaise réaction des 6, j’ai vécu aussi plusieurs expériences de Conseillé Municipal avec les mêmes problèmes. Les réunions de conseils sont toujours bien préparées et le temps de la réflexion n’y est jamais … volontaire manœuvre qui conduit à chercher à désorganiser les opposants !

    Pour ma part, les choses sont maintenant très claire, vos votes enregistrés comme « abstention » doit se traduire définitivement pour : 6 votes CONTRES !

    Conclusion que j’approuve, moi aussi je suis complètement contre ce changement arbitraire de nom de La Faute sur mer !

    Et merci pour votre franchise !

  • pour Edifiant ce jour du conseil nous avons été tellement surpris du refus sur un ton plus que dur,qu’une fois le vote lançé nous nous sommes trompés entre le contre et l’abtention évidemment nous sommes contre pas de problème nous faisont tous pur contrer cette proposition

  • Musette says:

    Contente de t’avoir rencontrée un certain soir Dominique…
    Bon, à part ça, je vais, comme tout le monde, payer les impôts correspondant à l’ardoise laissée juste avant les élections, 1.800.000€ tout de même, par un certain RM !

  • Edifiant says:

    A Dominique :
    Le compte – rendu sommaire sur le site de la Commune serait il un complot aussi … non pas possible , il est signé par le Maire !

    Point 13 :
    « Proposé d’adjoindre au nom de la Commune de La Faute sur mer le terme « la Presqu’Île », et donné mandat à M. le Maire pour entreprendre les démarches et les procédures nécessaires à cette nouvelle appellation. 9 voix pour et 6 abstentions (R.MARRATIER, M.VERHECKEN, J.P BOGUET, C.FAVREAU, P. MARTIN, C. MOQUAIS), »

    1- Je note que les 6 voix contres sont nommées, mais pas les 9 voix pour, qui ne le sont pas … !
    Je souligne là une atteinte à liberté de jugement de certains de nos conseillés… anormal !

    2- Pourquoi 6 abstentions et non pas 6 contres ?

    3- J’ai demandé aux concernés de me donner un éclaircissement sur ce point qui fait contraste avec les 90 % de contre que nous observons dans le sondage de Renaud PINOIT !

  • Edifiant says:

    Et moi je ferme mon clavier pour vous, Brigitte et Musette:

    Je ne répondrai plus à vos commentaires provocateurs qui nous entrainent dans des échanges inutiles et ridicules …
    Alhalteaufeu dit : 11 juin 2014 à 10 h 39 min, avait raison …

    Le véritable SUJET ici est le PASSAGE en FORCE d’une MODIFICATION du NOM de notre COMMUNE qui touche toute la Population : Point 12 de l’ordre du jour de la Réunion du Conseil municipal du 6 juin 2014, faut il le rappeler !

    Merci encore à Renaud PINOIT pour le compteur d’opinions et qui confirme ce matin une nette majorité de contre comme je rencontre moi-même dans la Commune.

    Mon Epouse née à la Faute on est tombée malade !!!

    Ce matin à 9h 25 !

    Je suis contre (90%, 95 Votes)
    Je suis pour (6%, 6 Votes)
    Je n’ai pas de position (4%, 4 Votes)

    Par ailleurs , j’ai souligné l’absence de compte rendu de cette réunion hier à 14h58 et à 18 heures il était en ligne sur le Site de la Commune :

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lafautesurmer.fr%2F&ei=JFOZU9W2DZPL0AWY44DwBA&usg=AFQjCNHRFb4wFhqyx8jvgqHr-BOzar5ikw

    Bonne journée !

  • Dominique says:

    Chantale, je reprends la plume pour te répondre, la conférence a lieu toute la journée du 20 mais tu n’est pas obligée de rester tout le temps . Il faut s’inscrire à la Mairie . Christine a les renseignements .
    Edifiant, je connais Chantal, qui connait Brigitte, qui connait Christine, qui connait Musette … C’est un complot …

  • berlemont Chantal says:

    Quelqu’un à des renseignements sur la conférence sur les submersions marines qui aura lieu au pavillon des dunes, la date et l’heure. Merci

  • brigitte says:

    Edifiant, je crois que vous vous faites trop d’illusion sur un compte rendu de conseil municipal .
    Quant à Musette, elle aura encore appris des choses sur elle-même : un peu dure de la comprenette, une rigolote qui s’ignore et qui vit à la charge de la société sans payer ses impôts (fraudeuse ou petits revenus?).
    Il fait encore beau aujourd’hui et je crois que, comme Dominique, je vais jeter l’éponge.

  • Edifiant says:

    Musette :
    Vous avez du mal à suivre et plutôt assez marrante en fait …
    Attendez de lire le compte rendu de la Réunion du 6 juin 2014 à 17 h et ensuite de lire le montant à payer sur votre prochaine feuille d’impôts… !
    Vous aller commencer à comprendre. A moins que vous soyez exonérée, ce qui est encore possible.

  • Edifiant says:

    Pas si mal finalement, pourquoi dépenser encore plus au moment ou nous devons économiser !

    Tout y est , même la presqu’Île !

  • brigitte says:

    Edifiant,
    ne vous croyez pas toujours visé. Je constate tout simplement que Patrick a toujours eu une majorité de pouces verts a chaque fois qu’il nous a mis des liens intéressants… sauf aujourd’hui.
    J’en tire peut-être des conclusions hâtives mais ce n’est pas plus idiot que de prétendre être plus sage en lisant ouest France qu’en regardant TSV…
    Ecouter le compte rendu d’un conseiller ( er car le féminin est conseillère)c’est bien mais se rendre au conseil municipal pour se faire sa propre opinion c’est encore mieux!!!

  • Edifiant says:

    Sur ce Blog nous communiquons avec nos Pseudos en général:

    Je confirme que:
    Lorsque je m’adresse à Patrick en début de mes commentaires: c’est bien à M. Patrick Jouin, Maire de la Commune de la Faute sur mer !

    Pas de confusions SVP ! ! !

  • Musette says:

    C’est la grande théorie du complot… Faut faire gaffe, des choses terribles nous attendent fourbies dans le plus grand secret. Chut ! Édifiant et Haltaufeu sont au taquet. Ils ont tout compris et même que j’en fais partie !… J’aurais au moins appris quelque chose aujourd’hui..

  • brigitte says:

    Bigornaute, sympa le jeu de mot… Le problème est qu’une photo n’est pas un logo et que l’écriture masque la beauté de notre presqu’île.
    Pourquoi ne pas lancer pour cet hiver un petit concours qui ferait participer les enfants des écoles et les artistes locaux ? Trop tard ?
    Pour la dénomination de la commune en tous cas, la machine est lancée et c’est bien dommage.
    Bien dommage aussi que l’article du Sans Culotte 85 sur La Vallée du Lay passe aussi inaperçu… Il s’agit de nos impôts et de notre sécurité ! Patrick, il faudra changer de pseudo, on vous a pris pour le Maire et ces jours-ci il est assez mal vu.

  • Dominique says:

    Franchement,là,j’abandonne …

  • bigornaute says:

    c’est pas si Lay que ça

  • Edifiant says:

    alexis:
    êtes vous réellement un Sage ?

    Pas besoin d’aller sur TSV pour être dans la réalité!

    Il y a la Réunion de Conseil Municipal relatée par les conseilles eux mêmes et par les journaux !
    Si seulement que ça, est de la theorie du complot digne d ‘un film americain, alors expliquez nous clairement …!

  • alexis says:

    En visionnant le lien de tsv, je me suis demandé s’il ne s agissait pas simplement d’un coup de com’ visant une couverture mediatique avant la saison? Je ne suis pas convaincu quant aux calculs sournois évoqués par édifiant et haltaufeu qui s apparenteraient à une theorie du complot digne d un film americain.

  • Edifiant says:

    A Alteaufeu :
    Pas d’inquiétude halteaufeu, je ne vous demanderai pas d’être plus explicite pour Musette. Il y a longtemps que j’ai compris ses petits jeux …

    En revanche, pour le débat que vous considérez comme un rideau de fumée, je suis entièrement d’accord et j’ai déjà commenté sur ce point.

    Cependant, je reviens vous précise qu’il y vote par notre Conseil Municipal et un pouvoir obtenu pour Le Maire d’engager le changement de nom de notre Commune.

    Vous devez comprendre que ça ce n’est pas que de la fumée. Ce sont des écrits administratifs et vous savez que « si les paroles s’envolent, les écrits restent ! »

    Pour ce qui a de plus important derrière, j’en suis aussi convaincu !
    Les découvertes par la population se feront avec la même méthode, c’est-à-dire après les votes par le Conseil Municipal !

    Ca c’est de la vraie-fausse concertation participative ! ! !

    Pour terminer, il est 14h58 et il n’y a toujours pas de compte-rendu de la réunion du dernier Conseil Municipal du vendredi 6 juin 2014… sur le site de la Commune!
    Très bonne communication !

  • alexis says:

    Je n ai pas dit qu il fallait faire partie d un conseil pour exprimer son opinion, heureusement pour la démocratie. Néanmoins, dans ma position, le refus de participer à cette opportunité me mettrait dans une situation inconfortable pour m exprimer.

  • halteaufeu says:

    Edifiant
    Je partage totalement votre approche, mais j’attire votre attention sur l’importance qu’il y a de ne pas oublier que ce débat est un rideau de fumée qui ne peut cacher que quelque chose de beaucoup plus important.
    J’ai fait de la provoque vis à vis de musette car je ne connais que trop bien ses qualités de manipulatrice, mais il y a une raison

  • HetM says:

    nous rentrons d’un court séjour durant le week-end à la faute –
    quelle surprise de vouloir changer de nom!!
    d’autres choses très importantes à nos yeux seraient à fire en priorité :
    – bazar dans l’avenue de la Plage pour circuler entre voitures et vélos
    – accès à la plage impossible au nord de la commuine
    merci aux nouveaux élus de penser aux touristes qui vont arriver (tout au moins on l’espère) car cette commune se meurt !!

  • Edifiant says:

    Patrick :

    SVP arrêtez de nous enfumer et de nous embarquer sur une mauvaise barque.

    La Faute sur mer à besoin d’autre chose de mieux en commençant par le respect total de sa Véritable Identité, scellé dans la joie comme dans la souffrance de ses enfants du pays ! Ne venez pas ici semer le trouble !

    Vous pourriez au moins faire un effort pour comprendre ce que vous a demandé un de vos conseillé de l’Opposition ! La concertation participative commence par la !
    Vous essayez ici un peu trop tard de nous expliquer l’incompréhensible et de détourner le vrai sujet qui nous fâche :

    le passage en force de façon arbitraire d’un projet qui n’était même pas au programme de votre campagne… , et de plus le nom respect des demandes de vos collègues conseillés qui représentent directement et aussi la population Fautaise.

    Je vous supplie de faire un référendum ou consulter officiellement la population SVP !

  • Dominique says:

    Edifiant, lisez mes posts précedents …

  • Patrick says:

    La Faute-sur-Mer : la commune veut miser sur le tourisme (TV Vendée)

    http://www.tvvendee.fr/le-journal/edition-du-mardi-10-juin-2014_09062014/04

  • c’est aux Fautais de s’exprimer pour ce qui est du nom de notre commune le conseil des sages très orienter elus de la majorité n’est là que donner un avis et une tendance communale, la consultation des habitants prime.

  • jpfourment says:

    alexis:concernant le point 1 de votre post à 0h47 ,c’est tout à votre honneur néanmoins il n’est pas pour autant nécessaire de faire parti du conseil des sages pour pouvoir s’exprimer …
    Pour être exhaustif : sur un sujet sensible ,consulter un échantillon de la population composé du CM et du CS(conseil des sages) réunis par exemple via un vote à bulletin secret pourrait être une voie de recours satisfaisante pour la majorité de la population (consultation,débat et décision à la majorité…)

  • alexis says:

    J ai bien compris et entendu vos arguments. J’espere aussi que le conseil des sages ne sera pas juste un suppositoire democratique. J’en tiens compte et resterai intègre.

  • Edifiant says:

    a Alexis:
    Pas claire cette affaire de Conseil des Sages !
    Je suis aussi en accord avec Yves à 17h48 et Pierre G à 17h42 !
    J’y reviendrai certainement plus longuement !

  • alexis says:

    Si personnellement j ai accepté de faire parti du conseil des sages, il y a 2 raisons principales
    1) en refusant je me vois mal critiquer en mon nom des decisions. Agis ou tais toi.
    2) j ai revé à un avenir plus ouvert, où les generations se parlent et s entendent

    Pensez que ceci est utopique mais pour moi cela reste du domaine du possible.

  • Edifiant says:

    Très juste jpfourment, et en observant de prêt cette curieuse affaire, c’est bien une procédure de modification qui mine de rien est confirmée par le Conseil Municipal avant même que la Composition du Conseil des Sages soit entérinée. Très étrange comme méthode pour un Chef qui prône la concertation participative !

    Compte tenu de la méthode, je reste persuadé que cette « démarche expresse » est le début d’un plan de grande envergure qui va nous apporter de nouvelle surprises. Quelles surprises ?

    Je suis choqué par cette décision qui à de forte chance d’être concrétisée !
    Renaud dans sont premier commentaire cherche à nous rassurer , mais il y a certainement encore des combines pour contourner les difficultés.

    En effet, comme vous le dite, le coup est parti … et je vous rassure, la cible devrait être atteinte car elle sera bien guidée par les nombreux radars bien placés sur son parcours.

    “ Politique, quand tu domines, petits règlements juridiques tombent en ruines “

  • Un Vieux says:

    Passer du dictat de la pensée unique au néant de l’obscurantisme technocratique !! mais qu’avons nous fais pour subir un tel traitement?
    Nous avons voté pour un programme et des gens nouveaux afin d’aller de l’avant en s’occupant de la vie quotidienne et de la saison touristique, pas pour des idées creuses qui cachent soit amateurisme grave soit des dévires inquiétantes.
    Pas vraiment rassurant.

  • Edifiant says:

    a Dominique:
    Alors Dominique, toujours pas de réponse à mes questions précédentes :
    Vous disiez : « Le but étant simplement de rendre la commune plus attractive et a moindre frais ! »
    alors je souhaite que vous m’expliquiez comment la Commune va devenir plus attractive et combien la elle va économiser ?

  • la Vieille says:

    Bien d’accord avec toi mon bon Vieux, ton commentaire est excellent et un des meilleurs tellement vrai !
    Ils feraient mieux de bien s’occuper de notre Commune comme ils l’avaient promis !
    C’est du n’importe quoi et du très beau mensonge!

    Allez nos Conseillés, arrêtez de boire les belles paroles et prenez une échelle pour remettre des flammes neuves qui tombes en lambeaux sur des fauteuils en attentent de visiteurs à l’entrée des plages !

    Si vous ne supportez plus la Faute… , alors ne la faites pas !

  • Un Vieux says:

    Voila un idée quelle est belle et bonne tellement elle ne servira à rien. C’est vraiment une idée de technocrate endurcit. Ce n’est pas de cela que La Faute a besoin, mais de renouveau, de dynamisme et de créativité.

  • jpfourment says:

    Le CM ne propose pas une modification du nom de la commune (1953) ,il engage directement la procédure de modification : il s’agit d’un sujet sensible pour lequel il conviendrait de démontrer l’intérêt d’initialiser une telle procédure à l’appui d’une communication élargie et d’une consultation ouverte auprés (d’un échantillon au minimum) de la population .
    Je ne converge pas sur une telle méthode qui paraît bien trop rapide et rigide pour permettre l’adhésion ; par ailleurs ,le coup est parti mais je ne crois pas que la cible puisse être atteinte !

  • halteaufeu says:

    Voila ce que j’écrivais en mai 2012…..Musette excommunions, sous entendu…et mépris

    • halteau feu dit :
    19 mai 2012 à 18 h 39 min
    @Brigitte, quel humour et procédurière avec ça…relisez vos classiques, il n’y a que vous pour ignorer cette expression.
    @G.Nicole, relisez mes post et vous conviendrez que je n’ai jamais rien dit d’autre, mais sur ce blog si l’on n’est pas d’accord avec brigitte ou musette, on est immédiatement taxé de tous les maux, ne confondez pas ce que l’on dit de moi avec ce que j’ai écrit. J’ai dénoncé des personnes qui depuis 20 ans ont échoué dans leurs tentatives de prendre « La mairie » et qui sous le couvert de ce blog tentent de se relancer.
    J’ai dénoncé des personnes qui traitaient : de petites gens, de naïfs, de niais les Fautais.
    J’ai souhaité que l’on se préoccupe de l’avenir des habitants de La Faute.
    J’ai souhaité qu’il soit laissé le soin à la justice de dire les responsabilités si besoin était.
    Votre phrase sur le prétendue aveuglement des Fautais m’attriste profondément car c’est cette vision que certains construisent depuis des mois, méthodiquement, dresser les Fautais les uns contre les autres.

  • Yves says:

    Sur un autre sujet : la suite du feuilleton de l’ASVL (la Vallée du Lay) fait l’objet d’un article développé dans le Sans-Culotte 85 de ce mois.
    Les informations qui sortent au grand jour vont bien au-delà d’un simple « Clochemerle ».

  • Musette says:

    Quand vous aurez entendu les réquisitoires, haltaufeu, et seulement à ce moment-là, vous pourrez dire que c’est le procès qui se prépare est sans fondement.
    Quant aux propos diffamatoires, ils n’étaient pas utiles. Les faits parlaient d’eux-mêmes.
    Vos raccourcis, vos hypothèses posées sans aucun fondement réels avec le ton de la conviction de la chose avérée, ne permettent que de soutenir un déni qui a précipité dans la mort un certain nombre de pauvres gens. Peut être y avez-vous quelque intérêt ? A force, on finit par le croire.

  • halteaufeu says:

    Toulouse (AZF), Fréjus, Verdun,…..et tant d’autres, n’ont pas changé de nom et ne s’en portent pas ni mieux ni plus mal, plutôt mieux d’ailleurs.
    Alors pourquoi, que se prépare t’ont à escamoter? une idée en l’air : un procès sans substance, une élection sur de la médisance…..à vos suggestions

  • alexis says:

    @Pierre G et Yves
    je vous rejoins sur vos points de vue. Il y a beaucoup d attentes et d espoir posés sur les épaules de cette nouvelle municipalité. J’espère ne vivre qu’une etape et attends de voir la suite et la reaction du CM, bref plus d infos pour juger objectivement et sereinement.

  • Dominique says:

    Vous préféreriez sans doute qu’on donne comme nom : » La Faute – La cuvette de la Mort » Ce week end encore, j’ai été abordée par des personnes qui cherchaient « La Cuvette de la Mort » . C’est surement plus interessant de voir les tas de gravats de ces pauvres maisons que la Pointe d’Arçay .
    Nous sommes en démocratie et on vote pour désigner nos représentants qui prennent les décisions en notre nom . Nous avons la chance de pouvoir intervenir au Conseil Municipal bien que ça ne soit pas obligatoire(et qu’on nous l’ait toujours refusé avant), nous avons la chance de pouvoir intervenir grace au « Comité des sages » . La liste des membres est publique , faites remonter vos questions, vos avis et vos idéés .

  • Yves says:

    Modifier le nom (plutôt qu’en changer), ça peut se concevoir. Le conseil municipal pouvait lancer l’idée. Mais vouloir éviter tout débat sur le sujet est une… faute.

    A vouloir décider seule et dans la précipitation, l’équipe en place s’expose au ridicule et à l’échec.
    Le ridicule, parce que cette nouvelle appellation est un collage dont le résultat est trop long sans pour autant faire sens. L’échec, parce qu’elle ne respecte pas les lois élémentaires de la toponymie française.

    La Faute-sur-Mer se suffit pour distinguer la commune, sans risque de confusion aucune. On pourrait envisager de rajouter un autre toponyme existant (Arçay, par exemple), mais pas ce simple mot géographique qu’est « la presqu’île ». Et encore, sans doute faudrait-il alors laisser tomber le « sur mer ». Le jeu en vaut-il la chandelle ?

  • Pierre G says:

    Alexis, pas question de comparer dans l’immédiat, juste un peu échaudé par les 25 ans passés, méfiant je le suis et surtout je m’attendrai pas 6 ans pour ouvrir les yeux et pour parler voir critiquer si le coeur m’en dit.
    je n’aime pas la tournure que prennent les choses actuellement et je n’ai pas voté pour eux pour des clopinettes. J’ai voté un programme et dans ce programme il y avait de belles choses, pour le moment on y est pas, enfin pas comme je le concevait.
    Je n’aurais certainement pas avalé à l’époque un changement de nom sans référendum, même pas au programme et subitement urgent.
    Etre mis devant le fait accompli, j’ai passé l’age et ai vécu ça comme tous les Fautais depuis des lustres.
    Il y en a marre.

  • Alexis says:

    Il peut être profitable pour tous de douter du bien fondé des choses et des paroles émises. C’est la base d’un raisonnement scientifique.
    Ne jugeons cependant pas trop vite. Vous comparez 25 ans de Marratier avec 3 mois de Jouin. Est-ce bien raisonnable?
    Soyons honnête comme le dit Jean-pierre Boguet et évitons les procès d’intention. Cette saison est/sera la résultante de la mandature précédente. Ça ne fait pas de doute dans mon esprit.
    Pour le reste, je juge(rai) de la pertinence des actions avec des faits et en temps voulu, ce que j’ai commencé à faire. Essayons d’être constructif (c’est un objectif que l’on peut se fixer). Je ne souhaite pas crier au loup à la moindre incartade en disant « je vous l’avais bien dit », cela n’apporte rien hormis du chaos.
    Je serai prompt à admettre que je me suis trompé, si cela est le cas. Mais pas pour l’instant, peut être dans 6 ans.

  • Pierre G says:

    Madame la mouette vous dites « la prochaine fois faudra quand même qu’on parle de choses sérieuses : du budget, des écoles, des digues, etc… »
    Effectivement, cela serait bien d’en parler, mais aussi pendant les conseils municipaux. A ma connaissance hormis le budget voté dans l’urgence le reste est resté non évoqué publiquement par les élus.
    On donne au bas peuple effectivement des informations futiles qui vont les occuper sur un blog, pendant que nous autres, les grands élus, on donne notre aval sur ce que PJ veux (tiens on va les enfumer un peu plus avec un conseil des sages).
    Il me semble avoir déjà vécu ça. Zut. cela n’a pas durée longtemps les bonnes intentions.
    Je rappel le point No 2 de leur profession de foi:
    Refonder une réelle démocratie locale à La Faute sur mer
    Pour nous, il est indispensable de faire participer les habitants aux décisions qui les concernent : c’est cela la démocratie locale que nous vous proposons.
    C’est un peu la loose. Alors vous disiez TSM à l’époque, à ce rythme on va vite arriver à TSJ. Les boules.

  • Dominique le public ne pouvait donner son avis tout était fait d’avance soyez honnete vous l’avez bien vu mr Jouin faisait appliquer son idée très personnelle un point c’est tout. autre chose plus important le bien etre des touristes du mois de juin,les sanitaires de plage pas avant le mois de juillet ,en location ils font l’objet d’une dépense,mais de l’énergie et de l’argent pour changer le nom de notre commune,oui,c’est cela valoriser le tourisme de La Faute.

  • la mouette rieuse says:

    Changer de nom? Mais c’est de la folie ! Notre commune ne doit surtout pas évoluer. Après plus de 20 ans d’une gestion tranquille, pépère, les pieds dans la vase, on voudrait changer quelque chose à notre quotidien ? Maintenant lors des conseils municipaux il y a même des personnes qui causent dans les conseils! Incroyable ! On aurait jamais toléré ça du temps de R’né. On rêve ! Et pourquoi changer notre beau « logo » comme ils disent. Moi j’aimais bien cette évocation originale des activités fautaises : la voile, le parasol, la mer, le soleil. De belles images en couleurs qui parlent d’elles mêmes, et tellement originales, jeunes, fraiches, modernes. Pourquoi changer ? On ne va pas changer nos « baloches » du samedi soir non plus. Faut que ça gueule, faut que ça pête ! Moi je dirais : « La Faute, La Fête ! »… et hop, on rigole et ça fait du bien. Et puis pourquoi on ne nous demande pas notre avis ? Le maire et ses adjoints ont été élus, mais de justesse et grâce à nos voix. Alors maintenant nous exigeons une concertation permanente et démocratique: un référendum tous les jours de marché. Pas de changement sans nous, surtout pour des choses importantes, comme rajouter « la presque île » à notre joli nom. « La Faute » tout court, ça chante, c’est guilleret, ça veut tout dire, ça connote grave. « Presque île » c’est tellement plus compliqué, surtout avec l’accent circonflexe que j’ai un mal fou à taper sur mon ordi. Il y a sûrement un truc politique qui se cache là dessous. Mais je bavarde, je bavarde, la prochaine fois faudra quand même qu’on parle de choses sérieuses : du budget, des écoles, des digues, etc… vous me direz c’est secondaire, la preuve personne n’en parle sur ce bon blog.

  • Musette says:

    @ Alexis :je suis entièrement d’accord avec toi. La communication a été calamiteuse et l’ensemble très précipité. Un nom est chargé symboliquement d’histoire et chacun s’y étaie d’une manière ou d’une autre. Je pensais que l’on pouvait ajouter au nom de la Faute sur mer, celui de « Presqu’île d’Arcay », mais, comme un ajout, un qualificatif, sans changer l’identité de la commune.
    Il fallait travailler avec la population et expliquer le projet municipal.
    @ Renaud : Comme d’habitude, tu as la bonne initiative démocratique, celle qui nous permettra d’échanger et d’avancer ensemble. Merci à toi.

  • admin says:

    Pour certains sujets, une nouvelle fonctionnalité sera à votre disposition.
    Je viens de la mettre en place sur ce sujet.
    Vous pourrez voter sur une question d’actualité locale et donner votre position d’une manière anonyme au besoin.

  • Edifiant says:

    A dominique :
    J’avais bien lu sur le site de la Commune la petite ligne assassine discrètement introduite dans l’Ordre du jour annoncé pour la réunion du Conseil du 6 juin 2014 :

    « Ajout de « La Presqu’Île » au nom de la Commune de La Faute sur mer »

    Le 6 juin à 17 heures, j’étais absent et j’étais loin d’imaginé un instant que cette proposition déboucherait directement sur une décision d’importance mais qu’un débat serait ouvert et au mieux conduirait à un référendum ou à l’abandon de cette très mauvaise initiative !

    Une commune plus attractive et à moindre frais … dites vous !
    Alors expliquez nous comment et quels bénéfices … pour qui …?

    Par ailleurs quand avez vous observé que les débats organisés au cour d’une réunion de Conseil Municipal débouchent sur un changement de décision ?.

    Faut il vous rappeler que les réunions de Conseil Municipal sont uniquement faites pour confirmer ce qui a déjà été bien préparé en amont et pour demander accords et signatures des membres de ce même conseil.

    Tout ce qui est environnant, débats ou présences fantômes, ne sert strictement à rien, c’est juste pour la forme !

  • Alexis says:

    Pour le coup, c’est d’abord et surtout une grosse erreur de méthodologie et de communication. Elle a seulement le mérite de nous faire débattre mais sur quoi…

    Je suis d’avis que la méthode utilisée n’est pas correcte et qu’elle amène à réagir vivement contre une décision discutable, qui n’est pas anodine, qui est jetée comme un cheveu sur la soupe et dont la justification est insuffisante.

    Cependant, je ne m’éterniserai pas sur le débat du changement de nom en tant que tel, qui selon moi est stérile : la procédure n’aboutira pas de toute façon. Quelle perte de temps..

    Il serait plus constructif d’examiner les éléments de communication dont dispose la Faute qui eux aussi nous ont été balancés dans une précipitation qui n’a pas lieu d’être.
    L’univers graphique et surtout la réflexion stratégique sur l’identité de la Faute sur Mer ne sont pas assez abouties.
    J’aurai également préféré, comme les professionnels le font, que plusieurs propositions soient présentées et que tout le CM puisse prendre part à la décision.

    La charte proposée n’en est pas vraiment une (ou n’est pas complète). Ce qui est présenté comme le « logo » n’est qu’une sorte de tampon mais justement pas un logo. Ce tampon se superpose à la photo de la presqu’île, ce qui le rend illisible tout comme il masque la photo.
    Bref, il y a encore du travail, légitime mais qu’il faut faire en prenant son temps et dans la concertation. Ces éléments de communication ne seront de toute façon d’aucune utilité avant cet hiver.

    Est-ce le rôle du conseil des sages de réfléchir à cette question?
    Je pense que oui, qu’il peut parfaitement intervenir sur la recherche de l’identité « perdue » de la Faute :-). Tout comme ce blog, qui le démontre encore une fois, permet une expression libre et qui, j’en suis sûr, est lu par beaucoup de monde. Est -il entendu? là est la question.

    Un sage qui voudrait avoir la sagesse de ne pas se revendiquer comme tel.

  • 1jeune@lafaute says:

    Attractive? Sérieux? Alors je vous propose: La Faute « sous » mer, La Faute « A Qui », La Faute « Du Maire » (déjà fait), Fausse Atlantide, Retraité- City… Mettons le débat de coté pour le jour où on ce décidera a fusionner avec L’aiguillon…

  • Dominique says:

    Edifiant, j’ai aussi oublié de dire que si vous aviez assisté au Conseil, vous auriez pu, comme tous les gens présents, donner votre avis . Je n’ai pas noté de réactions hyper négatives comme celle que je trouve ici . Le but étant simplement de rendre la commune plus attractive (et a moindre frais )

  • Dominique says:

    Edifiant,si vous vouliez être au courant, vous auriez du assister au Conseil Municipal qui en a parlé . Si la « Presse » en parle, c’est parcequ’elle était là .
    Vous auriez pu également être informé si vous aviez consulté le site de la Mairie pour connaître la date et la teneur de ce Conseil : douzième point – ajout de « La Presqu’ile » au nom de la commune La Faute sur Mer .
    Habituellement, il y a toujours quelqu’un qui donne, sur ce site, la date et l’ordre du jour des conseils , J’ai moi même failli le laisser passer.

  • Edifiant says:

    Comme Elle, je ne décolère pas d’autant plus que j’ai appris cette très mauvaise nouvelle pas la Radio hier matin !

    Et si Musette, pas facile à suivre, mais il faut suivre … halteaufeu à raison, bien que son commentaire mériterait une prolongation explicitée !

    Le site de la Commune n’informe toujours pas ce matin 10 juin et les comtes rendus existants sont plus que sommaires… !

    Les radios et les journaux sembles prioritaires et comptes plus que la population Fautaise !

  • Dominique says:

    Chantal, on ne changerait pas de nom, on ajouterait « la presqu’ile » pour faire référence à la Pointe d’Arçay qui parait jouir d’une grande renommée .
    J’ai compris, Renaud, qu’il ne faut pas parler de Maratier . En tout cas, pour la pub, en septembre on sera servi !

  • b b says:

    je ne supporte plus a ce que vous faites subir a rene marratier
    il a tout fait pour sa commune
    et n importe quel maire en place aurait subit la meme chose (malheureusement)
    j ai cru rèver quand j ai vu sur le journal que la nouvelle equipe voulait changer le nom de la commune
    ça commence et c est le debut !!!!!!!!!!!!!!

  • Elle says:

    questions : le blog est-il lu par le maire et son équipe ? exprimer son mécontentement ici est-il suffisant ?
    J’avoue que j’ai moi aussi du mal à comprendre cette décision de changer le nom de la commune. Après un moment de choc hier matin, je ne décolère pas. Je trouve que nous avons déjà été suffisamment malmenés et avons déjà beaucoup souffert ces quatre dernières années. Nous n’avons pas besoin qu’on nous prive en plus arbitrairement de notre identité.
    Et je ne parle pas de la méthode employée qui me semble plus que « cavalière ».

  • Musette says:

    Affirmer que cette question servirait d’écran de fumée, ne mange pas de pain !
    Plus compliqué serait de déterminer pourquoi un écran de fumée ? On a eu plutôt l’impression que les choses étaient sur la table et non dessous.

  • berlemont Chantal says:

    J’ai été très surprise et déçu en apprenant que l’a Faute allait changer de nom, je ne vois pas l’intérèt.

  • Jean-Pierre says:

    J’ai été très surpris lorsque j’ai vu cet article de journal, j’ai aussitôt regardé le calendrier,… et non nous ne sommes pas le 1er avril, donc… ce n’est pas une plaisanterie….!!! (Mais ça va faire causer…)

  • Edifiant says:

    Oui vous avez raison halteaufeu, le rideau de fumée cache autre chose certainement aussi grave. Mais en attendant, le maire a réussi à se faire mandater pour engager la procédure.
    Curieusement, avec neuf voix… pour, et six abstentions !
    Sa durée n’est pas précisée… et l’énorme coût financier non plus … !

    Le chaland a très bien compris la démarche et aussi la méthode… d’autres surprises de taille nous attendent !

    La démocratie participative si bien annoncée a brûlée et c’est transformé en rideau, pour nous enfumer… !

  • halteaufeu says:

    Tirer un rideau de fumée, avec quel objectif? Technique bien connue pour amuser le chaland, et ça marche, je me surprend à écrire sur ce blog….

  • Musette says:

    Si la commune doit assumer son histoire, elle ne doit pas changer de nom, contrairement à ce que dit François Girard.
    Rien n’empêche de relancer la notion de presqu’île, dans la communication, et d’en rappeler la fragilité et en même temps que l’originalité.
    Etonnant coup de force d’un PJ qui nous avait montré son goût pour la démocratie participative… Erreur politique patente. Dommage !

  • Edifiant says:

    A Le sage bernard :

    Ok, nous sommes en accord et j’imagine que si le Maire ne revient pas en arrière nous allons devoir créer une association « des Supers Sages  » pour Sauver La Faute sur mer !

    A tous les lectrices et lecteurs :

    Sur cette dite Presqu’Île, il y a la Pointe d’Arçay, La Forêt Domaniale de Longeville, Les Plages, La Belle Henriette, la Commune d’Angles, La Commune de la Tranche sur Mer et notre petite FAUTE sur MER qui doit conserver sa PLACE et son NOM .

    Je rappelle que c’est le 18 décembre 1953 que le vieux « Hameaux de La Faute » de la Commune de la Tranche sur mer est devenu Commune de la Faute sur mer.

    Renaud et Denis ont légitiment évoqué des problèmes variés et complexes que pourraient entrainer ce changement pour chaque Habitant concernant nos relations administratives déjà bien trop compliquées.

    Je viens de consulter mes amis du voisinage qui sont sous le choc de l’événement et ne comprennent pas cette position sournoise et d’autorité qui nous cachent certainement d’autres mauvaises nouvelles… !

    Décider de Modifier le Nom de la Faute sur mer sans consultations, serait d’ignorer l’existence de tous les Fautaises et de tous les Fautais nés et décédés ici depuis 1953 … !

    La Nouvelle équipe municipale a été élu pour gérer les affaires de notre Commune mais pas pour y changer son Nom ! La Commune de la Faute sur mer n’est pas la propriété de quelques personnes du Conseil Municipal, mais bien à toute sa population.

    En conclusion :

    Cette nouvelle majorité nous avait ressassé que rien ne ce ferait sans le dialogue et la concertation avec la population … !

    Ou sont les promesses … ? Je me sens humilié !

  • Edifiant says:

    à Renaud Pinoit:

    Très belle réponse et tout est dit !
    Merci Renaud

  • Renaud Pinoit says:

    @dominique. Il serait temps de penser futur et peut être d’arrêter de faire un parallèle entre RM et PJ. (Même si pour le coup on peut le faire.)
    Quant à la pointe d’Arçay, l’argument est purement touristique, donc non recevable pour un changement de nom.
    Si c’est juste pour faire joli et se faire plaisir, bof bof.
    Allons de l’avant, oui faisons promotion entre autre de l’écotourisme fautais, pas besoin de changer un nom de commune qui est déjà connu partout en France.
    Positivons ce nom existant qui en a bien besoin.

  • Le sage bernard says:

    Édifiant d’accord avec vous . ça c est l amour de la faute je n est rien d autre a dire……il y a tellement d autre chose à faire.

  • Edifiant says:

    J’avoue là ma très grande déception !

    Fautais solidaire, j’exprime ici ma vive émotion et mon refus total à ce changement.
    Je comptais sur de nouvelles “participations d’intelligences “ dans la nouvelle équipe majoritaire de notre Commune, mais je constate que ce n’était qu’illusions !

    Il y a autres actions à mener plus utiles pour notre Commune et si ce nouveau Conseil Municipal ne souhaite pas se ridiculiser !
    Par ailleurs, je partage les idées d’oppositions qui s’expriment ici sur la majorité des commentaires précédents.

    Fautaises et Fautais, La Faute sur mer, est à nouveau en DANGER … !
    La Faute sur mer à une grande histoire, comme beaucoup d’autre Communes elle a ses joies et ses souffrances, modifier son nom serait encore une nouvelle FAUTE … !

    A Monsieur Jouin, je réitère ma profonde déception et je l’invite à annuler cette désagréable opération.

    Je ne suis pas des Sages, mais je suis un Sage !

  • Dominique says:

    @Jean-pierreboguet
    Les sages sont des habitants de la commune .
    @Denis Bristiel
    Parler du nom de la commune n’empêche pas de parler d’autres choses .

  • Dominique says:

    Je suis étonnée que M. Maratier préconise de demander « l’aval de la population  » , quand il était Maire il n’a jamais consulté ni ni la population ni même son Conseil Municipal .
    C’est vrai qu’il serait peut-être judicieux de faire plancher le « Conseil des Sages » sur ce point puisqu’il semble y avoir une polémique . Organiser un référendum serait long et couteux, pourquoi ne pas faire passer son opinion par les sages dont la liste est publique .
    Personne n’a rappelé que l’idée était de profiter de l’image positive de la Pointe d’Arçay, une rareté d’après ce qui s’est dit dans l’émission « des racines et des ailes » , pour valoriser la commune .
    Afin que le nom soit moins long, quelqu’un a suggéré « La Faute, La Presqu’ile ».
    Le refus du Conseil d’Etat a été envisagé mais il serait possible d’utiliser ce nom pour la promotion de la commune .

  • Le sage says:

    Ce n était pas urgent il y aurai eu matière pour le conseil des sages . sans faire de vagues la faute ne demande rien ..simplement être consulter

  • jacquotte says:

    entièrement d’accord avec Renaud.
    franchement à quoi celà va servir.Il y a plus urgent à débattre et La Faute sur mer ce n’est pas si mal.
    Une fusion entre La Faute et l’Aiguillon serait à mon sens plus approprié mais là il risque d’y avoir pas mal de conflits…..

  • Renaud Pinoit says:

    Parfaitement d’accord avec Denis, @Brigitte, un référendum coûte cher certes, mais un changement de nom ne coûterait il pas cher aux citoyens ? (cartes, panneaux signalétiques, papier officiel, …).
    De plus sans rentrer dans une polémique, soit le conseil des sages est la pour prendre la « température » du peuple sur ce type de sujet et agir en conséquence, soit il ne sert à rien.
    Si son objectif est de donner bonne conscience aux élus sur des sujets banals et que certains servent d’alibis, bien à vous, j’ai donné et je n’adhère pas.
    La légitimité de tout ceci, passe par une consultation réelle des Fautais.
    La « participation » citoyenne s’arrêterai t’elle la? (pourtant un axe de propagande ferme lors des élections de l’équipe de Patrick Jouin)
    Une fois de plus nous nous apercevons que le manque de communication pose problème et est peut être source de quiproquo.

  • consulter les Fautais est la seule méthode pour le conseil des Sages c’est autre chose seul les hatitants de la commune doivent donner leur avis.
    pour les WE et le passage qui doit rester disponible la remarque à été évoqué aussi au conseil municipal

  • Denis BRISTIEL says:

    Je m’étonnais que personne ne rende compte des débats du CM ? Si on peu parler de débats en fait les délibérations approuvées avec chaque fois une écrasante majorité… J’espère qu il y aura moins de « tensions » lors des conseils des sages . Par contre je ne souhaite pas du tout que le premier débat nous occupe sur le nom futur de notre commune : d’ailleurs, comme la judicieusement fait remarquer Renaud il n’y a pas débat car il n’y a juridiquement pas matière à changer de nom ; Point .
    Je souhaiterais plutôt que l on réfléchisse à des mesures urgentes pour fermer systématiquement l’accès aux voitures les WE . Le postulat fondé sur le partage piétons/ vélos dans l’autre sens/ piétons est impossible à mettre en œuvre en France , nous sommes trop indisciplinés pour de tels concepts (réservés aux nordique!) .

  • brigitte says:

    Un conseil des « sages » vient d’être nommé.Je pense qu’échanger sur ce problème est dans ses cordes de même que sur le logo qui ne semble pas « abouti ».
    Un referendum, c’est lourd, ça coûte cher et cela risque de raviver les querelles dans notre commune.
    C’est vrai qu’il n’y avait pas urgence à proposer ce changement!!!
    Si on veut faire plus court, on sera obligé d’écrire : LFSMLPI…. Bof!

  • Changer le nom de la faute appartiens aux fautais surtout décidé à 9 les consultations ça existe . surtout en parler avant de décider je pense que ce blog va déjà donner une idée a suivre ?…..soit une pétition. ou un référendum.

  • Bernard says:

    Et pourquoi pas « La Faute à René »?

  • 1jeune@lafaute says:

    HOUYAHOU!! On est sauvé! Changer de nom c’est sûr, ça va régler tous les problèmes. A quoi ça sert? quel coût? mise à part consommer plus d’encre pour les démarches administratives, je n’en vois pas l’utilité.

  • G.Nicole says:

    C’est vrai que c’est trop long et qu’il y aura des raccourcis le plus simple étant la Faute !… Peut-être faire un concours sur un nom, mais je crois qu’il faudra garder « la Faute » qui est une référence patronymique
    pourquoi pas la Faute d’Arcay

  • Renaud Pinoit says:

    Cela n’engage que moi, mais je ne suis pas chaud pour ce changement.
    D’une part, La Faute-sur-Mer me paraissait déjà bien long (et souvent abrégé par un simple « La Faute ») et alors « La Faute-sur-Mer La Presqu’île »…
    D’autre part, je me pose la question de l’utilité d’une telle démarche, sachant que cela n’est pas simple, coûte de l’énergie, de l’argent et du temps (nos élus en manquent), pour un résultat qui ressemblera au nom électoral de la liste victorieuse aux municipales.
    L’idée d’un référendum n’est de surcroît pas idiot.
    De plus ce changement n’est pas gagné d’avance.
    http://www.collectivites-locales.gouv.fr/changement-nom-dune-commune-0
    Les deux cas acceptés sont:
    – éviter un risque sérieux d’homonymie avec une ou plusieurs autres collectivités,
    – rétablir une dénomination historique tombée en désuétude.
    Pas sur que l’on entre dans l’une des deux catégories.
    Ce changement de nom n’est certainement pas une priorité et n’est il pas de trop?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 52 = 60

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
juin 2014
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci